Discussion Livre:L. Remacle - Dictionnaire wallon et français, 1823.djvu

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Corrections apportées au livre[modifier]

Coquilles[modifier]

Les numéros de page correspondent à ceux du fichier.

Page 11 :

Correction : « traduissent » → « traduisent » (coquille : correctement orthographié p. 348)

Page 17 :

Correction : « joi-yau joi-yeux » → « joi-yau, joi-yeux » (coquille : il manque une virgule entre les deux exemples)

Page 18 :

Correction : « Des bâstai, de-zâmônn des paniers, des framboises. » → « Des bâstai, de-zâmônn : des paniers, des framboises. » (coquille : il manque le deux-points entre l'exemple en wallon et sa traduction en français, utilisé partout ailleurs)
Correction : « Fé de charité au pôv ; faire du bien ou des charités aux pauvres. » → « Fé de charité au pôv : faire du bien ou des charités aux pauvres. » (coquille : le point-virgule est replacé par un deux-points, utilisé partout ailleurs dans le même paragraphe)

Page 21 :

Correction : « […] posée » → « […] posée. » (coquille : il manque le point de fin de phrase)
Correction : « […] caressans » → « […] caressans. » (coquille : il manque le point de fin de phrase)
Correction : « si » → « Si » (coquille : la majuscule est utilisée dans les autres exemples)
Correction : « noss » → « Noss » (coquille : idem)

Page 22 :

Correction : « un » → « un. » (coquille : dans le 2e tableau, un point manque à la fin de la première ligne)
Correction : « Ventt, ou vétt » → « Ventt ou vétt » (coquille : suppression de la virgule non utilisée aux lignes suivantes)
Correction : « deu » → « Deu » (coquille : la maj. est utilisée pour les autres nombre)
Correction : « kouatt » → « Kouatt » (coquille : idem)
Correction : « Dîhùtt » → « Dîhûtt » (coquille : dans son introduction, l'auteur indique employer l'accent grave seulement sur les « è ouverts »)

Page 23 :

Correction : « Vo vous » → « Vo : vous » (coquille : un deux-points est utilisé aux autres lignes)
Correction : « on écrit » → « on écrit. » (coquille : point de fin de phrase manquant)
Correction : « Utâtt » → « utâtt » (coquille : cohérence de mise en forme)
Correction : « jnn » → « inn » (coquille : cf. section « De l’article », une cousine : inn kizenn)

Page 24 :

Correction : « mu ; me » → « mu, me » (coquille : une virgule est utilisée dans les exemples suivants)
Correction : « Li ou lu, lui le, la » → « Li ou lu, lui, le, la » (coquille : il manque une virgule)

Page 25 :

Correction : « çe-voçi çe-vola » → « çe-voçi, çe-vola » (coquille : il manque une virgule)
Correction : « beliers » → « béliers » (coquille : l'accent aigu est utilisé ailleurs dans le dictionnaire)
Correction : « demonstratif » → « démonstratif » (coquille : l'accent aigu est utilisé ailleurs dans le dictionnaire)

Page 26 :

Correction : « 1 » → « 1º » (coquille : car suivi de 2º, 3º et 4º)
Correction : « 2º. Le que conjonctif : il est toujours précédé d’une préposition ; et ne peut se tourner par lequel, etc. je sais que vous aimez » → « 2º. Le que conjonctif : il est toujours précédé d’une préposition ; et ne peut se tourner par lequel, etc. : je sais que vous aimez » (coquille : un deux-points précède à chaque fois l'exemple donné dans ce paragraphe)
Correction : « En résumé la propriété du verbe est de signifier : être, faire, éprouver » → « En résumé la propriété du verbe est de signifier : être, faire, éprouver. » (coquille : il manque un point à la fin de phrase)

Page 27 :

Correction : « au moment ou l’on parle » → « au moment l’on parle » (coquille : adverbe correctement orthographié ailleurs dans l'ouvrage)
Correction : « aussi-tôt que j’eus soupé j’allai me coucher » → « aussi-tôt que j’eus soupé, j’allai me coucher » (coquille : il manque une virgule par rapport à la traduction en wallon)

Page 28 :

Correction : « il faléf au p’ti pikêt de gou, kîv-zovrahi » → « il faléf, au p’ti pikêt de gou, kîv-zovrahi » (coquille : il manque une virgule par rapport à la traduction française)
Correction : « Yaret falou k’îaie ben holé po raveur si pless » → « Yaret falou k’îaie ben holé, po raveur si pless » (coquille : il manque une virgule par rapport à la traduction française)
Correction : « Je » → « je » (coquille : mise en forme)
Correction : « J » → « I » (coquille : aucune raison de trouver un J à cet endroit, cf. « Du pronom », p. 7)

Page 29 :

Correction : « passé » → « Passé » (coquille : correction de mise en forme)
Correction : « seret » → « sereu » (coquille : confusion avec le futur (ou avec la forte ressemblance au français))

Page 30 :

Correction : « point » → « Point » (coquille : correction de mise en forme)
Correction : « soit » → « sois » (coquille : impératif 2ème pers. sg.)
Correction : « on » → « ou » (coquille)

Page 47 :

Correction : « Saiillir » → « Saillir » (coquille)
Correction : « fémelles » → « femelles » (coquille)

Page 48 :

Correction : « vêts » → « Vêts » (coquille : correction de mise en forme)
Correction : « m’asse-ï-erai s » → « m’asse-ï-erai-s » (coquille : il manque un tiret à la fin de la décomposition)
Correction : « execepté » → « excepté » (coquille)

Page 59 :

Correction : « impersonellement » → « impersonnellement » (coquille : impersonnel est correctement orthographié p. 29)

Page 65 :

Correction : « Emménager S’emménager, » → « Emménager, S’emménager, » (coquille : il manque une virgule)

Page 67 :

Correction : « Voy. Rabii » → « Voy. Rabii. » (coquille : il manque une point de fin de phrase)

Page 68 :

Correction : « soulevement » → « soulèvement » (coquille)

Page 69 :

Correction : « Abovreg » → « Abovreg. » (coquille : il manque un point à la fin du mot (ou une virgule))

Page 70 :

Correction : « G’abrûtih, no-zabrûtihan » → « G’abrûtih, no-zabrûtihan : » (coquille : il manque un deux-points après l'exemple donné en wallon)

Page 71 :

Correction : « s’acculer s’adosser » → « s’acculer, s’adosser » (coquille : il manque une virgule)
Correction : « acorde » → « accorde » (coquille : ce verbe est correctement orthographié à plusieurs reprises dans le même paragraphe)

Page 72 :

Correction : « pour peigner coîffer » → « pour peigner, coîffer » (coquille : il manque une virgule)
Correction : « Acoplé v. a. » → « Acoplé, v. a. » (coquille : il manque un signe de ponctuation, la virgule est principalement utiliser lorsque le l'entrée est suivie de sa nature, genre, etc.)
Correction : « Acostumanss s. f. » → « Acostumanss, s. f. » (coquille : idem)

Page 73 :

Correction : « se baisser sur son derrière. se ramasser » → « se baisser sur son derrière, se ramasser » (coquille : mauvaise ponctuation)
Correction : « ramper » → « ramper. » (coquille : point de fin de phrase manquant)

Page 74 :

Correction : « réussissons » → « réussissons. » (coquille : point de fin de phrase manquant)
Correction : « art souplesse » → « art, souplesse » (coquille : il manque une virgule)

Page 76 :

Correction : « Afolàr » → « Afolâr » (coquille : cf. correction à/â p. 22)

Page 79 :

Correction : « Contenment » → « Contentement » (coquille)

Page 80 :

Correction : « extention » → « extension » (coquille : correctement orthographié partout ailleurs)
Correction : « pèreet » → « père et » (coquille)

Page 82 :

Correction : « ellispe » → « ellipse » (coquille)

Page 85 :

Correction : « pul. » → « plu. » (coquille : comme pluriel)
Correction : « awhi » → « awhî » (coquille : i long, comme le mot vedette et rawhî)

Page 105 :

Correction : « Band, » → « Bank. » (coquille : un point plutôt qu'une virgule car il manque la nature le genre)
Correction : « mouton » → « moutons » (coquille : au pluriel si c'est un troupeau)
Correction : « dureré » → « dureté » (coquille)

Page 106 :

Correction : « renonculascées » → « renonculacées » (coquille)

Page 116 :

Correction : « bossu » → « bossou » (coquille : orthographe du mot vedette)
Correction : « boteler » → « botteler » (coquille : correctement orthographié juste avant)

Page 118 :

Correction : « n’en » → « nen » (coquille : l'élision n'a aucun sens, il est correctement écrit juste avant)

Page 119 :

Correction : « Brancàr » → « Brancâr » (coquille : à est un défaut d'impression de â, on peut s'en rendre compte p. 56)

Page 120 :

Correction : « Breyà » → « Breyâ » (coquille : à est un défaut d'impression de â, on doit logiquement retrouver le couple â/aû)
Correction : « Debris » → « Débris » (coquille : correctement orthographié juste après)

Articles manquants[modifier]

  1. p. 7, le substantif wallon akui (acquit) n'est pas présent dans cette édition, mais il l'est dans la seconde (t. 1 p. 62).
  2. p. 38, le substantif wallon bâbeu (visière, partie du casque destiné à protéger le visage) renvoie vers banbeu qui n'est pas présent dans cette édition, ni dans la seconde (qui contient cependant une définition pour bâbeu). On ne trouve pas non plus baûbeu qui aurait été possible en considérant qu'il était question du couple â/aû.
  3. p. 40, le verbe wallon exilé (exiler) n'est pas présent dans l'ouvrage, je n'ai rien trouvé non plus avec cs, cz, gs, gz, ks, kz.

Remarques[modifier]

(pour d'éventuelles corrections)

  1. Bien que considérée comme faute pour l'époque, synonime et dérivés sont écrits avec un y puis un i dans tout l'ouvrage. Aucune correction ne sera apportée et vu la récurrence aucun {{sic2}} ne sera utilisé. Il en est de même pour plusque-parfait et peut-être pour le verbe faire conjugué à l'imparfait : fesait <> faisait, etc, (à voir) C'est tout vu, tout l'ouvrage est concerné, on trouve aussi des dérivés : feseur, malfesantes, etc.
  2. L'auteur n'est pas régulier sur la méthode à adopter pour les liaisons en wallon lorsque le mot qui suit commence par une voyelle : il écrit tantôt « De-zâb à boîr de-zaiw » ou encore « Me-zouie son ossi neur ki le voss », tantôt « voss tefan » ou encore « Ciss tônn là et tro hatt ». Il semblerait qu'il utilise le tiret principalement si le mot qui précède se termine par une voyelle audible : « On-zet todi sûteie mi feie », on [ɔ̃] est une voyelle audible. Mais il écrit également « kan v-zavé moussi d’vain » et « noss-tefant ».
  3. J'hésite p. 19, boîr ou boir (bord) ?
    • il semble être écrit « boîr » mais c'est je pense une coquille; ailleurs c'est bien « oi » qui est utilisé pour transcrire /wè/ (Srtxg (d))
  4. prumî p. 65 & 308 mais prumi comme entrée p. 341 : la forme longue est-elle pour le féminin ? pas si sûr, dans l'édition de 1843, l'entrée est prumî au masculin mais on trouve comme exemple prumi mais aussi prumir (féminin).
  5. Jeanne est écrit de trois façons différentes : « Ghènn », « gihenn » et « Giheinn », aucune correction ne sera apportée.
  6. Le pronom elle est écrit tantôt ill, tantôt ell, les deux parfois dans la même phrase « Ell n’et nein si sott k’ill el l’aviss » (« Elle est moins sotte qu’elle ne le paraît »), p. 327. Le pronom il est quant à lui écrit i devant une consonne « i va nivé » (p. 121), il devant une voyelle « il èt do-zeûr » (p. 11) mais on trouve dans le tableau de conj. du verbe être « Y-et », « Yesteu » et « Yesti » (sans tiret) ou encore « il faléf » (p. 12) et « I-l-a stopé » (p. 18).
  7. Le verbe être conjugué à la 3ème personne du singulier de l'indicatif présent est tantôt écrit « èt » tantôt « et », la deuxième forme étant la plus utilisée, je pense. Quant au tableau de conjugaison, on est bien embêté de trouver « Y-et ou ill èss èt » : je pense qu'il faut lire « Y-et ou ill èt » (« il est ou elle est »).
  8. L'apostrophe pour marquer les élisions n'est pas systématique, ainsi il écrit « Ga stu al porminade », « si vitt ki sopé, gala et lé », mais également « g’aveû maké m’bena foû » et « G’âreu ou g’oh situ vi vey » (p. 11).
  9. Suite à la remarque précédente, « G’âreu ou g’oh situ vi vey » (p. 11), vi pour vous, est-ce un cas isolé ?
    • c'est une particularité liégeoise (non reprise en rifondou (orthographe normalisée)); il y a deux pronoms: vos et vis. Je ne connais pas les termes techniques, mais ça corresponds au "à qui" dans "je demande quoi à qui"; ex: dji n' oize vis el dimander (je n'ose vous le demander). Srtxg, 27 avril 2018 à 01:05.
  10. À la page 17, on peut lire « Li fré el-soûr », où el est la contraction de « et l’ », est-ce un cas isolé ? Non, cf. wiccionaire.
  11. La mise en forme des titres pour les tableaux de conjugaison n'est pas régulière, ainsi on trouve : « Première conjugaison en er. » (sans virgule et sans petites capitales, p. 17) puis « Deuxième conjugaison, en, ir. » (avec virgules et petites capitales, y compris sur en laissant penser qu'il s'agit d'une terminaison de verbe, p. 20), puis « Troisième conjugaison, en oir. » (avec virgule et sans petites capitales, p. 23), puis « Quatrième conjugaison, en, re. » (idem que pour ir, p. 25), puis plus loin dans les verbes irréguliers « Conjugaison en er. » et ça continue ainsi pour la suite. Pour harmoniser l'ensemble, ceux commençant par un adjectif numéral seront corrigés sous la forme la plus utilisée, savoir « Première conjugaison, en er. » (avec virgule avant en et petites capitales).
  12. il me semble que la préposition à (en wallon) est écrite partout avec un accent grave (comme en français), faudrait-il envisager d'accentuer la majuscule là où elle est présente : A-par → À-par (mais qu'adviendrait-il de l'alternative ApaurÀpaur ?), A-pô-pret → À-pô-pret,…
  13. sur le FS on a « A-par » et « Apaur » comme entrée, mais on trouve « Pâr » et, dans la 2e éd., « Apâr » ; on pourrait également admettre les écritures « Àpâr », « Àpaûr » (remarque précédente)

Accentuation des majuscules[modifier]

Faut-il envisager d'accentuer les majuscules là où le doute est quasi nul. Je pense notamment au couple â/aû que l'on retrouve dans de nombreux mots, comme dans adâré et adaûré. Sur le fac-similé, on trouve par exemple les entrées Ahe, Aûh, mais dans les 3 exemples donnés dans la description il est écrit « âh » (oui, sans e à la fin), faut-il admettre que l'auteur souhaitait écrire Âh(e), Aûh ? Dans la deuxième édition, où les majuscules sont accentuées, on trouve bien l'entrée ÂH (sans e cette fois). Même observation avec Argein, Aûrgain, où on trouve Ârgein dans la seconde éd., mais on trouve dans la description de celle-ci « argein »... R [CQ, ici W9GFO] 26 septembre 2018 à 18:07 (UTC)

Idem avec Abon, mais dans l'exemple et dans la seconde éd. « Âbon ». R [CQ, ici W9GFO] 26 septembre 2018 à 18:51 (UTC)