Épîtres (Voltaire)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Épîtres
Poésie (3)
tome 10
Œuvres complètes de VoltaireGarnier.


 213
II. 
À madame la comtesse de Fontaines, sur son roman de la comtesse de Savoie. (1713) 
 214
III. 
À M. l’abbé Servien, prisonnier au château de Vincennes. (1714) 
 216
V. 
À M. l’abbé de ***, qui pleurait la mort de sa maîtresse. (1715) 
 220
VIII. 
 225
IX. 
À madame de Gondrin, sur le péril qu’elle avait couru en traversant la Loire (1716) 
 227
X. 
 229
XI. 
À Samuel Bernard, au nom de Mme de Fontaine-Martel 
 230
XII. 
 231
XIV. 
À M. l’abbé de Bussy, depuis évêque de Luçon. (1716) 
 237
XV. 
À M. le prince de Vendôme, grand-prieur de France. (1717) 
 240
XVII. 
À M. de La Faluère de Genonville, conseiller au parlement, et intime ami de l’auteur. Sur une maladie. (1719) 
 245
XVIII. 
Au roi d’Angleterre, George Ier, en lui envoyant la tragédie d’Œdipe. (1719) 
 247
XX. 
 249
 251
XXII. 
 253
 254
 255
XXVI. 
À la Reine, en lui envoyant la tragédie de Mariamne. (1725) 
 259
XXVII. 
À M. Pallu, conseiller d’État 
 260
XXIX. 
 262
 265
XXXI. 
À M. de Formont, en lui envoyant les Œuvres de Descartes et de Malebranche 
 266
XXXII. 
 268
 274
XXXVII. 
 277
XXXVIII. 
À mademoiselle Gaussin, qui a représenté le rôle de Zaïre avec beaucoup de succès. (1732) 
 279
XXXIX. 
À madame la marquise du Châtelet, sur sa liaison avec Maupertuis 
 280
XLI. 
 282
XLII. 
À mademoiselle de Guise, sur son mariage avec le duc de Richelieu 
 289
XLIII. 
 290
XLIV. 
 291
XLV. 
À Uranie. (1734) 
 292
XLVI. 
À Uranie. (1734) 
 293
XLVII. 
 294
XLVIII. 
 296
XLVIX. 
 292
LI. 
À madame la marquise du Châtelet, sur la philosophie de Newton 
 299
LII. 
Au Prince royal depuis roi de Prusse. De l’usage de la science dans les princes 
 302
LIII. 
À mademoiselle de T…, de Rouen, qui avait écrit à l’auteur, conjointement avec M. de Cideville. (1738) 
 305
 306
LV. 
Au même, au nom de Mme la marquise du Châtelet, à qui il avait demandé ce qu’elle faisait à Cirey. (1738) 
 308
LVI. 
 310
LVII. 
Au roi de Prusse, Frédéric le Grand, en réponse à une lettre dont il honora l’auteur à son avénement à la couronne. (1740) 
 311
 317
LX. 
Au même. (1741) 
 318
 320
LXII. 
 321
LXIV. 
Au même. (1744) 
 323
 326
LXVI. 
 328
LXVII. 
Au roi. Présentée à sa majesté, au camp devant Fribourg. (1744) 
 330
LXIX. 
 333
LXX. 
Au même, qui avait adressé des vers à l’auteur sur des rimes redoublées. (1745) 
 333
LXXI. 
 335
LXXII. 
À M. le comte Algarotti, qui était alors à la cour de Saxe et que le roi de Pologne avait fait son conseiller de guerre. (1747) 
 336
LXXIII. 
À S. A. S. madame la duchesse du Maine, sur la victoire remportée par le roi à Lawfelt. (1747) 
 338
LXXV. 
À M. le maréchal de Saxe, en lui envoyant les Œuvres de M. le marquis de Rochemore, son ancien ami, mort depuis peu. (Ce dernier est supposé lui faire un envoi de l’autre monde) 
 343
LXXVI. 
À madame Denis, nièce de l’auteur. La Vie de Paris et de Versailles. (1748) 
 344
LXXVII. 
 350
LXXVIII. 
À M. le duc de Richelieu, à qui le sénat de Gênes avait érigé une statue. (1748) 
 353
LXXIX. 
 355
LXXX. 
À M. Desmahis. (1750) 
 356
LXXXI. 
 357
LXXXII. 
 359
LXXXIII. 
Au même. (1750) 
 359
LXXXIV. 
 360
LXXXVI. 
À l’empereur François Ier, et l’impératrice, reine de Hongrie. Sur l’inauguration de l’Université de Vienne. (1756) 
 367
LXXXVII. 
À M. le duc de Richelieu, sur la conquête de Mahon. (1756) 
 368
LXXXVIII. 
 370
 370
XC. 
À M. le président Hénault, sur son ballet du Temple des Chimères, mis en musique par M. le duc de Nivernais, et représenté chez M. le maréchal de Belle-Isle, en 1760 
 371
XCI. 
À Daphné, célèbre actrice. (1761) 
 372
XCII. 
À madame Denis. Sur l’agriculture. (1761) 
 378
XCIII. 
À madame Élie de Beaumont, en réponse à une épître en vers au sujet de Mlle Corneille. (1761) 
 382
XCIV. 
Au duc de La Vallière, grand-fauconnier de France. (1761) 
 383
XCV. 
 384
XCVI. 
À Henri IV, sur ce qu’on avait écrit à l’auteur que plusieurs citoyens de Paris s’étaient mis à genoux devant la statue équestre de ce prince pendant la maladie du dauphin. (1766) 
 387
 389
 390
XCIX. 
À M. de Chabanon, qui, dans une pièce de vers, exhortait l’auteur à quitter l’étude de la métaphysique pour la poésie. (1766) 
 391
C. 
À madame de Saint-Julien, née comtesse de la Tour-du-Pin 
 392
 393
CII. 
À mon Vaisseau. (1768) 
 395
 397
CV. 
 405
CVII. 
À M. Pigalle. (1770) 
 410
CVIII. 
Au roi de la Chine, sur son recueil de vers qu’il a fait imprimer. (1771) 
 412
CIX. 
Au roi de Danemark, Christian VII, sur la liberté de la presse accordée dans tous ses États. (1771) 
 421
CX. 
 428
 438
CXIV. 
À Horace. (1772) 
 441
 447
CXVI. 
À M. Marmontel. (1773) 
 448
CXVII. 
À M. Guys. (1776) 
 450
CXVIII. 
À un Homme. (1776) 
 451
CXIX. 
 453
 454
CXXI. 
À M. le marquis de Villette, sur son mariage. Traduction d’une épître de Properce à Tibulle, qui se mariait avec Délie. (1777) 
 455
CXXII. 
À M. le prince de Ligne, sur le faux bruit de la mort de l’auteur, annoncée dans la gazette de Bruxelles, au mois de février 1778 
 456
CXXIII. 
À M. le marquis de Villette. Les adieux du vieillard. (1778) 
 457