Histoire de la Commune de 1871 (Lissagaray)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


LISSAGARAY

HISTOIRE


de la
COMMUNE DE 1871
Pour qu’on sache. ”


Vignette-éditeur.png



PARIS
E. DENTU, ÉDITEUR
3 et 5, place valois ( palais-royal)


Pages.
Premières attaques de la coalition contre Paris. — Les bataillons de la garde nationale se fédèrent et saisissent leurs canons. — Les Prussiens entrent dans Paris 
 84
Les monarchistes ouvrent le feu contre Paris. — Le Comité Central se constitue. — M. Thiers ordonne l’assaut 
 94
Le 18 Mars 
 101

Le Comité Central convoque les électeurs. — Les maires de Paris et les députés de la Seine se lèvent contre lui 
 111
Le Comité Central s’annonce, réorganise les services publics et tient Paris 
 122
Les maires, les députés, les journalistes, l’Assemblée se ruent contre Paris. — La réaction marche sur la place Vendôme et se fait châtier 
 129
Le Comité Central triomphe de tous les obstacles et contraint les maires à capituler 
 136
Proclamation de la Commune 
 145
La Commune à Lyon, à Saint-Étienne, au Creuzot 
 150
La Commune à Marseille, Toulouse et Narbonne 
 159
Premières séances de la Commune. — Désertion des maires et adjoints 
 168
Sortie du 3 avril. — Les Parisiens sont repoussés partout. — Flourens et Duval sont assassinés. — Les Versaillais massacrent des prisonniers 
 177

La Commune est vaincue à Marseille et à Narbonne 
 186
Les grandes ressources de la Commune. — Les faiblesses de son Conseil. — Le Comité Central. — Décret sur les otages. — La Banque 
 196
Les premiers combats de Neuilly et d’Asnières. — Organisation et défaite des conciliateurs 
 202
Le manifeste de la Commune. — Les élections complémentaires du 16 avril font naître une minorité. — Premières disputes. — Germes de défaite 
 209
Les Parisiennes. — Suspension d’armes pour l’évacuation de Neuilly. — L’armée de Versailles et celle de Paris 
 216
Les services publics : Finances, Guerre, Police, Relations extérieures, Justice, Enseignement, Travail et Échange 
 225
Les francs-maçons se rallient à la Commune. — Première évacuation du fort d’Issy. — Création du Comité de salut public 
 245
Rossel remplace Cluseret. — Les compétitions éclatent. — Querelles à la Commune. — Rossel continue Cluseret. — La défense du fort d’Issy 
 256

Paris est bombardé. — Le fort d’Issy succombe. — La Commune renouvelle son Comité de salut public. — Rossel s’enfuit 
 265
Les conspirations contre la Commune 
 275
La politique de M. Thiers avec la province. — La Gauche livre Paris 
 281
Impuissance du second Comité de salut public. — Le fort de Vanves et le village d’Issy sont évacués. — Le manifeste de la minorité. — L’explosion de l’avenue Rapp. — La colonne Vendôme est tombée 
 290
Paris la veille de la mort. — Versailles 
 298
Les Versaillais entrent le dimanche 21, à trois heures de l’après-midi. — L’assemblée de la Commune se dissout 
 312
Lundi 22. Les Versaillais envahissent les quartiers de l’Est. — Paris se lève 
 320
Montmartre est pris. — Les premiers massacres en bloc. — Paris s’embrase. — La dernière nuit de l’Hôtel-de-Ville 
 332

Mercredi 24. Les membres de la Commune évacuent l’Hôtel-de-Ville. — Le Panthéon est pris. — Les Versaillais fusillent les Parisiens en masse. — Les fédérés fusillent six otages. — La nuit du canon 
 344
Jeudi 25. Toute la rive gauche aux mains des troupes. — Delescluze meurt. — Les brassardiers activent le massacre. — La mairie du XIe est abandonnée 
 357
La résistance se concentre dans Belleville. — Vendredi 26, quarante-huit otages sont fusillés rue Haxo. — Samedi 27, tout le XXe est envahi. — Prise du Père-Lachaise. — Dimanche 28, la bataille finit à onze heures du matin. — Lundi 29, le fort de Vincennes est rendu 
 368
La furie versaillaise. — Les abattoirs. — Les cours prévôtales. — Mort de Varlin. — La peste. — Les enfouissements 
 384
Les convois de prisonniers. — L’orangerie. — Satory. — Les arrestations. — Les dénonciateurs. — La Presse. — L’extrême-gauche maudit les vaincus. — Démonstrations à l’étranger 
 395
Les pontons. — Les forts. — Les premiers procès 
 410
Les conseils de guerre. — Les supplices. — Bilan des condamnations 
 425

La Nouvelle-Calédonie. — L’exil 
 446
L’Assemblée de malheur. — Le Mac-Mahonnat. — Les grâces. — Le grand retour 
 463
 493