Le Tour du monde/Volume 6

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

LE TOUR DU MONDE

NOUVEAU JOURNAL DES VOYAGES

Volume 6 — 1862 / 2e semestre



VENISE, par M. ADALBERT DE BEAUMONT. (185…. – Texte et dessins inédits.)

  • Le campanile. – La place Saint-Marc. – Saint-Marc. – Le palais ducal. – L’arsenal. – Les régates. – Jeux et rivalités des Vénitiens. – Le palais Foscari. …1
  • Une visite au palais Foscari (Suite). – Le doge Francesco et son fils. – Les dernières Foscari. – Le grand canal. – Les palais. – La scala antica. – Bianca Capello. – La maison de Goldoni. – Le Titien. – Le pont du Paradis. – La lagune et ses îles. – Isola San Lazzaro dei Armeni. …17
  • Isola San Lazzaro dei Armeni (Suite). – Le Lido. – L’île Saint-Michel. – La mort de Léopold Robert. – Murano. – Torcello. – Adieux à Venise. …34


VOYAGE À L’ÎLE DE RHODES, par M. EUGÈNE FLANDIN. (1844. – Texte et dessins inédits.)

  • Origine de Rhodes. – Son rôle dans l’antiquité. – Sa réunion à l’empire d’Orient. – Gérard Tunc. – Origine de l’ordre. – Chevaliers de l’Hôpital. – Les chevaliers de l’Hôpital en Palestine, à Chypre et à Rhodes. – Rhodes. – Aspect de ses fortifications. – Intérieur de la ville. – Le palais des grands maîtres. …39
  • Cathédrale Saint-Jean. – La rue des Chevaliers. – Prieuré de France. – Le Couvent. – Le Châtelet. – Le fort Saint-Nicolas. – Excursion dans l’intérieur de l’île. – Archangelos. – Lindos.– Ses antiquités. – Sclipio. – Apollona. – Villanova. – Mont Philiermo. – Retour à Rhodes. …50


VOYAGES DE M. HENRI LAMBERT, AGENT CONSULAIRE DE FRANCE À ADEN, ASSASSINÉ PRÈS DES ÎLES MOUSSAH (AFRIQUE), LE 4 JUIN 1859. – (1855-1859. – Texte et dessins inédits.)

  • AVANT-PROPOS. – LE JOURNAL. – LE RÉCIT DU CRIME. – Avant-propos. …65
  • JOURNAL DE M. LAMBERT. – De Port-Louis à Aden. – Zeyla. – Les Bédouins Essas. – Tadjoura. – Le vieux Mohammed. – Moka. – Une légende arabe. – Hodeidah. – Massouah. – Retour au milieu des tempêtes. – Importance d’Aden. – Son climat. – Maladies hideuses. – Retour à Zeyla. – Horrible fantasia. – Singulière confidence. – Le médecin improvisé. – Une caravane. – Mauvaises rencontres. – Les pèlerins et la tempête. – Les gens d’Oboc. – Fête à Hodeidah. – Deux armées qui ne se battent point. – Troisième excursion. – Ras-Ali. – Iles Moussah. – Jalousie des Anglais. – Nouvelles explorations. – Achmet et Sharmaket. – Malheurs répétés. – Dernier voyage. …66
  • RÉCIT DU CRIME. – Naufrage supposé. – Le crime se dévoile. – Le commandant Fleuriot de Langle dans la mer Rouge. – Réunion solennelle. – Révélations d’Abdul Ahy. – Arrestation des coupables. – Dini et Ismaël. – Biographie de Henri Lambert. …75


VOYAGE DE L’OCÉAN ATLANTIQUE À L’OCÉAN PACIFIQUE, À TRAVERS L’AMÉRIQUE DU SUD, par M. PAUL MARCOY. (1848-1860. – Texte et dessins inédits.)

  • PÉROU. – Première étape : D’Islay à Arequipa. – Islay et ses rivages. – Vicar of Bray. – Un déjeuner de garçons. – I pede fausto. – Pendant que des muletiers boivent, l’auteur babille. – La pampa et les ossements. – Le Temps et la carte à payer. – Une vallée vue à vol d’oiseau. – Détails scientifiques qui n’intéresseront personne. – Étapes et lieux divers. …81
  • Arequipa et son étymologie. – Tremblement de terre. – Plaidoyer éloquent en faveur du volcan Misti. – Églises et couvents d’Arequipa. – Qui traite des religieux en général et des religieuses en particulier. – Les rues, les maisons et les habitants de la ville. – Le beau sexe d’Arequipa. – Chausse-trapes matrimoniaux. – Modes et nouveautés. – Indien porte-tapis. – Coup d’oeil impartial sur une fontaine. – Esquisses variées. …98 LES CHASSES EN PERSE, par M. le commandant ÉMILE DUROUSSET. (1860.)
  • CHASSE DE GRAND SEIGNEUR. – Le départ. – Les serviteurs. – Chasse à l’oiseau. – L’houbara. – Chasse au lièvre et à la gazelle. – Le retour. – Les Illyates. …113
  • CHASSE ROYALE. – Heureuse aventure. – Un dessin royal. – Excursion. – Le départ de la chasse royale. – Le cortège du Schah. – Une collation. – Adresse du Schah. – Duel de chevaux. – Une battue. – Moyen de se défendre contre les ardeurs du soleil. – Les oegagres. – Le danger d’être trop près d’un roi qui chasse. – Retour. – Un lièvre charmé. – Inconvénients des feux d’artifice. …122


VOYAGES DANS LES ÉTATS SCANDINAVES, par M. DE SAINT-BLAIZE. (1860. – Texte et dessins inédits.)

  • SUÈDE ET LAPONIE. – De Norvége en Suède. – Exploitation des bois. – Ascension du mont Åreskuta. – La vie champêtre. – Une ferme. – Une Laponne postillon. – Le Storsjoer. – Navigation périlleuse. – Un nouveau moyen de sauvetage. – L’île de fröson. – Ostersund. – Sundswall. – Le fleuve d’Angermanna. Umea. – M. Dickson. – Les forges de Robertsforpen. – Un établissement d’eaux minérales. – Le docteur. – Une ville du dimanche. – Skelleftea. – Krangforss. – Lirsträsh. – Nordsjö. – Une ficelle au lieu de mors. – Pitea. – La chasse aux phoques empaillés. – Lulea. – Voyage en Laponie. – Bredaker. – Les Laponnes. – Le fleuve de Lulea. – Svartlà. – Edforss. – Pêche au saumon. – Wuollrim. – Payerum. – Journée laborieuse. – Chutes d’eau. – Un camp lapon. – La vie des Lapons. – Jokmock. – La famille du pasteur. – La rivière des perles. – L’île de Björkholmen. – Curiosité et mémoire des Lapons. – Njawivi. – Parrain malgré moi. – Le lac de Quockjock. – L’histoire de Lisa Maria. – Le Wallaberg. – Remède contre les piqûres des moustiques. – Retour. …129


VOYAGE À L’ÎLE DE LA RÉUNION (ILE BOURBON), par M. L. SIMONIN. (1861. – Texte et dessins inédits.)

  • SAINT-DENIS. – De Paris à Saint-Denis. – Premier aspect de la ville.– Le boulevard Doret. – La végétation des tropiques. – Le ruisseau des noirs. – La rivière de Saint-Denis. – Les danses de la place Candide. – Les statues de Labourdonnais et la rue de Paris. – Le jardin du roi. – M. Richard. – La feuille de grenade et la fleur de bismuth. – M. Prudhomme, empailleur et voltairien. …145
  • SAINT-PAUL. – La barque et les rameurs de Désiré. – Les premiers temps de la colonie. – La Possession. – Marché en plein vent. – Les oiseaux indigènes. – Ma case. – Pléïade de poëtes. – Célimène. – Le docteur indou Canacapoulé. – Le père Ponphily. – Le Bernica. – Mafatte. – Aurère. …150
  • DE SAINT-PAUL À SALAZIE. – La Partie du vent et celle sous le vent. – Calme de la vie coloniale. – Retour à Saint-Denis. – Sainte-Marie. – Sainte-Suzanne. – Envahissement de la canne à sucre. – Disparition des caféiers et des arbres à épices. – Le Champ Borne. – Saint-André. – Chansons provençales. – Excursion à Salazie. – L’histoire du nègre Encheing. – Naufrage au port. …155
  • DE SAINT-BENOIT AU VOLCAN ET À SAINT-PIERRE. – Les campagnes de Saint-Benoît. – Débordement des rivières. – Le Brûlé de Sainte-Rose. – Le grand Brûlé. – Coulées de laves. – Le fond de la Marmite. – Les billets de banque de Saint-Joseph. – Les travaux du port de Saint-Pierre. – Les ouragans et les raz de marée. – Les productions et le commerce de la colonie. …161
  • DE SAINT-PIERRE AUX EAUX THERMALES DE CILAOS. – Saint-Pierrois et Saint-Paulois. – Splendide panorama. – Colonisation de la plaine des Cafres. – La route de Cilaos. – Les petits blancs. – Vue du cirque de Cilaos. – La fontaine de Jouvence. – Les mines d’Or. – Prudent et Boyer. – L’excursion de Bras-Rouge. – Je mange des vers. …166
  • SAINT-LOUIS ; SAINT-LEU. – DÉPART DE LA RÉUNION. – La vendange des tropiques. – Fabrication du sucre. – L’usine de M. Deshayes. – Les travailleurs indiens, nègres, arabes et chinois. – Population de la colonie. – Le château du Gol. – De Saint-Louis à Saint-Leu et Saint-Paul. …171


DE PARIS À BUCHAREST, CAUSERTES GÉOGRAPHIQUES, par M. V. DURUY (1860. – Texte et dessins inédits.)

  • À MUNICH. – Les villes nécessaires et les villes artificielles. – Munich est né de la querelle d’un duc et d’un évêque. – Le roi Louis. – Un coup de cravache. – Munich à vol d’oiseau. – La vieille ville et la nouvelle ville. – L’architecture : un musée de pastiches pris pour une renaissance. – La Rumeshalle et la Bavaria. – La Siegesthor et ses lions. – L’obélisque de bronze et l’obélisque de pierre. …177
  • SUITE DE MUNICH. – La sculpture et la peinture ; la Glyptothèque et les marbres d’Égine. – La peinture ; la Pinacothèque ; Albert Durer et Rubens. – Les fresques. – Faut-il des fresques à Munich, et l’architecture est-elle la servante de la peinture ? – Munich une des capitales du nouvel art chrétien. – Origine de cette renaissance catholique. …186
  • SUITE DE MUNICH. – La colonie allemande à Rome. – Le mysticisme d’Overbeck et les synthèses génésiaques de Cornélius. – La maladie du cosmos et la peinture philosophique. – Infécondité des hybrides. …194
  • SUITE DE MUNICH. – La brasserie royale. – Une manière de monter la garde à Munich. – Les balafres des étudiants. – Une cérémonie funèbre. – Les cimetières. – L’Angelus. – La retraite. – La procession de la Fête-Dieu. – Le masque olympien de Goethe. …197
  • DE MUNICH À RATISBONNE. – Landshut. – Les hauteurs d’Altdorf. – La grande plaine bavaroise. – De Kelh à Munich, trois régions distinctes et trois États. – Abensberg et Eckmühl. …203
  • À RATISBONNE. – Une ville au clair de la lune. – Ratisbonne est une nécessité géographique. – Le canal Louis. – La navigation du Danube. …206


DE KIEV À BÉRÉSOV, SOUVENIRS D’UNE EXILÉE EN SIBÉRIE, par Mme ÈVE FÉLINSKA. (1839. – Traduction et dessins inédits.)

  • Avant-propos. – Départ de Kiev. – Toula. – La forêt de Mourom. – Nijni-Novogorod. – Kazan. – Les Tatars. – Perm. – Les monts Ourals. – Ekaterinenbourg. – Tobolsk. – Les exilés. – Départ de Tobolsk. – Bérésov. …209
  • Bérésov. (Suite). – Promenades et visites. – Indigènes, mœurs et coutumes. – L’été à Bérésov. – L’hiver. – Les traîneaux. – Conte ostiak. – Un nouvel an dans l’exil. …225


VOYAGE DE L’OCÉAN ATLANTIQUE À L’OCÉAN PACIFIQUE, À TRAVERS L’AMÉRIQUE DU SUD, par M. PAUL MARCOY. (1848-1860. – Texte et dessins inédits.)

  • PÉROU. – Première étape : D’Islay à Arequipa. – Les joies du carnaval. – Un capital de huit cent mille francs représenté par des coquilles. – Variantes du mardi gras. – Memento homo quia pulivis es. – Où l’auteur se rappelle fort à propos qu’il a peu de temps à lui et beaucoup de chemin à faire. …242
  • Deuxième étape : D’Arequipa à Lampa. La Pampilla et les charbonniers. – La poste d’Apo. – Ce qu’on découvre et ce qu’on éprouve en y arrivant. – El soroche. – Causerie à bras rompus. – Huallata. – Une tempête à quinze mille pieds au-dessus de la mer. – L’hospitalité du sépulcre. – Coup d’oeil rétrospectif sur la nation Aymara. – Le lac d’or et le lac d’argent. – Élégie au sujet d’un coq. – Une nuit passée à Compuerta. – Paysages et choses diverses. …246
  • Cabana et Cabanilla. – Un prêtre selon l’Évangile. – Qui traite d’un colibri géant et de renoncules naines. – Aspect de Lampa à la nuit tombante. – Un négociant en rouenneries. – Manière d’honorer les saints. – De la fraise du Chili et de son emploi comme stimulant bachique. – Un lendemain de fête. …257
  • Deuxième étape : D’Arequipa à Lampa. – L’auteur poursuit sa route en dissertant sur le passé et le présent de la province de Lampa. …273
  • Troisième étape : De Lampa à Acopia. – La plaine de Lialli. – Qui traite du moyen d’attendrir le cœur des Indiennes et de se procurer à déjeuner. – Histoire émouvante d’une belle-mère et d’une bru. – Manibus date lilia plenis. – Le courrier royal. – Qu’au Pérou si les jours se suivent et ne se ressemblent pas, les villages qui se succèdent se ressemblent. – Apachecta. – Pucara, son étymologie et sa foire. – Un médecin. – Où les bonnes femmes trouveront une nouvelle recette du baume de fier-à-bras. – Essai dithyrambique sur les ruisseaux. – Adieux bachiques. – Le curé Miranda. – Une églogue accompagnée de coups de fronde. – Santa Rosa. – Une fête au milieu des neiges. …274


VOYAGE EN ESPAGNE, par MM. GUSTAVE DORÉ et CH. DAVILLIER. (1862. – Texte et dessins inédits.)

  • DE PERPIGNAN À BARCELONE. – De Perpignan à Figueras. – Gerona. – Les serenos. – Le torrent des Manol. – La noria. – Le chemin de fer de Tordera à Barcelone. – Arrivée à Barcelone. Les églises. – Les mendiants. – Une nécropole aérienne. – Une exécution capitale ; le garrote. – Une complainte catalane. – Un bal champêtre. – Les prisons de l’inquisition. – Monserrat. – Tarragone. …289
  • DE BARCELONE À VALENCE. – De Barcelone à Valence. – Les brigands espagnols. – La diligence, la galère et autres véhicules. – Le mayoral, le zagal et le delantero. – Tortosa. – Vinaroz. – Murviédro et son théâtre antique. …305
  • VALENCE. – Valencia del Cid. – Les abradores et les costumes. – La Llotja de seda. – L’orchata de chufas. La seu. – Le Gualadaviar. – Les irrigations et le tribunal des eaux. – La bandarria, la citara, et la dulzayna. …310
  • La bibliothèque. – Le musée de la Merced et ses palmiers. – Les mozos de la esouadras. – La tartana. – Ancienneté de la tauromachie. – Le Cid Campeador. – Rois d’Espagne toreros. – Costillares. – Pedro Romero et ses cinq mille six cents taureaux. – Pepe Illo et son livre. – Une école royale de tauromachie. – Montés et le Chiclanero. – Les ganaderias. – La herradura. – Les novillos. – Vaqueros et cabestros. – Voyage des taureaux. – L’encierro et l’apartado. – La plaza de Toros. – Affiches et programmes des courses. – Arrivée de la cuadrilla. – Les toreros. …322
  • VALENCE. – COMBAT DE TAUREAUX. – Un combat de taureaux à Valence. – Le despejo. – Le défilé de la Cuadrilla : les Alguaciles. – Les espadas, les banderilleros, les chulos et les picadores. La sortie du taureau. – Les suertes et les cogidas. – Le picador Casderon et sa blessure. – Un quite. – Pedro Romero et les picadores. – El Gordito. – Le Tato. – L’épée et la muleta. – La estocada a Volapies. Une avalanche de sombreros. – Le cachetero. – Les tiros de mules. – Les banderillas de fuego. – Le sobresaliente. – Les suertes de capa. – Et Gordito Sentado. – Un banderillero. – accroché. – Les taureaux sauteurs. – La suerte de descabellar. …337

VOYAGE À LA CITÉ DES SAINTS, CAPITALE DU PAYS DES MORMONS, par M. le capitaine RICHARD BURTON. (1860-1861. – Traduction et dessins inédits.)

  • De Saint-Louis (Missouri) aux défilés des montagnes Rocheuses. – Bagage du voyageur. – Routes de l’Utah. – Le cañon ou défilé de l’Écho. – La cité des Saint. – Rues et monuments. …353
  • L’Endowment-House. – Baptême. – Initiation. – Arrivée d’émigrants. – Les recrues de la terre des Saints. La danse et les Saints. – Le prophète au bal. – Visite au prophète. – Service divin et sermons. – Sources chaudes. …370
  • Quelques mots sur l’origine du mormonisme. – Comment on devient prophète au dix-neuvième siècle. – Voyage autour du lac Salé. – Son eau, ses îles et ses bords. – Excursion au camp Floyd, et départ. …385


L’ANNÉE GÉOGRAPHIQUE 1862 (DEUXIÈME SEMESTRE), par M. VIVIEN DE SAINT-MARTIN. (Texte inédit.)

  • LES EXPLOIRATIONS AFRIQUES. – L’expédition anglaise à la région des sources du Nil. – Les nouvelles explorations du docteur David Livingstone dans l’Afrique orientale. – Un tour rapide en Amérique. – La Colombie anglaise et l’île de Vancouver. – La Guyane française. – Le Mexique et l’isthme américain. – Retour en Orient. – Les parties intérieures de la Syrie. – Le frèrs schlagintweit. – Les Russes dans l’Asie centrale. – Nécrologie géographique. M. Jomard. …401


SUR UN NOUVEAU LIVRE INTITULÉ : Année géographique. …416


LISTE DES GRAVURES. …417


LISTE DES CARTES. …422




ERRATA.

l’âge 80, deuxième colonne. ligne 8, au lieu de : il projetait, lisez : M. Joseph Lambert projetait. """*-*—~›—"U’Q , ° -, Qíî. e. 4

337

353

370

385

1 :01

1116

A17

¿IÎ’£2