Page:Swift - Gulliver, traduction Desfontaines, 1832.djvu/425

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



Chapitre premier. L’auteur entreprend encore un voyage en qualité de capitaine de vaisseau. — Son équipage se révolte, l’enferme, l’enchaîne, et puis le met à terre sur un rivage inconnu. — Description des Yahous. — Deux Houyhnhnms viennent au-devant de lui. 
 92
Chap. II. L’auteur est conduit au logis d’un Houyhnhnm : comment il y est reçu. — Quelle était la nourriture des Houyhnhnms. — Embarras de l’auteur pour trouver de quoi se nourrir. 
 102
Chap. III. L’auteur s’applique à apprendre bien la langue ; et le Houyhnhnm, son maître, s’applique à la lui enseigner. — Plusieurs Houyhnbnms viennent voir l’auteur par curiosité. — Il fait à son maître un récit succinct de ses voyages. 
 111
Chap. IV. Idées des Houyhnhnms sur la vérité et sur le mensonge. — Les discours de l’auteur sont censurés par son maître. 
 122
Chap. V. L’auteur expose à son maître ce qui ordinairement allume la guerre entre les princes de l’Europe : il lui explique ensuite comment les particuliers se font la guerre les uns aux autres. — Portrait des procureurs et des juges d’Angleterre. 
 132
Chap. VI. Du luxe, de l’intempérance et des maladies qui règnent en Europe. — Caractère de la noblesse. 
 144
Chap. VII. Parallèle des yahous et des hommes. 
 154
Chap. VIII. Philosophie et mœurs des Houyhnhnms. 
 163
Chap. IX. Parlement des Houyhnhnms. — Question importante agitée dans cette assemblée de toute la nation. — Détail au sujet de quelques usages du pays. 
 170
Chap. X. Félicité de l’auteur dans le pays des Houyhnhnms. — Les plaisirs qu’il goûte dans leur conversation ; le genre de vie qu’il mène parmi eux. — Il est banni du pays par ordre du parlement. 
 179