Page:Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome42.djvu/609

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


5119. 
M. Ribotte. 2 janvier. — « Le benêt qu’allait prier. » 
 Protest. fr.
5120. 
Moultou. Ferney, 2 janvier. — « J’ai l’honneur de vous envoyer l’esquisse sur la tolérance. » 
 A. C.
5121. 
Damilaville. Ferney, 2 janvier. — « J’ai reçu, mon très-cher frère, le petit chapitre. » 
 B.
5122. 
Debrus. 3 janvier. — « J’ai l’honneur de vous renvoyer. » 
 A. C.
5123. 
Le comte d’Argental. Ferney, 5 janvier. — « Ô mes anges ! ce n’est pas ma faute. » 
 B.
5124. 
Le marquis de Chauvelin. Dans les neiges, 5 janvier. — « Ma main n’a pas suivi mon cœur. » 
 B.
5125. 
Debrus. Ferney, 7 janvier. — « Je doute fort que ce soit. » 
 A. C.
5126. 
Le marquis Albergati Capacelli. Ferney, 7 janvier. — « Je voudrais sans doute voir un homme. » 
 C. et F.
5127. 
Moultou. Ferney, 8 janvier. — « J’ai lu avec attention. » 
 A. C.
5128. 
De Louis-Eugène, prince de Wurtemberg. 8 janvier. — « Le marquis de Genti s’est acquitté. » 
 B.
5129. 
Cideville. Ferney, 9 janvier. — « Oui, mon cher contemporain. » 
 B.
5130. 
Pour Mme Calas. 9 janvier. — « Il faut calmer les alarmes. » 
 A. C.
5131. 
Moultou. 9 janvier. — « Voici un mémoire qu’on m’envoie. » 
 A. C.
5132. 
Bertrand. Ferney, 9 janvier. — « Votre Dictionnaire doit faire fortune. » 
 B.
5133. 
Le comte d’Argental. 10 janvier. — « Mes divins anges, si les mariages sont écrits. » 
 B.
5134. 
La duchesse de Saxe-Gotha. Ferney, 10 janvier. — « Les bontés de Votre Altesse sérénissime me raniment. » 
 B. et F.
5135. 
Colini. Ferney, 11 janvier. — « Voici enfin Olympie telle que j’ai pu. » 
 B.
5136. 
L’abbé d’Olivet. À Ferney, à quelques lieues de votre patrie, 12 janvier. — « Mon cher et gros, et respectable sous-doyen. » 
 B.
5137. 
Moultou. Janvier. — « Vous partagez mes craintes. » 
 A. C.
5138. 
De d’Alembert. 12 janvier. — « Il est vrai que je n’aime les grands. » 
 B.
5139. 
De la margrave de Bade-Dourlach.14 janvier. — « Vous qui devez connaître le cas. » 
 B.
5140. 
Le marquis d’Argence de Dirac. Ferney, 14 janvier. — « Vous m’envoyez toujours des pâtés. » 
 B.
5141. 
Le président de Ruffey. Ferney, 14 janvier. — « Je ne vous écris point de ma main. » 
 B. et Th. F.
5142. 
Le conseiller Le Bault. Ferney, 14 janvier. — « J’ai les yeux rouges comme un ivrogne. » 
 Mand.-Gr.
5143. 
Le comte d’Argental. 17 janv. — « Voyez si ceci vous amusera. » 
 B.
5144. 
Le comte Algarotti. Ferney, 17 janvier. — « Mon cher cygne de Padoue, si le climat. » 
 B.
5145. 
Debrus. 18 janvier. — « J’ai l’honneur de vous adresser. » 
 A. C.
5146. 
Mme Calas. — « Je vous réponds sur du papier orné de fleurs. » 
 A. C.
5147. 
D’Alembert. 18 janvier. — « Si vous faites de la géométrie. » 
 B.