Histoire de la Révolution française (Michelet)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


TABLE DES MATIÈRES


Pages
 31
AVANT-PROPOS
LIVRE PREMIER. — avril-juillet 1789.
LIVRE II. — 14 juillet-6 octobre 1789.



 367
 378


FIN DE LA TABLE DES MATIÈRES DU TOME PREMIER.



IMPRIMERIE E. FLAMMARION, 26, RUE RACINE, PARIS.



TABLE DES MATIÈRES


Pages
LIVRE III. — 6 octobre 1789-14 juillet 1790.
Accord pour relever le roi (octobre 1789). — Élan de fraternité (octobre-juillet) 
 43
II. 
Résistances. — Le clergé (octobre-novembre 1789) 
 52
Résistances. — Clergé. — Parlements. — États provinciaux. 
 61
IV. 
Résistances. — Parlements. — Mouvement des fédérations. 
 73
V. 
Résistances. — La reine et l’Autriche (octobre-février). 
 86
VI. 
Résistances. — La reine et l’Autriche. — La reine et Mirabeau. — L’armée (mars-mai 1790). 
 106
Lutte religieuse. — Pâques. — La passion de Louis XVI. 
 128
Lutte religieuse. — Succès de la contre- révolution (mai 1790). 
 142
IX. 
Lutte religieuse. — La contre-révolution écrasée dans le Midi (juin 1790). 
 164
X. 
Du nouveau principe. — Organisation spontanée de la France (juillet 1789-juillet 1790). 
 186
XI. 
De la religion nouvelle. — Fédérations (juillet 1789-juillet 1790). 
 197
De la religion nouvelle. — Fédération générale (14 juillet). 
 215
LIVRE IV. — juillet 1790-juillet 1791.
Pourquoi la religion nouvelle ne put se formuler. — Obstacles intérieurs. 
 231
II. 
(Suite). — Obstacles extérieurs. — Deux sortes d’hypocrisie : hypocrisie d’autorité, le prêtre. 
 245
Massacre de Nancy (31 août 1790). 
 259
IV. 
Les Jacobins. 
 281
V. 
Lutte des principes dans l’Assemblée et aux Jacobins. 
 306
VI. 
Les Cordeliers. 
 336
Impuissance de l’Assemblée. — Refus du serment (novembre-janvier 1791). 
 357
Le premier pas de la Terreur. 
 372
IX. 
Premier pas de la Terreur. — Résistance de Mirabeau. 
 403
X. 
Mort de Mirabeau (2 avril 1791). 
 429
XI. 
Intolérance des deux partis. — Progrès de Robespierre. 
 446
Précédents de la fuite du roi. 
 467
Fuite du roi à Varennes (20-21 juin 1791). 
 488


FIN DE LA TABLE DES MATIÈRES DU TOME DEUXIÈME




IMPRIMERIE E. FLAMMARION, 26, RUE RACINE, PARIS.



TABLE DES MATIÈRES

Pages
LIVRE V. — juin-septembre 1791.
Impression de la fuite du roi (21-25 juin 1791). 
 9
II. 
Le roi et la reine ramenés de Varennes (22-25 juin 1791). 
 38
Indécision, variations des principaux acteurs politiques (juin 1791). 
 57
IV. 
La société en 1791. — Le salon de Condorcet. 
 68
V. 
Madame Roland. 
 85
VI. 
Le roi interrogé. — Premiers actes républicains (26 juin-14 juillet 1791). 
 103
L’Assemblée innocente le roi (15-16 juillet 1791). 
 122
Massacre du Champ de Mars (17 juillet 1791). 
 141
IX. 
Les Jacobins abattus, relevés (juillet 1791). 
 165
X. 
La révision. — Alliance manquée entre la gauche et la droite (août 1791). 
 185
XI. 
Prêtres et Jacobins. — Vente des biens nationaux (septembre 1791). 
 204
LIVRE VI.
Le premier élan de la guerre. — L’ouverture de l’Assemblée législative (octobre 1791). 
 236
II. 
Révolution d’Avignon en 1790 et 1791. — Meurtre de Lescuyer (16 octobre 1791). 
 283
Vengeance de Lescuyer, massacre de la Glacière (16-17 octobre 1791). 
 314
Décrets contre les émigrés et les prêtres. — Résistance du roi (novembre-décembre 1791). 
 334
V. 
Suite de la question de la guerre. — Madame de Staël et Narbonne au pouvoir (décembre 1791-mars 1792). 
 359
VI. 
Ministère girondin, déclaration de guerre (mars-avril 1792). 
 397
Renvoi du ministère girondin (mai-juin 1792). 
 434
Le 20 juin. — Les Tuileries envahies, le roi menacé. 
 466
IX. 
Imminence de l’insurrection (juillet-août 1792). 
 500
X. 
La veille et la nuit du 10 août. 
 552


FIN DE LA TABLE DU TOME TROISIÈME.



IMPRIMERIE E. FLAMMARION, 26, RUE RACINE, PARIS.



TABLE DES MATIÈRES


LIVRE VII
Pages
Le 10 août. 
 1
II. 
Le 10 août dans l’Assemblée. — Lutte de l’Assemblée et de la Commune (fin d’août). 
 38
L’invasion. Terreur et fureur du peuple (fin d’août). 
 77
IV. 
Préludes du massacre (1er septembre 1792). 
 106
V. 
Le 2 septembre. 
 126
VI. 
(Suite). — Le 3 et le 4 septembre. 
 163
État de Paris après le massacre. — Fin de la Législative (5-20 septembre 1792). 
 194
Bataille de Valmy (20 septembre 1792). 
 229
LIVRE VIII
Le monde se donne à la France. — La Vendée contre la France (septembre-novembre 1792). 
 258
II. 
Le prêtre, la femme et la Vendée (août-septembre 1792). 
 275
La Convention. — La Gironde et la Montagne (septembre-octobre 1792). 
 316
IV. 
La Gironde contre Danton (septembre-octobre 1792). 
 351
V. 
Jemmapes (6 novembre). 
 399
VI. 
Invasion de la Belgique. — Lutte de Cambon et de Dumouriez (novembre 1792). 
 426
Grandeur et décadence de la Gironde (octobre-novembre 1792). 
 454
Rupture définitive des Girondins et de Danton (novembre 1792). 
 484



IMPRIMERIE E. FLAMMARION, 26, RUE RACINE, PARIS.



TABLE DES MATIÈRES


LIVRE IX.
Pages
Louis XVI était coupable. 
 1
II. 
Désorganisation apparente de la France (octobre-décembre 1792). 
 17
Recomposition des Jacobins avant le procès du roi (septembre-décembre 1792). 
 45
IV. 
Suite de l’histoire intérieure des Jacobins. — Robespierre (fin de 1792). 
 70
V. 
Le procès du roi. — Essai de la gauche pour terroriser la droite. — Saint-Just (13 novembre 1792). 
 92
VI. 
Le procès. — Essai de la gauche pour terroriser le centre et les neutres. — Lutte de Cambon et de Robespierre (novembre-décembre 1792). 
 111
Le procès. — Le roi au Temple. — L’armoire de fer (novembre-décembre 1792). 
 134
Le procès. — Comparution du roi (11 décembre 1792). 
 153
IX. 
Le procès. — Discussion incidente sur l’éducation. — Diversion contre le duc d’Orléans (décembre 1792). 
 176
X. 
Le procès. — Défense du roi. — Robespierre et Vergniaud (décembre 1792). 
 192
XI. 
Le procès. — Menaces de la Commune. — Tentative pacifique de Danton (décembre 1792-janvier 1793). 
 215
Le jugement de Louis XVI (15-20 janvier 1793). 
 241
L’exécution de Louis XVI (21 janvier 1793). 
 267
LIVRE X.
L’unité de la Patrie. — L’éducation. — Funérailles de Lepelletier (24 janvier 1793). 
 284
II. 
La coalition. — Meurtre de Basville (13 janvier 1793). 
 309
Triple danger de la France. — Lyon, Bretagne, Belgique (mars 1793). 
 337
IV. 
Mouvement du 10 mars 1793. — Tribunal révolutionnaire. 
 357
V. 
La Vendée (mars 1793). 
 390
VI. 
Trahison de Dumouriez (mars-avril 1793). 
 421
Comité de salut public (avril 1793). 
 449
Tribunal révolutionnaire. — Maximum. — Réquisition (avril-mai 1793). 
 472
IX. 
Le modérantisme. — Les comités révolutionnaires (mai 1793). 
 492


FIN DE LA TABLE DU TOME CINQUIÈME.



IMPRIMERIE E. FLAMMARION, 26, RUE RACINE, PARIS.



TABLE DES MATIÈRES

Pages
Préface de la Terreur. — Le Tyran 
 1
LIVRE X (suite).
Le 31 mai. — Impuissance de l’insurrection. 
 35
XI. 
2 juin. — Arrestation des Girondins. 
 73
LIVRE XI.
Paris et la Convention. 
 116
II. 
La constitution de 1793. 
 144
Les Girondins (juin 1793). 
 163
IV. 
Immobilité, ennui. — Second mariage de Danton (juin 1793). 
 180
V. 
Les Vendéens. — Leur appel à l’étranger (mars-juin 1793). 
 189
VI. 
Siège de Nantes. 
 205
LIVRE XII.
Efforts de pacification. — Missions des dantonistes. — Mission de Lindet (juin-juillet 1793). 
 236
II. 
Mission de Phelippeaux. — Mort de Meuris (juillet 1793). 
 244
Mort de Marat (13 juillet 1793). 
 257
IV. 
Mort de Charlotte Corday (19 juillet 1793). 
 274
V. 
Mort de Chalier (16 juillet 1793). 
 287
VI. 
Règne anarchique des hébertistes. — Danton demande un gouvernement (juillet-août 1793). 
 308
Fête du 10 août 1793. 
 325
LIVRE XIII
Le gouvernement se constitue. — Carnot (août 1793). 
 336
II. 
La réquisition. — Victoire de Dunkerque (11 août-7 septembre). 
 350
Complots royalistes. — Toulon (août-septembre 1793). 
 362
IV. 
Mouvement du 4-5 septembre. — Lois de la Terreur. 
 373
V. 
Toute-puissance des hébertistes dans la Vendée. — Leur trahison (6-19 septembre 1793). 
 384
VI. 
Robespierre compromis. — Sa victoire (25 septembre). 
 401
Modération des robespierristes à Lyon (octobre 1793). 
 418
Mort de la reine. — Victoire de Wattignies (16 octobre). 
 427
IX. 
Mort des Girondins (13 octobre-8 novembre 1793). 
 439
LIVRE XIV
La Révolution n’était rien sans la révolution religieuse. 
 458
II. 
Calendrier républicain. — Culte nouveau (novembre 1793). 
 473
Fête de la Raison (10 novembre 1793). 
 490
IV. 
La Convention pour le nouveau mouvement (11-21 novembre 1793). 
 503
V. 
Papauté de Robespierre (22 novembre-16 décembre 1793). 
 520


FIN DE LA TABLE DU TOME SIXIÈME.



IMPRIMERIE E. FLAMMARION, 26, RUE RACINE, PARIS.



TABLE DES MATIÈRES


LIVRE XV.
Pages
Du renouvellement de la royauté. — Victoires : Landau, Toulon, le Mans (décembre 1793). 
 1
II. 
Tentatives impuissantes pour arrêter la Terreur, pour subordonner la royauté renaissante (décembre 1793). 
 25
La conspiration de la comédie. — Fabre arrêté (janvier 1794). 
 37
IV. 
Preuves de l’innocence de Fabre d’Églantine (janvier 1794). 
 50
LIVRE XVI.
Carrier à Nantes. — Extermination des Vendéens (du 22 octobre au 13 décembre 1793). 
 66
II. 
Suite de la mission de Carrier (du 23 décembre 1793 au 6 février 1794). 
 87
Lutte de Robespierre contre les représentants en mission (février 1794). 
 109
IV. 
La révolte de Desmoulins contre Robespierre (février 1794). 
 125
V. 
Robespierre menace les deux partis par Saint-Just (26 février 1794). 
 316
LIVRE XVII.
Mouvement des Cordeliers. — Arrestation des hébertistes. — Premier coup sur les dantonistes (25 février-18 mars 1794). 
 142
II. 
Les dantonistes essayent de désarmer la dictature (10 mars 1794). 
 154
Mort d’Hébert et Clootz. — On propose la mort de Danton (24 mars). 
 163
IV. 
On arrache aux Comités l’ordre d’arrêter Danton (nuit du 30 au 31 mars). 
 171
V. 
Arrestation de Danton, Desmoulins, Phelippeaux (31 mars 1794). 
 177
VI. 
Procès de Danton (2-3 avril 1794). 
 185
Procès et mort de Danton, Desmoulins, etc. (4-5 avril, 15-16 germinal). 
 198
LIVRE XVIII.
Épuisement et paralysie de Robespierre. — L’Être suprême (6 avril 1794). 
 211
II. 
Mort de Condorcet (9 avril 1794). 
 220
Mort de Chaumette et de la Commune (12 avril 1794). 
 230
IV. 
Cambon menacé. — Assignats, biens nationaux (16 avril 1794). 
 241
V. 
La bande noire. 
 248
VI. 
Lavoisier. — La grande chimie. — Les mœurs en 1794. 
 261
LIVRE XIX.
Dissentiments de Robespierre et de Saint-Just (16 avril). 
 272
II. 
Les robespierristes précipitent leur chef au pouvoir (avril-mai 1794). 
 283
On conspire contre Robespierre (mai 1794). 
 295
IV. 
La fête de l’Être suprême (10 juin 1794). 
 303
V. 
Loi du 22 prairial (10 juin 1794). — Échec de Robespierre. 
 309
LIVRE XX.
Lutte des deux polices. — Les Saint-Amaranthe. — Calomnie contre Robespierre (13-14 juin 1794). 
 323
II. 
La Mère de Dieu. — Robespierre comme Messie. — Exécution des Saint-Amaranthe (15-17 juin 1794). 
 339
Les conspirations de fabrique — Celle de Bicêtre. — Mort d’Osselin (24 juin-1er juillet). 
 355
IV. 
Conspiration du Luxembourg. — Les Jacobins commencent à suivre difficilement Robespierre (1er-16 juillet, 12-28 messidor). 
 369
LIVRE XXI.
Des cimetières de la Terreur. — Réclamation du faubourg Saint-Antoine (suite de juillet-messidor). 
 384
II. 
Mouvement des deux partis. — Robespierre au Comité (1er-5 thermidor, 19-23 juillet 1794). 
 396
Discours accusateur de Robespierre. — L’Assemblée refuse l’impression (8 thermidor, 26 juillet 1794). 
 407
IV. 
La nuit du 8 au 9 thermidor. — La droite trahit Robespierre. 
 422
V. 
La journée du 9 thermidor (28 juillet 1794). 
 433
VI. 
La soirée du 9 et la nuit du 9 au 10. — Immobilité des Jacobins. 
 448
La nuit. — Neutralité de Paris en général et du faubourg Saint-Antoine. — Les enragés se réveillèrent-ils ? 
 461
La nuit. — Mouvement du quartier Saint-Martin (Gravilliers, Arcis) contre Robespierre. — Il refuse d’autoriser l’insurrection. 
 471
IX. 
Le 10 thermidor (29 juillet). — Assassinat de Ropespierre. 
 477
X. 
Suite du 10 thermidor. — Exécution de Robespierre. — La réaction éclate. 
 487


FIN DE LA TABLE DU TOME SEPTIÈME ET DERNIER.



IMPRIMERIE E. FLAMMARION, 26, RUE RACINE, PARIS.