Page:Annales du Musée Guimet, tome 24.djvu/311

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
193
CORRECTIONS ET ADDITIONS

P. 93, l. 5, au lieu de sagesse, lire : sagacité. — Cf. Yasna LXII, n. 9.

P. 94, n. 78. Cf. Yt. X, 90.

P. 95, n. 84. Cf. ces mots du Dînkart IX, 24, 5 : mânâki old-î pun garân màn shadîtûnt tir, « comme une flèche lancée avec fureur ».

P. 96, n. 90. Lire 37 au lieu de 31.

P. 99, n. 9, ajouter : c’est-à-dire où l’on passe aisément, plat.

P. 100, n. 22, l. 2. Lire maidhyâonhô : cf. Nirang., § 29.

P. 103, n. 37. Lire mayàbyò.

P. 104, n. 40, ll. 1-2, au lieu de usâm, lire usnäm.

P. 105, n. 45, l. 1. Au lieu de zanyôish, lire janyôish.

— l. 2, au lieu de pan, lire pun.

P. 105, n. 46. Ajouter : cf. upasma traduit ûnig (Yasna LXX, 46, éd. Sp. : Yp. I, n. 4).

P. 107, n. 61, fin, au lieu de note 9, lire : note 4.

P. 108, n. 67, au lieu de : p. 39, n. 89, lire : p. 89, n. 39.

P. 113, n. 24. Ajouter : cf. p. 289, n. 23. — A la fin de la note, au lieu de LIV (LIII), lire XLIV (XLIII).

P. 116. Préposer 16 à Fravarânê.

P. 119, n. 9. Cf. Yasna LXV, n. 23 (Nîrangistân, § 63).

P. 122, l. 3. Au lieu de déposer, lire baisser.

P. 129, avant-dernière ligne. Cf. cependant Yasna LIII, 3, n. 12.

P. 130, dernière ligne. Lire Artaxerxès Mnémon. Les Persans l’ont confondu avec Artaxerxès Longue-main.

P. 133, l. 6. Supprimer le renvoi.

P. 137, l. 4. Lire : repousse le nœud de l’Evanghin (cf. Yt. LIX, 28).

P. 138, l. 1-2. Lire : nous donne le bien en retour de notre sainteté.

P. 143, n. 14. Cf. Yt. XVIII, 1.

P. 156, n. 15. Cf. Atash Nyâyish, n. 13.

P. 161, premier vers. Lire ashâإcît.

P. 163, 2e ligne à partir du bas. Lire Yt. VII, 1 et 28. — Lire Atravakhsha.

P. 164, n. 12. D’après le Varshtmânsar (Dînkart IX, 24, 4), la question du Râspi fut prononcée par Zoroastre naissant et la réponse du Zôt par Ahura.

P. 165, n. 17, l. 11. Lire : car bagha s’oppose à ratu. Ajouter à la fin de la phrase les mots : par opposition à Zarathushtra invoqué seulement comme ratu.

P. 166, n. 28. Litt. « profonde » ou « épaisse ».

P. 166, n. 30, l. 5. Lire : à un sanscrit * svas.

P. 170, n. 65, l. 4 Lire sàsnâosca.

P. 175, n. 1. Sur les Amshaspands féminins, cf. Yt. LX, n. 14.

P. 176. l. 12. Lire : nous donne le bien, en retour de notre sainteté. — A la fin de l’Introduction : comme résumant le sacrifice, le Yêñhé hâtâm est désigné sous le nom de yasnô-kereti (Yt. LVII, 22).

P. 177, dernière ligne. Lire : tout bon sacrifice 10.

P. 178, l. 1. Cf. Shâyast-lâ-Shâyast, 313, n. 8.

P. 179, n. 2. Lire Vp. IX, 1.

P. 188, 9. Cf. Yt. IV, n. 5.


t. iii. 25