éléments Wikidata

Livre:Rouquette - La Thébaïde en Amérique, 1852.djvu

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rouquette - La Thébaïde en Amérique, 1852.djvu
TitreLa Thébaïde en Amérique Voir et modifier les données sur Wikidata
AuteurAdrien Rouquette Voir et modifier les données sur Wikidata
Maison d’éditionMéridier
Lieu d’éditionNouvelle-Orléans
Année d’édition1852
BibliothèqueGoogle
Fac-similésdjvu
AvancementÀ valider
Série

Pages



Ecce elongavi fugiens : et mansi in solitudiae : Je me suis
éloigné par la fuite, et j’ai demeuré dans la solitude.
(Ps. 54,8)

Quiconque est chrétien et libre doit chercher la retraite.
(FENELON.)

Heureux l’homme qui vit et qui meurt solitaire !
(A. BARBIER.)

Cette génération se lève, et vous demande des cloîtres !
(CHARLES NODIER.)

Sanctorum precibus stat mundus.
(RUFIN.)

Malheur à l’homme qui ne prie pas ! Malheur aux sociétés
où l’on ne prie pas !
(N. V. D’ESGNY.)


AUSPICE ROSA ET LILIO.



Rose de Lima et Lys de Quito, premières Fleurs de sainteté du Nouveau-Monde, modèles parfaits de la vie ascétique et contemplative ; héroïques disciples de l’École de la Solitude, de la Prière et de la Mortification ; frêles vierges américaines, qui avez pratiqué, dans nos climats, toutes les austérités dont fut témoin l’âge d’or des Thébaïdes ; qui avez prouvé que l’amour divin pouvait encore ce qu’il a pu autrefois, et qu’avec le secours de la grâce les mêmes vertus surnaturelles peuvent refleurir sous toutes les zones ; Rose de Lima et Lys de Quito, nous nous mettons, et nous mettons cette Apologie de la Solitude, sous votre protection virginale et fraternelle : obtenez pour nous, et pour tous ceux qui voudront sincèrement se sauver, l’esprit de prière,

de retraite et de mortification ; obtenez pour nous, et pour tous ceux qui voudront marcher sur vos traces, de méditer et de comprendre la Passion de Jésus-Christ et les Douleurs de Marie, afin de devenir, comme vous, les vrais disciples d’un Dieu crucifié, ne trouvant de gloire et de sagesse que dans la folie de la Croix !