Page:Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome16.djvu/654

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Caractère de Stanislas Leczinski, 202. — Il est élu roi de Pologne, 203. — Charles quitte Varsovie et investit Léopol, qu’il prend d’assaut, 204. — Auguste surprend Stanislas dans Varsovie, 205. — Le nonce du pape se fait livrer l’évêque de Posnanie, ibid. — Horn capitule avec quinze cents Suédois, 206. — Schulenbourg à la tête des armées saxonnes, ibid. — Belle retraite de ce général, 207. Auguste se retire à Dresde, 208. — Stanislas prépare son couronnement, ibid. — Le pape s’y oppose par un bref adressé aux prélats polonais, ibid. — Le bref est intercepté, 209. — Le cardinal primat l’affiche à sa porte, ibid. — Il meurt, ibid. — Stanislas sacré à Varsovie, 210. — Le czar prend Narva, ibid. — Il fonde Pétersbourg, 211. — Il se ligue une seconde fois avec Auguste, ibid. — Auguste fait emprisonner Patkul, 212. — Les Russes et les Saxons refoulés en Lithuanie, ibid. — Schulenbourg battu à Frauenstadt par Rehnsköld, 213. — Français prisonniers des Suédois, ibid. — Charles XII entre en Saxe, 214. — Il établit son camp à Alt-Rantstadt, 215. — Met la Saxe à contribution, ibid. — Réponse du roi à un bon mot d’un soldat, 216. — Auguste demande la paix, ibid. — Conditions de Charles, ibid. — Auguste victorieux malgré lui à Calish, 217. — Il entre triomphant à Varsovie, ibid. — Persiste à demander la paix, 218. — Son entrevue avec Charles, ibid. — Lettre qu’il écrit à Stanislas pour le féliciter de son avènement au trône de Pologne, 219. — Il livre Patkul au roi de Suède, ibid. — Supplice de Patkul, 220. — Charles XII refuse sa grâce à Paykul, condamné à mort, et qui offre le secret de faire de l’or, 221. — Le czar s’élève contre le supplice de Patkul, 222. — Il entre en Pologne, ibid, — La Pologne, qui a deux primats, est sur le point d’avoir trois rois, 223. — Stanislas affermit son pouvoir, 224. — Charles reçoit Marlborough à Alt-Rantstadt, 225. — Concessions qu’il obtient de l’empereur, 227. — Il songe à se venger de Rome, 228. — Il va seul à Dresde voir Auguste avant de quitter la Saxe, 229.



Charles quitte la Saxe, 231. — Il reçoit un ambassadeur de la part des Turcs, ibid. — Laisse Stanislas en Pologne et marche à la poursuite du czar, 232. — Il l’atteint à Grodno, ibid. — Le czar fuit, 233. — Passage de la Berezine à Borislou, ibid. — Charles bat les Moscovites à Hollosin, 234. — Il passe le Borysthène à Mohilou, ibid. — Sa réponse aux propositions de paix du czar, 235. — Sur le point d’être pris par les Calmoucks à Smolensko, ibid. — Il quitte la route de Moscou et se dirige vers l’Ukraine, 236. — Situation de ce pays, ibid. — Histoire de Mazeppa, 237. — Charles se ligue avec lui contre le czar, ibid. — Il marche vers la Desna, 238. — Rencontre Mazeppa, fidèle, mais battu par les Moscovites, ibid. — Il est rejoint par son lieutenant Levenhaupt, battu par le czar à Lesno, 238. — Triste situation de son armée, 241. — Le czar s’avance contre Charles dans l’Ukraine, 242. — Charles investit Pultava, ibid. — Mœurs des Zaporavions, ibid. — Charles est blessé au talon, 244. — Bataille de Pultava, 245. — Poniatowski sauve le roi de Suède, 248. — Fuite de Charles XII, 249. — Levenhaupt se rend au prince Menzikoff avec seize mille Suédois, 251. — Piper, prisonnier du czar, 252. — Honneurs que le czar rend aux généraux suédois prisonniers, ibid. — Charles arrive à la frontière turque, 253. — Sa réception en Bessarabie, 254.