éléments Wikidata

Livre:Reclus - La Coopération, ou Les nouvelles associations ouvrières dans la Grande-Bretagne.djvu

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Reclus - La Coopération, ou Les nouvelles associations ouvrières dans la Grande-Bretagne.djvu

Pages

01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80


Ce livre a fait l’objet du défi 100 wikijours du 22 octobre 2016, avec succès. Le programme indique les 145 titres traités lors du défi, du 1er août au 23 décembre 2016.



LA COOPÉRATION
OU LES
NOUVELLES ASSOCIATIONS OUVRIÈRES
DANS LA GRANDE-BRETAGNE




« J’ai toujours regardé avec sympathie les efforts ayant pour but de combler en tout ou en partie ce grand ravin, qui, jusqu’à aujourd’hui, a séparé la classe des ouvriers de celle des capitalistes. Je voudrais que les uns et les autres se rendissent bien compte de leurs difficultés réciproques. Je voudrais surtout que les ouvriers comprissent ceci : Le capital n’est autre chose que du travail accumulé, et le travail, à son tour, est du capital en germe. Isolés, ni travail, ni capital ne peuvent prospérer… »


xxxxxx(Discours prononcé à Rochdale.)Cobden.


Holyoake, Selfhelp by the People. History of Cooperation in Rochdale. Traduction par Alfred Talandier, publiée par le Progrès de Lyon. — The économic advantages of Cooperation, by John Holmes, of Leeds. Prize Essay. — History of the Rochdale district Cooperative Corn Mill Society, by Wm. Cooper. — J. Watts, Ph. D. On Strikes. — Sulked Cooperative Societies, their workings and their results. Prize Essay. — The Cooperator. London, F. Pitman. — The Working Man. London, J. Cauldwell.