éléments Wikidata

Livre:Créquy - Souvenirs, tome 2.djvu

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Créquy - Souvenirs, tome 2.djvu
TitreSouvenirs de la Marquise de Créquy de 1710 à 1803 Voir et modifier les données sur Wikidata
AuteurMarquise de Créquy Voir et modifier les données sur Wikidata
Maison d’éditionGarnier
Année d’édition1900
BibliothèqueBibliothèque nationale de France
Fac-similésdjvu
AvancementÀ corriger
Série1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10

Pages

TABLE

DES MATIÈRES CONTENUES DANS CE SECOND VOLUME.

 
Pages
Chapitre I. Le jeune Arouet. — Le Régent l’exile. — Mme Arouet, sa mère. — Elle voudrait le faire officier de justice. — Le Duc de Richelieu se moque d’elle. — Les bals masqués du Régent. — Ses orgies. — Scandale qu’il donne par un sacrilége.Mme de Coulanges. — Mme de Simiane. — Invention du Maréchal de Richelieu relativement à Mme de Sévigné. — La Duchesse de Chaulnes et le Vidame d’Amiens. — Le Czar Pierre et sa cour. — Sa visite à Saint-Cyr. — L’auteur dément une assertion de Saint-Simon. — Le Grand-Prieur d’Aquitaine. — La Duchesse d’Angoulême, belle-fille de Charles IX et morte en 1713. — Son mari accusé d’être incendiaire et faux monnayeur. — La Marquise douairière de Créquy. — Son aventure avec un neveu du Pape. — Poursuite judiciaire contre M. de Richelieu. — Sa lettre au Duc d’Aumont, père de Mme de Créquy. — Son duel avec le Marquis d’Aumont. — Résultat de leur querelle.
Chap. II. La Duchesse de Berry fille du Régent. — Sa vie déréglée. — Sa maladie. — Refus des sacremens par son curé. — Approbation de la conduite du curé par l’Archevêque de Paris. — Violences et fureurs de cette Princesse. — Acte d’hypocrisie ridicule. — Faiblesse du Régent. — Mort de sa fille. — Ignorance de la Duchesse d’Orléans sur sa conduite scandaleuse. — Ses obsèques à Saint-Denis. — La Duchesse de Modène. — La Reine Louise. — L’Abbesse de Chelles et Mademoiselle de Beaujolais. — Mme de Parabère. — Comment elle est traitée par sa famille. — Le Comte Antoine de Horn. — Origine et principale cause de l’animosité que lui portait le Régent.
Chap. III. La maison, le Prince et les deux Comtes de Horn. — Leurs caractères. — Folie héréditaire dans leur famille depuis deux générations. — Jean de Wert, bâtard de Horn. — Son petit-fils, gouverneur de Wert. — Incarcération du Comte de Horn dans ce château. — Sa fuite et sa folie. — Le Grand-Forestier de Flandre. — Le Comte de Horn à Paris. — On cherche à l’y capturer. — Son procès. — Démarche de la haute noblesse auprès des juges. — La salutation magistrale. — Requête de la noblesse au Régent. — Liste des signataires. — Conférence avec le Régent. — Ses argumens. — Ses promesses. — Sa parole d’honneur. — Lettre du Duc de Saint-Simon au Duc d’Havré. — Supplice du Comte de Horn. — Billet du Duc d’Havré au Duc de Saint-Simon. — Proposition du Régent au Prince Emmanuel de Horn. — Sa réponse. — Condamnation à mort de 25 gentilshommes bretons. — Noms des suppliciés et des contumaces.
Chap. IV. Mme de Parabère. — Tous ses galans périssent malheureusement. — Mort du Chevalier de Breteuil et autres. — La Maréchale de Luxembourg, alors Duchesse de Boufflers. — La Maréchale de Mirepoix, alors Princesse de Lixin. — Sa passion pour le jeu. — Magnificence de l’hôtel de Luxembourg. — Éloge de Mme de Flahaut. — Mlle Quinaut, Chevalier de l’ordre de Saint-Michel. — La Comtesse de Vertus. — Le Marquis de la Grange et ses procès. — M. de Vaudreuil et M. de Chassé. — Mme du Deffant, alors Mlle de Vichy. — Son étrange aventure au couvent. — Conduite admirable de M. d’Argenson. — Mariage de Mlle de Vichy. — La Comtesse de Bourbon-Busset chez Mme du Deffant. — M. Lyonnais, le médecin de chiens. — Il doit prendre le nom de Courtenay. — Les Motier de Lafayette. — Mot de Louis XV à propos de leur généalogie. — Extinction de l’ancienne maison de Lafayette dans celle de la Trémoille.
Chap. V. L’incendie. — Maladie de Louis XV. — Fête aux Tuileries pour sa guérison. — Passe-droit du Régent. — Démission du Marquis de Créquy. — Mort de Cartouche. — Départ de l’auteur pour l’Italie. — Rencontre d’un faut monnayeur qu’on mène au supplice. — Sa déclaration prétendue. — Le Marquis de Créquy obtient sa grâce. — L’héritière de Monaco. — Le Duc de Savoie. — Les seigneurs de Blacas. — La maison de Chabannes et M. de la Palice. — Mademoiselle Anjorrant. — Les Anges-Orants. — Les Cousins du Roi. — Distinction entre les parens de la maison royale et les grands officiers de la couronne à qui l’on donne ce titre. — L’Évêque de Lisieux. — Matignoniana.
Chap. VI. Première ambassade du père de l’auteur. — Motif apparent de cette mission diplomatique à Venise. — Son motif secret Rome. — La cour de Modène. — Le Duc Renaud III. — Son fils. — La Princesse héréditaire. — Les robes de Perse. — Le Cardinal de la Mirandole. — Le télescope de Ferraccino. — La Princesse des Ursins, marraine de l’auteur. — Abrégé de son histoire biographique. — Le Chevalier d’Aubigny. — Le Prince de Mansfeld et la Comtesse Fagnani. — Le défunt Pape Clément XI. — Son humilité, sa charité, ses autres vertus. Les Cardinaux des deux partis. — Les Zelanti et les Politichi. — Les Cardinaux des deux divisions. — Les Papabili et les Papegianti. — Les Cardinaux des quatre factions. — Les Romani, les Italiani, les Gallicani, et les Tedeschi. — La cour des Stuarts au palais Borgia. — La Reine Marie Sobieska. — Son héritage du Roi Jean III. — La Duchesse de Bedford et Lady Tavistock. — La chanson française. — Le conclave. — L’abbé de Beaumont alors Conclaviste et depuis Archevêque de Paris. — Son aventure dans la campagne de Rome. — Le mort et l’amoureux. — Anecdotes romaines, etc.
Chap. VII. Intrigues à Rome en faveur de Dubois. — Le Comte de Froulay refuse d’y participer. — Il se retire à Venise. — Son rappel en France. — Le Pape Innocent XIII. — Sa famille et les Princes romains du nom de Conti. — Mort du Pape Michel Conti. — Présomption sur la cause de sa mort. — Un brigand romagnol. — Absolution donnée par le Pape in caso particolare. — Le Cardinal grand-pénitencier. — Les cas de conscience. — Opinion du Saint-Office en désaccord avec celle du Clergé français. — Présentation au Saint-Père. — Souvenir du Duc de Créquy. — Il avait été insulté par la garde corse. — Réparation de la cour de Rome. — La pyramide du Vatican. — Lettre de Louis XIV au Pape Alexandre VIII. — Mot du Pape Innocent XIII à propos du même Duc de Créquy. — Le Doge de Gênes. — Le Prélat brocanteur. — L’amour et la peste. — L’Abbé de Tencin. — Son procès avec des Jansénistes. — Libelles contre lui. — Ses charités dans son diocèse de Lyon. — Calomnies contre sa sœur la Comtesse de Tencin. — Jean le Rond, surnommé d’Alembert. — Moqueries de Voltaire au sujet d’une illusion de ce philosophe.
Chap. VIII. Retour en France. — M. de Belsunce. — La Peste de Marseille. — Lettre pastorale de cet Évêque. — Dévouement de son Clergé. — Charité parfaite et désintéressement de M Prélat. — Hostilités des Jansénistes à son égard. — Motif de plusieurs libelles contre lui. — Le Jansénisme et les Oratoriens. — Fouché de Nante. — Les Dames de Forbin. — Locutions provençales. — Le Cardinal Giraud. — Sa naissance et son extraction. — La famille Giraud. — Ses relations avec celle de l’auteur. — Le Duc de Richelieu. — Épitaphe de la mère du Régent. — Désappointement de Voltaire. — Projet d’une dédicace au Roi. — Refus du Cardinal de Fleury. — Voltaire dédie la Henriade à la Reine Anne d’Angleterre.
Chap. IX. Mort de Dubois et du Régent. — Renvoi de l’Infante. — La Reine Marie Leczinska. — La Comtesse de Saint-Florentin. — M. de Moncrif, lecteur de la Reine. — Scrupule de cette Princesse l’égard des Princes lorrains. — La Comtesse de Marsan. — Un pèlerinage au dix-huitième siècle. — Mme du Déffand et M. de Pont-de-Vesle. — Le Cocher Girard. — Le Comte de Créquy-Canaples. — Lettre de Voltaire à propos de Sainte-Geneviève. — L’officialité de Paris. — M. de Beaumont. — La Maréchale de Noailles. — Elle écrit à la Saint-Vierge. — Elle vole des reliques. — Elle entre dans la loge des lions. — On lui interdit l’usage des sacremens. — L’Abbaye-aux-Bois. — Le Vicomte de Chabrillan. — Un Tableau de Boucher.
Chap. X. La Comtesse d’Egmont. — Son Portrait. — Le Maréchal de Richelieu. — Sa Famille et sa Généalogie. Le Comte de Gisors. — Le Maréchal de Bellisle. — Anecdote sur Fléchier. — L’Oraison funèbre. — Le Vidame de Poitiers. — L’Hôtel de Lusignan. — Pressentiment de Mme d’Egmont. — L’Abbé Cochin. — Scène étrange à l’Hôtel-de-Ville. — Faux miracle. — Le Comte d’Egmont. — Pressentimens de l’auteur. — Singuliers pressentimens d’une Dame polonaise. — Le jeune Séverin. — Le Testament. — Le Catafalque et Mme de Parabère. — Voltaire et Mme de Créquy. — Mlle Clairon. — Le Grand-Couvert. — Lettre du Cardinal de Fleury. — Le Curé de Saint-Jean-en-Grève. — Le vieux Comte d’Aubigné. — L’office du Saint-Esprit. — Restitution d’une Serviette.


FIN DE LA TABLE DU TOME SECOND.