Page:Aimard - Les Peaux-Rouges de Paris.djvu/455

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



DEUXIÈME PARTIE
LES FAUVES DES SAVANES




ÉMILE COLLIN — IMPRIMERIE DE LAGNY