Discussion Livre:Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome41.djvu/Diff

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Livre:Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome41.djvu

-:00 %#\ ^ *H S ^"^ "
-^ a: ^>^^m’ ^ùM’
-tmx.’^^ -h%^
-COMPLÈTES DB VOLTAIRE U CORRESPONDANCE IX Années 17G0-17G1. — N" 4282-4793
+COMPLÈTES de VOLTAIRE 41 correspondance IX (Années 1760-1761. — N° 4282-4793)
-l’ARIS. - IMPRIMERIE A. QUANTIiN ET C’° ANCIKKNIi -MAISON J.
+{{c|PARIS. — IMPRIMERIE A. QUANTIN ET {{Cie}}|fs=150%}} ANCIENNE MAISON J.
-7, RL’K SAINT-BENOIT
+7, RUE SAINT-BENOIT
-EUVRES COMl^LÉTES VOLTAIRE NOLVELLE EDITION ^0T1CES, PKÉFACES, VARIANTES,
+ŒUVRES COMPLÈTES DE VOLTAIRE NOUVELLE ÉDITION AVEC NOTICES, PRÉFACES, VARIANTES,
-ANALYTIQUE LBS NOTES DB TOUS LES C0MMBNTATEUK3 BT DBS NOTES NOUVaLLUS Conforme
+ANALYTIQUE LES NOTES DE TOUS LES COMMENTATEURS ET DES NOTES NOUVELLES Conforme
-de Bkucuot EiMllCmii DES
+de Beuchot ENRICHIE DES
-PLUS liÉCENTES ET
+PLUS RÉCENTES ET
-AU COUKANT DES
+AU COURANT DES
-QUI OM PAIIU JUSQU’A CB JOUR
+QUI ONT PARU JUSQU’À CE JOUR
-PAR COiNDOUCET ET d’autres étu des isiog HAPHIQUES Ornée
+PAR CONDORCET et d’autres études biographiques Ornée
-la Comédie française COUllESPONDAiXCE IX (Années 1760-1701. — iN<" 4282-4793; gCF| PARIS GARMER FRERES, LIRRAIRES-ÉDITEURS l>, IILL DES S \I\TS-l’EllES,
+la Comédie-Française CORRESPONDANCE IX {{c|{{sc|Année 1760-1761 — {{numéros}}4282-4793)}}}} 100px PARIS GARNIER FRÈRES, LIBRAIRES-ÉDITEURS 6, RUE DES SAINTS-PÈRES, 6 1881
-• ’-V
-— A MADAME LA COMTKSSH D’AUGKNTAL. h"" octobre.
+— À MADAME LA COMTESSE D’ARGENTAL. 1er octobre.
-vénération. M. le
+vénération. {{M.}} le
-clos, Gengiskan^; la
+clos, Gengiskan ; la
-se requinque; deux
+se requinque ; deux
-mon honnet, et
+mon bonnet, et
-vos bontés-. Voilà
+vos bontés. Voilà
-faire ùler ce
+faire ôter ce
-déjà dil (|iie cet audacieux^; et
+déjà dit que cet audacieux ; {{br0}} et
-au palhctique du
+au pathétique du
-de Chiiron, au cin(|, ce morceau |)his palbétique encore : \.rr6te/.... vous n’aos point mon piMt", etc. 11 me
+de Clairon, au cinq, ce morceau plus pathétique encore : ... Arrétez... vous n’êtes point mon père, etc. Il me
-à Tancrcde, ([ui melutinent dei)uis un mois. M""’ Denis
+à Tancrède, qui me lutinent depuis un mois. Mme Denis
-vous lulovo. du
+vous adore du
-de diilic cl de lati-ie. 1. On nicoiilc qu’un
+de dulie et de latrie. On raconte qu’un
-ce rùlo, le
+ce rôle, le
-l’auteur do l’Orphelin
+l’auteur de l’Orphelin
-pair. (Ci,.) 2. Il
+pair. (Cl.) Il
-ici dos corrections pour Tancrùdc. (K.) 3. Voyez tome XL, pag’d 557. 41. — Coiiiii;si>c).\ ANCi!. IX. 1
+ici des corrections pour Tancrède. (K.) Voyez tome {{rom-maj|XL|40}}, page 557.
-2 COUUESrUND.VNCli. 4-283. — A M. FAiniYS MAIRE ET SUBDÉLliGUÉ DU PAYS DK GEX. Aux
+{{c|4283. — À {{M.}} FABRY,|fs=90%}} maire et subdélégué du pays de gex. Aux
-Puisque M. de Flciiry’ veut
+Puisque {{M.}} de Fleury veut
-sais |)oint qu’il
+sais point qu’il
-venir, cl je
+venir, et je
-sa compagnie; après
+sa compagnie ; après
-aux Délices; et
+aux Délices ; et
-mènerons courber à Fcrney. Quoique
+mènerons coucher à Ferney. Quoique
-les altiques quatre
+les attiques quatre
-présenter celte requête; il
+présenter cette requête ; il
-ici M. le
+ici {{M.}} le
-et M. de Sainl-Priest. Tout
+et {{M.}} de Saint-Priest. Tout
-et celle indulgence
+et cette indulgence
-monsieur l’intendant; donnez-moi
+monsieur l’intendant ; donnez-moi
-serviteur. 4284. — A M. L E MARQUIS DE CÏIAUVELIN. Aux
+serviteur. {{c|4284. — À {{M.}} LE MARQUIS DE CHAUVELIN.|fs=90%}} Aux
-baron germanique’ qui
+baron germanique qui
-à Voire Excellence
+à Votre Excellence
-à M. et à M"’^ de Chauvclin. Je
+à {{M.}} et à Mme de Chauvelin. Je
-vous 1. Éditeurs, Baveux et François. 2. Joly
+vous Éditeurs, Bavoux et François. Joly
-Fleury, intcudant de Bourgogn ■, Grimm.
+Fleury, intendant de Bourgogne. Grimm.
-ANNÉE 17 GO. 3 rendiez
+rendiez
-conçois très-ljjen qu’il
+conçois très-bien qu’il
-la chemise’ au
+la chemise au
-J’ai riionneur de
+J’ai l’honneur de
-du Selon et
+du Solon et
-de lUissie était
+de Russie était
-à M. de Morville*, que
+à {{M.}} de Morville, que
-être contremaître d’un navire hollandais; que Pétershourg ne
+être contre-maître d’un navire hollandais ; que Pétersbourg ne
-dans Berlin^ et
+dans Berlin et
-de Sans-Souci! Si
+de Sans-Souci ! Si
-sir Politick’^, je
+sir Politick, je
-moins cinquanlc conlre un
+moins cinquante contre un
-vos vainqueurs? N’est-il
+vos vainqueurs ? N’est-il
-de l’Europe? Le
+de l’Europe ? Le
-me suffoque; je
+me suffoque ; je
-à Su 1. En 17(iO, Chauvclin avait
+à Su- En 1760, Chauvelin avait
-la (jarde-robe. 2. La
+la garde-robe. La
-adressée. 3. Selon VAH de
+adressée. Selon l’Art de
-de lierlin le
+de Berlin le
-octobre 17G0, et
+octobre 1750, et
-le :•. 4. Voyez, tome III, la Piéruco (de
+le 3. Voyez, tome {{rom-maj|III|3}}, la Préface (de
-en tète de la Murl de Ccsar ;
+en tête de la Mort de César ;
-tome XXIX, page 208.
+tome {{rom-maj|XXIX|29}}, page 268.
-4 CUllUliSPONDANClî. nilf, et un ceilaiii coimiiodore qui
+rate, et un certain commodore qui
-sont M’Mus me voir; ils liiont assuré que Pondicliéry serait à CUV dans (lualre mois.
+sont venus me voir ; ils m’ont assuré que Pondichéry serait à eux dans quatre mois.
-que M. JJcrryer confonde iiKiii Commodore! pour me dépiciucrdes malheurs
+que {{M.}} Berryer confonde mon Commodore ! Pour me dépiquer des malheurs
-propres ((.•arjenavij;ue malheureusement
+propres (car je navigue malheureusement
-Nous jouîmes Fanime
+Nous jouâmes Fanime
-jours passés; la
+jours passés ; la
-Saïd, i)elil port
+Saïd, petit port
-plaisir. Savez^ous bien
+plaisir. Savez-vous bien
-autre arabe? C’est
+autre arabe ? C’est
-si aimable! Vivent
+si aimable ! Vivent
-en allaires! la
+en affaires ! la
-belle lettre* de
+belle lettre de
-de M. le
+de {{M.}} le
-mes Piusses n’aient
+mes Russes n’aient
-ses troupes; il
+ses troupes ; il
-babillard, monsieur; mais
+babillard, monsieur ; mais
-son cœur! Je
+son cœur ! Je
-que M""^ Denis
+que Mme Denis
-avec M’"* de
+avec Mme de
-aiment. 4285. - A M. LE DOCTEUR TROiNCHIIN 2. Voici,
+aiment. {{c|4285. — À {{M.}} LE DOCTEUR TRONCHIN.|fs=90%}} Voici,
-J.-F. 1. Celte lettre,
+J.-F. Cette lettre,
-août 17C0, est
+août 1760, est
-duc de.... (Choiseul)
+duc de... (Choiseul)
-procédé plu<ï fou
+procédé plus fou
-» —Voyez plus
+» — Voyez plus
-ANNÉE 17 60. :j Si
+Si
-demande on grâce
+demande en grâce
-votre ambasscur malade
+votre ambasseur malade
-le dernier; croyez
+le dernier ; croyez
-une trèsgrande différence
+une très-grande différence
-omnibus rideo. Je
+omnibus video. Je
-me plaira; mais je neveux pas qu’on mêle fasse
+me plaira ; mais je ne veux pas qu’on me le fasse
-caractère. 4286. — A M. LE
+caractère. {{c|4286. — À {{M.}} LE
-ALBERGATI CAPACELLI». Aux
+ALBERGATI CAPACELLI. |fs=90%}} Aux
-mezzo d’ un cavalière chiamato M. Hope,
+mezzo d’un cavalière chiamato {{M.}} Hope,
-richissimo, dunquc tre
+richissimo, dunque tre
-a vcdere tutta 1’ Italia et
+a vedere tutta l’Italia et
-versi délia traduzionc del
+versi della traduzione del
-poeta - clie mi fa 1’ onore d’ abbcllirmi di ferma rsi un
+poeta che mi fa l’onore d’abbellirmi di fermarsi un
-quella cli’ io vi
+quella ch’io vi
-Et maie formatos
+Et male formatos
-Ecco dunquc i
+Ecco dunque i
-tempo. IIo fatto
+tempo. Ilo fatto
-piccolo tcalro, e 1’ ho rappresentato troppo naturalmentc. La
+piccolo teatro, e l’ho rappresentato troppo naturalmente. La
-mi concède la
+mi concede la
-di vcnire à
+di venire à
-Venite dunquc ad
+Venite dunque ad
-Delicias mcas ^. 1. Éditeurs,
+Delicias meas. Éditeurs,
-François. 2. l’aradisi. 3. Traduction
+François. Paradisi. Traduction
-nommé M. Hope, demi-Anc-lais. domi-Ilollandais, et
+nommé {{M.}} Hope, demi-Anglais, demi-Hollandais, et
-visiter tuute l’Italie
+visiter toute l’Italie
-votre courtoi’^ie pour
+votre courtoisie pour
-traduction île
+traduction de
-G CORRESPONDANCE Adit’ii. iiiniisiciir, jo vous
+Adieu, monsieur, je vous
-mon cu’ur. /’. .^’. Ne
+mon cœur. P. S. Ne
-de mou illustre
+de mon illustre
-que i’.iiinc |)liis que jamais. 4-287. — A M. LE
+que j’aime plus que jamais. {{c|4287. — À {{M.}} LE
-D’ARGENTAL. Aux Délices, i octobre,
+D’ARGENTAL. |fs=90%}} Aux Délices, 4 octobre,
-midi. Kli 1 mon
+midi. Eh ! mon
-voilà faciles contre
+voilà fachés contre
-voilà tles anges
+voilà des anges
-lettre ^ ce
+lettre ce
-de dormir; la
+de dormir ; la
-leur fantaisie; mais
+leur fantaisie ; mais
-la république; j’ai
+la république ; j’ai
-je le dirai
+je te dirai
-tout oser; Le
+tout oser ; Le
-trop affreux; ma
+trop affreux ; ma
-le briser; La
+le briser ; La
-: Moi,
+: {{filet|20}} Moi,
-remords I qui, moi! le
+remords ! qui, moi ! le
-de m’embcllir de
+de m’embellir de
-sur l’cnclame les
+sur l’enclume les
-à no-; pauvres Délices. I. Elle
+à nos pauvres Délices. Elle
-ANNÉE 1760. 7 Et c’est Aménaïdc, et
+Et c’est Aménaïde, et
-à ïancrède son
+à Tancrède son
-de Tancrèdel (Scène I.) il
+de Tancrède ! (Scène {{rom-maj|I|1}}.) {{br0}} il
-à part; et,
+à part ; et,
-mis Vopprcsseurde Tancrède,
+mis l’oppresseur de Tancrède,
-épouser Aménaïde; c’est
+épouser Aménaïde ; c’est
-chose très-naturelle: tout
+chose très-naturelle : tout
-Argire, Mai:; Orbassan lui succède. (Acte m, scène i.) En
+Argire, {{filet|20}} Mais{{points|10}}Orbassan lui succède.(Acte {{rom|iii|3}}, scène {{rom|i|1}}.) En
-était équivoque; vous
+était équivoque ; vous
-vous nommerai; il
+vous nommerai ; il
-ce vous; mais
+ce vous ; mais
-bagatelles. C" Je suis
+bagatelles. 6°{{points|20}}Je suis
-le couteau (Acte III, scène vu.) est
+le couteau(Acte {{rom-maj|III|3}}, scène {{rom|vii|7}}.) {{br0}} est
-et rie l’intérêt. Celle scène
+et de l’intérêt. Cette scène
-grand ell’el chez
+grand effet chez
-de s’ellarou-
+de s’effarou-
-H COHHESPONDANCE. cher ilo loul ce (jiii est
+cher cher de tout ce qui est
-qui no voudraient
+qui ne voudraient
-expressions triviales; notre lanj^ue n’est
+expressions triviales ; notre langue n’est
-nécessaire fine celle tirrnière scène du troisième; mais
+nécessaire que cette dernière scène du troisième ; mais
-petit nionoIo^Mic du
+petit monologue du
-situation (rAniénaïde, conmie ce
+situation d’Aménaïde, comme ce
-un j^rand combat
+un grand combat
-grands elïets de
+grands effets de
-terminer Fade avec
+terminer l’acte avec
-refroidir. 8" Si, ma fille! vivez, fiissioz-vous ci-iminelle*, est
+refroidir. 8°Ô ma fille ! vivez, fussiez-vous criminelle,{{br0}} est
-d’un liomme qui
+d’un homme qui
-bien compassés; la
+bien compassés ; la
-de toucher; Inventez
+de toucher ; Inventez
-puissent m’atlachcr, (BoiLEAU, l’Art poel., cli. III v. 26.) Or
+puissent m’attacher,(Boileau, l’Art poet., ch. {{rom-maj|III|3}} v. 26.) {{br0}} Or
-que M. de
+que {{M.}} de
-quatrième acte; il
+quatrième acte ; il
-jamais qua refroidir
+jamais qu’à refroidir
-sortait glace de
+sortait glacé de
-conservé .dans Tancrède. {Va..)
+conservé dans Tancrède. (Cl.)
-ANNliE 17 0. 9 On
+On
-la liaine outragcusc, et ...Je ne
+la haine outrageuse, et ... Je ne
-pas Tancrède; (Acte II, scèno i.) au
+pas Tancrède ;(Acte {{rom-maj|II|2}}, scène {{rom|i|1}}.) {{br0}} au
-faire eiïct. Qu’est-ce
+faire effet. Qu’est-ce
-en abrégé? 1^ Nous
+en abrégé ? 11° Nous
-vous n’ùtes point
+vous n’êtes point
-(Acte V, scène vi.) On
+(Acte {{rom-maj|V|5}}, scène {{rom|vi|6}}.) {{br0}} On
-mes anges; mais,
+mes anges ; mais,
-Dieu, ùtez-moi ce
+Dieu, ôtez-moi ce
-déjà dit’. 4288. — A M. PALISS0T2. Octobre.
+déjà dit. {{c|4288. — À {{M.}} PALISSOT. |fs=90%}} Octobre.
-sans m(> demander
+sans me demander
-de Tancrhde, et
+de Tancrède, et
-au théùtre qu’autant
+au théâtre qu’autant
-écrivez Iroj) bien
+écrivez trop bien
-le poète l’emporte
+le poëte l’emporte
-décorateurs. 1. Voyez lomo XL. page .j.jT. 2. Cette
+décorateurs. Voyez tome {{rom-maj|XL|40}}. page. 557. Cette
-page 3.j7 du tome I" du Stippli’ment au recueillies lellres de M. de
+page 357 du tome {{rom-maj|I|1}}e du Supplément au recueil des lettres de {{M.}} de
-Paris, Xlirouci, 1808,
+Paris, Xhrouet, 1808,
-volumes in-8" on in-12. Augcr, qui
+volumes in-8° ou in-12. Auger, qui
-ces doux volumes,
+ces deux volumes,
-une copif écrile de
+une copie écrite de
-du secréluire de Voltaire; je
+du secrétaire de Voltaire ; je
-sans cherchera expliquer
+sans chercher à expliquer
-du 2i septembie (voyez n" 427.3), dont
+du 24 septembre (voyez n° 4273), dont
-autre version; mais
+autre version ; mais
-du 2i seplimbrc qui
+du 24 septembre qui
-10 CORRESPONDANCE. Je (lois aussi
+Je dois aussi
-est (luclquofoislbrcéà la
+est qeclquefois forcé à la
-attaqué persDiine. Fréron
+attaqué personne. Fréron
-dit ([ue ce
+dit que ce
-ma lime^ avec
+ma lime avec
-des Philosopiies, je
+des Philosophes, je
-dont (juelques-uns sont
+dont quelques-uns sont
-leur j)arti ;
+leur parti ;
-l’on Immole sur
+l’on immole sur
-vous êtos-vous brouillé avec eux? 11 faudrait
+vous êtes-vous brouillé avec eux ? Il faudrait
-un Recueil^ de
+un Recueil de
-querelle. In des
+querelle. Un des
-Notes ^ bien
+Notes bien
-aux Délices; j’ai
+aux Délices ; j’ai
-ami M. Patu,
+ami {{M.}} Patu,
-vos talents; vous 1. Allusion
+vos talents ; vous Allusion
-livre V, fable .wi. 2. Le
+livre {{rom-maj|V|}}, fable. {{rom|xvi|16}}. Le
-l’an 1700. :{. \oyc7., tome XL, la
+l’an 1750. Voyez, tome {{rom-maj|XL|40}}, la
-page ô-jo.
+page 555.
-ANNÉE 17G0. H m’avez
+m’avez
-avez décliirés. Je
+avez déchirés. Je
-tout concilier; mais,
+tout concilier ; mais,
-lieu delà prendre,
+lieu de la prendre,
-les manger^ tranquillement,
+les manger tranquillement,
-autres. 4289. — A M. D’ALEMBERT. 8 octobre. Jai eu,
+autres. {{c|4289. — À {{M.}} D’ALEMBERT.|fs=90%}} 8 octobre. J’ai eu,
-votre discours* et M. de
+votre discours et {{M.}} de
-été Lien content
+été bien content
-vous faites; vous
+vous faites ; vous
-de M"" Clairon
+de Mlle Clairon
-jouée ici; et,
+jouée ici ; et,
-acteurs. GrAce au
+acteurs. Grâce au
-de Jean-Jacques’. Il
+de Jean-Jacques. Il
-votre (Vlilicntion, que
+votre édification, que
-prosélyte. Ln ancien olTicier*, homme
+prosélyte. Un ancien officier, homme
-ses amis, La
+ses amis. La
-n’est l)as mal
+n’est pas mal
-moi aussi; mais
+moi aussi ; mais
-ennemis d’Allianase, Honteux
+ennemis d’Athanase, Honteux
-ces sols qui prennent i)Our base 1. Mfinocons du jésuite!... est
+ces sots qui prennent pour base Mangeons du jésuite ! ... est
-chap. xvi du
+chap. {{rom|xvi|16}} du
-de Cuiididc. ’2. liélhixions sur la Poésie; vojcz tonio XL, paj^c .j"JG 3. Voyez
+de Candide. Réfléxions sur la Poésie ; voyez tome {{rom-maj|XL|40}}, page 526. Voyez
-lettre, t oiiie XL, p.’iL,’c 423. 4. Le marquis d’Arj^ence de
+lettre, tome {{rom-maj|XL|40}}, page, 423. Le marquis d’Argence de
-42 CORRESPONDANCE. De leurs cniuiyciix ;irguments De Haïus quehjuo para pi ira se. Sur
+De leurs ennuyeux arguments De Baïus queqlue paraphrase. Sur
-ces pédants; Mais
+ces pédants ; Mais
-écrase lui riant.
+écrase En riant.
-ce rondoau ;
+ce rondeau ;
-le finir; le
+le finir ; le
-cher. M. le
+cher. {{M.}} le
-de Maudavc m’a
+de Maudave m’a
-commentaires snr le Ycidam qui
+commentaires sur le Veidam qui
-le Phalliim ’. Il
+le Phallum. Il
-du Dictiornuiirc-. Signa
+du Dictionnaire, Signa
-caput dolenlium^. Je
+caput dolentium. Je
-d’y travailler; il
+d’y travailler ; il
-dans PÉcossaise: cela
+dans l’Écossaise : cela
-la perruque’^ de
+la perruque de
-la tète bien
+la tête bien
-le j^énie, je
+le génie, je
-épître ^ à
+épître à
-metum Juclxorum^ ;
+metum Judæorum ;
-ici doux maîtres
+ici deux maîtres
-annoncé M. Turgot.
+annoncé {{M.}} Turgot.
-de grand’chambre’’ ;
+de grand’chambre ;
-dommage qu’Orner Joly de Flcury n’y
+dommage qu’Omer Joly de Fleury n’y
-pas. Luc est
+pas. Luc’’ est
-est Daun ^ Aimez-moi
+est Daun. Aimez-moi
-tome XXIX, page 103. 2. Le
+tome {{rom-maj|XXIX|29}}, page 103. Le
-de V Académie. (Cl.)
+de l’Académie. (Cl.)
-le Diclionnaire de
+le Dictionnaire de
-Dictionnaire pitilosophique; voyez tome XX. 3. Kzéchiel, cliap. ix, v. 4. 4. D’Alembcrt prétendait,
+Dictionnaire philosophique ; voyez tome {{rom-maj|XX|20}}. Ezéchiel, chap. {{rom|ix|9}}, v. 4. D’Alembert prétendait,
-Réflexions stir la
+Réflexions sur la
-langue dos dieux
+langue des dieux
-Voyez VËpiIre x de
+Voyez l’Épître {{rom|x|10}} de
-(Cl.) b. C’est ;\ quoi
+(Cl.) C’est à quoi
-4267. 6. Jean, vu, 13. 7. L’abbé d’Espagnac. 8. Voyez tome XL, page
+4267. Jean, {{rom|vii|7}}, 13. L’abbé d’Espagnac. Voyez tome {{rom-maj|XL|40}}, page
-ANNÉE 17 GO. 43 l-2’JO. — A M. ÏIIltRIOT. 8
+{{c|4290. — À {{M.}} THIERIOT.|fs=90%}} 8
-vous (lois Lien des
+vous dois bien des
-un médecin’, ce
+un médecin, ce
-bien, M""^ Denis
+bien, Mme Denis
-dans Tancrede tout
+dans Tancrède tout
-que M"-^^ Clairon
+que Mlle Clairon
-que Crizard ;
+que Brizard ;
-un e.Ycellent bonhomme
+un excellent bonhomme
-par M, Damilaville.
+par {{M.}} Damilaville.
-ne i)eux vous
+ne peux vous
-Capilotade - que cet hiver; je n"ai l)as un
+Capilotade que cet hiver ; je n’ai pas un
-moi. J"ai dans
+moi. J’ai dans
-Délices M. le
+Délices {{M.}} le
-un intendant ^ un
+un intendant, un
-grand mérite* qui
+grand mérite qui
-me voir, JNous couchons
+me voir. Nous couchons
-aujourd’hui Mahomet; une Palmire ^ jeune, naïve, charmanie, voix
+aujourd’hui Mahomet ; une Palmire jeune, naïve, charmante, voix
-en larmes; on
+en larmes ; on
-que jarrache l’ùme au
+que j’arrache l’âme au
-se bùtira qu’au
+se bâtira qu’au
-consulter M. Soufflot
+consulter {{M.}} Soufflot
-le Pcre de famille; mais
+le Père de famille ; mais
-avec rt’l)igrai)he grecque,
+avec l’épigraphe grecque,
-qui tirent tant de bruits Bonsoir,
+qui firent tant de bruits. Bonsoir,
-cher ami; la
+cher ami ; la
-de l’a ligue. Dites-moi
+de fatigue. Dites-moi
-quelles crili(|ues on
+quelles critiques on
-de Tancrede, cl vale. 4201. — A M. DAMILAMLLI’. 8 octobre. M. Tliieriol, monsieur, ni’api)ren(l toutes vos bontés; il
+de Tancrède, et vale. {{c|4291. — À {{M.}} DAMILAVILLE.|fs=90%}} 8 octobre. {{M.}} Thieriot, monsieur, m’apprend toutes vos bontés ; il
-aussi (|ue vous
+aussi que vous
-une bibliolhè(iue choisie.
+une bibliothèque choisie.
-devrais, 1. ilyacintlio-Tliéodorc Haron, habile mcdcciii mort
+devrais, Hyacinthe-Théodore Baron, habile médecin mort
-1787. 2. Chant XVIII de la Pucelle; voyez la lottrc à d’Alcmbcrt, du G janvier 1701, 3. L’intendant de Uour^,’0;,’nc; voyez
+1787. Chant {{rom-maj|XVIII|18}} de la Pucelle ; voyez la lettre à d’Alembert, du 6 janvier 1751. L’intendant de Bourgogne ; voyez
-lettre i-83. 4. Le marquis d’Ar|,’ence de Dirac. ;>. M""^ lUIliet; voyez tome \L, [laL’e ôOl. 0. Voyez
+lettre 4283. Le marquis d’Argence de Dirac. Mme Rilliet ; voyez tome {{rom-maj|XL|40}}, paee 561. Voyez
-tome XL, jjage iUO.
+tome {{rom-maj|XL|40}}, page 406.
-^4 COKUESl’OXDANCE. paicc (|ii"(’lle f’sl choisie,
+parce qu’elle est choisie,
-ce (jiie j’ai iail iniprinicr sur l’icrrc le
+ce que j’ai fait imprimer sur Pierre le
-de Pélcrsbourg ont
+de Pétersbourg ont
-le secret; personne
+le secret ; personne
-ma main’. Je
+ma main. Je
-à M. Thieriol, dans
+à {{M.}} Thieriot, dans
-mon laconisme; je
+mon laconisme ; je
-dormir. 4292. — A M. LE COMTE D’ARGENTAL. 8 octobre. divins anges! jugez
+dormir. {{c|4292. — À {{M.}} LE COMTE D’ARGENTAL.|fs=90%}} 8 octobre. Ô divins anges ! jugez
-mon culte; je
+mon culte ; je
-à placer; je
+à placer ; je
-copier Tancrhie; je
+copier Tancrède ; je
-Où diahle avez-vous
+Où diable avez-vous
-vos bontés? Je
+vos bontés ? Je
-aujourd’hui Tancrhie, si
+aujourd’hui Tancrède, si
-l’avait sahoulé? Pour
+l’avait saboulé ? Pour
-mon avis; Dieu
+mon avis ; Dieu
-ce Tancrhie, quel
+ce Tancrède, quel
-par Versailles; je
+par Versailles ; je
-donc iI7fl/io)77e« aujourd’hui. N’a-t-onpas fait
+donc Mahomet aujourd’hui. N’a-t-on pas fait
-de 3Iahomei? Cela empêche-t-i! qu’elle
+de Mahomet ? Cela empêche-t-il qu’elle
-! Ah , Gaussin
+! Ah, Gaussin
-de Tàme de M""= Rilliet-! si
+de l’âme de Mme Rilliet ! si
-un Séide! Pauvres Parisiens! vous
+un Séide ! Pauvres Parisiens ! vous
-son Illsloire à
+son Histoire à
-à Algarott^, à
+à Algarotti, à
-(Cl.) 2. M""= Rilliet; voyez Ibme XL, page 5GI.
+(Cl.) Mme Rilliet ; voyez tome {{rom-maj|XL|40}}, page 561.
-ANNÉE 1760. Vô M. le
+{{M.}} le
-de Clioiseul vous
+de Choiseul vous
-ma dédicace^? Avez- vous reçu un Pierre? Madame Scaligcr, ne
+ma dédicace ? Avez-vous reçu un Pierre ? Madame Scaliger, ne
-la lettre, 4293.— A MADAME LA :\IARQUISE DU DEFFANT-\ 10 octobre. Si vous n’êtes point W7Î gtwul enfant^, madame, vous n’êtes pas non plus une pciite vieille. Je suis votre aîné, et je joue la comédie deux fois par semaine; et le bon de l’afï’aire c’est que nous jouons des pièces nouvelles de ma façon, que Paris ne verra pas, à moins qu’il ne soit Lien sage et bien honnête. Comme je fais le théâtre, les pièces, et les acteurs, qu’en outre je bâtis une église et un château, et que je gouverne par moi-même tous ces tripots-lh ; et que, pour m’achever de peindre, il faut finir VHisloire de Pierre le Grand, et que j’ai dix ou douze lettres à écrire par jour, tout cela fait que vous devez me pardonner, madame, si je ne vous ennuie pas aussi souvent que je le voudrais. J’ai pourtant un plaisir extrême à m’entretenir avec vous ; vous savez que j’aime passionnément votre esprit, votre imagination, votre façon de penser. Vous aurez la moitié de Pierre incessamment. 11 y a un paquet tout prêt pour vous et pour M. le président Ilénault; mais on ne sait comment faire pour dépêcher ces paquets par la poste. Je vous avertis que la Préface vous fera pouffer de rire, c! vous serez tout étonnée de voir que la plaisanterie’’ n’est poiiil déplacée. J’y joins un chant de la Pucclle^, qui
+la lettre. 4293. — À MADAME LA MARQUISE DU DEFFANT, qui
-ma bibliothèque; mais
+ma bibliothèque ; mais
-vous iiacliiez que
+vous sachiez que
-bibliothèque ù présent, [)arce qu’elle
+bibliothèque à présent, parce qu’elle
-dans rappartement qu’occupe i. Celle (le Tancrède. 2. Réponse à la leUre de la marquise, du 20 septembre précédent. 3. Voyez tome \L, pape 532. 4. Voltaire veut sans doute parii r de la plaisanterie sur Francus et le mare chai de Villars, dans la Préface de Pierre le Grand; voyez tome XVJ, page 382. 5. Voyez la lettre 42U0.
+dans l’appartement qu’occupe Celle de Tancrède. Réponse à lettre 4290.
-4C COlUU-Sl’OXDANCIi:. ^1. I,. , lue (le Mll.iis, avec tout sou monde.
+{{M.}} duc de Villars, avec tout son monde.
-a Jimio, à huis rios, (icui^iskau clans l’Orphelin
+a joué, à huis clos, Gengiskan dans l’Orphelin
-la Chine; il
+la Chine ; il
-suis Tort aise,
+suis fort aise,
-lettre ^ au roi do l’oiognc. Trois
+lettre au roi de Pologne. Trois
-ce goîlt-là, écrites
+ce goût-là, écrites
-telles, no laisseraient pas (le l’aire
+telles, ne laisseraient pas de l’aire
-le pi’ut, (iuoi(iu’ils n’en
+le peut, quoiqu’ils n’en
-peine. .Mou petit
+peine. Mon petit
-m’amuse heaucoup. J’avoue
+m’amuse beaucoup. J’avoue
-aux Grâces; mais,
+aux Grâces ; mais,
-de prosélytes; ils sont tièdcs-, ils
+de prosélytes ; ils sont tièdes, ils
-qu’à plaire; Dieu
+qu’à plaire ; Dieu
-d’aimer [’Histoire^ de
+d’aimer l’Histoire de
-ami Hume; il
+ami Hume ; il
-odieux. i\e croyez
+odieux. Ne croyez
-que VHistoire de
+que l’Histoire de
-des Stuarts; on
+des Stuarts ; on
-inconnu. Lue Parisienne
+inconnu. Une Parisienne
-étude. M. le
+étude. {{M.}} le
-Adieu, madame; si
+Adieu, madame ; si
-ses terres^ ;
+ses terres ;
-philosopher 1. Voyez n» 4230. 2. Voltaire songeaii au président Ilonault en ccrivaul- ceci. 3. Celle
+philosopher Voyez n° 4230. Voltaire songeait au président Hénault en écrivant ceci. Celle
-de Sluart. i. D’Argence
+de Stuart. D’Argence
-ANNÉE 1760. a dans
+dans
-des intendants’ :
+des intendants :
-vous savez’! Je
+vous savez ! Je
-d’un officier’ qui
+d’un officier qui
-pensez. 4294. — A M. LE
+pensez. {{c|4294. — À {{M.}} LE
-LE BAULT *. Au.\ Délices,
+LE BAULT.|fs=90%}} Aux Délices,
-seraient passées? Je
+seraient passées ? Je
-occasion do présenter
+occasion de présenter
-à M""’ Le
+à Mme Le
-êtes adorable? Des
+êtes adorable ? Des
-mémoires raisonnes, des
+mémoires raisonnés, des
-pour Tancrcde, imaginez-vous,
+pour Tancrède, imaginez-vous,
-au 1. Joly de Fli’iiry do L;v Viilottc, iiilendiint de IJoiii’gognc. 2. L’infâme suporstitioii. (Ci..) 3. Le
+au Joly de Fleury de La valette, intendant de Bourgogne. L’infâme superstition. (Cl.) Le
-Maudave. 4. Éditeur, Tii. l’oisset. il. — C()llllKSl’OM>\N(.K. I \. 2
+Maudave. Editeur, Th. Foisset.
-,ji CORRESPONDANCE. courant
+courant
-plume, cl un
+plume, et un
-la placeK Cette
+la place. Cette
-pas lenable :
+pas tenable :
-est lait; tout est Uni, plus
+est fait ; tout est fini, plus
-se tue-t-clle? à
+se tue-t-elle ? à
-moins M""’ Denis
+moins Mme Denis
-cet elTet: car,
+cet effet : car,
-Pierre I’’? Cela
+Pierre Ier ? Cela
-des Samoyèdes? Il
+des Samoyèdes ? Il
-les fréronades- sur Tancrède; mais
+les fréronades sur Tancrède ; mais
-me mo([ue un
+me moque un
-vos bontés! comme
+vos bontés ! comme
-cette infamie^ ne
+cette infamie ne
-embellir. M. d’Argental
+embellir. {{M.}} d’Argental
-la campagne? Comment
+la campagne ? Comment
-cinq heures? Comment
+cinq heures ? Comment
-de M, de
+de {{M.}} de
-ange rcviendra-t-il? Je
+ange reviendra-t-il ? Je
-Scaliger. 42’JG. — A MADEMOISELLE CLAIRON *. 14
+Scaliger. 4296. — À MADEMOISELLE CLAIRON. 14
-combattre Solaniir. 2. Voyez tome V, page 493. .’?. La
+combattre Solamir. Voyez tome {{rom-maj|V|5}}, page 493. La
-ANNEE 17 GO. 19 à
+à
-trouver Tancrède; aussi
+trouver Tancrède ; aussi
-grands, etc., sont
+grands, etc.,{{br0}} sont
-qu’elle relient dans
+qu’elle retient dans
-propre sentiment; il
+propre sentiment ; il
-à lui; c’est
+à lui ; c’est
-vous dire; mais
+vous dire ; mais
-— A MADt:.MOISELLE GLAIUON. IG octobre. Relie Molpomène, ma
+— À MADEMOISELLE CLAIRON. 16 octobre. Belle Melpomène, ma
-peu impotente; mais
+peu impotente ; mais
-répondra. lînisonnons ensemble,
+répondra. Raisonnons ensemble,
-monologues, (|ui ne
+monologues, qui ne
-des combals de
+des combats de
-ne pinui-nt jamais renmcr l’Ame et
+ne peuvent jamais remuer l’âme et
-être (jue la
+être que la
-20 COUIU’SPONDANCE. (les mC’ines stMitiinents, ii’esl qu’une
+des mêmes sentiments, n’est qu’une
-à l’édifice; cl tout ce (lu’oii lui deinaiide, c’est
+à l’édifice ; et tout ce qu’on lui demande, c’est
-est (|u’il soit
+est qu’il soit
-venir Fanic, et
+venir Fanie, et
-Je tûcherai d’ailleurs
+Je tâcherai d’ailleurs
-d’autres. Un a
+d’autres. On a
-donner Tanœxk avant
+donner Tancrède avant
-votre avis S ma
+votre avis, ma
-un menuisici’? En
+un menuisier ? En
-à l’intrigue? Il
+à l’intrigue ? Il
-la pière. Mais
+la pièce. Mais
-yeux. (L’An jwct., ch. III, V. 53.) Ce grand
+yeux. (L’Art poet., ch. {{rom-maj|III|3}}, v. 53.){{br0}}Ce grand
-en vers , appelées
+en vers, appelées
-que M"« Clairon
+que Mlle Clairon
-à M. de
+à {{M.}} de
-jamais dilTéré de
+jamais différé de
-Quoi qu’on disent
+Quoi qu’en disent
-de Kchl, M""’ Clairon
+de Kehl, Mlle Clairon
-de d’Alembcrt. (Ci,.)
+de d’Alembert. (Cl.)
-ANNÉE 1760. 21 mais je criornis bien
+mais je crierais bien
-rejeter celto abominable
+rejeter cette abominable
-temps Tancride, quand
+temps Tancrède, quand
-à loisir: car
+à loisir : car
-de près; nous
+de près ; nous
-de M. le
+de {{M.}} le
-de liourgogue, et
+de Bourgogue, et
-de Languedoc’. Il
+de Languedoc. Il
-assemblée I lès-choisie. Votre
+assemblée très-choisie. Votre
-qu’il n’était; vous
+qu’il n’était ; vous
-un efi’et terrible,
+un effet terrible,
-à Tancrede. Ouand
+à Tancrède. Ouand
-pieds. 4298, — DE M. D’ALEMBERT. Paris,
+pieds. {{c|4298. — DE {{M.}} D’ALEMBERT.|fs=90%}} Paris,
-octobre. Jo m’attendais
+octobre. Je m’attendais
-grand pliilosophe, que
+grand philosophe, que
-de l’Indien’ que
+de l’Indien que
-maître Aliljoron, votre
+maître Aliboron, votre
-n’ai auési ni
+n’ai aussi ni
-poëtes passes, présents
+poëtes passés, présents
-jusqu’à l’ompignan. J’ai
+jusqu’à Pompignan. J’ai
-cette humiliation; mais
+cette humiliation ; mais
-à Tancrede; mais
+à Tancrède ; mais
-encore ( car je
+encore (car je
-à celto occasion
+à cette occasion
-d’aussi faible; il
+d’aussi faible ; il
-vôtres. \raiment je
+vôtres. Vraiment je
-cœur do la contiuôte’ que vous 1. GuignardilcSaint-l’riesl, père ilc cului ([iii, plus tard, fui l’un dos ministres <lo F.oui3 XVI. (Cf..) ". F.r; chevalier d(! Maudnvc. :{. Do d’Argenco.
+cœur de la conquête que vous Guignard de Saint-Priest, père de celui qui, plus tard, fut l’un des ministres de Louis {{rom-maj|XVI|16}}. (Cl.) Le chevalier de Maudave. De d’Argence.
-22 CORRESPONDANCE. vonoz do faire
+venez de faire
-la vi(jne du Sei(/neui\ Depuis
+la vigne du Seigneur. Depuis
-voyage do la reine do Saba,
+voyage de la reine de Saba,
-n’y on a point do plus édifiant (pie celui do ce
+n’y en a point de plus édifiant que celui de ce
-cent cini|uar)te lieues jiour ôtre bien
+cent cinquante lieues pour être bien
-fait, j)lus que
+fait, plus que
-trois no font ipi’un, car
+trois ne font qu’un, car
-voir cpio vous
+voir que vous
-Je no douto point
+Je ne doute point
-précieusement lo dieu* que M. de Maudavo vous
+précieusement le dieu que {{M.}} de Maudave vous
-que nous; nous
+que nous ; nous
-d’une gaufre; les
+d’une gaufre ; les
-comme Barllioloméo, di’oil au solide ’. Priapuni, Maluit
+comme Bartholomée, droit au solide. {{points|10}}Priapum, Maluit
-deum. ,(IIoK., lib. I, sat. vin, v.
+deum. (Hor., lib. {{rom-maj|I|1}}, sat. {{rom|viii|8}}, v.
-qu’ils donnent; elle
+qu’ils donnent ; elle
-vous no pensiez
+vous ne pensiez
-comme M. Jourdain,
+comme {{M.}} Jourdain,
-prose ■’ sans
+prose sans
-une épllre à M"" Clairon,
+une épître à Mlle Clairon,
-votre perruque; et,
+votre perruque ; et,
-peignées. M. Turgot
+peignées. {{M.}} Turgot
-ce mois; vous
+ce mois ; vous
-sûrement très-content*. C’est
+sûrement très-content. C’est
-très-honnête cacoîtac ^, mais
+très-honnête cacouac, mais
-quarante-neuf convives^ à
+quarante-neuf convives à
-de grand’chanibre, sans
+de grand’chambre, sans
-et compagnie! Vous
+et compagnie ! Vous
-de l’Évangile’’, qui
+de l’Évangile, qui
-vieillards. 3. Le Bourgeois yenlilhomme, acte II, scène vi. 4. Très-content eu elïct. Voyez
+vieillards. Le Bourgeois gentilhomme, acte {{rom-maj|II|2}}, scène {{rom|vi|6}}. Très-content en effet. Voyez
-4337. 0. Un philosophe. 6. Voyez
+4337. Un philosophe. Voyez
-lettre ’fJUO. 7. Luc, chap. mv, v. ’21.
+lettre 4290. Luc, chap. {{rom|xiv|14}}, v. 21.
-ANNÉE 1760 23 droit? Votre
+droit ? Votre
-Bourse do Londres
+Bourse de Londres
-pattes, do Montmorency
+pattes, de Montmorency
-pour JeanJacques l’heure
+pour Jean-Jacques l’heure
-sa bêle ^; mais
+sa bête ; mais
-Mais, ii propos do bêle, que
+Mais, à propos de bête, que
-la nôtre? Que ditesvous de
+la nôtre ? Que dites-vous de
-va veneer les
+va venger les
-la France-? Il me
+la France ? {{br0}}Il me
-à sou; c’est
+à sou ; c’est
-assez platemont. En
+assez platement. En
-cardinal ’ que
+cardinal que
-poëme ’’ contre
+poëme contre
-de Yarchimage Yebor^, qui
+de l’archimage Yebor, qui
-vieille tète de
+vieille tête de
-vous disiez; on
+vous disiez ; on
-m’attrape ])as ainsi.
+m’attrape pas ainsi.
-ses abbayes; on
+ses abbayes ; on
-ans ])lus tôt. 11 ne
+ans plus tôt. Ill ne
-un devoir *. Quant
+un devoir. Quant
-rien do nouveau, que jo sache, du cpiar 1. Le pi^néral Daun, battu compI(’;temcnt par Frédéric pn-s de Torpau, le
+rien de nouveau, que je sache, du quar- Le général Daun, battu complètement par Frédéric près de Torgau, le
-novembre sui-vant. 2. Ces
+novembre suivant. Ces
-tome X. 3. Bcrnis. 4. Intitulé
+tome {{rom-maj|X|10}}. Bernis. Intitulé
-est di’ 1795. .5. Anagramme de IJoyer. 6. Parodie
+est de 1795. Anagramme de Boyer. Parodie
-acte do Mérope. tome IV, page
+acte de Mérope. tome {{rom-maj|IV|4}}, page
-2i CORRESPONDANCE. lii«r gônéral do V Encyclopédie ot do la J’alissolerie. La i)lnlosophio ostenIrt’O 011 (luailior d’hiver. Dieu vouillo (ju’on l’y laisse respirer! Adieu,
+tier général de l’Encyclopédie et de la Palissoterie. La Philosophie est entrée en quartier d’hiver. Dieu veuille qu’on l’y laisse respirer ! Adieu,
-et ilkislro niaUre; continuez
+et illustre maître ; continuez
-qui so passe.
+qui se passe.
-la poôio; heureux
+la poêle ; heureux
-sauter dehors! Vous
+sauter dehors ! Vous
-cette épitre est une ledrc de Lacédêmonien ^ :
+cette épître est une lettre de Lacédémonien :
-de Béotien 2, je
+de Béotien, je
-avec M’"" du Déliant; elle
+avec Mme du Deffant ; elle
-protégé Palissol ni Fréroii, et
+protégé Palissot ni Fréron, et
-de Socrato. Ainsi,
+de Socrate. Ainsi,
-écrit ^ pour
+écrit pour
-plaindre d’elle: cela
+plaindre d’elle : cela
-éviter. 4209. — A MADAME
+éviter. 4299. — À MADAME
-ma réponse* à M"’ Clairon,
+ma réponse à Mlle Clairon,
-empêcher lavilissement le
+empêcher l’avilissement le
-Que M. d’Argental
+Que {{M.}} d’Argental
-de substi i. Allusion
+de substi- Allusion
-lettre 4110, second
+lettre 4116, second
-des p honoraires, h propos de M""" du DeiTant. ■4. La
+des p... honoraires, à propos de Mme du Deffant. La
-ANNÉE 1760. 25 tuer
+tuer
-la Mte, si
+la hâte, si
-miens. M. d’Argental
+miens. {{M.}} d’Argental
-la campagne? Il
+la campagne ? Il
-Pénitente ^1 M’’-^ Clairon
+Pénitente ? Mlle Clairon
-cette pénitente? Elle
+cette pénitente ? Elle
-bien avilis; nous
+bien avilis ; nous
-romans. IN’avons-nous pas
+romans. N’avons-nous pas
-devant l’Angleterre? C’est
+devant l’Angleterre ? C’est
-être copistes? pauvre nation! Madame,
+être copistes ? pauvre nation ! Madame,
-vous. 4300. - A M. THIERIOT. 19
+vous. {{c|4300. — À {{M.}} THIERIOT.|fs=90%}} 19
-Pierre ^ sur Robin-»iow/o/?. Je
+Pierre Robin-mouton. Je
-Protagoras ’ ;
+Protagoras ;
-qui eu a
+qui en a
-avec nous; il
+avec nous ; il
-au feu; nous
+au feu ; nous
-Nicolas Kowc, mort
+Nicolas Rowe, mort
-1718, donna. sous
+1718, donna sous
-de tiie Fair
+de the Fair
-pièce franrais(\ dans laquelle 1^*= Clairon
+pièce française, dans laquelle Mlle Clairon
-novembre 1700, et
+novembre 1760, et
-fois. 2. Quatre cxomplaires du
+fois. Quatre exomplaires du
-Grand ix prendre chez Hobiu, libraire
+Grand à prendre chez Robin, libraire
-Palais-Hoyal. 3. D’Alemb.ri.
+Palais-Hoyal. D’Alembert.
-Î6 CORRESPONDANCE. table. L’iiitoiulaiil alla
+table. L’intendant alla
-à Forney, sa troupe ù Toiirnay, la inieniie aii.v Délices, Je
+à Ferney, sa troupe à Tournay, la mienne aux Délices. Je
-fort nol)leinent, fort
+fort noblement, fort
-fils (le l’avocat fïénéral. Son
+fils de l’avocat général. Son
-il succéderait* à
+il succéderait à
-père. «Souvenez-vous alors,
+père. « Souvenez-vous alors,
-jeune lioinine m’attendrit; il phMira à Fanime. Jo no Ir punis point (les fautes
+jeune homme m’attendrit ; il pleura à Fanime. Je ne le punis point des fautes
-son père *. Il faut
+son père.{{br0}}Il faut
-son fils ’\ J’ai
+son fils. J’ai
-deux brochures’’ :
+deux brochures :
-Noue, /Erugo mera; ... : (HoR., lib. I, sat. iv, v. 101.) l’autre, d’une
+Noue, Ærugo mera ; {{points|10}}(Hor., lib. {{rom-maj|I|1}}, sat. {{rom|iv|4}}, v. 101.) {{br0}}l’autre, d’une
-de Tancrhle. Il
+de Tancrède. Il
-erreur. Tancrcde est
+erreur. Tancrède est
-au Canada? Quid novi? 4301, — A M. LE CONSEILLER TRONCHIN^. 21
+au Canada ? Quid novi ? {{c|4301. — À {{M.}} LE CONSEILLER TRONCHIN. |fs=90%}} 21
-dans lîerlin avec
+dans Berlin avec
-en 17C2, avocat
+en 1762, avocat
-acte II, scène v; voyez tome IV, page 127. 3. M""= de
+acte {{rom-maj|II|2}}, scène {{rom|v|5}} ; voyez tome {{rom-maj|IV|4}}, page 127. Mme de
-de ./ean-George-Louis-Marie. 4. Voyez tome V. page 493. •). Éditeurs,
+de Jean-George-Louis-Marie. Voyez tome {{rom-maj|V|5}}. page 493. Éditeurs,
-et François,
+et François.
-ANNÉE 17 60. 27 Prussiens ont soupe et
+Prussiens ont soupé et
-trop puni , et
+trop puni, et
-pour eux: à
+pour eux à
-nul Age ne les rebutait; tout
+nul âge ne les rebutait ; tout
-ne saut pas
+ne sont pas
-corde. 4302. — A M. DUCLOS. A Ferney,
+corde. {{c|4302. — À {{M.}} DUCLOS.|fs=90%}} À Ferney,
-bien public; vous
+bien public ; vous
-Venons d’al)ord, monsieur,
+Venons d’abord, monsieur,
-faire imprimera Vous
+faire imprimer. Vous
-votre T^ dans
+votre T dans
-à VA. Non
+à l’A. Non
-point. Robin-woî^/on, vendeur
+point. Robin-mouton, vendeur
-sa faute \ Je
+sa faute. Je
-de Rliadamiste et d’Èlectrc eût
+de Rhadamiste et d’Èlectre eût
-la littérature; c’était
+la littérature ; c’était
-les philosophes , qu’on
+les philosophes, qu’on
-et accabler! Est-il
+et accabler ! Est-il
-avilis ])ar ceux
+avilis par ceux
-ne i)ensent pas
+ne pensent pas
-Il liiul (pic je
+Il faut que je
-que 1. CeUe quatrième
+que Cette quatrième
-l’Académie franço\sz parut
+l’Académie françoise parut
-de 1702. (Cl.)
+de 1762. (Cl.)
-de 169i, année
+de 1694, année
-de Voitairea été
+de Voltaire a été
-au Piclionnaire pliihsopliiquc, à
+au Dictionnaire philosophique, à
-lettre T; voyez tome XX. 3. Comme
+lettre T ; voyez tome {{rom-maj|XX|20}}. Comme
-avait dunné son
+avait donné son
-pour riniprcssion des Philosophes; voyez tome V, pajîeiflri; et XL, 382,
+pour l’impression des Philosophes ; voyez tome {{rom-maj|V|5}}, page 495 ; et {{rom-maj|XL|40}}, 382.
-28 CORFIHSI’ONDANCE. nous
+nous
-jouer iiiio pièce
+jouer une pièce
-aux Délices; M. le
+aux Délices ; {{M.}} le
-y était; arrive
+y était ; arrive
-frère d’Orner de Fleury, noire intendant de lîour^^ogne, avec
+frère d’Omer de Fleury, notre intendant de Bourgogne, avec
-fils d’Onier. Il
+fils d’Omer. Il
-comédie. Jl me
+comédie. Il me
-fils d’Oiner comme
+fils d’Omer comme
-jeune liomme, souvenez-vous
+jeune homme, souvenez-vous
-le Tancrcde que
+le Tancrède que
-mon TancrMe, mais
+mon Tancrède, mais
-de A’ers de
+de vers de
-assez aisés’ à
+assez aisés à
-à M"" de
+à Mme de
-à M. le
+à {{M.}} le
-(à M""^ de
+(à Mme de
-cette Èpitre, du
+cette Èpître, du
-de lettres; je
+de lettres ; je
-être poli; cela
+être poli ; cela
-confrère, i)ar me
+confrère, par me
-un bomme de
+un homme de
-écrivez hardiment; le
+écrivez hardiment ; le
-V. 4303. — A M. LE
+V. {{c|4303. — À {{M.}} LE
-LE BAULTi. Aux
+LE BAULT.|fs=90%}} Aux
-ejusdem farinx hommes, m’ont
+ejusdem farinæ homines, m’ont
-de /j50. J’ai
+de 450. J’ai
-restaurant I. Éditeur, Th. Foissot.
+restaurant Éditeur, Th. Foisset.
-ANNÉE 1760. 29 bouri;Liignon. Voulez-vous
+bourguignon. Voulez-vous
-tonneau (le hôO ?
+tonneau de 450 ?
-vingtième. Francliement, tout
+vingtième. Franchement, tout
-dur. Alille respects
+dur. Mille respects
-sentiments (juc j’aurai
+sentiments que j’aurai
-etc. 4301. — A .M. DE ClIENEVIÈRES «. 22
+etc. {{c|4304. — À {{M.}} DE CHENEVIÈRES.|fs=90%}} 22
-annonçâtes M"’ de Bazincourt- :
+annonçâtes Mlle de Bazincourt :
-qu’il murmure; que
+qu’il murmure ; que
-boire. 4305. — A M. *** 3. S’il
+boire. {{c|4305. — À {{M.}} ***.|fs=90%}} S’il
-méchants, ot qu’on
+méchants, et qu’on
-un IJourdalouc, parce
+un Bourdaloue, parce
-guerre continuelle; on
+guerre continuelle ; on
-je I. Editeurs, de
+je Éditeurs, de
-François. •J. Elle
+François. Elle
-chez Vollairc depuis
+chez Vollaire depuis
-était int\{ii\ôc Frafimcut d tinjcsuilc, et
+était intitulée Frafgent à un jésuite, et
-de 17.51). La tian.s|)ositioii on octobie 1700 e^5t de M. ClogODtion. (li.j
+de 1759. La transposition en octobie 1760 est de {{M.}} Clogenson. (Cl.)
-30 CORUESPONDANCIî. souhaite ({ik’ le Juurnat ilr Trévoux
+souhaite que le Journal de Trévoux
-me lasse pas trinfidélités. 11 ne laiil pas rcsseniljicr au
+me fasse pas d’infidélités. Il ne faut pas ressembler au
-pillait égalcuicnl les Juils et
+pillait également les Juifs et
-cette }i;uerre interminable
+cette guerre interminable
-parti (jue celui de rire; ensuite
+parti que celui de rire ; ensuite
-d’oublier i\ jamais
+d’oublier à jamais
-bons ouvrages; le
+bons ouvrages ; le
-de l’ouhli. Eh
+de l’oubli. Eh
-de Ménage? Et
+de Ménage ? Et
-contre PortKoyal? Presque
+contre Port-Royal ? Presque
-hommes. 4306. — A M. DE RUFFEY<. 24
+hommes. {{c|4306. — À {{M.}} DE RUFFEY.|fs=90%}} 24
-à Ferncy. Sans
+à Ferney. Sans
-regretté. MM. deVarenne^ n’ont
+regretté. {{MM.}} de Varenne n’ont
-de lettres , calomnier
+de lettres, calomnier
-sitôt Tancixdc^; vous
+sitôt Tancrède ; vous
-aux comé 1. Éditeur, Th. Foissct. 2. Jacques Varcnne père,
+aux comé- Éditeur, Th. Foisset. Jacques Varenne père,
-aîné Varcnno de Bcost, tous
+aîné Varenne de Béost, tous
-de Bourjrogne. Varcnne ds
+de Bourgogne. Varenne ds
-de PAcademie des
+de l’Académie des
-agronome, Vareune de
+agronome, Varenne de
-éditeur.) ’■\. Joué
+éditeur.) Joué
-septembre 17(>0.
+septembre 1760.
-ANNÉE 1760. 31 diens.
+diens.
-si \ous pouviez franciiir les
+si vous pouviez franchir les
-fait MM. de
+fait {{MM.}} de
-à M"" de Ruffcy. P.
+à Mme de Ruffey. P.
-vieilles nouvelles ^ Je
+vieilles nouvelles. Je
-année. Voudricz-vous avoir
+année. Voudriez-vous avoir
-son louis? M. Troncbin de
+son louis ? {{M.}} Tronchin de
-aimer. 4307. — A M. JEAN SCIIOU VALOW. A Ferncy, 25
+aimer. {{c|4307. — À {{M.}} JEAN SCHOUVALOW.|fs=90%}} À Ferney, 25
-par M. de
+par {{M.}} de
-11 septembre- {nouveau style),
+11 septembre (nouveau style),
-de M. Pousclikin, et
+de {{M.}} Pouschkin, et
-Votre Excellence; j’ai
+Votre Excellence ; j’ai
-de l’archiduc ’. Vous
+de l’archiduc. Vous
-ce prince; vos
+ce prince ; vos
-votre neveu; jugez
+votre neveu ; jugez
-souvent M. de
+souvent {{M.}} de
-de M. de
+de {{M.}} de
-par Hambourg; celui-là
+par Hambourg ; celui-là
-des Barbades*, que
+des Barbades, que
-puis bAtir la
+puis bâtir la
-de Tédifice, si
+de l’édifice, si
-des matériaux; vous
+des matériaux ; vous
-du i)reniier volume; le
+du premier volume ; le
-a i. Probabloniont lo Dullntin de Dijon. 2. On fin .’11 août., selon Vancicn style, suivi p.ir Icîs Husscs. 3. Josrpii-Benoll-Ansnstc (Joscpli II, empereur eu 17G5), marié
+a Probablement le Bulletin de Dijon. Ou du 31 août, selon l’ancien style, suivi par les Russes. Joseph-Benoît-Auguste (Joseph {{rom-maj|II|2}}, empereur en 1755), marié
-Isabelle di Parme le ortobiv ITC.O. (Ci..) i. I.a raissn d’eau de Coltiidon. dont
+Isabelle de Parme le 5 octobre 1760. (Cl.) La caisse d’eau de Colladon, dont
-dans lu lettre 398;{.
+dans la lettre 3983.
-3:S CORUKSPONDANCIi:. (I(j;i (l(l)il(’’ cinq mille exemplaires; Pierre
+déjà débité cinq mille exemplaires ; Pierre
-vous laites sa Ibrliine :
+vous faites sa fortune :
-du Journal? J’ajoute
+du Journal ? J’ajoute
-sur leczaro\\i\/.. Je
+sur le czarowitz. Je
-pas attendre; mais aidez-moi; ne
+pas attendre ; mais aidez-moi ; ne
-sieur Nestesuranoi S et
+sieur Nestesuranoi, et
-d’autres. Jl n’est
+d’autres. Il n’est
-chez M, de
+chez {{M.}} de
-secrétaire. i308. — A MADAME
+secrétaire. 4308. — À MADAME
-D’ARGENTAL. A Fcrney, 25
+D’ARGENTAL. À Ferney, 25
-madame Scaliger, Je
+madame Scaliger. Je
-si M. le
+si {{M.}} le
-à M. de
+à {{M.}} de
-l’ai laite, et que M""^ Clairon
+l’ai faite, et que Mlle Clairon
-la SaintMartin. Il
+la Saint-Martin. Il
-soit cbangé. J’aurai
+soit changé. J’aurai
-à M""^ de Pompadour; M. de
+à Mme de Pompadour ; {{M.}} de
-Choisy * ne
+Choisy ne
-plaisir. 1. Rousset de Missj’. ’2. Où Louis XV avait
+plaisir. Rousset de Missy. Où Louis {{rom-maj|XV|15}} avait
-du p-and commua avait
+du grand commun avait
-sainte Clolilde par Carie Vanloo. Le pt’intre avait donm’i à
+sainte Clotilde par Carle Vanloo. Le peintre avait donné à
-la fiyure de M"’’ de
+la figure de Mme de
-ANNKE 1700. 33 Je
+Je
-la dédicace; c’est
+la dédicace ; c’est
-que Praiilt le supprime; on
+que Prault le supprime ; on
-fait Tancrhde. Il
+fait Tancrède. Il
-lignes d’avertissement; toutes
+lignes d’avertissement ; toutes
-à Tancri^dc; c’est
+à Tancrède ; c’est
-chevalier Micault^, frère
+chevalier Micault, frère
-aurez Oreste; j’ai
+aurez Oreste ; j’ai
-mon honneur; je regarde Orcste à
+mon honneur ; je regarde Oreste à
-de M. de Chauvelin-, que
+de {{M.}} de Chauvelin, que
-de Tancrhde. Vous
+de Tancrède. Vous
-de FIcury? }\. l’abbé
+de Fleury ? {{M.}} l’abbé
-spectateur. chers anges! que
+spectateur. Ô chers anges ! que
-vous revoir! Mais
+vous revoir ! Mais
-la retraite; je
+la retraite ; je
-le tripol! i3U’J . — A MAI) \ M !•: D’ÉPI .N A I . 25 octobre 17C.0, M. Lefranc de Pompigiian, historiographe
+le tripot ! 4309. — À MADAME D’ÉPINAI. 25 octobre 1760, {{M.}} Lefranc de Pompignan, historiographe
-des Enlanls do Franco, a riiomieur d’envoyer à M"" d’Épinai les ré lloxions salutaires (pio lui a ;i(lr<’ss(’cs un froi-e de
+des Enfants de France, a l’honneur d’envoyer à Mme d’Épinai les réflexions salutaires que lui a adressées un frère de
-de 1. O- militaire est nommo dans
+de Ce militaire est nommé dans
-lettre ti M"" d’Arircutal, du "2 janvier 1703. Son frire se nommait Micaiilt d’ilarvclai. ’_’. L’intendant des linaiices-. 41. — ConnESPONDANCE. IX. 3
+lettre à Mme d’Argental, du 2 janvier 1763. Son frère se nommait Micault d’Harvelai. L’intendant des Finances.
-3i C()l{Ui:Sl’()M)A.\CE. IJnyoïmo’. Oiioi(iue ces
+Bayonne. Quoique ces
-très-judicieuses, M. LeIVanc (le l’onipignan est
+très-judicieuses, {{M.}} Le-Franc de Pompignan est
-à i^rivcv Vunivers de sesimmorlels écrits si ïniiiLurs et
+à priver l’univers de ses immortels écrits si l’univers et
-plats, (lél(’stal)ies, et exécral)les. C’est
+plats, détestables, et exécrables. C’est
-à M""- d’Épinai
+à Mme d’Épinai
-lui ollVir aussitôt
+lui offrir aussitôt
-bien lo dédommager
+bien le dédommager
-grands. i310.. — A M. LE K AIN. Aux
+grands. {{c|4310. — À {{M.}} LEKAIN.|fs=90%}} Aux
-à M. d’Argeutal la
+à {{M.}} d’Argental la
-de Tancrhic, dans
+de Tancrède, dans
-cents vers; je
+cents vers ; je
-des copies; on
+des copies ; on
-de M"* Clairon,
+de Mlle Clairon,
-un échafaud- ;
+un échafaud ;
-bon qua la
+bon qu’à la
-de Paris, Puissions-nous
+de Paris. Puissions-nous
-! M"’= Clairon
+! Mlle Clairon
-par ttn frère
+par un frère
-doctrine cliri’Lienne; voyez tome X. 2. Voyez
+doctrine chrétienne ; voyez tome {{rom-maj|X|10}}. Voyez
-ANNEE 17(3 0. 33 Je TOUS donnerai quoique jour
+Je vous donnerai quelque jour
-plus convenable, .\ous avons
+plus convenable. Nous avons
-; M""’ Denis
+; Mme Denis
-les larmes; enfin
+les larmes ; enfin
-de M"" Clairon.
+de Mlle Clairon.
-par Tancrhde. Je
+par Tancrède. Je
-vos avantages; comptez
+vos avantages ; comptez
-etc. 4311. — A -M. ÏURGOT’. Aux
+etc. {{c|4311. — À {{M.}} TURGOT.|fs=90%}} Aux
-beau temps; son
+beau temps ; son
-durs cl ennuyeux,
+durs et ennuyeux,
-d’esprit trèsphilosophes. Il
+d’esprit très-philosophes. Il
-est très-agréabic; mais
+est très-agréable ; mais
-vous surftiire. Je
+vous surfaire. Je
-parce (jue rien
+parce que rien
-indépendant. Klle est
+indépendant. Elle est
-de l;i \ill(’ (le (;;i!\in. Vous
+de la ville de Calvin. Vous
-longue mui-aille, une
+longue muraille, une
-à 1. Kdi leurs, de Cuvrol et
+à Éditeurs, de Cayrol et
-;j„ CORRESPONDANCE. baireaux verts,
+barreaux verts,
-mon bonpfc. Je
+mon bouge. Je
-descendre, Alqiie liumilt’s luiiiiUiio Ciisiis. Vous
+descendre, Atque humiles habitare casas. Vous
-pas l()p;é magnifiquement; il s’en i’aut beaucoup.
+pas logé magnifiquement ; il s’en faut beaucoup.
-n’avons (jue des
+n’avons que des
-vos gens; personne
+vos gens ; personne
-voyage pliilosopbique. Vous
+voyage philosophique. Vous
-républicaine. Omilte mirari beatae [•"uiiiuai et opes slrepilumque Romae. Vous
+républicaine. Omitte mirari beatæ Fumum et opes strepitumque Romæ. Vous
-mérite. Jail’bonneur d’être,
+mérite. J’ai l’honneur d’être,
-je ])résente mes
+je présente mes
-à M. de La Michodière ’. i:n-2. — A .UADA.^IE LA
+à {{M.}} de La Michodière. 4312. — À MADAME LA
-Hénault. M. Bouret ou M. Le
+Hénault. {{M.}} Bouret ou {{M.}} Le
-si M. d’Alembert
+si {{M.}} d’Alembert
-est parvenu? 11 vous
+est parvenu ? Il vous
-ou (Y’iicite tous
+ou félicite tous
-personne 1. Iiitcndîint d’Auvcr^îiC.
+personne Intendant d’Auvergne.
-ANNÉE ^700. 37 qui
+qui
-plus d’iuui^niiatiou, et
+plus d’imagination, et
-qui hAtit une
+qui bâtit une
-un théAtre, qui
+un théâtre, qui
-ses cliamps, n’est
+ses champs, n’est
-homme oisif, ^’importe, il
+homme oisif. N’importe, il
-le roi! en
+le roi ! en
-Anglais * à
+Anglais à
-de ])ayer régulièrement
+de payer régulièrement
-à M. d’Alembert; ce
+à {{M.}} d’Alembert ; ce
-poète SansSouci :
+poète Sans-Souci :
-de FIcury, ni
+de Fleury, ni
-insolence îe plus
+insolence de plus
-plains îitout le monde (le M"" Clairon,
+plains à tout le monde de Mlle Clairon,
-le théûtre, parce
+le théâtre, parce
-encore passe; mais
+encore passe ; mais
-souffrir. .Ne voilà-t-il
+souffrir. Ne voilà-t-il
-de Grève! Je
+de Grève ! Je
-polie qii’iuie potence
+polie qu’une potence
-de bourreau! Je
+de bourreau ! Je
-du goût; et
+du goût ; et
-cette bar 1. 1,1’ iii,-ii-f[iiis (h’, flastrios îivail mis en l’iiiio. le It» ocldljn-, .■iu\ environs de Woscl, quinze inillL- Ilanovi’icns cominîindi’s p;ir Ir prince lu-réiliiain! de Hriinswick, Icjquol servait,
+cette bar- Le marquis de Casties avait mis en fuite le 16 octobre, aux environs de Wesel, quinze mille Hanovriens commandés par le prince héréditaire de Brinswick, lequel servait,
-du prime rcrdinaiid, son oncle, p’énéral en
+du prince Ferdinand, son oncle, général en
-troupes anjjlaises et hanovrienni.’s.
+troupes anglaises et hanovriennes.
-38 CORRESPONDANCE. I)arie. Voilà ma \o\lro finie; je
+barie. Voilà ma lettre finie ; je
-greniers el mes
+greniers et mes
-mon l)lé et
+mon blé et
-Paris. •i313. — A M. TIIIERIOT. A Fcrnc}-, 27
+Paris. {{c|4313. — À {{M.}} THIERIOT.|fs=90%}} À Ferney, 27
-des fréronades* où
+des fréronades où
-de Taiwrhde ;
+de Tancrède ;
-bonne àmc qui
+bonne âme qui
-des Pierre? Avez-vous
+des Pierre ? Avez-vous
-à Protagoras? Que
+à Protagoras ? Que
-votre médecin-? Quid
+votre médecin ? Quid
-et maleftciatis? Que
+et maleficiatis ? Que
-le théâtre? Mon
+le théâtre ? Mon
-leur philosophie; qu’on
+leur philosophie ; qu’on
-infâmes préjugés; qu’on
+infâmes préjugés ; qu’on
-les jésuites^ et les loups; qu’on
+les jésuites et les loups ; qu’on
-j’espère, Tancrcde d^^s son cadre. M. et M"’^ d’Argental
+j’espère, Tancrède dans son cadre. {{M.}} et Mme d’Argental
-cette reprise; je
+cette reprise ; je
-ou Tancr’cde doit
+ou Tancrède doit
-de M. le
+de {{M.}} le
-de Bourgogne’’ ne
+de Bourgogne ne
-des enfants; il
+des enfants ; il
-et M""- de Pompadour! Elle
+et Mme de Pompadour ! Elle
-ingrats. Yale, amice. 1. Les articles do VAnm-e littéraire; voyez tome V, page 493. 2. Baron. 3. La
+ingrats. Vale, amice. Les articles de l’Année littéraire ; voyez tome {{rom-maj|V|5}}, page 493. Baron. La
-avril 17G1, dans
+avril 1761, dans
-de l’abbède Chauvclin. i. Ce
+de l’abbè de Chauvelin. Ce
-Louis XVI mourut
+Louis {{rom-maj|XVI|16}} mourut
-mars 176i.
+mars 1761.
-ANNÉE I7G0. 39 4314. — A M. LE
+{{c|4314. — À {{M.}} LE
-D’ARGENTAL. ’27 octobiT. Mon
+D’ARGENTAL. |fs=90%}} 27 octobre. Mon
-reprotéger Tancrhle. Vous
+reprotéger Tancrède. Vous
-à M™’ Scaliger.
+à Mme Scaliger.
-déshonorer l’autour, les
+déshonorer l’auteur, les
-jouer Tancrhle, vienne la Saint-Martin; et
+jouer Tancrède, vienne la Saint-Martin ; et
-de M. de
+de {{M.}} de
-de VWstoirc de
+de l’Histoire de
-des Chats^ n’est
+des Chats n’est
-le Grand; il
+le Grand ; il
-ville. Adieu; je
+ville. Adieu ; je
-seront changés -. Je
+seront changés. Je
-à M""= Scaliger de l’elTet prodigieux que M’"" Denis
+à Mme Scaliger de l’effet prodigieux que Mme Denis
-Fanime. Aota bene
+Fanime. Nota bene
-cette Fanimc quand
+cette Fanime quand
-vous [)laira. Je
+vous plaira. Je
-avares. Ai-jc dit ;i M d’Argenlal
+avares. Ai-je dit à Mme d’Argenlal
-nous avionsjoué Fanimc devant
+nous avions joué Fanime devant
-fils d’Onicr de Tleury? (’.(.’la nous porta malheur; elle fui mal
+fils d’Omerr de Fleury ? Cela nous porta malheur ; elle fut mal
-ce juur-là ;
+ce jour-là ;
-assez d’ell’et. 1. Allusion à V Histoire des
+assez d’effet. Allusion à l’Histoire des
-litre d’historio 2. Dernier
+litre d’historiogriffe Dernier
-à Paris; voyez tome X.
+à Paris ; voyez tome {{rom-maj|X|10}}.
-40 CORRESPONDANCE. J’ai f,M-nvcmeiit recommandé à Orner minor^ de
+J’ai gravement recommandé à Omer minor de
-pas alta(|ii(M- oiiverlciiient la
+pas attaquer ouvertement la
-avocat dudil seigneur roi.. Mon
+avocat dudit seigneur roi. Mon
-dirons-nous cVOreste? Mettrons-nous
+dirons-nous d’Oreste ? Mettrons-nous
-tripot grec? Je
+tripot grec ? Je
-dans Tancrhle; il
+dans Tancrède ; il
-l’esprit. Opposezvous ù cette
+l’esprit. Opposez-vous à cette
-philosophie. l\e va-t-on
+philosophie. Ne va-t-on
-pièce - de
+pièce de
-ce Lemierrc ;
+ce Lemierre ;
-sa demeure? je
+sa demeure ? je
-la Jiherté de
+la liberté de
-Russe. 4315. — A M. HELVÉTIUS. 27
+Russe. {{c|4315. — À {{M.}} HELVÉTIUS.|fs=90%}} 27
-d’un //; car
+d’un H ; car
-comme Borthier. Croiriez-vous
+comme Berthier. Croiriez-vous
-la comédie? Il
+la comédie ? Il
-de Cliaumeix, Mon
+de Chaumeix. Mon
-empêcher. I. Voyez
+empêcher. Voyez
-et 430’2. -. Tvréc, tragédie
+et 4302. Térée, tragédie
-en 1701.
+en 1761.
-ANNÉE 1700. 41 Ce
+Ce
-des ])hilosophes augmente,
+des philosophes augmente,
-diminue. iXous sommes
+diminue. Nous sommes
-sont dos perturbatours: nous
+sont des perturbateurs : nous
-sont séditieux; nous
+sont séditieux ; nous
-bonne compagnie; et
+bonne compagnie ; et
-Frère Elisée* dirigera
+Frère Elisée dirigera
-quelques convulsionnaircs au
+quelques convulsionnaires au
-à Voré-, et
+à Voré, et
-de VHistoire (le Pierre le Grand; Robin
+de l’Histoire de Pierre le Grand ; Robin
-à M. Saurin
+à {{M.}} Saurin
-a soigneusemont gardé
+a soigneusement gardé
-leur fasse! Je
+leur fasse ! Je
-V., (jui attend II. 431G. — A M. LE COMTF. D’ A 11 H K XT AI . 28
+V., qui attend H. {{c|4316. — À {{M.}} LE COMTE D’ARGENTAL.|fs=90%}} 28
-prophète Grimni ne
+prophète Grimm ne
-fasse reconnaître; jamais
+fasse reconnaître ; jamais
-parti devons adresser ma réponse^ Lekain
+parti de vous adresser ma réponse. Lekain
-combattu M"" Clairon
+combattu Mlle Clairon
-est absolumont nécessaire,
+est absolument nécessaire,
-elle écourlail ses
+elle écourtait ses
-zèle contro la (irèvo*. 1. J.-Fr.
+zèle contre la Grève. J.-Fr.
-nom do I’. i;ii><i;o, nù à Hosannon on 172<i. 2. Château d’IIclvélius (Orne), 3. Elle
+nom de P. Élisée, né à Besançon en 1726. Château d’Hcevétius (Orne), Elle
-pas èti!; recueillie. (Ci. 4. Allusion à Véchafaud; voyez lettre 4207.
+pas été recueillie. (Cl.) Allusion à l’échafaud ; voyez lettre 4297.
-42 CORRESPONDANCE. Après
+Après
-vue Tancrcde pendant liuit jours,
+vue Tancrède pendant huit jours,
-ma parole; pain
+ma parole ; pain
-avertir Ih’harû-Arfjirc d’être
+avertir Brizard-Argire d’être
-de fn’rjidis’/ Kloignoz-voiis! sorloz! Vous nV^les pins ma fillo *, clc. . . . Je
+de frigidis ? Éloignez-vous ! sortez ! {{points|10}} {{points|20}} Vous n’êtes plus ma fille, etc... Je
-des sanglot^ mêlés d’indignation; je
+des sanglot mêlés d’indignation ; je
-son époux. (Acte II, scène m) Je
+son époux.(Acte {{rom-maj|II|2}}, scène {{rom|iii|3}}) Je
-pure. Mohadar^ est
+pure. Mohadar est
-de Fanime;yen viendrai
+de Fanime ; j’en viendrai
-madame Scaliger; songez qucdevingtcritiques j’en
+madame Scaliger ; songez que de vingt critiques j’en
-bonne tête; mais,
+bonne tête ; mais,
-le hipot de
+le tripot de
-joue Tancrcde comme
+joue Tancrède comme
-La iMuse limonadière me persécute^; si M""= Scaliger,
+La Muse limonadière me persécute ; si Mme Scaliger,
-de trentesix livres,
+de trente-six livres,
-la lettre* à
+la lettre à
-d’un sou? Pardonnez-moi
+d’un sou ? Pardonnez-moi
-insolences. 1. Voyez tome V, page 56 i. 2. Le porsoniiag-e appelé
+insolences. Voyez tome {{rom-maj|V|}}, page 564. Le personnage appelé
-dans Zidime. 3. M"" d’Ar.s-ental avait
+dans Zulime. Mme d’Argental avait
-à M. de
+à {{M.}} de
-par M""’ Hourette. (K.)
+par Mme Bourette. (K.)
-tome XL, page 537. i. Probablement
+tome {{rom-maj|XL|40}}, page 537. Probablement
-octobre, n" 4313.
+octobre, n° 4313.
-ANNEE 17(30. 43 4317. —
+{{c|4317. —
-FRÉDÉRIC II, ROI DK PRUSSE. Le
+FRÉDÉRIC {{rom-maj|II|2}}, ROI DE PRUSSE.|fs=90%}} Le
-Je VOUS suis
+Je vous suis
-une furalion^ dans le Brandebourg; j’y
+une furation dans le Brandebourg ; j’y
-devers nous; celle-ci
+devers nous ; celle-ci
-de toutes; mon
+de toutes ; mon
-lettre - on
+lettre on
-marquis d’Argens^; il
+marquis d’Argens ; il
-de moi; peut-être
+de moi ; peut-être
-fait-il pas? Je
+fait-il pas ? Je
-la Sibérie? et
+la Sibérie ? et
-Charles XII? Je
+Charles {{rom-maj|XII|12}} ? Je
-point l’Iiistoire de ces barbares; je
+point l’Histoire de ces barbares ; je
-contre l’erreur; mais croyez-vous (jua le monde changera? L’esprit
+contre l’erreur ; mais croyez-vous que le monde changera ? L’esprit
-est faible; plus
+est faible ; plus
-les tliéologiens assurent
+les théologiens assurent
-Tout homme* a une bèlc féroce en soi; peu
+Tout homme a une bête féroce en soi ; peu
-pas. \ous me trouverez i)eut-ôlre trop
+pas. Vous me trouverez peut-être trop
-suis malade; je souffre; L’t j’ai alfaire ii une
+suis malade ; je souffre ; et j’ai affaire à une
-de coquins’" et do coquines cpii démonteraient
+de coquins et de coquines qui démonteraient
-un Anlonin même.
+un Antonin même.
-le con 1. Frrdôric, en
+le con- Frédéric, en
-de Tottlciien. 2. Citée
+de Tottlehen. Citée
-lettre i28i. 3. Le
+lettre 4284. Le
-1760. 4. On no voit
+1760. On ne voit
-que Frédi’ric fasse
+que Frédéric fasse
-des rois; et
+des rois ; et
-hommes. (Ci..) .’i. Frédéric
+hommes. (Cl.) Frédéric
-quelques-uns do ces
+quelques-uns de ces
-c’étaient, scion lui, la l’ompadour, ot les
+c’étaient, selon lui, la Pompadour, et les
-44 CORRESPONDANCE. soil (lo Canditlo, i-l do vous
+seil de Candide, et de vous
-pas don né à
+pas donné à
-le rossi,i,’nol rlianle, que
+le rossignol chante, que
-guerre. IMus je
+guerre. Plus je
-plus jo me
+plus je me
-Je no crois
+Je ne crois
-ferai longtemps; ma
+ferai longtemps ; ma
-à vued’œil, et
+à vue d’œil, et
-la Ilenriac/e^ et
+la Henriade et
-nos ciiagrins, nos
+nos chagrins, nos
-suivent plus; où
+suivent plus ; où
-la môme valeur,
+la même valeur,
-naissance. l’eut-t^tre dans
+naissance. Peut-être dans
-mon épilapiie. Vous
+mon épitaphe. Vous
-de mauvais; que
+de mauvais ; que
-ne ])as estimer vos talents; enfin vous renJrez de
+ne pas estimer vos talents ; enfin vous rendrez de
-que babour rendit
+que babouc rendit
-génie Ituriel ^ \’oiciune grande
+génie Ituriel. Voici une grande
-qu’elle est; elle
+qu’elle est ; elle
-condamne. Adieu; vivez
+condamne. Adieu ; vivez
-petit henedicile en
+petit benedicite en
-purgatoire. P’É DÉRIC. 4318. — jDE LORD LYïTELTO^s. Sir, I hâve received tho lionour of
+purgatoire. Féderic. 4318. — DE LORD LYTTELTON. Sir, I have received the honour of
-in callingyour 1. Voyez tome XXI, page 16. 2. Ainsi
+in calling your Voyez tome {{rom-maj|XXI|21}}, page 16. Ainsi
-(voyez n" 425 i), la
+(voyez n° 4254), la
-: Monsieur,
+: « Monsieur,
-plus tôt; je
+plus tôt ; je
-à moi-même; et
+à moi-même ; et
-meilleur titi-e que
+meilleur titre que
-des lettres, ^otre souverain
+des lettres. Votre souverain
-Voltaire. i( Je
+Voltaire. « Je
-les hommes; et
+les hommes ; et
-seule secte; je
+seule secte ; je
-ANNEE 17(30. 4a retirement
+retirement
-When anolher éditions ïliallbemadeofmy Dialogues,
+When another editions shall be made of my Dialogues,
-lake caro that Itiis enor sliall be corrected; and I ani very
+lake care that this error shall be corrected ; and I am very
-of il sooner, tliat I might liave correcled it in Ihe fiist édition of
+of it sooner, that I might have corrected it in the first edition of
-under niy inspection
+under my inspection
-a duly I
+a duty I
-to Iruth and rnvsflf; and you liave a
+to truth and myself ; and you have a
-better tille to it tlian froni the passporls you ï-av vou liave procured for Englisli noblemen
+better title to it than from the passports you say you have procured for English noblemen
-are enlilied to
+are entitled to
-sir, bv tlie liigb sentiments
+sir, by the high sentiments
-I hâve for
+I have for
-to tlie privilcfjes, you tell nie, your king bas confirmed
+to the privileges, you tell me, your king has confirmed
-noble lolenls God lias given
+noble talents God has given
-of letlers. The
+of letters. The
-add litlle lustre
+add little lustre
-Voltaire. 1 entirelv agrée with you, c Ihat God is Ihe fatlier of ail nian kind »; and
+Voltaire. I entirelv agree with you, « that God is the father of all man kind » ; and
-it blaspheniy to
+it blasphemy to
-a sect; nor
+a sect ; nor
-his créatures are
+his creatures are
-they donotextend llieir benevolence to ail his création. ’Jhese opinions 1 rejoice lo see
+they do not extend their benevolence to all his creation. These opinions I rejoice to see
-your Works, and
+your works, and
-your thoughls and
+your thoughts and
-never cxceeded the
+never exceeded the
-of tliis generous
+of this generous
-by révélation as
+by revelation as
-by reason; or
+by reason ; or
-of sobcr reflection,
+of sober reflection,
-be junlijied, tliough they
+be justified, though they
-by t!ie vivacity
+by the vivacity
-genius. 1 hâve ttic honour
+genius. I have the honour
-etc. 4319. — A M. Tim: l’.IOT ’. 1" novembre.
+etc. {{c|4319. — À {{M.}} THIERIOT.|fs=90%}} 1er novembre.
-temps presse: je
+temps presse : je
-une petitefillo du
+une petite fille du
-son p:rand-père, et
+son grand-père, et
-ont laite en
+ont faite en
-Connaissez-vous M. Lebrun,
+Connaissez-vous {{M.}} Lebrun,
-vos ouvrages; et
+vos ouvrages ; et
-hors dos bornes
+hors des bornes
-ce g:rnéroux principe, qui n’ust pas
+ce généreux principe, qui n’est pas
-la raison; ou que
+la raison ; un que
-désapprouvez, d.Mis CCS heures
+désapprouvez, dans ces heures
-saillies irréiiulièrcs d’imafrina(ion qui
+saillies irrégulières d’imagination qui
-puissent cire excusées)
+puissent être excusées)
-vivacité ei le
+vivacité et le
-d’un prand i^prit. J’ai l’honneur d’ùlic, monsieur,
+d’un grand esprit. « J’ai l’honneur d’être, monsieur,
-dans r.huii’i’ litti’rairc, I7G1, tome JII, pa^e 28.’$. no reproduisit
+dans l’Année littéraire, 1761, tome {{rom-maj|III|3}}, page 283, ne reproduisit
-alinéa, s’iit (|ue cette
+alinéa, soit que cette
-(ce <iu’il est
+(ce qu’il est
-de pcn’ior) qu’elle
+de penser) qu’elle
-par lo traducteur. (B.) 1. Éditeurs,
+par le traducteur. (B.) Éditeurs,
-et l’rançois.
+et François.
-46 COUUKSPONDANCE. serr(’t;iin’ de M. le \)v\ cj’ de Conli? Ma lottro est courte, pardon; mais
+secrétaire de {{M.}} le prince de Conti ? Ma lettre est courte, pardon ; mais
-ne pt’Ul i)as faire
+ne peut pas faire
-lettres. .W2t). — A M. r.K COMTK D’ A KG K MAL. Au\ Dt-lices, K’ novembre.
+lettres. {{c|4320. — À {{M.}} Le COMTE D’ARGENTAL.|fs=90%}} Aux Délices, 1er novembre.
-et chamnaut ami,
+et charmant ami,
-d’octobre. Jl m’arrive
+d’octobre. Il m’arrive
-cette exactitude; mais
+cette exactitude ; mais
-cher. Celui’ qui grilïbnne ma
+cher. Celui qui griffonne ma
-pas grififonncr ce
+pas griffonner ce
-qui grilTonne prétend
+qui griffonne prétend
-de Tancrhle le 24 d’octobre; et
+de Tancrède le 24 d’octobre ; et
-à M. de
+à {{M.}} de
-un Pierre; et
+un Pierre ; et
-pas reçAi, voilà
+pas reçu, voilà
-que M. le
+que {{M.}} le
-de Ghoiseul ait
+de Choiseul ait
-que M. et M"" d’Argental
+que {{M.}} et Mme d’Argental
-à M’"« d’Argental
+à Mme d’Argental
-la Grève; je
+la Grève ; je
-assez pathétiquement; mais
+assez pathétiquement ; mais
-de M"’« Denis.
+de Mme Denis.
-que M Clairon
+que {{corr|M |Mlle} Clairon
-un compatriote! il
+un compatriote ! il
-par M. de
+par {{M.}} de
-de Fa 1. Jean-Louis Wagnièrc. 2. LeUre 4299.
+de Fa-. Jean-Louis Wagnière. Lettre 4299.
-ANNÉE 17G0. 47 nime
+nime
-et sur-le-cliamp vous
+et sur-le-champ vous
-une M"^- Corneille*, petite-fille
+une Mlle Corneille, petite-fille
-seize ans? Elle
+seize ans ? Elle
-pour entrelonir noblement
+pour entretenir noblement
-et d’Emilie; cependant
+et d’Émilie ; cependant
-comme Lindane-, qu’elle
+comme Lindane, qu’elle
-qu’elle n’eu dit
+qu’elle n’en dit
-Comment pourrioz-vous faire
+Comment pourriez-vous faire
-ou mauvais? Je
+ou mauvais ? Je
-donner Vllisioire île Pierre
+donner l’Histoire de Pierre
-Paysan parvenu^; mais
+Paysan parvenu ; mais
-Pétersbourg, q_ui ne
+Pétersbourg, qui ne
-il 1. Fonlenelle, mort
+il Fontenelle, mort
-deux (M"’" de
+deux (Mme de
-étaient petitesfilles de
+étaient petites-filles de
-mouleur eu bois à 2i francs
+mouleur en bois à 24 francs
-de liodogune et
+de Rodogune et
-Jean-François (lorneille éteignit
+Jean-François Corneille éteignit
-sa fil le à
+sa fille à
-lettre 43’2i), lorsqu’il
+lettre 4324), lorsqu’il
-sur M"’= Corneille.
+sur Mlle Corneille.
-avril 17V2, avait
+avril 1742, avait
-de sou voisinage, nommé Dupuils. La
+de son voisinage, nommé Dupuits. La
-en 1760; loin
+en 1760 ; loin
-enlever .VI"’’ Corneille
+enlever Mlle Corneille
-du 1 i mais 1761). Jean-François
+du 14 mais 1764). Jean-François
-la mémo année,
+la même année,
-de labac à Évrenx. Il était \enu à Fcrney en
+de tabac à Évreux. Il était venu à Ferney en
-1762. (I$.) 2. l’ersonnage de l’Écossaise; voyez tome \. :?. La |)ri-niière édition
+1762. (B.) Personnage de l’Écossaise ; voyez tome {{rom-maj|V|2}}. La première édition
-de 1731, rinq volume-; in-12.
+de 1734, cinq volumes in-12.
-48 COUIJI’SI’ONDAXCE. laiit me fdiiniir (le la |)aill<’, si on vent ([tie je
+faut me founir de la paille, si on veut que je
-des briques ^ La |)r(’race lui laite dans un l(’uii)s où j’étais très-drôle; le
+des briques. La préface fut faite dans un temps où j’étais très-drôle ; le
-de (luifîues uia ]»arii du ])lus énorme
+de Guignes m’a paru du plus énorme
-l’abbé BarlhéicuiN - de tirer sou épingle du jeu; je
+l’abbé Barthélémy de tirer son épingle du jeu ; je
-plus, désliabitucr le
+plus, déshabituer le
-Nuits. Eu vérité,
+Nuits. En vérité,
-à M. le
+à {{M.}} le
-mon goilt pour
+mon goût pour
-du nord^ qu’on
+du nord, qu’on
-pas bAti Ferney,
+pas bâti Ferney,
-vu M. l’abbé d’Espagnac. Croiriezvous bien que M. de
+vu {{M.}} l’abbé d’Espagnac. Croiriez-vous bien que {{M.}} de
-de Fleury? Je
+de Fleury ? Je
-pieds. ^•î’ii. —
+pieds. 4321. —
-DU DEFFAiM’i. P’’ novembre 1700. Oui,
+DU DEFFANT. 1er novembre 1760. Oui,
-beau présent; c’est M. Le
+beau présent ; c’est {{M.}} Le
-le môme jour
+le même jour
-mes nouvelles; mon
+mes nouvelles ; mon
-mon secrélaire, je
+mon secrétaire, je
-plaisant, c’e^t qu’hier,
+plaisant, c’est qu’hier,
-j’ai reru votre
+j’ai reçu votre
-monsieur, 1. Exode, V. 7. 2. J.-J.
+monsieur, Exode, v. 7. J.-J.
-Anacharsis. 3. Le Canada. 4. Correspondance
+Anacharsis. Le Canada. Correspondance
-de Lescurc, 18Co.
+de Lescure, 1865.
-ANNtE 17(30. /.9 co que
+ce que
-vous dire; d’abord
+vous dire ; d’abord
-votre Ui&loire :
+votre Histoire :
-est charmante; vous
+est charmante ; vous
-le méritent; il
+le méritent ; il
-la lorture pour
+la torture pour
-peut-être (jue nous
+peut-être que nous
-les anectotes fausses ou falsiûées, font de l’iiisloire d’indignes
+les anecdotes fausses ou falsifiées, font de l’histoire d’indignes
-de plaisir; mais
+de plaisir ; mais
-Charles XII. Je
+Charles {{rom-maj|XII|12}}. Je
-ne soulfre pas
+ne souffre pas
-monsieur, (|ue vous
+monsieur, que vous
-je pense; vous
+je pense ; vous
-jugements (jue je
+jugements que je
-dans u: a conduite.
+dans ma conduite.
-des philosophes; je
+des philosophes ; je
-articles (jue j’ai
+articles que j’ai
-Je no saurais
+Je ne saurais
-de goût; qui, ([uoique très-honnèles gens,
+de goût ; qui, quoique très-honnètes gens,
-plus malsoanantes sur la morale; dont
+plus malsonnantes sur la morale ; dont
-raisonnements tont des
+raisonnements sont des
-On vo.t clairement
+On voit clairement
-but (jue de
+but que de
-parviendront jamais; ils
+parviendront jamais ; ils
-et Lamolte, qui
+et Lamotte, qui
-leur mort; mais
+leur mort ; mais
-leur vivant; j’en
+leur vivant ; j’en
-d’égards, M. d’Alembert,
+d’égards, {{M.}} d’Alembert,
-délateur au[)rés de vous; mais
+délateur auprés de vous ; mais
-plus hunnête homme
+plus honnête homme
-des choses; mais
+des choses ; mais
-l’echafaud (le .M"« Clairon,
+l’echafaud de Mlle Clairon,
-me iransporler de
+me transporler de
-mot h’S mêmes
+mot les mêmes
-votre letlre; ce
+votre lettre ; ce
-un grani triomphe. .Mais, monsieur, iipprenez ([u’il n’y a |)lus rien ii faire; tout
+un grand triomphe. Mais, monsieur, apprenez qu’il n’y a plus rien à faire ; tout
-en anarchie; chacun
+en anarchie ; chacun
-les gemos, et
+les genres, et
-refrain di^ chanson
+refrain de chanson
-de Ferrie, à
+de Perse, à
-: c Lui ii l’écart,
+: « Lui à l’écart,
-avec \ous un
+avec vous un
-connaissance, .M. Turgoi; c’est
+connaissance, {{M.}} Turgot ; c’est
-mais (|ui ne.-t pas
+mais qui n’est pas
-Comment s appelle cet homme ipu a
+Comment s’appelle cet homme qui a
-lieues |)our v0"-i? il. — Cor.ii lisro.M) A.NCK. 1\. 4
+lieues pour vous
-r,o CORRESPONDANCE. venir trouver ’, et ([iii est
+venir trouver, et qui est
-avec vous? Je
+avec vous ? Je
-l’en aimo tant
+l’en aime tant
-tentée clo lui
+tentée de lui
-compliments. N’oul)liez pas
+compliments. N’oubliez pas
-nom de tout ce fpie voiLs n’aimez
+nom de... tout ce que vous n’aimez
-soin do mon
+soin de mon
-crains hicn ([uc celle lettre
+crains bien que cette lettre
-défauts. ■2-2. — A M. LI’ COMTE D’ARGEMAL. 3
+défauts. {{c|4322. — À {{M.}} LE COMTE D’ARGENTAL. |fs=90%}} 3
-anges, raais il
+anges, mais il
-si M’"« d’Argental
+si Mme d’Argental
-de Tannrdc, par
+de Tancrède, par
-de M. de
+de {{M.}} de
-en grAce à
+en grâce à
-destinée affreuse; Allons...
+destinée affreuse ; Allons...
-moins malheureuse-. Au premier
+moins malheureuse. {{br0}}Au premier
-la ùWe, Aménaïde répèle trop
+la fille, Aménaïde répète trop
-offense peut-être^ et
+offense peut-être et
-injure. Je prie
+injure. {{br0}}Je prie
-une injure ■’. Dans la
+une injure. {{br0}}Dans la
-Byzance, iront il
+Byzance, Sont il
-odieux. 1. D’Argencc de Dirac. 2. Voyez tome V, page 3C6. 3. Voyez tome V, page
+odieux. D’Argence de Dirac. Voyez tome {{rom-maj|V|5}}, page 366. Voyez tome {{rom-maj|V|5}}, page
-AN^EE 17 60. 54 La
+La
-est étranger; je
+est étranger ; je
-tous odieux i. Lo reste
+tous odieux. {{br0}} Le reste
-de m oter, Ainsi l’ordonne, hélas! la
+de m’ôter, Ainsi l’ordonne, hélas ! la
-de riiyménée. (Acte II, scène iv.) Il
+de l’hyménée. (Acte {{rom-maj|II|2}}, scène {{rom|iv|4}}.) Il
-votre foi; (Scène m, v.
+votre foi ; (Scène {{rom|iii|3}}, v.
-si légitime. (Scène iv.) Mais
+si légitime.(Scène {{rom|iv|4}}.) {{br0}} Mais
-votre injure; Nous
+votre injure ; Nous
-rompt l’hymen; oubliez la parjure; Son
+rompt l’hymen ; oubliez la parjure ; Son
-plus touchante; ce
+plus touchante ; ce
-avec Ix’aucoup d’attention; je
+avec beaucoup d’attention ; je
-que M. et M"" d’Argental
+que {{M.}} et Mme d’Argental
-bonté do le
+bonté de le
-personnages (lisent ce
+personnages disent ce
-doivent dire; et
+doivent dire ; et
-de l’édilico mo paraissent
+de l’édifice me paraissent
-de M. d’Argental. 15()l)in-///o(//o;( avait
+de {{M.}} d’Argental. Robin-mouton avait
-exemplaires (lu Cztir; il ost bien étrange (pi’il ne
+exemplaires du Czar ; il est bien étrange qu’il ne
-attendons auj(jur(riiiij M. Tuigot, mais
+attendons aujourd’hui {{M.}} Turgot, mais
-crois (ju’il ne verra I. \(iy(;z tomf V, pages Ml et M’.l.
+crois qu’il ne verra Voyes tome {{rom-maj|V|5}}, page 511 et 563
-52 CORRESPONDANCE. poiul notre
+point notre
-Belle Pmilenle? N’en
+Belle Pénitente ? N’en
-joué une*? Daignez
+joué une ? Daignez
-c’est M"’’ Clairon
+c’est Mlle Clairon
-est l)énitcntc. Pour
+est pénitente. Pour
-de Tancvcde une
+de Tancrède une
-un malingre; votre
+un malingre ; votre
-respects. 4323. — A M. DE liASTIDE 2, Je
+respects. {{c|4323. — À {{M.}} DE BASTIDE.|fs=90%}} Je
-vos spéculations? Mais
+vos spéculations ? Mais
-tant d’utilité? Il
+tant d’utilité ? Il
-presque rien; que
+presque rien ; que
-le théâtre; que
+le théâtre ; que
-au hsc de
+au fisc de
-le luxe; de
+le luxe ; de
-qui nagc; des
+qui nage ; des
-les dévore; des fanati(iues qui voidraient brûler
+les dévore ; des fanatiques qui voudraient brûler
-comme eux; des
+comme eux ; des
-enfantent \. La
+enfantent La
-27 avril! 750, au ThéâtreFrançais, sous
+27 avril 1750, au Théâtre-Français, sous
-(Cl.) 2. Jciin-Frjiiirois de nastide, né
+(Cl.) Jean-François de Bastide, né
-le Xaiiveau Sjicclatcur, 17.’)8, huit
+le Nouveau Spectateur, 1758, huit
-est, 1700, deux
+est, 1760, deux
-ANNÉE 17 60. 53 d’autres
+d’autres
-le peuple; le
+le peuple ; le
-! Voil;i votre folie, h vous
+! Voilà votre folie, à vous
-avec Rourdalouc, ou
+avec Bourdaloue, ou
-tout Tordre des
+tout l’ordre des
-seront i)lus saints
+seront plus saints
-bestiaux. Qu’arrive-t-il? Les
+bestiaux. Qu’arrive-t-il ? Les
-un devoir; mais
+un devoir ; mais
-diront (jue la
+diront que la
-avec eux, La
+avec eux. La
-charité (Me des
+charité ôte des
-le Spcctaleur du
+le Spectateur du
-54 CORRESPONDANCE. Une aulro raison
+Une autre raison
-est pcut-ôlrc plus
+est peut-être plus
-nos vertus; les
+nos vertus ; les
-vices. 4324. — A M. LE BRUN «. A Ferney,
+vices. {{c|4324. — À {{M.}} LE BRUN.|fs=90%}} À Ferney,
-on bûtit des
+on bâtit des
-pour elle; on
+pour elle ; on
-à M. Tronchin^ qui
+à {{M.}} Tronchin qui
-j’espère avDir à
+j’espère avoir à
-Brun, ne à
+Brun, né à
-une Ocle en
+une Ode en
-grand Cûrneille. La
+grand Corneille. La
-tome XXIV, pag-e 159).
+tome {{rom-maj|XXIV|24}}, page 159).
-cinq novembre; cependant
+cinq novembre ; cependant
-des OEuvres de
+des Œuvres de
-volumes in-S". Il
+volumes in-8°. Il
-l’original porto octobre; mais
+l’original porte octobre ; mais
-tome XXXVI, page
+tome {{rom-maj|XXXVI|36}}, page
-remarque M. Clogenson,
+remarque {{M.}} Clogenson,
-ANNÉE 17 00, 55 l’honneur
+l’honneur
-faire M. de Fontenclle. Une
+faire {{M.}} de Fontenelle. Une
-cette den»oisellc serait
+cette demoiselle serait
-J’ai riionneur d’être,
+J’ai l’honneur d’être,
-Voltaire. 4325. — A M. JlvAN SCIIOUVALOW. 7
+Voltaire. {{c|4325. — À {{M.}} JEAN SCHOUVALOW.|fs=90%}} 7
-de VHistoire de
+de l’Histoire de
-trop contents; ils
+trop contents ; ils
-avec Gorz et
+avec Görz et
-czarowitz même; c’est
+czarowitz même ; c’est
-petite histoire ^ Elle
+petite histoire. Elle
-du gentilhomme- qui
+du gentilhomme qui
-de ([uehpies paquets.
+de quelques paquets.
-acquis d’bonncur i)ar la
+acquis d’honneur par la
-de licrlin. On dit (pie vous
+de Berlin. On dit que vous
-donné rexem|)le de
+donné l’exemple de
-Le [jcuple de 1. Voyez plus liant la loUrc 4261. — Qiiiiml la (laine irAubaii niomtil dans
+Le peuple de Voyez plus haut la lettre 4264. — Quand la dame d’Auban mourut dans
-de Vili-y, à
+de Vitry, à
-lieue do l’aris, en
+lieue de Paris, en
-acte de. décès
+acte de décès
-pas Cliarloltc de Bruuswick-Woifcubutlel, mais Marie-Elixdln’lh Ditinehon. (Cl.) 2. Pouscbkin.
+pas Charlotte de Brunswick-Wolfenbutlel, mais Marie-Élisabeth Damelson. (Cl.) Pouschkin.
-56 CORRESPONDANCr:. Pierre
+Pierre
-et aujourd’liui il
+et aujourd’hui il
-Adieu, monsieur; employez
+Adieu, monsieur ; employez
-V. 43-20. — A M. DE S AINT-LA MBK RT ’. Aux
+V. {{c|4236. — À {{M.}} DE SAINT-LAMBERT.|fs=90%}} Aux
-une lettre^ où
+une lettre où
-de Cbarles XII. Je
+de Charles {{rom-maj|XII|12}}. Je
-à M’"" de
+à Mme de
-J’ai couru comme
+J’ai conçu comme
-et arracber le
+et arracher le
-beaux discoureurs; il
+beaux discoureurs ; il
-plus trancbant^ mais...
+plus tranchant mais...
-Je n"ai point l’bonneur d’être
+Je n’ai point l’honneur d’être
-l’avis deFolard sur Cbarles XII. Je
+l’avis de Folard sur Charles {{rom-maj|XII|12}}. Je
-la baïonnette; mais
+la baïonnette ; mais
-la mètoposcopie, que
+la métoposcopie, que
-une borrible imprudence
+une horrible imprudence
-camp retranclié à
+camp retranché à
-prendre i. Charles-François
+prendre Charles-François
-Saisons, public en
+Saisons, publié en
-avec M"’« du
+avec Mme du
-de Longcliamp, causèrent
+de Longchamp, causèrent
-le n" 4331.
+le n° 4331.
-chant IV (vers
+chant {{rom-maj|IV|4}} (vers
-dit do Voltaire
+dit de Voltaire
-la scèno, D’un poignari plus
+la scène, D’un poignard plus
-arma Melpomèno. Saint-Lambert a
+arma Melpomène.{{br0}}Saint-Lambert a
-ANNÉE 17 GO. 57 ringrie, tandis
+l’Ingrie, tandis
-humilier Auguste, Le
+humilier Auguste. Le
-d’un desespéré qui
+d’un désespéré qui
-le maréclial de
+le maréchal de
-oreilles * ?
+oreilles ?
-trompé. \ous le
+trompé. Nous le
-en vie; vous
+en vie ; vous
-Je nie doutais
+Je me doutais
-à riionncur de
+à l’honneur de
-des Enlommrures Menoux,
+des Entommeures Menoux,
-prie, h M’"" de
+prie, à Mme de
-et ù madame sa sœur-. Comment
+et à madame sa sœur. Comment
-gros paquet? Je
+gros paquet ? Je
-vous remercie; je
+vous remercie ; je
-aimerai foute ma
+aimerai toute ma
-de nitclic ’ :
+de Bitche :
-conte do La
+conte de La
-le liaccommodeur de moules. 2. M"" de BassompiciTC, à
+le Raccommodeur de moules. Mme de Bassompierre, à
-tome X. 3. ïressan; vo^ez lettre -4208.
+tome {{rom-maj|X|10}}. Tressan ; voyez lettre 4268.
-58 CORRESPONDANCE. Vrll. — A M. T R N C 1 1 1 N , I) !•: L V .\ ’ . Délices,
+{{c|4327. — À {{M.}} TRONCHIN, DE LYON.|fs=90%}} Délices,
-novembre. Los cfTcts publics se soiitioiulronl sans
+novembre. Les effets publics se soutiendront sans
-la marine-. Je
+la marine. Je
-— A MADAME BELOTS. 10
+— À MADAME BELOT. 10
-à M’"’ la
+à Mme la
-du C* Plusieurs
+du C. Plusieurs
-Si M""’ B.
+Si Mme B.
-voir M. 11.% car ce M. H.
+voir {{M.}} H. car ce {{M.}} H.
-temps. M""- B.
+temps. Mme B.
-pour M"" de Sévigné àson style
+pour Mme de Sévigné à son style
-pris M’"« de
+pris Mme de
-cette M"’^ de
+cette Mme de
-à M""^ B.
+à Mme B.
-compliments. 4329. — A M. LE COMTE D’APxGEMAL. 10
+compliments. {{c|4329. — À {{M.}} LE COMTE D’ARGENTAL.|fs=90%}} 10
-que jamais; vous
+que jamais ; vous
-François. 2. Berrycr. 3. Éditeurs
+François. Berryer. Éditeurs
-François. 4. Czar. :.. llelvétiu^.
+François. Czar. Helvétius.
-ANNÉE 17 00. 59 de AI™" Scaliger.
+de Mme Scaliger.
-à Versailles; mais
+à Versailles ; mais
-suis h vos ordres. Êles-vous toujours
+suis à vos ordres. Êtes-vous toujours
-imprimer T>incrcdei>t{V provision
+imprimer Tancrède par provision
-assez mallial)ilepour fourrer
+assez malhabile pour fourrer
-pas approuvé? Je
+pas approuvé ? Je
-que M. le
+que {{M.}} le
-avocat général? Sachez
+avocat général ? Sachez
-sa mère’ d’avoir
+sa mère d’avoir
-présent M. Turgot,
+présent {{M.}} Turgot,
-m’en donnerait; c’est
+m’en donnerait ; c’est
-philosophe très-aimable, \ouslui avons
+philosophe très-aimable. Nous lui avons
-les Ensorceli’s-: il
+les Ensorcelés : il
-que M’"* Denis
+que Mme Denis
-tient pas.; George III’ ne
+tient pas. George {{rom-maj|III|3}} ne
-de l’Europe; celle de Luechange tous
+de l’Europe ; celle de Luc change tous
-anges. 4330. — A M. DE CHENE V1Î:RKS ’. Aux Délices, Jl novembre.
+anges. {{c|4330. — À {{M.}} DE CHENEVIÈRES.|fs=90%}} Aux Délices, 11 novembre.
-mon ami. M"’ de Bazincourt’- ;
+mon ami, Mme de Bazincourt ;
-chez 1. Madeleino-Gcnevfève-Mûlanie Desvicux, morte an cominenccnieiit de 17 i7. 2. Farodii! de Topera des
+chez Madeleine-Geneviève-Mélanie Desvieux, morte an commencement de 1747. Parodie de l’opéra des
-par M"" l’avart, (Jnérin, e( Ilarni; I7o7. 3. Gcorf,’c II était
+par Mme Favart, Guérin, et Harni ; 1757. George {{rom-maj|II|2}} était
-et Françofs. 5. Voyez
+et François. Voyez
-à Clicnevières.
+à Chenevières.
-CO GORRESPONDANCn:. moi riiez rarcliovêqiic de
+moi chez l’archevêque de
-les lionnôtes plaisirs
+les honnêtes plaisirs
-que M, Tarclievêquc nous
+que {{M.}} l’archevêque nous
-ferai bAtir une éj^lise. Voici
+ferai bâtir une église. Voici
-c’est c’i recommencer ! 4331. — A M. LE
+c’est à recommencer ! {{c|4331. — À {{M.}} LE
-DE TRESSAN. A l’erncj’, 12 novembre. l{espectal)le et
+DE TRESSAN.|fs=90%}} À Ferney, 12 novembre. Respectable et
-vous dire; mais
+vous dire ; mais
-la mieune les
+la mienne les
-de Bitcbe que
+de Bitche que
-académie quelconque? Ne
+académie quelconque ? Ne
-et insolent? Ensuite n’êtesvous pas
+et insolent ? Ensuite n’êtes-vous pas
-de VEccUsiaste^, qui
+de l’Ecclésiaste, qui
-qu’on aime? Je
+qu’on aime ? Je
-pas cà Bitcbe beaucoup de philosophes; vous
+pas à Bitche beaucoup de philosophes ; vous
-profondes lumières; vos
+profondes lumières ; vos
-Lunéville, Bitcbe, et Toul, Et
+Lunéville, Bitche, et Toul. Et
-votre vie? Il
+votre vie ? Il
-très-grand seigneur; cinquante
+très-grand seigneur ; cinquante
-à Bitcbe sont
+à Bitche sont
-vous advienne -, mais
+vous advienne, mais
-votre 1. I, 2; et III, 12. 2. « Advcniat rcginim tuum.
+votre {{rom|i|1}}, 2 ; et {{rom|iii|3}}, 12. « Adecniat regnum tuum.
-chap. vi, vers. 10} Luc, chap. .\i, vers.
+chap. {{rom|vi|6}}, vers. 10 ; Luc, chap. {{rom|xi|11}}, vers.
-ANNÉE 1700. 61 règne.
+règne.
-à Bitclie, malgré iVère Menoux.
+à Bitche, malgré frère Menoux.
-Saint-Lambert, (jui est
+Saint-Lambert, qui est
-que Taux frère),
+que faux frère),
-réponse ^ qne je
+réponse que je
-pouvais m’empêclier, en
+pouvais m’empêcher, en
-qui bAtit des
+qui bâtit des
-les détruit; et
+les détruit ; et
-Charles \1I n’a
+Charles {{rom-maj|XII|12}} n’a
-désordre, i)rouvent ce
+désordre, prouvent ce
-l’autre PierreSimon Harjone-. Vous
+l’autre Pierre-Simon Barjone. Vous
-mon Pierre: il
+mon Pierre : il
-point porté; mais
+point porté ; mais
-de Gérés comme
+de Cérés comme
-laboureur, vigneron,, jardinier.
+laboureur, vigneron, jardinier.
-existe. ^oilà en
+existe. Voilà en
-ce (|ui me
+ce qui me
-grand |)artisan de M. le
+grand partisan de {{M.}} le
-de l]elle-Isle^; il
+de Belle-Isle ; il
-grand travaiihnir. xMon très-aimable
+grand travailleur. Mon très-aimable
-de vous, ht’cevez le
+de vous. Recevez le
-les sentiniciils ([ui m’attachent
+les sentiments qui m’attachent
-pour lotilc ma \i(’. Le Suisse \ . 1. C(!tte ré|)ot)9e nous est inconnue; voyez pajjc .M», 2. Voyez tome XX, pages 2\’.i et h’.i2. 3. Ministre
+pour toute ma vie. Le Suisse V. Cette réponse nous est inconnue ; voyez page 56. Voyez tome {{rom-maj|XX|20}}, pages 213 et 592. Ministre
-la {,’ue<Te depuis le nmis de mars 17J8, mort le 20 janvier 17G1.
+la guerre depuis le mois de mars 1758, mort le 26 janvier 1761.
-62 CORRESF’ONDANCE. 43^2. — A M. COLIiM. Aux
+{{c|4332. — À {{M.}} COLINI.|fs=90%}} Aux
-Je VOUS écris, mon clior Colini,
+Je vous écris, mon cher Colini,
-pour M. Ilarold ’. 11 nie mande
+pour {{M.}} Harold. Il me mande
-en ferez; je
+en ferez ; je
-mes bûtiments, m’ont
+mes bâtiments, m’ont
-de l’aire ma
+de faire ma
-à M. Ilarold. Je
+à {{M.}} Harold. Je
-vieillards cacochymes . Les
+vieillards cacochymes. Les
-petite affaire- que vous savez; mais
+petite affaire que vous savez ; mais
-cœur. 4333. — A M. LE COMTE D’ARGENïAL. 12 novembre 1700. Il est vrai; mon
+cœur. {{c|4333. — À {{M.}} LE COMTE D’ARGENTAL.|fs=90%}} 12 novembre 1760. Il est vrai ; mon
-qu’il grasseyât; mais
+qu’il grasseyât ; mais
-sociable, conciliant; il
+sociable, conciliant ; il
-tripot. iMes respects k celui de Paris ^. 4334. — A M. JEAx\ SCHOUVALOW. Aux
+tripot. Mes respects à celui de Paris. {{c|4334. — À {{M.}} JEAN SCHOUVALOW.|fs=90%}} Aux
-admirable entre 1. Cet
+admirable entre- Cet
-Colini, étaitattaché à
+Colini, était attaché à
-l’électeur CharlesThéodore. L’opéra
+l’électeur Charles-Théodore. L’opéra
-Manheim. 2. Toujours Taffaire de Francloit. 3. Cette
+Manheim. Toujours l’affaire de Francfort. Cette
-volumes in-S", tome X, page
+volumes in-8°, tome {{rom-maj|X|10}}, page
-: Ai-purlt-e ]iar un coinrdien aiiiiiel il s’intrressait. Le
+: Apportée par un comédien auquel il s’interressait. Le
-Voyez !a lettre a d’Argental du •.’.■) juillet 1700.
+Voyez la lettre à d’Argental du 25 juillet 1760.
-ANNÉE 17 00 63 prise
+prise
-votre édiûce. Je
+votre édifice. Je
-dit comhien les
+dit combien les
-sont fùchés contre
+sont fâchés contre
-le (Jraiid est
+le Grand est
-son [)ère, taillée
+son père, taillée
-de Tordre, de
+de l’ordre, de
-COMTESSE D’ARGEXTAL. l.j novembre.
+COMTESSE D’ARGENTAL. 15 novembre.
-attention angélique , de
+attention angélique, de
-pour Tancrèdc. Je
+pour Tancrède. Je
-y répondre; il
+y répondre ; il
-vais-je devenir? Prault m’écrit quon imprime partout Tancrcde défiguré,
+vais-je devenir ? Prault m’écrit qu’on imprime partout Tancrède défiguré,
-coup funeste? Je
+coup funeste ? Je
-être déshonoré; M""’ de l*ompadour croira
+être déshonoré ; Mme de Pompadour croira
-d’elle. Ae me
+d’elle. Ne me
-imprimer ù Genève,
+imprimer à Genève,
-de Prault? J’aurai l’honneur d’écrire’ le
+de Prault ? J’aurai l’honneur d’écrire#1 le
-ce (|U(’ j’aurai
+ce que j’aurai
-reconnaissance. I. Si ccUc lettre lut écrite,
+reconnaissance. Si cette lettre fut écrite,
-a écliaijpé au.v reclicrclies de
+a échappé aux recherches de
-04 CORRESPONDANCE. 4336. — A I\I. PnAULT FILS’. Aux Délices, l.j novembre. Je VOUS ai
+{{c|4336. — À {{M.}} PRAULT FILS.|fs=90%}} Aux Délices, 15 novembre. Je vous ai
-par M. d’Argental. Apparemment (jue vous
+par {{M.}} d’Argental. Apparemment que vous
-vôtre (lu j novembre. M. d’Argental
+vôtre du 5 novembre. {{M.}} d’Argental
-imprimé Tancrhle dans
+imprimé Tancrède dans
-manuscrit dilFérents de
+manuscrit différents de
-à M"’"= de
+à Mme de
-par M""^ de
+par Mme de
-d’engager M"*" Clairon
+d’engager Mlle Clairon
-délai Tancvhdc, afin
+délai Tancrède, afin
-serviteur. 1337. — A 31. D’ALEMBERT. Mon
+serviteur. {{c|4337. — À {{M.}} D’ALEMBERT.|fs=90%}} Mon
-de M. Turgot.
+de {{M.}} Turgot.
-l’article Exislencc; il
+l’article Existence ; il
-vu (rhomnie i)lus aimable
+vu d’homme plus aimable
-plus instruit; et,
+plus instruit ; et,
-nos métai)hysiciens, il
+nos métaphysiciens, il
-je J. Éditeurs,
+je Éditeurs,
-ANNÉE 17G0. Go tremble pour V infâme; elle
+tremble pour l’infâme ; elle
-compagnie. M. Doleyre* n’est
+compagnie. {{M.}} Deleyre n’est
-venu cboz les
+venu chez les
-des Délices; s’il
+des Délices ; s’il
-que Tinfant parmesan
+que l’infant parmesan
-un Dcleyre; si,
+un Deleyre ; si,
-la grùce soit
+la grâce soit
-Pénitente - :
+Pénitente :
-diaconesse. M’"" du Dcfl’ant, saluez-la
+diaconesse. Mme du Deffant, saluez-la
-me lutine: je
+me lutine : je
-son fils; je
+son fils ; je
-me mande’ qu’il
+me mande qu’il
-Luc ol le
+Luc et le
-au clair; mais
+au clair ; mais
-votre trompe fait
+votre trempe fait
-les 1. Autour de riirticlc Fanatisme dans i’I:ncyr[vpé(lie:\oyoz ti-inc\IX. page 73; et aussi XL, 40G. 2. Calisle, tra^’édic de (lolardeau. 3. Le tue 4317. -IL — ConnespoNUANCK. L\. 5
+les Autour de l’article Fanatisme dans l’Encyclopédie : Voyez tome {{rom-maj|XIX|19}}. page 73 ; et aussi {{rom-maj|XL|40}}, 406. Caliste, tragédie de Colardeau. Lettre 4317.
-66 CORRESPONDANCR. vôtres! Mille respects ix M"’^ du Deiïaut. Comptez
+vôtres ! Mille respects à Mme du Deffant. Comptez
-aime. 4338. — A M. DUCLOS K 10 novembre.
+aime. {{c|4338. — À {{M.}} DUCLOS.|fs=90%}} 19 novembre.
-de M. Jannel; vous
+de {{M.}} Jannel ; vous
-le paquet; c’est
+le paquet ; c’est
-prévenu M. Jannel
+prévenu {{M.}} Jannel
-que M. Duvergier,
+que {{M.}} Duvergier,
-de M. de
+de {{M.}} de
-de M. Duvergier
+de {{M.}} Duvergier
-ses feuilles , s’avise
+ses feuilles, s’avise
-impunément l’Académie? J’ai
+impunément l’Académie ? J’ai
-dois. 4339. — A M. LE DUCD’UZÈS. 19
+dois. {{c|4339. — À {{M.}} LE DUC D’UZÈS.|fs=90%}} 19
-les côtés; mais
+les côtés ; mais
-fait dos idées
+fait des idées
-devient soimême son
+devient soi-même son
-vérité 1. Éditeurs, do Cajrol et
+vérité Éditeurs, de Cayrol et
-ANNÉE 1760. 67 dans
+dans
-de m’cnvoyer, il
+de m’envoyer, il
-quelques années \ fait
+quelques années, fait
-avez lame plus
+avez l’âme plus
-bagatelles difficiles; l’étude
+bagatelles difficiles ; l’étude
-de l’alTairc est
+de l’affaire est
-et méprisable; le
+et méprisable ; le
-faiblesse, empoisonnentleurs derniersjours; l’Ame n’est
+faiblesse, empoisonnent leurs derniers jours ; l’âme n’est
-forte ([ue quand
+forte que quand
-bonne heure; vous
+bonne heure ; vous
-votre esprit; je
+votre esprit ; je
-de vous; mais,
+de vous ; mais,
-ma retraite; il
+ma retraite ; il
-consulter M. Tronchin.
+consulter {{M.}} Tronchin.
-faire tAtcr le
+faire tâter le
-d’écrire. 43 iO. — A M. 1) AM1LA\ ILLK. 10 iiovcmbiv. Dieu
+d’écrire. {{c|4340. — À {{M.}} DAMILAVILLE.|fs=90%}} 19 novembre. Dieu
-aimez Ai)oll()n et Cérès, cl je
+aimez Apollon et Cérès, et je
-et ;"i l’autre; vous
+et à l’autre ; vous
-eu l’ùge de
+eu l’âge de
-aimez M. Thieriot,
+aimez {{M.}} Thieriot,
-Paris (jiii aime
+Paris qui aime
-plus épuré; I. En nOT ; vojcz la leUro IClliU.
+plus épuré ; En 1757 ; voyez la lettre 3300.
-Gs CORRESPONDANCE. VOUS vous
+vous vous
-avec M. Diderot,
+avec {{M.}} Diderot,
-esprit écliauIFe son
+esprit échauffe son
-les miennes; mais,
+les miennes ; mais,
-les cliats-buants qui
+les chats-huants qui
-la cliarrue de
+la charrue de
-Henri IV et
+Henri {{rom-maj|IV|4}} et
-de Mabomet. Je
+de Mahomet. Je
-du Mémoire^ sur
+du Mémoire sur
-tous les- poètes, je
+tous les poëtes, je
-la France; j’ai défriclié une
+la France ; j’ai défriché une
-faim. Ampbion arrangeait
+faim. Amphion arrangeait
-des bommes. Voilà
+des hommes. Voilà
-de Paris; on
+de Paris ; on
-mon altacbement véritable.
+mon attacbement véritable.
-taverne. 4341, — A M. THIERIOT. 19
+taverne. {{c|4341. — À {{M.}} THIERIOT.|fs=90%}} 19
-Mon cber et
+Mon cher et
-sont cbarmantes; mais
+sont charmantes ; mais
-avec M. Damilaville; il
+avec {{M.}} Damilaville ; il
-l’abbé Mords-les; c’est
+l’abbé Mords-les ; c’est
-trois lignes- échappées
+trois lignes échappées
-dans Vllistoirc de
+dans l’Histoire de
-de M. Le
+de {{M.}} Le
-de \. Mémoire
+de Mémoire
-1760, iii-i". L’auteur
+1760, in-4°. L’auteur
-Vernon. 2. Voyez tome XL. iKigc 4L2.
+Vernon. Voyez tome {{rom-maj|XL|40}}. page 412.
-ANNÉE 17(30. fO quatorze ans* qui promettait beaucoup? M. Le
+quatorze ans qui promettait beaucoup ? {{M.}} Le
-tenu parole; mais,
+tenu parole ; mais,
-Le Hond, soit
+Le Rond, soit
-est liardi, mais
+est hardi, mais
-les bypocrites, sans
+les hypocrites, sans
-les réilexions de A/’,/oy;/i//r-Diderot"sur Tancnilc. Tout
+les réflexions de Pantophile-Diderot sur Tancrède. Tout
-son génie; il
+son génie ; il
-métaphysique an nv’tier d’un
+métaphysique au métier d’un
-il Ta au théùtre. Quel
+il va au théâtre. Quel
-la désire: car
+la désire : car
-Entommeures 3Ienoux m’épouvanterait
+Entommeures Menoux m’épouvanterait
-point ailleurs; et
+point ailleurs ; et
-de VHistoirc de
+de l’Histoire de
-; M™° de
+; Mme de
-même. M. le
+même. {{M.}} le
-de Choiseul , en
+de Choiseul, en
-Charles XII; c’est
+Charles {{rom-maj|XII|12}} ; c’est
-non ullima laus est; (IIoR., lib. I, op. XVII, V. 35.) et
+non ultima laus est ; (Hor., lib. {{rom-maj|I|1}}, ep. {{rom-maj|XVII|17}}, v. 35.) {{br0}} et
-: Jesuilis placuisse
+: Jesuitis placuisse
-Portugal ^ contre
+Portugal contre
-Capilotade. 1. Dans V Histoire de
+Capilotade. Dans l’Histoire de
-sciences, in-l", volume imprimo en 17 U, page
+sciences, in-4°, volume imprimé en 1741, page
-court îiriicle fait
+court article fait
-Le linnd d’Alciiilierl, cinume avant lionne, en 17o’.), à
+Le Rond d’Alembert, comme ayant donné, en 1739, à
-sa vinirt et
+sa vingt et
-dans M. d’Alembert
+dans {{M.}} d’Alembert
-» (Ci,.) ’2. Voyez
+» (Cl.) Voyez
-novembre, n" i35l. 3. Manifeste
+novembre, n° 4351. Manifeste
-de l’orlufial, contenant
+de Portugal, contenant
-les retiiiieux de
+les religieux de
-ont enseinnées aux
+ont enseignées aux
-ce royaume: Lisbonne (17.">0), iii-12 de
+ce royaume ; Lisbonne (1759), in-12 de
-le tc\le portugais.
+le texte portugais.
-70 COURESPONDANCE. Voici
+Voici
-de cliange pour
+de change pour
-mes sottises; je
+mes sottises ; je
-chez lîohin-)»ou/o//, de
+chez Robin-mouton de
-et promptemeut, et
+et promptement, et
-à P/rt/ox-Diderot. On inc mande
+à Platon-Diderot. On me mande
-de Pierre’; en
+de Pierre ; en
-à M""’ Denis,
+à Mme Denis,
-et Ciuna, et
+et Cinna, et
-l’ai mandé- à M. Le
+l’ai mandé à {{M.}} Le
-fille de. son
+fille de son
-Portez-vous bien , mon
+Portez-vous bien, mon
-septième année , et
+septième année, et
-cœur. 4342. — A M. DEVAUX. Je
+cœur. {{c|4342. — À {{M.}} DEVAUX.|fs=90%}} Je
-tentes. A’os petits
+tentes. Vos petits
-fort jolis; en
+fort jolis ; en
-propos, Tihulle de
+propos, Tibulle de
-gros paquet^ contre-signe La
+gros paquet contre-signé La
-souvent M""= de Boufflers*. Que
+souvent Mme de Boufflers. Que
-! 4343. — A M. PIERRE ROUSSEAU s. 21
+! {{c|4343. — À {{M.}} PIERRE ROUSSEAU.|fs=90%}} 21
-de M. Naudet,
+de {{M.}} Naudet,
-ni do l’un
+ni de l’un
-l’autre j voyez
+l’autre ; voyez
-lettre i320. 2. Lettre 4324. 3. Il
+lettre 4320. Lettre 4324. Il
-lettre 432G. 4. La
+lettre 4326. La
-mst n" 11583.
+mst n° 11583.
-par M. ¥. Brunetière.
+par {{M.}} F. Brunetière.
-ANNEE 17(3 0. 71 qui VOUS seront
+qui vous seront
-dont a ous parlez
+dont vous parlez
-avait possédés; je
+avait possédés ; je
-copies fidèles; je
+copies fidèles ; je
-est trèsdéfectueuse, et
+est très-défectueuse, et
-à rappeler; vous
+à rappeler ; vous
-choses nions indignes
+choses mons indignes
-compliments. 13 ii. — A M. LE DR UN. Aux Di’-lices, 22
+compliments. {{c|4344. — À {{M.}} LE BRUN.|fs=90%}} Aux Délices, 22
-lettre ^ que
+lettre que
-grande salisfaction à
+grande satisfaction à
-son grandoncle. M. Delaleu,
+son grand-oncle. {{M.}} Delaleu,
-rue Sainle-Croix-de-la-Bretonnerie, vous
+rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie, vous
-ce <iue vous
+ce que vous
-de M"*^^ Corneille.
+de Mlle Corneille.
-à faire; on
+à faire ; on
-convenables. M. Tronchin,
+convenables. {{M.}} Tronchin,
-l’intérêt (pie vous
+l’intérêt que vous
-etc. VOLTAIIIE, 1. Datée (Jii 12 novcmlirj l"()0, clans le tomi.’ IV ilos OEnircs df Lo Uinn.
+etc. Voltaire. Datée du 12 novembre 1760, dans le tome {{rom-maj|IV|4}} des Œuvres de Le Brun.
-72 COU H lis POND ANC!-. 4345. — A MADEMOISELLE CORNEILLE’. Aux Délices, 22 novembre. Votre nom, mademoiselle, votre mérite, et la lettre - dont
+4345. — À MADEMOISELLE CORNEILLE dont
-dans M"" Denis
+dans Mme Denis
-etc. 43i6. — A M. LE COMTE D’ARGENTAL. 2.J novembre.
+etc. {{c|4346. — À {{M.}} LE COMTE D’ARGENTAL.|fs=90%}} 25 novembre.
-cent heues. Jugez
+cent lieues. Jugez
-de M. de
+de {{M.}} de
-son dictionnaire; cette
+son Dictionnaire ; cette
-train d« la
+train de la
-de VAcadcmie. 1, Voyez
+de l’Académie. Voyez
-la lettre 4320. 2, La lettre
+la [[Correspondance de Voltaire/1760/Lettre 4320 Aux Délices, 22 novembre. Votre nom, mademoiselle, votre mérite, et la lettre<ref>La lettre
-ANNÉE 1760. 73 A propos d’AcadémiG, ne voudrioz-vous pas
+À propos d’Académie, ne voudriez-vous pas
-mon portrait? Qu’importe
+mon portrait ? Qu’importe
-ou bien? je
+ou bien ? je
-a M. Lemierre,
+a {{M.}} Lemierre,
-auteur û’Hijpermneslre, à
+auteur d’Hypermnestre, à
-Je n"ai p int lu
+Je n’ai point lu
-sans i^laisir . Voiir le
+sans plaisir. Pour le
-connais pas; on
+connais pas ; on
-très-beaux vers; il
+très-beaux vers ; il
-longtemps 31"*^ Clairon.
+longtemps Mlle Clairon.
-le théAtre, tv’o/t-e? C’est
+le théâtre, violé ? C’est
-action théùtrale ne
+action théâtrale ne
-qu’un écliafaud. J’ai
+qu’un échafaud. J’ai
-avec M’’-^ Clairon
+avec Mlle Clairon
-mon malbeureux second
+mon malheureux second
-pire. (BoiLEAU, l’An pocl., ch. I, V. 61.) Et
+pire. (Boileau, l’Art. poét., ch. {{rom-maj|I|1}}, v. 64.) Et
-tendres respects, i3i7. — A M. GADRIEL CRAMKR’. Je
+tendres respects. {{c|4347. — À {{M.}} GABRIEL CRAMER. |fs=90%}} Je
-des Tancrble pour
+des Tancrède pour
-à M"^ Clairon
+à Mlle Clairon
-que M. Cramer
+que {{M.}} Cramer
-des OEuvres complètes,
+des Œuvres complètes,
-contiendra Tancrhlc, Zulime,
+contiendra Tancrède, Zulime,
-résolution. 1. ):;Jiteur3, Bavoux el François.
+résolution. Éditeurs, Bavoux et François.
-74 CORRESPONDANCE. Vous pourrez (railleurs réimprimer rz/ts^o/Ve ^cnnY//r quand
+Vous pourrez d’ailleurs réimprimer l’Histoire générale quand
-en allendant le
+en attendant le
-ne lardera ])as à
+ne tardera pas à
-mon àme, je
+mon âme, je
-rouler Ja presse,
+rouler la presse,
-sur Lkc et le Cunctatcur ^ ;
+sur Luc et le Cunctateur ;
-le Boiteux, Gardez-vous
+le Boiteux. Gardez-vous
-au dix-buitième volume^, et
+au dix-huitième volume, et
-complets. Yak. iS. — A MADAME
+complets. Vale. 4348. — À MADAME
-écrit bier au
+écrit hier au
-la bâte, à
+la hâte, à
-sur Tancrcde, et
+sur Tancrède, et
-de M. d’Argenlal et de U’"" Scaliger.
+de {{M.}} d’Argental et de Mme Scaliger.
-de moi? Pourquoi M. d’Argental
+de moi ? Pourquoi {{M.}} d’Argental
-aux yeux? Comment M. Fournier 3 trouve-t-il cela? pourquoi
+aux yeux ? Comment {{M.}} Fournier trouve-t-il cela ? pourquoi
-Est-ce Calislc qui
+Est-ce Caliste qui
-mon cber ange? est-ce
+mon cher ange ? est-ce
-mes paperasses? Crèbillon mon maUre. Bonne
+mes paperasses ? Crèbillon mon maître. Bonne
-trop cbanger ce
+trop changer ce
-que f ai regardé
+que j’ai regardé
-mon ?7i«?/;-c^? Pobtesse ne
+mon maître ? Politesse ne
-bon elfet. Voici
+bon effet. Voici
-présume. Pourquoi? parce
+présume. Pourquoi ? parce
-font delà peine.
+font de la peine.
-Daun. 2. De ses OEuvres éditées
+Daun. De ses Œuvres éditées
-d’Argental. 4. Voyez tome V, page iOo.
+d’Argental. Voyez tome {{rom-maj|V|5}}, page 495.
-ANNÉE 17G0. 75 mais
+mais
-de Fanime,déc\\’irante, tragique; sou përc l’amadoue : ô mon
+de Fanime, déchirante, tragique ; son père l’amadoue : {{points|10}}ô mon
-! J’cn-suis indigne \ avec un
+! J’en-suis indigne,{{br0}}avec un
-donner Tancrcde au
+donner Tancrède au
-nous verrous. Vous
+nous verrons. Vous
-bien fûclié que
+bien fâché que
-de Cinna; mais
+de Cinna ; mais
-avez TU cette
+avez vu cette
-divins anges; c’est
+divins anges ; c’est
-de M. le
+de {{M.}} le
-de Conti? C’est
+de Conti ? C’est
-m’a encorneillé; il
+m’a encorneillé ; il
-: Envoyez-la-moi; qu’on
+: Envoyez-la-moi ; qu’on
-à M, Troncliin, à
+à {{M.}} Tronchin, à
-fût M"’" d’Argental
+fût Mme d’Argental
-pour M’’’^ Corneille,
+pour Mlle Corneille,
-que M""- d’Argental
+que Mme d’Argental
-mariage. M"" Denis
+mariage. Mme Denis
-anges. 43i9. — A M. LE MARQUIS D’ARGENCK DE DIRAC. 27
+anges. {{c|4349. — À {{M.}} LE MARQUIS D’ARGENCE DE DIRAC. |fs=90%}} 27
-eu riionneurdc vous
+eu l’honneur de vous
-latin, puisc^i’il vous
+latin, puisqu’il vous
-mauvais franrais ;
+mauvais français ;
-modernes, puiscpie aucun Franrais n’a
+modernes, puisque aucun Français n’a
-aux Bomains sans
+aux Romains sans
-et 1. Zulime, acte V, scène
+et Zulime, acte {{rom-maj|V|5}}, scène
-70 CORRESPONDANCE. dos intciulants; mais
+des intendants ; mais
-la l)ensée! L’ignorance et l’infùme superstition
+la pensée ! L’ignorance et l’infâme superstition
-; (|uelques ])ersonnes échappent
+; quelques personnes échappent
-joug infime qu’on
+joug infâme qu’on
-de M, de
+de {{M.}} de
-respects. 4350. — A M. TRONCIIIX, DE LYON i. 28
+respects. {{c|4350. — À {{M.}} TRONCHIN, DE LYON.|fs=90%}} 28
-demandons, M""" Denis
+demandons, Mme Denis
-de VEscalade. Si
+de l’Escalade. Si
-que M’"" d’Argental
+que Mme d’Argental
-des filles; c’est
+des filles ; c’est
-mes pièces ^ 1. Éditeurs,
+mes pièces. Éditeurs,
-François. 2. A Berlin, en IT.Hî.
+François. À Berlin, en 1752.
-ANNÉE 17 60. 77 4351. — DE M. DIDEROT. Paris,
+{{c|4351. — DE {{M.}} DIDEROT.|fs=90%}} Paris,
-novembre 17C0. Monsieur
+novembre 1760. Monsieur
-ici, ii l’hôtel de ClermontTonnerre, lui, l’ami Daniila\ ille, et
+ici, à l’hôtel de Clermont-Tonnerre, lui, l’ami Damilaville, et
-les communique; mais
+les communique ; mais
-Pourquoi cela? Vous
+Pourquoi cela ? Vous
-en avoir; tant
+en avoir ; tant
-le doit; tant
+le doit ; tant
-lui répondre? Le
+lui répondre ? Le
-la simplicité; à
+la simplicité ; à
-! Ali! mon
+! Ah ! mon
-comme morte; si
+comme morte ; si
-ressources do l’art
+ressources de l’art
-vos portefeuilles; voyez l’E^ther du Poussin parais^^ant devant Assuérus: c’est
+vos portefeuilles ; voyez l’Esther du Poussin paraissant devant Assuérus : c’est
-supplice. .Mais pourquoi. Xmenaïdo n’est-
+supplice. Mais pourquoi. Amenaïde n’est--
-78 CORRESPONDANCE. elle
+elle
-du Poussin? Pourquoi ne vois-jo pas
+du Poussin ? Pourquoi ne vois-je pas
-le môme groupe? Après
+le même groupe ? Après
-le quatrième; mais
+le quatrième ; mais
-ne lardai pas
+ne tardai pas
-récitatifs. I! faut,
+récitatifs. Il faut,
-et marclier plus vile. Ils
+et marcher plus vite. Ils
-là tout? Non,
+là tout ? Non,
-d’accord. ïancrède doit-il croire Aménaïdo coupable? et
+d’accord. Tancrède doit-il croire Aménaïde coupable ? et
-coupable, a-l-elle droit
+coupable, a-t-elle droit
-s’en offenser? Il
+s’en offenser ? Il
-n’y e?t pas
+n’y est pas
-de circonstances? Vous
+de circonstances ? Vous
-temps el la
+temps et la
-il mesemblerail plus
+il me semblerait plus
-contre elle; qu’elle
+contre elle ; qu’elle
-son amant; que
+son amant ; que
-d’Argire el des
+d’Argire et des
-de l’I’Llat; qu’il
+de l’État ; qu’il
-de s’exjiliquer clairement; que
+de s’expliquer clairement ; que
-j’étais innocente; croyez-vous
+j’étais innocente ; croyez-vous
-trouverait étrange? Voilà,
+trouverait étrange ? Voilà,
-vous <;crire. Revenez
+vous écrire. Revenez
-votre pièce; laissez-la
+votre pièce ; laissez-la
-sujet, el dans
+sujet, et dans
-que M"" Clairon
+que Mlle Clairon
-pas, mort-dieu! C’est
+pas, mort-dieu ! C’est
-en soi; mais
+en soi ; mais
-personne. M. Thieriot
+personne. {{M.}} Thieriot
-penser el qui
+penser et qui
-qu’il aimàl mieux
+qu’il aimât mieux
-que vous? En
+que vous ? En
-seule tête? vous
+seule tête ? vous
-les gans
+les gens
-ANNÉE 17 00. 79 de
+de
-à l’écart; c’est
+à l’écart ; c’est
-la sécurité; c’est
+la sécurité ; c’est
-la vengeance; c’est
+la vengeance ; c’est
-leurs ouvrages; c’est
+leurs ouvrages ; c’est
-grands philosophes^, ni
+grands philosophes, ni
-satire dramatique- où
+satire dramatique où
-un fripon; ni
+un fripon ; ni
-m’imputant do prétondues méchancetés
+m’imputant de prétendues méchancetés
-retiré paisibleiiicnt dans
+retiré paisiblement dans
-Histoire universelle^. Quel ouvrage! c’est là (]u’on vous
+Histoire universelle. Quel ouvrage ! c’est là qu’on vous
-se présentent; nous
+se présentent ; nous
-les enfonrant dans
+les enfonçant dans
-fond do nos
+fond de nos
-la tyrannie; et
+la tyrannie ; et
-plus fort; celui
+plus fort ; celui
-et persécuté; que
+et persécuté ; que
-se soumettre; que
+se soumettre ; que
-du despotisme; qu’il
+du despotisme ; qu’il
-peut tout; que
+peut tout ; que
-est perverse; et
+est perverse ; et
-le Russe; la
+le Russe ; la
-la voilii. Toutes
+la voilà. Toutes
-grande entreprise*? Incessamment
+grande entreprise ? Incessamment
-sera com[)lct, les
+sera complet, les
-tout ii la
+tout à la
-et clier maître.
+et cher maître.
-toujours 1. Ouvia;^o de Palissot; voyez tome X.WIX, pago 3Gj. 2. La contK-ilic des
+toujours Ouvrage de Palissot ; voyez tome {{rom-maj|XXXIX|39}}, page 365. La comédie des
-le mùmo. 3. Intitulée
+le même. Intitulée
-etc. 4. V Encyclopédie, (\u\ avait 6t(i suspendue
+etc. L’Encyclopédie, qui avait été suspendue
-tome XXIV, pa^’C iil’i), et
+tome {{rom-maj|XXIV|24}}, page 132), et
-les di.\ derniers volumes do texte
+les dix derniers volumes de texte
-en 170j.
+en 1765.
-80 CORRESPONDANCE. do l’amiliù pour moi. Conservez-vous; songez
+de l’amitié pour moi. Conservez-vous ; songez
-la vôtre; et l’oni})i(jnianos semel
+la vôtre ; et Pompignianos semel
-sublimi tanrje flagello.
+sublimi tange flagello.
-Diderot, •4352. — A M. LE COMTE ALGAUOTTI. A Ferney,
+Diderot, {{c|4352. — À {{M.}} LE COMTE ALGAROTTI. |fs=90%}} À Ferney,
-parlez d’Horace^ comme
+parlez d’Horace comme
-ami, coir.me si
+ami, comme si
-avec Labiénus, Je
+avec Labiénus. Je
-de Russie -, Il
+de Russie. Il
-quelque cliose à
+quelque chose à
-de r///6toire du
+de l’Histoire du
-et V Histoire de Charles AY/pIairait aux
+et l’Histoire de Charles {{rom-maj|XII|12}} plairait aux
-Paris. L^L’tus sum,
+Paris. Lætus sum,
-validus, scd tut amantissimiis. 43o3. — A M. LE COMTE D’ARGENT AL. 29
+validus, sed tui amantissimus. {{c|4353. — À {{M.}} LE COMTE D’ARGENTAL. |fs=90%}} 29
-nos États la
+nos États’’ la
-de l’hyraénée; C’est la rcli^’ion lâchement profanée, 1. L’Essai
+de l’hyménée ; C’est la religion lâchement profanée, L’Essai
-Chefs-d’œuvre d’Horace; Lyon,
+Chefs-d’œuvre d’Horace ; Lyon,
-tome XL, page
+tome {{rom-maj|XL|40}}, page
-AXNKt: ’17(J0. 81 C’est
+C’est
-etc. (Tuntrède, acte II, scène iv.) II faut
+etc. (Tancrède, acte {{rom-maj|II|2}}, scène {{rom|iv|4}}.) Il faut
-suis Tliomme aux
+suis l’homme aux
-où Ton est. II faut
+où l’on est. Il faut
-suis ù vos genoux» je
+suis à vos genoux, je
-honte. II y a l)lus de
+honte. Il y a plus de
-maudite Chevalerie; tout
+maudite Chevalerie ; tout
-et MM. de
+et {{MM.}} de
-la notivelle que
+la nouvelle que
-sont fAchées de
+sont fâchées de
-l’enlever. A la bonne heure; elles
+l’enlever. À la bonne heure ; elles
-reprocher. ÎXous ve)’rons qui
+reprocher. Nous verrons qui
-important. (Jue dites-vous
+important. Que dites-vous
-de M. Lefranc
+de {{M.}} Lefranc
-Fat punl^l On
+Fat puni ? On
-à Paris! Mille
+à Paris ! Mille
-respects. i3.ji. — A M. SHXAC DE AIEILHAN ». .’JO novoiiibrc. Je
+respects. {{c|4354. — À {{M.}} SÉNAC DE MEILHAN. |fs=90%}} 30 novembre. Je
-bontés, monsieur; je
+bontés, monsieur ; je
-me [)as oublier
+me pas oublier
-bien 1. Le y novoinl)re 17tiO, un iJosai-lcurs di; la (Comédie IVaiirdise ayant annoncé roinme cela
+bien Le 9 novembre 1760, un des acteurs de la Comédie française ayant annoncé comme cela
-malin rap|)roclicmcnt entre
+malin rapprochement entre
-la tra;,’édie et le litre de
+la tragédie et le titre de
-Cette iraietc du [«ublic parisien
+Cette gaieté du public parisien
-cause r[uo l’on
+cause que l’on
-petite liiéce que te Fat
+petite piéce que le Fat
-est d(ï l’ont-de-Veylc. (Cl.) 2. Les Autorjraplies..., par M. de Lcscure. Paris, Gay, 186j. 41. — COIIIIKSI’O.NDANCK. I \. fi
+est de Pont-de-Veyle. (Cl.) Les Autographes..., par {{M.}} de Lescure. Paris, Gay, 1865.
-82 CORRESPONDANCE. flaltô de
+flatté de
-digne cl noble
+digne et noble
-une allaire de
+une affaire de
-est désert; il
+est désert ; il
-la peste? Le
+la peste ? Le
-V. 435;). — A M. TRONGHIN, DE LYO^ *. l""’ décembre.
+V. {{c|4355. — À {{M.}} TRONCGHIN, DE LYON.|fs=90%}} 1er décembre.
-en souifriront; mais
+en souffriront ; mais
-nommées M"" Baltazard,
+nommées Mlles Baltazard,
-héritiers véritables 2, pauvres
+héritiers véritables, pauvres
-leur épée; cela
+leur épée ; cela
-de l’argent; c’est
+de l’argent ; c’est
-François. 2. :\1M. Dcsi)rez de
+François. {{MM.}} Desprez de
-ANNEE 1700. 83 dix-huit
+dix-huit
-Ils no porteront
+Ils ne porteront
-de Ferncy, volontiers.
+de Ferney, volontiers.
-de Jésus* et
+de Jésus et
-mienne. ■i3of.. — A M. JEAX SCHOUVALOU’. Ferncy, par
+mienne. {{c|4356. — À {{M.}} JEAN SCHOUVALOW.|fs=90%}} Ferney, par
-votre em|)ire. Il
+votre empire. Il
-plus durs*, et
+plus durs, et
-grand homme; je
+grand homme ; je
-élevé ù son
+élevé à son
-V. 43Ô7. — A M. TRO.NCIII.N, DE LYON 3. 5
+V. {{c|4357. — À {{M.}} TRONCHIN, DE LYON.|fs=90%}} 5
-tendre aflection pour
+tendre affection pour
-compagnie (le Jésus
+compagnie de Jésus
-de M"» lialtazard i)our sept
+de Mlles Baltazard pour sept
-ont ollert mille
+ont offert mille
-l’engager ù leur
+l’engager à leur
-droits. Lliommc auquel
+droits. L’homme auquel
-incapable 1. V(.yoz, Ir.iii.- WI, hi noit; V d.; la page 100; et lomc WVII, page 407 2. Voyez
+incapable Voyez, tome {{rom-maj|XVI|16}}, la note 4 de la page 100 ; et tome {{rom-maj|XXVII|27}} page 407. Voyez
-la lellrc 4317. 3. Éditeurs,
+la lettre 4317. Éditeurs,
-et Fruiirois.
+et François.
-84 CORRESPOiNDANCE. (l’une action
+d’une action
-réponds j)as qu’ils
+réponds pas qu’ils
-pour (|iiatre ou
+pour quatre ou
-encore (|u’ils demandent
+encore qu’ils demandent
-sera déposée; ce
+sera déposée ; ce
-sans doute; et
+sans doute ; et
-encore quel([ue surplus,
+encore quelque surplus,
-les dixhuit mille
+les dix-huit mille
-du grefle de
+du greffe de
-auditeurs. M, des
+auditeurs. {{M.}} des
-ce M. de JMably qui
+ce {{M.}} de Mably qui
-une comédie? Est-ce
+une comédie ? Est-ce
-de ïencin? Que
+de Tencin ? Que
-et inlisiblo paquet,
+et inlisible paquet,
-monsieur. 4358. — A M. LE
+monsieur. {{c|4358. — À {{M.}} LE
-LE BAULT ’. Au
+LE BAULT.|fs=90%}} Au
-permettre. Permettezmoi d’assurer M"" LeBault
+permettre. Permettez-moi d’assurer Mme LeBault
-mon respect; c’est
+mon respect ; c’est
-sentiments ([uej’ai l’honneur
+sentiments que j’ai l’honneur
-etc. 1. Éditeur, de Maudat-Graacey.
+etc. Éditeur, de Maudat-Grancey.
-ANNÉE 1760. 85 4359. — A M. SKNACi. PREMIER MÉDECIN" Dl ROI. Au.v Délices,
+{{c|4359. — À {{M.}} SÉNAC.|fs=90%}} premier médecin du roi. Aux Délices,
-qu’elle no pense
+qu’elle ne pense
-nos liameaux, dans
+nos hameaux, dans
-de Marseille- ;
+de Marseille ;
-quelques malheureux; mais
+quelques malheureux ; mais
-notre Mémoire^, vous
+notre Mémoire, vous
-très-sûr que* si
+très-sûr que, si
-réfugier on terre
+réfugier en terre
-etc, 4360. — A M. THIERIOT. 8
+etc, {{c|4360. — À {{M.}} THIERIOT.|fs=90%}} 8
-cher ami; je
+cher ami ; je
-Quand M"" Rodoyunc’’ viendra,
+Quand Mlle Rodogune viendra,
-reçue. M"" Denis 1. Voyez tome XL, papre ili. 2. La
+reçue. Mme Denis Voyez tome {{rom-maj|XL|40}}, page 444. La
-les ravnpes saD?> soncrcr à 1,< rliarité t^-vanj^éliquc de iJelsunce. ((^i.). 3. il nous
+les ravages sans songer à la charité évangélique de Belsunce. (Cl.) Il nous
-inconnu, ((^i..) i. Voltaire,
+inconnu, (Cl.) Voltaire,
-doute au^si allusion
+doute aussi allusion
-de Hodogune, donnée
+de RHodogune, donnée
-Comédie franraisc au
+Comédie française au
-François Corneille; voyez
+François Corneille ; voyez
-lettre 4120.
+lettre 4320.
-80 CORUESPONDANClî. 110 lui
+ne lui
-point (’crit de
+point écrit de
-ma lellro. M. Le
+ma lettre. {{M.}} Le
-ma prose’. Je
+ma prose. Je
-prie dedireà M. de Bastide- que
+prie de dire à {{M.}} de Bastide que
-Votre ouvrage’ thèologko-fudaïco-rabbinko -philosophique est
+Votre ouvrage thèologico-judaïco-rabbinico-philosophique est
-monsieur VOracle des
+monsieur l’Oracle des
-pas. M"’^ la
+pas. Mme la
-présidente Mole* ferait
+présidente Molé ferait
-à M"" Corneille,
+à Mlle Corneille,
-: Noire ami
+: Notre ami
-pense ôtre quelque choses. Qui
+pense être quelque chose. Qui
-de VHomme de letlns^? Il
+de l’Homme de lettres ? Il
-bon. 1. Voyez tome XXIV, page 159. ■2. Voyez
+bon. Voyez tome {{rom-maj|XXIV|24}}, page 159. Voyez
-sainte Bible; Berne,
+sainte Bible ; Berne,
-président Ilénault que
+président Hénault que
-les ■Mémoires de M™" du
+les Mémoires de Mme du
-1824. 6. VHomme de
+1824. L’Homme de
-Bartoli, p&v le
+Bartoli, par le
-qu’en 17G8, en
+qu’en 1768, en
-de 17C6. Je
+de 1766. Je
-l’année 1759; Paris, 1700, in-12; qui n’esi toutefois
+l’année 1759 ; Paris, 1760, in-12 ; qui n’est toutefois
-1759, pa-r d’Aquin de Chàtcaulyon et
+1759, par d’Aquin de Chàteaulyon et
-A.NXlîl- -ITCiO. 87 Qui
+Qui
-l’auteur i\u Savetier ^ 2 Apparemment quelqu’un delà profession.
+l’auteur du Savetier ? Apparemment quelqu’un de la profession.
-gaillard savetier- de
+gaillard savetier de
-à Ballot’, et
+à Ballot, et
-suis quehiuefois assez
+suis quelquefois assez
-mon àgC; demandez
+mon àge ; demandez
-scribe, lœtare. Venez
+scribe, lætare. Venez
-nerfs. 43GI. — A M. TIIONCHIN, DE LYON*. Délices,
+nerfs. {{c|4361. — À {{M.}} TRONCHIN, DE LYON.|fs=90%}} Délices,
-de Ch,, notre
+de Ch., notre
-peu honteux; mais
+peu honteux ; mais
-range ci son
+range à son
-chez moi; il
+chez moi ; il
-bonnes affair^^s. Pour M"" Chimène
+bonnes affaires. Pour Mlle Chimène
-coûtera 1. bus ou
+coûtera Irus ou
-coin, Genôvo (Paris), 1700, polit in-S» de "23 pages,
+coin, Genève (Paris), 1760, petit in-8° de 23 pages,
-un pot’nie satirique ilo (îroubcr de riroubcntliall, mais
+un poème satirique de Grouber de Groubenthall, mais
-parce qu’un se
+parce qu’on se
-de sou premier
+de son premier
-sur l’Homme; voyez tome 1\. 2. Livre VIII, fable ii. 3. Voyez tome XXXIII, page 50:>, et
+sur l’Homme ; voyez tome {{rom-maj|IX|9}}. Livre {{rom-maj|VIII|8}}, fable {{rom|ii|2}}. Voyez tome {{rom-maj|XXXIII|33}}, page 505, et
-de Marmontcl, livre IV. Voltaire
+de Marmontel, livre {{rom-maj|IV|4}}. Voltaire
-signé dos noms de Malllùcu Ballot une do ses Pompionades en 1700 (voyez les On, dans les l’oèsies méli’es, tome .\). 4. Éditeurs,
+signé des noms de Matthieu Ballot une de ses Pompignades en 1760 (voyez les Oui, dans les Poésies mélées, tome {{rom-maj|X|10}}. Éditeurs,
-88 COIUIESI’ONDANGE. 100,000
+100,000
-Saint-Jean 17G0 ù la
+Saint-Jean 1760 à la
-chose ù moins.
+chose à moins.
-bien pourvues; nous
+bien pourvues ; nous
-tout nus; on
+tout nus ; on
-ou globule? Intérim
+ou globule ? Intérim
-vale. 4362. - A M. LE BRUN. Aux
+vale. {{c|4362. — À {{M.}} LE BRUN.|fs=90%}} Aux
-tout empoisonner; elle
+tout empoisonner ; elle
-votre Ode^, à
+votre Ode, à
-ma réponse; il
+ma réponse ; il
-bonne œuvre -, il
+bonne œuvre, il
-à Paris; c’est
+à Paris ; c’est
-trompe beaucoup: je
+trompe beaucoup : je
-de M. Tronchin.
+de {{M.}} Tronchin.
-mon tige me
+mon âge me
-chère i. Voyez tome WH’, page lô9. 2. Matthieu, vi, 3.
+chère Voyez tome {{rom-maj|XXIV|24}}, page 159. Matthieu, {{rom|vi|6}}, 3.
-ANNf.E 17G0. 89 cette
+cette
-très-obéissant ser\iteur. Voltaire. 4363. — A M. LE COMTE D’ARGEMAL. 9 décembre. REMONTHANCES DE VOLTAIRE A SES A:tGES GARDIENS. De Dcliciis clamavl : \’’ Mes
+très-obéissant serviteur. Voltaire. {{c|4363. — À {{M.}} LE COMTE D’ARGEMAL.|fs=90%}} 9 décembre. remontrances de voltaire à ses anges gardiens. De Deliciis clamavi : 1° Mes
-choses impossibles? 2’* Mes
+choses impossibles ? 2° Mes
-pères ^ condamnant
+pères condamnant
-quelque ressemblance? h" i\e vaut-il
+quelque ressemblance ? 4° Ne vaut-il
-du public? Nota benc que
+du public ? Nota bene que
-du Seifjncur ne
+du Seigneur ne
-paquet cijoint à
+paquet ci-joint à
-aveugle M""= du iJeffant. Si
+aveugle Mme du Deffant. Si
-sa langue; il
+sa langue ; il
-liberté grande-. 8" A propos
+liberté grande. 8° À propos
-grande, ci ma lettre^ à M. LcMuierrc? 9" Dans
+grande, et ma lettre à {{M.}} Lemuierre ? 9° Dans
-pour qurl(]U(’ lenips. Il
+pour quelque temps. Il
-des recjuétes au
+des requêtes au
-usurpé i. Aijjiro, darT» Tancrède, ot P.onassar, dans
+usurpé Argire, dans Tancrède, et Bénassar, dans
-(ou Zulime) ’_’. Mi’moires de (iiammonl. cliap. m. .3 Voyez l’avanl-dernior alinéa de Ju lettre ’»31V
+(ou Zulime). Mémoire de Grammont. chap {{rom|iii|3}}. Voyez l’avant-dernier alinéa de la lettre 4314.
-90 CORRESPONDANCIÎ. sur
+sur
-sera plaisant; mais
+sera plaisant ; mais
-rapetasser Fanime; il faut choisir, 11^ J’attends les feuilles^ de Prault; je
+rapetasser Fanime ; il faut choisir. 11° J’attends les feuilles de Prault ; je
-besogne. \2° J’attends Bodogune^. Je
+besogne. 12° J’attends Rodogune. Je
-de M"" d’Argental,
+de Mme d’Argental,
-mettre Bodogune sous
+mettre Rodogune sous
-de M. Le
+de {{M.}} Le
-quoique M. Le
+quoique {{M.}} Le
-tendrement M. comme M""= d’Argental
+tendrement {{M.}} comme Mme d’Argental
-pour Bodogune, 13°
+pour Rodogune. 13°
-du coin? Il
+du coin ? Il
-de lettres? Il
+de lettres ? Il
-Je iraime point cette ophthalmie; les
+Je n’aime point cette ophthalmie ; les
-bonne heure; ayez peu d’affaires; tenez-vous gai surtout: c’est
+bonne heure ; ayez peu d’affaires ; tenez-vous gai surtout : c’est
-ailes. 43Gi. — A MADAME
+ailes. 4364. — À MADAME
-de gens; l’autre^ est
+de gens ; l’autre est
-Ézéchiel. i. MM. de Crassy. 2. Celles
+Ézéchiel. {{MM.}} de Crassy. Celles
-imprimait. 3. M"--- Corneille; voyez
+imprimait. Mlle Corneille ; voyez
-l’article Ézéciiiei. du
+l’article Ézéchiel du
-en l7Gi, dans
+en 1761, dans
-à M’"’= du Dcflant du
+à Mme du Deffant du
-ne ragoùta guère la marquise; voyez
+ne ragoûta guère la marquise ; voyez
-ANNÉE 1760. 91 On
+On
-contre M. d’Argental.
+contre {{M.}} d’Argental.
-est dos objets que fart judicieux
+est des objets que l’art judicieux
-des yeux’. D’ailleurs
+des yeux. D’ailleurs
-Pondichéry, ci ce
+Pondichéry, à ce
-je crois ^ mais
+je crois, mais
-infiniment audessus de (jillcs. Figurez-vous,
+infiniment au-dessus de Gilles. Figurez-vous,
-Richard Ilf, qu’ils
+Richard III, qu’ils
-à China, tient
+à Cinna, tient
-un liypocrite et
+un hypocrite et
-enterrement ( c’est celui
+enterrement (c’est celui
-Henri VI) ;
+Henri {{rom-maj|VI|6}}) ;
-la veuve \ qui
+la veuve, qui
-hauts cris; elle
+hauts cris ; elle
-au visage; Richard
+au visage ; Richard
-Eh bien! madame,
+Eh bien ! madame,
-vous voulez; voilà
+vous voulez ; voilà
-tuer moimême... Non,
+tuer moi-même... Non,
-parlent i)lus que
+parlent plus que
-chant III ilc l’Ail poeliqite sont citôs plus
+chant {{rom-maj|III|3}} de l’Art poétique sont cités plus
-la j-ttrc i2’J7. 2. Voltaire
+la lettre 4297. Voltaire
-depuis lonL,’teinps la i)risc de
+depuis longtemps la prise de
-ville, rciuisc aux
+ville, remise aux
-le IG janvier 17(1!. 3. C’est iady Anne,
+le 16 janvier 1761. C’est lady Anne,
-de lluiiri M.
+de Henry {{rom-maj|VI|6}}.
-92 CORRESPONDANCE. N’cst-il pas
+N’est-il pas
-de UiéAtre, ils
+de Théâtre, ils
-plus lionnêtes ?
+plus honnêtes ?
-les admire? Portez -vous bien, madame; tAchez d’avoir
+les admire ? Portez-vous bien, madame ; tâchez d’avoir
-cœur. 43G5. — A M. JOLY DE FLEUR Y’, INTENDANT DE BOURGOGNE. Aii.v Délices,
+cœur. {{c|4365. — À {{M.}} JOLY DE FLEURY.|fs=90%}} intendant de bourgogne. Aux Délices,
-décembre 17C0. Monsieur,
+décembre 1760. Monsieur,
-de M. de
+de {{M.}} de
-engager M. le
+engager {{M.}} le
-m’a rendue 2. Permettez
+m’a rendue. Permettez
-la reconnaissance ^ monsieur,
+la reconnaissance, monsieur,
-Voltaire. SoufTrirez-vous que M. et M’"*’ du
+Voltaire. Souffrirez-vous que {{M.}} et Mme du
-obéissances très-humbles? 436G. —
+obéissances très-humbles ? 4366. —
-SON CONSEIL 4. Sire,
+SON CONSEIL. Sire,
-ANNÉE 17 GO. 93 Chambézy,
+Chambézy,
-représente très-humbleraent à
+représente très-humblement à
-nommé Pancliaud fut
+nommé Panchaud fut
-la baute justice
+la haute justice
-de N otre Majesté,
+de Votre Majesté,
-déclare bumblement qu’il
+déclare humblement qu’il
-sa très-bumble requête (ju’ii plaise
+sa très-humble requête qu’il plaise
-la {sic) décbarger des
+la (sic) décharger des
-nommé Pancliaud. Voltaire. 4367, — A M. IIEROX. Au\ Délices,
+nommé Panchaud. Voltaire. {{c|4367. — À {{M.}} HERON.|fs=90%}} Au Délices,
-la baute justice
+la haute justice
-ma roquêlc à
+ma requête à
-que M. le
+que {{M.}} le
-Si M. de
+Si {{M.}} de
-fait qucl([ues difticultés,
+fait quelques difticultés,
-peste ^ ;
+peste ;
-importune bcaucouj). Il
+importune beaucoup. Il
-j’ai riiuniieur d’êlre, monsieur, etc. \ OLTAlllE. 4308. — A M. nUPO.NT. 10
+j’ai l’honneur d’être, monsieur, etc. Voltaire. {{c|4368. — À {{M.}} DUPONT.|fs=90%}} 10
-Si VOUS aviez été cwichs, mon cliei- ami,
+Si vous aviez été cælebs, mon cher ami,
-beaux ermitages; je
+beaux ermitages ; je
-aurais possédé; vous
+aurais possédé ; vous
-eu 1. Voyez plus hauL lu lettre lit.M
+eu Voyez plus haut la lettre 4359.
-yi CORlUiSPONDANCK. la
+la
-frère Adam S qui
+frère Adam, qui
-à Ferney; nous
+à Ferney ; nous
-vous, M’"« Denis
+vous, Mme Denis
-Savez-vous Lien que,
+Savez-vous bien que,
-de loisir; qu’il
+de loisir ; qu’il
-toujours bùtir, planter,
+toujours bâtir, planter,
-des acteurs? Tenez,
+des acteurs ? Tenez,
-ennuyer. Yak, aniice. 43GD. — A M. IIELVÉTIUS. 12
+ennuyer. Vale, amice. {{c|4369. — À {{M.}} HELVÉTIUS. |fs=90%}} 12
-ce • La Serre
+ce {{points|15}}La Serre
-incessamment desserre -. J’ai
+incessamment desserre. J’ai
-de hesogne. Vous
+de besogne. Vous
-qui aflermez vos
+qui affermez vos
-je lahoure moi-même, comme Cincinnatus: de
+je laboure moi-même, comme Cincinnatus : de
-de Socrate ^ dans
+de Socrate, dans
-d’être considérahle et
+d’être considérable et
-que Rohin-mou^ou devait
+que Rohin-mouton devait
-tome XXVII, page 408. 2. Ce
+tome {{rom-maj|XXVII|27}}, page 408. Ce
-Athéniens, héroïde; à
+Athéniens, héroïde ; à
-Olymp. xcv, an I, in-S" de
+Olymp. {{rom|xcv|95}}, an {{rom|I|1}}, in-8° de
-de Marmontci; mais
+de Marmontel ; mais
-ses OEuvres. (B.)
+ses Œuvres. (B.)
-ANNti: I7G0. 93 TOUS, et Tautro i)our M. Saurin. 11 a [)Ili à
+vous, et l’autre pour {{M.}} Saurin. Il a plu à
-avaient cidevant pour moi; ils
+avaient ci-devant pour moi ; ils
-été perdus: c’est
+été perdus : c’est
-me parlez -vous? Je
+me parlez-vous ? Je
-frère Menoux? Ah! rassurez-vous
+frère Menoux ? Ah ! rassurez-vous
-de Naboth^ Je
+de Naboth. Je
-été reçus? Vous
+été reçus ? Vous
-mieux reçu* que
+mieux reçu que
-de Pompignan? Vous
+de Pompignan ? Vous
-que M""= de
+que Mme de
-et M. le
+et {{M.}} le
-protection très-marquée? Croyez-moi,
+protection très-marquée ? Croyez-moi,
-de l)hilosophes n’est
+de philosophes n’est
-ses tuteurs ^ et
+ses tuteurs, et
-Fronde. K’avez-vous pas
+Fronde. N’avez-vous pas
-: Kl l’ami l’ompignan pense ôtro quoique chose’ ? ^ oilù à
+: Et l’ami Pompignan pense être quelque chose? Voilà à
-un Oracle^ des anciens fulclcs ;
+un Oracle des anciens fidèles ;
-service. 1. Les liais, liv. III, chap. xxi. 2. Voyez paj;*’ (>•’. 3. CV’tuil la protention du parlement. \. Voyez
+service. Les Rois, liv. {{rom-maj|III|3}}, chap. {{rom|xxi|21}}. Voyez page 69. C’était la prétention du parlement. Voyez
-4360. 0. N’oyez ibid.
+4360. Voyez ibid.
-96 CORRliSPONDANCE. Dieu VOUS conserve
+Dieu vous conserve
-petit nombre! Frappez,
+petit nombre ! Frappez,
-roi, el délestons
+roi, et délestons
-fanatiques. 4;370. — A M. DESPRKZ DE CRASSY, L’AINÉ, A CItASSY ’. Monsieur,
+fanatiques. {{c|4370. — À {{M.}} DESPREZ DE CRASSY, L’AINÉ,|fs=90%}} {{c|à crassy.|fs=90%|sc}} Monsieur,
-la ditrérence de
+la différence de
-maux incurables; ils
+maux incurables ; ils
-soulagés parle plaisir
+soulagés par le plaisir
-j’ai riionneur d’être,
+j’ai l’honneur d’être,
-Voltaire. 437]. — A M. LE COMTE D’ARGEiXTAL. 15
+Voltaire. {{c|4371. — À {{M.}} LE COMTE D’ARGENTAL.|fs=90%}} 15
-au but; combien
+au but ; combien
-art desvers est difficile; quel
+art des vers est difficile ; quel
-imprimait Tancr’ede sans
+imprimait Tancrède sans
-m’avez embarqué; empêchez
+m’avez embarqué ; empêchez
-naufrage. Commeutvont les
+naufrage. Comment vont les
-yeux démon ange
+yeux de mon ange
-lu Calisie? Ah, mésanges! j’ai
+lu Caliste ? Ah, mes anges ! j’ai
-de M"" Clairon, Croyez-moi,
+de Mlle Clairon. Croyez-moi,
-les convulsionnaires^ qui
+les convulsionnaires qui
-non tcmpestà. El puis,
+non tempestà. Et puis,
-viol anglais ^ la
+viol anglais, la
-suis fâché, mes anges! ramenez
+suis fâché. Ô mes anges ! ramenez
-par M. Armand
+par {{M.}} Armand
-est do la
+est de la
-secrétaire. L’adiesse est
+secrétaire. L’adresse est
-Crassier. 2. En 17.j9 et
+Crassier. En 1759 et
-les convulsionnai/ es se
+les convulsionnaires se
-lettre 43i6.
+lettre 4346.
-ANNEE 17 60. 97 4372. — .V M. PRAULT FIL.S’. Aux Délices... Aa reste,
+{{c|4372. — À {{M.}} PRAULT FILS. |fs=90%}} Aux Délices... ... Au reste,
-de mou épître à M"" de
+de mon épître à Mme de
-que Tancrkle est
+que Tancrède est
-viens deuvoyer à M. d’Argcntal est
+viens d’envoyer à {{M.}} d’Argental est
-débit. i:J73. — A M. TlIltniOT 2. l.j décembre.
+débit. {{c|4373. — À {{M.}} THIERIOT.|fs=90%}} 15 décembre.
-l’ami Tliicriot voulait
+l’ami Thieriot voulait
-chants ûclu Puccllc, ouvrage
+chants de la Pucelle, ouvrage
-que dos fragments
+que des fragments
-mes papej-asses. Si
+mes paperasses. Si
-amuser M. Damilaville et M. Tliicriot, l’auteur
+amuser {{M.}} Damilaville et {{M.}} Thieriot, l’auteur
-Protagoras, eu lui
+Protagoras, en lui
-sont soumis; cela
+sont soumis ; cela
-Dieu. 437 i. — A M. DE liRE.NLES. Aux
+Dieu. {{c|4374. — À {{M.}} DE BRENLES.|fs=90%}} Aux
-16 déoembre. Vous
+16 décembre. Vous
-toujours, quoiqiieje ne
+toujours, quoique je ne
-vient dansces terres; vous
+vient dans ces terres ; vous
-de lîodogune sache
+de Rodogune sache
-encore, al)andonné de Fonteiielle, n’avait
+encore, abandonné de Fontenelle, n’avait
-sa tille les comincnceiiienls de
+sa fille les commencements de
-mince éduca 1. Ivditcurs, de
+mince éduca- Éditeurs, de
-et Fram.oi’S. 2. Éditeur-*, de
+et François. Éditeurs, de
-François. VI. — ConnKbPo.NUANCi:. IX. 7
+François.
-98 CORRESPONDANCE. tion.
+tion.
-convenait h un soldai de
+convenait à un soldat de
-la tille de
+la fille de
-pauvre lionmie qui
+pauvre homme qui
-et ([ui puisse
+et qui puisse
-logerons, chauiïerons, blanchirons,
+logerons, chaufferons, blanchirons,
-pauvre ami? vous
+pauvre ami ? vous
-château deTournay ;
+château de Tournay ;
-femme. Ètes-YOUS enfin
+femme. Ètes-vous enfin
-? Valc, amice. V. 4375. — A M. LE COMTE D’ARGEMAL. IG décembre.
+? Vale, amice. V. {{c|4375. — À {{M.}} LE COMTE D’ARGENTAL.|fs=90%}} 16 décembre.
-; Rodogune* est
+; Rodogune est
-à M""= de Groléc^ qui
+à Mme de Grolée, qui
-de Latour-duPin ’ avait
+de Latour-du-Pin avait
-ce voyage? Il
+ce voyage ? Il
-de Tancrède.ie vous
+de Tancrède. Je vous
-de Caritidès; on
+de Caritidès ; on
-rien retrancher K Nous venons déjouer, ma
+rien retrancher. Nous venons de jouer, ma
-la lille, au
+la fille, au
-acte ; 1. M"^ Corneille. 2. Tante
+acte : Mlle Corneille. Tante
-d’Argental. 3. 11 aoUicilait une
+d’Argental. Il sollicitait une
-enlever M"’= Corneille
+enlever Mlle Corneille
-acte III, scène ii.
+acte {{rom-maj|III|3}}, scène {{rom|ii|2}}.
-ANNtE 1760. 99 Qu’entends-jo ?
+Qu’entends-je ?
-mon pcrel —
+mon père ! —
-ton père!... est-ce
+ton père ! ... est-ce
-ce nom? (Scùns II.) Vous pouvez ^tre convaincus
+ce nom ? (Scène {{rom|ii|2}}.){{br0}}Vous pouvez être convaincus
-secret silr, pour
+secret sûr, pour
-détails liistoriques au
+détails historiques au
-soient récbaullés par
+soient réchauffés par
-craignant do lui
+craignant de lui
-que m’avcrtir était
+que m’avertir était
-seul devoir ’. Ces
+seul devoir. Ces
-à Tancrède? pourquoi,
+à Tancrède ? pourquoi,
-le voir? il
+le voir ? il
-jusqu’à Tancrède? Aménaïde,
+jusqu’à Tancrède ? Aménaïde,
-bien davantage; tout
+bien davantage ; tout
-genoux M. et M’"* d’Argental
+genoux {{M.}} et Mme d’Argental
-se niettent à
+se mettent à
-de Roclogune, iVAilialie, et
+de Rodogune, d’Athalie, et
-de Tancrhle, de Scmiramis, etc.
+de Tancrède, de Sémiramis, etc.
-la Puccllc; il
+la Pucelle ; il
-correct malheureusement; le
+correct malheureusement ; le
-y nuuKiue. Vous avez Acanthe*. Oh, pardieu 1 que manquc-l-il à Acanthe? nous
+y manque. Vous avez Acanthe. Oh, pardieu ! que manque-t-il à Acanthe ? nous
-fous 1. Voyez tome V, pa^e 50 i, 2. C’est
+fous Voyez tome {{rom-maj|V|5}}, page 564. C’est
-d’un pcrbounagc du
+d’un personnage du
-1(0 COUUESl’ONDANCE. d’AcantliC ;
+d’Acanthe ;
-! l’ardon; voici
+! Pardon ; voici
-pour Lekain; vous m’enverrez l)ronK’ni’r. 4310. — A M. LEKAIX. IG décembre.
+pour Lekain ; vous m’enverrez promener. {{c|4376. — À {{M.}} LEKAIN.|fs=90%}} 16 décembre.
-de Tancrhde un peu déhrouillée, quand
+de Tancrède un peu débrouillée, quand
-seriez déharrassés de
+seriez débarrassés de
-Belle Pcnitente, et
+Belle Pénitente, et
-reprendre Tancrhde. Gn\ce aux
+reprendre Tancrède. Grâce aux
-de M. et M""^ d’Argcntal, tout
+de {{M.}} et Mme d’Argental, tout
-en ordre; et
+en ordre ; et
-au théùtre, ce
+au théâtre, ce
-de Prauit. Rien
+de Prault. Rien
-sont nécessaires; mais c’est ([uand il
+sont nécessaires ; mais c’est quand il
-ne soufl’rir d’appareil
+ne souffrir d’appareil
-de Tancrcde,\Q crois
+de Tancrède, je crois
-vers dilférentsde ceux
+vers différents de ceux
-deux cents; je
+deux cents ; je
-ANNKli: I7(i0. 101 lions avant
+tions avant
-réussit, illa vendra
+réussit, il la vendra
-miennes. 4377. — A M. LE COMTE D’AUGE MAL. 16
+miennes. {{c|4377. — À {{M.}} LE COMTE D’ARGENTAL.|fs=90%}} 16
-du soir; je
+du soir ; je
-de Tanaide; il
+de Tancrède ; il
-votre jjonté qui
+votre bonté qui
-la hâte* ;
+la hâte ;
-de l’art; mais
+de l’art ; mais
-a trèsgrand tort
+a très-grand tort
-un ouvrage- sur
+un ouvrage sur
-à Cornoiih’. J’ai
+à Corneille. J’ai
-moins ([u’il mérite
+moins qu’il mérite
-nul goi"il à
+nul goût à
-la tète de mes sol i. En moins d’im mois; voyez tomo V, pa;:c iO-2. 2. Appel
+la tête de mes sot- En moins d’un mois ; voyez tome {{rom-maj|V|5}}, page 492. Appel
-les ualions de
+les nations de
-tome XXIV, pnso 191.
+tome {{rom-maj|XXIV|24}}, page 191.
-102 COHHKSl’ONDANCIi. lises, on folles,
+tises, ou folles,
-trouve jias plus
+trouve pas plus
-nommé IJrizard a
+nommé Brizard a
-plat père? qu’est-ce
+plat père ? qu’est-ce
-aux lecteurs? J’ai
+aux lecteurs ? J’ai
-liv. V, fab. x.) Daignez
+liv. {{rom-maj|V|5}}, fab. {{rom|x|10}}.) Daignez
-à Tcrée beaucoup
+à Térée beaucoup
-de Pliilomèle soient
+de Philomèle soient
-certaine lettre* que
+certaine lettre que
-de Térèe? Pardon,
+de Térèe ? Pardon,
-excéder. 4378. — A M. PRAULT FILS «. M. de
+excéder. {{c|4378. — À {{M.}} PRAULT FILS. |fs=90%}} {{M.}} de
-de M. Prault,
+de {{M.}} Prault,
-de Tancrede imprimée avec VÉpître. Il
+de Tancrède imprimée avec l’Épître. Il
-feuilles imprimées; elles
+feuilles imprimées ; elles
-de contre-sens; cela
+de contre-sens ; cela
-la confusion; on
+la confusion ; on
-devait joindre; on
+devait joindre ; on
-ôter. M. Prault peut i. Citée
+ôter. {{M.}} Prault peut Citée
-lettre 431i, et
+lettre 4314, et
-25 novembre,, où
+25 novembre, où
-ANNÉE 17 60. -103 surtout
+surtout
-dernier conidet, en
+dernier couplet, en
-passables. M. de
+passables. {{M.}} de
-les feuilles; il
+les feuilles ; il
-à M. Prault
+à {{M.}} Prault
-par M. d’Argental.
+par {{M.}} d’Argental.
-libraire. M. de
+libraire. {{M.}} de
-que M. Prault
+que {{M.}} Prault
-frères Cramer: ils
+frères Cramer : ils
-la pièce; ils
+la pièce ; ils
-quand M. Prault
+quand {{M.}} Prault
-trouvent trèsbon et
+trouvent très-bon et
-que M. de
+que {{M.}} de
-Paris. M, Prault
+Paris. {{M.}} Prault
-à Tancnde; M""’ la
+à Tancrède ; Mme la
-à M. Prault,
+à {{M.}} Prault,
-morceau curieux \ historique
+morceau curieux, historique
-du xv° siècle remplis
+du {{siècle texte|15}} remplis
-certainement cl la lecture; ainsi M. Prault
+certainement à la lecture ; ainsi {{M.}} Prault
-présent. M. Prault
+présent. {{M.}} Prault
-d’un savant; ainsi
+d’un savant ; ainsi
-peut Otrc de M. de
+peut être de {{M.}} de
-censure, M. Prault
+censure, {{M.}} Prault
-mettre ù la
+mettre à la
-de Tancnde la formule impertinoiile de la per 1. VAppel à toutes la nalions; Vnyc/. tvmc XXIV, page 101.
+de Tancrède la formule impertinente de la per- L’Appel à toutes les nations ; Voyez tome {{rom-maj|XXIV|24}}, page 191.
-<04 COUUESPONDANCK. mission de |)olicc et du privilèrjc; cela
+mission de police et du privilège ; cela
-les grefles pour
+les greffes pour
-aux libraires; mais
+aux libraires ; mais
-instamment AI. Prault
+instamment {{M.}} Prault
-amitié. 4379. — A M.JEAN S C H U V A L O W, Ferncy, par
+amitié. {{c|4379. — À {{M.}} JEAN SCHUVALOW.|fs=90%}} Ferney, par
-à faire: Votre
+à faire : Votre
-à M. de
+à {{M.}} de
-belle àme. Je
+belle âme. Je
-V. 4380. — A M. DES HAUTERAIESi, A PARIS, 21
+V. {{c|4380. — À {{M.}} DES HAUTERAIES,|fs=90%}} à paris. 21
-vos Doutes; ils
+vos Doutes ; ils
-vieux I. Voyez
+vieux Voyez
-tome XL, page i98.
+tome {{rom-maj|XL|40}}, page 498.
-ANXKl- ITdO. 105 livre
+livre
-de l’iiypothénuse était
+de l’hypothénuse était
-mille ans; et
+mille ans ; et
-vingt siècles? des
+vingt siècles ? des
-de Tentâtes, comme
+de Teutatès, comme
-Un officier’ qui
+Un officier qui
-quatre Ycidam, qu’il
+quatre Veidam, qu’il
-toute anti([uité! Le
+toute antiquité ! Le
-bien vieux; les
+bien vieux ; les
-vous, monsieur; mais
+vous, monsieur ; mais
-ventre ù ceux
+ventre à ceux
-etc. 4381. — A M. DAQUI\s. Au
+etc. {{c|4381. — À {{M.}} DAQUIN.|fs=90%}} Au
-vos Semaines^. Je
+vos Semaines. Je
-Vous citez .M. de
+Vous citez. {{M.}} de
-me [)réserve d’avoir
+me préserve d’avoir
-écrit celte fausseté ! \. Le chevalier do Maudavo ;
+écrit cette fausseté ! Le chevalier de Maudave ;
-lettre i2G7. 2. l^lditeiirs, de
+lettre 4267. Editeurs, de
-François. 3. La Semaine lillvraij’e.
+François. La Semaine littéraire.
-106 COUR ES POND ANGE. J’ai, (lès l’Ago do douze
+J’ai, dès l’âge de douze
-nombre prodi,t,Meux de
+nombre prodigieux de
-possumus onines. Dieu
+possumus omnes. Dieu
-un Newton! Ah! monsieur! vous
+un Newton ! Ah ! monsieur ! vous
-par M. Thieriot,
+par {{M.}} Thieriot,
-persuadé. 4382. — A M. THIERIOT. 22
+persuadé. {{c|4382. — À {{M.}} THIERIOT.|fs=90%}} 22
-Un M. Chamberlan,
+Un {{M.}} Chamberlan,
-même cordonnier’, comme
+même cordonnier, comme
-DEFFANT. A Ferncy, 22
+DEFFANT. À Ferney, 22
-(Lib. I, sat. m, v. 125.) 2. T^asp-Frèron était
+(Lib. {{rom-maj|I|1}}, sat. {{rom|iii|3}}, v. 125.) Wasp-Fréron était
-longtemps j
+longtemps ;
-ANNÉE 1760. < 07 que
+que
-eu Thonneur de
+eu l’honneur de
-Les rogatons’ que
+Les rogatons que
-amusez-vous, madame? que
+amusez-vous, madame ? que
-si courte? Comment le président- s’accommode-t-il d’être septuagénaire? Pour
+si courte ? Comment le président s’accommode-t-il d’être septuagénaire ? Pour
-bel Age de
+bel âge de
-de M"’^ Corneille.
+de Mlle Corneille.
-Italie ^ qui
+Italie qui
-devenu méchant! C’est
+devenu méchant ! C’est
-philosophes. 4384. — A M. LE COMTE D’ARGENTAL. 22
+philosophes. {{c|4384. — À {{M.}} LE COMTE D’ARGENTAL.|fs=90%}} 22
-divin ange? n’importuné-je
+divin ange ? n’importuné-je
-deux chevaliers? Plût
+deux chevaliers ? Plût
-de Toncrcde fussent
+de Tancrède fussent
-bon poète en
+bon poëte en
-la capitale? n’y
+la capitale ? n’y
-se réjouir? n’y
+se réjouir ? n’y
-des échafauds? dès
+des échafauds ? dès
-Le Drun et
+Le Brun et
-de M"« Corneillo. (Ci..) i. Voyci plus liaut le
+de Mlle Corneille. (Cl.) Voyez plus haut le
-lettre 4305. 2. Hénault,
+lettre 4365. Hénault,
-Roma vcdut.i, Fedo pcrduta.
+Roma veduta, Fede perduta.
-408 CORRESPONDANCE. En
+En
-voici Orcsk. Poiinjuoi tous
+voici Oreste. Pourquoi tous
-aiment ranti(iuité sont-ils
+aiment l’antiquité sont-ils
-cet ouvrage? Pensez-vous que M"^’ Clairon
+cet ouvrage ? Pensez-vous que Mlle Clairon
-et M"" Diimesnil dans
+et Mlle Dumesnil dans
-de Clytemneslre? Croyez-vous
+de Clytemnestre ? Croyez-vous
-de Clyteninestre ne
+de Clytemnestre ne
-un ellet terrible? Vous
+un effet terrible ? Vous
-bien trompé; mais
+bien trompé ; mais
-: pourquoi? parce
+: pourquoi ? parce
-un père^ qui
+un père qui
-la pièce- de Ilurlaud vous
+la pièce de Hurtaud vous
-a plu; si
+a plu ; si
-ont amusés; si
+ont amusés ; si
-incessamment M. le uiaréchal de
+incessamment {{M.}} le maréchal de
-grand questionneur; il
+grand questionneur ; il
-de W^" Rodogune; nous
+de Mlle Rodogune ; nous
-de M""’ de Ruffec’; elle
+de Mme de Ruffec ; elle
-trois ans^; j’étais
+trois ans ; j’étais
-respects. 4385. — A M. DAMILAVILLE. 22
+respects. {{c|4385. — À {{M.}} DAMILAVILLE.|fs=90%}} 22
-vos bontés \ J’ai
+vos bontés. J’ai
-comme i. Argirc et Bénassar. 2. Le
+comme Argire et Bénassar. Le
-de Maisons; morte
+de Maisons ; morte
-d’avril 1758; voyez
+d’avril 1758 ; voyez
-3621. 5. Damilavillc avait
+3621. Damilaville avait
-la poste; ce
+la poste ; ce
-AX.NIÎE 1760. 109 si
+si
-ami. 4380. — A M. DIDEROT’. Décembre.
+ami. {{c|4386. — À {{M.}} DIDEROT.|fs=90%}} Décembre.
-maître, jaurais asssurément bien
+maître, j’aurais assurément bien
-silence, puiscjue vous
+silence, puisque vous
-vous aide? Vous
+vous aide ? Vous
-attendait dos définitions
+attendait des définitions
-votre santé! Je
+votre santé ! Je
-de Tancnde. Mais
+de Tancrède. Mais
-une tragédie- qui
+une tragédie qui
-avant Tancnde, et
+avant Tancrède, et
-de Tancrede par
+de Tancrède par
-j’ai corrigé; j’ai
+j’ai corrigé ; j’ai
-dans Tancrede, depuis
+dans Tancrède, depuis
-père d’.Vménaïde au
+père d’Aménaïde au
-sachent pleurer? Sera-ce
+sachent pleurer ? Sera-ce
-leur profession? 11 n’y
+leur profession ? Il n’y
-sont presfpie uniijiics. Ce
+sont presque uniques. Ce
-que M"’ Clairon
+que Mlle Clairon
-Le iléquisitoire’ Joly de Kleury sera
+Le Réquisitoire Joly de Fleury sera
-de 1. Ilcponsc à
+de Réponse à
-28 n()veinl)re; voyoz-lii ci-dessus, no iUol. 2. l’anime, qui nelnit (|ue Ziiliiiie reloiicliée ;
+28 novembre ; voyez-la ci-dessus, n° 4351. Fanime, qui n’était que Zulime retouchée ;
-tome 1\. 3. Contre l’Lncijclupédiv.
+tome {{rom-maj|IV|4}}. Contre l’Encyclopédie.
-410 CORRIîSPONDANCn. honte.
+honte.
-fait rougir \ Les
+fait rougir. Les
-chez M"’« la
+chez Mme la
-de Mole*, il
+de Molé, il
-sort (le M"" Corneille,
+sort de Mlle Corneille,
-Un grand-ciuimbrier qui
+Un grand-chambrier qui
-: a Mesdames,
+: « Mesdames,
-pour M"" Corneille
+pour Mlle Corneille
-pour elle? »
+pour elle ? »
-que M’"" de Mole a
+que Mme de Molé a
-des lilles de
+des filles de
-manœuvres. M""^ de
+manœuvres. Mme de
-lettres. M. le
+lettres. {{M.}} le
-l’abbé Morcllet, sans
+l’abbé Morellet, sans
-point lurimperlinent Mémoire
+point lu l’impertinent Mémoire
-chose dii au
+chose dit au
-un trèsbon parti
+un très-bon parti
-vie. 4387. — A M. LE
+vie. {{c|4387. — À {{M.}} LE
-ALBERGATI CAPACELLI. Au
+ALBERGATI CAPACELLI.|fs=90%}} Au
-de Ferncy, en
+de Ferney, en
-eux quilientles âmes
+eux qui lient les âmes
-ANNÉE 17G0. 4 11 J’ai SU des longtemps
+J’ai su dès longtemps
-seigneurs do vos
+seigneurs de vos
-des tbéàtres élevés
+des théâtres élevés
-ouvrages dramaticjues italiens,
+ouvrages dramatiques italiens,
-plus puissantes; c’est
+plus puissantes ; c’est
-chef-d’œuvre delà société
+chef-d’œuvre de la société
-monsieur, pondant que
+monsieur, pendant que
-vers italiens; vous
+vers italiens ; vous
-de Ta/icm/c^; et
+de Tancrède ; et
-quelques théûtrcs de
+quelques théâtres de
-sujet cl l’intrigue
+sujet et l’intrigue
-en cflet que
+en effet que
-vraie comédie? C’est
+vraie comédie ? C’est
-en comparaison! A-t-on
+en comparaison ! A-t-on
-ou (juarantc mille discours moraux? et
+ou quarante mille discours moraux ? et
-humani niliil a mo alionuin puto *. 1. Cette
+humani nihil a me alienum puto. Cette
-traduite cii italien
+traduite en italien
-amis d’Albcrgati, le
+amis d’Albergati, le
-Paradisi. 2. Tcrcncc, Ilcaulonlunoruvicnoa.
+Paradisi. Térence, Heautontimoroumenos.
-442 CORRESPONDANCE. Apprimc in
+Apprime in
-ut ne (juid niinis ’. Natuia lu illi pator es,
+ut me quid nimis. Natura tu illi pater es,
-etc. -. C’est
+etc. C’est
-qui lait un
+qui fait un
-de Térence; c’est
+de Térence ; c’est
-pas ])ro(Uiit une admiration stérile; elles
+pas produit une admiration stérile ; elles
-Clémence ci Auguste^. Une
+Clémence d’Auguste. Une
-où lUiodope demande
+où Rodope demande
-le Prcjugé à
+le Préjugé à
-du Glorieux; et
+du Glorieux ; et
-de iEnfant prodigue
+de l’Enfant prodigue
-en latin; si quei([ues pédants
+en latin ; si quelques pédants
-a-t-on l’obligation? Au
+a-t-on l’obligation ? Au
-les Pohjeucte, les
+les Polyeucte, les
-dulces leneanl aiite omnia Musœ. (ViRG., Georfj., lib. II, v.
+dulces teneant ante omnia Musæ. (Virg., Georg., lib. {{rom-maj|II|2}}, v.
-de l’huma 1. Térence, Andrlenne. 2. Id., les Addphcs. 3. Cinna.
+de l’huma- Térence, Andrienne. Id., les Adelphes. Cinna.
-il s’asit ici
+il s’agit ici
-Frédéric II ;
+Frédéric {{rom-maj|II|2}} ;
-ce l’ut après uue représentation
+ce fut après une représentation
-la Cleinenza di
+la Clemenza di
-ANNÉE 17C0. 413 nitc triomphent
+nité triomphent
-dans Mèrope, l’amour
+dans Mérope, l’amour
-remuent Yàmc la
+remuent l’âme la
-moins d’àmes grossières
+moins d’âmes grossières
-qui ût des
+qui fit des
-leurs familles; mais
+leurs familles ; mais
-cette magnificence; mais
+cette magnificence ; mais
-feros. (OviD., II, ex Ponio, ep. ix, v. -IS.) Aussi
+feros. (Ovid., {{rom-maj|II|2}}, ex Ponto, ep. {{rom|ix|9}}, v. 48.) Aussi
-Léon X, l’archevêque Trissino\ le
+Léon {{rom-maj|X|10}}, l’archevêque Trissino, le
-tant d’amateurs; qu’ils
+tant d’amateurs ; qu’ils
-gouvernements lissent ce
+gouvernements fissent ce
-jeux publics; s’ils
+jeux publics ; s’ils
-s’accoutument (juc trop
+s’accoutument que trop
-l’intérêt, i)lus fort
+l’intérêt, plus fort
-Les Claverct cherchent à i)erdre les
+Les Claveret cherchent à perdre les
-les Itacine. C’est
+les Racine. C’est
-armes. 1. Voyez la nolt-, tuiiic IV, im;,’o lS8. 11. — ConnF.SI’ONDANCK. IX. o
+armes. Voyez la note, tome {{rom-maj|IV|4}}, page 488.
-114 CORRESPONDANCE. Un
+Un
-ils peuvent; l’Opéra
+ils peuvent ; l’Opéra
-les voéticns, etc.,
+les voétiens, etc.,
-accusa PlibJre d’être
+accusa Phèdre d’être
-l’auteur, sera- 1 -il permis
+l’auteur, sera-t-il permis
-sa destinée; l’ar un
+sa destinée ; Par un
-entraînée. ( Racine, Pliéihe, acto IV, scène vi.) N’est-ce
+entraînée. (Racine, Phédre, acte {{rom-maj|IV|4}}, scène {{rom|vi|6}}.) N’est-ce
-a manqué? J’ai
+a manqué ? J’ai
-une cal)ale de canailles \ et
+une cabale de canailles, et
-de celle cabale,
+de cette cabale,
-dans celle tragédie
+dans cette tragédie
-les convulsionnaircs; ainsi
+les convulsionnaires ; ainsi
-Si 31. de l’Empyrée-, auteur
+Si {{M.}}. de l’Empyrée, auteur
-de 1. Voyez tome IV, page 98. 2. Lefranc de Pompignan; voyez tome XXIV. page
+de Voyez tome {{rom-maj|IV|4}}, page 98. Lefranc de Pompignan ; voyez tome {{rom-maj|XXIV|24}}. page
-ANNÉE 1760. Ilo l’Europe
+l’Europe
-idolâtres. M. deSaint-Foix, gentilhomme
+idolâtres. {{M.}} de Saint-Foix, gentilhomme
-un livre’ très-utile
+un livre très-utile
-Mais qu"est-il arrivé? Sa
+Mais qu’est-il arrivé ? Sa
-de VOraclc et
+de l’Oracle et
-que messieurs- du Journal chritien l’ont
+que messieurs du Journal chrétien l’ont
-honnêtes gens, La
+honnêtes gens. La
-Dictionnaire encyclopcdique dont
+Dictionnaire encyclopédique dont
-Un convulsionnaire^ s’avise
+Un convulsionnaire s’avise
-qu’un convulsionnaire: c’est
+qu’un convulsionnaire : c’est
-ces éncrgumènes de
+ces énergumènes de
-bûche ’’ et
+bûche et
-prédestiné parla grâce
+prédestiné par la grâce
-Dieu h détruire VEncyclophlie ;
+Dieu à détruire l’Encyclopédie ;
-pas chrétiens; il
+pas chrétiens ; il
-inlisible libelle^ en
+inlisible libelle en
-l’article Ame de
+l’article Ame’’ de
-cet arlicle doit
+cet article doit
-son âme; il dénonce 1. Voyez tome X\, pago 3-23; et XXVI, 128. 2. Les
+son âme ; il dénonce Voyez tome {{rom-maj|XX|20}}, page 323 ; et {{rom-maj|XXVI|26}}, 128. Les
-Dinouart, Juannet, et Triiblct. 3. Aljraliam-Joscph de Chaunici.\, d’abord marcliand de vinaigre 4. Louis-Adrien Le Paijje, mort
+Dinouart, Joannet, et Trublet. Abraham-Joseph de Chaumeix, d’abord marchand de vinaigre. Louis-Adrien Le Paige, mort
-il exerraii, la
+il exerçait, la
-coups du bùclic à
+coups de bûche à
-en 1700, deux
+en 1760, deux
-Père Coltu dit
+Père Cottu dit
-ne lit aucun
+ne fit aucun
-et ([u’elle accoucha
+et qu’elle accoucha
-jours apiès. (Ci,.) —
+jours après. (Cl.) —
-de Grimni, io avril 1701. Ce Père r.ottu, fils
+de Grimm, 15 avril 1761. — Ce Père Cottu, fils
-des Malles, est
+des Halles, est
-la Itelation Je la
+la Relation de la
-jésuite Uertliier; voyez tome XXIV, page 100. 5. Préjuyés légitimes contre l’Encyclopédie; 17J8-I7J9, quatre
+jésuite Berthier(( ; voyez tome {{rom-maj|XXIV|24}}, page 100. Préjugés légitimes contre l’Encyclopédie ; 1758-1759, quatre
-IIG CORRESPONDANCE. (Idiic CCI article
+donc cet article
-de l’Ame, de
+de l’âme, de
-les philosopiies en
+les philosophes en
-de lui; mais
+de lui ; mais
-pouvait l’afl’aiblir. Il
+pouvait l’affaiblir. Il
-qu’il peut; il attaciue même
+qu’il peut ; il attaque même
-de Locke; cet (irticlc enfin
+de Locke ; cet article enfin
-Notre convulsionnaUx défère
+Notre convulsionnaire défère
-de Vàme, et
+de l’âme, et
-Un magistrat^, accablé
+Un magistrat, accablé
-: c’està-dire on
+: c’est-à-dire on
-de Vunivcrs, mais
+de l’univers, mais
-un folliculaire’^. Maître
+un folliculaire. Maître
-de M. de l’Emjnjrèe; ce
+de {{M.}} de l’Empyrèe ; ce
-ne man([ue pas
+ne manque pas
-deux mille; ainsi
+deux mille ; ainsi
-combat pro/bds. «
+combat pro focis. «
-un ministre* d’État; le
+un ministre d’État ; le
-nécessité, Desfontaincs vécut; et
+nécessité, Desfontaines vécut ; et
-tome XXVI, page i’28. 2. Omer
+tome {{rom-maj|XXVI|26}}, page 128. Omer
-de Flcury. 3. Faiseur
+de Fleury. Faiseur
-feuilles. {No(e de Voltaire.) 4. Le
+feuilles. (Note de Voltaire.) Le
-ANNÉE 1760 HT ce
+ce
-mordre, l’iotérêt veut
+mordre, l’intérêt veut
-en Italie; contre
+en Italie ; contre
-en Angleterre; contre
+en Angleterre ; contre
-du nôtre; tutto 7 mondo v fatlo corne la iiostra famiglia.
+du nôtre ; tutto’l mondo è fatto come la nostra famiglia.
-des Ravins qui insultèrent Virgile? Où
+des Bavius qui insultèrent Virgile ? Où
-de Molière? Qu’on
+de Molière ? Qu’on
-arts dApollon, loin
+arts d’Apollon, loin
-des Midas! Qu’il
+des Midas ! Qu’il
-les Ravins et
+les Bavius et
-des couleuvres! Despréaux
+des couleuvres ! Despréaux
-(Sat. IX, V. 305.)
+(Sat. {{rom|ix|9}}, v. 305.)
-répondre ains’ à
+répondre ainsi à
-de l’Église; je
+de l’Église ; je
-fassent autant*. »
+fassent autant. »
-Corneille, cl il m’est agréal)le de
+Corneille, et il m’est agréable de
-du sainl-père ;
+du saint-père ;
-de cliarih’ pour leurs pcrsouuf^s et d’iiidul 1. « Jo 1110 rnnlciilorai dt; dire tjiic je somiifts (nul co qiio j’ai fuit et fiM’ai à
+de charité pour leurs personnes et d’indul- « Je me contenterai de dire que je soumets tout ce que j’ai fait et ferai à
-censure dos puissances tant ecclt^siastiqiios que séciilii res, etc.. .le ne
+censure des puissances tant ecclésiastiques que séculières, etc... Je ne
-» {Avis au lecfeur, en tùte (.VAltila).
+» (((Avis au lecteur, en tête d’Attila’’).
-118 CORRESPONDANCE. gence
+gence
-la Ilenriade, qui
+la Henriade, qui
-digne héritier» de ce hon roi.
+digne héritier de ce bon roi.
-écrit Yllistoire de Louis XIV, dans
+écrit l’Histoire de Louis {{rom-maj|XIV|14}}, dans
-la flatter; j’ai
+la flatter ; j’ai
-les vices; une
+les vices ; une
-Charles XII, une
+Charles {{rom-maj|XII|12}}, une
-la Pucelle; si,
+la Pucelle ; si,
-autre Pucelle; si
+autre Pucelle ; si
-d’aucune Pucelle; je
+d’aucune Pucelle ; je
-aux Halles; ce
+aux Halles ; ce
-de village ’. 1. Voltaire,
+de village. Voltaire,
-Louis XV, plus
+Louis {{rom-maj|XV|15}}, plus
-et 1738; voyez, tome XXII, les xiv% xv° et xvi« des Lettres philosophiques; et
+et 1738 ; voyez, tome {{rom-maj|XXII|22}}, les {{rom|xiv|14}}e, {{rom|xv|15}}e et {{rom|xvi|16}}e des Lettres philosophiques ; et
-intitulé ta Pucelle
+intitulé la Pucelle
-ANNÉE 17 60. 119 On
+On
-la Puccîle d’Orléans,
+la Pucelle d’Orléans,
-ouvrage abominable; on
+ouvrage abominable ; on
-Charles \II. On
+Charles {{rom-maj|VII|7}}. On
-calviniste ^ du
+calviniste du
-les Leilrcs de M’"’ de Maintenon; qui
+les Lettres de Mme de Maintenon ; qui
-la Pucellc; qui
+la Pucelle ; qui
-roi même; qui
+roi même ; qui
-religion, parles ridicules
+religion, par les ridicules
-édifice inébranlable; enfin,
+édifice inébranlable ; enfin,
-leurs impostures; si
+leurs impostures ; si
-tête do quelques
+tête de quelques
-esprit ^ ne
+esprit ne
-pas chrétiens! pensent-ils
+pas chrétiens ! pensent-ils
-notre religion? Quoi
+notre religion ? Quoi
-ne seraitelle, selon
+ne serait-elle, selon
-des sots? Sans penser cire quelque chose ’, je
+des sots ? Sans penser être quelque chose, je
-aiguille I Bientôt le diablo emporte
+aiguille ! Bientôt le diable emporte
-neuf. En co moment,
+neuf. {{filet}} En ce moment,
-haut-le-corps, 11 mot à
+haut-le-corps, Il met à
-la bulle créature
+la belle créature
-vigoureux, Jl fait jouer lo bélier
+vigoureux, Il fait jouer le bélier
-y a mille autres vers
+y mille autre vers
-de J.i plus
+de la plus
-que riionnCtclé ne
+que l’honnêteté ne
-imputer ù l’auteur
+imputer à l’auteur
-la Henriadc, de Mcrope et d’Alzin. (A’o/.’ de Vollairc.) \. La Bcaumolle. (K.) 2. Jean-Georfro Lefranc do Pompignan
+la Henriade, de Mérope et d’Alzire. (Note de Voltaire.) La Beaumelle. (K.) Jean-George Lefranc de Pompignan
-en 17Jl, la Drvotioii réconcilicc avec l’esprit; mais d’Alembort l’t Voltaire,
+en 1754, la Dévotion réconciliée avec l’esprit ; mais d’Alembert et Voltaire,
-dévotion ot la
+dévotion et la
-d’une comédi(> de Dufr.’uy. (Cl.) :;. \V,yfz p.-iL’f K".
+d’une comédie de Dufrény. (Cl.) Voyez page 87.
-ItO CORRESPONDANCK. me
+me
-l’abbé Guyon* dans
+l’abbé Guyon dans
-droit prétcnds-tu être
+droit prétends-tu être
-bonne chère-, quoique
+bonne chère, quoique
-au puhlic, c’est-à-dire
+au public, c’est-à-dire
-jamais vu? Ne
+jamais vu ? Ne
-Dieu. (ift llenriade, ch. X, v.
+Dieu. (La Henriade, ch. {{rom-maj|X|10}}, v.
-Le Clnùst, de
+Le Christ, de
-yeux éperdus , Et
+yeux éperdus, Et
-plus. Um llenriade, oh. X, v.
+plus. (La Henriade, ch. {{rom-maj|X|10}}, v.
-essence. {La llenriade, ch. X, v.
+essence. (La Henriade, ch. {{rom-maj|X|10}}, v.
-tes semhlables, non-seulement
+tes semblables, non-seulement
-faut faire; il
+faut faire ; il
-tome XXVI, page 1.57. 2. Voyez
+tome {{rom-maj|XXVI|26}}, page 157. Voyez
-ANNEE i760. 421 communier
+communier
-bien voire Dieu,
+bien votre Dieu,
-monarque. {Poli/eucle, acte V, scèno vi.) 11 faut,
+monarque. (Polyeucte, acte {{rom-maj|V|5}}, scène {{rom|vi|6}}.) Il faut,
-être l)on chrétien,
+être bon chrétien,
-les fesses ^ Pour
+les fesses. Pour
-adroit, piiis(]ue je
+adroit, puisque je
-cette maladresse; ne
+cette maladresse ; ne
-à Paul-, nuiis à
+à Paul, mais à
-gens (jui entrent
+gens qui entrent
-quelque chose; il
+quelque chose ; il
-a d’antres (|iii existent
+a d’autres qui existent
-besoin (r;iuciin parti. 1. r,c sont
+besoin d’aucun parti. Ce sont
-jansénistes royivulsionuaires. (K.) 2. Voyez
+jansénistes convulsionnaires. (K.) Voyez
-première Épltrc de
+première Épître de
-chap. i, v.
+chap. {{rom|i|1}}, v.
-122 CORRESPONDANCE. Adieu, monsieur; je
+Adieu, monsieur ; je
-la pelitc-fille du
+la petite-fille du
-suis fûché d’avoir
+suis fâché d’avoir
-vont pas; je travaille h les
+vont pas ; je travaille à les
-au giron; et
+au giron ; et
-congiuntura délie prossime santé leste natalizie. 4388. — A I\]. CORNEILLE i. Fcrney, 25
+congiuntura delle prossime santé feste natalizie. {{c|4388. — À {{M.}} CORNEILLE.|fs=90%}} Ferney, 25
-nom parjSes sentiments.
+nom par ses sentiments.
-nièce, M""^ Denis,
+nièce, Mme Denis,
-nom, etpkis de
+nom, et plus de
-soins. 4389. — A M. DESPREZ DE CRASSY 2. A Fcrney, 25 décembre 17C0. En
+soins. {{c|4389. — À {{M.}} DESPREZ DE CRASSY.|fs=90%}} À Ferney, 25 décembre 1760. En
-de Marie-Françoise; voyez
+de Marie-Françoise ; voyez
-ANNÉE 1760. 123 manger
+manger
-petit clu\tcau pour
+petit château pour
-recevoir. M""- Denis
+recevoir. Mme Denis
-V. 439(1. — A MADAME D’KPIWI. A l-i’iney, 26
+V. 4390. — À MADAME D’ÉPINAI. À ferney, 26
-que M. Bouret
+que {{M.}} Bouret
-de Czars; il
+de Czars ; il
-a heaucoup de
+a beaucoup de
-Nekre S tire
+Nekre tire
-jouent Polyeucle et
+jouent Polyeucte et
-à Neufchûtel, pour
+à Neufchâtel, pour
-l’éternité ^ ou
+l’éternité ou
-nous. Quoi! on
+nous. Quoi ! on
-sérieusement l\hm des hommes ^l quelle pitié! Il
+sérieusement l’ami des hommes ! quelle pitié ! Il
-nommé fJrown * qui
+nommé Brown qui
-ses cliers compatriotes,
+ses chers compatriotes,
-ni courage: ses
+ni courage : ses
-en 1. Nccker, —
+en Necker, —
-finances. M"’-" Curchod (M’"« Neckcr) nomme lo professeur Nccker dans
+finances. Mlle Curchod (Mme Necker) nomme le professeur Necker dans
-en 1704, la
+en 1764, la
-son mariafcc, à M’""’ de
+son mariage, à Mme de
-Lettres (livertes recueillies
+Lettres diverses recueillies
-comte I-Y-dor Golowkin (1S"21), pa;;e tiii. (Cl.) — M. Necki-r, nommé
+comte Fédor Golowkin (182), page 244. (Cl.) — {{M.}} Necker, nommé
-lettre IlOKl, était
+lettre 3616, était
-le pérc de
+le pére de
-de 1700, lo pasteur Pctitpicrrc (mort
+de 1760, le pasteur Petitpierre (mort
-février 17!’0), ayant proche contre
+février 1790), ayant prêché contre
-éternelles do l’iMifer, fut
+éternelles de l’enfer, fut
-confrères jjoh/n’avoir pas
+confrères pour n’avoir pas
-dit J.-.J. Housseau dans
+dit J.-J. Rousseau dans
-livre XII de ses Conrfs*’’<"’S. partie ii. qu’ils
+livre {{rom-maj|XII|12}} de ses Confessions, partie {{rom|ii|2}}. qu’ils
-fermiers pénéraux, le
+fermiers généraux, le
-de mpôt, 1700, in-4", été
+de l’impôt, 1760, in-4°, été
-le 1.5 décembre; il
+le 15 décembre ; il
-sortit In ’J5. 4. l’cut-Ctre Arthur
+sortit le 25. Peut-être Arthur
-424 CORRESPONDANCH. nous battant clans les
+nous battant dans les
-des hommes! Je
+des hommes ! Je
-de lui; mais
+de lui ; mais
-menus plaisirs K Ma
+menus plaisirs. Ma
-jésuites ù leur
+jésuites à leur
-frères gentilshommes- du
+frères gentilshommes du
-du roi? Ils
+du roi ? Ils
-permission da roi
+permission du roi
-que, disènt-ils dans
+que, disent-ils dans
-et quî sert
+et qui sert
-âme sensible; je
+âme sensible ; je
-suis athée; mais,
+suis athée ; mais,
-l’abbé BrizeP, etc., etc. Nonseulement je
+l’abbé Brizel, etc., etc. Non-seulement je
-une lettre* à
+une lettre à
-ces fiacres-là; que
+ces fiacres-là ; que
-au Prophète/ voilà
+au Prophète ; voilà
-acte II, scène i. 2. HIM. Desprcz de Crassy. 3. C’est
+acte {{rom-maj|II|2}}, scène {{rom|i|1}}. {{MM.}} Desprez de Crassy. C’est
-sa Conversation; voyez tome XXIV, page 239. 4. Sans
+sa Conversation ; voyez tome {{rom-maj|XXIV|24}}, page 239. Sans
-le n" 4387.
+le n° 4387.
-ANXÉi;: I7G0. 125 répondre. Ah! ah! tous êtes
+répondre. Ah ! ah ! vous êtes
-et inoi je
+et moi je
-imprime uno Pucelle
+imprime une Pucelle
-vingt chants; mais que m’importe? Est-ce
+vingt chants ; mais que m’importe ? Est-ce
-la Pucelle? C’est
+la Pucelle ? C’est
-maître Orner, je
+maître Omer, je
-belle philosoj)lic, j’embrasse
+belle philosophe, j’embrasse
-fils. i.Wl. — A M. TIIIERIOTi. 20 décembre. Bon! bon! voilà
+fils. {{c|4391. — À {{M.}} THIERIOT.|fs=90%}} 26 décembre. Bon ! bon ! voilà
-abbé Grizel! Ne
+abbé Grizel ! Ne
-affaire divine! Comment! cinquante
+affaire divine ! Comment ! cinquante
-le ciel? Cela
+le ciel ? Cela
-m" {mois); en
+m" (mois) ; en
-le Forl’Évêque sera
+le For-l’Évêque sera
-à l’Oracle-, lettre à Vauteur de ÏOracle; c’était brevitaiis causa.
+à l’Oracle, lettre à l’auteur de l’Oracle ; c’était brevitatis causa.
-brochure. A^ B.
+brochure. N. B.
-mettre îi l’abri
+mettre à l’abri
-la Grassa’, mon
+la Grassa, mon
-de lettres; je
+de lettres ; je
-en Gaule; je
+en Gaule ; je
-foi, nalurollcment et
+foi, naturellement et
-ses chàloaux. Il
+ses châteaux. Il
-à uiou 1. I^lditcurs, do. Cayrol
+à mon- Éditeurs, de. Cayrol
-— C’ost à lorl ([u’ils diit cru (jue celte lettre
+— C’est à tort qu’ils ont cru que cette lettre
-1770. 2. Il s’apit d(! VOrarte des aud’^ns fulèlcs, réponse à VOracle da philosophes: voyez
+1770. Il s’apit de l’Oracle des anciens fidèles, réponse à l’Oracle des philosophes : voyez
-8 déceiiibro. 3 All)cr(.’!i(i.
+8 décembre. Albergati.
-4 26 COIUU’SPONDANCE. sieur rarclicvôquc de
+sieur| l’archevêque de
-un trèsbon livre
+un très-bon livre
-parlement f[u’ils iront
+parlement qu’ils iront
-le permet? Vos
+le permet ? Vos
-aucun fondement; j’en
+aucun fondement ; j’en
-ama. 4392. — A M. LE COMTE D’ARGENTAL. Fcrncy, 28
+ama. {{c|4392. — À {{M.}} LE COMTE D’ARGENTAL.|fs=90%}} Ferney, 28
-temps vole! les
+temps vole ! les
-trop peu; à
+trop peu ; à
-quand Tancrhle, et
+quand Tancrède, et
-du petit-fils S franc fleux de Paris? Je
+du petit-fils, franc fieux de Paris ? Je
-de Fcrney en
+de Ferney en
-excellentes raisons; je dis Fcrney, parce que M’"^- de
+excellentes raisons ; je dis Ferney, parce que Mme de
-à Genève; je
+à Genève ; je
-ce temps-là -, et
+ce temps-là, et
-des Jiommes’\ et
+des hommes et
-pour nous; que
+pour nous ; que
-le dit; que
+le dit ; que
-énormes fauteo. Ces
+énormes fautes. Ces
-à M’"« de Pompadour; mais
+à Mme de Pompadour ; mais
-livre ûes Impôts,
+livre des Impôts,
-triste rôle; et
+triste rôle ; et
-la lottro 4378. 2. Voyez tome \, page 499. 3. Voyez
+la lettre 4378. Voyez tome V, page 499. Voyez
-ANNÉIi 1760. 127 que
+que
-tutélaires. M’" Chimcne prend
+tutélaires. Mlle Chimène prend
-tirera. u M. de
+tirera. « {{M.}} de
-appelle Al. et M"" d’Argental
+appelle {{M.}} et Mme d’Argental
-me i)ermetlent de
+me permettent de
-reconnaissance. Corneille.
+reconnaissance. « Corneille.
-Eh Lien !
+Eh bien !
-que Cliimènc commence
+que Chimènr commence
-diagonale. iMes anges,
+diagonale. Mes anges,
-V. 4303. — A M. COLIM. Au château de Fernej’, par
+V. {{c|4393. — À {{M.}} COLINI. |fs=90%}}Au château de Ferney, par
-29 Jéccmbrc. Les
+29 Décembre. Les
-notre afl’aire de Francforts Vous
+notre affaire de Francfort. Vous
-avez vues; je
+avez vues ; je
-partageassiez mou bonheur. 1. Voyez tome XL, pa^’C 19.
+partageassiez mon bonheur. Voyez tome {{rom-maj|XL|40}}, page 19.
-1S8 COIIRESPONDANCE. i39i. — A M. l’.ERTRAND. Au cluîteau de Fcrnfïj-, par
+{{c|4394. — À {{M.}} BERTRAND. |fs=90%}} Au château de Ferney, par
-cher inoiisiciir, que
+cher monsieur, que
-votre commodité ^ Soyez
+votre commodité. Soyez
-de JésusChrist, et
+de Jésus-Christ, et
-éternellement damnés- ;
+éternellement damnés ;
-nommés MM. de
+nommés {{MM.}} de
-tombé k la
+tombé à la
-c’est-à-dire tranquilles: car
+c’est-à-dire tranquilles : car
-voix M, et M’"" de
+voix {{M.}} et Mme de
-V. •4395. — A M. LE COMTE D’ARGENTAL. A Ferncy, pays de Ge.\, par
+V. {{c|4395. — À {{M.}} LE COMTE D’ARGENTAL.|fs=90%}} À Ferney, pays de Gex, par
-de Mathurin ^ qui
+de Mathurin, qui
-tout neuf; si
+tout neuf ; si
-123. o. Dans
+123. Dans
-ANNEE 17 GO. 429 la
+la
-voulais pas); si
+voulais pas) ; si
-être très-fiiché, mais
+être très-fâché, mais
-mes cliers anges,
+mes chers anges,
-déplaît. M""^^ d’Argental
+déplaît. Mme d’Argental
-Muse limonadicre ^ ;
+Muse limonadière ;
-suis très-fiiché que
+suis très-fâché que
-au For-1’Évêquc. Toutes
+au For-l’Évêque. Toutes
-vont cesser; il
+vont cesser ; il
-se moijiier de lui. UAmi des
+se moquer de lui. L’Ami des
-à Vincennes-? ses
+à Vincennes ? ses
-quelquefois raison? Il
+quelquefois raison ? Il
-ou douze? On
+ou douze ? On
-mandements d’évôques. Vieux
+mandements d’évêques. Vieux
-Nouveau Testaments’ de frère iJerruyer, Ouvrages dcSalomon*, Défense ’’de la nou\ellc morale
+Nouveau Testaments de frère Berruyer, Ouvrages de Salomon, Défense de la nouvelle morale
-dur Aloïse, 1. M""= llourcllc. 2. Voyez
+dur Moïse, Mme Bourette. Voyez
-lettre WM). 3. L’Ilislohe du
+lettre 4390. L’Histoire du
-en 17.")S, i^t dimt l.i seconde lui supprimée
+en 1758, et dont la seconde fut supprimée
-parlement do Paris en H.VJ. — NOyiz la lettre .iHJl), 4. l’robablrmCHt le l’rècis du
+parlement de Paris en 1756. — Voyez la lettre 3165. Probablement le Prècis du
-des canliques, déjà brûlé tn 17ô9. l). Cette
+des cantiques, déjà brûlé en 1759. Cette
-est qnesdon dans
+est qnestion dans
-n° VMJO, est
+n° 4360, est
-titre û’Oraclc des anciens lidùlcs a la lin de celle n" 436’J. il. — {^OIlllESl’O.NUANtE. I .\.
+titre d’Oracle des anciens fidèles à la fin de celle n° 4369.
-130 CORRESPONDANCE. c’cst-cVdire la
+c’est-à-dire la
-édits daclit seigneur roi; mais
+édits dudit seigneur roi ; mais
-et àFerney. La
+et à Ferney. La
-l’autre. A’e vous
+l’autre. Ne vous
-l’avait désliéritée^ ? Mes cliers anges,
+l’avait déshéritée ? Mes chers anges,
-que jo prenne
+que je prenne
-liberté devons adresser
+liberté de vous adresser
-réponse - à
+réponse à
-ne m’envcrra-t-il pas son Tancrhle à corriger? Quand joucra-t-on Tancrede? Pourquoi
+ne m’enverra-t-il pas son Tancrède à corriger ? Quand jouera-t-on Tancrède ? Pourquoi
-à Paris? est-ce
+à Paris ? est-ce
-du mal? Wasp triompliera-t-il ?
+du mal ? Wasp triomphera-t-il ?
-mon ange? Eh! vraiment,
+mon ange ? Eh ! vraiment,
-bon prêtre’, de
+bon prêtre, de
-à M"" d’Egmont.
+à Mme d’Egmont.
-? 4396. — A M. DUVERGER DE SAIM-ÉTIENNE, GENTILHOMME DL ROI DE POLOGNE ^. Décembre
+? {{c|4396. — À {{M.}} DUVERGER DE SAINT-ÉTIENNE, |fs=90%}} {{c|gentilhomme du roi de pologne.|sc}} Décembre
-comme vous ^ Il
+comme vous. Il
-a 1. C’est à M™’^ du Deffantque Voltaire l’avait écrit; voyez
+a C’est à Mme du Deffant que Voltaire l’avait écrit ; voyez
-volé M"" d’Egmont,
+volé Mme d’Egmont,
-mais M. de Tournj-, son
+mais {{M.}} de Tourny, son
-a volé; voyez
+a volé ; voyez
-tome II d’octobre 1760. 5. Je
+tome {{rom-maj|II|2}} d’octobre 1760. Je
-Mercure, 17C1,
+Mercure, 1761,
-ANNEE 1761. 431 fait
+fait
-partie da monde
+partie du monde
-des vertus Lorsque
+des vertus. Lorsque
-à M""" la
+à Mme la
-des Ayvellesi, à
+des Ayvelles, à
-de reconnaissance-, monsieur,
+de reconnaissance, monsieur,
-— A MADAME LA DLCllESSE DE SAXE-GOTHA». Madame,
+— À MADAME LA DUCHESSE DE SAXE-GOTHA. Madame,
-la guerre! Il
+la guerre ! Il
-funestes troubles! Il
+funestes troubles ! Il
-ne soulfre guère personnellement; mais
+ne souffre guère personnellement ; mais
-contenait VHistoire de Pierre 1"" de
+contenait l’Histoire de Pierre 1er de
-tome I, page 100. Elle
+tome {{rom-maj|I|1}}, page 106. Elle
-de Kelil l’ont
+de Kehl l’ont
-du 1"^’ septembre,
+du 1er septembre,
-: ...
+: « ...
-qui luil également
+qui luit également
-avait, eu 1757,
+avait, en 1757,
-a éié membre
+a été membre
-Convention, (li.) 1. Maric-lJéatri.v du Chàtelet, mariée
+Convention, (B.) Marie-Béatrix du Châtelet, mariée
-Phil-Fr. d’AmIily des
+Phil-Fr. d’Ambly des
-en 1093. Voltaire
+en 1693. Voltaire
-du Chàtelet. (Cl.) 2. Dans
+du Châtelet. (Cl.) Dans
-: n Avec
+: « Avec
-m’avez atlondri, votre éiillro est charuiaiiti’ ; En pliilosopho vous ponscï ;
+m’avez attendri, votre épître est charmante ; En philosophe vous pensez ;
-belle ot plu’i touchante, Et c’eiit TOUS qui rembellisscz. i Voyez
+belle et plus touchante, Et c’est vous qui l’embellissez. » Voyez
-les Puvsics inélres, tome .\, le u" ’-J2J. 3. Éditeurs, Uavoux et
+les Poésies inédites, tome X, le n° 225. Éditeurs, Bavoux et
-132 CORRESPONDANCE. Il
+Il
-de (ienève; les
+de Genève ; les
-rendra pas; mais
+rendra pas ; mais
-pardonnera pas; mais
+pardonnera pas ; mais
-yeux, madame? Il
+yeux, madame ? Il
-quelque chose; mais
+quelque chose ; mais
-V. 4398. — A 31. HELVÉTIUS, A PARIS. A Ferney,
+V. {{c|4398. — À {{M.}} HELVÉTIUS, |fs=90%}} à paris. À Ferney,
-Odi profaiium vulgus,
+Odi profanum vulgus,
-arceo. (HoK., lib. III, od. I.) Je
+arceo. (Hor., lib. {{rom-maj|III|3}}, od. I.) {{br0}} Je
-ANNÉE 1761. 433 tentes
+tentes
-m’appellera athée; uiais je
+m’appellera athée ; mais je
-aux bétes puantes.
+aux bêtes puantes.
-Mutemus clypeos (ViRG., .En., II, V.
+Mutemus clypeos... (Virg.,. Æn., {{rom-maj|II|2}}, V.
-mes œuvres*, avant
+mes œuvres, avant
-malheureuse Écossaise; mais
+malheureuse Écossaise ; mais
-mit For-l’Évéquc au
+mit For-l’Évéque au
-On Jera probablement
+On fera probablement
-dans VHéroïdc du
+dans l’Héroïde du
-de Socrate -. N’aimez-vous
+de Socrate. N’aimez-vous
-? II est
+? Il est
-: Xaîps. 4399. — A M. LE BRUN. A Ferney,
+: Χαίοε. {{c|4399. — À {{M.}} LE BRUN. À Ferney,
-janvier. Vous
+janvier. |2.5|fs=85%}} Vous
-de Corneille; mais
+de Corneille ; mais
-sa potitelille. Nous
+sa petite-fille. Nous
-Elle a|)prend l’orthographe; nous
+Elle apprend l’orthographe ; nous
-ses lettres ^ 1. Saint Jarriiifs, ii, IS. 2. Voyez uno note de lu lettre WC9. 3. En tète de celte lettre était (jcrit co peu do lignes
+ses lettres, Saint Jacques, {{rom|ii|2}}, 18. Voyez une note de la lettre 4369. En tête de cette lettre était écrit ce peu de lignes
-de M""’ Corneille : J’ai trop éprouve vos bontés, nicjn^^iciir, pour que jt; ne vous témoif^ne pas
+de Mlle Corneille : « J’ai trop éprouvé vos bontés, monsieur, pour que je ne vous témoigne pas
-134 CORRESPOXDA?sCE. et
+et
-nos Parisiennes, Elle
+nos Parisiennes. Elle
-monsieur, qu e je
+monsieur, que je
-Si M"’ Corneille remercie M. Titon,
+Si Mlle Corneille remercie {{M.}} Titon,
-de Gornélic, et
+de Cornélie, et
-Dieu cl le
+Dieu et le
-ni frondeurs; nous
+ni frondeurs ; nous
-Nouvelles ecclésiastiques ’-. Quant
+Nouvelles ecclésiastiques. Quant
-à M. Titon, à M"° Vilgenou, à M. Dumolard,
+à {{M.}} Titon, à Mlle Vilgenou, à {{M.}} Dumolard,
-de Gingucné, éditeur des OEuvres de
+de Ginguené, éditeur des Œuvres de
-tome XXI, page
+tome {{rom-maj|XXI|21}}, page
-ANNÉE 1701. 135 4i00. - A M. FYOT DF L \ MARCHE ’. (fii.s.) A Ferney,
+{{c|4400. — À {{M.}} FYOT DE LA MARCHE.|fs=90%}} (fils.) À Ferney,
-janvier 1701. Monsieur,
+janvier 1761. Monsieur,
-laquelle jai l’honneur
+laquelle j’ai l’honneur
-nommé Aloëns, et
+nommé Moëns, et
-ce curé-. Le
+ce curé. Le
-cruelle afl’aire par
+cruelle affaire par
-sûreté publif|ue, d’un
+sûreté publique, d’un
-terres toucliant de
+terres touchant de
-trop ré|)rinier. Je
+trop réprimer. Je
-de rcs[)ecl, monsieur,
+de respect, monsieur,
-très-obéissant serviteui". \’0LTAIIIE. 1. Kdilour, n. IJcaunc. 2. On |)cnt, lire les (K’-lails de cdc alTairc dans nnc IcUic do Voltaire
+très-obéissant serviteur. Voltaire. Éditeur, H. Beaune. On peut lire les détails de cette affaire dans une lettre de Voltaire
-de IJnjssen, en
+de Brosse, en
-janvier 17(31.
+janvier 1761.
-ne CORRESPONDANCE. 4401. — A MADA:MK I5EL0T’. 1701. Voltaire
+4401. — À MADAME BELOT. 1761. Voltaire
-lettres i\ M"" B.
+lettres à Mme B.
-que M’"- R. se partafi:ci\t entre
+que Mme B. se partageât entre
-les Alpes; mais
+les Alpes ; mais
-Si M""’ B.
+Si Mme B.
-très-aimable II. S elle
+très-aimable H., elle
-au pliilosoplie Spartacus’ un Pierre; tout
+au philosophe Spartacus un Pierre ; tout
-Jérusalem. 4i02. —A M. DE CHENEVliilRES 4. Fcrney, 4 janvier s. Je
+Jérusalem. {{c|4402. — À {{M.}} DE CHENEVIÈRES.|fs=90%}} Ferney, 4 janvier. Je
-détestablement imprimée? Le
+détestablement imprimée ? Le
-Je soullVc très-patiemment
+Je souffre très-patiemment
-à M. Sénac
+à {{M.}} Sénac
-pays. M. Sénac
+pays. {{M.}} Sénac
-les Alpes; il
+les Alpes ; il
-François. 2. Helvétius. 3. Saurin. 4. Éditeurs,
+François. Helvétius. Saurin. Éditeurs,
-ANNÉE 1761. 137 4403. — A M. PRAULT FILS». 4 janvier -. M. Praiilt doit
+{{c|4403. — À {{M.}} PRAULT FILS.|fs=90%}} 4 janvier. {{M.}} Prault doit
-mon nom; que
+mon nom ; que
-risquerait beaucoup; que
+risquerait beaucoup ; que
-très-instamment d’Oter : par M. de
+très-instamment d’ôter : par {{M.}} de
-très-imprudemment. M. Prault
+très-imprudemment. {{M.}} Prault
-qu’à lui? 4i0i. — A M. DE CIDEVILLE, ni’i; SAINT-PI EH ni;, piii:s du uempar t, a paris. Au cliàtcau de Fcrnoy, i janvier.
+qu’à lui ? {{c|4404. — À {{M.}} DE CIDEVILLE,|fs=90%}} rue saint-pierre, près du rempart, à paris. Au château de Ferney, 4 janvier.
-proposerais ïroncbin, si
+proposerais Tronchin, si
-petits royaumes; mais
+petits royaumes ; mais
-nos Alpes, Je
+nos Alpes. Je
-beaucoup terelibus suris^ de
+beaucoup teretibus suris de
-grand abbé*. Vous
+grand abbé. Vous
-vécu languissant; j’acquiers
+vécu languissant ; j’acquiers
-d’esprit =* de
+d’esprit de
-jeune. iNous avons
+jeune. Nous avons
-ses dixsept ans.
+ses dix-sept ans.
-l’esprit très-naturel , et
+l’esprit très-naturel, et
-l’avait déshéritée ^ Vous
+l’avait déshéritée. Vous
-vrai fjuc j’ai
+vrai que j’ai
-bien (\ c les jésuites 1. l^(litcll^s, de
+bien que les jésuites Éditeurs, de
-François. ’J. Cette leUrc est de 1701, et
+François. Cette lettre est de 1761, et
-de 1702. (G. A.) 3. On
+de 1762. (G. A.) On
-livre II, ode iv, vers
+livre {{rom-maj|II|2}}, ode {{rom|iv|4}}, vers
-« Teretcsquc suras. » ■i. L’abbé du ne.snel. r». M"" Lullin. 6. Voyez
+« Teretesque suras. » L’abbé du Resnel. Mme Lullin. Voyez
-lettres i:tS3 cl WJ-j,
+lettres 4383 et 4395.
-I3S CORRESPONDANCE. avaient
+avaient
-présent k procurer
+présent à procurer
-prêtre ^ un
+prêtre un
-Sublimi feriani sidéra vcrlice (Iloii., lil). I, oci. I, V. ■M.) Je
+Sublimi feriam sidera vertice... (Hor., lib. {{rom-maj|I|1}}, od. {{rom|i|1}}, v. 36.) Je
-il fa il le
+il fait le
-aime sérieusement; autant
+aime sérieusement ; autant
-fait M""’ Denis.
+fait Mme Denis.
-ex toio corde. V. 4405. — A M. DESPREZ DE CRASSY^. Aux
+ex toto corde. V. {{c|4405. — À {{M.}} DESPREZ DE CRASSY.|fs=90%}} Aux
-m’avez promis , monsieur,
+m’avez promis, monsieur,
-Ces drôlcs-là se mettent k faire
+Ces drôles-là se mettent à faire
-la messe; je
+la messe ; je
-Votre trèshumble et
+Votre très-humble et
-serviteur. 4406. — A M. LE COMTE D’ARGENTAL. Au
+serviteur. {{c|4406. — À {{M.}} LE COMTE D’ARGENTAL.|fs=90%}} Au
-de Fernej-, 6
+de Ferney, 6
-ce mémoire ’\ Je
+ce mémoire. Je
-que jai chez
+que j’ai chez
-à M""’ Scaliger.
+à Mme Scaliger.
-vos auspices; sinon
+vos auspices ; sinon
-mes anges! Dites-moi
+mes anges ! Dites-moi
-de 1. Ancian, curé de ÎMoëns. •2. Éditeurs,
+de Ancien, curé de Moëns. Éditeurs,
-nations, etc.; voyez tome XXIV, pa8:e i91.
+nations, etc. ; voyez tome {{rom-maj|XXIV|24}}, page 191.
-ANNfiE 17G1. 139 Tancrcde, et,
+Tancrède, et,
-mot iVOreste; après
+mot d’Oreste ; après
-à M. de
+à {{M.}} de
-de M. d’Argental
+de {{M.}} d’Argental
-l’ouvrage ^ évangélique
+l’ouvrage évangélique
-ami Guyon , sur
+ami Guyon, sur
-est poivré; c’est
+est poivré ; c’est
-de VEncydopèdic, Morellet
+de l’Encyclopèdie, Morellet
-Mords-les, eu soit l’auteur? Quel
+Mords-les, en soit l’auteur ? Quel
-avec M. le
+avec {{M.}} le
-de Choiscul? Quand
+de Choiseul ? Quand
-de M. de
+de {{M.}} de
-ailes. 4i07. — A M. DAMILAVILLE. G janvier.
+ailes. 4407. — À M. DAMILAVILLE. 6 janvier.
-à M. Damilavillc et à M. Thieriot.
+à {{M.}} Damilaville et à {{M.}} Thieriot.
-les impôts =, qui
+les impôts, qui
-à Vincenncs. M. Thieriot
+à Vincennes. {{M.}} Thieriot
-à M. Tronchin,
+à {{M.}} Tronchin,
-peu gros? Mes
+peu gros ? Mes
-style éi)istolaire. J’ose
+style épistolaire. J’ose
-à .M. Thieriot
+à {{M.}} Thieriot
-vous. .Mille souhaits
+vous. Mille souhaits
-le sanle [este dcl divino natale. 1. L’Oradc des amiens fidèles: voyez la lettrf 1300. 2. Théorie de l’impùl, par le niuriiuis de
+le sante feste del divino natale. L’Oracle des anciens fidèles : voyez la lettre 4360. Théorie de l’impôt, par le marquis de
-lio correspondanciî:. 4i08. — A M. D’ALEMBERT. A Fcrncy, G janvier.
+{{c|4408. — À {{M.}} D’ALEMBERT.|fs=90%}} À Ferney, 6 janvier.
-et aimahlc philosophe,
+et aimable philosophe,
-mes frères , dans
+mes frères, dans
-Frère nmo///ce-Thieriot saura
+Frère Timothée-Thieriot saura
-la Capilotade^ est
+la Capilotade est
-la grAce de
+la grâce de
-les énergumènes , et
+les énergumènes, et
-gentilshommes ^ tous
+gentilshommes tous
-aux galères ’. J’espère,
+aux galères. J’espère,
-petite Lettre* al
+petite Lettre al
-marchese Albcrgali Capacdli, senalore dl Bologna
+marchese Albergati Capacelli, senatore di Bologna
-prie M. Albergati
+prie {{M.}} Albergati
-ma paroisse; j’édifie
+ma paroisse ; j’édifie
-prédicants 1. Le chant XVIII de la Pucclle. 2. MM.
+prédicants Le chant {{rom-maj|XVIII|18}} de la Pucelle. MM.
-de Moëns; voyez
+de Moëns ; voyez
-du îj juin 1761; et
+du 5 juin 1761 ; et
-de Wapnière, I, 39. 4. Du
+de Wagnière, I, 39. Du
-décembre 17G0, n" 4387.
+décembre 1760, n° 4387.
-ANNÉE 1761. U4 qui
+qui
-et Méropc dans
+et Mérope dans
-en France \ J.-J.
+en France. J.-J.
-de TÉglise de
+de l’Église de
-déjà mandé- que voire ami Nccker a
+déjà mandé que votre ami Necker a
-sa professoreric pour
+sa professorerie pour
-mois. Sota bene
+mois. Nota bene
-été brillé à
+été brûlé à
-pour Thypostase. Nota
+pour l’hypostase. Nota
-amatorem Fuscuin salvere jubcinus Ruiis araalores^. 4409. — A M. DA.MIL.VVILLE. 9
+amatorem Fuscum salvere jubemus Ruris amatores. {{c|4409. — À {{M.}} DAMILAVILLE. |fs=90%}} 9
-bonne volonté? Vous
+bonne volonté ? Vous
-est j)our vous.
+est pour vous.
-de charité; nous sommes \c pusillus 1. Tournay apparlienl au
+de charité ; nous sommes le pusillus grex Tournay appartient au
-de (Jeiicvt; depuis le ’20 novembre 181 j. 2. CcUe IcUn- manque. 3. Horace, livre I, épine x, vers 1-:!. 4. Luc, XII, 3J.
+de Genève ; depuis le 20 novembre 1815. Cette lettre manque. Horace, livre {{rom-maj|I|1}}, épître {{rom|x|10}}, vers 1-2. Luc, {{rom-maj|XII|12}}, 32.
-U2 CORllESPONDANCE. Si VOUS voyez M. Diderot, diles-lui, je
+Si vous voyez {{M.}} Diderot, dites-lui, je
-poste. iilO. — A M. JEAN SCHOUVALOW. Ferney,
+poste. {{c|4410. — À {{M.}} JEAN SCHOUVALOW. |fs=90%}} Ferney,
-d’un portrait; cependant,
+d’un portrait ; cependant,
-le Grand , en
+le Grand, en
-les mortels^; 11 fit
+les mortels ; Il fit
-son [leuplo, el sa fille l’imite; Zoroastre,
+son peuple, et sa fille l’imite ; Zoroastre,
-quatre vers; mais,
+quatre vers ; mais,
-eux. M. de
+eux. {{M.}} de
-de M. Pousclikin ;
+de {{M.}} Pouschkin ;
-de m’cnvoyer, monsieur,
+de m’envoyer, monsieur,
-lettre duoO mar.1761.
+lettre du 30 mars 1761.
-ANNÉE 1761. 143 était
+était
-d’écrire l’bistoire, mais
+d’écrire l’histoire, mais
-du Prutb, il
+du Pruth, il
-votre bonbeur particulier,
+votre bonheur particulier,
-la ])rns|)érité de vos armes ^ 4ill. — A M. DE CHENEVIKIIES 2. Aux
+la postérité de vos armes. {{c|4411. — À {{M.}} DE CHENEVIÈRES.|fs=90%}} Aux
-paresseuse M""’ Denis
+paresseuse Mme Denis
-de Cbenevières. Si
+de Chenevières. Si
-ne bAtissais pas
+ne bâtissais pas
-ne biitis pas
+ne bâtis pas
-la lyre! Est-il
+la lyre ! Est-il
-que M""^de Pompadoura été
+que Mme de Pompadour a été
-plusieurs fois? Je
+plusieurs fois ? Je
-ai obligation; et
+ai obligation ; et
-endurci. 4412. — A M. DAMILAVILLE. 11
+endurci. {{c|4412. — À {{M.}} DAMILAVILLE.|fs=90%}} 11
-pour M. Bagieu
+pour {{M.}} Bagieu
-de vér.... Ce
+de vér... Ce
-pas i)Our moi. Dieu merci; ce
+pas pour moi, Dieu merci ; ce
-pour M"*" Corneille,
+pour Mlle Corneille,
-et mourant, l’ardonnez donc
+et mourant. Pardonnez donc
-je pi-ends, et continufv-moi vos bontés. I. Dans qochiucs éditions,
+je prends, et continuez-moi vos bontés. Dans quelques éditions,
-la rcquôtc à M. le
+la requête à {{M.}} le
-criminel (lu pays
+criminel du pays
-tome XXIV, pages 101 à l(5i. ii. lliJilcurs, de Ca\rol et Franrni’^.
+tome {{rom-maj|XXIV|24}}, pages 161 à 164. Éditeurs, de Cayrol et François.
-CORRESPONDANCE. 4U3. — A M. DAGIEU A Ferncy, 11 janvier. M"’* Denis
+{{c|4413. — À {{M.}} DAGIEU.|fs=90%}} À Ferney, 11 janvier. Mme Denis
-oublions VAnnèe littéraire
+oublions l’Annèe littéraire
-son digue auteur. Si M. Morand^ veut
+son digne auteur. Si {{M.}} Morand veut
-plus importante? J’ai
+plus importante ? J’ai
-mes parents’; il
+mes parents ; il
-augmentèrent. M. Tronchin
+augmentèrent. {{M.}} Tronchin
-six mois; il
+six mois ; il
-une tuuieur sur
+une tumeur sur
-fascia la ta, et
+fascia lata, et
-petite quantité; très-souvent
+petite quantité ; très-souvent
-quelques jours; il
+quelques jours ; il
-sanie puru 1. Voyez tomeXXXVII, page 40i. 2. Chirurgien-major
+sanie puru- Voyez tome {{rom-maj|XXXVII|37}}, page 404. Chirurgien-major
-Fréron. 3. Daumart} voyez
+Fréron. Daumart ; voyez
-lettre 4i79.
+lettre 4479.
-ANNÉE <TGI. Uu Jente, et
+lutente, et
-la vér.... Il
+la vér... Il
-à quelipies créatures
+à quelques créatures
-de scialique. Aucune
+de sciatique. Aucune
-de Kayser? et
+de Kayser ? et
-de l’Amérique? Je
+de l’Amérique ? Je
-etc. 441 i. — A M. TIIIERIOT. 11
+etc. {{c|4414. — À {{M.}} THIERIOT.|fs=90%}} 11
-le Monde^ et
+le Monde et
-du primat- des
+du primat des
-Lettre in-/r marginée.
+Lettre {{abréviation|in-4°|in-quarto}} marginée.
-suis fori l)ien auprès
+suis fort bien auprès
-; qu’incesscMiuuent je
+; qu’incessemment je
-de l’archevôque de
+de l’archevêque de
-si \oiis me fâchez, \c. le
+si vous me fâchez, je le
-la Thinric de
+la Théorie de
-obscure, tliéorio (]iii me
+obscure, théorie (qui me
-plaisants a/?ui des Iwmmcs! 1. Oiivnifjf! do IJasliiio; voy,;/, lettre 4:123. 2. Lettre
+plaisants amis des hommes ! Ouvrage de Bastide ; voyez lettre 4323. Lettre
-M. Varchevéqne de l.yun (Moutazot; à M. l’archcvt^iiHC de
+M. l’archevéque de lyon (Moutazet) à M. l’archevêque de
-(Chr. (le Beuiiiiiuûtj, HliO, ii.-i" ot iii-12. 41. — CounESl’ONDANCE. I\. m
+(Chr. de Beaumont), 1760, {{abréviation|in-4°|in-quarto}} et {{abréviation|in-12|in-douze}}.
-146 COIIUESPONDANCE. Qu’ils
+Qu’ils
-bien d’avis; ils
+bien d’avis ; ils
-très-singulière Épître^ à
+très-singulière Épître à
-le mérite; je
+le mérite ; je
-le fait; je
+le fait ; je
-J’ai souflerl trop
+J’ai souffert trop
-de M"" Corneille
+de Mlle Corneille
-Grizel - n’a
+Grizel n’a
-volé M""’ d’Egmont,
+volé Mme d’Egmont,
-bien M. de
+bien {{M.}} de
-Ces •bonnes œuvres
+Ces bonnes œuvres
-à M. le
+à {{M.}} le
-madame, M. le
+madame, {{M.}} le
-de vous? Comment
+de vous ? Comment
-du nord? C’est,
+du nord ? C’est,
-de resprit. Il
+de l’esprit. Il
-chat ,■ mais
+chat ; mais
-quelquefois M. de Lucé’? Seriez-vous
+quelquefois {{M.}} de Lucé ? Seriez-vous
-son souvenir? i. VÉpîtreà Daphné: voyez tome X. 2. Voyez
+son souvenir ? L’Épître à Daphné : voyez tome {{rom-maj|X|10}}. Voyez
-lettre 4393. 3. Ministre
+lettre 4395. Ministre
-comte deLucê fut
+comte de Lucé fut
-ANNÉE i761. U7 Madame la marquise* est
+Madame la marquise est
-ou tous? Je u’aurai donc
+ou vous ? Je n’aurai donc
-son portrait? Vivez
+son portrait ? Vivez
-longtemps, madame; nous
+longtemps, madame ; nous
-petites hagatelles de
+petites bagatelles de
-V. iilG. — A MADAME
+V. 4416. — À MADAME
-COMTESSE D’ARGEMAL. A Ferncy, 1 i janvier.
+COMTESSE D’ARGENTAL. À Ferney, 14 janvier.
-lettres aimables! Je
+lettres aimables ! Je
-du Seigneur; cependant
+du Seigneur ; cependant
-mes yeux^. Mais pourquoi M. d’Argental n’écrit-il pas? Quoi,
+mes yeux. Mais pourquoi {{M.}} d’Argental n’écrit-il pas ? Quoi,
-un mot! aurait-il
+un mot ! aurait-il
-qu’en dites-vous? quand
+qu’en dites-vous ? quand
-de Corneille? Cela
+de Corneille ? Cela
-Muse limonadière ^ Comment,
+Muse limonadière. Comment,
-de bontés? Voulez-vous
+de bontés ? Voulez-vous
-amuser h lire ce chifl’on*? voulez-vous
+amuser à lire ce chiffon ? voulez-vous
-à M"° Clairon ? 11 n’y
+à Mlle Clairon ? Il n’y
-et M. le
+et {{M.}} le
-le sais; et
+le sais ; et
-ma paroisse; j’édifie
+ma paroisse ; j’édifie
-enterrer, mort-dieu! malgré
+enterrer, mort-dieu ! malgré
-en JésusChrist consubsiuniiol à
+en Jésus-Christ consubstantiel à
-Dieu. LAches persécuteurs, qu’avcz-vous à me dire?— Mais
+Dieu. Lâches persécuteurs, qu’avez-vous à me dire ? — Mais
-pas faite; c’est
+pas faite ; c’est
-êtes l’auteur; c’est
+êtes l’auteur ; c’est
-Pompadour. 2. Actes lies apôtres, n, 18. 3. M"" BoureUe. 4. L’ ÈpUre à Daphné (M"«Clairun) ;
+Pompadour. Actes des apôtres, {{rom|ix|9}}, 18. Mme Bourette. L’Èpître à Daphné (Mlle Clairon) ;
-tome X.
+tome {{rom-maj|X|10}}.
-148 CORRESPONDANCE. Jeanne.
+Jeanne.
-Eh bien! cuistres,
+Eh bien ! cuistres,
-à dire? Voilà,
+à dire ? Voilà,
-font poulTer de
+font pouffer de
-singe noir^2 C’est
+singe noir ? C’est
-de l’Impôt; elle
+de l’Impôt ; elle
-m’envoyer ( paroles ne
+m’envoyer (paroles ne
-la feuille- de
+la feuille de
-contre M. Le
+contre {{M.}} Le
-que VOde est
+que l’Ode est
-j’aime M. Le
+j’aime {{M.}} Le
-jour. 4417. — A M. DUM0LARD3. A Ferney,
+jour. {{c|4417. — À {{M.}} DUMOLARD.|fs=90%}} À Ferney,
-à Gornélie :
+à Cornélie :
-à dArgental, du
+à d’Argental, du
-de VAnnée littéraire
+de l’Année littéraire
-de M. de Voltaire On
+de {{M.}} de Voltaire. On
-que M. de
+que {{M.}} de
-jeune infortunée; mais
+jeune infortunée ; mais
-de rOpéra-Comique, qu’il
+de l’Opéra-Comique, qu’il
-couvent, M"’’ Corneille
+couvent, Mlle Corneille
-» 3. Voyez tome V, page 1G7.
+» Voyez tome {{rom-maj|V|5}}, page 167.
-ANNÉE 17G1. 149 cessons
+cessons
-remercier M. Titon et M. Le
+remercier {{M.}} Titon et {{M.}} Le
-pour M. Titon, pour M, Le
+pour {{M.}} Titon, pour {{M.}} Le
-si M"" Denis
+si Mme Denis
-très-bien servie; on
+très-bien servie ; on
-dispute Thonneur de
+dispute l’honneur de
-ses lectures; il
+ses lectures ; il
-prononciations vicieuses; l’usage
+prononciations vicieuses ; l’usage
-point omellre que
+point omettre que
-moi-même ù la
+moi-même à la
-que M. Titon et M. Le
+que {{M.}} Titon et {{M.}} Le
-à M. Titon
+à {{M.}} Titon
-doute Uint souhaité,
+doute tant souhaité,
-mari del’Aurore. Dites,
+mari de l’Aurore. Dites,
-à M. Le
+à {{M.}} Le
-dit (pie son
+dit que son
-semble (pi’en bonne
+semble qu’en bonne
-ceux (pii sont alta(jués de
+ceux qui sont attaqués de
-150 CORRESPONDANCE. 4iI8. — A M. LE DOCTEUR TRONCHIN ’. Mon
+{{c|4418. — À {{M.}} LE DOCTEUR TRONCHIN.|fs=90%}} Mon
-petit malade -, après
+petit malade, après
-d’émétique avant-liier, fut
+d’émétique avant-hier, fut
-point embarrassée; mais
+point embarrassée ; mais
-soit net; il
+soit net ; il
-les humeurs? Il
+les humeurs ? Il
-garçon. Qu’ordonnez-vous? A propos,
+garçon. Qu’ordonnez-vous ? À propos,
-est-elle... {illisible ) ?
+est-elle... (illisible) ?
-d’Apollon, M"^ Corneille,
+d’Apollon, Mlle Corneille,
-hanche affligée; en
+hanche affligée ; en
-illi facere? Mes
+illi facere ? Mes
-à M. Tronchin,
+à {{M.}} Tronchin,
-excepter, madame; mais
+excepter, madame ; mais
-ANNEE I7GI. loi VOUS n’avez
+vous n’avez
-de libre! Il
+de libre ! Il
-tourner eu ridicule
+tourner en ridicule
-moment de libre.
+moment e libre.
-Ézéchiel, madame; la
+Ézéchiel, madame ; la
-Paparel * à
+Paparel à
-à Moïse; qu’il
+à Moïse ; qu’il
-Dieu no punissait
+Dieu ne punissait
-leurs pères-, et
+leurs pères, et
-nation. Eh! n’est-ce
+nation. Eh ! n’est-ce
-mangeront delà chair d’homme ^ tout leur soûl? Vous
+mangeront de la chair d’homme tout leur soûl ? Vous
-des nations? Pour
+des nations ? Pour
-Allemagne. -M. de Trudaine ’ ne
+Allemagne. {{M.}} de Trudaine ne
-dans lafiuelle il
+dans laquelle il
-l’enlevât (luc pour
+l’enlevât que pour
-intendant cpii m’aime. 1. Chanoine de Vinccnnes. 2. Ézéchiel, xviii, 20. 3. <i Carnes forlium comcdelis, et sanguincm principum terrae bibctis... et comedclis adipem
+intendant qui m’aime. Chanoine de Vincennes. Ézéchiel, {{rom|xviii|18}}, 20. « Carnes fortium comedetis, et sanguinem principum terræ bibetis... et comedetis adipem
-et bibctis sanguincm in cbrietatcui, etc.
+et bibetis sanguinem in ebrietatem, etc.
-cliap. xxxix, vers
+cliap. {{rom|xxxix|39}}, vers
-des linanccs.
+des finances.
-452 CORRESPONDANGli:. J’aime
+J’aime
-chez moi; les
+chez moi ; les
-de Go bon
+de Ce bon
-qui gala tout en France ^. Il
+qui gâta tout en France. Il
-par M. le
+par {{M.}} le
-de bien; je
+de bien ; je
-un contrep’oids dans
+un contre-poids dans
-avec M. le
+avec {{M.}} le
-et M. le président Hénault; mais,
+et {{M.}} le président Hénault ; mais,
-des 31ille et
+des Mille et
-avec M"’^ Denis
+avec Mme Denis
-du pédantisme; mais
+du pédantisme ; mais
-paix particulière; mais
+paix particulière ; mais
-vieillards doucereux. 1. Vers de VÈpilre sur
+vieillards doucereux, Vers de l’Èpître sur
-à M"" du Châtelet, 1733; voyez tome X.
+à Mme du Châtelet, 1733 ; voyez tome {{rom-maj|X|10}}.
-ANNÉE MC\. lo3 circonspects,
+circonspects,
-à Tàge de
+à l’âge de
-de Frt’ron. Ceux
+de Fréron. Ceux
-Eh bien! madame,
+Eh bien ! madame,
-votre lettre? Suis-je
+votre lettre ? Suis-je
-lui écrit? Suisje un
+lui écrit ? Suis-je un
-à contre-cœur? et
+à contre-cœur ? et
-par mou énorme bavarderie? Quand
+par mon énorme bavarderie ? Quand
-chant * de
+chant de
-l’abbé Grizcl; mais
+l’abbé Grizel ; mais
-ma jeunesse; je
+ma jeunesse ; je
-et l’Ariosto font
+et l’Arioste font
-Adieu, madame; il
+Adieu, madame ; il
-tendre. 4i20. — A M. TIIIERIOT. 15
+tendre. {{c|4420. — À {{M.}} THIERIOT.|fs=90%}} 15
-Censeur hebdomadaire *, et VHistoire de
+Censeur hebdomadaire, et l’Histoire de
-Nièce d’Eschyle^. Je
+Nièce d’Eschyle. Je
-zèle, VOde et
+zèle, l’Ode et
-de M. Le
+de {{M.}} Le
-notre maison? et
+notre maison ? et
-ce L’Écluse? Il
+ce L’Écluse ? Il
-méchantes afl’uires. Vous
+méchantes affaires. Vous
-là. 1. Lo chant WIII. 2. Cliîiuinfix éiait
+là. Le chant {{rom-maj|XVIII|18}}. Chaumeix éiait
-journal. 3. I.a l’ctite A’ièce d’Eschyle, histoire alhcniennc, tradiiilc d’un manuscrit grec; 1701, iu-X". —
+journal. La petite Nièce d’Eschyle, histoire athénienne, traduite d’un manuscrit grec ; 1764, {{abréviation|in-8°|in-octavo}}. —
-par Daibier au
+par Barbier au
-454 CORRESPONDANCE. J’ai
+J’ai
-Recueil * M, parce
+Recueil H, parce
-à M"° Clairon.
+à Mlle Clairon.
-rejoue Tancrhk, et
+rejoue Tancrède, et
-de M. Diderot
+de {{M.}} Diderot
-de famille: Vous
+de famille. Vous
-de MM. de Crassy 2, parce
+de {{MM.}} de Crassy, parce
-y rentrer; les
+y rentrer ; les
-sont soumis: l’afTaire est
+sont soumis : l’affaire est
-un i^ciit fa ctum bien
+un petit factum bien
-édification. Voih’i, mon
+édification. Volà, mon
-vale. 4421. — A M. LE
+vale. {{c|4421. — À {{M.}} LE
-DE RUFFEY3. Au
+DE RUFFEY.|fs=90%}} Au
-de Fcrnej’, paj’s de Ge.\, IC janvier 1701, Ambroise
+de Ferney, pays de Gex, 16 janvier 1761. Ambroise
-vous amuser; mais
+vous amuser ; mais
-votre souvenir; j’ai
+votre souvenir ; j’ai
-tendrement M, de
+tendrement {{M.}} de
-des impôts ^ Le
+des impôts. Le
-de M. Mirabeau "’ me
+de {{M.}} Mirabeau me
-C, D; Fontenoy
+C, D ; Fontenoy
-volumes in-12, dont
+volumes {{abréviation|in-12|in-douze}}, dont
-parcouru. {Note du
+parcouru. (Note du
-1760, in-4’’ et in-12, par
+1760, {{abréviation|in-4°|in-quarto}} et {{abréviation|in-12|in-douze}}, par
-de Y Ami des
+de l’Ami des
-ANNÉE 170 I. 135 M. de
+{{M.}} de
-a quatrevingts ans
+a quatre-vingts ans
-voulez-vous, monsieur? Tl faut
+voulez-vous, monsieur ? Il faut
-ce monde-, mais malheur î\ celui
+ce monde ; mais malheur à celui
-vient scandale! Je
+vient scandale ! Je
-en guenilles; j’ai
+en guenilles ; j’ai
-Frère Bcrthier ne
+Frère Berthier ne
-devenu M. Le Cault :
+devenu {{M.}} Le Bault :
-à M"" de RufTey. 4422. — A yi. da:\iil.\ville. 10 janvier.
+à Mme de Ruffey. {{c|4422. — À {{M.}} DAMILAVILLE.|fs=90%}} 16 janvier.
-à M. Damilaville
+à {{M.}} Damilaville
-ou M. Thieriol. de
+ou {{M.}} Thieriot, de
-à M. Dumolard,
+à {{M.}} Dumolard,
-Ce M. Dumolard
+Ce {{M.}} Dumolard
-procuré M"’ Corneille. M. Damilaville et M. Thieriol peuvent
+procuré Mlle Corneille. {{M.}} Damilaville et {{M.}} Thieriot peuvent
-à M. Dumolard,
+à {{M.}} Dumolard,
-de M"’ Corneille.
+de Mlle Corneille.
-: M. TJiicMiol me mande ([ue le
+: {{M.}} Thieriot me mande que le
-et df L’Kduse, excellent
+et de L’écluse, excellent
-de rOpéra-Comique. Si
+de l’Opéra-Comique. Si
-456 CORRESPONDANCE. très-pnnissablc, et
+très-punissable, et
-de M"« Corneille
+de Mlle Corneille
-mon cliAteau ;
+mon château ;
-est très-nécessaire; c’est
+est très-nécessaire ; c’est
-art, très-lionnéte homme,
+art, très-honnête homme,
-correction. 4i23. — A M. F Y OT DE
+correction. {{c|4423. — À {{M.}} FYOT DE
-MARCHE, PREMIER PRÉSIDENT DU PARLEMENT DE BOl’RGOGNE. Au
+MARCHE, |fs=90%}} premier président du parlement de bourgogne. Au
-de Gcx, 18 janvier. M. de
+de Gex, 18 janvier. {{M.}} de
-écrivant. Songezvous bien
+écrivant. Songez-vous bien
-sont tombées; mais
+sont tombées ; mais
-éclairée, sensible; je
+éclairée, sensible ; je
-valetudo, contingif abuade Quid
+valetudo, contingit abunde... Quid
-majus alumno? (HoK., lib. I, ep. IV, V. 8
+majus alumno ? (Hor., lib. {{rom-maj|I|1}}, ep. {{rom|iv|4}}, v. 8
-et nitiduni bene
+et nitidum bene
-(Ibid., V. 15.)
+(Ibid., v. 15.)
-de Yitruve, j’ai
+de Vitruve, j’ai
-ANNKt: ITGl. IviT accordé
+accordé
-procureur général * , monsieur,
+procureur général, monsieur,
-Musarum cultor; mais
+Musarum cultor ; mais
-vous plaît? Si
+vous plaît ? Si
-pas M’"- de Courteilles- ou M. d’Argental
+pas Mme de Courteilles ou {{M.}} d’Argental
-car jene veux
+car je ne veux
-de moi; j’ai
+de moi ; j’ai
-étrange. Quoil les
+étrange. Quoi ! les
-! Tantuni relligio potuit suadere (LucKÈCE. de rerum \at., lib I, v.
+! Tantum relligio potuit suadere... (Lucrèce. de rerum Nat., lib {{rom-maj|I|1}}, v.
-Voltaire. 4i-24. — A M. GABRIEL CRAMER 3. Je VOUS remercie,
+Voltaire. {{c|4424. — À {{M.}} GABRIEL CRAMER. |fs=90%}} Je vous remercie,
-Un prêtre! un assassinat prémédité! Un
+Un prêtre ! un assassinat prémédité ! Un
-impuni. 11 y a (quinze jours
+impuni. y a quinze jours
-n’est |)oint mis
+n’est point mis
-et transigei’ avec
+et transiger avec
-civile. Quf Philibert
+civile. Que Philibert
-aille sur-le-cham[) chez M"" d’Albor 1. Ouarré de Quintin. 2. Madeleine
+aille sur-le-champ chez Mme d’Alber- Quarré de Quintin. Madeleine
-de L;i Marclie, mariée, en 17iO, à
+de La Marche, mariée, en 1746, à
-458 CORRESPONDANCE. tas; qu’elle
+tas ; qu’elle
-Croze père* que
+Croze père que
-assez lùche pour
+assez lâche pour
-géant Pictct coure
+géant Pictet coure
-de hien ;
+de bien ;
-Corpus poetaruml... Envoyez-le-moi
+Corpus poetarum !... Envoyez-le-moi
-du hon goût, Allohroges que
+du bon goût, Allobroges que
-à l’œil! Ah! harbares! Quand
+à l’œil ! Ah ! barbares ! Quand
-gardez-vous hien d’envoyer
+gardez-vous bien d’envoyer
-Prusse. Laissezmoi ce
+Prusse. Laissez-moi ce
-de M"" Gabriel? 4425. — A M. HELVÉTIUS. Aux
+de Mme Gabriel ? {{c|4425. — À {{M.}} HELVÉTIUS.|fs=90%}} Aux
-votre livret in
+votre livre, in
-in commuiii de
+in communi de
-vous m’fliv’e- déplu.
+vous m’aviez déplu.
-me déplaire! Et
+me déplaire ! Et
-en quoi? vous
+en quoi ? vous
-qui estgratia, fama ^ ; VOUS qui
+qui est gratia, fama ; vous qui
-Duclos qu’;7 m’avait
+Duclos qu’il m’avait
-tome XXXIX, page 559. .3, Horace, livre I, épltre iv, vers
+tome {{rom-maj|XXXIX|39}}, page 559. Horace, livre {{rom-maj|I|1}}, épître {{rom|iv|4}}, vers
-ANNÉE I7GI. 159 vaisseaux,
+vaisseaux,
-roi m’ayanl conservé,
+roi m’ayant conservé,
-à Lausanne; tout
+à Lausanne ; tout
-Cet archevêques dont
+Cet archevêque dont
-du fils- de
+du fils de
-omnia quse habes,
+omnia quæ habes,
-sequere me’. Il
+sequere me. Il
-; faitesen autant.
+; faites-en autant.
-grande viJle où
+grande ville où
-souvenir. 4i-2G. — A M. LE MARQUIS D’ARGENCI:: DE DIRAC. A Ferncy, 20
+souvenir. {{c|4426. — À {{M.}} LE MARQUIS D’ARGENCE DE DIRAC.|fs=90%}} À Ferney, 20
-vie, monsieur; mes
+vie, monsieur ; mes
-vous perdre*, je
+vous perdre, je
-les 1. (Christophe do Bcauinont. 2. IJcniard de (Coubcrl. 3. Saint Maltliieii, chap. xiv, vers 21. 4. D’Argcnce avait
+les Christophe de Beaumont. Bernard de Coubert. Saint Matthieu, chap. {{rom|xiv|14}}, vers 21. D’Argence avait
-460 CORRESPONDANCE. jours,
+jours,
-vouloir tàter de
+vouloir tâter de
-n’étaient nouveaux; et
+n’étaient nouveaux ; et
-le iir siècle,
+le {{rom|iii|3}} siècle,
-de perdrix’, il
+de perdrix, il
-arrivera heureusemeni avant
+arrivera heureusement avant
-qu’il a va
+qu’il y va
-mes voisins -, tous
+mes voisins, tous
-un curé’ de
+un curé de
-de butons ferrés,
+de bâtons ferrés,
-renom. (Gr..) 2. Voyez
+renom. (Cl.) Voyez
-tome XXIV, pai^e 161.
+tome {{rom-maj|XXIV|24}}, page 161.
-ANNEE 17GI. ICI mais
+mais
-bon prêtre’ vient
+bon prêtre vient
-prouvera Neufcliàtcl que
+prouvera Neufchâtel que
-maudits liuguenots. Nous
+maudits huguenots. Nous
-à l’amant- de
+à l’amant de
-théâtre deTournay, et
+théâtre de Tournay, et
-de Genève ^ Vous
+de Genève. Vous
-de mérite \ Dieu
+de mérite. Dieu
-sur Genève; je
+sur Genève ; je
-fille, M""^ Denis
+fille, Mme Denis
-Adieu, monsieur; nous
+Adieu, monsieur ; nous
-pays, faiteslui mes compliments. M"" Denis
+pays, faites-lui mes compliments. Mme Denis
-tendrement. ii-27. — A M. LE
+tendrement. {{c|4427. — À {{M.}} LE
-DE CHALVELI.N. 21
+DE CHAUVELIN.|fs=90%}} 21
-plus imporlanto que
+plus importante que
-troupe d’histrions; il
+troupe d’histrions ; il
-privilège dti gouverneur de Bourgogne; il
+privilège du gouverneur de Bourgogne ; il
-du plaisir: c’est
+du plaisir : c’est
-troupe d’Iiis 1. Ferdiit!in(l-01i\ iiT l*(’til|)ierr , 2. Le profossciir Nrckcr. 3. Allusion à quchiucs expressions
+troupe d’his- Ferdinand-Olivier Petitpierre. Le professeur Necker. Allusion à quelques expressions
-la IcUrc de J.-). Rousseau à VoRaii . du
+la lettre de J.-J. Rousseau à Voltaire du
-juin 17G0, n" W’y.i. 4. Genèse, wiii, ;(2. 41. — Cou Ri’.^r’()M)AN( E. I \. 11
+juin 1760, n° 4153. Genèse, {{rom|xviii|18}}, 32.
-462 CORRESPONDANCE. irions, nommés
+trions, nommés
-jouassent Alzirc en
+jouassent Alzire en
-au cliûtcau (le Tournay.
+au château de Tournay.
-à dialogue ’, qu’ils
+à dialogue, qu’ils
-de France; mais
+de France ; mais
-petit village’ aux
+petit village aux
-protection. belle ambassadrice! actrice charmante! portez
+protection. Ô belle ambassadrice ! actrice charmante ! portez
-à M. de
+à {{M.}} de
-daignez exceller; confondez
+daignez exceller ; confondez
-Athalie etPolyeucte. La
+Athalie et Polyeucte. La
-de mai? Respect
+de mai ? Respect
-le flls et
+le fils et
-? 4428. — A M. THIERIOT. A Ferney,
+? {{c|4428. — À {{M.}} THIERIOT.|fs=90%}} À Ferney,
-De Morihus hrachmanorum. Me
+De Moribus brachmanorum. Me
-Moïse ^ de
+Moïse de
-de l’àme. Point
+de l’âme. Point
-de Jean-Jacques*, s’il
+de Jean-Jacques, s’il
-pour 1. Voyez tome XXIV, page 215. 2. Carouge
+pour Voyez tome {{rom-maj|XXIV|24}}, page 215. Carouge
-tome XXV, page 9. 4. La Nouvelle Hcloïse; voyez, tome XXIV, page 1G5, les
+tome {{rom-maj|XXV|25}}, page 9. La Nouvelle Héloïse ; voyez, tome {{rom-maj|XXIV|24}}, page 165, les
-ANNÉE 17G1. 463 mon
+mon
-de M"" Corneille,
+de Mlle Corneille,
-Joue-t-on Tancrcde? joue-t-on le Pcre de famille? mon
+Joue-t-on Tancrède ? joue-t-on le Père de famille ? Ô mon
-frère Diderot! je
+frère Diderot ! je
-de lauriers’. 4i29. — A MADAME
+de lauriers. 4429. — À MADAME
-DE SAXE-GOTHA». Au
+DE SAXE-GOTHA. Au
-de Feniey, pays
+de Ferney, pays
-! Psou, madame,
+! Non, madame,
-est ingrat; on
+est ingrat ; on
-vos Ijienfaits par
+vos bienfaits par
-de M""’ de
+de Mme de
-la remercier; mais
+la remercier ; mais
-par M"’" la
+par Mme la
-de Gotha, Je
+de Gotha. Je
-la l)Osteles volumes
+la poste les volumes
-à Francfort; je
+à Francfort ; je
-voitures publi(iues est,
+voitures publiques est,
-la guerre; mais
+la guerre ; mais
-guerre funeste? M"’- de Bassevitz n’en souffre-l-elle pas beaucoup? Son pays n’esl-il pas
+guerre funeste ? Mmede Bassevitz n’en souffre-t-elle pas beaucoup ? Son pays n’est-il pas
-et rançonné? Oscrais-je, madame,
+et rançonné ? Oserais-je, madame,
-de liesse? Serait-il vrai (juil \. Les
+de Hesse ? Serait-il vrai qu’il Les
-se relrou\cul dans
+se retrouvent dans
-n° 4W.i. 2. Éditeurs, Bavoui et Franrois.
+n° 4433. Éditeurs, Bavoux et François.
-464 CORRKSPONDANCE. fût
+fût
-quelque risque? N’est-ce
+quelque risque ? N’est-ce
-des efTets de
+des effets de
-guerre maudite? Un de mesétonnements est
+guerre maudite ? Un de mes étonnements est
-celle dcscsalliés. Depuis Mithridato, on
+celle de ses alliés. Depuis Mithridate, on
-si longtemps: il
+si longtemps : il
-des Romains; mais le Milhridatc d’aujourd’hui
+des Romains ; mais le Mithridate d’aujourd’hui
-sur VAit de
+sur l’Art de
-est très-hion traduit
+est très-bien traduit
-et le* plus
+et le plus
-entièrement oublié? Je
+entièrement oublié ? Je
-à Paris; mais
+à Paris ; mais
-de moi-môme. Elle
+de moi-même. Elle
-pour M"" de Bassevitz? 4430. _ A MADAME
+pour Mme de Bassevitz ? 4430. — À MADAME
-DE BASSEVITZ i. Feniey, 22
+DE BASSEVITZ<ref>Je donne ce morceau, quoique ce ne soit qu’un fragment, parce que le sujet est très-intéressant, et que la [[Correspondance de Voltaire/1760/Lettre 4264 Ferney, 22
-1761. Une
+1761. {{points|25}} Une
-la 1. Je donne ce morceau, quoique ce ne soit qu’un fragment, parce que le sujet est très-intéressant, et que la lettre à Scliouvalow, du 21 septembre 17G0, rend ce fragment précieux. Le Journal de Paris, du 19 juillet 1782, d’où je l’ai extrait, dit que M™’ la comtesse de B vivait encore à D***, dans le Mecklembourg. C’est aussi à M™* de Bassevitz qu’est adressée une lettre du 25 déceinbre 1761. (B.) — Il est assez longuement question de M’"’= d’Aubant ou d’Auban dans la Correspondance litléraire de Grimm, juin et novembre 1777. Voyez ci-dessus les lettres 42G4 et 4325.
+la
-ANNÉE 1761. 165 Russie
+Russie
-Le lionhomme est
+Le bonhomme est
-une bellesœur d’un
+une belle-sœur d’un
-de lîussie ;
+de Russie ;
-pas... 4431. — .\ -M. L’ABBÉ D’OLIVET. Au
+pas... {{c|4431. — À {{M.}} L’ABBÉ D’OLIVET.|fs=90%}} Au
-de Fcrney, 22
+de Ferney, 22
-de SaintCyr’ ;
+de Saint-Cyr ;
-m’intéresse. Tùchez, mon
+m’intéresse. Tâchez, mon
-fois-ci M. Diderot? Vous
+fois-ci {{M.}} Diderot ? Vous
-ornements dor à
+ornements d’or à
-sont convenables; mais
+sont convenables ; mais
-ma versification; je
+ma versification ; je
-moi, avaioiit mis
+moi, avaient mis
-la pièce; ils
+la pièce ; ils
-ne pciiv m’empécher
+ne peux m’empécher
-au pnrfdlt, pour
+au parfait, pour
-démêler vis-n-cis de
+démêler vis-à-vis de
-ses voisins; et ce mailicureuv mot de cis-àvis employé’;’! tort,
+ses voisins ; et ce malheureux mot de vis-à-vis employé à tort,
-On ni"cM\o\;i, il y ;i (luchpie l(Mnps, une brochniT dans Ia(pi(Mle 1. L’abbé
+On m’envoya, il y a quelque temps, une brochure dans laquelle L’abbé
-le janvier I7(’)l ; r;il>l)é do Saint-Cyr, le 1 i.
+le 9 janvier 1761 ; L’abbé de Saint-Cyr, le 14.
-166 COHRESPONDANCE. iiiio fille élait bien
+une fille était bien
-au Jicu de
+au lieu de
-de Genève S moitié
+de Genève, moitié
-dit qu’ù la
+dit qu’à la
-sur l’babit romain.
+sur l’habit romain.
-la lionte du
+la honte du
-Mon cber doyen. Je siècle
+Mon cher doyen, le siècle
-de celui-ci; mais
+de celui-ci ; mais
-bon goût; mais
+bon goût ; mais
-les morts? Adieu.
+les morts ? Adieu.
-rendre M’"’ Corneille
+rendre Mlle Corneille
-tout ie rôle
+tout le rôle
-impossible. 4i32. — A M. DEODATI DE TOVAZZI. Au
+impossible. {{c|4432. — À {{M.}} DEODATI DE TOVAZZI.|fs=90%}} Au
-de Fcrney, en
+de Ferney, en
-de V Excellence de
+de l’Excellence de
-langue italienne^; c’est
+langue italienne ; c’est
-effet -!. Julie. 2. La
+effet Julie. La
-1761, in-S" de iv et GO pages.
+1761, {{abréviation|in-8°|in-octavo}} de {{rom|iv|4}} et 60 pages.
-tome XXV, page
+tome {{rom-maj|XXV|25}}, page
-ANNÉE nci. 1G7 les seules dout les
+les seules dont les
-un rhytlime certain,
+un rhythme certain,
-sonnante, loreille plus
+sonnante, l’oreille plus
-avons aussi; mais
+avons aussi ; mais
-La bclla lingua toscana c la
+La bella lingua toscana é la
-primogenita dcl latino.
+primogenita del latino.
-nos maîtres; mais
+nos maîtres ; mais
-concours df voyelles
+concours de voyelles
-Los rios. los Iwmbres, las historiasjas costitmbres. Il
+Los rios, los hombres, las historias, las costumbres. Il
-aussi lesdiphthongues, qui,
+aussi les diphthongues, qui,
-nos c muets
+nos e muets
-notre bouche; mais
+notre bouche ; mais
-tendresse, victoire; toutes
+tendresse, victoire ; toutes
-ou liuit mots
+ou huit mots
-en u; reste
+en u ; reste
-italiens. l>eiisez-vous, de
+italiens. Pensez-vous, de
-fois, c ’1 Ciipilano <;ii(.’’l i^ran scpolcro liJjtTÔ di Crislo; et MoUo ("l;!! opro col scnno o con la iiiano? (Le Tasse, Jems. dcliv., di. t, -t
+fois, ...e’l Capitano Che’l gran sepolcro liberò di Cristo ; et Molto egli oprò col senno e con la mano ? (Le Tasse, Jesus. deliv., ch. {{illisible}}
-16P. CORRESPONDANCE. Croyez-vous quo tous
+Croyez-vous que tous
-pas accoutumée? Comparez
+pas accoutumée ? Comparez
-gendre. {La Mort
+gendre. (La Mort
-acte I, scène i.) Vous
+acte {{rom-maj|I|1}}, scène {{rom|i|1}}.) Vous
-: E^ ou ^-/i Ta Trpcora ^lacr/ir/iv spiTav-cs A’^p£u^/î; Te, ava^ àvr^pcov, x.al 8ïoç Kyiklvjq. [Iliade, liv. I, V. 6.)
+: Εξ οὗ δὴ τὰ πρῶτα διαστήτην ἐρίσαντε Ατρείδης τε, ἄναξ ἀνδρῶν, καὶ δῖος Αχιλλεύς. (Iliade, liv. {{rom-maj|I|1}}, v. 6.)
-fois. ^ Vos poètes, qui
+fois. Vos poëtes, qui
-au nominatif; ils disent «war pour amare, iiocqueron pour
+au nominatif ; ils disent amar pour amare, nocqueron pour
-stagione, biion pour huono, malevol
+stagione, buon pour buono, malevol
-que \’ous cette
+que vous cette
-abondance • le votre langue; mais
+abondance de votre langue ; mais
-ANNÉE 1761. 169 cet
+cet
-notre àme. Ce
+notre âme. Ce
-orgoglio, alterirjia, superbia,
+orgoglio, alterigia, superbia,
-présomption, outrecuidance^. Tous
+présomption, outrecuidance. Tous
-nuances difl"érentes, de
+nuances différentes, de
-italiens. L’ italico valor
+italiens. L’italico valor
-avez valente,prode, animoso,
+avez valente, prode, animoso,
-caractères (liiïérents, qui
+caractères différents, qui
-dirions hicn que
+dirions bien que
-roc vif; la
+roc vif ; la
-chefs ^ sauva
+chefs sauva
-combattants. 1. Mol Irès-rnerfiviue et
+combattants. Mot très-énergique et
-deux parontlièscs, duns lo Journal Encyclopédique, \" fùvricr 1701. Voltaire
+deux parenthèses, dens le Journal Encyclopédique, 1er février 1761. Voltaire
-volontiers dc-s mois outrecuidance
+volontiers des mots outrecuidance
-amis. Dcodati e-t appelé
+amis. Deodati est appelé
-lettre iiJi. 2. Le man^clial de
+lettre 4454. Le maréchal de
-en \lhCt. 3. Le man-cha! de Bi’lle-Isle, en 17 42. —
+en 1756. Le maréchal de Belle-Isle, en 1742. —
-Louis XV, tome XV.
+Louis {{rom-maj|XV|15}}, tome {{rom-maj|XV|15}}.
-470 CORRESPONDANCE. Nous
+Nous
-encore difleremment rintrépidité tranquille
+encore différemment l’intrépidité tranquille
-le petit-neveu’ du
+le petit-neveu du
-la Valteline-, lorsque,
+la Valteline, lorsque,
-de Dicsbach et
+de Diesbach et
-la cavalerie; et
+la cavalerie et
-seul îi ces
+seul à ces
-de celui’ qui
+de celui qui
-Cassel etGœttingenS malgré
+Cassel et Gœttingen, malgré
-celui ^ qui
+celui qui
-de ragoût; vous
+de ragoût ; vous
-porterais mieux! mais
+porterais mieux ! mais
-signifier gourmand; mais
+signifier gourmand ; mais
-de savant; ajoutez-y,
+de savant ; ajoutez-y,
-docte, èrudil, instruit,
+docte, èrudit, instruit,
-habile, lettré; vous trouverez 1. Le
+habile, lettré ; vous trouverez Le
-à Rosbacb. 2. Ce
+à Rosbach. Ce
-de M. de
+de {{M.}} de
-du Parnasse; voyez tome XXV, page
+du Parnasse ; voyez tome {{rom-maj|XXV|25}}, page
-et ciaprès, la
+et ci-après, la
-le sicge de
+le siège de
-ANNÉE 17 6 1. 171 parmi
+parmi
-faites. Mous n’avons
+faites. Nous n’avons
-de diminutifs; nous
+de diminutifs ; nous
-ennoblie parles Pascal, les lîossuet, les
+ennoblie par les Pascal, les Bîossuet, les
-Bruyère, etc.; nous
+Bruyère, etc. ; nous
-que /Jeurette, amourette,
+que fleurette, amourette,
-maisonnette, villotte; encore
+maisonnette, villotte ; encore
-style trèsfamilier. N’imitez
+style très-familier. N’imitez
-le Buonmattei S qui,
+le Buonmattei, qui,
-en français, La
+en français. La
-nous proscrivons; c’est
+nous proscrivons ; c’est
-que MM. d’Olivet
+que {{MM.}} d’Olivet
-lisez M. Duclos
+lisez {{M.}} Duclos
-s’expriment MM. d’Alemberl
+s’expriment {{MM.}} d’Alemberl
-souvent M. de Hull’on et AL Helvétius,
+souvent {{M.}} de Buffon et {{M.}} Helvétius,
-qui n’(Mi [)aiaissenl pas toujours susceptibles! Je finis cotte lettre
+qui n’en paraissent pas toujours susceptibles ! Je finis cette lettre
-perfectionnent l)ar les bons livres; et
+perfectionnent par les bons livres ; et
-ouvrages. I. BonuU IUioiimatt(;i, né en lôSl à Floroiii-o, mort en lGi7.
+ouvrages. Benuoit Buonmattei, né en 1581 à Florence, mort en 1647.
-472 CORRESPONDANCE, J’ai riionnoiir (rêtre, monsieur,
+J’ai l’honneur d’être, monsieur,
-etc. 4’.33. — A M. THIERIOT’. Au
+etc. {{c|4433. — À {{M.}} THIERIOT.|fs=90%}} Au
-Tournay, 2o janvier. iMille tendres
+Tournay, 25 janvier. Mille tendres
-à M. Damilaville
+à {{M.}} Damilaville
-à M. Thieriol. Point
+à {{M.}} Thieriot. Point
-vous plaît; je
+vous plaît ; je
-de M"*" Corneille,
+de Mlle Corneille,
-à M. Deodati; vous
+à {{M.}} Deodati ; vous
-Ni M. de
+Ni {{M.}} de
-Soubise, "ni le
+Soubise, ni le
-de Rroglie, ni M. Diderot,
+de Broglie, ni {{M.}} Diderot,
-que M. Daquin^ imprimât
+que {{M.}} Daquin imprimât
-pour M. Deodati,
+pour {{M.}} Deodati,
-pour M. Daquin. Mille remerciements! Encore
+pour {{M.}} Daquin. Mille remerciements ! Encore
-joue-t-on Tancrede? joue-t-on
+joue-t-on Tancrède ? joue-t-on
-de famille? mon
+de famille ? Ô mon
-frère Diderot! je
+frère Diderot ! je
-parent ^ n’a
+parent n’a
-pour M. Bagieu
+pour {{M.}} Bagieu
-la feuille’ contre M. Le
+la feuille contre {{M.}} Le
-contre M"’ Corneille
+contre Mlle Corneille
-à M. Jannel la Pallade’’ du
+à {{M.}} Jannel la Pallade du
-pour M. Capperonnier,
+pour {{M.}} Capperonnier,
-Ainsi M. Thieriot
+Ainsi {{M.}} Thieriot
-roman ^ Pouplinière,
+roman Pouplinière,
-littéraire. 3. De Fréron. 4. Poëme
+littéraire. De Fréron. Poëme
-Frédéric. 5. Daira, par
+Frédéric. Daura, par
-ANNÉE 17GI. 173 ii34. —DE M. LE
+{{c|4434. — DE {{M.}} LE
-DE BROSSES’. Janvier 1701 -. Agréez,
+DE BROSSES.|fs=90%}} Janvier 1761<ref>Il parait qu’il y eut une interruption de six mois dans la correspondance, la [[Correspondance de Voltaire/1760/Lettre 4190 Agréez,
-l’explication dune chose
+l’explication d’une chose
-que Ion vient
+que l’on vient
-années l7o9 et
+années 1759 et
-C’est ii l’article
+C’est à l’article
-nommé Chariot Baudy,
+nommé Charlot Baudy,
-en com[)teeten payement
+en compte et en payement
-à M. de Vollaiie, à
+à {{M.}} de Voltaire, à
-en alDrmant que
+en affirmant que
-les convenances; qui
+les convenances ; qui
-aviez ii en
+aviez à en
-l’honneur do vous
+l’honneur de vous
-vers Chariot, de Chambésv , qui
+vers Charlot, de Chambésy, qui
-en fournir; à
+en fournir ; à
-me répliijuàtes que
+me répliquâtes que
-aviez besoin; vous
+aviez besoin ; vous
-à ceci; et
+à ceci ; et
-à Chariot, parce
+à Charlot, parce
-qu’un houuno tel (jue vous no veut
+qu’un homme tel que vous ne veut
-avec l’atlachoment infini ([uo je
+avec l’attachement infini que je
-etc. 1. Éditeur, Th. Foissct. ’_’. Il paruU qu’il y cul une interruption de six mois dans la correspondance, la lettre du 10 Juillet 1700 élunt rcttéc sans réponse. {Xole du premier cditeur.)
+etc. Éditeur, Th. Foisset.
-174 CORRESPONDANCE. 4’t3o. — A M. LE COMTE D’ARGENTAL. Au
+{{c|4435. — À {{M.}} LE COMTE D’ARGENTAL.|fs=90%}} Au
-mon clicr ange? J’ai
+mon cher ange ? J’ai
-à M. de Villeneuve \ Est-il
+à {{M.}} de Villeneuve. Est-il
-terres libres? Je
+terres libres ? Je
-pour M. le
+pour {{M.}} le
-de Clioiseul ;
+de Choiseul ;
-une huguenote; et
+une huguenote ; et
-grammaire k M’" Corneille,
+grammaire à Mlle Corneille,
-joue Tancrède? Est-il
+joue Tancrède ? Est-il
-de Boursoufle-, sous mon nom? Justice! justice! Puissances
+de Boursoufle, sous mon nom ? Justice ! justice ! Puissances
-ce Panta-odui ^ à M"’ Clairon
+ce Panta-odai à Mlle Clairon
-impudent, ennuyeux; mais
+impudent, ennuyeux ; mais
-le suicide*, qui
+le suicide, qui
-Pouplinière ■ ?
+Pouplinière ?
-à M. de
+à {{M.}} de
-notre Tancrcdc? 1. Dufour
+notre Tancrède ? Dufour
-1760. 2. Voyez tome VU, page 543. 3. Êpître à DapJiné; voyez tome X. Le
+1760. Voyez tome {{rom-maj|VII|7}}, page 543. Êpître à Daphné ; voyez tome {{rom-maj|X|10}}. Le
-partie 111, lettre xxi. 5. Voyez
+partie {{rom-maj|III|3}}, lettre {{rom|xxi|21}}. Voyez
-ANNÉE 17GI. 175 Nous
+Nous
-de Ximenès *. Hélas
+de Ximenès. Hélas
-ailes. ■ii3G. — A M. MARMOMEL. A Fenicy, 27
+ailes. {{c|4436. — À {{M.}} MARMONTEL.|fs=90%}} À Ferney, 27
-en vers- à
+en vers à
-mon maître; il
+mon maître ; il
-ici M. de
+ici {{M.}} de
-la Gliimène que
+la Chimène que
-de Cliiinène, mes
+de Chimène, mes
-votre voisine ^ 4437. — A M. LE
+votre voisine. {{c|4437. — À {{M.}} LE
-LE HAULT^. Au
+LE BAULT.|fs=90%}} Au
-de Gcx, 29 janvier ITtJl. Monsieur, M. de
+de Gex, 29 janvier 1761. Monsieur, {{M.}} de
-de Bacclius avec
+de Bacchus avec
-à M. de
+à {{M.}} de
-à l’ilippocrène, que
+à l’Hippocrène, que
-paraissiez ni’abandonner tout
+paraissiez m’abandonner tout
-Si Tancndc et l^ievre vous
+Si Tancrède et Pierre vous
-ma vie; je
+ma vie ; je
-que M. le
+que {{M.}} le
-de Rrosses ne l’imagine; mais
+de Brosses ne l’imagine ; mais
-donc, mon 1. D’Argcntal savait
+donc, mon- D’Argental savait
-en l’iid, iivail cninonné l’auteur de VKpUrc aux poêles, intitulée ks Charmes de l’Elntle. C’eiiiii le troisième trionipiie de .Marmontcl en
+en 1760, avait couronné l’auteur de l’Épître aux poëtes, intitulée les Charmes de l’Étude. C’était le troisième triomphe de Marmontel en
-prédit. (Ci..) 3. Sans doute M"’ Clairon. 4. l’kliteur, de Mandat-Cranccy. —
+prédit. (Cl.) Sans doute Mlle Clairon. Éditeur, de Mandat-Grancey. —
-secrétaire, bij5’uée seulement
+secrétaire, signée seulement
-sauf riutercalation signalée
+sauf l’intercalation signalée
-i76 CORRESPONDANCE. sieur, m’envoycr tous
+sieur, m’envoyer tous
-vin d’ordinaire , l’autre
+vin d’ordinaire, l’autre
-de Tournay; sans
+de Tournay ; sans
-de Mton à
+de bâton à
-du môme curé
+du même curé
-une demilieue de
+une demi-lieue de
-remontrer àl’évêque que
+remontrer à l’évêque que
-à qui? A un
+à qui ? À un
-l’absolution * !
+l’absolution !
-cette nouvehe à son père; elle
+cette nouvelle à son père ; elle
-lui relusa l’absolution .’ sont
+lui refusa l’absolution ! sont
-ANNÉE 17GI. 177 Je VOUS supplie
+Je vous supplie
-le j)èrc n’est
+le père n’est
-le jrsuite Jean
+le jésuite Jean
-subir interrogatoire; il
+subir interrogatoire ; il
-la Cadière; celle-ci
+la Cadière ; celle-ci
-mériterait i)ienquela véritable
+mériterait bien que la véritable
-Bourgogne daignAt la
+Bourgogne daignât la
-Voltaire. 4438. — A -M. LE COMTE D’ Ai; CENT AL. Ferncy, 30 janvior. Mon divin auge et
+Voltaire. {{c|4438. — À {{M.}} LE COMTE D’ARGENTAL. |fs=90%}} Ferney, 30 janvier. Mon divin ange et
-cet imprimés et
+cet imprimés, et
-jésuites partout; mais
+jésuites partout ; mais
-un sacrilège -, Je
+un sacrilège. Je
-exilé 3; car vous
+exilé ; {{br0}}car vous
-d’ordinaire disgrAce engendre
+d’ordinaire disgrâce engendre
-un bùpital, car
+un hopital, car
-a ])lus de
+a plus de
-petit singe? Kh bien : en voici iin antre : Un pelii singe,
+petit singe ? Eh bien ! en voici un autre : Un petit singe,
-noir iiabit, 1. Je ne suis quel peut, Ctrc cet iinpriinô. (B.) 2. Aririan. 3. Variantes de VKpUre à Daphnr-Clairon, où
+noir habit, Je ne sais quel peut, être cet imprimé. (B.) Ancian. Variantes de l’Épître à Daphné-Clairon, où
-pas épar’^’né /c pr’’t >’>, • Ouicr Joly lie Kleury. (Cl.) 41. — Coiill i:Sl’0\I) ANCK. l \. 1.»
+pas épargné le petit singe Omer Joly de Fleury. (Cl.)
-478 CORUESPONDANCE. Plus
+Plus
-et do cœur
+et de cœur
-d’esprit, Hé[)an(l sur
+d’esprit, Répand sur
-monstre s’applauilil D’être
+monstre s’applaudit D’être
-Thersite cl Zoïlo ; IMais, grâce
+Thersite et Zoïle ; Mais, grâce
-quant ù présent.
+quant à présent.
-de quatrevingts lieues
+de quatre-vingts lieues
-ciel, j’ai. Dieu
+ciel, j’ai, Dieu
-et j’ahandonnerai volontiers
+et j’abandonnerai volontiers
-insolents * dont
+insolents dont
-Venons k présent au tripnt, et
+Venons à présent au tripot, et
-n’avoir T^o’mt Fanime.
+n’avoir point Fanime.
-Ne sentez -vous pas quelle pro<ligieuse difTérence il
+Ne sentez-vous pas quelle prodigieuse différence il
-fin (le Fanime? Attendez,
+fin de Fanime ? Attendez,
-d’ici M"" Clairon
+d’ici Mlle Clairon
-m’appelle Pancrace- ;
+m’appelle Pancrace ;
-de M. d’Argental ne 1. Les
+de {{M.}} d’Argental ne Les
-janvier 17(31, avaient
+janvier 1761, avaient
-de très-humliles et
+de très-humbles et
-dans VÉpitre à
+dans l’Épître à
-tome X.
+tome {{rom-maj|X|10}}.
-ANNÉP: 1 761. <79 pleurer
+pleurer
-du Seùjneur; je
+du Seigneur ; je
-mon àme. Je
+mon âme. Je
-j’ai diclé, et
+j’ai dicté, et
-vieillard v<’rt. 4i3!). — A M. LK liRUM. Au
+vieillard vert. {{c|4439. — À {{M.}} LE BRUN. |fs=90%}} Au
-pays do Ge.\ eu Bouivofc’ne, par
+pays de Gex en Bourgogne, par
-la [page l/j5 jusqu’à
+la 145 jusqu’à
-page 16/j. Je
+page 164. Je
-en grùce de
+en grâce de
-goût sé\ère, et
+goût sévère, et
-grands mojens de
+grands moyens de
-de l’accuurcir, et
+de l’accourcir, et
-amis. M. d’Argental
+amis. {{M.}} d’Argental
-dans Tancrcde, et
+dans Tancrède, et
-ouvrages appartienm’i;l ù nos
+ouvrages appartiennent à nos
-et ’i nous. Vir liomis fl piiidciis versus ri’|)ii’lioii(Ie( iiioilos, Culpabil duios (llou., de An juiii., V. Mrj-ue.) Je
+et à nous. Vir bonus et prudens versus reprehendet inertes, Culpabit duros{{points|15}} (Hor., de Art poet., v. 445-446.) Je
-voire gloiic, et
+voire gloire, et
-noblesse d’àme qui vous Ta inspirée,
+noblesse d’âme qui vous l’a inspirée,
-bujel iiiléressant qui
+bujel intéressant qui
-480 CORRESPONDANCE. Vous nu> pardonnerez
+Vous me pardonnerez
-je prends; les soMis que
+je prends ; les soins que
-bienfait Thonneur et
+bienfait l’honneur et
-ma vieillesse; W"" Corneille
+ma vieillesse ; Mlle Corneille
-de phis, tous
+de plus, tous
-sa fille; mais
+sa fille ; mais
-de M. Titon,
+de {{M.}} Titon,
-honnêtes gens; plus
+honnêtes gens ; plus
-et M. de
+et {{M.}} de
-lui permet tre de
+lui permettre de
-la prose; mais
+la prose ; mais
-ne doi\ent certainement
+ne doivent certainement
-personnellement M""^ Denis, M"’ Corneille,
+personnellement Mme Denis, Mlle Corneille,
-porte. M""* Denis
+porte. Mme Denis
-et considérée; toute
+et considérée ; toute
-de Fréron^ : <( M"’^ Corneille
+de Fréron : « Mlle Corneille
-le théâtre; mais
+le théâtre ; mais
-ma nièce-. Je
+ma nièce. Je
-reçu M. de
+reçu {{M.}} de
-dire. i. Voyez une noie de
+dire. Voyez une note de
-lettre 44 IG. 2. M""-- Denis.
+lettre 4416. Mme Denis.
-ANNÉE 17G1. 181 Le résultat do la
+Le résultat de la
-aussi M. Tilon , M"* de
+aussi {{M.}} Titon, Mlle de
-à léducation de M"-^ Corneille.
+à l’éducation de Mlle Corneille.
-une afTairc du
+une affaire du
-libelle dift’amatoire que
+libelle diffamatoire que
-page 16Z|. Vous
+page 164. Vous
-pouvoir ù un
+pouvoir à un
-nièce, M. de
+nièce, {{M.}} de
-de M""^ Denis.
+de Mme Denis.
-respects. Voltaire, N. D. Il
+respects. Voltaire. N. B. Il
-page 16/i entre
+page 164 entre
-la Tournelle; c’est
+la Tournelle ; c’est
-noblesse. iliO. — DK M AD A. M K DENIS, A MONSIEUR LE CHANCELIER DE FRANCE ’. Fcrney, 30
+noblesse. 4440. — DE MADAME DENIS, à monsieur le chancelier de france. Ferney, 30
-moi, M"’ Corneille,
+moi, Mlle Corneille,
-du roi; je
+du roi ; je
-noircir publitpiement de
+noircir publiquement de
-action cju’il est
+action qu’il est
-libelle dif 1. Le
+libelle dif- Le
-était Guillaumo de Lainoi^’non, d<’; \o G mars 10S3, mort
+était Guillaume de Laimoignon, né le 6 mars 1683, mort
-de Malcaherbos.
+de Malesherbes.
-18J CORRESPONDANCE. famatoire: nous
+famatoire : nous
-moi, I\I"" Corneille,
+moi, Mlle Corneille,
-tous cgaleniont outrairés. Si
+tous également outragés. Si
-pas ropi’imce, il
+pas réprimée, il
-sûreté. J’i i riionncur d’entre, e’c. 4441. _ A M. LF’, PRÉSIDENT DE BROSSES’. Au
+sûreté. J’ai l’honneur d’entre, etc. {{c|4441. — À {{M.}} LE PRÉSIDENT DE BROSSES.|fs=90%}} Au
-de Fcrncy, 30 janvier 1701. Il
+de Ferney, 30 janvier 1761. Il
-de bois; il
+de bois ; il
-conduit l’aiTaire, n’entend
+conduit l’affaire, n’entend
-un cabaret; de
+un cabaret ; de
-au grelTe, et
+au greffe, et
-de coups; il
+de coups ; il
-bien i. Éditeur,
+bien Éditeur,
-ANNÉE 17G1. 183 différente
+différente
-décident rien; mais
+décident rien ; mais
-à croire; que
+à croire que
-de Moèns, et
+de Moëns, et
-en cause; et
+en cause ; et
-à M. Girod,
+à {{M.}} Girod,
-apostille do votre
+apostille de votre
-secourt Decroze; je
+secourt Decroze ; je
-seul appui; je
+seul appui ; je
-à MM. de
+à {{MM.}} de
-dans leuibien usurpé* par les jésuites; mais
+dans leur bien usurpé par les jésuites ; mais
-respectueux attachemciil, monsieur,
+respectueux attachement, monsieur,
-etc. VOLTAIUE. 1. Lisez arhelé; voyez la Ii;Urc à ni;lvol,iiis du
+etc. Voltaire. Lisez acheté ; voyez la lettre à Helvétius du
-janvier ITfil. Ce bien avaii été
+janvier 1761. Ce bien avait été
-de MM. de
+de {{MM.}} de
-pour éteiniin» une
+pour éteindre une
-retrait li;;nagcr. {Note du
+retrait lignager. (Note du
-484 CORRESPONDAXCl i42. — A M. LE BRUN. A Ferncy, 31
+{{c|4442. — À {{M.}} LE BRUN.|fs=90%}} À Ferney, 31
-le cerliiicat ^ de M""- Denis
+le certificat de Mme Denis
-Ce cliiiurgien a
+Ce chirurgien a
-bon bomme Corneille,
+bon homme Corneille,
-Voltaire. 4443. — A M. ÏHIERIOT. A Ferney,
+Voltaire. {{c|4443. — À {{M.}} THIERIOT.|fs=90%}} À Ferney,
-de M. Damilaville
+de {{M.}} Damilaville
-de M. Thieriot
+de {{M.}} Thieriot
-Cependant VÉpître à M"*^ Clairon
+Cependant l’Épître à Mlle Clairon
-poste procliaiue, après
+poste prochaine, après
-lit d"honneur. Je suis très-fâclié que
+lit d’honneur. Je suis très-fâché que
-de religion % parce
+de religion, parce
-lettre ’ à M. le
+lettre à {{M.}} le
-à M"" Corneille.
+à Mlle Corneille.
-page 1G4 de Fréron \ dans
+page 164 de Fréron, dans
-de M’"^ Denis
+de Mme Denis
-des OEuvres de
+des Œuvres de
-Brun.) 2. Voyez tome XXIV, page 159. 3. Lettre 4387. 4. Voyez
+Brun.) Voyez tome {{rom-maj|XXIV|24}}, page 159. Lettre 4387. Voyez
-lettre tU6.
+lettre 4416.
-ANNÉE 1701. 485 fais élever M"’ Corneille,
+fais élever Mlle Corneille,
-en frire depuis
+en frère depuis
-que M"’ Corneille
+que Mlle Corneille
-lignes diflaniatoircs sont
+lignes diffamatoires sont
-personnellement M"" Corneille,
+personnellement Mlle Corneille,
-surtout M"" Denis,
+surtout Mme Denis,
-que M"° Corneille,
+que Mlle Corneille,
-chez moi; il
+chez moi ; il
-de chirurgiendentiste à
+de chirurgien-dentiste à
-de celte ville. M"" Denis,
+de cette ville. Mme Denis,
-ses alliances; ni
+ses alliances ; ni
-trois dilTamations réunies
+trois diffamations réunies
-de M"*^ Corneille
+de Mlle Corneille
-aucun délai, La
+aucun délai. La
-va partir; je
+va partir ; je
-je l’avoue; mais
+je l’avoue ; mais
-tant ([u’il y
+tant qu’il y
-officiers cpii souffriront’. Je
+officiers qui souffriront. Je
-plus tondre reconnaissance
+plus tendre reconnaissance
-de M. Daniilavillc et de M. Thieriot.
+de {{M.}} Damilaville et de {{M.}} Thieriot.
-à M""" de Lutzclbourg, du
+à Mme de Lutzelbourg, du
-mars 17G1.
+mars 1761.
-486 CORRESPONDANCIL 4444. — A M. L’ABBÉ
+{{c|4444. — À {{M.}} L’ABBÉ
-LA PORTE’. 2
+LA PORTE. |fs=90%}} 2
-réitère c’i M. l’abbé
+réitère à {{M.}} l’abbé
-l’année 17G1 m’a
+l’année 1761 m’a
-remerciements. 4415. — A M. LE
+remerciements. {{c|4445. — À {{M.}} LE
-D’ARGENTAL. A Ferney,
+D’ARGENTAL. |fs=90%}} À Ferney,
-le Panta-od&i du
+le Panta-odai du
-de Paris; je
+de Paris ; je
-de Tlicrsito-; mais si
+de Thersite ; {{br0}}mais si
-à V Année lilléraire. Brouillé
+à l’Année littéraire. Brouillé
-sur l’année littéraire,
+sur l’Année littéraire,
-tome XXIV, page 188. 2. Voyez
+tome {{rom-maj|XXIV|24}}, page 188. Voyez
-février, n* 4i56.
+février, n° 4456.
-ANNÉE 17G1. 187 quand
+quand
-chevalier d’Aidie^ vient
+chevalier d’Aidie vient
-la chasse; on
+la chasse ; on
-France, cl on
+France, et on
-des éta])lisscments assez
+des établissements assez
-connais l’homme* dont
+connais l’homme dont
-ces titres; et
+ces titres ; et
-du Panta-otlai doive
+du Panta-odai doive
-actuellement (nutos les
+actuellement toutes les
-son àme pour
+son âme pour
-justice. M"" Denis
+justice. Mme Denis
-les pièces; il
+les pièces ; il
-êtes ferme; et
+êtes ferme ; et
-Mon contemporain ’, le
+Mon contemporain, le
-de Bclle-Isle est-il mort*? M. de
+de Belle-Isle est-il mort ? {{M.}} de
-la guerre-’? M. de Chauvclin, le
+la guerre ? {{M.}} de Chauvelin, le
-de paix? Pleurez-vous toujours? Je
+de paix ? Pleurez-vous toujours ? Je
-absence. t. Rotiré dans ses torrcs en Porigord depuis
+absence. Retiré dans ses terres en Périgord depuis
-mort, di> M""-" .\i<;sé, sa niaîIrcssc, il
+mort, de Mlle Aïssé, sa maîtresse, il
-en 17.">8, après
+en 1758, après
-la lillc qu’il
+la fille qu’il
-(B.) 2. Ouier Joly
+(B.) Omer Joly
-avocat giîné’ral. 3. Voltaire était l’alné, de
+avocat général. Voltaire était l’aîné, de
-qui isi adressée
+qui est adressée
-lettre ii’23, et
+lettre 4423, et
-la Correspoiulancc. 4. Oui,
+la Correspondance. Oui,
-janvier 1701. 5. Choiseul remplaça ISelIc-Ialc au
+janvier 1761. Choiseul remplaça Belle-Isle au
-CORRESPONDANCE. iii6. —A M. LE
+{{c|4446. — À {{M.}} LE
-DE RUFFEY’. Vous
+DE RUFFEY.|fs=90%}} Vous
-malheureuse aflaire du
+malheureuse affaire du
-fils prêt- {sic) de
+fils prêt (sic) de
-une cahale puissante
+une cabale puissante
-sans secours’, qui
+sans secours, qui
-simple querelle; mais
+simple querelle ; mais
-efïet que: ledit
+efïet que : ledit
-été Loire chez M"’" Burdet
+été boire chez Mme Burdet
-chez elle? Pourquoi
+chez elle ? Pourquoi
-gens armés? Il
+gens armés ? Il
-le scandale; mais
+le scandale ; mais
-la police? L’exerce-t-on
+la police ? L’exerce-t-on
-tome XIV, page 418. 3. Decroze
+tome {{rom-maj|XIV|14}}, page 418. Decroze
-ANNÉE ITiil. -189 donné
+donné
-de bûton à
+de bâton à
-venu cbez la
+venu chez la
-a exécuté? Une
+a exécuté ? Une
-rixe ordinaire? Un
+rixe ordinaire ? Un
-les fers? Cependant
+les fers ? Cependant
-de Genève’ soutient
+de Genève soutient
-le juger; qu’il
+le juger ; qu’il
-pauvre Dccroze-, on
+pauvre Decroze ; on
-la bouche; et
+la bouche ; et
-voulait m’ûter si
+voulait m’ôter si
-de Dccroze un
+de Decroze un
-mandé, on propres
+mandé, en propres
-les choses; et
+les choses ; et
-conjure \I. le
+conjure {{M.}} le
-de Rufi’ey de |)arler à M, de
+de Ruffey de parler à {{M.}} de
-la Tournclle, cl de ])i’otéger les inl’oi’tunés o[)primés. •4ii7. — A M. Li; iii;i N. -1 frvrier. J’ai riioiinoiir, moiisiour, ilc vous cciirc encore
+la Tournelle, et de protéger les infortunés opprimés. {{c|4447. — À {{M.}} LE BRUN.|fs=90%}} 2 février. J’ai l’honneur, monsieur, de vous écrire encore
-de M" Corncilli’ ;
+de Mlle Corneille ;
-œuvre inipar I. lîiort, ovùi[iii’ d’Aiiiiei’} . à iiui est udiesiùi; la li’Urc 3718.
+œuvre impar- Biort, évêque d’Annecy, à qui est adressée la lettre 3718.
-190 CORRESPONDAiNGE. faite,
+faite,
-à M. Dumolard en conformité ^ Vous avez dil recevoir
+à {{M.}} Dumolard en conformité. Vous avez dû recevoir
-de M"’" Denis
+de Mme Denis
-du ïilloy, pour
+du Tilloy, pour
-de M. Corneille.
+de {{M.}} Corneille.
-sieur L’iîcluse n’est
+sieur L’Écluse n’est
-sur lo théâtre
+sur le théâtre
-la Foire *, je
+la Foire, je
-en GAtinais’. Je
+en Gâtinais. Je
-de M. Corneille; que
+de {{M.}} Corneille ; que
-nulle difficulté; que
+nulle difficulté ; que
-aussi fa\()rable, et que M. d’Argental
+aussi favorable, et que {{M.}} d’Argental
-petit avertissement ", pour
+petit avertissement, pour
-que jeivous dois
+que je vous dois
-votre sujet ^ Soyez
+votre sujet. Soyez
-de M""^ Corneille
+de Mlle Corneille
-à M""= Le
+à Mme Le
-dans rintention d’empêcher
+dans l’intention d’empêcher
-du Tilloj-, possédée
+du Tilloy, possédée
-à l’OpéraComiqueen 1737; elle
+à l’Opéra-Comique en 1737 ; elle
-de Montarg-is, dans le Gàtinais Orléanais. 4. Voj’ez tome XXIV, page 159. y. Cette
+de Montargis, dans le Gâtinais Orléanais. Voyez tome {{rom-maj|XXIV|24}}, page 159. Cette
-n° 4ii7.
+n° 4417.
-ANNÉE I7GI. 191 44 i8. — A M. SAURI.N. Fcrncy, 2
+{{c|4488. — À {{M.}} SAURIN. |fs=90%}} Ferney, 2
-de quoique bon
+de quelque bon
-on applaudit S je
+on applaudit, je
-: Dieu
+: Ô Dieu
-bons esprits! Dieu
+bons esprits ! Dieu
-les fanatiques! Plus
+les fanatiques ! Plus
-de ion saint
+de ton saint
-serviteur Helvélius et
+serviteur Helvétius et
-Quarante I Ce
+Quarante ! Ce
-surtout quele vénérable frère Helvélius rassemblera,
+surtout que le vénérable frère Helvétius rassemblera,
-du lonps, qui
+du temps, qui
-un Omer? Car
+un Omer ? Car
-diable qu’ange*. .l’embrasse frère
+diable qu’ange. J’embrasse frère
-V. 4ii9. — A M. UA.MlLAVlLLi:. i’’einc3-, ’2 février.
+V. {{c|4449. — À {{M.}} DAMILAVILLE. |fs=90%}} Ferney, 2 février.
-réitère ù M. Damilaville
+réitère à {{M.}} Damilaville
-à M. Tliieriot mes
+à {{M.}} Thieriot mes
-bonté (ju’ils ont
+bonté qu’ils ont
-du leuips, coiiicdic en uii acte
+du temps, comédie en un acte
-en |)ruso, junéc. le 2’2 décembre 1760. 2. .Maiiot, Épllrc à
+en prose, jouée le 22 décembre 1760. C’est l’avis que nous avons donné tome {{rom-maj|XXIV|24}}, page 159. Marot, Épître à
-après l’Iipijrainuic du beau Iclin, en
+après l’Épigramme du beau tétin, en
-d’autres. 3. C’csl l’.liis que nous avons donné lonie WIV, pa^je ï’.àK
+d’autres.
-492 CORRESPONDANCE. sur
+sur
-de M’"* Denis,
+de Mme Denis,
-de \a.7-eligion est
+de la religion est
-à M"" Corneille
+à Mlle Corneille
-que M""’ Denis
+que Mme Denis
-de Genève» pour
+de Genève, pour
-je iii’occupe de
+je m’occupe de
-de M’^" Corneille.
+de Mlle Corneille.
-de VOde de M. Le
+de l’Ode de {{M.}} Le
-que touchantes; et
+que touchantes ; et
-de M’^^ Corneille,
+de Mlle Corneille,
-sentiments admirables; mais
+sentiments admirables ; mais
-de M. Le
+de {{M.}} Le
-que M. Le
+que {{M.}} Le
-amis VÉpîire d’Abraham
+amis l’Épître d’Abraham
-à M"" Clairon,
+à Mlle Clairon,
-de Paris, M, Thieriot
+de Paris. {{M.}} Thieriot
-ces étrenncs à Melpomène, Mon cor 1. Voyez
+ces étrennes à Melpomène. Mon cor- Voyez
-tome XXIV, pages 159- ICO.
+tome {{rom-maj|XXIV|24}}, pages 159-160.
-ANNÉE 1751. -193 respondant
+respondant
-l’abbé Guyou en note’ ;
+l’abbé Guyon en note ;
-nom. Valele. M. ïhieriot ne
+nom. Valete. {{M.}} Thieriot ne
-du Pnnta-o’hi-. iiûO. — A MADAME
+du Panta-odai. 4450. — À MADAME
-DE SAXE-GOTHA». Aux
+DE SAXE-GOTHA. Aux
-5 fL\rier. Madame,
+5 février. Madame,
-d’un meilleur; pardonnez-lui
+d’un meilleur ; pardonnez-lui
-aux frais; je
+aux frais ; je
-à M’"* de
+à Mlle de
-Genevois Gromelin à
+Genevois Cromelin à
-dangereusement malade? Est-il
+dangereusement malade ? Est-il
-soit mort? Voudriezvous du
+soit mort ? Voudriez-vous du
-Pologne, madame? Quel
+Pologne, madame ? Quel
-à plaindre! Je
+à plaindre ! Je
-d’heureux ([ue le
+d’heureux que le
-grande maîiresse des
+grande maîtresse des
-votre bianohe! Geux à qui Gliarles-Quint donna
+votre branche ! Ceux à qui Charles-Quint donna
-pensaient-ils ([ue l’électorat
+pensaient-ils que l’électorat
-leurs descendants? Qu’on
+leurs descendants ? Qu’on
-de |)récipices! 1. Voyez cette noti" (tome
+de précipices ! Voyez cette note (tome
-: flic |ior(c sur
+: elle porte sur
-commence |par liel esprit faux. 2. C’était le picuiier lilif de VLpilrc a Diipliné (M"’ Clairon),, du l’"’ jjin\if;il7«)l. 3. Éditeurs, Baveux et Fran(;ois. ’il. — C.or.nrspoMj wr.K. I X. IH
+commence par Bel esprit faux. C’était le premier titre de l’Épître a Daphné (Mlle Clairon), du 1er janvier 1761. Éditeurs, Bavoux et François.
-4 9i CORRESPONDANCK On
+On
-le bonheurd’un prince d’Angleterre; c’est
+le bonheur d’un prince d’Angleterre ; c’est
-de Prusse; je
+de Prusse ; je
-sérénissime d’uno lettre pour M’"^ de
+sérénissime d’une lettre pour Mme de
-et démettre aux
+et de mettre aux
-V. 4451. — A M. FABRY i. Aux Délices, î) février.
+V. {{c|4451. — À {{M.}} FABRY.|fs=90%}} Aux Délices, 5 février.
-vous prii^ à
+vous prie à
-est très -importante. Mon malheureux parent-, qui
+est très-importante. Mon malheureux parent, qui
-même état; un
+même état ; un
-au i. Éditeurs,
+au Éditeurs,
-AXNÉK 17 01. 195 bien
+bien
-présentons, M""’ Denis
+présentons, Mme Denis
-nos très-liumblos obéissances.
+nos très-humbles obéissances.
-et l’attacliement le
+et l’attachement le
-votre très-bumble et
+votre très-humble et
-serviteur. 4452. - A AI. FVOT DE LA MARCHE’. Aux Délices, G février 1761. Soufl’rez que
+serviteur. {{c|4452. — À {{M.}} FYOT DE LA MARCHE.|fs=90%}} Aux Délices, 6 février 1761. Souffrez que
-belle àme du
+belle âme du
-plus beureuse. Nous
+plus heureuse. Nous
-point libre; on
+point libre ; on
-de soimême. C’est
+de soi-même. C’est
-suis h h\ porte
+suis à la porte
-ce très-bol esprit,
+ce très-bel esprit,
-donnez-moi doncson cœur
+donnez-moi donc son cœur
-son indilTérencc pour
+son indifférence pour
-petit brimboi-ion que
+petit brimborion que
-chevalier d’Her...,, ou
+chevalier d’Her..., ou
-détestables calomnies; il
+détestables calomnies ; il
-détruit |)as la
+détruit pas la
-un lùche. Il
+un lâche. Il
-avait liiissé faire
+avait laissé faire
-l’avait j)as couvert
+l’avait pas couvert
-les philosopbes, H s’élevait une cabal»’ infâme de fanali(|ues et d’iispocrites. Il a r;i||ii Jes faire taire. I. Édiluur, Th. l’ui-^bcl. — Vovcz la Icllrc ’tl.T.
+les philosopbes. Il s’élevait une cabale infâme de fanatiques et d’hypocrites. Il a fallu les faire taire. Éditeur, Th. Foisset. — Voyez la lettre 4137.
-196 COHUE SPOND ANGE. C’est
+C’est
-à M. de
+à {{M.}} de
-des mômes bontés que vous; mais
+des mêmes bontés que vous ; mais
-de M. de RulTcy ;
+de {{M.}} de Ruffey ;
-V. 4io3. — A M. LE BRUN. A Ferney, G février.
+V. {{c|4453. — À {{M.}} LE BRUN.|fs=90%}} À Ferney, 6 février.
-de M"’ Corneille.
+de Mlle Corneille.
-à JVI""’ Sauvigny 1 que
+à Mme Sauvigny que
-que M. Le
+que {{M.}} Le
-J’attends VAne Uttcraire - avec
+J’attends l’Ane littéraire avec
-l’impatience. ViQ?, Anecdotes’^ sur
+l’impatience. Les Anecdotes sur
-et friponne par
+et friponné par
-Le d’Arnaud* dont
+Le d’Arnaud dont
-de Saint-Merrj, qui
+de Saint-Merry, qui
-règle. 1. M""^ Berthier
+règle. Mme Berthier
-de M« Aliboron,
+de Me Aliboron,
-pages in-12. Je
+pages {{abréviation|in-12|in-douze}}. Je
-volume in-12 de iv et
+volume {{abréviation|in-12|in-douze}} de {{rom|iv|4}} et
-les \ eux. Le
+les yeux. Le
-(B.) 3. Voyez tome XXIV, paye 181. 4. Baculard
+(B.) Voyez tome {{rom-maj|XXIV|24}}, paye 181. Baculard
-ANNÉE 1761. 197 Je suis fôché quo l’avocat ’ de M"’ Clairon
+Je suis fâché que l’avocat de Mlle Clairon
-plus fùché encore
+plus fâché encore
-amitiés. VOLT.MRE. 4454. — A M. D AMILA VILLE. J’abuse
+amitiés. Voltaire. {{c|4454. — À {{M.}} DAMILAVILLE.|fs=90%}} 6 Février. J’abuse
-signor Albergati-, avec
+signor Albergati, avec
-que .M. de
+que {{M.}} de
-à M, Albergati; c’est
+à {{M.}} Albergati ; c’est
-de VExcellence italienne^ fût publique, et- que
+de l’Excellence italienne fût publique, et que
-que M. Thieriot
+que {{M.}} Thieriot
-à M. Le Brun*; et que M. Le
+à {{M.}} Le Brun ; et que {{M.}} Le
-personnellement M. Corneille,
+personnellement {{M.}} Corneille,
-et M’"^ Denis,
+et Mme Denis,
-qu’une tille de
+qu’une fille de
-par niois^? Si
+par mois ? Si
-d’un gazctier, il
+d’un gazetier, il
-prie M. Thieriot
+prie {{M.}} Thieriot
-recueils l.L*"’ :
+recueils I, L :
-fort imporliiuMil de
+fort impertinent de
-des in-i2, ce
+des {{abréviation|in-12|in-douze}}, ce
-mais puis(iue j’ai
+mais puisque j’ai
-I. 1. Iluornc de La Motlin. Voyez la noto, tome WIV, page 23’.». 2. Celle da 23
+I. Huerne de La Mothe. Voyez la note, tome {{rom-maj|XXIV|24}}, page 239. Celle du 23
-1760. n» 4387. 3. Doodali de
+1760. n° 4387. Deodati de
-lettre 4i32. 4. Voyez le troisiùme alinéa do la lettre ItiO. a. Voyez
+lettre 4432. Voyez le troisième alinéa de la lettre 4449. Voyez
-note delà lettre ’»3’20. 0. La Buite du
+note de la lettre n° 4320. La suite du
-C, I), etc.; voyez
+C, D, etc. ; voyez
-lettre iiJC
+lettre 4420.
-in CORRESPONDANCE. J’ai
+J’ai
-de Houssoau, mais
+de Rousseau, mais
-La Popelinière^ Mille
+La Popelinière. Mille
-les frères; je
+les frères ; je
-fanatiques. 4455. — A M. LE COMTE D’ARGEMAL De profiindis clamam. J’ignore
+fanatiques. {{c|4455. — À {{M.}} LE COMTE D’ARGENTAL. |fs=90%}} 7 février. De profundis clamavi. J’ignore
-Joue-t-on Tancrhle? Personne
+Joue-t-on Tancrède ? Personne
-mot. Réussit-elle? estolle tombée? J’ai
+mot. Réussit-elle ? est-elle tombée ? J’ai
-pour écrire^ h M. le
+pour écrire à {{M.}} le
-il s’agissait! {La Fontaine, VII, ix.) Le
+il s’agissait ! (La Fontaine, {{rom-maj|VII|7}}, {{rom|ix|9}}.) Le
-la fois! Plus
+la fois ! Plus
-regarde M"" Corneille
+regarde Mlle Corneille
-qu’à moi? Ont-ils
+qu’à moi ? Ont-ils
-d’y penser? N’ont-ils
+d’y penser ? N’ont-ils
-peu d’affaires? Je
+peu d’affaires ? Je
-ange, n’êtcs-vous pas
+ange, n’êtes-vous pas
-de tout? à
+de tout ? à
-ma voix? Je
+ma voix ? Je
-bien distribués; oui,
+bien distribués ; oui,
-Mais M. de
+Mais {{M.}} de
-à Versailles? entrera-t-il au conseil? et
+à Versailles ? entrera-t-il au conseil ? et
-fait-il brûler? quel
+fait-il brûler ? quel
-fait-il imprimer? J’ai
+fait-il imprimer ? J’ai
-J’aime VEgdcsiaste^; le
+J’aime l’Écclésiaste ; le
-pour M""- de
+pour Mme de
-un Orner!... Ah! Ce
+un Omer ! ... Ah ! Ce
-Thersite * doit être
+Thersite {{br0}}doit être
-ces monstres! Plus
+ces monstres ! Plus
-comme tcant d’autres
+comme tant d’autres
-à Choisciil, est
+à Choiseul, est
-de VEcclésiaste ;
+de l’Ecclésiaste ;
-tome IX. 4. Voyez lettre 4i38.
+tome {{rom-maj|IX|9}}. Voyez lettre 4438.
-ANNÉE 1761. 199 Ne
+Ne
-chevalier d’Aidie’? Tous
+chevalier d’Aidie ? Tous
-à vivre; mais
+à vivre ; mais
-vos yeux! vos yeux! UoG. — A M. D’ALEMBERT. A Fcrncy, 9
+vos yeux ! vos yeux ! {{c|4456. — À {{M.}} D’ALEMBERT.|fs=90%}} À Ferney, 9
-nation. Gardezvous bien
+nation. Gardez-vous bien
-en Prusse: un
+en Prusse : un
-votre Discours- à
+votre Discours à
-de moi; j’y
+de moi ; j’y
-discours entier? Vous
+discours entier ? Vous
-faveur ’ ;
+faveur ;
-seconde. M, de Maleshcrbes insulte
+seconde. {{M.}} de Malesherbes insulte
-les infùmes personnalités
+les infâmes personnalités
-de M. de
+de {{M.}} de
-insulter M"-^ Corneille,
+insulter Mlle Corneille,
-Foire »? Lne calomnie
+Foire » ? Une calomnie
-à W’ Corneille
+à Mlle Corneille
-une -Montmorency ou
+une Montmorency ou
-une Chùtillon, si
+une Châtillon, si
-Si ou ne
+Si on ne
-les sentimculs ^l’honneur qui animent M. Tilon et M. Le
+les sentiments d’honneur qui animent {{M.}} Titon et {{M.}} Le
-toute l’Kpître* d’Abraham Chau i. V03CZ une
+toute l’Épître d’Abraham Chau- Voyez une
-la leUie iii5. 2. G(! discours,
+la lettre 4445. Ce discours,
-à l’Acadcrnic française,
+à l’Académie française,
-publique, I»’ 19 janvier 1701, est intitulé llcllcxiunx sur l’Histoire. D’Alembort y
+publique, le 19 janvier 1761, est intitulé Réflexions sur l’Histoire. D’Alembert y
-un plcgc indirect
+un éloge indirect
-du (irand Corneille A l iiidifjence où elle lanyuissail ignorée. (Ci,.) 3. Voyez
+du grand Corneille à l’indigence où elle languissait ignorée. (Cl.) Voyez
-lettre i i2G. i. L’LpUre à Daphné: voyez tome X.
+lettre 4426. L’Épître à Daphné : voyez tome {{rom-maj|X|10}}.
-200 COKKESPONDANCH. meix à M"- Clairon.
+meix à Mlle Clairon.
-si tôl ;
+si tôt ;
-que Ckiiron soit
+que Clairon soit
-et Kréron châtié.
+et Fréron châtié.
-dans l’Académie? Personne
+dans l’Académie ? Personne
-Blanc * plus que moi; mais
+Blanc plus que moi ; mais
-à M. Diderot
+à {{M.}} Diderot
-de baptême? N’cst-il pas
+de baptême ? N’est-il pas
-quelque Llysse, et
+quelque Ulysse, et
-de Thersite^ s’appelle
+de Thersite s’appelle
-aimer. 44.57. — A M. LE COMTE D’ARGENTAL. 9
+aimer. {{c|4457. — À {{M.}} LE COMTE D’ARGENTAL.|fs=90%}} 9
-de M. le
+de {{M.}} le
-de Ghoiseul , auprès
+de Choiseul, auprès
-ses amis; s’il
+ses amis ; s’il
-prompt succès? Pour
+prompt succès ? Pour
-cher ange; pour
+cher ange ; pour
-Brunswick. M. Gallatin,
+Brunswick. {{M.}} Gallatin,
-Henri IV. L’oncle
+Henri {{rom-maj|IV|4}}. L’oncle
-été 1. Voyez foine \XXIV, page 31. t. Voyez ]a IrUre a d’Argeiilal, du
+été Voyez tome {{rom-maj|XXIV|24}}, page 31. Voyez la lettre a d’Argental, du
-ANNÉE 1761. 201 tué
+tué
-de Rosbacli, à
+de Rosbach, à
-les réi^iments suisses
+les régiments suisses
-à Hosbacli. c’est ailleurs; le
+à Rosbach, c’est ailleurs ; le
-été blessé: il
+été blessé : il
-dix ans; il
+dix ans ; il
-actifs, intelligents: il
+actifs, intelligents : il
-cette M"" Calendrin » que
+cette Mme Calendrin que
-que M"" Calendrin, 4458. — A M. COLIM. Au
+que Mme Calendrin. {{c|4458. — À {{M.}} COLINI.|fs=90%}} Au
-de Ferncy. 9
+de Ferney, 9
-bons auteurs*. Votre
+bons auteurs. Votre
-et trèsutile :
+et très-utile :
-me proposez ^ cl à
+me proposez, et à
-traduction d’opéra *, et
+traduction d’opéra, et
-une tragédie ^ 11 est
+une tragédie. Il est
-sur l’ Histoire dWUemagti)’. 1761. 3. Colini
+sur l’Histoire d’Allemagne 1761. Colini
-une (’-dition des OKu\tcs ilo Voltain^. Voyez plus Las la
+une édition des Œuvres de Voltaire. Voyez plus bas la
-en donna; elle
+en donna ; elle
-lettre, n" ’mJ2. i. Voyez
+lettre, n° 4512. Voyez
-4332. .’). Tancrède.
+4332. Tancrède.
-a02 CORRESPONDANCE. ii59. — A CHARLES-THÉODORE, KLECTEUR PALATIN. P’crnc}-, 9
+4459. — À CHARLES-THÉODORE, électeur palatin. Ferney, 9
-être ù vos
+être à vos
-est pas; cet
+est pas ; cet
-les heaux opéras
+les beaux opéras
-des Allohroges calvinistes,
+des Allobroges calvinistes,
-fait répand rc à
+fait répandre à
-V. 4460. — DE M. LE
+V. {{c|4460. — DE {{M.}} LE
-DE BROSSES». Le
+DE BROSSES.|fs=90%}} Le
-vois, monsiour, par
+vois, monsieur, par
-intéressez trèsvivement au
+intéressez très-vivement au
-son flls par
+son fils par
-de Moiins. Je
+de Moëns. Je
-un très-lionnôte homme,
+un très-honnête homme,
-On no peut
+On ne peut
-juges écoulent en pareille matière; et
+juges écoutent en pareille matière ; et
-je 1. Éditeur, Tli. Foisset.
+je Éditeur, Th. Foisset.
-ANNEE 17GI. 203 n’ai
+n’ai
-peut-être prémédité; mais
+peut-être prémédité ; mais
-derniers eflort-; pour
+derniers efforts pour
-et ompè. lier qu’elles
+et empêcher qu’elles
-la Tournello. .le vois
+la Tournelle. Je vois
-suis très-fàché do la
+suis très-fâché de la
-autres, (jui veut
+autres, qui veut
-déclamations exlrajudicielles qui
+déclamations extrajudicielles qui
-suis fiiché, et
+suis fâché, et
-ce (|u’ils ont
+ce qu’ils ont
-cette fenuiio, et
+cette femme, et
-la Tournelle. où
+la Tournelle, où
-audience pulilique. C’est Hi qu’on
+audience publique. C’est là qu’on
-sur ceite uffaire M. le
+sur cette affaire {{M.}} le
-tel rju’il est,
+tel qu’il est,
-j’avais lii-dessns. Le
+j’avais là-dessus. Le
-son atfaire, et sans relàciie. Vous
+son affaire, et sans relâche. Vous
-fille. Ci^tlo démarche |)Ourrail i)lus embarrasser
+fille. Cette démarche pourrait plus embarrasser
-la conduite. du
+la conduite du
-soit très-répréhensihle, c’est
+soit très-répréhensible, c’est
-devient très-diflicile d’y
+devient très-difficile d’y
-peine do dire
+peine de dire
-infliger ii un
+infliger à un
-est audessus de
+est au-dessus de
-cas dunl les
+cas dont les
-204 CORRESPONDANCE. Jo no vous
+Je ne vous
-(lisez quatorze; c’est
+(lisez quatorze ; c’est
-lapsus linguœ). J’ai peut-Mre m(^me eu
+lapsus linguæ). J’ai peut-êre même eu
-mais k lui,
+mais à lui,
-qui jo me
+qui je me
-parlé, peut-ôtre trop
+parlé, peut-être trop
-pu m’empôcher de
+pu m’empêcher de
-couvent do capucins.
+couvent de capucins.
-etc. — A M. LE COMTE D’ARGENTAL. Voilà
+etc. {{c|4461. — À {{M.}} LE COMTE D’ARGENTAL.|fs=90%}} 11 février. Voilà
-de mourir; tout
+de mourir ; tout
-lettres * à M. le
+lettres à {{M.}} le
-de Ghoiseul :
+de Choiseul :
-daigné ra’envoyer un Tancrède; je
+daigné m’envoyer un Tancrède ; je
-ni delà santé de M"’’ Clairon,
+ni de la santé de Mlle Clairon,
-de M. de
+de {{M.}} de
-épître dèdicatoire ^ a
+épître dédicatoire a
-de famille: c’est
+de famille : c’est
-aux yeux , comme
+aux yeux, comme
-mon corps? Le secrétaire^ que
+mon corps ? Le secrétaire que
-serait-elle malade? Mes
+serait-elle malade ? Mes
-de Jean-Jacques*, ou
+de Jean-Jacques, ou
-Popelinière ’’? Chacun
+Popelinière ? Chacun
-jamais M. d’Argental
+jamais {{M.}} d’Argental
-aimer, i. Elles
+aimer, Elles
-Chevalerie. 3. M’"» d’Argental. 4. La
+Chevalerie. Mme d’Argental. La
-ANNÉE 1701. 205 mais
+mais
-dans rattentc dune
+dans l’attente dune
-lettres. Hélas! j’écris,
+lettres. Hélas ! j’écris,
-la peine; ma
+la peine ; ma
-la viMrc être
+la vôtre être
-longue, ù mes divins anges! 4iG’2. — A -M. DE LA POPKLIM tlIlH i. Au
+longue, ô mes divins anges ! {{c|4462. — À {{M.}} DE LA POPELINIÈRE.|fs=90%}} Au
-de Ferncj-, pays de Gc.\, lô lévrier 17()l. J’aime
+de Ferney, pays de Gex, 15 février 1761. J’aime
-je déleste les romans suisses* :
+je déteste les romans suisses :
-votre Daïra^; je
+votre Daïra ; je
-à W" Corneille.
+à Mlle Corneille.
-le malbeur d’être
+le malheur d’être
-par Fréron*. Cela est triste; mais
+par Fréron. Cela est triste ; mais
-serviteur. ^ OLTAIRE. ii03. — A M. 1J-: IJHU.N. Au
+serviteur. Voltaires. {{c|4463. — À {{M.}} LE BRUN.|fs=90%}} Au
-Ferney, ir> février. 11 y
+Ferney, 15 février. Il y
-de rien; mais
+de rien ; mais
-suis allligé (ju’on traite
+suis affligé qu’on traite
-l’honneur d’uni; famille res|)ect;il)le. 8i un
+l’honneur d’une famille respectable. Si un
-de (lasrognc. voyait sa lille insultée
+de Gascogne, voyait sa fille insultée
-les f<niilles de
+les feuilles de
-disait 1. Voyi-z |;i iiolc.’!, loine X.WIN, iki-i; i.t. -2. 1.(1 Nouvelle lidoisc di; J.-J. Il(.nss,ini. 3. Dairit, liisloire orieiUalc en tiualri’ parties, 17<)1, deux volumes iii-1’2 :
+disait Voyez la note, tome {{rom-maj|XXXIV|34}}, page 43. La Nouvelle Héloise de J.-J. Rousseau. Daïra, histoire orientale en quatre parties, 1761, deux volumes {{abréviation|in-12|in-douze}} :
-tira virii:l-(inq (ïxeinphiircs in-8» cl deux in-i". Voltaire, mal;,’ré ce (juMl eu écrit il l’ttuteur, n’en
+tira vingt exemplaires {{abréviation|in-8°|in-octavo}} et deux {{abréviation|in-4°|in-quarto}}. Voltaire, malgré ce qu’il en écrit à l’auteur, n’en
-aucun cas; voyez la tin di’ la lettre il79. i. Année lUléraire, 17U1, tome I, pagcB 1-iO.
+aucun cas ; voyez la fin de la lettre 4479. Année littéraire, 1761, tome {{rom-maj|I|1}}, page 1-40.
-206 COllUliSl’OiNDANCE. d’elle (fii’clle est
+d’elle qu’elle est
-mépris ([ue la
+mépris que la
-des belleslettres qui
+des belles-lettres qui
-au ChcUclet ce
+au Châtelet ce
-de M"*^ Corneille,
+de Mlle Corneille,
-ma parole; mais
+ma parole ; mais
-que M. de
+que {{M.}} de
-de M. le
+de {{M.}} le
-beaucoup L’Écluse; vous
+beaucoup L’Écluse ; vous
-de M""^ Denis,
+de Mme Denis,
-à M. de
+à {{M.}} de
-de M. Corneille,
+de {{M.}} Corneille,
-se marier? Une
+se marier ? Une
-quelque elTet, Il
+quelque effet. Il
-coquin ci l’indignation
+coquin à l’indignation
-de M"*" Corneille.
+de Mlle Corneille.
-Non-seulement M"’’ Corneille
+Non-seulement Mlle Corneille
-si M. de
+si {{M.}} de
-AN.NEt; I7G1. 207 coups
+coups
-de M. Corneille
+de {{M.}} Corneille
-ce misérable; mais
+ce misérable ; mais
-tenait ([u a eux
+tenait qu’à eux
-frère licrthier; les
+frère Berthier ; les
-serviteur. VOLTAIliE. 4464. — A M. DUPONT. Aux
+serviteur. Voltaire. {{c|4464. — À {{M.}} DUPONT.|fs=90%}} Aux
-Que n’êtesvous à
+Que n’êtes-vous à
-Paris abonde! Vous
+Paris abonde ! Vous
-petits rogatons^ pour
+petits rogatons pour
-ce ([u’on m’a envoyé do plus
+ce qu’on m’a envoyé de plus
-vie. \. iiOfi. — A M. LE CO.NSLilLLEU LIv liAULT». Au\ Délices, 10 février 1701. Vous
+vie. V. {{c|4465. — À {{M.}} LE CONSEILLER LE BAULT.|fs=90%}} Au Délices, 16 février 1761. Vous
-malheureuse allaire du
+malheureuse affaire du
-voir 1. Probablement les Lellrcs sur lu iXuuvelle llclutse et
+voir Probablement les Lettres sur la Nouvelle Héloïse et
-tome XXIV. 2. Kdileiir, de Mandat-Granccy. —
+tome {{rom-maj|XXIV|24}}. Éditeyr, de Mandat-Grancey. —
-la piiblicatiuii de M. Foissct sur
+la publication de {{M.}} Foisset sur
-à M. de
+à {{M.}} de
-pièce cst-clle eu entier
+pièce est-elle en entier
-d’un sccrétairo, mais si,:,’née. puis
+d’un secrétaire, mais signée, puis
-Voltaire lui-mC’ine, qui
+Voltaire lui-même, qui
-relue. {Sole du iircimer éditeur.)
+relue. (Note du premier éditeur.)
-Î08 COHUE S POND ANGE. l’assassiu triompher
+l’assassin triompher
-jeune Decrozc puissent
+jeune Decroze puissent
-criminel luimême a
+criminel lui-même a
-a ap])elé du
+a appelé du
-à C.ex. Il
+à Gex. Il
-chez M""^ Curdet, le
+chez Mme Burdet, le
-chez elle? Pourquoi
+chez elle ? Pourquoi
-gens armés? Il
+gens armés ? Il
-la police? L’exerce-t-on
+la police ? L’exerce-t-on
-ses amis? Les
+ses amis ? Les
-rixe ordinaire? Un
+rixe ordinaire ? Un
-les fers? Cependant
+les fers ? Cependant
-AXNEH 1761. 209 zolc un ppu inconsidéré
+zèle un peu inconsidéré
-on inliniide le pauvre Dccroze ;
+on intimide le pauvre Decroze ;
-lui l’ernier la
+lui fermer la
-de Moèns, s’imaginant
+de Moëns, s’imaginant
-désistement. L’évéque m’a
+désistement. L’évêque m’a
-Voltaire. 4iGG. — A M. LE COMTE D’ARGENT AL. 1<> février.
+Voltaire. {{c|4466. — À {{M.}} LE COMTE D’ARGENTAL.|fs=90%}} 16 février.
-l’article d’OE’^/iy^cetj’ai réparé
+l’article d’Œdipe, et j’ai réparé
-vite celle omission.
+vite cette omission.
-Prault pelit-ûls, qui
+Prault petit-fils, qui
-de Tancrcde? M’avez-vous
+de Tancrède ? M’avez-vous
-de famille^ Si
+de famille ? Si
-de M. de
+de {{M.}} de
-importuner M. le dur, de Cliojscul de iiios facéties.
+importuner {{M.}} le duc de Choiseul de mes facéties.
-temps ipril ne m’a poini fail de réponse; mais
+temps qu’il ne m’a point fait de réponse ; mais
-pas l’imiler. Je
+pas l’imiter. Je
-excessivement couiciit de \\" d,. Pompadodi-’, mais
+excessivement content de Mme de Pompadour, mais
-suis |)as fàcln- coiitn’ elle
+suis pas fâché contre elle
-je iroinc sculcnicnl lu Musc litiioiuuliirc i)lus attentive ipi elle. I. Oui •,’arcJîiii lu ’•il.MH-i: sur la (l.’ulicaco à ollu failc de Tancrètlc. 4L — CoiiiiEsiM).\i)A\i;i:. I\. 14
+je trouve seulement la Muse limonadière plus attentive qu’elle. Qui gardait le silence sur la dédicace à elle faite de Tancrède.
-"210 GOIUIESPONDANCI’. J’ip^norc aussi si M. le
+J’ignore aussi si {{M.}} le
-de lîicliclieu est
+de Richelieu est
-nos liomnies exacts,
+nos hommes exacts,
-pour raiïaire du curé^? non; vivacité? oui.
+pour l’affaire du curé ? non ; vivacité ? oui.
-de ri-pondre à
+de répondre à
-le prouve; mais
+le prouve ; mais
-rendu ridicule-, et
+rendu ridicule, et
-de M"" Corneille
+de Mlle Corneille
-route. M. Corneille
+route. {{M.}} Corneille
-à M. de SaintFlorentin ;
+à {{M.}} de Saint-Florentin ;
-à M. Le
+à {{M.}} Le
-contre M. de
+contre {{M.}} de
-l’impudent Orner. Cependant
+l’impudent Omer. Cependant
-infâme réquisitoire’, qu’on
+infâme réquisitoire, qu’on
-méchanceté (le singe,
+méchanceté de singe,
-le Panta-odai’^ reste
+le Panta-odai reste
-que M"" Clairon
+que Mlle Clairon
-avec M-^^ Denis et M’"" Corneille,
+avec Mme Denis et Mlle Corneille,
-le Tantuni ergo^. 1. Voyez tome XXIV, page 161. 2. Par
+le Tantum ergo. Voyez tome {{rom-maj|XXIV|24}}, page 161. Par
-de l’Ecclésiaste; voyez
+de l’Ecclésiaste ; voyez
-ANNÉE 1701. 211 Je
+Je
-plus brûlabie que VEcclésiasle; ainsi
+plus brûlable que l’Écclésiaste ; ainsi
-souvenir do moi
+souvenir de moi
-une tragédie? Je suis fùché de
+une tragédie ? Je suis fâché de
-que M"’^ Denis,
+que Mme Denis,
-du DroU du
+du Droit du
-mandé àsasœur que
+mandé à sa sœur que
-des i)lus plats
+des plus plats
-Vive Tancrède! cette
+Vive Tancrède ! cette
-obéir ù vos
+obéir à vos
-dissertation ^ contre
+dissertation contre
-parlez pas? Mes
+parlez pas ? Mes
-ma \ie. Je
+ma vie. Je
-18 fcviier. Tenez,
+18 février. Tenez,
-un chant* de la Puceile :
+un chant de la Pucelle :
-gens (pii veulent
+gens qui veulent
-Tenez, voilù encore des Lettres^ sur
+Tenez, voilà encore des Lettres sur
-: mandez -moi qui
+: mandez-moi qui
-nez lin 1 Et le Pire de
+nez fin ! Et le Père de
-qu’est-il devenu? iiOT. — A M. DAMILAN ILIj;. JS ffM-icr. Je
+qu’est-il devenu ? {{c|4467. — À {{M.}} DAMILAVILLE.|fs=90%}} 18 février. Je
-cœur ii eux,
+cœur à eux,
-Dieu [)Our le
+Dieu pour le
-du Perc de
+du Père de
-cargaison conlenanl un cliaiil (le la Pucellc, et
+cargaison contenant un chant de la Pucelle, et
-la Aourclle Jlrloisc ou Aluïsia de 1. L’Appela toutes
+la Nouvelle Héloïse ou Aloïsia de L’Appel à toutes
-nations, voyci tume \\1\, pa-c 101. -. I^c XIX", celui do JJorollit’i’. J. Voyez CCS Lettres
+nations, voyez tome {{rom-maj|XXIV|24}}, page 191. Le {{rom-maj|XIX|19}}e, celui de Dorothée. Voyez ces Lettres
-la .\uuvclle Ilcluisc, luiiie .\.\1V, pugv Kl."».
+la nouvelle Héloïse, tome {{rom-maj|XXIV|24}}, page 165.
-1760 1282. La
+1760 4282. La
-d’Argental. 1" octobre 17(30. — « Chat-manie madame
+d’Argental. 1er octobre 1760. — « Charmante madame
-B. ■4283. M. Fabry.
+B. 4283. {{M. Fabry.
-— » Puisque M. de
+— « Puisque {{M.}} de
-l’incognito, i B. et F. {App. 1863.) 428i. Le
+l’incognito, » |page=B. et F. (App. 1863.)}} 4284. Le
-de Chauvclin. Délices,
+de Chauvelin. Délices,
-docteur Troncliin. — « Vuici, mua cher
+docteur Tronchin. — « Voici, mon cher
-(Suppl.) 428G. Le
+(Suppl.) 4286. Le
-caro protettorc. »
+caro protettore. »
-Eh ’. mon
+Eh ! mon
-— <i J’ai
+— « J’ai
-» . B. 4289. D’Alcmbert. 8
+» B. 4289. D’Alembert. 8
-4290. Thicriot. 8
+4290. Thieriot. 8
-réponses. »... B.
+réponses. » B.
-« M. Thieriot
+« {{M. Thieriot
-bontés. ». B. 4292.
+bontés. » |page=B.}} 4292.
-— a O divins anges! Jugez
+— « Ô divins anges ! Jugez
-fidèle. > B.
+fidèle. » B.
-La marrpiisc du DelTanl. 10
+La marquise du Deffant. 10
-vous n’éies point un yraitd enfant.
+vous n’étes point un gand enfant.
-Le liauli. D. lires, \1 i,ct,<\ i’. — .. (ju’fsi devenu
+Le Bault. Délices, 12 octobre. — « Qu’est devenu
-gros tonneau? » lu. K. 4295.
+gros tonneau ? » Th. F. 4295.
-Madame Scali^;er, sa\e/. voiis bien. Il 15.
+Madame Scaliger, savez-vous bien. » B.
-JiTG TABLE DES MATIfiRES. 4’29C. M"" Clairon.
+4296. Mlle Clairon.
-comment. ». . . C.
+comment. » C.
-4297. M"*-’ Clairon. -16 oct.
+4297. Mlle Clairon. 16 oct.
-Belle Mclpomène, ma
+Belle Melpomène, ma
-B. /t2Q8. De d’Alembcrt. 18
+B. 4298. De d’Alembert. 18
-comtesse d’Arg-ental. Délices,
+comtesse d’Argental. Délices,
-» . . . . B.
+» B.
-conseiller ïronchin. 21
+conseiller Tronchin. 21
-les Autri chiens. ). C.
+les Autrichiens. » C.
-actif. ». , . B.
+actif. » B.
-Le Baull. Dùliccs, 22
+Le Bault. Délices, 22
-nous aj’oz jamais
+nous ayez jamais
-4305. M"*. —
+4305. {{M. ***. —
-» B. 4306.
+» |page=B.}} 4306.
-une demi douzaine de
+une demi-douzaine de
-Th. F> 4307.
+Th. F. 4307.
-par i^I. de
+par {{M. de
-» B. 4308.
+» |page=B.}} 4308.
-4309. M""’ d’Épinai.
+4309. Mme d’Épinai.
-« M. Lefranc
+« {{M. Lefranc
-Pompignan, histo riographe manqué. » B. 4310. Lekaiu. Délices,
+Pompignan, historiographe manqué. » |page=B.}} 4310. Lekain. Délices,
-et F» 4312.
+et F. 4312.
-n’est i)oint une
+n’est point une
-» . . . . B.
+» B.
-» B» 4315.
+» B. 4315.
-prendre. > B.
+prendre. » B.
-4317. De Frédéric 11, roi
+4317. 2 , roi
-» Pr> 4318.
+» |page=Pr.}} 4318.
-I hâve received
+I have received
-honour. i B.
+honour. » B.
-Thieriot. 1" novembre 1700. —
+Thieriot. 1er novembre 1760. —
-presse. > C.
+presse. » C.
-Délices, l"""" novembre.
+Délices, 1er novembre.
-du Defj’ant. l" novembre.
+du Deffant. 1er novembre.
-». LesC 4322.
+». Lesc. 4322.
-d’écrire. ». . B. 4323. M. de
+d’écrire. » B. 4323. {{M. de
-Spectateur. ». B. 4324.
+Spectateur. » |page=B.}} 4324.
-» . B.
+» B.
-mois. ». . B. 4320. Saint-Lambert.
+mois. » B. 4326. Saint-Lambert.
-très-aimable TibuUe. »
+très-aimable Tibulle. »
-TABLK DES MATIÈRES. 577 4328. M"*^ Belot.
+4328. Mme Belot.
-— m II y
+— « Il y
-verrez bientôt .M"« de
+verrez bientôt. Mlle de
-» G. et
+» C. et
-pour M. Harold. B. 4333.
+pour {{M. Harold. » |page=B.}} 4333.
-voulu. ». B.
+voulu. » B.
-l’honneur. > B.
+l’honneur. » B.
-écrit. ». . . . C.
+écrit. » C.
-— «Mon cher
+— « Mon cher
-philosophe. ». 1!. 4338.
+philosophe. » B. 4338.
-» . . . C.
+» C.
-— «Dieu me
+— « Dieu me
-» . . B.
+» B.
-4342. M. Devaux.
+4342. {{M. Devaux.
-Panpan. B. 4343.
+Panpan. » |page=B.}} 4343.
-» Ined. 4344.
+» Inéd. 4344.
-lettre. ». . . B. 4345. M"*^ Corneille.
+lettre. » B. 4345. Mlle Corneille.
-— «Rien n’est plus importun.» B.
+— « Rien n’est plus importun. » B.
-» . . B. cl F. 43*8. La
+» B. et F. 4348. La
-C. *^t F.
+C. et F.
-L’ami Thieriotaurait bien mieuxfait. »
+L’ami Thieriot aurait bien mieux fait. »
-» . . B.
+» B.
-— «Je sens
+— « Je sens
-de Lyon, l’^’ décembre 176(t. —
+de Lyon. 1er décembre 1760. —
-vous m’ai diez. »
+vous m’aidiez. »
-5 décciubre. — « Nu croyez pas, num cher hugufnoi. M C.
+5 décembre. — « Ne croyez pas, mon cher hugenot. » C.
-F. (^Suppl.j 4358. Le consi;iller Le Baull. Ferney,
+F. (Suppl.) 4358. Le conseiller Le Bault. Ferney,
-vos vignes, i Maxd.-Gii. 4359.
+vos vignes. » Mand.-Gr. 4359.
-du voi. Délices, G décembre. — » .Ma par tic pensante
+du roi. Délices, 6 décembre. — ». Ma partie pensante
-ce (ju’elle vous
+ce qu’elle vous
-» li. 41. — CORRKSI’ONUANCH. IX. 37
+» B.
-578 TABLK DES MATlÈRliS. 43C0. Thicriot. 8
+4360. Thieriot. 8
-— «Je n’ai
+— « Je n’ai
-moi B. 4301. Tronchin,
+moi » B. 4361. Tronchin,
-F. (Siippl. 4302. Le
+F. (Suppl.) 4362. Le
-gardiens. De Deliciis clamavi.
+gardiens. ’’De Delicüs clamavi.
-B. 4304. La
+B. 4364. La
-du DcIVant. 9
+du Deffant. 9
-Joly do Fleury,
+Joly de Fleury,
-décembre. — J’ai
+décembre. « J’ai
-B. 4360. Au
+B. 4366. Au
-Voltaire, pentil hoinme. »
+Voltaire, gentilhomme. »
-B. 4307. M. Héron.
+B. 4367. {{M. Héron.
-ordres. » . . B. 4368. M. Dupont.
+ordres. »|page=B. }} 4368. {{M. Dupont.
-cœlebs. »... B. 4369.
+cœlebs. »|page=B. }} 4369.
-voulais. ». . B. 4370. M. Desprez
+voulais. » B. 4370. {{M. Desprez
-malade. » Inéd. 4371.
+malade. »|page=Inéd.}} 4371.
-— «... Au
+— « ... Au
-» . C.
+» C.
-Thieriot. ». C.
+Thieriot. » C.
-4374. M. de
+4374. {{M. de
-de moi?» B. 4375.
+de moi ? »|page=B. }} 4375.
-vous e.xcède encore. ». B. 4370. Lekain.
+vous excède encore. » B. 4376. Lekain.
-répondre. ». . . . B.
+répondre. » B.
-« M. de
+« {{M. de
-lettre. » B. 4379.
+lettre. »|page=B. }} 4379.
-4380. M. des Hauteraies. 2
+4380. {{M. des Hauteraies 2
-Doutes. ». B. 4381. M. Daquin.
+Doutes. »|page=B. }} 4381. {{M. Daquin.
-devenu censeur.» C. et F. (2= suppl.). 4382.
+devenu censeur. »|page=C. et F. (2e suppl.). }} 4382.
-Un M. Chamberlan,
+Un {{M. Chamberlan,
-Censeur hebdomadaire, i B. 4383.
+Censeur hebdomadaire. »|page=B. }} 4383.
-les yeux? »
+les yeux ? »
-bontés. ». . . . B.
+bontés. » B.
-maître, j’au rais assurément. B.
+maître, j’aurais assurément. » B.
-4388. M. Corneille.
+4388. {{M. Corneille.
-digne. » B. 4389.
+digne. »|page=B. }} 4389.
-perdrix. > G. et
+perdrix. » C. et
-4390. M""^ d’Épinai.
+4390. Mme d’Épinai.
-TABLE DES MATIERES. 579 4391.
+4391.
-« Bon! bon! voilà
+« Bon ! bon ! voilà
-renfort. « C.
+renfort. » C.
-comte d’Argenlal. Ferney,
+comte d’Argental. Ferney,
-mes anges? i B.
+mes anges » B.
-» . B.
+» B.
-comte d’Arsental. Ferney,
+comte d’Argental. Ferney,
-plus aimnbles et
+plus aimables et
-plus dinicilcs. »
+plus difficiles. »
-de Saint-Ktienne, gentiliiomme du
+de Saint-Étienne, gentilhomme du
-de Tologne. Dé cembre. — M Tout
+de Pologne. Décembre. — « Tout
-l’année 1701. ». lî. et 4398.
+l’année 1761. » B. et C. 4398.
-janvier 17G1. —
+janvier 1761. —
-accoutumé. »... B. 4400. Fjot do La
+accoutumé. » B. 4400. Fyot de La
-4401. M"’* Belot.
+4401. Mme Belot.
-B. ctF. 4402. Chencvières. Ferney,
+B. et F. 4402. Chenevières. Ferney,
-suis linntenx; je inc met trais. »
+suis honteux ; je me mettrais. »
-« M. Praull doit savoir. » C. et F. 4i0i. Cideville.
+« {{M. Prault doit savoir. »|page=C. et F. }} 4404. Cideville.
-— «Vous vous
+— « Vous vous
-blessé. ». . . . B. 440D. Desprez
+blessé. » B. 4405. Desprez
-offices. >i C.
+offices. » C.
-à vcnircr la
+à venger la
-mille com pliments. » B, 4408.
+mille compliments. » B. 4408.
-si souvent, m B.
+si souvent. » B.
-10 jaiivii.r. —
+10 janvier. —
-4411. Chcnevières. Délices,
+4411. Chenevières. Délices,
-La paressiu^o M’"" Denis. ». C.
+La paresseuse Mme Denis. » C.
-B. 4113. M. Bairieu. Ferney,
+B. 4413. {{M. Bagieu. Ferney,
-— u Al"": Denis
+— « Mme Denis
-nous B. somm(is. B^ 4ili. Thieriùt. 11
+nous sommes. »|page=B. }} 4414. Thieriot. 11
-« Heru \c Monde
+« Reçu le Monde
-la li-tin-. •>.... B. tilT). La
+la lettre. » B. 4415. La
-de Lutzclbourg. Ferney,
+de Lutzelbourg. Ferney,
-— << Pardon,
+— « Pardon,
-» \\ 4ilG. La comtesse d’.\rgcnlal. F*’erney, Il janvier.
+» B. 4416. La comtesse d’Argental. Ferney, 14 janvier.
-écrivent. Ij_ 4117. DuiMolard. Ferney, IJ janvier. — m .N’nus ne montrons cncnre. » . H.
+écrivent. » B. 4417. Dumolard. Ferney, 15 janvier. — «. Nous ne montrons encore. » B.
-5S0 TAHLlî DES MATIKUHS. 4ilS. Lo docteur
+4418. Le docteur
-« .’\Ion cher Ksculape, mon
+« Mon cher Esculape, mon
-malade. ) C.
+malade. » C.
-F. (Siippl.) 4119. La
+F. (Suppl.) 4419. La
-du Déliant. Ferney, l.j janvier.
+du Déffant. Ferney, 15 janvier.
-vous excepter, h 15. 4i20. Thicriot. 15
+vous excepter. » B. 4420. Thieriot. 15
-du C’ensciir /lek/omadai’re. » U. 4421.
+du Censeur hebdomadaire. » B. 4421.
-« Ambroisc Decroze
+« Ambroise Decroze
-» Tu. F.
+» Th. F.
-» . . 15. 4423.
+» B. 4423.
-« M. de RufTey m’a
+« {{M. de Ruffey m’a
-larmes. » 15. 442 i. Gabriel
+larmes. »|page=B.}} 4424. Gabriel
-» . C.
+» C.
-F. (Suppi.) 4425.
+F. (Suppl.) 4425.
-très-cher phi losophe persécuté.
+très-cher philosophe persécuté.
-Vous con naissez ma
+Vous connaissez ma
-Votre Excel lence. ) . B.
+Votre Excellence. » B.
-» . . B.
+» B.
-Altesse. > B.
+Altesse. » B.
-Une Polo naise, en
+Une Polonaise, en
-B. •4433. Thieriot.
+B. 4433. Thieriot.
-à M. Damilaville. » C. et F. 4434. Du 2)t’ésident de
+à {{M. Damilaville. »|page=C. et F. }} 4434. Du président de
-vous de mande. »
+vous demande. »
-yeux. B. 4436. MarmoQtel. Ferney,
+yeux. » B. 4436. Marmontel. Ferney,
-« M. de
+« {{M. de
-d’Apollon. » Mand.-Gr. 4438.
+d’Apollon. »|page=Mand.-Gr. }} 4438.
-» • • • B.
+» B.
-De M"^^ Denis
+De Mme Denis
-ici. Tu. F.
+ici. » Th. F.
-grande impor tance. » ^’• 4443.
+grande importance. » B. 4443.
-lettres. »... B.
+lettres. » B.
-TABLE DES MATIÈRES. 531 4444.
+4444.
-février 17GI. —
+février 1761. —
-à M. l’abbé
+à {{M. l’abbé
-Porte. > B. 44 io. Le
+Porte. »|page=B. }} 4445. Le
-« Ang-es de
+« Anges de
-mais ancres de
+mais anges de
-B. 4440. Le
+B. 4446. Le
-» Tu. F. 44i7. Le
+» Th. F. 4447. Le
-» . . . . i;. 4418. Saurin.
+» B. 4448. Saurin.
-frère. ». . . lî. 4449.
+frère. » B. 4449.
-à M. Damilaville. » . 15, 4450.
+à {{M. Damilaville. »|page=B.}} 4450.
-de Sa\e-Gotha. Délices. 5 février.-— «
+de Saxe-Gotha. Délices. 5 février. — «
-» i;. et
+» B. et
-4451. M. Fabry.
+4451. {{M. Fabry.
-violent. » . B. et F. 44.52. M.
+violent. »|page=B. et F. }} 4452. M.
-» Ti. F. 4i.53. Le
+» Th. F. 4453. Le
-« ^lon cher
+« Mon cher
-saura. ». H. 4i54. Damilaville.
+saura. » B. 4454. Damilaville.
-» . . . . B.
+» B.
-comte d’Arsrental. 7
+comte d’Argental. 7
-profundis cîamavi. »... B. 44.56. D’Alcmbert. Fernev,
+profundis clamavi. » B. 4456. D’Alembert. Fernev,
-jamais. n. 4i57. Le
+jamais. » B. 4457. Le
-B. 44.59. Charles-Théodore,
+B. 4459. Charles-Théodore,
-B. 44G0. Du préaident de Drosses. 11
+B. 4460. Du président de Brosses. 11
-d’une pn Tri. F. 4i01. Le
+d’une preuve. » Th. F. 4461. Le
-» . . B. 4iG2. La
+» B. 4462. La
-B. 4i63. Le
+B. 4463. Le
-» B 44Gi. M. Dupont.
+» B- 4464. {{M. Dupont.
-êtes. » B. 44G5. Le
+êtes. »|page=B. }} 4465. Le
-» Mwd.-Gr. 4iG6. Le
+» Mand.-Gr. 4466. Le
-pas au\ yeux. » . . B.
+pas au yeux. » B.
-» . . B. 44G8. Le
+» B. 4468. Le
-réflexion. »... B. 44(J9. M"" d’Kpinai. Ferney,
+réflexion. » B. 4469. Mme d’Épinai. Ferney,
-« Quoiiiue ma
+« Quoique ma
-n’écrive. B. 4470. M. Fiihrv. Fernev, lundi ’JU. — « (i’est en
+n’écrive. » B. 4470. {{M. Fabry. Fernev, lundi 20. — « C’est en
-j’ai l’hon neur. 1!. et F. 4471. M""- d’I^lpinni. Ferney. 2:1 février.
+j’ai l’honneur. »|page=B. et F.}} 4471. Mme d’Épinai. Ferney. 23 février.
-Monsieur l’inlindant d.- Lyon
+Monsieur l’intendant de Lyon
-B. 447-2. M. Sénac, conseiller (rj^:tal. premier
+B. 4472. {{M. Sénac, conseiller d’État, premier
-du n>i, à
+du roi. à
-« Becevcz tous mes rcmorcicmcnts. ■. . [.ksc. 447:?. M. Fahrv. Délices,
+« Recevez tous mes remerciements. »|page=Lesc.}} 4473. {{M. Fabry. Délices,
-J’ai l’Iinniieiir de v..us envoyer. » l’.- et F.
+J’ai l’honneur de vous envoyer. »|page=B. et F.}}
-o«2 TAItLE DES MATIERES. 4i7l. Le maniais d’Argence
+4474. Le marquis d’Argence
-« L’Évanuile a
+« L’Évangile a
-à M. Le BauU. ’2b février.
+à {{M. Le Bault. 25 février.
-mémoire. ) Mand.-Gr. 4470. De Diderot. 20 février.
+mémoire. »|page=Mand.-Gr. }} 4476. De Diderot. 26 février.
-pas mui qui
+pas moi qui
-voulu. ». . Asskzat. 4477.
+voulu. » Assézat. 4477.
-B. 4i78. D’Alembcrt. Fcrncy, 27
+B. 4478. D’Alembert. Ferney, 27
-savant. « B. 4479. M’"" de
+savant. » B. 4479. Mme de
-4480. M"’<= Belot. — <i Vous
+4480. Mme Belot. — « Vous
-» . . C.
+» C.
-mars 1701. —
+mars 1761. —
-mon ulti’yiatum à M. Deodati. » ’ B. 4i82. D’Alembert.
+mon ultimatum à {{M. Deodati. »|page=B. }} 4482. D’Alembert.
-« A quoique chose
+« À quelque chose
-B. 4i83. La
+B. 4483. La
-du DefTant. Ferney, G mars.
+du Deffant. Ferney, 6 mars.
-bonté, w Mand.-Gr.
+bonté, » Mand.-Gr.
-« Isous travaillons
+« Nous travaillons
-» Tu. F. 4180. Pierre
+» Th. F. 4486. Pierre
-Inéd. 4187. La
+Inéd. 4487. La
-« J*uur Dieu,
+« Pour Dieu,
-B. 4i88. Chenevières.
+B. 4488. Chenevières.
-doute, i B.
+doute, » B.
-pourtant aujour d’hui le
+pourtant aujourd’hui le
-ferme philo sophe, vrai savant. > B. 4i92. L’abbé
+ferme philosophe, vrai savant. » B. 4492. L’abbé
-contre M. Thie riot. » B. 4494. 3Iarmontcl. Ferney,
+contre {{M. Thieriot. »|page=B. }} 4494. Marmontel. Ferney,
-B. 4i95. Lekain.
+B. 4495. Lekain.
-vous. »... B. 4490. La
+vous. » B. 4496. La
-malades. ». . B.
+malades. » B.
-rogaton. »... B.
+rogaton. » B.
-probité. ». . . B.
+probité. » B.
-4501. M""’ Belot.
+4501. Mme Belot.
-le se cret. »
+le secret. »
-» B-
+» B.
-TABLE DES MATIERES. 5S3 4503.
+4503.
-j’aie com mis. »
+j’aie commis. »
-4504. M. de
+4504. {{M. de
-les ;:;! zettes. » B. 4505.
+les gazettes. »|page=B. }} 4505.
-Je rerois dans ce momeni. > H. 4506.
+Je reçois dans ce moment. » B. 4506.
-Bettinelli. Mar«. —
+Bettinelli. Mars. —
-» U. 4507. M"* de
+» B. 4507. Mme de
-campagne. »... B.
+campagne. » B.
-Délices, i" avril 1701. — « A peine
+Délices, 1er avril 1761. — « À peine
-4509. M. Fyot
+4509. {{M. Fyot
-pardon. » II. B. 4510. M""* d’Épinai.
+pardon. »|page=H. B. }} 4510. Mme d’Épinai.
-remercier. ». . . . B. 4513. M. George
+remercier. » B. 4513. {{M. George
-main. »....• ///. Lond. Neivs. 4514.
+main. »|page=Ill. Lond. News. }} 4514.
-édition, »... B.
+édition, » B.
-« M. Damilaville
+« {{M. Damilaville
-permettra-t-il. » . . B. 45IG. Helvétius. Avril.— «
+permettra-t-il. »|page=B. }} 4516. Helvétius. Avril. — «
-B. etF. {App. 186.5) 4517. M. Fabry.
+B. et F. (App. 1865) 4517. {{M. Fabry.
-me plairidre. ». . B. et F. 4518.
+me plaindre. »|page=B. et F. }} 4518.
-maître. ». B.
+maître. » B.
-» . B.
+» B.
-— a Je
+— « Je
-L’abbé d’Olivct. Ferney,
+L’abbé d’Olivet. Ferney,
-« Mai<, mon maître, osl-ce que
+« Mais, mon maître, est-ce que
-point reçu? »
+point reçu ? »
-au moiulo n’a
+au monde n’a
-vivement, n . . . B.
+vivement, » B.
-suis touché! »
+suis touché ! »
-comte d’.\rgcntal. Ferney,
+comte d’Argental. Ferney,
-B. 4.527. D’AIcmbert. Ferney,
+B. 4527. D’Alembert. Ferney,
-Je rac hâte
+Je me hâte
-— a Je
+— « Je
-de M. Diderot. >• 15. 4529. M. de Varenncs. Ferney,
+de {{M. Diderot. »|page=B.}} 4529. {{M. de Varennes. Ferney,
-— a Vous
+— « Vous
-douter. » . V>. 4530. Tliieriot. Ferney,
+douter. »|page=B.}} 4530. Thieriot. Ferney,
-» . . B.
+» B.
-l’ancienne rlieva lerie. »
+l’ancienne chevalerie. »
-de Ruiïey. Ferney, 2i avril. — u On
+de Ruffey. Ferney, 24 avril. — « On
-un pftit enfant. » Tu. F.
+un petit enfant. » Th. F.
-L’abbé d’Olivct. Ferney,
+L’abbé d’Olivet. Ferney,
-— h Per Dcos immortales! « . B.
+— « Per Deos immortales ! » B.
-Trublet. Fernoy, 27
+Trublet. Ferney, 27
-procédé généreux, i B.
+procédé généreux. » B.
-584 TABLE DES MATIERES. 4535.
+4535.
-comte d’Arj^ontal. Fcrncy, 27
+comte d’Argental. Ferney, 27
-» 13. ■^530. Le
+» B. 1761 4536. Le
-Capacelli. Ferncy, \" mai 17G1. —
+Capacelli. Ferney, 1er mai 1761. —
-pas do mes
+pas de mes
-Duclos. Ferncy, l"^"" mai.
+Duclos. Ferney, 1er mai.
-d’Argental. l’’"’ mai.
+d’Argental. 1er mai.
-de VOresfe »
+de l’Oreste »
-le Prêtée, monsieur
+le Protée, monsieur
-multiforme. > D. ■4541. Damilaville.
+multiforme. » B. 4541. Damilaville.
-De Vabbé Trublet.
+De l’abbé Trublet.
-et très illustre confrère.
+et très-illustre confrère.
-B. 454i. Duclos.
+B. 4544. Duclos.
-entreprise. ». . C.
+entreprise. » C.
-4546. M. Fyot
+4546. {{M. Fyot
-Bourguignon. »> Th. F. 4547.
+Bourguignon. »|page=Th. F.}} 4547.
-— h Nos
+— « Nos
-dû. > C.
+dû. » C.
-« IVlon noble
+« Mon noble
-servi. )> . . . B.
+servi. » B.
-F. 4531. Le
+F. 4551. Le
-pas tou jours de
+pas toujours de
-» Tu. F. 4532. Damilaville.
+» Th. F. 4552. Damilaville.
-B. 4533. Bertrand.
+B. 4553. Bertrand.
-« M. de
+« {{M. de
-et M’"" Denis
+et Mme Denis
-enchantés. » B. 4334. Jean
+enchantés. »|page=B.}} 4554. Jean
-par M""’ la
+par Mme la
-4555. M’"’ de
+4555. Mme de
-jours. 1) B. 4556. M’"" d’Épinai.
+jours. » B. 4556. Mme d’Épinai.
-à M. Dardelle,
+à {{M. Dardelle,
-philosophe. » , B. 4557.
+philosophe. »|page=B.}} 4557.
-Paris. ». . . . B.
+Paris. » B.
-chers 4559.
+chers anges. » B. 4559.
-— «Fi! les
+— « Fi ! les
-« M™’ Denis, M"" Corneille
+« Mme Denis, Mlle Corneille
-que M™" de
+que Mme de
-pas heu reux. »
+pas heureux. »
-TABLE DES MATIÈRES. 585 45G4. Jean
+4564. Jean
-très-aimable M. Sol tikof. » B. 4565.
+très-aimable {{M. Soltikof. »|page=B. }} 4565.
-« Jai fait
+« J’ai fait
-» . . . . B. 4500. Le
+» B. 4566. Le
-de Ruffcy. Ferney,
+de Ruffey. Ferney,
-B. 4.507. Charles-Théodore,
+B. 4567. Charles-Théodore,
-« F»l-ce une fille? est-ce un garçon? » B. 4508. Jean
+« Est-ce une fille ? est-ce un garçon ? » B. 4568. Jean
-imposé vousmême. »
+imposé vous-même. »
-4569. M. Fabry.
+4569. {{M. Fabry.
-— o II y
+— « Il y
-articles. ». . . B.
+articles. »|page= B.
-F. 4570. M. Arnoult.
+F. }} 4570. {{M. Arnoult.
-mander. i> B. 4571.
+mander. »|page=B. }} 4571.
-comte d’Areental. 15
+comte d’Argental. 15
-— «J’avais prié ûvre Cramer.
+— « J’avais prié frère Cramer.
-B. 4574 Damilaville.
+B. 4574. Damilaville.
-4575. M. Fabry.
+4575. {{M. Fabry.
-remerciements. » B. et F. 4570. M. Fabry.
+remerciements. »|page=B. et F. }} 4576. {M. Fabry.
-« II m’est e.\trèmement irap >r tant. « B. et F. 4577. L’abbé Deiille. Fernc-y, 19
+« Il m’est extrèmement important. »|page=B. et F. }} 4577. L’abbé Delille. Ferney, 19
-d’être in connu. »
+d’être inconnu. »
-de Biclfeld. Délices,
+de Bielfeld. Délices,
-guéri. « B.
+guéri. » B.
-» . B.
+» B.
-4582. M. de
+4582. {{M. de
-vobis. » B. 4583.
+vobis. »|page=B. }} 4583.
-« mes anges! le
+« Ô mes anges ! le
-violent, i B.
+violent, » B.
-vutre bell-’ épltre morale. » l». !•’• 4.586. L’abbé
+vutre belle épître morale. » Th. F. 4586. L’abbé
-« Facundissiine et carissime Olivcte. »
+« Facundissime et carissime Olivete. »
-pas beau coup de
+pas beaucoup de
-marquis d’Argencc de
+marquis d’Argence de
-» (’.et F. i5S9. Le président Ilénault. 25
+» C. et F. 4589. Le président Hénault. 25
-« M. m cher
+« Mom cher
-» !’•• 4590.
+» B. 4590.
-de U Marche. Ferney, 20 juin.
+de la Marche. Ferney, 26 juin.
-» Tu. F.
+» Th. F.
-Le comlc d’Argental. Ferney, 20 juin.
+Le comte d’Argental. Ferney, 26 juin.
-d’écrire. > B.
+d’écrire. » B.
-58G TABLE DUS I\I ATI ERES. 4592. La liuchossc de Saxc-Gotha. Ferncy, 20 juin.
+4592. La Duchesse de Saxz-Gotha. Fernzy, 26 juin.
-» U. et
+» B. et
-Brun. Ferncy, 28
+Brun. Ferney, 28
-d’ArgentaL Fcrney, 29
+d’ArgentaL Ferney, 29
-mal au\ j’eux aussi.
+mal au yeux aussi.
-Schouvalow. Ferncy, 30
+Schouvalow. Ferney, 30
-attendant ([ue je puisse arran.ser. » B. 4r)9G. Du
+attendant que je puisse arranger. » B. 4596. Du
-Albergati CapacdU. 30
+Albergati Capacelli. 30
-B. 4.597. L’abbé
+B. 4597. L’abbé
-B. 459(S. M. Arnoult. Fcrney, G juillet 1761; — <i Je
+B. 4598. {{M. Arnoult. Ferney, 6 juillet 1761 ; — « Je
-éclaircissements. » B. 4599.
+éclaircissements. »|page=B. }} 4599.
-« Quoi! dit
+« Quoi ! dit
-B. 4G00. Colini.
+B. 4600. Colini.
-électorale. >» B. 4G01. Le
+électorale. » B. 4601. Le
-B. 4G02. Le
+B. 4602. Le
-billet. »... B.
+billet. » B.
-bonnes. ». . . . B.
+bonnes. » B.
-Thieriot. Fcrney, 11
+Thieriot. Ferney, 11
-donc Protagoras? ». . B. 4806. Duclos.
+donc Protagoras ? » B. 4606. Duclos.
-B. 4G07. Le
+B. 4607. Le
-B. 4308. M. Capperonnier.
+B. 4608. {{M. Capperonnier.
-mois. » B. 4609.
+mois. »|page=B. }} 4609.
-care Olivcte. »
+care Olivete. »
-B. 4G12. l\lontmartel. Ferney,
+B. 4612. Montmartel. Ferney,
-peux m’empccher de vous i-emercicr. » B. 461 3. M. Pitt.
+peux m’empêcher de vous remercier. » B. 4613. {{M. Pitt.
-« I\Ionsieur, while you vveigh the interests. » Sp. 4614.
+« Monsieur, while you weigh the interests. »|page=Sp. }} 4614.
-» . B. 4615. Ilelvétius. 22
+» B. 4615. Helvétius. 22
-Corneille. »... B.
+Corneille. » B.
-« M. le
+« {{M. le
-m’instruit. » B. 4617. M""’ Clairon. Ferncy, 23.
+m’instruit. »|page=B. }} 4617. Mlle Clairon. Ferney, 23.
-B. 4G19. M""= Fel. Ferncy, 29
+B. 4619. Mlle Fel. Ferney, 29
-» . C.
+» C.
-TA ni. H DES MATH- RE S. 587 4620. M. de Champllom-, ancien
+4620. {{M. de Champflour, ancien
-Délices. » B. 4621. M*". Ferney,
+Délices. »|page=B. }} 4621. {{M. ***. Ferney,
-transmigration. ». . 15. 4622.
+transmigration. »|page=B.}} 4622.
-arts. > B. 4023. Le
+arts. » B. 4623. Le
-Fare. i B. 4C24. La
+Fare. » B. 4624. La
-— <i J’ai
+— « J’ai
-Apollon. > B. 4626. M. de
+Apollon. » B. 4626. {{M. de
-peux vou dire. » B. 4627.
+peux vous dire. »|page=B. }} 4627.
-auguste (1701). —
+auguste (1761). —
-4628. M™* d’Kpinai. Ferney,
+4628. Mme d’Épinai. Ferney,
-mon coi-ps saint. <> . B. 4629. M"" Clairon.
+mon corps saint. » B. 4629. Mlle Clairon.
-» . . B.
+» B.
-» . . C.
+» C.
-auguste. - - «
+auguste. — «
-B. 4032. Le
+B. 4632. Le
-» . B. 4033. Le
+» B. 4633. Le
-Vous ver rez rét;it où
+Vous verrez l’état où
-F. 4034. Duclos.
+F. 4634. Duclos.
-et l’Aca démie. » B. 4035. M. de
+et l’Académie. » B. 4635. {{M. de
-malade. » C. et F. 4036. Damilaviltc. 15
+malade. »|page=C. et F. }} 4636. Damilaville. 15
-B. 4037. Le
+B. 4637. Le
-» . . B. 4038. M. de iMairan. Ferney, 16 auguste.— «
+» B. 4638. {{M. de Mairan. Ferney, 16 auguste. — «
-auguste. » B. 4639.
+auguste. »|page=B. }} 4639.
-et l’autre, i B. 4040. Le
+et l’autre. » B. 4640. Le
-» . . B. 4041. M. de
+» B. 4641. {{M. de
-vers. » B. 4012. Le
+vers. »|page=B. }} 4642. Le
-de Buffey. Août 1701. —
+de Ruffey. Août 1761. —
-messieurs, liumiles Itabitare casas. » Tu. F. 4043. La
+messieurs, humiles habitare casas. » Th. F. 4643. La
-du DefTant. Ferney,
+du Deffant. Ferney,
-gens. > B. 46i4. Duclos.
+gens. » B. 4644. Duclos.
-» lî. 4045. L’abbè d’Olivet.
+» B. 4645. L’abbé d’Olivet.
-m’aviez dtuiné, mon
+m’aviez donné, mon
-chancelier. > B. 40iO. Le
+chancelier. » B. 4646. Le
-suis affligé, n B. 4047. Duclos.
+suis affligé. » B. 4647. Duclos.
-— m J’ai
+— « J’ai
-adresser. ». . (’■■ <i F. 4048. Daniilaville. 2i auguste.
+adresser. » C. et F. 4648. Damilaville. 24 auguste.
-« M. Lcgouz, nialtro des comptes. » . !’•. 404’J. Sénac
+« {{M. Legouz, maître des comptes. »|page=B.}} 4649. Sénac
-me liAie de
+me hâte de
-remercier. I) I.iisc.
+remercier. » Lesc.
-588 TAnLli DES MATIÈRES. 4C50. M""" d’Épinai. 2i auguste.
+4650. Mme d’Épinai. 24 auguste.
-» jî. 4G52. Jacob Vernes. Ferncy, 25
+» B. 4652. Jacob Vernes. Ferney, 25
-suis très-fàchô. »... B.
+suis très-fâché. » B.
-— «. Mes
+— « Mes
-refusent. ». . . . li. 465 i. Jean
+refusent. » B. 4654. Jean
-4655. M"« Clairon.
+4655. Mlle Clairon.
-» . . B, 4656. M""" Bclot. Ferney,
+» B. 4656. Mme Belot. Ferney,
-de m’intéres ser. ). C.
+de m’intéresser. » C.
-B. 4058. Le
+B. 4658. Le
-importun. )! B.
+importun. » B.
-l’epître dédicatoirc. » . . . . B. 4660. D’Alembcrt. 31
+l’epître dédicatoire. » B. 4660. D’Alembert. 31
-B. 4603, Damilaville.
+B. 4663. Damilaville.
-frère Damila ville. » B. 406i. Le
+frère Damilaville. » B. 4664. Le
-de M. le
+de {{M. le
-de Choiseul B. 4605. La
+de Choiseul. »|page=B. }} 4665. La
-» . B. 4608. De P. -M. Hennin.
+» B. 4668. De P.-M. Hennin.
-ne rece vez plus. I) Corresp. iftéd. 1825. 4609. M. de
+ne recevez plus. » Corresp. inéd. 1825. 4669. {{M. de
-Bénigne Bossttet. » B. 4670.
+Bénigne Bossuet. »|page=B. }} 4670.
-Quand M""’ Denis écrit. ». C.
+Quand Mme Denis écrit. » C.
-remercier. »... B. 4673. M. Fyot
+remercier. » B. 4673. {{M. Fyot
-l’incluse. » Th. F. 467 i. L’abbé
+l’incluse. »|page=Th. F. }} 4674. L’abbé
-d’Olivet. ». . . B.
+d’Olivet. » B.
-» . . B.
+» B.
-P. llouiscau. Ferney,
+P. Rousseau. Ferney,
-» B-
+» B.
-TAIÎLK OES M AT If. RE S. 589 4679.
+4679.
-L’abbé d’Olivei. Ferney,
+L’abbé d’Olivet. Ferney,
-20 auguste, i B.
+20 auguste. » B.
-deux ^’ràces. w p,. 4682.
+deux grâces. » B. 4682.
-» . 15. 4683.
+» B. 4683.
-de Cor neille, sa
+de Corneille, sa
-» jj. 4684. Troncbin, de
+» B. 4684. Tronchin, de
-moi M"’’ Chi mène et Rodo^’une. i Hev. suisse.
+moi Mlle Chimène et Rodogune. » Rev. suisse.
-quatre mots, i .’Jt-Hil. 4686. Jacob Vcrnes. — «
+quatre mots. » St-Hb. 4686. Jacob Vernes. «
-la trairédie n’est
+la tragédie n’est
-» 11. 13. 4687.
+» H. B. 4687.
-21 soptembrc. —
+21 septembre. —
-4688. M"« Clairon.
+4688. Mlle Clairon.
-par M. de Soltikof. » B. 4691. M. Fyot
+par {{M. de Soltikof. »|page=B. }} 4691. {{M. Fyot
-dois. II. B. 4692.
+dois. »|page=B. }} 4692.
-28 septeml)re. —
+28 septembre. —
-vous amu ser pendant les vendanges, u Tu. 1’. 4694.
+vous amuser pendant les vendanges. » Th. F. 4694.
-» Tu. F.
+» Th. F.
-Vous écri vez de
+Vous écrivez de
-» L. 4696.
+» B. 4696.
-malade. ». B.
+malade. » B.
-remerciements. ». . C.
+remerciements. » C.
-— «( Permettez-moi,
+— « Permettez-moi,
-4699. M. Abeille.
+4699. {{M. Abeille.
-ma reconnais sance. B. 4700.
+ma reconnaissance. »|page=B. }} 4700.
-de Iluffey. 7
+de Ruffey. 7
-» Tu. F.
+» Th. F.
-de Bcrnis. Ferney,
+de Bernis. Ferney,
-« Monseiu’nour, béni
+« Monseigneur, béni
-4702. Diiilus. Ferney,
+4702. Duclos. Ferney,
-« L’.Vcadémie me pardonnera. ». . C.
+« L’Académie me pardonnera. » C.
-4703. .M. Fyot
+4703. {{M. Fyot
-« Mun clier oracle de Théinis et des Muscs. » Tu. F. 4704.
+« Mon cher oracle de Thémis et des Muses. »|page=Th. F. }} 4704.
-» . . B.
+» B.
-De d’Alembcrt. 10
+De d’Alembert. 10
-Je iw. sais
+Je ne sais
-illustre niallre. » B. 4700. Chenrvjires. Fi-rney, 10 nctol)ro. — u Les ermites do Ferney pré bcnliiii. u C.
+illustre maître. » B. 4706. Chenevières. Ferney, 10 octobre. — « Les ermites de Ferney présentent. » C.
-.590 TABLE DES MATIÈRES. 4707.
+4707.
-de Luizelbourg. Ferney,
+de Lutzelbourg. Ferney,
-portrait. ) B. •iTOS’. Daniilavillc. 1 1 ocl(ii)re. — « KIi bien
+portrait. » B. 4708. Damilaville. 11 octobre. — « Eh bien
-Thieriot iji’a donc ca cb,-. ,. B.
+Thieriot m’a donc caché. » B.
-comte d’Arjiciital. 1 1 octobre.
+comte d’Argental. 11 octobre.
-Je m’arracbo, pour
+Je m’arrache, pour
-B. i710. Du
+B. 4710. Du
-de liernis. 13
+de Bernis. 13
-» . B.
+» B.
-venu cbez moi.
+venu chez moi.
-B. i712. I\I. Fyot
+B. 4712. {{M. Fyot
-— » Votre
+— « Votre
-octobre. » Th. F. i713. -AI. Fyot
+octobre. »|page=Th. F. }} 4713. {{M. Fyot
-(fils). Ferney; 20
+(fils). Ferney ; 20
-remercier. » H. B. 4714.
+remercier. »|page=H. B. }} 4714.
-pensez- vous? > B.
+pensez- vous ? » B.
-Mérope. ». . B.
+Mérope. » B.
-impossible. »... B.
+impossible. » B.
-B. i718. Le
+B. 4718. Le
-Ferney, 2."> octobre.
+Ferney, 25 octobre.
-envoyant 1’ m Épître sur l’Auriculture ».
+envoyant l’Épître sur l’Agriculture ».
-marquis d’Argcnce de
+marquis d’Argence de
-» . . B.
+» B.
-De d’J/emterJ. 31 octobre. —« Je
+De d’Alember. 31 octobre. — « Je
-inquiet. ». ... B.
+inquiet. » B.
-— » Souvenez-vous
+— « Souvenez-vous
-» . Th.
+» Th.
-De M. de RufJ’ey. Octobre.
+De {{M. de Ruffey. Octobre.
-infinie. » . . Th. F. 4730.
+infinie. »|page=Th. F. }} 4730.
-Au Mercure! au Mercure! »... B.
+Au Mercure ! au Mercure ! » B.
-Jean Schouvalovi’. Ferney, l" novembre
+Jean Schouvalow. Ferney, 1er novembre
-De 3i"’« Denis à M. de RuIJ’ey. Ferney,
+De Mme Denis à {{M. de Ruffey. Ferney,
-» P.
+» |page= |nodots}} P.
-» . . Th.
+» Th.
-Bault. Ferney,4novembre. —
+Bault. Ferney, 4 novembre. —
-des Dé lices ne se rira-l-il. » Pft.
+des Délices ne se rira-t-il. » Pr.
-TABLIî DES MATIERES. 591 4735. L’abbé d’Olivef. 4
+4735. L’abbé d’Olivet. 4
-Mon cherCicéron, j’î vous
+Mon cher Cicéron, je vous
-4736. Chenevièies. Ferney,
+4736. Chenevières. Ferney,
-honteux. ». . C.
+honteux. » C.
-4738. M. Fabry.
+4738. {{M. Fabry.
-peine. » y;. 4739. lYo^epoK;- J/. Fi/ot Je La 3/arc/ie (/î /s). — «Je me
+peine. »|page=C. et F.}} 4739. Note pour M. Fyot de La Marche(fils). — « Je me
-» g 4741.
+» B. 4741.
-De M. de
+De {{M. de
-à M. de
+à {{M.}} de
-10 noveml)re. —
+10 novembre. —
-En coU’-re contre moi !» Tu p’ 4743.
+En colère contre moi ! »|page=Th. F.}} 4743.
-Statira. ». B.
+Statira. » B.
-» B, 4745.
+» B. 4745.
-vous de mande du vin. Il -pjj p_ 4746.
+vous demande du vin. » Th. F. 4746.
-» Cii. Nis.
+» Ch. Nis.
-les ang-es, M. le
+les anges, {{M. le
-étant essentiel lement compté
+étant essentiellement compté
-le vôtre, i I>. 4748.
+le vôtre. »|page=B.}} 4748.
-onze jours B.
+onze jours. » B.
-— u Vous
+— « Vous
-suis. ». B. 4750. M. Fabry.
+suis. » B. 4750. {{M. Fabry.
-suis très-étonné B. 4751. Du ca)-dinal de Demis. 17
+suis très-étonné. »|page=B. }} 4751. Du cardinal de Bernis. 17
-impatience. > B_ 4752.
+impatience. » B. 4752.
-— «Vous m’aflliîrcz, madame. » g 4753. M. de
+— « Vous m’affligez, madame. » B. 4753. {{M. de
-— <( Si M. le
+— « Si {{M.}} le
-roi. » B^ 4754.
+roi. »|page=B. }} 4754.
-J’ai Ihonneur do vous envoyer. ) ^ 4755. M. Bouret.
+J’ai l’honneur de vous envoyer. » B. 4755. {{M. Bouret.
-belle ânu-. » B. 47.56. Trudaine.
+belle âme. »|page=B. }} 4756. Trudaine.
-» . Av. 4757. M. Fyot do La
+» Av. 4757. {{M. Fyot de La
-(père). 2!.— «
+(père). 21. — «
-faire. » ■]•„ j 4758.
+faire. »|page=Th. F.}} 4758.
-de Thihouville. 23
+de Thibouville. 23
-cardinal do Bernis,
+cardinal de Bernis,
-de Cassandrc {Olympie), faite
+de Cassandre (Olympie), faite
-C’est i\ vous à m’apprcndrc. » jj i7f)0. Le
+C’est à vous à m’apprendre. » B. 4760. Le
-« anges! 1" L’incluse. » . B. 4701. .M. Fyot
+« Ô anges ! 1° L’incluse. » B. 4761. {{M. Fyot
-(fils). Fornoy, 25
+(fils). Ferney, 25
-« Qui? mni? n’en pas [jasser. » IL B i762. Le
+« Qui ? moi ? n’en pas passer. »|page=H. B. }} 4762. Le
-» p 4763.
+» B. 4763.
-27 nnimbre. — « Vim^ doii ure vingt-deiu ans. » p
+27 novembre. — « Vous donnez quatre-vingt-deux ans. » B.
-592 TA15LIÎ DES .M ATI EilliS. 476i. M. d’Esprémônil. Forncy, 29 novembre, — « Jo vous prie do pardonner. » C. et F. 47G5. Le
+4764. {{M. d’Espréménil. Ferney, 29 novembre. — « Je vous prie de pardonner. »|page=C. et F. }} 4765. Le
-lisez, jugez, m 15. ’h6G. De M. de
+lisez, jugez. » B. 4766. De {{M. de
-déc. 1701. —
+déc. 1761. —
-vous. » Av. •i767. Le
+vous. »|page=Av. }} 4767. Le
-si ditïïciles. »
+si difficiles. »
-L’abbé Irailh, Ferney,
+L’abbé Irailh. Ferney,
-» . . B.
+» B.
-« Puis(}u’il faut
+« Puisqu’il faut
-vérité. > ."\IA^D.-Gn. 4770.
+vérité. » Mand.-Gr. 4770.
-» . . B.
+» B.
-décembre {partira quand poiirra). —
+décembre (partira quand pourra). —
-ordonnez. B.
+ordonnez. » B.
-Le môme jour {déc). —
+Le même jour (déc). —
-» R. 4773.
+» B. 4773.
-de Bcrnis. 10
+de Bernis. 10
-confrère. B.
+confrère. » B.
-affaires étran gères. — t( C’est
+affaires étrangères. — « C’est
-» Cii. Nis.
+» Ch. Nis.
-anges. ». . B.
+anges. » B.
-» Tu. F.
+» Th. F.
-pas. ». B. 4780. M. Fyot
+pas. » B. 4780. {{M. Fyot
-marché. > Tu. F. 4781.
+marché. »|page=Th. F. }} 4781.
-à M. le
+à {{M. le
-Kaunitz. > B. 4783.
+Kaunitz. »|page=B. }} 4783.
-» . B.
+» B.
-« M. le
+« {{M. le
-et M. l’archevêque
+et {{M.}} l’archevêque
-Lyon. » C. et
+Lyon. »|page=C. et
-(Suppl.) 4785.
+(Suppl.) }} 4785.
-de Bouftlcrs. Délices,
+de Boufflers. Délices,
-permis. C.
+permis. » C.
-F. 4780. La
+F. 4786. La
-Vous m’inspi rez autant
+Vous m’inspirez autant
-» . . B.
+» B.
-plaisanterie. > B.
+plaisanterie. » B.
-bien vrai...? »
+bien vrai... ? »
-4791. A M. le
+4791. À {{M. le
-la bujinc année u la France. » Cu. Nis.
+la bonne année à la France. »|page=Ch. Nis.}}
-TABLE DES MATIERES. 593 4792. M""= de
+4792. Mme de
-De Fcrney. — « Gro< chat,
+De Ferney. — « Gros chat,
-B. 479^. Le docteur Blanchi. — » Vous
+B. 4793. Le docteur Bianchi. — « Vous
-PERSONNAGES AUKQUEr.S SONT ADRESSÉES LES LETTRES DE LA COU R E S PON D A NC E . Abeille
+PERSONNAGES auxquels sont adressées les lettres de la correspondance. Abeille
-Lettres 428G, 4387,
+Lettres 4286, 4387,
-4601, 4033. Alembert
+4601, 4633. Alembert
-4337, 4i08, 4406, 4478, 4482, 4i91, 4527, 45i0, 4587 4660,
+4337, 4408, 4456, 4478, 4482, 4491, 4527, 4540, 4587, 4660,
-4305, 4021. Argence
+4305, 4621. Argence
-4349, 4i20, 4174, 4588,
+4349, 4426, 4474, 4588,
-4395, 4i06, 4435,
+4395, 4706, 4435,
-4445, 4i55, 4457, 4i61, 4i66, 4490,
+4445, 4455, 4457, 4461, 4466, 4490,
-4523, 4.526, 4535,
+4523, 4526, 4535,
-4591, 459i, 4599,
+4591, 4594, 4599,
-4027, 4032,4037, 4051, 4657, 46.58, 4002, 406i, 4071, 4079, 4692, 4098, 4709, 4715, 4710, 4724,
+4027, 4632, 4637, 4651, 4657, 4658, 4662, 4664, 4671, 4679, 4692, 4698, 4709, 4715, 4716, 4724,
-4747, 4700, 4702, 4705, 4707, 4774,
+4747, 4760, 4762, 4765, 4767, 4774,
-Bëlot (M’"«). Lettres
+Bëlot (M’" « ). Lettres
-(le ft;riiiier général).
+(le ft ; riiiier général).
-4755. Brkm.hs (de).
+4755. Brkm. hs (de).
-Gai’I’i i;ii^Mi n
+Gai’I’i i ; ii^Mi n
-— C.ORRKSPO.NUANCR. IX. 38
+— C. ORRKSPO. NUANCR. {{rom-maj|IX|9}}. 38
-èî^^y;:ïï^^^. ’^^^ ’■"^^m:^ w^ bésmm ^Wr^^^^^^-^^ ■Sfe^^^l
-’’^^^^^’^S^M^ ^ M^ :^^M University of Toronto Library DO NOT REMOVE THE GARD FROM THIS POCKET Acme Library Gard Pockei ,. U»der Pat. "Réf. Index File" Made by LIBRARY BUREAU ^■î^>>»)’
-’Alk^^A À-.l 1%*^.14 >^w