Le Tour du monde/Volume 10

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

LE TOUR DU MONDE

NOUVEAU JOURNAL DES VOYAGES

Volume 10 — 1864 / 2e semestre



VOYAGE EN ESPAGNE, par MM. GUSTAVE DORÉ et CH. DAVILLIER. (1862. – Texte et dessins inédits.)

  • D’ALCOY À ORIHUELA. – La fête de saint Georges à Alcoy ; un combat entre les chrétiens et les Mores. – Jativa. – Almanza. – Albacete : Navajas, cuchillos et puñales. – D’Albacete à Alicante. – Le marquis de Villena. – Une noce à la posada. – Elche et sa forêt de palmiers. – Les dattes et les palmes. …1
  • D’ORIHUELA À GRENADE. – Orihuela et sa huerta. – Murcie. – La fête du Corpus Domini. – La Cruz de Caravaca. – Carthagène. – Totana. – Les gitanos. – Lorca ; le pantano de Puentes. – Velez-Rubio. – Cullar de Baza ; une population troglodyte. – Baza. – Guadiz. – Diezma ; la toilette d’une gitana. – Arrivée à Grenade. …17


RELATION DE VOYAGE DE SHANG-HAÏ À MOSCOU, PAR PÉKIN, LA MONGOLIE ET LA RUSSIE ASIATIQUE, rédigée d’après les notes de M. de Bourboulon, ministre de France en Chine, et de Mme de Bourboulon, par M. A. POUSSIELGUE. (1859-1862. – Texte et dessins inédits.)

  • PROMENADE DANS PÉKIN. – LA VILLE TARTARE. – Promenade dans l’intérieur de Pékin. – Ancien Observatoire des jésuites. – Le Temple des lettrés. – Celui de Confucius. – Couvent de lamas. – La montagne du Charbon. – La mer des Roseaux. – Le Pei-tha-sse, etc. – La bonzerie de la Ville Jaune. – La pagode impériale. – L’écurie des éléphants. – Établissements des missions catholiques, anglicanes et grecques. – La Cathédrale. – Attelage de deux cents chevaux. – Le carrefour des exécutions. – Horrible spectacle. – La rue des libraires. – La musique d’un enterrement. – Passage du bric-à-brac. – La grande Avenue du Centre. – Ouvriers ambulants. – Orateurs populaires. – Diseur de bonne aventure. – Temple du Ciel. …33
  • Récit de M. Trèves (suite). – Le temple d’Agriculture. – Une ronde de nuit. – Les environs de Pékin. – Le cimetière français. – La route qui conduit aux Palais d’été. …49
  • LE GOUVERNEMENT. – Autorité de l’empereur. – Le corps des lettrés. – Division des grades et boutons des mandarins. – L’office des censeurs. – Le conseil des ministres. – La cour de cassation. – Les six cours souveraines ou ministères. – Administration supérieure et gouvernement des provinces. …53
  • LA RELIGION. – Indifférence religieuse des Chinois. – Musulmans, chrétiens et juifs. – Religion de Lao-tse. – Idoles du temple de Fâ-quâ. – Abjection où vivent les prêtres. – Doctrine de Confucius. – Le bouddhisme. – Réforme de Tsong-Kaba. – Lamas et bonzes. – Mme de Bourboulon dans le temple des Mille-Lamas. – Visite à la bonzerie de Ho-kien. – Magnifiques jardins. – Martyrs volontaires. – Moulins à prières. – Singulière mode de sépulture. – Repas de la communauté. …55
  • LA JUSTICE ET LA POLICE. – Administration judiciaire. – Tribunaux des préfets. – Le droit d’appel. – Le Code pénal. – Le livre de médecine légale. – Application de la pénalité. – Supplices. …62
  • Scènes du prétoire de justice à Tien-tsin. – La bastonnade. – Voleur condamné au supplice de la cangue, nourri par sa femme. – Les juges, le bourreau et les officiers de justice. – La police de Pékin. – Les mendiants. – La maison au plumes de poule. – Les incendies, – Pompes et pompiers, etc. – Organisation patriarcale de la famille. – Respect pour les vieillards. – Le culte des ancêtres. – La fête des morts. – Rigueur du deuil impérial. – Passion des Chinois pour les cercueils. – Cérémonie des funérailles. – Les cimetières. – Condition servile des femmes. – La polygamie. – Les veuves ne doivent pas se remarier. – Les fiançailles. – Fête du mariage. – La dame, – la jeune fille, – les petits pieds. – Ornements et objets de toilette, etc. …65
  • VIE ET MOEURS. – Intérieur des maisons chinoises du haut rang. – Paresse des Chinois. – Où elle les mène. – Le jeu. – L’ivrognerie. – L’opium. – Maison de thé. – Restaurants. – Visites. – Invitations. – Un dîner chez un haut fonctionnaire. …81
  • ÉDUCATION. – Écriture chinoise. – Son importance et ses difficultés. – Instruction générale. – La presse chinoise. – La littérature. – Le théâtre. – Représentation théâtrale chez le mandarin Tchoung-louen. – Les marionnettes et les ombres chinoises. …90


UNE VISITE À YOUEN-MING-YOUEN, PALAIS D’ÉTÉ DE L’EMPEREUR KHIEN-LOUNG, Par M. G. PAUTHIER. (1862. – Texte et dessins inédits.) …97


RAGAZ ET PFAFERS (Suisse), par MM. JEAN REYNAUD et ÉDOUARD CHARTON. (1862. – Texte inédit.)

  • I. De Paris à Ragaz. – Le lac de Wallendstadt. – Ragaz. – Le journal du village. – Le couvent de Pfäfers et les sources : triste souvenir. – Visite au presbytère. – Le philosophe Schelling et Maximilien II. – L’instruction populaire. – Élection du doyen. – Le partage des biens communaux. – Organisation et administration de la commune. – II. Note sur les bains de Pfäfers. …113


VOYAGE DE L’OCÉAN PACIFIQUE À L’OCÉAN ATLANTIQUE À TRAVERS L’AMÉRIQUE DU SUD, par M. PAUL MARCOY. (1848-1860. – Texte et dessins inédits.)

  • PÉROU. – Huitième étape. – DE TUNKINI À SARAYACU. – Les plages de l’Apurimac. – Une boîte de sardines à l’huile. – Coup d’oeil jeté en passant sur la rivière Tampu-Apurimac. – La mission de Santa-Rosa et ses néophytes. – Pseudo-chrétiens et voleurs véritables. – Qui traite de l’Apu-Paro et de la population bigarrée de ses rives. – De l’homme considéré comme accessoire animé du paysage. – Les trois habitations de Consaya. – Où le chef de la commission française, en voulant enfourcher une chimère ailée, reçoit un coup de pied du fantastique animal. – Arrivée à Paruitcha. – Dissertation sur le passé et le présent des Indiens Chontaquiros. …129
  • Premières relations avec les Indiens Conibos. – La région des moustiques. – L’auteur accumule les interjections pour donner aux lecteurs une idée des tourments qu’il endure. – Fabrique de moustiquaires et atelier de couture. – Dumbuya et ses bananiers. – Où les membres de l’expédition franco-péruvienne, et l’auteur de ces lignes avec eux, sont pris pour autant de diables par les naturels du pays. – De la petite vérole chez les nations sauvages. – Massacre de tortues. – Une mauvaise nuit. Bouillon conibo aux bananes vertes et aux œufs de tortue. – Le chef de la commission péruvienne, conseillé par la vanité, achète un esclave Impétiniri pour la somme de un franc cinquante centimes. – De la rivière Pachitea, de ses sources et de ses affluents. – Un projet de mission à Santa-Rita. – Qui traite de l’achat d’un bilboquet conibo et de la manière de s’en servir. – Les deux chefs de l’expédition lavent pour la dernière fois leur linge sale en famille. – Une proposition singulière. – Où l’auteur se compare à Hippocrate, refusant les présents d’Artaxerce. – Situations respectives. – Plaisirs et douleurs du voyage. – Théorie de la moustiquaire. – Une chasse à l’homme chez les Indiens Remos de la rivière Apujau. …145
  • Dissertation sur le passé et le présent des Indiens Conibos. – Mœurs et coutumes. …161
  • Funérailles chez les Conibos. – Musique et idiome. – Paysages et animaux. – Éboulements des berges de l’Ucayali. – Où plus d’une lectrice au cœur sensible frémira du danger que courut l’auteur. – Auto-da-fé de pécaris. – Arrivée chez les Indiens Sipibos. – Un ragoût de tortues au sortir de l’œuf. – La sierra de Cuntamana et ses ramifications. – Rencontre de deux chrétiens sur une plage. – Un moulin à broyer les cannes à sucres. – Quelques lignes sur le passé des Indiens Sipibos. – Arrivée chez les Indiens Schétibos. – La plage de Sarah-Ghéné-Sara-Yacu – Transformation magnifique et soudaine du comte de la Blanche-Épine. – Effet que peut produire un habit noir au milieu d’un paysage vierge. …177


MADAGASCAR À VOL D’OISEAU, par M. DÉSIRÉ CHARNEY. (1862. – Texte et dessins inédits.)

  • I. Madagascar. – Tamatave. – Ovas et Malgaches. – Coup d’oeil rétrospectif. – Ramar et Rasolo. – Juliette Fiche. – Promenade dans la ville. – Les marmites. – Maison malgache. – II. Le tacon. – Baie d’Yvondrou. – Le bord de la mer. – Tempête. – Les bois. – Arrivée chez Clément Laborde. – Un déjeuner malgache. – La veuve. – Aspect du pays. – Les danses. – III. Yvondrou. – Ferdinand Fiche. – Betzimisaracks et Betanimènes. – Les lacs. – Ambavarano. – Le Kabar. – Hospitalité malgache. – Les jeunes filles. IV. Lac de Nossi-be. – Nossi-Malaza. – Le chef du village et sa famille. – Intérieur malgache. – Mœurs malgaches. …193
  • IV (Suite.) Mœurs et organisation malgaches. – Le cimetière. – Départ. – Bénédiction de l’aïeule. – V. La tirelire du géant d’Arafif. – Soamandrakisai. – Ferdinand Fiche et les Ovas. – Souper. – Une nuit à l’habitation. – Les esclaves. – VI. Couronnement de la reine à Tamatave. – Andrian-Mandrousso. – Les Antaymours. – Les Cymerirs. – Raharla. – Les Ovas. – Code de lois. – Organisation à Tananarive. – Organisation des provinces. – Départ pour Sainte-Marie. …209
  • VI (Suite.) Sainte-Marie. – La colonie. – Le cap d’Ambre. – Nossi-Mitsiou. – Nossi-Be. – Elsville. – Passandava. – Bavatoubé. – M. Darvoy. – Bombetok. – Moheli. – Ramanateka. – La reine de Mohéli. – Retour à la Réunion. …225


VOYAGE À JAVA, par M. DE MOLINS. (1858-1861. – Texte et dessins inédits.) – (Rédigé et mis en ordre par M. F. COPPÉE.)

  • EN VUE DE JAVA. – Le détroit de la Sonde. – Les embarcations indigènes. – Anjers. – Bantam. – Honrust. – Arrivée devant Batavia. …231
  • BATAVIA. – En rade de Batavia. – Débarquement. – Le grand canal. – La douane. – Les voitures de louage et les coolies. – L’ancienne ville de Batavia. – Aspect de la ville nouvelle. – L’hôtel des Indes. – Première nuit à terre. …234
  • BATAVIA (Suite.) – Le bain. – Promenade dans Batavia. – La journée aux Indes. – La ville chinoise. – Marchands ambulants. – Promenade nocturne. – Maison à louer. – Les maisons européennes. – Les rizières. – Le Syri. – Habitation malaise aux environs de Batavia. – Les Arecas. – Le kampong Djirouk-Maniss. …241
  • SOËRABAIJA. – La rade. – Le grand canal. – La ville européenne. – Le kakatoës et les oiseaux des Moluques. – Le quartier chinois. – Les cuisiniers ambulants. – Le marché couvert (Bazar Glapp). – Le quartier javanais. – Le cimetière javanais. …248
  • SOËRABAIJA (Suite.) Les galériens. – Passage du gouverneur général à Soërabaija. – La fête équestre. – Les princes javanais. – Les chevaux. – Les orangs-outangs. – Le kakatoës reconnaissant. – L’amok. – Les tueurs d’enfants. – L’exécution. – Le kahli-mass. …257
  • BOGHOR. – De Batavia à Boghor. – Accidents de voyage. – Boghor (Buitenzoorg, Sans-Souci) – La villa d’Amore. – Le jardin botanique. – Les environs. – Le pont de bambou. …267
  • BOGHOR (Suite.) – Ascension du Salak. – Les jungles. – Le multipliant. – Le gamelhang. – Les Toppengs. – Le Toekan-Thialong. – Le tremblement de terre. – La sarbacane. – Les chasses et les combats d’animaux. – Histoire du singe et du serpent. – Nouvelle excursion dans l’intérieur. – Les Préhangans. – Les singes. – Le tandock. – Visite au docteur Ploëm. – Le bëo. – Les Rassa-Malah. – Les poissons. – Départ de Java. …273


RELATION DE VOYAGE DE SHANG-HAÏ À MOSCOU, PAR PÉKIN, LA MONGOLIE ET LA RUSSIE ASIATIQUE, rédigée d’après les notes de M. de Bourboulon, ministre de France en Chine, et de Mme de Bourboulon, par M. A. POUSSIELGUE. (1859-1862. – Suite. Texte et dessins inédits.)

  • DE PÉKIN À TCHANG-PING-TCHEOU. – Le grand plateau central de l’Asie. – Rapport entre l’empire russe et la Chine. – Difficultés du trajet par terre. – Considérations qui le font adopter. – Préparatifs de départ. – Panique au sortir du palais de la légation. – Les faubourgs au nord de Pékin. – Routes mal entretenues. – L’agriculture et la pêche dans le Petcheli. – Entrevue avec le maître d’école de Cha-Ho. – Sa maison et ses femmes. – Aspect de la ville de Tchang-Ping-Tcheou. – Description d’une auberge chinoise. …289
  • DE TCHANG-PING-TCHOU À SUAN-HOA-FOU. – Visite à la sépulture des Mings. – Monolithes à l’entrée. – Magnifique panorama. – Avenue bordée de statues d’animaux gigantesques. – Arcs de triomphe. – Déjeuner sur les pierres sépulcrales. – Enceinte des monuments funéraires. – Grand mausolée en marbre. – Merveilleuses sculptures. …297
  • Arrivée à Nan-Kao. – Défilé des montagnes. – Murailles et portes fortifiées. – Tcha-Tao. – Rencontre d’un mandarin militaire à Houai-Laï. – L’auberge de Ky-mi-ny. – Le fleuve Wen-Ho. – Magnifiques cultures aux approches de la grande ville de Suan-Hoa-Fou. …305
  • DE SUAN-HOA-FOU À LA GRANDE MURAILLE. – Entrée à Suan-Hoa-Fou. – Curiosité excessive de la population. – Bâtiments de la mission des Lazaristes. – Hospitalité offerte par les missionnaires. – Les musulmans Hoeï-Hoeï. – Le parc impérial. – Énormes chiens mongols à la station de Sulia. – Dunes de sable. – La ville de Kalgan. – Réunion à l’hôtellerie des ministres de France, d’Angleterre et de Russie. – Réception splendide. – Promenade dans la ville. – Tartares. – Thibétains. – Turcomans. – Marchands d’habits chinois. – Grand commerce. – Description de Kalgan. …308
  • LA TERRE DES HERBES. – Description de la grande muraille. – Son fondateur. – Son inefficacité comme défense de guerre. – Montagnes de Tching-gaun-oula. – Vallée et auberge d’Ouche-tiao. – Plateau de la Mongolie. – Magnifique coucher de soleil au désert. – Bourgaltaï. – Confusion inexprimable à l’arrivée. – Fête de la reine Victoria. – Départ de sir Frédérick Burce, ministre d’Angleterre. – Escorte des voyageurs dans les steppes. – La calèche de Mme de Baluseck. – Les charrettes chinoises. …315
  • L’Attelage à la mongole. – Costume des nomades. – Caravane des chameaux de service. – Absence de combustible. – Campement sous la tente. – Premières stations dans la terre des Herbes. – Antilopes chassées par des aigles. – Menu d’un déjeuner au désert. – Étangs couverts d’oiseaux aquatiques. – Les végétaux et les animaux du Gobi. – Eaux sulfureuses. – Extrêmes variations de température. – Affreux cahots par suite du mauvais état des chemins. – Accidents arrivés aux voitures. – Visite à la lamaserie d’Homoutch. – Altercation curieuse entre un Mongol et sa femme. – Rencontre d’une caravane dirigée par des marchands sibériens. – Promenade à dos de chameaux. – Danger couru des prairies bourbeuses. – Singulier effet de mirage. – Les émigrants mongols. – Mauvais état de santé de Mme de Bourboulon. …327


LES MÉRIAHS OU SACRIFICES HUMAINS DANS LE KHONDISTAN OU GHONDWANA (INDE ANGLAISE). Récits du major général JOHN CAMPBELL, ex-commissaire anglais dans cette région. …331


VOYAGE EN ESPAGNE, par MM. GUSTAVE DORÉ et CH. DAVILLIER. (1862. – Suite. Texte et dessins inédits.)

  • GRENADE. – Une Casa de Pupilos. – Le Patio. – Les rues de Grenade. – Les louanges des poëtes arabes. – Les origines de Grenade : l’ancienne Karnattah phénicienne ; l’Illiberis des Romains. – Les Goths et les Arabes. Ibn.-Al-Hamar. – Guerres civiles. – Grandeur et décadence de Grenade. – La Calle de los Gomélés. – La Puerta de las Granadas. – Le Bosque de la Alhambra. – Le Pilar de Carlos Quinto. – La puerta Judiciaria ; la Main et la Clef. – La Plaza de los Algibes. – La Puerta del Vino. – Le palais de Charles-Quint. Les vases de l’Alhambra. …353
  • La fondation de l’Alhambra. – Les gouverneurs et leurs dévastations. – La tour de los Siete Suelos. – Les revenants de l’Alhambra : le cheval sans tête, le fantôme velu, le toro feroz et son trésor. – La Alcazaba, la tour del Homenage et celle de la Vela. – La cloche et les jeunes filles. – La capitulation de Grenade. – L’entrée de la casa Real. – Le palais de l’Alhambra. – Le Patio de la Alberca ou de los Arrayanes. – Andrea Navagero, ambassadeur vénitien, visite l’Alhambra en 1524. – Le Patio de los Leones, la Taza de los Leones, les taches de sang. Comment les Abencerrages ont réellement existé. – Les Zégris en massacrent trente-six dans la cour des Lions. …369
  • La salle des Abencerrages ; encore des taches de sang ; histoires de revenants : les ombres des chevaliers abencerrages. – La sala de las dos Hermanas. – La sala de los Embajadores ; le plafond Artesonado ; les Azulejos. – Réponse d’un roi de Grenade ; le récit d’un chevalier zégri : la revanche des Abencerrages ; la Hermosa Galiana. – Le Peinador de la reina. – Le jardin de Lindaraja. – Le Mirador. – Les Baños de la sultana. – La sala de Secretos. – La Mesquita ou Capilla real. – Le Patio de la Reja. – Les peintures de la sala del Tribunal. – Le Généralife, les cyprès de la sultane. – La Sella del Moro. – Les Carmenes del Darro. – La Fuente del Avellano ; les villas moresques en 1524. – Le Darro et son or. – La Plaza Nueva et le Zacatin. – La cathédrale de Grenade ; Alonzo Cano. – La real Capilla ; la Reja ; les tombeaux de Philippe le Beau et de Jeanne la Folle, et celui des rois catholiques. …385
  • Le palais de l’archevêque. – La Plegaria. – La Plaza de Bibrambla ; joutes et tournois moresques ; l’auto-da-fé du cardinal Ximenès. – La porte des Oreilles. – La rue des Couteaux et la rue des Cuillers. – La place des Loups. – l’Alcaiceria. – Le musée. – Le couvent de Santo Domingo ; Gonzalve de Cordoue, le grand capitaine. – La chapelle de l’Ave Maria ; Hernan Perez del Pulgar. – La Cartuja. – La Carrera de las Angustias. – Mariana Pineda. – Le Salon. – Le Genil ; Boabdil et Ferdinand. – L’Albayzin. – La casa del Chapiz. – Le Cuarto Real. Les bains moresques. – Philippe II défend aux Morisques de se baigner. – Le Sacro Monte. – Un faubourg souterrain. – Les gitanos antropophages. – Les Vulcains du Sacro Monte. – Maquignonnage et sorcellerie. – Le bohémien Rico. Un bal de gitanas ; nos succès comme danseurs. – La Pelra. – Le Zarandeo. – La vieille sorcière ; une scène de Buena ventura. – Le Calo. – Mariages et religion des Gitanos. – Ascension à la Sierra-Nevada. – Le nevero Ramirez. – Le trésor du Barranco de Guarnon. – Le Panderon. – Les Ventisqueros. – Le Picacho de Veleta. Le Mulahacen. …401


REVUE GÉOGRAPHIQUE DU DEUXIÈME SEMESTRE 1864 par M. VIVIEN DE SAINT-MARTIN. – Texte et dessins indits.

  • Un temps d’arrêt dans les grandes explorations. – Les trois grandes publications récentes : Speke, Henri Duveyrier, l’expédition allemande à la recherche de Vogel. Résultats astronomiques et scientifiques de la mission, publiés par MM. Petermann et Hassenstein. – M. Munzinger. Le docteur Hartmann. – Importance et richesse de leurs récentes relations de la haute Nubie. Immenses acquisitions géographiques et ethnologiques. – L’expédition des dames Tinné et de M. de Heuglin à l’ouest du fleuve Blanc. Projets, organisation, perspectives, travaux, double catastrophe. De quel prix se payent les conquêtes géographiques. – Tentatives de communications entre le Sénégal et l’Algérie par Timbouktou. Gerhard Rohlf. Le lieutenant Mage. …417


LISTE DES GRAVURES. …425


LISTE DES CARTES. …430