éléments Wikidata

Livre:Bergson - Durée et simultanéité.djvu

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Bergson - Durée et simultanéité.djvu
TitreDurée et simultanéité Voir l'entité sur Wikidata
AuteurHenri Bergson Voir l'entité sur Wikidata
Maison d’éditionAlcan
Lieu d’éditionParis
Année d’édition1923 (deuxième édition, augmentée)
BibliothèqueInternet Archive from University of Toronto
Fac-similésdjvu
AvancementÀ corriger

Pages

TABLE DES MATIÈRES

Pages


CHAPITRE PREMIER
La demi-relativité.
L’expérience Michelson-Morley. — La relativité « unilatérale ». — Dilatation du Temps. — Dislocation de la simultanéité. — Contraction longitudinale. — Signification concrète des termes qui entrent dans les formules de Lorentz. 
 1


CHAPITRE II
La relativité complète.
De la réciprocité du mouvement. — Relativité « bilatérale » et non plus unilatérale. — Interférence de cette seconde hypothèse avec la première. — Malentendus qui en résulteront. — Mouvement relatif et mouvement absolu. — Propagation et transport. — Systèmes de référence. — De Descartes à Einstein. 
 32


CHAPITRE III
De la nature du temps.
Succession et conscience. — Origine de l’idée d’un Temps universel. — La Durée réelle et le temps mesurable. — De la simultanéité immédiatement perçue : simultanéité de flux et simultanéité dans l’instant. — De la simultanéité indiquée par les horloges. — Le temps qui se déroule. — Le temps déroulé et la quatrième dimension. — À quel signe on reconnaîtra qu’un Temps est réel. 
 54


CHAPITRE IV
De la pluralité des Temps.
Les Temps multiples et ralentis de la théorie de la Relativité. — Comment ils sont compatibles avec un Temps unique et universel. — La simultanéité « savante », dislocable en succession. — Comment elle est compatible avec la simultanéité « intuitive ». — Examen des paradoxes relatifs au temps. — L’hypothèse du voyageur enfermé dans un boulet. — Le schéma de Minkowski. — Confusion qui est à l’origine de tous les paradoxes. 
 91


CHAPITRE V
Les figures de lumière.
« Lignes de lumière » et « lignes rigides ». — La « figure de lumière » et la figure d’espace : comment elles coïncident et comment elles se dissocient. — Triple effet de la dissociation : 1° effet transversal ou « dilatation du Temps » ; 2° effet longitudinal ou « dislocation de la simultanéité ; 3° effet transversal-longitudinal ou « contraction de Lorentz. » — Vraie nature du Temps d’Einstein. — Transition à la théorie de l’Espace-Temps. 
 166


CHAPITRE VI
L’Espace-Temps à quatre dimensions.
Comment s’introduit l’idée d’une quatrième dimension. — Comment l’immobilité s’exprime en termes de mouvement. — Comment le Temps parait ainsi s’amalgamer avec l’Espace. — La représentation générale d’un Espace-et-Temps à quatre dimensions : ce qu’elle ajoute, ce qu’elle enlève à la réalité. — Double illusion à laquelle on s’expose. — Caractères particuliers de cette représentation dans la théorie de la Relativité. — Illusion spéciale qui en peut résulter. — Ce que représente réellement l’amalgame Espace-Temps. 
 188


Remarque finale.
Le Temps de la Relativité restreinte et l’Espace de la Relativité généralisée. 
 236
Appendice I
Le voyage en boulet. 
 243
Appendice II
Réciprocité de l’accélération. 
 259
Appendice III
« Le temps propre » et la ligne d’Univers. 
 266