Page:Livre du Chevalier de La Tour Landry.djvu/66

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



comment sa première femme fut dampnée.
Le LIe, de la seconde femme du chevalier et comment elle fut sauvée.
Le LIIe, de la tierce femme du chevalier et des tourmens qu’elle souffry.
Le LIIIe, d’une grant baronnesse et des tourmens que l’ennemy lui fist.
Le LIIIIe parle de la femme Loth.
Le LVe chappitre parle des filles Loth.
Le LVIe parle de la fille Jacob.
Le LVIIe, de Thomar, la femme Honnan.
Le LVIIIe, de la femme du prince Pharaon.
Le LIXe, des filles de Moab.
Le LXe, de la fille de Madian.
Le LXIe, de Thomar, la fille du roy David.
Le LXIIe, d’un bon homme qui estoit cordier.
Le LXIIIe parle du pechié d’orgueil et de Apemena la royne de Surye.
Le LXIIIIe chappitre parle de la royne Vastis.
Le LXVe, de la femme de Aman.
Le LXVIechappitre parle de la royne Gesabel.
Le LXVIIe, de Athalia, la royne de Jherusalem, et de Bruneheust, la royne de France.
Le LXVIIIe chapitre parle d’envie, et de Marie, la suer Moyse.
Le LXIXe parle des femmes Archaria.
Le LXXe parle de convoitise et de Dalida, la femme Sampson.
Le LXXIe chappitre parle de courroux et d’une damoyselle de Bethleem.
Le LXXIIe chappitre parle d’une dame qui ne vouloit venir au mandement à son seigneur.