Portail:Le Classicisme

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Versailles

Portail : Le Classicisme

Textes poétiques

François de Malherbe

Les Larmes de saint Pierre - Consolation à M. Du Périer sur la mort de sa fille - Prière pour le roi Henri le grand - Beaux et grands batiments - Les Heureux Succès de la Régence - Paraphrase du psaume CXLV - Sur la mort du fils de l'auteur

François Mainard

Un nouveau riche - « Mon âme, il faut partir » - La Belle Vieille

Racan

Stances sur la retraite

Théophile de Viau

Œuvres

Saint-Amant

Plainte sur la mort de Sylvie - L’Hyver des Alpes - Assis sur un fagot - Orgye

Georges de Scudéry

La Nymphe endormie - La Belle Égyptienne - Sur un songe - Pour la même inconstante - L’Inconstant par imitation - Aimez ou n’aimez pas - Le Printemps - L’Été - L’Automne - L’Hiver - Sur la mort d’une Dame

Fables

La Fontaine

L'Eunuque - Adonis - Les Rieurs du Beau-Richard - Fables - Les Amours de Psyché et Cupidon - Achille - Galatée

Contes

La Fontaine

Contes

Perrault

La Belle au bois dormant - Le Petit Chaperon rouge - La Barbe Bleue - Le Maître chat ou le chat botté - Les Fées - Cendrillon ou la petite pantoufle de verre - Riquet à la houppe - Le Petit Poucet - La Marquise de Saluces ou la patience de Grisélidis - Les Souhaits ridicules - Peau d’âne



Théâtre

Arlequin-comedie.jpg
Molière

La Jalousie du Barbouillé - Le Médecin volant - L’Étourdi ou les Contretemps - Le Dépit amoureux - Les Précieuses ridicules - Sganarelle ou le Cocu imaginaire - Dom Garcie de Navarre - L’École des maris - Les Fâcheux - L’École des femmes - La Critique de L’École des femmes - L’Impromptu de Versailles - Le Mariage forcé - La Princesse d’Élide - Tartuffe ou l’Imposteur - Dom Juan ou le Festin de pierre - L’Amour Médecin - Le Misanthrope - Le Médecin malgré lui - Mélicerte Pastorale comique - Le Sicilien ou l’Amour peintre - Amphitryon - George Dandin - L’Avare - Monsieur de Pourceaugnac - Les Amants magnifiques - Le Bourgeois gentilhomme - Psyché - Les Fourberies de Scapin - La Comtesse d’Escarbagnas - Les Femmes savantes - Le Malade imaginaire

Pierre Corneille

Œuvres critiques - Mélite - Clitandre ou l’Innocence persécutée - La Veuve - La Galerie du Palais - La Suivante - La Place Royale - La Comédie des Tuileries - Médée - L’Illusion comique - Le Cid - Horace - Cinna ou la Clémence d’Auguste - Polyeucte martyr - Pompée - Le Menteur - La Suite du Menteur - Rodogune princesse des Parthes - Théodore vierge et martyre - Héraclius empereur d’Orient - Andromède - Don Sanche d’Aragon - Nicomède - Pertharite - Œdipe - Sertorius - Othon - Agésilas - Attila - Tite et Bérénice - Psyché - Pulchérie - Suréna

Racine

La Thébaïde ou Les Frères ennemis- Alexandre le Grand - Andromaque - les Plaideurs - Britannicus - Bérénice - Bajazet - Mithridate - Iphigénie en Aulide - Phèdre - Esther - Athalie



La Fontaine

Astrée

Textes en prose

Romans

L'Astrée

La Princesse de Clèves

Textes philosophiques

Discours de la méthode - Les Pensées


Mémoires et Lettres

Les Provinciales

Madame de Sévigné - Cardinal de Retz -

Lettres de la religieuse portugaise

Les précepteurs et la critique

La Bruyère Les Caractères -

Fénelon : Télémaque

Boileau : L’Art poétique

La Rochefoucauld : Maximes

Textes à placer