Discussion Livre:Musset - Gamiani ou Deux nuits d'excès.djvu/Diff

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Livre:Musset - Gamiani ou Deux nuits d'excès.djvu

-U dV of Oiiaua llïlllliiill^ 39003009395749
-Digitized by the Internet Archive in 2011 witii funding from University of Toronto littp://www.arcliive.org/details/gamianioudeuxnuiOOmuss
-GAMIANI ou ÛEUX fiUlTS D’EXCÈS
+GAMIANI OU DEUX NUITS D’EXCÈS
-M*** LECHARMEUR,
+M*** 125px LECHARMEUR,
-ne, / S m) ■
-PREFACE Quelques
+PRÉFACE Quelques
-le Champagne, on
+le champagne, on
-genre erotique. Il
+genre érotique. Il
-les Epigrammes de
+les Épigrammes de
-écrivains erotiques français,
+écrivains érotiques français,
-leur nom; l’exemple
+leur nom ; l’exemple
-contenté
+Un jeune homme, qui jusqu’alors s’était contenté
-vieux langage, »
+vieux langage. »
-format in-4^ et
+format in-4o et
-« Garni ani ou
+« Gamiani ou
-1835, i vol. in- 18 de
+1835, 1 vol. in-18 de
-abominables. ^ Sauf
+abominables. » Sauf
-cette giisette devenue
+cette grisette devenue
-une temme ardente
+une femme ardente
-poitrine Qa’on prend
+poitrine Qu’on prend
-Eh bien! venez
+Eh bien ! venez
-regards troids, avec
+regards froids, avec
-tailles frêles^ Frêles
+tailles frêles, Frêles
-rien [dire, Qui
+rien dire, Qui
-jeunes filles. Au
+jeunes filles, Au
-vous [êtes, Non! vous
+vous êtes, Non ! vous
-mes femmes^^honnêtes Un
+mes femmes honnêtes Un
-de catin!
+de catin ! 125px
-DE LR COMTESSE
+DE LA COMTESSE
-SUR LAUTEUR DE GAMIANI (i) Pendant
+SUR L’AUTEUR DE GAMIANI Pendant
-à rencontre d’un
+à l’encontre d’un
-de mts relations
+de mes relations
-voir, l’histo’re de nos (i) Adieu
+voir, l’histoire de nos Adieu
-de Ghabrillant.
+de Chabrillant.
-visage. ■— D’où
+visage. — D’où
-te parler?
+te parler ?
-vous sortez? Ai- je besoin
+vous sortez ? Ai-je besoin
-me dit-il. je
+me dit-il, je
-eu tort; que
+eu tort ; que
-du siècle (i). —
+du siècle. —
-mieux. (i) A.
+mieux. A.
-brutal, jmalhonnête et
+brutal, malhonnête et
-moi I Il
+moi ! Il
-— A boire! dit-il.
+— À boire ! dit-il.
-de l’eaude-vîe ou de l’absinthe? —
+de l’eau-de-vie ou de l’absinthe ? —
-autant cela. . . Il
+autant cela... Il
-te plait-il ?
+te plaît-il ?
-de moi. .. elles
+de moi... elles
-me semblés originale
+me sembles originale
-cet or! Tu
+cet or ! Tu
-de ;a permission.
+de la permission.
-me voir? Votre
+me voir ? Votre
-qu’un ivrogne! Si
+qu’un ivrogne ! Si
-en m.e regardant
+en me regardant
-lui, M.idame se
+lui, Madame se
-éminent. II vint
+éminent. Il vint
-de Cattcale, J’étais
+de Cancale. J’étais
-triste peutêtre parce
+triste peut-être parce
-pourrait donnera deviner
+pourrait donner à deviner
-se versera boire,
+se verser à boire,
-de larmes; mes
+de larmes ; mes
-riait...
+riait... 125px
-GAMIANI PREMIERE PARTIE
+PREMIÈRE PARTIE
-à grand frais.
+à grands frais.
-habituel d’orservateur, j’avais
+habituel d’observateur, j’avais
-amis dévoués, s’était
+amis avoués, s’était
-une Fœdora (i) une
+une Fœdora, une
-conclusion satisfaisante Dépité,
+conclusion satisfaisante. Dépité,
-à Texcès. C’est
+à l’excès. C’est
-inachevée. (i) La Femme satis cœv.r, roman
+inachevée. La Femme sans cœur, roman
-ces idées; elles
+ces idées ; elles
-sens grondait-nt, je
+sens grondaient, je
-sabbat. j étais à peine blotti que
+sabbat. J’étais à peine blotti, que
-seule. « Ces
+seule. » Ces
-26 FAN M Y Vous
+— 26 — FANNY Vous
-l’embarras. GAMÎàNI Dites
+l’embarras. GAMIANI Dites
-Je ^ne veuxjpas vous
+Je ne veux pas vous
-Vous trouve? qu’elle
+Vous trouvez qu’elle
-Pour celui là, je
+Pour celui-là, je
-pas, enfant!... ôtez
+pas, enfant !... ôtez
-embarras I On
+embarras ! On
-homme. Là! voyez
+homme. Là ! voyez
-Comme Hâris vous
+Comme Pâris vous
-pomme... friponne! Elle
+pomme... friponne ! Elle
-votre fronts
+votre front,
-vos lèvres. . . Elle
+vos lèvres... Elle
-partout, partout!... La
+partout, partout !... La
-! Laissez, madame,
+! laissez, madame,
-29 étreinte fougueuse, remportait sur
+29 — étreinte fougueuse, l’emportait sur
-! O Dieu
+! Ô Dieu
-affreux ! . . . je
+affreux !... je
-laissez-moi ’ vous me
+laissez-moi ! Vous me
-plus pressés répondaient
+plus pressés, répondaient
-qu’un. GAMIAN! Fanny à moi! à
+qu’un. GAMIANI Fanny à moi ! à
-tout entière! Viens,
+tout entière ! Viens,
-enfant ! . . . Ah
+enfant !... Ah
-cèdes ! . . . FANNY
+cèdes !... FANNY
-! vous me tuez. . . Ah î je
+! Vous me tuez... Ah ! je
-! ser’-e bien,
+! serre bien,
-! Quelle est
+! Qu’elle est
-plaisir l lascive!... tu
+plaisir ! lascive !... tu
-heureuse !.. . Oh Dieu r Ce
+heureuse !... Oh Dieu ! Ce
-chair triompha, superbe,
+chair triompha superbe,
-comme
+— 31 — comme
-je sentais son
+je sentis son
-me tue . . A ces
+me tue... À ces
-faveurs. Ah! Fanny,
+faveurs. Ah ! Fanny,
-attends... A toi! ah!... A mon
+attends... À toi ! ah !... À mon
-poser ma langue active, dévorante sur
+poser une langue active, dévorante, sur
-au-dessus d’elle, En
+au-dessus d’elle. En
-trop... grâce!... oh!... quel jeu lubrique! vous me tuez..^ Dieu !. . . j’étouffe.
+trop... grâce !... oh !... quel jeu lubrique ! vous me tuez... Dieu !... j’étouffe.
-serre, croisse ses
+serre, croise ses
-arrête... ah!... va
+arrête... ah !... va
-vite... vas donc...
+vite... va donc...
-! ie nage !.. . je. .. Et
+! je nage !... je... Et
-presque éleintes. Peu
+presque éteintes. Peu
-les draps; puis,
+les draps ; puis,
-à pleurer; la
+à pleurer ; la
-pas m’apostropher.
+pas à m’apostropher.
-lâcheté infâme!... vous
+lâcheté infâme !... vous
-trop ignoble, je n’oublierai
+trop ignoble. Je n’oublierai
-: — Gardez-vous,
+: – Gardez-vous,
-qui n’appartiennent qu’à
+qui n’appartient qu’à
-à d’autres . La
+à d’autres. La
-trois enlacés disputant
+trois entrelacés disputant
-de baisers, de caresses... Oh! mes
+de baisers et de caresses... Oh ! mes
-vienne vous troubler.
+vienne nous troubler.
-au plaisir! Viens,
+au plaisir ! Viens,
-folle, tiens. . . que
+folle, tiens... que
-devoir... Oh! le
+devoir... Oh ! le
-» — Vous
+» – Vous
-en brèche, ferme,
+en brêche, ferme,
-Gamiani... ah! vous
+Gamiani... ah ! vous
-à i’ennemi... oh! je
+à l’ennemi... oh ! je
-Que voulez vous? J’ai
+Que voulez-vous ? J’ai
-l’horrible, l’extravagant.Je poursuis l’impossible. Oh! c’est bien affreux.
+l’horrible, l’extravagant. Je poursuis l’impossible. Oh ! c’est affreux.
-bien malheureuse! Il
+bien malheureuse ! Il
-Oh f non
+Oh ! non
-pas moi. . . Ecoutez, vous
+pas moi... Écoutez, vous
-vous m’excuserey peut-être. . . j’ai été
+vous m’excuserez peut-être... J’ai été
-m’étreignait tout-àcoup dans
+m’étreignait tout-à-coup dans
-folle. Epouvantée, je
+folle. Épouvantée, je
-je croyais
+je la croyais
-~ 39 — Ma
+— 39 — « Ma
-propres péchés . Préparezvous à
+propres péchés. Préparez-vous à
-paix, m.a fille.
+paix, ma fille.
-endurer racheter
+endurer pour racheter
-nue, m.e lava
+nue, me lava
-et en’ ^èrement fendue
+et entièrement fendue
-mon éorps, Un
+mon éorps. Un
-sa rnain se
+sa main se
-bas. C’est
+bas. « C’est
-la temme pèche,
+la femme pèche,
-voix sépulcrale.. .
+voix sépulcrale...
-de verges,
+de coups de verges,
-de corde garnis
+de cordes garnis
-je m’efïorçai d’étouffer
+je m’efforçai d’étouffer
-! je vous prie. . . — Misérable lâche, s’écria matante indignée,
+! Je vous prie... – Misérable làche, s’écria ma tante indignée,
-plus fort. . . ah
+plus fort... ah
-coups, j’étendais confusément,
+coups, j’etendais confusément,
-désirs, chscun de
+désirs, chacun de
-volupté. Lassé, sans
+volupté. Lassé sans
-feu. je m’agitai
+feu. Je m’agitai
-subitement. A ce moment je
+subitement. À ce moment, je
-mon adversaire; il
+mon adversaire ; il
-agilité, m’échaufifa tellement
+agilité, m’échauffa tellement
-fer rouge . Je
+fer rouge. Je
-m’inonder rapidement pénétra
+m’inonder rapidement, pénétra
-lave ardente.. . Je
+lave ardente... Je
-sans fm de
+sans fin de
-compris l’horrible perversité
+compris l’horrlble perversité
-cette haine^ dans
+cette haine, dans
-des mystères! Voyons,
+des mystères ! Voyons,
-ce <îue je
+ce que je
-pauvre ingénue! Pourquoi hésiter? Ne
+pauvre ingénue ! Pourquoi hésiter ? Ne
-confondus parle plaisir
+confondus par le plaisir
-les sens? Nous
+les sens ? Nous
-deux cents s’il
+deux cent s’il
-force. Grâce! je
+force. Grâce ! je
-êtes lubrique!... Alcide, ôtez-vous... Oh! ALCIDE
+êtes lubrique !... Alcide, ôtez-vous... Oh ! ALCIDE
-— cipe tout
+— cipite tout
-forcez... » GAMIAM ET
+forcez... GAMIANI ET
-divan... Oh! j’ai honte! je
+divan... Oh ! j’ai honte ! je
-sensation agréable^ un
+sensation agréable, un
-corps. Oh! comme
+corps. Oh ! comme
-que j étais plus
+que j’étais plus
-Oh I je
+Oh ! je
-mes vœux; j’allais
+mes vœux ; j’allais
-de moimême, croyant
+de moi-même, croyant
-tête. Eperdue, transportée,
+tête. Éperdue, transportée,
-je frémis; il
+je frémis ; il
-Dieu I ah
+Dieu ! ah
-mal. ALCIDE Aimable
+mal. ALCIDE. Aimable
-! vous n’avez
+! Vous n’avez
-Gamiani, excitezmoi, que
+Gamiani, excitez-moi, que
-cette jeune fleur de rosée céleste . GAMIANI Quel feu, quelle ardeur, Fanny,
+cette fleur de la rosée céleste. GAMIANI Quel feu ! quelle ardeur ! Fanny,
-elle jouit. . . elle jouit. . . FANNY Alcide î Alcide ! j’expire . . . je. . . Et
+elle jouit... elle jouit... FANNY Alcide ! Alcide ! j’expire... je... Et
-: je suis
+: Je suis
-; aussi dès
+; aussi, dès
-homme fait Les
+homme fait. Les
-de chasteté,
+de la chasteté,
-j’étais coupable, je redoublais
+j’étais coupable. Je redoublais
-que h’S objets
+que des objets
-une jciune femme
+une jeune femme
-transports épileptiques. . . Mes
+transports épileptiques... Mes
-que jamais. . . Je
+que jamais... Je
-sans fm, de
+sans fin, de
-le remplacer; il
+le remplacer ; il
-m’élançais au devant de mes sylphides,
+m’élançais au-devant des sylphides,
-regard malicieux. Peu
+regard malicieux ! Peu
-de feu.
+de feu,
-autres, pâîes et
+autres, pâles et
-vierges d’Ossian, Leurs
+vierges d’Ossian. Leurs
-d’attente ; elles
+d’attente : elles
-secouaient mon
+secouaient frénétiquement mon
-priape. je parlais
+priape. Je parlais
-pêle-mêle étrange ;
+pêle-mêle étranges ;
-lueurs rougeâtres^ des
+lueurs rougeâtres, des
-riche priarpe de
+riche priape de
-diable crosse, mitre tout
+diable crossé, mitré tout
-érotico-satanique, et dans
+érotico-satanique, et, dans
-à tlots la
+à flots la
-du SaintSacrement.
+du Saint-Sacrement.
-se donne, ils
+se donne ; ils
-de luxure que
+de luxure, que
-voulez-vous .? 11 faut
+voulez-vous ? Il faut
-accès terrible, je
+accès terrible je
-encore ei vêtues
+encore et vêtues
-bras. Prêtez- vous à
+bras. Prêtez-vous à
-! Aussitôt, je
+! Aussitôt je
-ce que me
+ce qui me
-radieux I — Toi,
+radieux ! – Toi,
-si .ferme et
+si ferme et
-A ravir! Ah! tu
+A ravir ! Ah ! tu
-reine !. . . Viens
+reine !... Viens
-le spectre enflammé,
+le sceptre enflammé,
-empire... Ouf! pas si vite! Attends...
+empire... Ouf ! pas si vite ! Attends...
-ici par dessus ma
+ici par-dessus ma
-cuisses... Encore! que
+cuisses... Encore ! que
-puisse te
+puisse bien te
-et debout? Abaissetoi donc, et donne
+et debout ? Abaisse-toi donc, donne
-agile, aiguë comme
+agile, aiguë, comme
-Venise. Viens! que
+Venise. Viens ! que
-ta bouche! Je
+ta bouche ! Je
-sorte. Oh! lubrique...
+sorte. Oh ! lubrique...
-là... va! doucement 1 doucement...
+là... va ! doucement ! doucement...
-Je frisonne tout
+Je frissonne tout
-encore î Cet
+encore ! Cet
-— Assez! assez! criai-je. Oh! mes
+— Assez ! assez ! criai-je. Oh ! mes
-chatouillement voluptueux! Tu
+chatouillement voluptueux ! Tu
-mal... Tu me
+mal... tu me
-se tordent. . . Oh! Je
+se tordent... Oh ! Je
-l’équilibre de leurs
+l’équilibre et leurs
-les envie! — Et toi Fanny? L’insensible,
+les envie ! — Et toi, Fanny ? L’insensible,
-me pèse. . . Je
+me pèse... Je
-accablée... morte. . . Quelle nuit! mon Dieu! Dormons. . . je...
+accablée... morte... Quelle nuit ! mon Dieu ! Dormons... je...
-rester morte. . . Vos
+rester morte... Vos
-? vous vous
+? Vous vous
-? GAMiANI Je
+? GAMIANI Je
-je brûle. . . je voudrais. . . mais fatiguez-moi donc! Qu’on
+je brûle... je voudrais... Mais fatiguez-moi donc ! Qu’on
-me batte. . . Oh
+me batte... Oh
-vain couvrais
+vain je couvrais
-laisse, dormez!
+laisse, Dormez !
-et disparait. ALCIDE
+et disparaît... ALCIDE
-? Comprenez-vous Fanny
+? Comprenez-vous, Fanny
-Alcide, écoutez, quels cris ! . . . Elle
+Alcide, écoutez... quels cris !... Elle
-Dieu I la
+Dieu ! la
-est fermée! Ah
+est fermée ! Ah
-d’une veilleuse, pâle,
+d’une veilleuse pâle,
-de chats (i). (i) La peau du chat,
+de chats. La peau de chat,
-Par moment, la
+Par moments, la
-! ma tête tourne. . . Ah
+! viens, ma tête tourne... Ah
-te mordre. Et
+te mordre ! Et
-liait ensemble ainsi
+liait ensemble, ainsi
-folle, s’excitant au
+folle, s’excitait au
-fauteuil. ^^^W^/W^/X/N/N/V/VSrf-W*. mes
+fauteuil. mes
-ce cri, un
+ce cri un
-effrénée Calymanthe (i). GAMIANI Du lait! du lait! oh! du
+effrénée Calymanthe. GAMIANI Du lait ! du lait ! oh ! du
-! (i) Thyade
+! Thyade
-mythologie reprétente se
+mythologie représente se
-énorme godmiché rempli
+énorme godemiché rempli
-elle adapte à
+elle adapta à
-qu’il v aurait
+qu’il y aurait
-cris aigus, déchirants,
+cris aigus et déchirants,
-de Cassini (i). Le
+de Cassini. Le
-une habilité consommée,
+une habileté consommée,
-et (i) Statue
+et Statue
-- 68 cOujours docile
+— 68 — toujours docile
-les cuisses entr’ouvertes
+les cuisses, entr’ouvertes
-régal. Médorfit tant
+régal. Médor fit tant
-si bien que
+si bien, que
-de pareil . Irritée
+de pareil. Irritée
-secousse fougeuse de
+secousse fougueuse de
-ah ?.. . arrête. . . je fonds ... hai 1 hai
+ah ?... arrête... je fonds... hai ! hai
-je jouis. . . oh ! . . .
+je jouis... oh !...
--69 Infernale lubricité !. . . je
+— 69 — Infernale lubricité !... je
-La ligure de
+La figure de
-bras raides et
+bras raidis et
-moi. Les lèvres
+moi. Ses lèvres
-au paroxyme de
+au paroxysme de
-l’excès. À peine
+l’excès. A peine
-Ce fut au
+Ce fut, au
-rapide, dévo. rante, mais
+rapide, dévorante, mais
-à moi-même ; il me semblait que
+à moi-même. Il me semblait seulement que
-si frêle
+si jeune, si frêle
-délicieuse créature! Fanny, dans
+délicieuse créature ! Fanny dans
-sommeil, deminue, sur
+sommeil, demi-nue sur
-cette âme jusque-là
+cette âme, jusque-là
-innocence, hélas! Elle
+innocence, hélas ! Elle
-mal Ses pleurs
+mal Les pleurs
-s’épanchait toute entière,
+s’épanchait tout entière,
-Fanny m’écoutait, muette,
+Fanny m’écoutait muette,
-par moment et
+par moments et
-âme, [confiante, enivrée. Je
+âme, confiante, énivrée. Je
-luxure. — Oh! sortons, m’écriai-je. . . Sortons,
+luxure. – Oh ! sortons, m’écriai-je... Sortons,
-LA PREMIERE PARTIE >Y/^WX|^
+LA PREMIÈRE PARTIE 125px
-ne conservait de
+ne conserverait de
-Je i’accablais de
+Je l’accablais de
-; parfois le l’abîmais
+; parfois, je l’abîmais
-qui confond^ les
+qui confond les
-l’âme. Hélas! je
+l’âme. Hélas ! je
-mettre nue
+mettre toute nue
-l’œil égaré comme
+l’œil égaré, comme
-je voulais voir
+je voulus voir
-est là? Est-ce vous Angélique?... Gamiani
+est là ? Est-ce vous, Angélique ?... Gamiani
-vous adhorre... laissezmoi, par
+vous abhorre... Laissez-moi, par
-un scandale. GAMIANI
+un scandale... GAMIANI
-sont prises^
+sont prises,
--78 VOUS ne
+— 78 — vous ne
-Eh bieni que prétendez-vous faire? me forcer
+Eh bien ! que prétendez-vous faire ? Me forcer
-me saHr. . . Oh I non,
+me salir... Oh ! non,
-à moi. . . Mais
+à moi... Mais
-Vous succomberez, toujours.
+Vous succomberez toujours.
-plus forte et
+plus forte, et
-elle pâlit. . , Mon
+elle pâlit... Mon
-Fanny ! . . . Elle
+Fanny !... Elle
-qu’ai-je fait? Reviens
+qu’ai-je fait ? Reviens
-comprendre... Va! je
+comprendre... Va ! je
-ma cliérie... Non,
+ma chérie... Non,
-cœur bat C’est
+cœur bat. C’est
-GAMIANI Horrible! horrible! Qui
+GAMIANI Horrible ! horrible ! Qui
-mon cœur! En
+mon cœur ! En
-capable d’aimer? Le
+capable d’aimer ? Le
-Dis. . . Un
+les autres cèdent, est-ce donc chose horrible ? Dis... Un
-de moi? Deux
+de moi ? Deux
-luttes Tab^tent, le
+luttes l’abattent, le
-ciel I
+ciel !
-8i FANNY Quels discours! Quels regards!... Et je
+— 81 — FANNY Quels discours ! Quels regards !... et je
-as-tu donc!... Tu
+as-tu donc !... Tu
-poison... Oh! oui,
+poison... Oh ! oui,
-t’aime... GAMIANl Je t’aime 1 je
+t’aime... GAMIANI Je t’aime ! je
-qui brûle. Gamiani
+qui brûle ! Gamiani
-On eut dit
+On eût dit
-désire. Oh! j’en
+désire. Oh ! j’en
-suis heureuse».. Tes
+suis heureuse... Tes
-qu’un lis. Tes
+qu’un lis Tes
-lacets, sois donc nue ! . . . Vite, à
+lacets, Sois donc nue !... Vite à
-suis déjà nue, moi! Tiens, ah! bien. Eblouissante! Reste
+suis nue déjà, moi ! Tiens, ah ! bien. Eblouissante ! Reste
-trait... Attends que
+trait... Attends, que
-Quelle joie! quelle joie! elle m’aime. . , Les
+Quelle joie ! quelle joie ! elle m’aime... Les
-été bien heureuse,
+été heureuse,
-avec langueur. . . Bientôt
+avec langueur... Bientôt
-étinceler âmes yeux, Ces
+étinceler à mes yeux. Ces
-; elle parlaient
+; elles parlaient
-absurdes [folies, je
+absurdes folies, je
-ému, é:hauffé, possédé de désirs. Dans
+ému, échauffé, possédé de désir. Dans
-yeux dévorent sa
+yeux dévore sa
-sa caje. Je restai stupidement
+sa cage. Je restais stupidement
-devins fou, furieux,
+devins fou furieux,
-force d’iiomme s’agiter
+force d’homme s’agiter
-m’abîmais à
+m’abîmais les yeux à
-frotter eurs parties
+frotter leurs parties
-me tue! Va seule. Va!... encore, répondit Gamiani.
+me tue ! Va seule. Va !... encore, répondait Gamiani.
-au bonheur. Pousse
+au bonheur, Pousse
-Tiens donc! tiens...
+Tiens donc ! tiens...
-je coule. .. Ah
+je coule... Ah
-! ah! La
+! ah ! La
-Je sui-’ vais leurs
+Je suivais leurs
-FANNY Qyelle fatigue ! je suis
+FANNY Quelle fatigue ! Je suis
-goûté ! . . . GAMIANI
+goûté !... GAMIANI
-vertige enivrant.
+vertige énivrant.
-O folie, ô bonheur, jouir!... Oh! je
+O folie ! ô bonheur ! jouir !... Oh ! je
-ce mot. Une
+ce mot ! Une
-ta science? D’où
+ta science ? D’où
-Je fécoute, Gamiani.
+Je t’écoute, Gamiani.
-GAMIANl Tu
+— 88 — GAMIANI Tu
-l’argent, et profitant
+l’argent, et, profitant
-dans le couvent
+dans un couvent
-qui m’étaii arrivé,
+qui m’était arrivé,
-couvent : elle
+couvent ; elle
-exhortation pieuse, qui
+exhortation pieuse qui
-coucherais chaoue soir
+coucherais chaque soir
-de me coucher
+de coucher
-fis pous lui
+fis pour lui
-— Oh! ma petite, s’écria t-elle en
+— Oh ! ma petite, s’écria-t-elle en
-la sorte. Tu
+la sorte ! Tu
-bien souffrir. Raconte-moi
+bien souffrir ! Raconte-moi
-t’ont fait ! Ils
+t’ont fait. Ils
-battue ! dis.
+battue ? dis.
-! répétait-elle en
+! répétait-elle, en
-— Insensiblement, je
+— Insensiblement je
-en mourir. . . Je ne sais . . . Mais je
+en mourir... Je ne sais... mais je
-Sa toison dure et touffue se
+Sa toison, dure et touffue, se
-91 subitement. Mon Dieu! m’écriai-je, laissezmoi.. . Ah
+91 — subitement. Mon Dieu ! m’écriai-je, laissez-moi... Ah
-habile compagne, je
+habile compagne ; je
-comme June bacchante.
+comme une bacchante.
-de baisers de morsures. . . Quelle
+de baisers, de morsures... Quelle
-cette femm.e avait dans ses membres t Son
+cette femme avait dans les membres ! Son
-m’étourdir. je n’y était plus.
+m’étourdir. Je n’y étais plus.
-me pieuvaient de
+me pleuvaient de
-endroits I Cette
+endroits ! Cette
-O Fanny! que n’étais-tu pas témoin
+O Fanny ! que n’étais-tu témoin
-et, m’entr’ouvant les
+et, m’entr’ouvrant les
-et qu’on retire
+et retire
-fait suinter^de plaisir.
+fait suinter de plaisir.
-délices m’enivraient! quelle
+délices m’énivraient ! quelle
-m’abattais abîmée, ou
+m’abattais abimée, ou
-détacher l’âme. Non,
+détacher l’âme ! Non,
-sa vie. Quelle
+sa vie ! Quelle
-Je brûlais, je
+Je brulals, je
-heureuse î Fanny,
+heureuse ! Fanny,
-de ces excès,
+de cet excès,
-dévorantes, Achèvemoi ! . . . Plus
+dévorantes, Achève-moi !... Plus
-plus fort. . . bien
+plus fort... bien
-je meurs. . . Fanny
+je meurs... Fanny
-affamée. — Assez, assez, répétait
+affamée. – Assez ! assez ! répétait
-FANNY Mais se peut-il autrement? Il
+FANNY Cela se peut-il autrement ? Il
-avec toi. —
+avec toi ! —
-à compiles et
+à complies et
-supérieure déroula
+supérieure me déroula
-fus épouvantée au
+fus épouvantée, au
-incarné. Cependant elle
+incarné. Cependant, elle
-quelques plaisanteries et
+quelques plaisanteries, et
-vaut ia peine
+vaut la peine
-se dévloppât de
+se développât de
-son supjilice. Vivant
+son supplice. Vivant
-rencontrer jamais cette
+rencontrer cette
-singe est de
+singe est, de
-les animaux celui
+les animaux, celui
-superbe orangoutang. Elle
+superbe orang-outang. Elle
-l’étudier, et, comme
+l’étudier, et comme
-à coût de
+à cout de
-ne l’eut jamais
+ne l’eût jamais
-si bien, que
+si bien que
-se retirer, lorsque un regard
+se retirer lorsqu’un dernier regard
-dévirginisée, ensinginée. Sa
+dévirginisée, ensingée. Sa
-vous supprend sa
+vous surprend sa
-farce [est impayable.
+farce est impayable.
-valu la laisser à
+valu l’abandonner à
-Mon tempéram.ent s’accommodait volontiers
+Mon tempérament s’accommodant volontiers
-de plaisirs. Je
+de plaisir. Je
-énorme Prîape de bois disposé à
+énorme priape de bois destiné à
-bande de
+sœurs se rua sur moi plus pressée qu’une troupe de
-plus raffm’ée que
+plus raffinée que
-l’enfer eut pu
+l’enfer eût pu
-de chair et
+de chair, et
-Les .murs étaient
+Les murs étaient
-A distances égales, de
+A distance égale, de
-les g^roupes nus
+les groupes nus
-mille formes ou
+mille formes, ou
-tapissés. Des coussins,
+tapissés. Les coussins,
-magie surprenantes de
+magie surprenante de
-sur des tableaux,
+sur les tableaux,
-me rappelle toujours
+me rappellerai toujours
-un Corybante. Je
+un corybante. Je
-de décoration l’énivrement des
+de décorations l’enivrement des
-des fleurs. Une chaleur
+des fleurs ; une chaleur
-tendre, mystérieuse qui
+tendre, mystérieuse, qui
-mêlé d’un désir inquiet, d’une rêverie
+mêlé de désir inquiet, de rêverie
-en eut fait
+en eût fait
-vapeurs bachiques, les
+vapeurs bacchiques, les
-des éclats,
+des rires, des éclats,
-ou s’entremêlantavec fureur.
+ou s’entremêlant avec fureur.
-l’excès de plaisir
+l’excès du plaisir
-pour reprenhaleine. On
+pour reprendre haleine. On
-qui rendrait la pose ia plus
+qui prendrait la pose la plus
-d’où s’échappaient un
+d’où s’échappait un
-une arène. Pressées
+une arêne. Pressées
-haletants, ren-, dus, lassés
+haletants, rendus, lassés
-Quelles folies - 105 FANNY GAMIANI
+— 105 — FANNY Quelles folies ! GAMIANI
-et Arétin avaient
+et l’Arétin avaient
-la plong^0 d’abord
+la plongeait d’abord
-un lit et
+un lit, et
-l’avait gagnée, on
+l’avait gagné, on
-flots. Mais, si
+flots. Mais si
-malheureuse devait plus
+malheureuse devenait plus
-dames romaines qui
+dames romaines, qui
-devant moi.
+devant moi,
-l’aide d’un courroie. Son braquemard terrible,
+l’aide d’une courroie. Son braquemart terrible,
-par la main des
+par les mains des
-un chatouilment de
+un chatouillement de
-secondes, je<herchai à
+secondes, je cherchai à
-de force, je retombai II me
+de forces, je retombai. Il me
-écartelée î C’était
+écartelée ! C’était
-La bête remuant toujours produisait
+La bête, remuant toujours, produisait
-si vigoureux, que
+si vigoureux que
-reins. Qh! quelle
+reins. Oh ! quelle
-serait éventrée. Epuisée,
+serait éventrée ! Epuisée,
-violent et
+violent s’échappe et
-lâchées, détendues par
+lâchées, detendues par
-me laissait plus
+me laissent plus
-fusion brûlante. . . Torture délicieuse !.. . intolérable
+fusion brûlante... Torture délicieuse !... intolérable
-vous faire mourir Evec ivresse !.,. FANNY
+vous fait mourir ɐvec ivresse !... FANNY
-je n’yj tiens
+je n’y tiens
-eûmes ridée de
+eûmes l’idée de
-d’un godmiché attaché,
+d’un godemiché attaché,
-un fatiguant simulacre.
+un fatigant simulacre.
-toutes ses misères
+toutes ces misères
-spectacle... Mais, voilà à
+spectacle... Mais voilà, à
-ces folles, que
+ces furies, que
-ordinaire. Emerveillée de
+ordinaire. Émerveillée de
-marchepied et aux applaudissements frénitiques de ces dignes
+marchepied et, aux applaudissements frénétiques de ses dignes
-dans Tair avec la mort,
+dans l’air avec le mort,
-pas fin
+pas la fin
-s’était mai opérée,
+s’était mal opérée,
-tension nerveuse d’étouffer
+tension nerveuse, d’étouffer
-l’intempestif ressuscité L’aventure
+l’intempestif ressuscité. L’aventure
-de crimes. Je
+de crimes... Je
-immondes. Jus. que-là mon
+immondes. Jusque-là mon
-; j’éprouvai ces
+; j’éprouvais ces
-la vie. . . Les
+la vie... Les
-amour s’exalta: d’enthousiaste
+amour s’exalta : d’enthousiaste
-morte rage.
+morte de rage.
-barrière volontaire, irritant i’amour des
+barrière volontaire irritant l’amour des
-je caus^jis ;
+je causais ;
-trois au
+trois fois au
-fois Dieu ; mais quand
+fois dieu ; mais, quand
-d’os ; c’était
+d’os : c’était
-ne bnlle qu’une
+ne brille qu’une
-vie première.. . FANNY
+vie première... FANNY
-aux femmes? GAMIANI
+aux femmes ? GAMIANI
-de regrets, j’épuisai
+de regret, j’épuisai
-moyen d’un célèbre
+moyen d’une célèbre
-rude macliine, je
+rude machine, je
-si vif qu’il
+si vif, qu’il
-nos quatre membres. Quelle
+nos membres ! Quelle
-mon palais! Quelle
+mon palais ! Quelle
-ces excès? Aspirer
+ces excès ? Aspirer
-force d’homme; d’une
+force d’homme ; d’une
-et acre et
+et âcre et
-une jouissance, triple,
+une jouissance triple,
-de volupté. , . Mais. . . qu’as-tu
+de volupté... Mais... qu’as-tu
-que fais tu ?
+que fais-tu ?
-un érat affreux.
+un état affreux.
-de bonheur ou de douleur,
+de douleur,
-à présent. . . Tu
+à présent... Tu
-me satisfaire. .. Ma
+me satisfaire... Ma
-tourne... Oh! j’ai
+tourne... Oh ! j’ai
-que peux-tu? Je
+que peux-tu ? Je
-mourir d’excès. Je veux jouir, enfin. . . jouir... jouir !.. GAMIANI
+mourir d’excès, je veux jouir, enfin... jouir... jouir !... GAMIANI
-qu’elle m’aspire. .. Là,
+qu’elle m’aspire... Là,
-rendre Tâme !
+rendre l’âme !
-117 te faire crier. .. Oh
+117 — te faire crier... Oh
-crever I GAMIANI Folle, folle! tu
+crever ! GAMIANI Folle ! Folle ! tu
-un instrument.,. Tiens! regarde...
+un instrument... Tiens ! regarde...
-Donne vite que
+Donne vite, que
-Hai I hai ! ouf! impossible
+Hai ! hai ! ouf ! impossible
-ferme seulement, FANNY
+ferme seulement. FANNY
-devrais rester,
+devrais y rester,
-tout l’engloutir; la
+tout l’engloutir ; la
-me possède! GAMIANI
+me possède ! GAMIANI
-au vent; laisse
+au vent ; laisse
-me h’vre avec
+me livre avec
-enfant I Ecoute
+enfant ! Ecoute
-et délirante! Quels
+et délirante ! Quels
-la douleur, aussi que celle du
+la douleur aussi bien que celui du
-suis endormie,
+suis comme endormie,
-à présent, je suis
+à présent. Je suis
-!... suis-je bien } Attends,
+!... Suis-je bien ? Attends,
-sorte... Impatiente! tu
+sorte... Impatiente ! tu
-le vois.. . FANNY
+le vois... FANNY
-à peu. Je vais
+à peu ; je vais
-Délices inouïs !
+Délices inouïes !
-de Dieu!
+de Dieu !
-instant, puis d’un
+instant, puis, d’un
-lèvres entr’ouvrent une
+lèvres entrouvrent une
-langueur e^ de
+langueur et de
-empressée, Gumiani jette
+empressée, Gamiani jette
-tête entre les
+tête à travers les
-qu’elle ^ause, elle
+qu’elle cause, elle
-Fanny, ner/eusement saisie,
+Fanny, nerveusement saisie,
-trop !. .. ohl... je
+trop ! oh !... je
-prends ! . . . crie
+prends !... crie
-fiole qu elle vient
+fiole qu’elle vient
-tié. Bois, c’est
+tié. Bois ! c’est
-cette vue les
+cette vue, les
-violents. II semble
+violents. Il semble
-monstrueux. L’insensée! elle
+monstrueux. L’insensée ! elle
-mes entrailles. Mais
+mes entrailles ! Mais
-perce !..., Ah! je
+perce !... Ah ! je
-mourir I Vile
+mourir !... Vile
-tiens !. .. Tu me tiens... ah ! Gamiani insensible
+tiens !... Tu me tiens !... ah ! Gamiani, insensible
-violence, j’arrive. Hélas! Fanny n’existait plus. Ses
+violence, j’arrive ! Hélas ! Fanny n’existait plus ! Ses
-seule encore avec
+seule avec
-séparer. — Tu
+séparer. – Tu
-tordent. Va t’en... Cette
+tordent. Va-t’en... Cette
-à moi» Hai
+à moi. Hai
-! — C’est affreux I m’écriai-je
+! – C’est affreux ! m’écriai-je
-des sens.
+des sens,
-! il me
+! Il me
-à sa propre
+à ma propre
-sensualité possible. Elle est atroce! entends-tu? Je
+sensualité possible ! Elle est atroce ! entends-tu ? Je
-puis plus . . heu!... A
+puis plus... heu !... A
-furie tombe morte
+furie retombe morte
-UN CHSF-D’CSUV.^E EROTIQUE Nouveauté
+UN CHEF-D’ŒUVRE ÉROTIQUE Nouveauté
-du a persona
+du « persona
-de l’autore du xx^ siècle.
+de l’aurore du xxe siècle.
-Vient de Parnître La
+<u>Vient de Paraître</u> La
-plus lascifs . Tour
+plus lascifs. Tour
-apogée.
+apogée. 125px
-privilège ce l’homme,
+privilège de l’homme,
-réaliser toutes’ ses
+réaliser toutes ses
-corps ei dans
+corps et dans
-toute-puissance. PHx du VoUiine :
+toute-puissance. Prix du Volune :
-et Mat^tine HISTOIRE VÉRiDiaUE de deu;c i^nriîes dg pensïcr) folles et passionnées Odette
+et Martine HISTOIRE VÉRIDIQUE de deux Amies de Pension Jolies et Passionnées Odette
-très engageantes. . . aux
+très engageantes... aux
-sortes. TOUTE Lfi LYRE! MANŒUVRES
+sortes. {{SéparateurDeTexte|2}} TOUTE LA LYRE ! MANŒUVRES
-LUCIENNE (( Suite
+LUCIENNE « Suite
-de ï Education d’une
+de l’Education d’une
-Vierge y) Par
+Vierge » Par
-atteint lErotisme le
+atteint l’Erotisme le
-La Blbllotkè,quz ii«-îvmv»çit^ d’Ottawa Uni vers ity of Bibliothèques Université d’Ottawa Echéance ■î 1992 <)lfp«li 07 ^■^-,^_, *--^v 9 DEC. \m 15 \m ’395 .ss^e, ÂÇS 1 W LU’4J Librariej University of C Date Du<
-C£ iir a33 ’mmii
-U D’ / OF OTTAWA III lin COLL ROW MODULE SHELF BOX POS C 333 04 06 18 18 1