100%.png

De l’esprit des lois, Garnier, 1777/Tome 1

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

TABLE

des

LIVRES ET CHAPITRES

Contenus en ce premier Volume.


LIVRE PREMIER.

Des Lois en général.

Des lois dans le rapport qu’elles ont avec les divers êtres.
Des lois de la nature.
Des lois poſitives.

LIVRE II.

Des lois qui dérivent directement de la nature du gouvernement.

De la nature des trois divers gouvernemens.
Du gouvernement républicain & des lois relatives à la démocratie.
Des lois relatives à la nature de l’ariſtocratie.
Des lois dans leur rapport avec la nature du gouvernement monarchique.
Des lois relatives à la nature de l’état deſpotique.

LIVRE III.

Des principes des trois gouvernemens.

Différence de la nature du gouvernement & de ſon principe.
Du principe des divers gouvernemens.
Du principe de la démocratie.
Du principe de l’ariſtocratie.
Que la vertu n’eſt point le principe du gouvernement monarchique.
Comment on ſupplée à la vertu dans le gouvernement monarchique.
Du principe de la monarchie.
Que l’honneur n’eſt point le principe des états deſpotiques.
Du principe du gouvernement deſpotique.
Différence de l’obéiſſance dans les gouvernemens modérés & dans les gouvernemens deſpotiques.
Réflexions ſur tout ceci.

LIVRE IV.

Que les lois de l’éducation doivent être relatives au principe du gouvernement.

Des lois de l’éducation.
De l’éducation dans les monarchies.
De l’éducation dans le gouvernement deſpotique.
Différence des effets de l’éducation chez les anciens & parmi nous.
De l’éducation dans le gouvernement républicain.
De quelques inſtitutions des Grecs.
En quel cas ces inſtitutions ſingulieres peuvent être bonnes.
Explication d’un paradoxe des anciens, par rapport aux mœurs.

LIVRE V.

Que les lois que le légiſlateur donne doivent être relatives au principe du gouvernement.

Idée de ce Livre.
Ce que c’eſt que la vertu dans l’état politique.
Ce que c’eſt que l’amour de la république dans la démocratie.
Comment on inſpire l’amour de l’égalité & de la frugalité.
Comment les lois établiſſent l’égalité dans la démocratie.
Comment les lois doivent entretenir la frugalité dans la démocratie.
Autres moyens de favoriſer le principe de la démocratie.
Comment les lois doivent ſe rapporter au principe du gouvernement dans l’ariſtocratie.
Comment les lois ſont relatives à leur principe dans la monarchie.
De la promptitude de l’exécution dans la monarchie.
De l’excellence du gouvernement monarchique.
Continuation du même ſujet.
Idée du deſpotiſme.
Comment les lois ſont relatives aux principes du gouvernement deſpotique.
Continuation du même ſujet.
De la communication du pouvoir.
Des préſens.
Des récompenſes que le ſouverain donne.
Nouvelles conſéquences des principes des trois gouvernemens.

LIVRE VI.

Conſéquences des principes des divers gouvernemens, par rapport à la ſimplicité des lois civiles & criminelles, la forme des jugemens & l’établiſſement des peines.

De la ſimplicité des lois civiles dans les divers gouvernemens.
De la ſimplicité des lois criminelles dans les divers gouvernemens.
Dans quels gouvernemens, & dans quels cas on doit juger ſelon un texte précis de la loi.
De la maniere de former les jugemens.
Dans quels gouvernemens le Souverain peut être juge.
Que dans la monarchie les miniſtres ne doivent pas juger.
Du magiſtrat unique.
Des accuſations dans les divers gouvernemens.
De la ſévérité des peines dans les divers gouvernemens.
Des anciennes lois françoiſes.
Que lorſqu’un peuple eſt vertueux, il faut peu de peines.
De la puiſſance des peines.
Impuiſſance des lois japonoiſes.
De l’eſprit du Sénat de Rome.
Des lois des Romains à l’égard des peines.
De la juſte proportion des peines avec le crime.
De la torture ou queſtion contre les criminels.
Des peines pécuniaires & des peines corporelles.
De la loi du talion.
De la punition des peres pour leurs enfans.
De la clémence du prince.

LIVRE VII.

Conſéquences des différens principes des trois gouvernemens par rapport aux lois ſomptuaires, au luxe & à la condition des femmes.

Du luxe.
Des lois ſomptuaires dans la démocratie.
Des lois ſomptuaires dans l’ariſtocratie.
Des lois ſomptuaires dans les monarchies.
Dans quel cas les lois ſomptuaires ſont utiles dans une monarchie.
Du luxe à la Chine.
Fatale conſéquence du luxe à la Chine.
De la continence publique.
De la condition des femmes dans les divers gouvernemens.
Du tribunal domeſtique chez les Romains.
Comment les inſtitutions changerent à Rome avec le gouvernement.
De la tutelle des femmes chez les Romains.
Des peines établies par les Empereurs contre les débauches des femmes.
Lois ſomptuaires chez les Romains.
Des dots & des avantages nuptiaux dans les diverſes conſtitutions.
Belle coutume des Samnites.
De l’adminiſtration des femmes.

LIVRE VIII.

De la corruption des principes des trois gouvernemens.

Idée générale de ce Livre.
De la corruption du principe de la démocratie.
De l’eſprit d’égalité extrême.
Cauſe particuliere de la corruption du peuple.
De la corruption du principe de l’ariſtocratie.
De la corruption du principe de la monarchie.
Continuation du même ſujet.
Danger de la corruption du principe du gouvernement monarchique.
Combien la nobleſſe eſt portée à défendre le trône.
De la corruption du principe du gouvernement deſpotique.
Effets naturels de la bonté & de la corruption des principes.
Continuation du même ſujet.
Effet du ſerment chez un peuple vertueux.
Comment le plus petit changement dans la conſtitution entraîne la ruine des principes.
Moyens très-efficaces pour la conſervation des trois principes.
Propriétés diſtinctives de la république.
Propriétés diſtinctives de la monarchie.
Que la monarchie d’Eſpagne étoit dans un cas particulier.
Propriétés diſtinctives du gouvernement deſpotique.
Conſéquences des Chapitres précédens.
De l’empire de la Chine.

LIVRE IX.

Des lois dans le rapport qu’elles ont avec la force défenſive.

Comment les républiques pourvoient à leur ſureté.
Que la conſtitution fédérative doit être compoſée d’états de même nature, ſur-tout d’états républicains.
Autres choſes requiſes dans la république fédérative.
Comment les états deſpotiques pourvoient à leur ſureté.
Comment la monarchie pourvoit à ſa ſureté.
De la force défenſive des états en général.
Réflexions.
Cas où la force défenſive d’un état eſt inférieure à ſa force offenſive.
De la force relative des états.
De la foibleſſe des états voiſins.

LIVRE X.

Des lois dans le rapport qu’elles ont avec la force offenſive.

De la force offenſive.
De la guerre.
Du droit de conquête.
Quelques avantages du peuple conquis.
Gélon, roi de Syracuſe.
D’une république qui conquiert.
Continuation du même ſujet.
Continuation du même ſujet.
D’une monarchie qui conquiert autour d’elle.
D’une monarchie qui conquiert une autre monarchie.
Des mœurs du peuple vaincu.
D’une loi de Cyrus.
Charles XII.
Alexandre.
Nouveaux moyens de conſerver la conquête.
D’un état deſpotique qui conquiert.
Continuation du même ſujet.

LIVRE XI.

Des lois qui forment la liberté politique dans ſon rapport avec la conſtitution.

Idée générale de ce Livre.
Diverſes ſignifications données au mot de liberté.
Ce que c’eſt que la liberté.
Continuation du même ſujet.
De l’objet des états divers.
De la conſtitution d’Angleterre.
Des monarchies que nous connoiſſons.
Pourquoi les anciens n’avoient pas une idée bien claire de la monarchie.
Maniere de penſer d’Ariſtote.
Maniere de penſer des autres politiques.
Des Rois des temps héroïques chez les Grecs.
Du gouvernement des Rois de Rome, & comment les trois pouvoirs y furent diſtribués.
Réflexions générales ſur l’état de Rome après l’expulſion des Rois.
Comment la diſtribution des trois pouvoirs commença à changer après l’expulſion des Rois.
Comment, dans l’état floriſſant de la république, Rome perdit tout à coup ſa liberté.
De la puiſſance légiſlative dans la république romaine.
De la puiſſance exécutrice dans la même république.
De la puiſſance de juger dans le gouvernement de Rome.
Du gouvernement des provinces romaines.
Fin de ce Livre.

LIVRE XII.

Des lois qui forment la liberté politique dans ſon rapport avec le citoyen.

Idée de ce Livre.
De la liberté du citoyen.
Continuation du même ſujet.
Que la liberté eſt favoriſée par la nature des peines & leur proportion.
De certaines accuſations qui ont particuliérement beſoin de modération & de prudence.
Du crime contre nature.
Du crime de leſe-majeſté.
De la mauvaiſe application du nom de crime de ſacrilege & de leſe-majeſté.
Continuation du même ſujet.
Continuation du même ſujet.
Des penſées.
Des paroles indiſcrettes.
Des écrits.
Violation de la pudeur dans la punition des crimes.
De l’affranchiſſement de l’eſclave pour accuſer le maître.
Calomnie dans le crime de leſe-majeſté.
De la révélation des conſpirations.
Combien il eſt dangereux dans les républiques de trop punir le crime de leſe-majeſté.
Comment on ſuſpend l’uſage de la liberté dans la république.
Des lois favorables à la liberté du citoyen dans la république.
De la cruauté des lois envers les débiteurs dans la république.
Des choſes qui attaquent la liberté dans la monarchie.
Des eſpions dans la monarchie.
Des lettres anonymes.
De la maniere de gouverner dans la monarchie.
Que, dans la monarchie le prince doit être acceſſible.
Des mœurs du monarque.
Des égards que les monarques doivent à leurs ſujets.
Des lois civiles propres à mettre un peu de liberté dans le gouvernement deſpotique.
Continuation du même ſujet.


Fin de la Table du Tome premier.