éléments Wikidata

Livre:Petitot - Collection complète des mémoires relatifs à l’histoire de France, 1re série, tome 5.djvu

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Petitot - Collection complète des mémoires relatifs à l’histoire de France, 1re série, tome 5.djvu
TitreAnciens mémoires sur Du Guesclin Voir et modifier les données sur Wikidata
ÉditeurClaude-Bernard Petitot Voir et modifier les données sur Wikidata
Année d’édition1824
BibliothèqueBibliothèque nationale de France
Fac-similésdjvu
AvancementÀ corriger
Série1re série : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52
2e série : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 21 bis - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78

Pages

- - - 001 002 003 004 005 006 007 008 009 010 011 012 013 014 015 016 017 018 019 020 021 022 023 024 025 026 027 028 029 030 031 032 033 034 035 036 037 038 039 040 041 042 043 044 045 046 047 048 049 050 051 052 053 054 055 056 057 058 059 060 061 062 063 064 065 066 067 068 069 070 071 072 073 074 075 076 077 078 079 080 081 082 083 084 085 086 087 088 089 090 091 092 093 094 095 096 097 098 099 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 tdm tdm tdm tdm tdm tdm tdm tdm
Anciens Mémoires sur Du Guesclin.
Chapitre XXVII. De la rançon que paya Bertrand au prince de Galles, et du voyage qu’il fit en Espagne, avec tout son monde. 
 Page 1
Chap. XXVIII. De la grande bataille que Bertrand gagna sur le roy Pierre, qui, chez les sarrazins, tomba entre les mains d’un juif. 
 15
Chap. XXIX. De la dernière bataille que gagna Bertrand sur le roy Pierre, qui fut ensuite assiegé dans le château de Montiel où il se retira. 
 31
Chap. XXX. De la prise du roy Pierre, par le Besque de Vilaines. 
 44
Chap. XXXI. De la cérémonie qui se fit en l’hôtel de Saint Paul, à Paris, par Charles le Sage, en donnant l’épée de connétable à Bertrand, qui, sous cette qualité, donna le rendez-vous à touttes ses troupes dans la ville de Caën pour combattre les Anglois
 68
Chap. XXXII. De la prise du fort de Baux et de la ville de Bressière, et de la sortie que les anglois firent de Saint Maur sur Loire, après y avoir mis le feu, mais qui furent ensuite battus par Bertrand devant Bressière. 
 90
Chap. XXXIII. De la défaite et de la prise du comte de Pembroc, devant la Rochelle, par les flotes de France et d’Espagne. 
 110
Chap. XXXIV. De plusieurs places conquises par Bertrand sur les Anglais, et de la reddition de celle de Randan, devant laquelle il mourut après qu’on luy en eut porté les clefs. 
 124
I. Lettre de Du Guesclin et Felleton
 177
II. Acte signé par Jean de Grailly captal de Buch, pendant sa captivité
 179
III. Exemple des cantiques latins qu’on chantoit en France, du temps des ravages arrivés depuis la prise du roy Jean, etc
 181
IV. Alliance entre Bertrand Du Guesclin et Olivier de Clisson
 182
V. Extrait d’un registre de la chambre des comptes de Paris. Signatum D. Incipit 1359. Finit 1381. 
 185
VI. Testament de Du Guesclin
 185
Codicille du Testament de Du Guesclin
 190
VII. Détails de la cérémonie célébrée en 1389, à Saint-Denis, en l’honneur de Du Guesclin
 192
VIII. Acte par lequel Du Guesclin donne la terre de Cachamp au duc d’Anjou
 197
IX. Lettre de Bertrand Du Guesclin au duc d’Anjou
 198
Avertissement sur le livre des Fais. 
 200
Le Livre des Fais et bonnes Meurs du sage roy Charles V, par Christine de Pizan. 
 201
Notice sur la Vie et sur les Ouvrages de Christine de Pisan. 
 203
Ouvrages de Christine de Pisan.
Vers : Ballades, Rondeaux, Lays, Virelays et autres Poésies mêlées
 226
Prose
 236
Ci commence la primiere partie du Livre des Fais et bonnes Meurs du sage roy Charles. 
 243
Chapitre I. Prologue. 
 245
Chap. II. Quel fu la cause, et par quel commandement ce ce livre fu fait. 
 247
Chap. III. Ci dit la cause pourquoy ce présent volume sera traictié en distinction de trois parties. 
 248
Chap. IV. Quel chose est noblece de courage. 
 249
Chap. V. Dont vint, et de quelz gens, et en quel temps la primière naiscence et racine des rois de France et des Françoiz. 
 251
Chap. VI. Nativité du roy Charles. 
 253
Chap. VII. De la jeunece du roy Charles, et commerit c’est grant péril quant administracion de bonne doctrine n’est donnée aux enfens des princes. 
 255
Chap. VIII. Couronnement du roy Charles, et comment, tost après, prist à suivie la rigle de vertu. 
 259
Chap. IX. Cy parle de jeunece, et de ses condicions. 
 259
Chap. X. Ci dit encore de ce mesmes. 
 261
Chap. XI. Ci dit encore de jeunece
 263
Chap. XII. Du temps de discrécion et d’aage parfaict
 266
Chap. XIII. Ci dit encore de l’aage de meureté
 268
Chap. XIV. Preuves, par raison et exemples, de la noblece du corage du sage roy Charles
 271
Chap. XV. Comment le roy Charles estably l’Estat, de son vivant, en belle ordonnance
Chap. XVI. Exemples de princes virtueux et de vie bien ordonnée, ramenant, à propoz du roy Charles, comment en toutes choses estoit bien riglé
Chap. XVII. Phisonomie et corpulance du roy Charles
 280
Chap. XVIII. Comment le roy Charles se contenoit en ses chasteaulx, et l’ordre de son chevauchier
Chap. XIX. Ordonnance que le roy Charles tenait en la distribucion des revenus de son royaume
Chap. XX. Rigle que le roy Charles tenoit en l’estât de la Royne
Chap. XXI. Ci dit l’ordre que le roy Charles mist en la nourriture et discipline de ses enfans
Chap. XXII. Ci commence à parler des vertus du roy Charles, et primierement de sa prudence et sagece
Chap. XXIII. De la vertu de justice du roy Charles
Chap. XXIV. De la bénignité et clémence du roy Charles
Chap. XXV. Ci dit encore de ce mesmes, et d’autres ystoires approvées
Chap. XXVI. Comment humilité est convenable et fait à loer en hault prince
 298
Chap. XXVII. Du Vitupère (mépris) aux orguilleux, et mains exemples
 299
Chap. XXVIII. De la libéralité et sage largece du roy Charles
 304
Chap. XXIX. De la vertu de chasteté en la personne du roy Charles
Chap. XXX. Ci dit de sobriétés louée en la personne du roy Charles
Chap. XXXI. De la vertu de vérité en la personne du roy Charles
 309
Chap. XXXII. De la vertu de charité en la personne du roy Charles
 312
Chap. XXXIII. De la dévocion du roy Charles
Chap. XXXIV. Encore de la dévocion du roy Charles, et autres exemples
Chap. XXXV. Comment en donner dons doit avoir mesure, et comment folle largece si est vice
Chap. XXXVI. Ci est la conclusion de la primiere partie
Ci commence la deuxième partie de ce présent volume, laquelle parle de chevalerie, en répliquant (l’appliquant) a la personne du roy Charles. 
Chapitre I. Prologue
Chap. II. Comment seigneuries temporelles furent au monde primierement establies, et comment ordre de chevalerie fu trouvé
Chap. III. Ci dit quatre grâces neccessaires à chevalerie, que ot le roy Charles
Chao. IV. Quel similitude peut estre bailliée à chevalerie
Chap. V. Preuves comment le roy Charles pot estre dit vray chevalereux. 
Chap. VI. Comment le roy Charles avisa, par bon sens, d’en faire aler les grans compaignes de France
Chap. VII. Comment, pour le sens et bel gouvernement du roy Charles, aucuns barons se vindrent rendre a luy
Chap. VIII. Comment le roy Charges envoya deffier le roy d’Angleterre
Chap. IX. Comment le roy Charles se pourvey sus le fait de la guerre, et des conquestes que tantost il fist
Chap. X. Comment le Roy, par son sens, moult conquestoit en ses guerres, nonobstant n’y alast ; et la cause pourquoy ny aloit
Chap. XI. Ci commence à parler des frères du roy Charles, et primièrement du duc d’Anjou
Chap. XII. Du duc de Berry
Chap. XIII. Du duc de Bourgongne
Chap. XIV. Du duc de Bourbon
Chap. XV. Des filz du roy Charles, et primierement du roy Charles
 363
Chap. XVI. Du duc d’Orliens
Chap. XVII. Ci dit d’aucuns du sang royal, et de tous en général, et des nobles de France
Chap. XVIII. Cy respont Cristine a aulcuns redargus (critiques) que on luy pourrait faire
Chap. XIX. Comment le roy Charles fist messire Bertram du Clequin, connestable
Chap. XX. Comment les chevalereux firent grant feste de ce que messire Bertram fu fait connestable
Chap. XXI. Ci dit que il est expédient réciter ce que les aucteurs traictent en leur livres de chevalerie
Chap. XXII. La cause pourquoy les François sont bonnes gens d’armes
Chap. XXIII. Ci dit des loanges dudit Connestable
Chap. XXIV. Comment messire Bertram ala après les Anglois qu’il desconfit
Chap. XXV. Ci dit d’aucunes fortreces que messire Bertram assigia et prist
 391
Chap. XXVI. Comment le roy Edoart envoya son filz, le duc de Lancastre en France, à tout grant ost, qui gaires n’y fist
Chap. XXVII. Comment le duc de Lancastre s’en retourna en son pays à peu d’esploit
Chap. XXVUI. Des chasteauls et villes qui furent pris en pluseurs pars du royaume par les François
Chap. XXIX. Comment le roy Charles, nonobstant sa bonne fortune en ses guerres et sa grant poissance, se consenty à traictié de paix aux Angloiz
 401
Chap. XXX. De la force et poissance que le roy Charles avoit en pluseurs grans armées sus ses ennemis
Chap. XXXI. Des principaux barons que le roy Charles tenoit continuelement, à grant ost, sur les champs, en pluseurs pars
Chap. XXXII. Comment, pour le grant renom de la sagece et bonne fortune du roy Charles, encore pluseurs barons se vindrent rendre a luy
Chap. XXXIII. Des gens d’armes que le Roy envoya en Bretaigne, et le bon esploit que ilz y firent
Chap. XXXIV. Comment le roy Charles ot auques (presque) toute recouvrée la duchié de Guienne
Chap. XXXV. Comme auques toute la duchié de Bretaigne demoura au roy Charles
Chap. XXXVI. Les chasteaulx et villes que le duc de Bourgongne prist en une saison de peu de temps
Chap. XXXVII. Comment le roy Charles estoit sage, et és conquestes faire, et en gardant les choses conquises
Chap. XXXVIII. Ci dit le navire que le roy Charles tenoit sur mer
 425
Chap. XXXIX., le derrenier de ceste partie, qui conclut par ce que dit est, le roy Charles estre vray chevalereux