Page:Les Merveilleux Voyages de Marco Polo, éd. Turpaud, 1920.djvu/234

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
Chapitre IV. — Le Golfe Persique 
 56
Chapitre V. — La plaine de l’Arbre-Sec 
 59
Chapitre VI. — Le Vieux de la Montagne 
 60
Chapitre VII. — Balac et la Perse orientale 
 63
Chapitre VIII. — Le Turkestan 
 64
Chapitre IX. — Le Miracle de Samarcan 
 67
Chapitre X. — Le désert de Gobi 
 69
Chapitre XI. — Les idoles de Tangut 
 71
Chapitre XII. — La vérité sur la Salamandre. 
 74
Chapitre XIII. — Gengis-Khan et le Prêtre Jean 
 76
Chapitre XIV. — Mœurs des Tartares. 
 81
Chapitre XV. — Le royaume d’Erguiul 
 88
Chapitre XVI. — La résidence d’été du grand Khan 
 89
Chapitre XVII. — Une victoire du grand Khan 
 94
Chapitre XVIII. — Le palais du grand Khan 
 101
Chapitre XIX. — La ville de Cambaluc 
 104
Chapitre XX. — Le cérémonial de la Cour 
 106
Chapitre XXI. — Les deux grandes fêtes de l’année chez les Tartares 
 108
Chapitre XXII. — Les chasses du grand Khan 
 112
Chapitre XXIII. — Le grand commerce de Cambaluc 
 117
Chapitre XXIV. — La monnaie de papier 
 119
Chapitre XXV. — L’Administration et les Postes 
 122
Chapitre XXVI. — Les largesses du grand Khan 
 126
Chapitre XXVII. — Quelques particularités du Catay 
 128
Chapitre XXVIII. — Le pont de Poulisangin 
 129
Chapitre XXIX. — La Légende du Roi d’or 
 131
Chapitre XXX. — Le Quiansuy ou Yan-tse-Kiang 
 134
Chapitre XXXI. — Les merveilles du Thibet 
 135
Chapitre XXXII. — Le Gaïndu et la monnaie de sel 
 138