Contributions de l’utilisateur Vieux têtard

Aller à la navigation Aller à la recherche
Rechercher des contributionsaffichermasquer
⧼contribs-top⧽
⧼contribs-date⧽

(les plus récentes | les plus anciennes) Voir (50 plus récentes | ) (20 | 50 | 100 | 250 | 500)

  • 21 novembre 2021 à 09:53 diff hist +273 m Discussion utilisateur:Vieux têtard→‎Page:Annales de Géographie, tome 5, oct 1895-oct 1896 -1896.djvu/449
  • 12 novembre 2021 à 22:11 diff hist +489 N Essais de morale et de politique (trad. Lasalle)/38Page créée avec « <pages index="Bacon - Œuvres, tome 12.djvu" from=385 fromsection=ch38 to=391 tosection=ch38 header=1 traducteur="Antoine de La Salle" prev="XXXVII. De l’habitude et de l’éducation" next="XXXIX. De l’usure" current="Essais de morale et de politique{{br0}}Chapitre XXXVIII" /> <!-- fromsection=ch16 t... » actuelle
  • 12 novembre 2021 à 22:08 diff hist +1 106 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/391→‎Page non corrigée : Page créée avec « <section begin="ch38"/>directions, ont fini par être très malheureux ; observation qui s’applique surtout à l’''Athénien Timothée'' ; dans une harangue où il rendoit compte de ses opérations militaires devant l’assemblée du peuple, il ajouta plusieurs fois cette remarque : ''observez, Athéniens, que la fortune n’a eu aucune part à ce succès'' ; depuis cette époque il fut malheureux dans toutes ses entreprises. Parmi les personnes qui ont de grands... » actuelle
  • 12 novembre 2021 à 22:02 diff hist +1 117 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/390→‎Page non corrigée : Page créée avec « <nowiki /> La fortune mérite nos respects et nos hommages, ne fût-ce qu’en considération de ses deux filles, la ''confiance'' et la ''réputation''. Car tels sont les deux effets que produisent les heureux succès ; l’un en nous-mêmes, l’autre, dans ceux avec qui nous vivons, et dans leurs procédés avec nous. Les hommes prudens, pour se soustraire à l’envie à laquelle les exposent leurs talens ou leurs vertus, attribuent leurs succès à la fortune o... » actuelle
  • 12 novembre 2021 à 21:57 diff hist +1 101 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/389→‎Page non corrigée : Page créée avec « Selon eux, pour qu’un homme ait toutes les conditions requises, et soit assuré de réussir de parvenir, il faut qu’il ait ''{{lang|it|un poco di matto}}'' (''un grain de folie'')<ref>Ce grain de folie lui donne des ridicules qu’on ne manque pus de relever : après avoir fait ces petites remarques, on est si content de soi, on se croit si sûr de sa supériorité, qu’on ne se défie pas de lui, et il avance à travers les sots qu’il amuse.</ref>. En effet,... » actuelle
  • 12 novembre 2021 à 21:48 diff hist +1 470 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/388→‎Page non corrigée : Page créée avec « <nowiki /> <ref follow=p381>ou sot, ''est une maison à louer, dont le plus adroit flatteur devient le premier locataire ; tout homme se loue volontiers à celui qui le loue'' ; et le plus sûr moyen pour trouver beaucoup d’aides, c’est d’aider les hommes à s’admirer. Mais, comme ce moyen est un peu ''criminel'' et ''avilissant'', en voici un autre qui est conforme aux ''règles'' de la ''prudence'', sans déroger aux ''loix'' de la ''justice : laissez à... actuelle
  • 12 novembre 2021 à 20:40 diff hist 0 m Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/387actuelle
  • 12 novembre 2021 à 20:39 diff hist +1 209 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/387→‎Page non corrigée : Page créée avec « et de corps étoit-elle portée à tel point dans ce personnage, qu’en quelque lieu qu’il fût né il auroit fait sa fortune ? puis il ajoute : ''il avoit un génie souple et versatile''. Pour peu qu’un homme ait la vue perçante, et regarde autour de lui, tôt ou tard il apercevra la fortune ; car, ''quoiqu’elle soit aveugle, elle n’est pas invisible''. Le chemin de la fortune est semblable à la ''voie lactée'' ; c’est un assemblage de petites étoiles... »
  • 12 novembre 2021 à 18:46 diff hist +1 065 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/386→‎Page non corrigée : Page créée avec « le plus sûr et le plus prompt pour faire fortune, est d’''être toujours prêt à profiter des fautes d’autrui. Un serpent ne devient un dragon, qu’après avoir dévoré un autre serpent''. Les vertus éminentes, et qui ont beaucoup d’éclat, n’attirent que des éloges ; mais il y a des vertus secrètes et cachées, qui contribuent davantage à notre fortune ; c’est une certaine manière élégante, délicate et aisée, de se faire valoir ; genre de tale... » actuelle
  • 12 novembre 2021 à 18:30 diff hist +491 N Essais de morale et de politique (trad. Lasalle)/37Page créée avec « <pages index="Bacon - Œuvres, tome 12.djvu" from=380 fromsection=ch37 to=385 tosection=ch37 header=1 traducteur="Antoine de La Salle" prev="XXXVI. Du naturel (envisagé dans l’homme)" next="XXXVIII. De la fortune" current="Essais de morale et de politique{{br0}}Chapitre XXXVII" /> <!-- fromsection=ch16... » actuelle
  • 12 novembre 2021 à 18:28 diff hist +1 075 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/385→‎Page non corrigée : Page créée avec « <section begin="ch37"/>tus déjà nées ; mais rarement ils savent les semer et les faire germer. Le malheur est qu’aujourd’hui les moyens les plus efficaces sont appliqués à des fins peu dignes de l’homme. <section end="ch37"/> <section begin="ch38"/><nowiki /> {{c|XXXVIII. ''De la fortune''.|lh=2em}} Il est, comme on n’en peut douter, beaucoup de causes purement accidentelles, qui peuvent mener les hommes plus rapidement à la fortune : telles sont, l... actuelle
  • 12 novembre 2021 à 18:25 diff hist +1 057 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/384→‎Page non corrigée : Page créée avec « toutefois en excepter un très petit nombre d’individus, qui ont soin de laisser leur âme toujours ouverte aux nouvelles impressions, et de ne point contracter d’habitude dont ils ne puissent se défaire, afin de pouvoir se perfectionner continuellement. Or, si l’habitude a déjà tant de force, dans un individu isolé, elle a un tout autre pouvoir sur ceux qui se trouvent réunis en société, comme dans une ''armée'', dans un ''collège'', un ''couvent'',... » actuelle
  • 12 novembre 2021 à 18:22 diff hist +1 068 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/383→‎Page non corrigée : Page créée avec « ''{{tiret2|Mos|covie}}'', certains moines, durant l’hiver, se plongent dans l’eau par pénitence, et y demeurent jusqu’à ce qu’elle soit toute gelée autour d’eux. Or, si tel est le pouvoir de l’habitude, tâchons donc de n’en contracter que de bonnes. Les habitudes contractées dès l’âge le plus tendre sont sans contredit les plus fortes. C’est ce que nous appelions l’''éducation'', qui n’est au fond qu’une ''habitude contractée de bonn... » actuelle
  • 12 novembre 2021 à 18:20 diff hist +1 108 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/382→‎Page non corrigée : Page créée avec « mes, après tant de promesses, de protestations, d’engagemens formels et de grands mots, faire et refaire précisément ce qu’ils ont déjà fait, comme s’ils étoient autant ''d’automates, et de machines montées seulement par l’habitude''. Voici quelques exemples de son pouvoir tyrannique : On voit des ''Indiens'' (je ne parle que de leurs ''Gymnosophistes'') s’asseoir tranquillement sur un bûcher, et se sacrifier ainsi par le feu. On voit même les ve... » actuelle
  • 12 novembre 2021 à 18:00 diff hist +1 082 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/381→‎Page non corrigée : Page créée avec « cuter un grand attentat, soit conspiration, soit tout autre, ne vous fiez ni à la férocité naturelle de l’individu, ni à l’audace avec laquelle il l’entreprend ; mais choisissez un homme qui ''ait déjà trempé ses mains dans le sang''. Sans doute ; mais Machiavel n’a voit pas entendu parler du moine ''Jacques Clément'', ni de ''Ravaillac'', ni de ''Jauregny'', ni de ''Balthazard Gérard''. Cependant sa règle n’en est pas moins sûre, et il n’est p... » actuelle
  • 12 novembre 2021 à 17:15 diff hist +489 N Essais de morale et de politique (trad. Lasalle)/36Page créée avec « <pages index="Bacon - Œuvres, tome 12.djvu" from=374 fromsection=ch36 to=380 tosection=ch36 header=1 traducteur="Antoine de La Salle" prev="XXXV. De l’ambition" next="XXXVII. De l’habitude et de l’éducation" current="Essais de morale et de politique{{br0}}Chapitre XXXVI" /> <!-- fromsection=ch16 t... » actuelle
  • 12 novembre 2021 à 17:13 diff hist +1 051 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/380→‎Page non corrigée : Page créée avec « <section begin="ch36"/>ne réclameront ni les affaires, ni des études moins agréables, mais plus nécessaires. La nature a, pour ainsi dire, semé, dans notre âme, de bonnes et de mauvaises herbes : ainsi, employons notre vie entière à cultiver les premières, et à déraciner les dernières. <section end="ch36"/> <section begin="ch37"/><nowiki /> {{c|XXXVII. ''De l’habitude et de l’éducation''.|lh=2em}} Les pensées des hommes dépendent de leurs inclina... » actuelle
  • 12 novembre 2021 à 17:02 diff hist +1 072 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/379→‎Page non corrigée : Page créée avec « mer assez pour qu’elles ne fassent plus d’impression sur vous. Le naturel d’un individu se manifeste d’une manière plus sensible dans une vie privée et dans un commerce étroit, parce qu’alors, étant plus à son aise, on se montre sans affectation. Il se décèle aussi dans les violentes émotions qui font oublier toutes les règles et tous les préceptes. Enfin, dans une situation nouvelle et imprévue ; cas où nos habitudes nous quittent. Heureux le... » actuelle
  • 12 novembre 2021 à 17:00 diff hist +1 061 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/378→‎Page non corrigée : Page créée avec « <nowiki /> Quand vous vous exercez pour contracter une nouvelle habitude, ne le faites point par un effort trop continu ; mais prenez de temps en temps un peu de relâche. Car un peu d’interruption et de repos donne plus de vigueur et d’élan pour recommencer l’attaque. Sans compter qu’une personne qui n’est pas encore suffisamment perfectionnée dam les choses qu’elle pratique sans interruption, contracte ainsi l’habitude des défauts ainsi que des pe... » actuelle
  • 12 novembre 2021 à 16:58 diff hist +1 001 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/377→‎Page non corrigée : Page créée avec « de deux ; ou qui, au lieu de boire de grands coups, n’en boiroit d’abord que de moyens, puis de petits, et à la fin s’abstiendroit tout-à-fait de l’usage de cette llqueur. 3°. Enfin, dompter tout-à-fait son naturel, en ne lui cédant plus en rien. Mais si l’on avoit assez de force d’âme et de constance pour s’affranchir d’un seul coup de la tyrannie de son naturel, cela vaudrait encore mieux. ''Le seul mortel dont l’âme ait recouvré toute sa... » actuelle
  • 11 novembre 2021 à 18:22 diff hist +1 168 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/376→‎Page non corrigée : Page créée avec « <nowiki /> <ref follow=p369>de plaisir et de facilité, dans le genre dont on fait profession, il faut s’exercer fréquemment sur quelque chose de très difficile, dans ce même genre, ou, ce qui vaudroit encore mieux, dans un genre qu’on n’aime point, mais un peu analogue au genre habituel. Si l’on fait ces exercices au commencement de chaque journée, mais sans les soutenir jusqu’au point de se lasser, on y gagnera une grande facilité pour tout le reste... actuelle
  • 11 novembre 2021 à 18:17 diff hist +1 155 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/375→‎Page non corrigée : Page créée avec « assez sur son naturel, quoiqu’il eût souvent le dessus. Dans les commencemens, pour rendre ses exercices moins pénibles, il doit employer quelques ''adminicules'' ; comme une personne qui apprend à nager emploie des vessies, ou des faisceaux de jonc, pour se soutenir plus aisément sur l’eau. Mais, au bout d’un certain temps, il doit augmenter à dessein les difficultés, en s’exerçant, à l’exemple des danseurs qui, pour se rendre plus agiles, s’exer... » actuelle
  • 11 novembre 2021 à 17:17 diff hist +1 m Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/521
  • 11 novembre 2021 à 17:16 diff hist +500 N Essais de morale et de politique (trad. Lasalle)/35Page créée avec « <pages index="Bacon - Œuvres, tome 12.djvu" from=367 to=374 tosection=ch35 header=1 traducteur="Antoine de La Salle" prev="XXXIV. Sur les prophéties (et autres prédictions)" next="XXXVI. Du naturel (envisagé dans l’homme)" current="Essais de morale et de politique{{br0}}Chapitre XXXV" /> <!-- fromsect... » actuelle
  • 11 novembre 2021 à 16:59 diff hist +1 079 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/374→‎Page non corrigée : Page créée avec « <section begin="ch35"/>ceux qui, en se chargeant des affaires, les prennent en affection, et qui aspirent plus au bon témoignage de leur propre conscience qu’à des succès éclatons. Enfin, ils ne doivent pas confondre un homme tracassier et intrigant, d’avec un homme dont l’activité a pour principe le désir de bien faire. <section end="ch35"/> <section begin="ch36"/><nowiki /> {{c|XXXVI. ''Du naturel'' (''envisagé dans l’homme''.)|lh=2em}} Le naturel... actuelle
  • 11 novembre 2021 à 16:22 diff hist +1 037 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/373→‎Page non corrigée : Page créée avec « source de confusion et de désordre. Cependant un ambitieux, qui se mêle de tant de choses, et qui est fort agissant, est encore moins dangereux que celui qui est puissant par le grand nombre de ses créatures, et des personnes qui dépendent de lui. L’homme qui veut tenir le premier rang parmi les plus habiles, s’impose une grande tâche ; et pour la bien remplir, il est forcé de se rendre réellement utile au public. Les honneurs peuvent procurer trois... actuelle
  • 11 novembre 2021 à 16:20 diff hist +1 099 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/372→‎Page non corrigée : Page créée avec « férieur, qui lui servira comme de ''fouet'', pour corriger les ambitieux. Quant à la méthode de ''leur faire envisager une disgrâce et une ruine prochaine'', elle peut être ''suffisante'', lorsqu’ils sont ''timides''. Mais ce parti serait très dangereux, s’ils étoient ''audacieux'' et ''entreprenons'' ; il pourrait, loin, de les arrêter, les exciter, au contraire, à précipiter l’exécution de leurs desseins. À l’égard des moyens de les abattre, lo... » actuelle
  • 10 novembre 2021 à 22:00 diff hist +1 094 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/371→‎Page non corrigée : Page créée avec « ''inciviles'' et ''repoussantes'', que lorsqu’il est ''affable, gracieux'' et ''populaire''. Enfin, il est moins dangereux lorsque son ''élévation'' est encore ''récente'', que lors-qu’ayant, pour ainsi dire, ''blanchi'' dans les postes honorables qu’il occupe, il s’y est comme enraciné. Bien des gens taxent de ''foilblesse'' un ''prince'' qui a un ''favori'' : je ne suis point du tout de leur sentiment ; et c’est au contraire le meilleur remède à l.... actuelle
  • 10 novembre 2021 à 21:44 diff hist +1 104 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/370→‎Page non corrigée : Page créée avec « convéniens ; et vouloir ôter à ''un homme de guerre'' son ''ambition'', ce seroit vouloir lui ôter ''ses éperons''. Un prince peut encore se faire, d’un ambitieux, une sorte de bouclier, ou de plastron, pour se garantir des coups de l’envie, et des dangers de toute autre espèce. Car ce rôle si dangereux, qui voudroit le jouer, sinon l’ambitieux, semblable à un pigeon aveugle qui va toujours en montant, parce qu’il ne voit pas autour de lui ? On peut a... actuelle
  • 10 novembre 2021 à 21:25 diff hist +1 081 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/369→‎Page non corrigée : Page créée avec « qui est la plus criminelle et la plus dangereuse de toutes les dispositions dans un homme attaché au service d’un prince, ou d’un état. Ainsi, lorsqu’un prince se croit dans la nécessité de se servir d’un ambitieux, il doit l’employer et le récompenser de manière qu’il aille toujours en avançant et sans jamais rétrograder. Mais comme ce mouvement toujours progressif dans un sujet, expose le maître à bien des inconvéniens, il vaudroit peut-être... » actuelle
  • 10 novembre 2021 à 18:17 diff hist +450 N Essais de morale et de politique (trad. Lasalle)/34Page créée avec « <pages index="Bacon - Œuvres, tome 12.djvu" from=356 fromsection=ch34 to=366 header=1 traducteur="Antoine de La Salle" prev="XXXIII. Des richesses" next="XXXV. De l’ambition" current="Essais de morale et de politique{{br0}}Chapitre XXXIV" /> <!-- fromsection=ch16 tosection=ch16 --> » actuelle
  • 10 novembre 2021 à 18:14 diff hist +1 177 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/368→‎Page non corrigée : Page créée avec « effets sont très semblables à ceux de la ''bile''. Car on sait que cette humeur, lorsqu’elle est parfaitement libre dans son cours, rend les hommes ardens, actifs, entreprenons. Mais lorsque ses voies sont obstruées, elle devient ''maligne'' et ''vénéneuse'' ; il en est de même de l’''ambition'' : tant qu’un ambitieux trouve la route libre pour s’élever et aller toujours en avant, il est plus tracassier et plus bruyant que dangereux. Mais si ses désir... actuelle
  • 10 novembre 2021 à 18:13 diff hist +445 m Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/366actuelle
  • 10 novembre 2021 à 18:09 diff hist +1 374 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/367→‎Page non corrigée : Page créée avec « <noinclude><ref follow=p360>bataille. Mais s’il se trouve, dans cette armée, un charlatan qui, en lui promettant la victoire avec assurance, parvienne à la lui faire espérer, cette prédiction, en lui rendant sa supériorité naturelle, et l’augmentant même, par la confiance et le courage qu’elle lui inspirera, la rendra probablement victorieuse, et le charlatan qui lui aura promis la victoire, la lui aura donnée par sa promesse même. Supposons encore qu... actuelle
  • 10 novembre 2021 à 18:09 diff hist +1 265 m Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/366
  • 9 novembre 2021 à 22:16 diff hist +1 408 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/366→‎Page non corrigée : Page créée avec « ''prédictions'', dont le nombre est infini, et qui sont un fruit de l’imposture ou de la folie, ont été ''faites après coup''<ref name=p360>On peut appliquer cette dernière explication à la prédiction dn poëte ''Virgile'', sur la longue durée de l’empire romain, et qui, selon notre auteur, étoit tirée d’Homère. Je ne me souviens pas de l’avoir vue dans le poëte grec ; mais en supposant qu’elle s’y trouve réellement, il se pourrait que ce ne... »
  • 9 novembre 2021 à 22:01 diff hist +1 234 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/365→‎Page non corrigée : Page créée avec « continent et sans île ; raisonnement qui, étant encore appuyé de cette antique tradition qu’on trouve dans le ''Timée'' de ''Platon'', et sur ce qu’il dit de son ''Atlantide'', put fort bien enhardir le poëte à ''convertir la conjecture en prophétie''<ref>On peut ranger dans cette classe cette prédiction si ancienne et si connue : ''la France périra faute de bois''. Un spéculatif, ou, si l’on veut, un spéculateur, considérant, 1º. que les grands ab... » actuelle
  • 9 novembre 2021 à 21:45 diff hist +1 096 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/364→‎Page non corrigée : Page créée avec « que l’événement prédit est conforme à la prédiction, les hommes remarquent cette conformité ; mais, dans le cas opposé, ils ne remarquent point du tout le défaut d’accord : genre de méprise où ils tombent également par rapport aux songes et à tout autre genre de prédiction superstitieuse. 2°. Souvent des ''conjectures'' assez ''probables'', ou d’''obscures traditions'', se convertissent en ''prophéties'' ; l’homme abusé par un penchant inné p... » actuelle
  • 9 novembre 2021 à 21:21 diff hist +1 099 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/363→‎Page non corrigée : Page créée avec « très grand nombre, sur-tout si l’on y joint celles des ''astrologues'', et les ''songes prophétiques''. J’ai cru devoir n’en tenir ici aux plus connus et aux plus accrédités qui pourront du moins servir d’exemples en ce genre. Mon sentiment est, que ces prétendues prophéties doivent être toutes également méprisées, et peuvent, tout au plus, tenir lieu de ces contes dont on berce les bonnes gens auprès du feu, durant les longues nuits de l’hiver.... » actuelle
  • 9 novembre 2021 à 21:17 diff hist +1 368 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/362→‎Page non corrigée : Page créée avec « <ref follow=p355>''mêmes situations respectives du soleil et de la lune'', les doux causes principales et concourantes de ces phénomènes. Il pouvoit avoir déjà quelque connoissance d’une période découverte depuis. Car on sait aujourd’hui (d’après les observations du Père ''Cotte'' et de ''Toaldo''), qu’à la révolution des nœuds de l’orbite lunaire, révolution qui ramène, après dix-neuf ans, les éclipses aux mêmes jours, et à peu près aux... » actuelle
  • 9 novembre 2021 à 18:33 diff hist +1 322 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/361→‎Page non corrigée : Page créée avec « <ref follow=p354>de cette langue et l’ordre de ces lettres, ne peut, en conséquence, subsister dans la traduction. Quant à l’autre, l’auteur lui-même avoue qu’il ne l’entend pas ; et, par cet aveu, dispense le traducteur de l’entendre.</ref>prédiction de l’astronome ''Regiomontan'', (''Jean Muller'') ; l’''année 88 sera une année mémorable''. On jugea que cette prédiction s’accomplissoit, lorsque ''Philippe {{rom-maj|II|2}}'', roi d’''Espa... » actuelle
  • 9 novembre 2021 à 18:22 diff hist +1 151 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/360→‎Page non corrigée : Page créée avec « ''{{tiret2|au|jourd’hui}}''. Je me souviens d’avoir ouï dire au docteur ''Pena'', lorsque j’étois en France, que la reine mère (''Catherine de Médicis'') qui croyoit à l’''astrologie'', ayant fait tirer l’horoscope de ''Henri {{rom-maj|II|2}}'', son époux, mais en ne donnant que l’heure de la naissance de ce prince, et en lui supposant un autre nom ; l’astrologue, après avoir fait son calcul, répondit à cette princesse, ''que son époux seroit... » actuelle
  • 9 novembre 2021 à 18:17 diff hist +1 132 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/359→‎Page non corrigée : Page créée avec « ''Brutus'', dans sa tente, lui dit : ''tu me reverras à Philippe. Tibère'' dit un jour à ''Galba'' : et ''toi aussi, Galba, tu goûteras un peu de la souveraine puissance''. Lorsque ''Vespasien'' étoit encore en ''Judée'' ; une prophétie, très répandue dans les contrées orientales, annonçoit que celui qui, en partant de la ''Judée'', marcheroit vers l’Italie, obtiendroit l’empire de l’univers ; prophétie qu’on pourroit appliquer au Sauveur du mond... » actuelle
  • 9 novembre 2021 à 17:40 diff hist +1 191 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/358→‎Page non corrigée : Page créée avec « semble annoncer la découverte de l’''Amérique''. La fille de ''Polycrate'' (''tyran'' de ''Samos'') vit en songe, son père baigné par Jupiter, et recevant l’onction par le ministère d’Apollon En effet, peu de temps après, ce tyran ayant été mis en croix, dans un lieu découvert, son corps exposé à un soleil très ardent se couvrit de sueur, et fut ensuite baigné par la pluie. ''Philippe, roi de Macédoine'', rêva qu’il apposoit son sceau sur le ve... » actuelle
  • 9 novembre 2021 à 17:34 diff hist +1 049 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/357→‎Page non corrigée : Page créée avec « l’ancien Testament, que la ''Pythonisse'', consultée par ''Saül'', lui dit : ''demain, toi et ton fils vous serez avec moi''<ref>Ce ne fut pas la ''Pythonisse'' qui parla ainsi à ''Saül'', mais l’''ombre du prophète Samuel'', qu’elle avoit évoquée.</ref>. On trouve dans ''Virgile'', des vers imités d’''Homère'', et qui disent en substance : ''un jour les enfans d’Enée régneront sur toutes les nations de l’univers : à cet empire succéderont le... » actuelle
  • 8 novembre 2021 à 21:41 diff hist +521 N Essais de morale et de politique (trad. Lasalle)/33Page créée avec « <pages index="Bacon - Œuvres, tome 12.djvu" from=344 fromsection=ch33 to=356 tosection=ch33 header=1 traducteur="Antoine de La Salle" prev="XXXII. Des colonies ou plantations de peuples" next="XXXIV. Sur les prophéties (et autres prédictions)" current="Essais de morale et de politique{{br0}}Chapitre XXX... » actuelle
  • 8 novembre 2021 à 21:40 diff hist 0 m Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/344actuelle
  • 8 novembre 2021 à 21:38 diff hist 0 m Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/356actuelle
  • 8 novembre 2021 à 21:37 diff hist +1 107 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/356→‎Page non corrigée : Page créée avec « <section begin="ch23"/>fiques faits au public par les mourans, et les fastueuses fondations, qui font partie de leurs dispositions testamentaires, sont comme des ''sacrifices sans sel'', et des ''aumônes semblables aux sépulcres blanchis'', qui ne renferment bientôt que corruption. Ainsi, ne ''mesurez'' pas vos dons et vos ''legs'' par la ''valeur matérielle'' de ce que vous donnez, mais par la ''convenance'', et observez en cela, comme en toute autre...
  • 8 novembre 2021 à 21:23 diff hist +1 082 N Page:Bacon - Œuvres, tome 12.djvu/355→‎Page non corrigée : Page créée avec « bien inférieur. Ne croyez pas trop å ces gens qui affectent de mépriser les richesses ; car ceux qui les méprisent si hautenent, sont ordinairenent ceux qui désespèrent de les acquérir : et vous n’en trouverez point qui y soient plus attachés, quand ils les ont une fois acquises. Ne poussez pas l’''économie'' jusqu’à la ''lésine'' : les ''richesses'' ont des ''ailes'' ; quelquefois elles s’envolent d’elles-mêmes pour ne plus revenir ; mais quel... » actuelle

(les plus récentes | les plus anciennes) Voir (50 plus récentes | ) (20 | 50 | 100 | 250 | 500)