Charles Guérin, roman de mœurs canadiennes

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

CHARLES GUÉRIN,


ROMAN DE MŒURS CANADIENNES,


par


PIERRE J. O. CHAUVEAU.




G. H. CHERRIER, Éditeur.


MONTRÉAL:
DES PRESSES À VAPEUR DE JOHN LOVELL, RUE ST. NICOLAS.
1853.

Enregistré suivant l’Acte de la Législature Provinciale, en l’année mil huit cent cinquante-deux, par George Hypolite Cherrier, au bureau du Régistrateur de la Province du Canada.


TABLE DES MATIÈRES.


Page.


PREMIÈRE PARTIE.


Page.
Le dernier soir des dernières vacances 
 1
Monsieur Wagnaër 
 18
Un coup de Nord-Est 
 25
Trois hommes d’état 
 47
Louise et Clorinde 
 67
La Clientelle 
 76
Caprice et devoir 
 89


SECONDE PARTIE.


Page.
Marichette 
 101
La Mi-Carême 
 113
Un premier amour 
 126
Ne m’oubliez pas 
 138
Le premier jour de Mai 
 149
L’espoir de la famille 
 159
Un bal chez M. Wagnaër 
 166


TROISIÈME PARTIE.


Page.
Sous les sapins 
 175
Une simple formalité 
 191
Pas de temps à perdre 
 200
De beau-père à gendre 
 207
La terre paternelle 
 212
Un homme de paille et un homme de fer 
 222
Jean Guilbault 
 231
Un complot 
 238
La petite croix de corail 
 245


QUATRIÈME PARTIE.


Page.
Une pauvre famille 
 257
Tous comptes réglés 
 274
L’Hôpital des émigrés 
 282
Le Cimetière Saint-Louis 
 291
Les derniers adieux 
 299
Tout chemin mène à Rome 
 305
Sœur Saint Charles 
 317
Monsieur Dumont 
 322
Le neveu de mon oncle 
 330


ÉPILOGUE.