éléments Wikidata

Livre:Thomassy - Essai sur les ecrits politiques de Christine de Pisan.djvu

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Thomassy - Essai sur les ecrits politiques de Christine de Pisan.djvu
TitreEssai sur les écrits politiques de Christine de Pisan
AuteurRaymond Thomassy Voir l'entité sur Wikidata
Maison d’éditionDebécourt
Lieu d’éditionParis
Année d’édition1838
Bibliothèquescanned book (archive.org)
Fac-similésdjvu
AvancementÀ corriger

Pages

TABLE DES MATIÈRES.

Introduction
Jugement de Gabriel Naudé sur Christine de Pisan noie, ii — -Omission
de M. de Garante iv
Aperçu biographique sur Christine vi
Ses Hadiis et ses travaux littéraires ix
Elle prélude à son rôle politique xv
Situation des partis qui divisaient la France id.
Christine écrit à Isabelle de Bavière, Reine de France xxi
Son post-scriptum adressé au duc d’Orléans xxii
Le chancelier Gerson et le docteur Jean Petit xxiii
Lamentation de Christine xxv —
Faction des princes qui s’efforcent de faire nouvel Boy de France, xxvi i
Paix d’Auxerrc. Christine dédie son Livre de la Paix au Dauphin,
duc de Guienne xxx
Pacifications et ruptures xxxi
Christine préoccupée de la guerre étrangère xxxm ~
Sa prière a Notre-Dame xxxvii
(Christine et Gerson xxxix<^
Jeanne d’Arc. Son apologie composée par Gerson, et son poëme
par Christine , xn < :^ —
(Fragmens du poëme xlii
Témoignage de Mathieu Thomassiu sur Christine note, xlvii -Singulière
concordance dans les destinées deChristine et de Gerson. xlix
Etat des études historiques sur la vie et les œuvres de Christine, t
Rôle des femmes dans nos révolutions politiques de 1789 et du
XV’ sicclc I.V<-— -
Christine de Pisan et Valentine Visconti lxi

Parti politique de Christine lii
Elle s’applique à démontrer les avantages d’une classe moyenne. liii
Examen du Livre de la Paix lxvii
Questions politiques débattues au xv« siècle. — Extension des libertés
populaires, folles csmeiitcs Lvvin
Comment Christine comprenait le gouvernement des classes
moyennes iwm
Le Trésor de la Cité des Dames , ses rapports avec le Livre de
la Paix ; sa popularité ; caractère de sa morale lxxvi
Promesse inaccomplie de Gabriel Naudé de publier les œuvres
inédites de Christine lxxxiii
Notice LiTTÉnAinE etPiÊCEs inédites 85
=*=’ Influence littéraire de Christine aux xv^ et xvic siècles 87
Ses rapports littéraires avec la famille d’Orléans 89
Son éloge par les deux Marol, Jean et Clément 92
— Caractère moral de son école, où viennent se ranger tous les apologistes
des femmes 94
Jean Molinet 95
Jean Bouchet, de Poitiers 96
Jean Caslel, fils de Christine 97
^ Eloge de Christine par le Champion des Dames 99
Martin-lc-Franc et Gabriel Naudé 101
Manuscrits de Christine conservés à la Bibliothèque royale 103
Le Roman d’Othe’a et d’Hector id.
Ballades et poésies légères de Christine 100
Sur la mort de son père id.
Sur les douceurs du mariage 107
Sur la querelle du Roman de la Rose 108
— Enseignemens moraux 109
— Proverbes moraux 110
Le Chemin de longue c’txide ll’i
Le Dit de la Vastourc • IIG
|-’.pîlrc à Eust.’ichc des Choiiip ?, Itailli de Senlis 121


Le Livre de la mutalUm de fortune 122
Le Livre des faits et bonnes meurs de Charles V. 125
LaVision de Christine 124 ’ —

Le Livre des faits d’armes et de chevalerie ; le Corps de policie.. 125
Gratifications accordées à Christine par les princes delà famille royale. 128 ’
Le Roman de Placides et Times 130
Caractère politique des poésies de Christine ; sa complainte sur la
mort de Philippe-le-Hardi, duc de Bourgogne 131
Pièces inédites de Chbistine de Pisan 133
Lettre à Isabelle de Bavière, Reine de France id.
Lamentation sur les maux de la guerre civile 141
Notice du Livre de la Paix 150
Extraits du Livre de la Paix 101
Comment il n’appartient que les menus populaires soient mis es
offices de la cite’ id.

Comment il y a péril à donner à menu peuple plus d’auctorité •
quHl ne lui affiert 1G4

Comment il appartient à prince tenir le menu peuple, afin de le
garder de présomption et cause de révolte 108
Prière à Notre-Dame 171

APPENDICE 182

Notice du Livre des trois Vertus, ou Trésor de la Cité des Dames. 185’

FIN DE LA TABLE.

ERRATA.

P. Lxxiii, fumant l’un l’autre, lisez suivant l’un l’autre P LXxx, tlicroof, fisc : llierof ; mirror, /iscz niireur.


PARIS. — MAUIDi ; l.T BF.NOU, IMPRIMEtUS/

HUE BAILIEUL, f)’ ' ’ .