Journal d’un écrivain

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


DOSTOÏEVSKI
____
JOURNAL
D’UN ÉCRIVAIN
1873, 1876 et 1877
____


TRADUIT DU RUSSE
PAR
J.-W. BIENSTOCK et John-Antoine NAU
______


PARIS
BIBLIOTHÈQUE-CHARPENTIER
EUGÈNE FASQUELLE, ÉDITEUR
11, RUE DE GRENELLE, 11
__
1904




Pages
Préface aux articles sur la littérature russe 1-33
Journal d’un écrivain, 1873 35-145
I. Introduction 37
II. Les hommes d’autrefois 41
III. Le Milieu 47
IV. Un chapitre personnel 61
V. Bobok 68
VI. Fragments de la lettre d’une personne 84
VII. Petits tableaux 93
VIII. Réflexions sur le mensonge 102
Articles sur la politique étrangère 113
Journal d’un écrivain, 1876 147-363
JANVIER
I. Le petit mendiant 149
II. Le petit pauvre chez le Christ le jour de Noël 151
III. La société russe de protection envers les animaux 156
FÉVRIER
I. Le moujik Mareï 165
II. Sur les avocats en général 171
MARS
I. La centenaire 176
II. Considérations sur l’Europe 181
III. Forces mortes et forces futures 185
AVRIL
I. Quelques mots sur les questions politiques 190
II. Un homme paradoxal 193
MAI
I. L’affaire Kaïrova. Extrait d’une lettre 198

La voix de la province

199

Le tribunal et Mme Kaïrova

200

Le défenseur et Kaïrova

204

Monsieur le défenseur et Mme Welikanova

209
II. Au sujet d’un établissement 214
III. Une idée à côté 218
IV. Tendances démocratiques incontestables des femmes 222
JUIN
I. La mort de George Sand 225
II. Mon paradoxe 236
III. La question d’Orient 244
IV. L’entendement utopique de l’histoire 247
V. Encore au sujet des femmes 252
JUILLET-AOÛT
I. Le départ à l’étranger 257
II. Du caractère guerrier des Allemands 259
III. Le dernier mot de la civilisation 261
IV. Les Allemands et le travail 264
V. Le Russe ou le Français ? 271
VI. Les eaux ou le bon ton ? 276
VII. L’homme comblé de bienfaits par la femme moderne 279
VIII. Les enfants 283
IX. La terre et les enfants 285
X. Un été 288
Post-Scriptum 290
OCTOBRE
I. Une affaire simple mais compliquée 294
II. Quelques aperçus sur la simplicité et sur la simplification 298
III. Deux suicides 300
IV. La sentence 302
V. Les meilleurs hommes 304
NOVEMBRE
La timide (conte fantastique)
310-344
PREMIÈRE PARTIE
Avertissement de l’auteur 310
I. Qui étais-je et qui était-elle ? 311
II. Proposition de mariage 316
III. Le plus noble des hommes… mais je ne le crois pas moi-même 319
IV. Toujours des projets et des projets 321
V. La timide se révolte 324
VI. Un souvenir terrible 328
DEUXIÈME PARTIE
I. Le rêve de l’orgueil 331
II. Le voile tombe subitement 335
III. Je ne comprends que trop 338
IV. Je n’étais en retard que de cinq minutes 342
DÉCEMBRE
I. Encore l’affaire simple mais compliquée 345
II. La morale tardive 352
III. Des affirmations sans preuves 355
IV. Anecdotes sur la vie enfantine 358
Journal d’un écrivain, 1877 365-583
JANVIER
I. Un rêve de conciliation en dehors de la science 367
II. La satire russe. Les « terres vierges » 374
III. Jour d’anniversaire 380
FÉVRIER
I. L’une des plus importantes questions modernes 384
II. L’actualité 388
III. En Europe 391
IV. La solution russe de la question 393
MARS
I. Encore une fois Constantinople doit être à nous tôt ou tard 397
II. Le peuple russe n’est que trop mûr pour avoir une opinion nette sur la question d’Orient 399
III. Les idées les plus conformes au temps présent 402
IV. La question juive 405
AVRIL
I. La guerre 423
II. La guerre n’est pas toujours un fléau, mais bien parfois le salut 427
III. Le sang versé peut-il sauver ? 429
IV. Le rêve d’un drôle d’homme (récit fantastique) 432
V. L’acquittement de l’inculpée Kornilova 450
MAI-JUIN
I. À propos de lettres anonymes injurieuses 453
II. Le plan d’une nouvelle satirique de la vie contemporaine 459
III. Les propriétaires d’autrefois 465
IV. La diplomatie devant les questions mondiales 473
V. La question allemande mondiale 475
VI. Un homme de génie 479
VII. Les furieux et les forts 482
VIII. L’armée noire 487
IX. Un secret assez désagréable 490
JUILLET-AOÛT
I. Une causerie avec une de mes connaissances moscovites 494
II. Ce que l’on dit et ce que l’on cache 498
III. Le procès des Jounkovsky avec leurs propres enfants 505
IV. Le discours imaginaire du président d’assises 514
V. La huitième partie d’Anna Karénina 519
VI. Les aveux d’un slavophile 520
VII. Anna Karénina en tant que fait d’une signification spéciale 524
VIII. Un gentilhomme terrien qui en revient à la croyance en Dieu du moujik 528
VIIIb. L’irritabilité de l’amour-propre 532
IX. Tout ce qui n’est pas expressément permis est défendu 536
X. Comme quoi le peuple sans instruction ne se trompe pas sur le fond de la question d’Orient 541
XI. L’agitation de Lévine 544
SEPTEMBRE
I. Les malheureux et les ratés 550
II. Un caractère intéressant 553
III. Le mensonge se sauve par un mensonge 556
OCTOBRE
I. Le suicide d’Hartung 559
II. Un gentleman reste gentleman jusqu’au bout 561
III. Le mensonge est nécessaire pour la vérité 564
DÉCEMBRE
I. La mort de Nékrassov 569
II. Pouschkine, Lermontov, Nékrassov 572
III. Le poète et l’homme 577
IV. Un témoin en faveur de Nékrassov 581
Journal d’un écrivain, 1880 585-604
AOÛT
I. Un mot d’explication au sujet du discours sur Pouschkine 587
II. Discours sur Pouschkine 593


Journal d’un écrivain, 1881 605-621
JANVIER
I. Les finances 607
II. Peut-on exiger chez nous des finances à l’européenne ? 610
III. Guérissons les racines 614
IV. Le peuple 617
FIN DE LA TABLE DES MATIÈRES