Correspondance de Voltaire/Oct-1760-Avr-1761

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Janvier 1759 à Septembre 1760

Octobre 1760 — Avril 1761

Mai 1761 à Décembre 1761
Correspondance : Octobre 1760 — Avril 1761

1760

4282. 
La comtesse d’Argental. 1er octobre 1760. — « Charmante madame Scaliger, la lettre. » 
 B.
4283. 
M. Fabry. Délices, 8 octobre. — « Puisque M. de Fleury veut garder l’incognito, » 
 B. et F. (App. 1863.)
4284. 
Le marquis de Chauvelin. Délices, 3 octobre. — « Le baron germanique qui se charge. » 
 B.
4285. 
Le docteur Tronchin. — « Voici, mon cher Esculape, le volume dont vous voulez. » 
 C. et F. (Suppl.)
4286. 
Le marquis Albergati Capacelli. Délices, 3 octobre. — « Signor mio amabile, caro protettore. » 
 C. et F.
4287. 
Le comte d’Argental. Délices, 4 octobre. — « Eh ! mon Dieu, mes anges, vous voilà fâchés. » 
 B.
4288. 
Palissot. Octobre. — « J’ai reçu, monsieur, votre lettre du 13. » 
 B.
4289. 
D’Alembert. 8 octobre. — « J’ai eu votre discours. » 
 B.
4290. 
Thieriot. 8 octobre. — « Je vous dois bien des réponses. » 
 B.
4291. 
Damilaville. 8 oct. — « M. Thieriot m’apprend toutes vos bontés. » 
 B.
4292. 
Le comte d’Argental. 8 octobre. — « Ô divins anges ! Jugez si je suis fidèle. » 
 B.
4293. 
La marquise du Deffant. 10 octobre. — « Si vous n’étes point un gand enfant. » 
 B.
4294. 
Le conseiller Le Bault. Délices, 12 octobre. — « Qu’est devenu le gros tonneau ? » 
 Th. F.
4295. 
La comtesse d’Argental. 13 octobre. — « Madame Scaliger, savez-vous bien. » 
 B.
4296. 
Mlle Clairon. 14 octobre. — « Je ne conçois pas comment. » 
 C. et F.
4297. 
Mlle Clairon. 16 oct. — « Belle Melpomène, ma main ne répondra pas. » 
 B.
4298. 
De d’Alembert. 18 octobre. — « Je m’attendais bien. » 
 B.
4299. 
La comtesse d’Argental. Délices, 18 oct. — « Je prends la liberté. » 
 B.
4300. 
Thieriot. 19 octobre. — « Voici une lettre de change, » 
 B.
4301. 
Le conseiller Tronchin. 21 octobre. — « Voilà donc les Autrichiens. » 
 C. et F. (Suppl.)
4302. 
Duclos. Ferney, 22 octobre. — « Vous êtes ferme et actif. » 
 B.
4303. 
Le conseiller Le Bault. Délices, 22 octobre. — « Les maçons et les charpentiers. » 
 Th. F.
4304. 
Chenevières. 22 octobre. — « La meilleure nouvelle que vous nous ayez jamais apprise. » 
 C. et F.
4305. 
M. ***. — « S’il y a des esprits de travers. » 
 B.
4306. 
Le président de Ruffey. 24 octobre, à Ferney. — » Sans une demi-douzaine de tragédies. » 
 Th. F.
4307. 
Jean Schouvalow. Ferney, 25 octobre. — « Je reçois, par M. de Kayserling. » 
 B.
4308. 
La comtesse d’Argental. Ferney, 25 octobre. — « Je me mets plus que jamais. » 
 B.
4309. 
Mme d’Épinai. 25 octobre. — « M. Lefranc de Pompignan, historiographe manqué. » 
 B.
4310. 
Lekain. Délices, 26 octobre. — « Je réponds à votre lettre du 15. » 
 B.
4311. 
Turgot. Délices, 26 octobre. — « Vous arrivez dans ma chapelle. » 
 C. et F.
4312. 
La marquise du Deffant. Délices, 27 octobre. — « Ceci n’est point une lettre. » 
 B.
4313. 
Thieriot. Ferney, 27 octobre. — « Je vous dis et redis. » 
 B.
4314. 
Le comte d’Argental. 27 octobre. — « J’apprends que vous êtes revenu à Paris. » 
 B.
4315. 
Helvétius. 27 octobre. — « Je ne sais où vous prendre. » 
 B.
4316. 
Le comte d’Argental. 28 octobre. — « Pardon à mes divins anges. » 
 B.
4317. 
De Frédéric II, roi de Prusse. 31 octobre. — « Je vous suis obligé de la part que vous prenez. » 
 Pr.
4318. 
De lord Lyttelton. — « I have received the honour. » 
 B.
4319. 
Thieriot. 1er novembre 1760. — « Le temps presse. » 
 C. et F.
4320. 
Le comte d’Argental. Délices, 1er novembre. — « Je reçois votre lettre du 27 d’octobre. » 
 B.
4321. 
De la marquise du Deffant. 1er novembre. — « Oui, j’ai reçu votre beau présent. ». 
 Lesc.
4322. 
Le comte d’Argental. 3 nov. — « Je demande pardon d’écrire. » 
 B.
4323. 
M. de Bastide. — « Je n’imagine pas, monsieur le Spectateur. » 
 B.
4324. 
Le Brun. À Ferney, 5 novembre. — « Je vous ferais attendre. » 
 B.
4325. 
Jean Schouvalow. 7 novembre. — « On a fait, en deux mois. » 
 B.
4326. 
Saint-Lambert. Délices. — « Je viens, mon très-aimable Tibulle. » 
 B.
4327. 
Tronchin, de Lyon. Délices, 8 novembre. — « Les effets publics se soutiendront. » 
 C. et F. (Suppl.)
4328. 
Mme Belot. 10 novembre. — « Il y a plus de quinze jours. » 
 C. et F. (Suppl.)
4329. 
Le comte d’Argental. 10 novembre. — « Vous êtes mes anges plus que jamais. » 
 B.
4330. 
Chenevières. Délices, 11 novembre. — « Vous verrez bientôt. Mlle de Bazincourt. » 
 C. et F.
4331. 
Le comte de Tressan. Ferney, 12 novembre. — « Respectable et aimable gouverneur. » 
 B.
4332. 
Colini. Délices, 12 novembre. — « Je vous écris, pour vous et pour M. Harold. » 
 B.
4333. 
Le comte d’Argental. 12 nov. — « Il est vrai que Dieu a voulu. » 
 B.
4334. 
Jean Schouvalow. Délices, 15 novembre. — « Dans les dernières lettres que j’ai eu l’honneur. » 
 B.
4335. 
La comtesse d’Argental. 15 nov. — « Je reçois toutes vos bontés. » 
 B.
4336. 
Prault fils. Délices, 15 novembre. — « Je vous ai écrit. » 
 C. et F.
4337. 
D’Alembert. 17 nov. — « Mon cher maître, mon digne philosophe. » 
 B.
4338. 
Duclos. 19 novembre. — « C’est pour vous donner avis. » 
 C. et F.
4339. 
Le duc d’Uzès. 19 novembre. — « Monsieur le duc, béni soit Dieu. » 
 B.
4340. 
Damilaville. 19 novembre. — « Dieu me devait un homme. » 
 B.
4341. 
Thieriot. 19 novembre. — « Vos dernières lettres sont charmantes. » 
 B.
4342. 
M. Devaux. — « Je ne sais si mon cher Panpan. » 
 B.
4343. 
Pierre Rousseau. 21 nov. — « La personne à qui vous avez écrit. » 
 Inéd.
4344. 
Le Brun. Délices, 22 novembre. — « Sur la dernière lettre. » 
 B.
4345. 
Mlle Corneille. Délices, 22 novembre. — « Votre nom, votre mérite, et la lettre. » 
 B.
4346. 
Le comte d’Argental. 25 novembre. — « Rien n’est plus importun. » 
 B.
4347. 
Gabriel Cramer. — « Je ne crois pas qu’il soit convenable. » 
  B. et F.
4348. 
La comtesse d’Argental. 20 novembre. — « Après avoir écrit hier au soir. » 
 B.
4349. 
Le marquis d’Argence de Dirac. 27 novembre. — « Le philosophe des Alpes et sa nièce. » 
 B.
4350. 
Tronchin, de Lyon. 28 novembre. — « Il se pourra faire que dans quelques jours. » 
 C. et F.
4351. 
De Diderot. 28 novembre. — « L’ami Thieriot aurait bien mieux fait. » 
 B.
4352. 
À Algarotti. Ferney, 28 novembre. — « Un de mes chagrins. » 
 B.
4353. 
Le comte d’Argental. 29 novembre. — « Telle est dans nos États. » 
 B.
4354. 
Sénac de Meilhan. 30 nov. — « Je sens bien vivement vos bontés. » 
 Lesc.
4355. 
Tronchin, de Lyon. 1er décembre 1760. — « Il faut que vous m’aidiez. » 
 C. et F. (Suppl.)
4356. 
Jean Schouvalow. Ferney, 2 décembre. — « Je dois confier à votre prudence. » 
 B.
4357. 
Tronchin, de Lyon. 5 décembre. — « Ne croyez pas, mon cher hugenot. » 
 C. et F. (Suppl.)
4358. 
Le conseiller Le Bault. Ferney, 5 décembre. — « Vous ne m’avez rien écrit sur vos vignes. » 
 Mand.-Gr.
4359. 
Sénac, premier médecin du roi. Délices, 6 décembre. — ». Ma partie pensante sait tout ce qu’elle vous doit. » 
 B.
4360. 
Thieriot. 8 décembre. — « Je n’ai pas un moment à moi » 
 B.
4361. 
Tronchin, de Lyon. Délices, 8 décembre. — « L’affaire des frères jésuites. » 
 C. et F. (Suppl.)
4362. 
Le Brun. Délices, 9 décembre. — « Les dernières lettres que j’ai eu l’honneur de recevoir. » 
 B.
4363. 
Le comte d’Argental. 9 décembre. — « Remontrances de Voltaire à ses anges gardiens. De Delicüs clamavi. » 
 B.
4364. 
La marquise du Deffant. 9 décembre. — « Il y a plus de six semaines. » 
 B.
4365. 
Joly de Fleury, intendant de Bourgogne. Délices, 10 décembre. « J’ai l’honneur de vous envoyer. » 
 H. B.
4366. 
Au roi en son conseil. — « Sire, François de Voltaire, gentilhomme. » 
 H. B.
4367. 
M. Héron. Délices, 10 décembre. — « J’obéis à vos ordres. » 
 B.
4368. 
M. Dupont. 10 décembre. — « Si vous aviez été cœlebs. » 
 B.
4369. 
Helvétius. 12 décembre. — « Il y a longtemps que je voulais. » 
 B.
4370. 
M. Desprez de Crassy. — « Si vous avez été malade. » 
 Inéd.
4371. 
Le comte d’Argental. 15 décembre. — « Voilà la véritable leçon. » 
 B.
4372. 
Prault fils. Aux Délices. — « … Au reste, je n’ai jamais mis. » 
 C. et F.
4373. 
Thieriot. 15 décembre. — « Il y a longtemps que l’ami Thieriot. » 
 C. et F.
4374. 
M. de Brenles. Délices, 16 déc. — « Vous souvenez-vous de moi ? » 
 B.
4375. 
Le comte d’Argental. 16 décembre. — « Je vous excède encore. » 
 B.
4376. 
Lekain. 16 décembre. — « Je n’ai voulu vous répondre. » 
 B.
4377. 
Le comte d’Argental. 16 décembre au soir. — « Je reçois le paquet. » 
 B.
4378. 
Prault fils. — « M. de Voltaire a reçu la lettre. » 
 B.
4379. 
Jean Schouvalow. Ferney, 20 décembre. — « Je vous souhaite la bonne année. » 
 B.
4380. 
M. des Hauteraies 2 décembre. — « J’avais déjà lu vos Doutes. » 
 B.
4381. 
M. Daquin. Ferney, 22 décembre. — « Vous êtes donc devenu censeur. » 
 C. et F. (2e suppl.).
4382. 
Thieriot. 22 décembre. — « Un M. Chamberlan, dans le Censeur hebdomadaire. » 
 B.
4383. 
La marquise du Deffant. Ferney, 22 décembre. — « Il y a eu de la réforme dans les postes. » 
 B.
4384. 
Le comte d’Argental. 22 décembre. — « Comment vont les yeux ? » 
 B.
4385. 
Damilaville. 22 décembre. — « Je profite de vos bontés. » 
 B.
4386. 
Diderot. Décembre. — « Monsieur et mon très-digne maître, j’aurais assurément. » 
 B.
4387. 
Le marquis Albergati Capacelli. Ferney, 23 décembre. — « Nous sommes unis par les mêmes goûts. » 
 B.
4388. 
M. Corneille. Ferney, 25 décembre. — « Mademoiselle votre fille me paraît digne. » 
 B.
4389. 
Desprez de Crassy. Ferney, 25 décembre. — « En vous remerciant de vos perdrix. » 
 C. et F.
4390. 
Mme d’Épinai. Ferney, 26 décembre. — « Ma belle philosophe, je ne sais ce qui est arrivé. » 
 B.
4391. 
Thieriot. 26 décembre. — « Bon ! bon ! voilà un excellent renfort. » 
 C. et F.
4392. 
Le comte d’Argental. Ferney, 28 décembre. — « Et les yeux de mes anges » 
 B.
4393. 
Colini. Ferney, 20 décembre. — « Les hivers me sont toujours un peu funestes. » 
 B.
4394. 
Bertrand. Ferney, 29 déc — « Je trouve que le sieur Panchaud. » 
 B.
4395. 
Le comte d’Argental. Ferney, 31 décembre. — « Les plus aimables et les plus difficiles. » 
 B.
4396. 
Duvergier de Saint-Étienne, gentilhomme du roi de Pologne. Décembre. — « Tout malade que je suis. » 
 B.

1761

4397. 
La duchesse de Saxe-Gotha. — « Il faut donc que l’année 1761. » 
 B. et C.
4398. 
Helvétius. Ferney, 2 janvier 1761. — « Je salue les frères en 1761. » 
 B.
4399. 
Le Brun. Ferney, 2 janvier. — « Vous m’avez accoutumé. » 
 B.
4400. 
Fyot de La Marche (fils). Ferney, 3 janvier. — « Permettez qu’au commencement de cette année. » 
 H. B.
4401. 
Mme Belot. — « Voltaire est honteux. » 
 B. et F.
4402. 
Chenevières. Ferney, 4 janvier. — « Je suis honteux ; je me mettrais. » 
 C. et F.
4403. 
Prault fils. 4 janvier. — « M. Prault doit savoir. » 
 C. et F.
4404. 
Cideville. Ferney, 4 janvier. — « Vous vous êtes blessé. » 
 B.
4405. 
Desprez de Crassy. Délices. — « Vous m’avez promis vos bons offices. » 
 C. et F.
4406. 
Le comte d’Argental. Ferney, 6 janvier. — « Aidez-mai à venger la patrie. » 
 B.
4407. 
Damilaville. 6 janvier. — « Le solitaire des Alpes fait mille compliments. » 
 B.
4408. 
D’Alembert. Ferney, 6 janvier. — « Je vous salue, vous et les frères. » 
 B.
4409. 
Damilaville. 9 janvier. — « Permettez-vous que j’abuse si souvent. » 
 B.
4410. 
Jean Schouvalow. Ferney, 10 janvier. — « Je n’ai jamais été du goût. » 
 B.
4411. 
Chenevières. Délices, 11 janvier. — « La paresseuse Mme Denis. » 
 C. et F.
4412. 
Damilaville. 11 janvier. — « Je vous envoie toujours. » 
 B.
4413. 
M. Bagieu. Ferney, 11 janvier. — « Mme Denis et moi nous sommes. » 
 B.
4414. 
Thieriot. 11 janvier. — « Reçu le Monde et la lettre. » 
 B.
4415. 
La comtesse de Lutzelbourg. Ferney, 13 janvier. — « Pardon, madame, pardon. » 
 B.
4416. 
La comtesse d’Argental. Ferney, 14 janvier. — « Que monsieur et madame écrivent. » 
 B.
4417. 
Dumolard. Ferney, 15 janvier. — «. Nous ne montrons encore. » 
 B.
4418. 
Le docteur Tronchin. — « Mon cher Esculape, mon petit malade. » 
 C. et F. (Suppl.)
4419. 
La marquise du Déffant. Ferney, 15 janvier. — « Je commence d’abord par vous excepter. » 
 B.
4420. 
Thieriot. 15 janvier. — Reçu une feuille du Censeur hebdomadaire. » 
 B.
4421. 
Le président de Ruffey. Ferney, 16 janvier. — « Ambroise Decroze vous a écrit. » 
 Th. F.
4422. 
Damilaville. 16 janvier. — « Mille tendres remerciements. » 
 B.
4423. 
Fyot de La Marche. Ferney, 18 janvier. — « M. de Ruffey m’a fait verser des larmes. » 
 B.
4424. 
Gabriel Cramer. — « Je vous remercie de vos bontés. » 
 C. et F. (Suppl.)
4425. 
Helvétius. Délices, 19 janvier. — « Il est vrai, mon très-cher philosophe persécuté. » 
 B.
4426. 
Le marquis d’Argence de Dirac. Ferney, 20 janvier. — « Vous connaissez ma vie. » 
 B.
4427. 
Le marquis de Chauvelin. 21 janvier. — « Voici, pour Votre Excellence. » 
 B.
4428. 
Thieriot. Ferney, 21 janvier. — « Reçu le petit livre royal. » 
 B.
4429. 
La duchesse de Saxe-Gotha. Ferney, 22 janvier. — « Moi, n’avoir point écrit à Votre Altesse. » 
 B. et F.
4430. 
La comtesse de Bessevitz. Ferney, 22 janvier. — « … Une Polonaise, en 1722, vint à Paris. » 
 B.
4431. 
L’abbé d’Olivet. Ferney, 22 janvier. — « Mon cher Cicéron, qui ne vivez pas. » 
 B.
4432. 
Deodati de Tovazzi. Ferney, 24 janvier. — « Je suis très-sensible à l’honneur. » 
 B.
4433. 
Thieriot. Tournay, 25 janvier. — « Mille tendres remerciements à M. Damilaville. » 
 C. et F.
4434. 
Du président de Brosses. Janvier. — « Agréez que je, vous demande. » 
 Th. F.
4435. 
Le comte d’Argental. Ferney, 26 janvier. — « Et ces yeux, ces yeux. » 
 B.
4436. 
Marmontel. Ferney, 27 janvier. — « Après avoir été tant applaudi. » 
 B.
4437. 
Le conseiller Le Bault. Ferney, 29 janvier. — « M. de Ruffey a pris le département d’Apollon. » 
 Mand.-Gr.
4438. 
Le comte d’Argental. Ferney, 30 janvier. — « Amusez-vous de cet imprimé. » 
 B.
4439. 
Le Brun. Ferney, 30 janvier. — « Permettez-moi, monsieur, d’être aussi en colère. » 
 B.
4440. 
De Mme Denis au chancelier de France. Ferney, 30 janvier. — « Je me joins au cri de la nation. » 
 B.
4441. 
Le président de Brosses. Ferney, 30 janvier. — « Il ne s’agit plus ici. » 
 Th. F.
4442. 
Le Brun. Ferney, 31 janvier. — « Il est de la plus grande importance. » 
 B.
4443. 
Thieriot. Ferney, 31 janvier. — « Je reçois des lettres. » 
 B.
4444. 
L’abbé de La Porte. 2 février 1761. — « Je réitère à M. l’abbé de La Porte. » 
 B.
4445. 
Le comte d’Argental. Ferney, 2 février. — « Anges de paix, mais anges de justice. » 
 B.
4446. 
Le président de Ruffey. — « Vous me permettez de vous importuner. » 
 Th. F.
4447. 
Le Brun. 2 février. — « J’ai l’honneur de vous écrire. » 
 B.
4448. 
Saurin. Ferney, 2 février. — « Toutes les fois qu’un frère. » 
 B.
4449. 
Damilaville. Ferney, 2 février. — « Je réitère à M. Damilaville. » 
 B.
4450. 
La duchesse de Saxe-Gotha. Délices. 5 février. — « Pardonnez encore à un pauvre vieillard. » 
 B. et F.
4451. 
M. Fabry. Délices, 5 février. — « Si le vent est moins violent. » 
 B. et F.
4452. 
M. Fyot de La Marche. Délices, 6 février. — « Souffrez que je vous remercie. » 
 Th. F.
4453. 
Le Brun. Ferney, 6 février. — « Mon cher correspondant saura. » 
 B.
4454. 
Damilaville. 6 février. — « J’abuse un peu des bontés. » 
 B.
4455. 
Le comte d’Argental. 7 février. — « De profundis clamavi. » 
 B.
4456. 
D’Alembert. Fernev, 9 février. — « Vous devenez plus nécessaire que jamais. » 
 B.
4457. 
Le comte d’Argental. 9 février. — « Voici la plus belle occasion. » 
 B.
4458. 
Colini. Ferney, 9 février. — « Vous voilà agrégé. » 
 B.
4459. 
Charles-Théodore, électeur palatin. Ferney, 9 février. — « Le pauvre vieillard suisse. » 
 B.
4460. 
Du président de Brosses. 11 février. — « Je vois par plus d’une preuve. » 
 Th. F.
4461. 
Le comte d’Argental. 11 février. — « Voilà le cas de mourir. » 
 B.
4462. 
La Popelinière. Ferney, 15 février. — « J’aime autant les romans orientaux. » 
 B.
4463. 
Le Brun. Ferney, 15 février. — « Il y a longtemps que je ne suis surpris de rien. » 
 B-
4464. 
M. Dupont. Délices, 15 février. — « Je vous plains bien d’être où vous êtes. » 
 B.
4465. 
Le conseiller Le Bault. Délices, 16 février. — « Vous me permettrez de vous importuner. » 
 Mand.-Gr.
4466. 
Le comte d’Argental. 16 février. — « Ce n’est pas au yeux. » 
 B.
4467. 
Damilaville. 18 février. — « Je salue tendrement les frères. » 
 B.
4468. 
Le Brun. Ferney, 19 février. — « Plus j’y fais réflexion. » 
 B.
4469. 
Mme d’Épinai. Ferney, 19 février. — « Quoique ma belle philosophe n’écrive. » 
 B.
4470. 
M. Fabry. Fernev, lundi 20. — « C’est en courant que j’ai l’honneur. » 
 B. et F.
4471. 
Mme d’Épinai. Ferney. 23 février. — « Monsieur l’intendant de Lyon me mande. » 
 B.
4472. 
M. Sénac, conseiller d’État, premier médecin du roi. à Versailles. Ferney, 24 février. — « Recevez tous mes remerciements. » 
 Lesc.
4473. 
M. Fabry. Délices, 24 février. — « J’ai l’honneur de vous envoyer. » 
 B. et F.
4474. 
Le marquis d’Argence de Dirac. 24 février. — « L’Évangile a raison de dire. » 
 B.
4475. 
Du Père Fessy à M. Le Bault. 25 février. — « Vous avez vu sans doute un mémoire. » 
 Mand.-Gr.
4476. 
De Diderot. 26 février. — « Ce n’est pas moi qui l’ai voulu. » 
 Assézat.
4477. 
Damilaville. 27 février. — « Reçu K et L. » 
 B.
4478. 
D’Alembert. Ferney, 27 février. — « Vous êtes un franc savant. » 
 B.
4479. 
Mme de Fontaine. Ferney, 27 février. — « Nos montagnes couvertes de neige. » 
 B.
4480. 
Mme Belot. — « Vous savez combien le solitaire des Alpes. » 
 C. et F.
4481. 
Damilaville. Ferney, 3 mars 1761. — « Voici mon ultimatum à M. Deodati. » 
 B.
4482. 
D’Alembert. 3 mars. — « À quelque chose près. » 
 B.
4483. 
La marquise du Deffant. Ferney, 6 mars. — « Vous serez étonnée de recevoir. » 
 B.
4484. 
Le conseiller Le Bault. Ferney, 8 mars. — « Je vous prie d’avoir la bonté, » 
 Mand.-Gr.
4485. 
Le président de Ruffey. Ferney, 8 mars. — « Nous travaillons à force. » 
 Th. F.
4486. 
Pierre Rousseau. Ferney, 10 mars. — « La personne eu question a reçu le paquet. » 
 Inéd.
4487. 
La comtesse de Lutzelbourg. Ferney, 10 mars. — « Pour Dieu, envoyez-moi le portrait. » 
 B.
4488. 
Chenevières. Ferney, 14 mars. — « Je ne vous ai point remercié. » 
 C et F.
4489. 
Fabry. — « Je suis tout prêt sans doute, » 
 B. et F.
4490. 
Le comte d’Argental. Ferney, 19 mars. — « C’est pourtant aujourd’hui le jeudi de l’absoute. » 
 B.
4491. 
D’Alembert. Ferney, 19 mars. — « Mon très-digne et ferme philosophe, vrai savant. » 
 B.
4492. 
L’abbé d’Olivet. Ferney, 19 mars. — « Vos lettres sont venues à bon port. » 
 B.
4493. 
Damilaville. Ferney, 19 mars. — « Je suis fâché contre M. Thieriot. » 
 B.
4494. 
Marmontel. Ferney, 21 mars. — « Consolons-nous, mon cher ami. » 
 B.
4495. 
Lekain. Ferney, 23 mars. — « Nous comptions sur vous. » 
 B.
4496. 
La duchesse de Saxe-Gotha. Ferney, 25 mars. — « Votre Altesse sérénissime daigne bien connaître mon cœur. » 
 B. et F.
4497. 
Cideville. Délices, 26 mars. — « Nous sommes tous malades. » 
 B.
4498. 
Damilaville. 26 mars. — « J’envoie aux amis ce rogaton. » 
 B.
4499. 
Le Brun. Délices, 20 mars. — « Je confie à votre probité. » 
 B.
4500. 
De Charles-Théodore, électeur palatin. 28 mars. — « Je vous suis très-obligé. » 
 B.
4501. 
Mme Belot. Délices, 29 mars. — « Vous avez trouvé le secret. » 
 C. et F. (Suppl.)
4502. 
Le président de Ruffey. Ferney, 29 mars. — « Le pauvre maçon de Ferney. » 
 B.
4503. 
Le comte d’Argental. Délices, 29 mars. — « Il faut que j’aie commis. » 
 B.
4504. 
M. de Champflour. Tournay, 30 mars. — « J"ai lu dans les gazettes. » 
 B.
4505. 
Jean Schouvalow. Délices, 30 mars. — « Je reçois dans ce moment. » 
 B.
4506. 
Père Bettinelli. Mars. — « Si j’étais moins vieux. » 
 B.
4507. 
Mme de Fontaine. — « Puisque vous aimez la campagne. » 
 B.
4508. 
Le comte d’Argental. Délices, 1er avril 1761. — « À peine avais-je fait partir. » 
 B.
4509. 
M. Fyot de La Marche (fils). Délices, 1er avril. — « Je vous demande très-humblement pardon. » 
 H. B.
4510. 
Mme d’Épinai. Avril. — « Amusez-vous un moment. » 
 B.
4511. 
Le comte d’Argental. 3 avril. — « Il faut apprendre à mes anges gardiens. » 
 B.
4512. 
Colini. Ferney, 4 avril. — « Je ne peux que remercier. » 
 B.
4513. 
M. George Keate. Ferney, 4 avril. — « Il est bien triste de ne pas vous faire de ma main. » 
 Ill. Lond. News.
4514. 
Le Brun. Ferney, 6 avril. — « Voici une seconde édition, » 
 B.
4515. 
Damilaville. 6 avril. — « M. Damilaville me permettra-t-il. » 
 B.
4516. 
Helvétius. Avril. — « Mademoiselle protégeait l’abbé Cotin.» 
 B. et F. (App. 1865)
4517. 
M. Fabry. Ferney, 9 avril. — « Je ne peux plus me plaindre. » 
 B. et F.
4518. 
De d’Alembert. 9 avril. — « Je vous remercie, mon cher maître. » 
 B.
4519. 
Du duc de La Vallière. 9 avril. — « Je vous ai mis dans l’erreur. » 
 B.
4520. 
Duclos. Ferney, 10 avril. — « Je vous assure que vous me faites grand plaisir. » 
 B.
4521. 
L’abbé d’Olivet. Ferney, 10 avril. — « Mais, mon maître, est-ce que vous n’auriez point reçu ? » 
 B.
4522. 
Damilaville. 11 avril. — « Je salue toujours les frères et les fidèles. » 
 B.
4523. 
Le comte d’Argental. Ferney, 11 avril. — « Personne au monde n’a jamais adressé. » 
 B.
4524. 
Colini. Ferney, 14 avril. — « Je ressens bien vivement, » 
 B.
4525. 
Charles-Théodore, électeur palatin. Ferney, 14 avril. — « Que je suis touché ! » 
 B.
4526. 
Le comte d’Argental. Ferney, 17 avril. — « Plus anges que jamais, et moi plus endiablé. » 
 B.
4527. 
D’Alembert. Ferney, 20 avril. — « Je me hâte de vous répondre. » 
 B.
4528. 
Damilaville. Ferney, 22 avril. — « Je suis le partisan de M. Diderot. » 
 B.
4529. 
M. de Varennes. Ferney, 22 avril. — « Vous ne pouvez douter. » 
 B.
4530. 
Thieriot. Ferney, 22 avril. — « Je vous croyais opulent. » 
 B.
4531. 
Le duc de La Vallière. — « Votre procédé est de l’ancienne chevalerie. » 
 B.
4532. 
Le président de Ruffey. Ferney, 24 avril. — « On m’a traité comme un petit enfant. » 
 Th. F.
4533. 
L’abbé d’Olivet. Ferney, 27 avril. — « Per Deos immortales ! » 
 B.
4534. 
L’abbé Trublet. Ferney, 27 avril. — « Votre lettre et votre procédé généreux. » 
 B.
4535. 
Le comte d’Argental. Ferney, 27 avril. — « J’envoie à mes anges. » 
 B.