Pour la patrie : roman du XXè siècle

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

POUR LA PATRIE

ROMAN DU XXeSIÈCLE


PAR


J.-P. TARDIVEL
Directeur de la Vérité


Ne læteris inimiea mea super me, quia cecidi : consurgam, cum sedero in tenebris, Domiuus lux mea est.
Ô mon ennemie, ne vous réjouissez point de ce que je suis tombée : je me relèverai après que je me serai assise dans les ténèbres ; le Seigneur est ma lumière.
Michæas propheta, vii, 8.



MONTRÉAL
CADIEUX & DEROME
LIBRAIRES-ÉDITEURS

1895


Déposé par l’auteur conformément à la loi du parlement canadien sur la propriété littéraire, au ministère de l’agriculture et de la statistique, à Ottawa.


Pour la patrie : roman du XXe siècle/Sommaire