éléments Wikidata

Livre:Barzaz Breiz, huitième édition.djvu

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Barzaz Breiz, huitième édition.djvu
TitreBarzaz Breiz Voir l'entité sur Wikidata
AuteurThéodore Hersart de La Villemarqué Voir l'entité sur Wikidata
Maison d’éditionDidier et Cie
Lieu d’éditionParis
Année d’édition1883
BibliothèqueInternet Archive
Fac-similésdjvu
AvancementÀ corriger

Pages

- - - - - - - - T - i ii iii iv v vi vii viii ix x xi xii xiii xiv xv xvi xvii xviii xix xx xxi xxii xxiii xxiv xxv xxvi xxvii xxviii xxix xxx xxxi xxxii xxxiii xxxiv xxxv xxxvi xxxvii xxxviii xxxix xl xli xlii xliii xliv xlv xlvi xlvii xlviii xlix l li lii liii liv lv lvi lvii lviii lix lx lxi lxii lxiii lxiv lxv lxvi lxvii lxviii lxix lxx lxxi lxxii lxxiii lxxiv lxxv lxxvi lxxvii lxxviii lxxix lxxx lxxxi lxxxii T - 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 - - T - 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 - T - i ii iii iv v vi vii viii ix x xi xii xiii xiv xv xvi xvii xviii xix xx xxi xxii xxiii xxiv xxv xxvi xxvii xxviii xxix xxx xxxi xxxii xxxiii xxxiv xxxv xxxvi xxxvii xxxviii xxxix xl xli xlii xliii xliv - - - - - -



TABLE DES MATIÈRES




Pages
I
— Injustice des historiens du dernier siècle envers la poésie celtique. — Devoirs du critique 
 xi
II
— Des anciens bardes dans l’île de Bretagne : nécessité d’en parler au moins sommairement ; leur langue et la langue celtique, — leur caractère, religieux, national et civil, — leurs droits et leurs devoirs, leurs rapports avec les bardes gallois et armoricains, — leur décadence. — Bardes domestiques ; — ils émigrent, avec leurs chefs nationaux, en Armorique, aux cinquième et sixième siècles,— Du bardisme en Armorique pendant l’émigration, et postérieurement. — Taliésin. — Saint Sulio. — Hyvarnion. — Saint Hervé. — Gwenc’hlan. — Recherches sur l’histoire et les ouvrages de ce dernier. — Poésie druidique, poésie chrétienne. — Art et culture poétiques 
III
— Des bardes populaires au sixième siècle ; — attaqués par Taliésin. — Sa satire contre eux. — Divisés en kler, chanteurs ambulants, mendiants, poètes ecclésiastiques. — Auteurs : 1° de chants mythologiques, héroïques, historiques et de ballades ; 2° de chants de fêtes et d’amour ; 3° de chants religieux 
IV
— De la poésie populaire en général, — et de celle de la Bretagne en particulier. — Dans son principe ; — contemporaine, soit des événements, dans les chants héroïques et historiques, soit des sentiments, dans les chants domestiques et d’amour, soit des croyances, dans les légendes et les chants religieux. — Donne foi des poètes populaires — État actuel de la poésie populaire en Bretagne, garant de son état passé. — Quels sont les auteurs des chants historiques et des ballades ; — les meuniers, les tailleurs, les pillaouer ou chiffonniers, les mendiants, les bardes ambulants ; — leur vie ; — leurs rapports avec les bardes populaires du sixième siècle et avec les bardes primitifs. — Quels sont les auteurs des chants d’amour : — les tailleurs, les meuniers, les filles du peuple en général et surtout les kloer ; — leur vie, — leur identité avec les kler du sixième siècle. — Quels sont les auteurs des chants religieux : — les ecclésiastiques ; — leurs rapports avec les kloer
V
— De la poésie populaire de la Bretagne dans ses cléments constitutifs. — Les chants historiques, les chants d’amour et les chants religieux conviennent généralement aux époques où vécurent les personnages qu’ils mentionnent, — où eurent cours les sentiments qu’ils contiennent, — où régnèrent les croyances qu’ils révèlent. — Discussion et preuves. 
VI
— Du merveilleux dans la poésie populaire de la Bretagne. — Mythologie bretonne. — Principaux agents surnaturels de la poésie populaire de la Bretagne, — les fées et les nains; — leurs noms, leur nature, leurs attributs, leur forme, leurs costumes, leurs habitations, leur manière de vivre, leurs rapports avec les humains ; — leur analogie avec les fées et les nains des autres peuples ; — avec les anciennes divinités des peuples de race celtique et de l’Orient. 
 li
VII
— De la poésie populaire dans ses formes. — Chants historiques, chants de fêtes et d’amour, chants religieux. — Analogie de ses formes avec celles des poésies populaires des autres nations. — Union intime de la poésie et de la musique dans les chants populaires. — Versification bretonne, — fondée sur le mètre et la rime; — anciennes formes perdues. — Concordance parfaite de la forme rhythmique des chants populaires avec le principe et les éléments constitutifs de ces chants 
 lix
VIII
— De la langue des poètes populaires. — Grammaire et vocabulaire des Bretons. — Teinte moderne, sauf archaïsmes exceptionnels, du style des poésies populaires ; — on n’en peut rien arguer contre leur antiquité. 
 lxv
IX
— Des diverses altérations que subissent les poésies populaires. — Du respect du peuple pour ses vieilles traditions 
X
— Du rôle et de la mission des poètes populaires bretons aux différentes époques de l’histoire de Bretagne. Utilité pratique de la poésie populaire. — Théâtre habituel des chants des poètes populaires. — Fêtes profanes et religieuses 



PREMIÈRE PARTIE.
CHANTS MYTHOLOGIQUES, HÉROÏQUES, HISTORIQUES ET BALLADES.


Texte et traduction. Airs notés.
II. — 
 62 vi
III. — 
 63 vi
II. — 
IV. — 
V. — 
VI. — 
I. — 


DEUXIÈME PARTIE
CHANTS DE FÊTES ET CHANTS d’AMOUR.


Chants des Noces. 
II. — 


TROISIÈME PARTIE.
LÉGENDES ET CHANTS RELIGIEUX.


APPENDICE.