Le Tour du monde/Volume 14

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

LE TOUR DU MONDE

NOUVEAU JOURNAL DES VOYAGES

Volume 14 — 1866 / 2e semestre



LE JAPON, par M. HUMBERT, ministre plénipotentiaire de la Confédération suisse. (1863-1864. – Texte et dessins inédits.)

  • Introduction. – Une résidence européenne au Japon. – Nos voisins. …1
  • Nos voisins (suite). – Le pays et le peuple. – La vie domestique. …17
  • Les origines du peuple japonais. – Cosmogonie. – La création. – Les dieux. – La légende d’Izanaghi et d’Izanami. – Le premier autel. – Les mias. – Description d’un temple kami. – Les premiers souverains du Japon. – Histoire de Zinmou. – Premières inventions. …33
  • Les rives classiques du Japon. – La littérature du Japon. – Une femme poëte. – Le grand siècle littéraire. …49
  • Sépultures. – Les deux empereurs. …66


VOYAGE DE L’OCÉAN PACIFIQUE À L’OCÉAN ATLANTIQUE, À TRAVERS L’AMÉRIQUE DU SUD, par M. PAUL MARCOY. (1848-1860. – Texte et dessins inédits.)

  • PÉROU. – Onzième étape. – DE NAUTA À TABATINGA. – L’auteur se voit adopté par une famille inconnue. – Portraits à la plume, d’un père, d’une mère et d’un fils. – Un gouverneur hideux, facétieux et compromettant. – Étude plastique, ethnologique et statistique du village de Nauta et de ses habitants. – Pêche et dissection d’un dauphin d’eau douce. – Le voyageur perd en une nuit le fruit de son travail. – Une Egaritea. – Dissertation sur les Indiens Cocamas. – Traité de linguistique et de musique à l’usage d’iceux. – Le village d’Omaguas et ses habitants. – Iquitos et sa population. …81
  • PÉROU. – Onzième étape. – La rivière Nanay et ses indigènes. – Oran-Pucallpa. – Où il est question de M. de la Condamine et de ses mesures de la rivière Napo. – L’Ilot d’Ambiacu. – La Mission de Pevas. – Les frères lais. – Historique de la Mission. – L’Enfant géophage. – Les Orejones d’Ambiacu. – Départ du voyageur pour la Mission de San José de los Yahuas. …97
  • Onzième étape. – DE NAUTA À TABATINGA. – Le révérend P. Manuel Rosas. – Dithyrambe en l’honneur des belles formes. – Voyage à Santa Maria. – Les eaux noires. – Yahuas relaps et Yahuas idolâtres. – La danse du Bayenté. – Composition d’un poison végétal. …113
  • Onzième étape. – DE NAUTA À TABATINGA. – Le poison des Yahuas (suite). – Leur passé et leur idiome. Retour à Pevas. – Villages de Cochiquinas et de Mahucayaté. – Indiens Marahuas et Mayorunas. Portraits et coutumes. – Peruhuaté et Moromoroté. – La Mission de Caballo-Cocha et son Missionnaire. – Pénitence imposée à deux jeunes filles. – Nuestra Señora de Loreto. – La Quebrada d’Atacoary. – Motif d’Aquarelle. – Indiens Ticunas. …129
  • Onzième étape. – DE NAUTA À TABATINGA. – Coutumes et idiome des indiens Ticunas. – Un Indien scalpé par un tigre. – Une descendante des Amazones. – Où il est question des moustiques et de la façon dont les animaux se préservent des piqûres de ces insectes. – Paysage, arc-en-ciel et tempête. – Qui traite des possessions du Brésil et de l’île de la Ronde, que beaucoup de gens appellent l’île Ronde. – Arrivée à Tabatinga. …145

VOYAGE AU SOUDAN ORIENTAL, par M. TRÉMEAUX. (1848-1860. – Texte et dessins inédits.)

  • L’Égypte. – Le Nil. – Karnak. – Défilés inextricables. – Sinistres rencontres. – Contrastes de la nature. – Installation au désert. – Carcasses d’animaux solidifiées. – Caravanes d’esclaves. …152
  • Illusion de perspective au désert. – Abandon d’un chameau épuisé. – Apparences trompeuses. – L’intérieur d’une montagne. – Obligations impérieuses du désert. – Indice de Kramsine. – L’eau nauséabonde. – Le soleil scarifie la peau. – La tempête nous menace. – Précautions contre les pluies de sable. – Chaudes rafales du Kramsine. – On ne choisit pas son lit. – Marche pénible. – Un signe d’espoir. – La joie renaît. – Chants et danses des chameliers. – Un coin de verdure après le désert. – Troupeaux nombrables. – Amphibies et autres animaux. – La nature végétale et animale s’améliore. – Devant Ouad-Médina. – Différente nature de crépuscule. – Le Kramsine naît dans le désert. – Cadavre de noir. – Différentes natures de forêts. – Charmantes retraites. – Pas de roses sans épines. – Moyen de protéger la récolte. – Sauvage beauté des forêts vierges. – Nombreux hôtes des forêts. – Perplexités nocturnes. …161
  • Homme emporté par un crocodile. – Un coup de dent de crocodile. – Chasse à l’hippopotame. – Sauvage harmonie. – Voisinage des éléphants. – Forêt grandiose, ses accidents. – Une correction turque. – Pénible route, les saisons. – Le boabab. – Principaux arbres. – Nature géologique de Seunar. – Montagnes primitives et leurs habitants. – Les carcans de l’esclavage. – Douleurs et regrets. – Fa. Méka, pauvre palais. – Fa-Zoglo. – Djellab à la recherche d’une esclave fugitive. – Abandon, évasion, recherches. – Traversée du fleuve Bleu, cataracte. – Secours inattendu. – Les empreintes sur le sol. – La fugitive découverte, garottée et bâillonnée. – Désespoir maternel. – Les voix de la forêt. – Nouveau pays. – Le Soudan égyptien. …177


EXPLORATION DE LA HAUTE-ASIE, par les frères de SCHLAGINTWEIT. (1854-1857. – Traduction inédite. – Dessins inédits.)

  • Système orographique. – Cols et sommets. – Hydrographie. – Glaciers et limites des neiges éternelles. – Faune. – Flore. – Ethnographie. – Relations politiques et commerciales. …193


VOYAGE DE L’ATLANTIQUE AU PACIFIQUE (Route du nord-ouest par terre), par le vicomte MILTON et le docteur CHEADLE. – (Traduction inédite. – 1862-1864. Dessins inédits).

  • Les deux voyageurs. – But de leur expédition. – Départ. – Originaux. – De Québec à Lacrosse. – Les wagons-dortoirs. – Saint-Paul. – Saint-Antoine. – Saint-Cloud. – Sauk-Centre. – Le bon chien Rover. – La Rivière Rouge. – Georgetown. – Voyage en canot. – Chasse. – Une tempête-ruban. – L’ozone. – Les yeux d’or. – Le fort Garry. – Fort Garry. – Il est trop tard pour traverser les montagnes Rocheuses avant l’hiver. – Bucéphale. – Notre équipage. – Nous quittons le fort Garry. – Fort Ellice. Comment se fait le pemmican. – La Saskatchaouane méridionale. – Arrivée à Carlton. – Carlton. – Départ. – La Rivière aux Coquilles. – La Belle-Prairie. – La rivière Crochet. – Comment on bâtit une hutte en troncs d’arbres. – Ameublement. – Visite de Cheadle à Carlton. – Le fort Milton est achevé. – Les Cries des Bois. – Leur contraste avec les Cries des Plaines. – Ils sont exempts de difformités. – Enfants indiens. – Un sac à mousse. – Décidément l’hiver est arrivé. – La Ronde et Cheadle partent pour les plaines. – Chasse. – Traineaux. – La Chasse aux trappes. – Les animaux à fourrure. – Valeur des différentes fourrures. – Premiers pas du trappeur dans la forêt. – L’art de poser les trappes à martre. – Trappes d’acier pour les loups et les renards. – Le wolverène. – Ses ruses. – Vie du trappeur. …209
  • La vie du trappeur (suite). – Les voyageurs quittent leurs quartiers d’hiver. – Le fort Pitt. – Les castors. – Edmonton. – M. O’B. – La contrée est inconnue à l’ouest des montagnes. – Cols et passages. – Départ d’Edmonton. – On n’y croit pas à notre succès. – Lac Sainte-Anne. – Entrée dans la forêt. – La rivière Pembina. – Le charbon de terre. – Gibier. – Curieuse coutume des tétras de saule. – Changements effectués par le castor. – Le coude du Mac Lood. – La forêt en feu. – Sauvés ! – La rivière Athabasca. – Premier aperçu des Montagnes Roclieuses. – Sur les montagnes. – Admirable paysage. – Jasper-House. – Construction d’un radeau. – Les Chouchouaps des Montagnes Rocheuses. – Passage de l’Athabasca. – La Roche du Prêtre. – Site du vieux fort Henry-House. – La vallée de la Miette. – Passage des Rapides. – La ligne de faite. – Le lac de la Bouse de Bison. – Le Fraser. – Une journée de marche dans l’eau. – Le lac de l’Élan. – Chutes Rockingham. – Le Pont de Mahomet. – Fourche du Fraser, ou Cache de la Tête-Jaune. – Pic de Robson. – Inondation et forêt. – Perte de Giscouékarn. – Nous arrivons à la Cache de la Tête-Jaune. – Nature du pays. – Vue admirable. – Versant occidental des Montagnes Rocheuses. – La poire ou la sorbe. – Peu de renseignements. – L’Iroquois retourne à Jasper-House. – Le cheval de M. O’B. est perdu. – Départ de la Cache. – Les Versants. – Rivière du Canot. – Périlleuse aventure sur un radeau. …226
  • Mont Milton. – Futaie énorme. – Passage de la rivière. – Fourche de la Thompson septentrionale. – On ne trouve pas de route. – Passage de la branche nord-ouest. – Nous perdons encore la voie. – Résolution d’aller à Kamploups. – Découverte inquiétante. – Fin de la voie. – Perdus dans la forêt. – Festin avec de la viande d’ours. – Nous commençons à nous couper une route dans la forêt vierge. – Désastres. – Nourriture quotidienne. – Le mont Cheadle. – Fruits sauvages. – M. O’B. franchit une rivière d’une façon triomphante. – Nouvelles déceptions. – Plus de provisions. – L’Indien sans tête. – Le Petit-Noir est condamné et tué. – Toujours la forêt. – Les Grands Rapides. – C’est un vrai cachot. – La Porte d’Enfer. – Une trace. – Nous sortons de la forêt ! – Notre enthousiasme à la rencontre de nos semblables. – Camp d’Indiens. – Kamploups est en vue. – En avant ! en avant ! – Fin de nos tourments. – Repos. – Kamploups. – Nous dévorons. – Départ de Kamploups. – Terrasses remarquables de la Thompson et du Fraser. – Bac de Cook. – Tombes ornées. – Grand paysage des Cagnons. – Yale. – New-Westminster. – Victoria dans l’île Vancouver. – Lilloet. Les degrés du serpent. – Les auberges sur la route qui conduit aux mines. – Cameron-Town. – William’s-reek. – Visite aux mines. – Retour. …242 VOYAGE AUX VOLCANS DE LA FRANGE CENTRALE, PAR M. FERDINAND DE LANOYE. – (1864. – Texte et dessins inédits.)
  • Comment le temps change les impressions et les jugements des hommes. – Clermont, son passé, ses monuments, son musée. – Royat et sa vallée. – Le Puy de Dôme et son cortége de volcans. – Le Malpays de la France centrale. – Les Puys de Pariou, Chopine et de Côme. – Coulées de lave de celui-ci. – Le camp des Chazaloux. – Les fonderies de Pontgibaud. – Gergovie. – Étude d’histoire et de géologie. – Vercingétorix et César. – Un humble observateur et M. Poulett-Scrope. …257
  • Les routes du Mont-Dore. – Le volcan de Gravenoire. – Menhir et tombeau. – Section méridionale des Puys et leurs champs phlégréens. – L’oasis de Randanne. – Souvenirs de M. de Montlosier. – Le lac d’Aydat et Sidoine Apollinaire. – Les sources de la Sioule. – Les roches Tuilière et Sanadoire. – La vallée du Mont-Dore au clair de lune. – Les antiquaires. – Excursions. – La cascade de Queureilh. – Le Cinclus aquaticus. – L’ensemble des monts Dores. – La gorge de Chaudefour. – Le Tartaret. – Dernière éruption du Mont-Dore. …273
  • La Haute-Loire. – Brioude et Saint-Julien. – Le pont de la Vieille-Brioude. – Changement de sol et de climat. – Fix et notre ami Joanne. – La Chaise-Dieu et George Sand. – Excursion sur la crête de Velay et dans les âges géologiques. – Le bassin de la Haute-Loire. – La ville du Puy-en-Velay. – Ses monuments. – Sa banlieue. – Ascension du Mézenc. …289


LE JAPON, par M. AIMÉ HUMBERT, Ministre plénipotentiaire de la Confédération suisse.

  • Une excursion à Kanasawa. – La résidence des siogouns. – Les temples de Kamakoura. …305
  • Le temple d’Hatchiman, à Kamakoura. – Le bouddhisme au Japon. – Les bonzes. …321
  • Taïcosama. …337


VOYAGE EN ESPAGNE, par MM. GUSTAVE DORÉ, et CH. DAVILLIER. (1862. – Dessins inédits de Gustave Doré, texte inédit de M. Ch. Davillier.)

  • SÉVILLE. – L’Alcazar de Séville ; le Patio de las doncellas. – La Sala de Embajadores. – Le Patio de las Munecas. – Pierre le Cruel et Maria de Padilla ; le rey Bermejo et ses trésors. – Les Banos de Padilla. – La Capilla de Azulejos. – Les jardins de l’Alcazar. – La Casa de Pilatos. – La Juderia et la Moreria. – La Calle del Candilejo ; la Cabeza del rey don Pedro. – La Universidad. – Le couvent de Santa-Palla ; une façade d’église en faïence. – Le musée de Séville ; la salle de Murillo ; le Torrigiano. – Les théâtres de Séville. – Fanfaronnades andalouses : – Pacomandria y sacabuchés. – Les Estranjis. – Geroma la castanera. – Comment on traite les étrangers dans les sainetes. – Inglis-manglis, Gabachos et Franchutes. – Les Barateros de Séville ; la gente de mal vivir ; la chanson du Baratero sevillano. – La prison ; les carceleras, ou chansons de prisonniers. – Les barbiers de Séville. – Une barberia. – Les borberillos, ou barbiers en plein air. …353
  • Le faubourg de Triana et ses habitants. – L’église de Santa-Ana. – Sainte Justine et sainte Rufine. – Les faïences de Triana. – Les Gitanos ; leurs occupations et leurs habitudes. – Le calo, ou langue des Gitanos ; ses légendes et ses poésies ; une malédiction gitana. – Les diseuses de bonne aventure : la caridad ; don Miguel de Manara ; les chefs-d’œuvre de Murillo. – Un tableau de Juan Valdès Leal. – La Fabrica de Tabacos le Polvo sevillano. – Les Cigarreras ; les Pureras. – Le Capataz ; les Maestras et les Capatazas. – Les cigarreros de papel ; les puros. – Les repas des cigarreras ; les empapeladoras. – La sortie des ouvrières ; ce qu’elles sont dans la vie privée ; la Relacion de las cigarreras. – Majas et Majos ; la gente de Cuerno. – Le dialecte andalous. – Le Ceceo. – La Feria de Sevilla ; les Gitanos chalanes. Les botilleras et les ermitas. – La zambomba. – La noche buena. – La velada de San Juan. – La Alameda de Hercules ; les puestos de bunuelos et de flores ; les puestos de agua. – Le retour de la feria de Torrijos ; la calle de Castilla ; les Majas habillés à la française. – Gitano ivre-mort. – Les Romerias. – La Virgen del Rocio. …369
  • Les fêtes religieuses de Séville : les Pasos. – Judas Iscariote. – Jesus Nazareno del gran Poder. – Un cierge monstre, le Cirio Pascual. – Les Cofradias, les Nazarenos ; les Caperuzas. – Da entrada del Cristo en Jerusalen. La Prision del Senor. – Les Tinieblas et le Miserere à la cathédrale. – Le Monumento. – Les processions du Vendredi saint. – Le cortége de la Mort et l’Établissement de l’Église en tableaux vivants. – Le Marché aux agneaux. – Le dimanche de Pâques : une corrida extraordinaire. – Les anciennes danses espagnoles : le Turdion. – Opinion de Lope de Vega. – La Pavane d’Espagne ; Catherine de Médicis et Marguerite de Navarre. – Le Paspié et le Pasacalle. – Les Folies d’Espagne. – La chacona. – Les danses picaresques. – La Zarabanda. – Le Père Mariana et l’évêque d’Avranches. – Les Coplas de Zarabanda. – Le Régent danse la sarabande. – Quelques noms d’anciennes danses. – Les danses gaditanes. – Martial et les danseuses. – Cadix. – Telethusa. – La Puella gaditana. – Pline le Jeune et Pétrone. – De l’antiquité des castagnettes. – La bibliographie de cet instrument. – La crotologia. – La padereta. …385
  • Les academias de baile, ou écoles de danses. – Une affiche séduisante : le Salon del recreo. – Les bailes de palillos. – L’arrivée des boleras. – Une duègue accomplie. – Les boleras robadas. – Les rafraîchissements. – La Campanera danse le Jaleo de Jerex. – Doré s’improvise violoniste. – L’Anglais, le mouchoir et le durillo. – Les cantadores. – El peinero. – Les coplas de baile. – Un Baile de Candil dans le faubourg de Triana. – Le Polo. – Une Tonada. – Le Zarandeo et le Zorongo. – Les Cantadores andalous. – Le Tango americano. – Les Decimas. – La Rondena. – Le Zapateado. – Le Vito Sevillano. – El Ole gaditano ; la Nena. – Encore le Bolero. – Le doyen Marti et le Fandango. – Les Panaderos. …401


REVUE GÉOGRAPHIQUE DU PREMIER SEMESTRE DE 1866, par M. VIVIEN DE SAINT-MARTIN. (Texte inédit.). …417


LISTE DES GRAVURES. …425


LISTE DES CARTES. …430