éléments Wikidata
élément Wikidata

Livre:Darwin (trad. Barbier) — Les plantes insectivores, 1877.pdf

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Darwin (trad. Barbier) — Les plantes insectivores, 1877.pdf
TitreLes plantes insectivores Voir l'entité sur Wikidata
AuteurCharles Darwin Voir l'entité sur Wikidata
TraducteurEdmond Barbier Voir l'entité sur Wikidata.
Précédé d’une Introduction biographique et augmenté de notes complémentaires par Charles Martins Voir l'entité sur Wikidata.
ÉditeurFrancis Darwin Voir et modifier les données sur Wikidata
IllustrateurGeorge Darwin, Francis Darwin Voir et modifier les données sur Wikidata
Maison d’éditionLibrairie C. Reinwald, D. Appleton & Company Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu d’éditionParis
Année d’édition1877
BibliothèqueGallica
Fac-similéspdf
AvancementÀ valider

Pages

Attention - ce livre utilise des règles de mise en page spécifiques - voir les Choix éditoriaux

titre imp. couv. TdM TdM TdM TdM ix x xi xii xiii xiv xv xvi xvii xviii xix xx xxi xxii xxiii 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540

TABLE DES MATIÈRES


Pages.
Nombre des insectes capturés. — Description des feuilles ; leurs appendices ou tentacules. — Remarques préliminaires sur l’action des divers organes et sur le mode de capture des insectes. — Durée de l’inflexion des tentacules. — Nature de la sécrétion. — Procédé par lequel les insectes sont amenés au centre de la feuille. — Preuve que les glandes ont une puissance d’absorption. — Petitesse des racines.
Inflexion des tentacules extérieurs lorsque l’on excite les glandes du disque par des attouchements répétés ou qu’on laisse les objets en contact avec elles. — Différence de l’action des corps selon qu’ils contiennent ou non des matières azotées solubles. — Inflexion des tentacules extérieurs causée directement par des objets mis en contact avec leurs glandes. — Période du commencement de l’inflexion et du redressement subséquent. — Extrême petitesse des particules qui suffisent pour provoquer une inflexion. — Action sous l’eau. — Inflexion des tentacules extérieurs quand on excite leurs glandes par des attouchements répétés. — Les gouttes de pluie ne provoquent pas l’inflexion.
Nature du contenu des cellules avant l’agrégation. — Différentes causes qui excitent l’agrégation. — Cette agrégation commence à l’intérieur des glandes et se propage le long des tentacules. — Description des masses agrégées et de leurs mouvements spontanés. — Courants de protoplasma le long des parois des cellules. — Action du carbonate d’ammoniaque. — Les granules du protoplasma qui circulent le long des parois se confondent avec les masses centrales. — Une quantité extrêmement petite de carbonate d’ammoniaque suffit pour déterminer l’agrégation. — Action des autres sels d’ammoniaque. — Action d’autres substances, de liqueurs organiques, etc. — Action de l’eau, de la chaleur. — Redissolution des masses agrégées. — Causes immédiates de l’agrégation du protoplasma. — Résumé et conclusions. — Observations supplémentaires sur l’agrégation dans les racines des plantes.
Nature des expériences. — Effets de l’eau bouillante. — L’eau tiède provoque une inflexion rapide. — L’eau portée à une température plus élevée ne provoque pas une inflexion immédiate, mais ne tue pas les feuilles, ce que prouvent leur redressement subséquent et l’agrégation du protoplasma. — Une température encore plus élevée tue les feuilles et fait coaguler les parties albumineuses des glandes.
Liquides non azotés. — Solutions de gomme arabique, de sucre, d’amidon, d’alcool étendu, d’huile d’olive. — Infusion et décoction de thé. — Liquides azotés. — Lait. — Urine, albumine liquide. — Infusion de viande crue. — Mucosités impures. — Salive. — Solution de colle de poisson. — Différence de l’action exercée par ces deux séries de liquides. — Décoction de pois verts. — Décoction et infusion de brins d’herbe.
L’excitation directe ou indirecte des glandes rend la sécrétion acide. — Nature de l’acide. — Substances digestibles. — Albumine ; les alcalis arrêtent la digestion ; l’addition d’un acide la fait recommencer. — Viande. — Fibrine. — Syntonine. — Tissu aréolaire. — Cartilages. — Fibro-cartilage. — Os. — Émail et dentine. — Phosphate de chaux. — Base fibreuse des os. — Gélatine. — Chondrine. — Lait, caséine et fromage. — Gluten. — Légumine. — Pollen. — Globuline. — Hématine. — Substances indigestes — Productions épidermiques. — Tissu fibro-élastique. — Mucine. — Pepsine. — Urée. — Chitine. — Cellulose. — Fulmi-coton. — Chlorophylle. — Graisses et huiles. — Amidon. — Action de la sécrétion sur les graines vivantes. — Résumé et conclusions.
Manière dont ont été faites les expériences. — Action de l’eau distillée comparativement à l’action des solutions. — Les racines absorbent le carbonate d’ammoniaque. — Les glandes absorbent la vapeur d’une solution de carbonate. — Gouttes sur le disque. — Gouttes microscopiques appliquées à des glandes séparées. — Feuilles plongées dans des solutions faibles. — Petitesse de la dose qui provoque l’agrégation du protoplasma. — Azotate d’ammoniaque ; expériences analogues faites avec des solutions de ce sel. — Phosphate d’ammoniaque ; expériences analogues. — Autres sels d’ammoniaque. — Résumé et conclusions sur l’action des sels d’ammoniaque.
Sels de soude, de potasse et autres sels alcalins, terreux et métalliques. — Résumé de l’action produite par ces sels. — Acides divers. — Résumé de leur action.
Sels de strychnine. — Le sulfate de quinine n’arrête pas rapidement les mouvements du protoplasma. — Autres sels de quinine. — Digitaline. — Nicotine. — Atropine. — Vératrine. — Colchicine. — Théine. — Curare. — Morphine. — Hyoscyamine. — Le poison du Cobra capello semble accélérer les mouvements du protoplasma. — Le camphre est un stimulant puissant. — Sa vapeur agit comme narcotique. — Certaines huiles essentielles provoquent l’inflexion. — Glycérine. — L’eau et certaines solutions retardent ou empêchent l’action subséquente du phosphate d’ammoniaque. — L’alcool est inoffensif ; la valeur d’alcool agit comme narcotique et comme poison. — Chloroforme, Éther sulfurique et Éther azotique ; leur propriété stimulante, vénéneuse et narcotique. — L’acide carbonique est un narcotique, mais il n’agit pas comme poison rapide. — Conclusions.
Les glandes et le sommet des tentacules sont seuls sensibles. — Propagation de l’impulsion dans les pedicelles des tentacules et à travers le limbe de la feuille. — Agrégation du protoplasma ; c’est une action réflexe. — La première décharge de l’impulsion est soudaine. — Direction des mouvements des tentacules. — L’impulsion motrice se propage à travers le tissu cellulaire. — Mécanisme des mouvements. — Nature de l’impulsion motrice. — Redressement des tentacules.
Drosera anglica. — Drosera intermedia. — Drosera capensis. — Drosera spathulata. — Drosera filiformis. — Drosera binata. — Conclusions.
Structure des feuilles. — Sensibilité des filaments. — Mouvement rapide des lobes causé par l’irritation des filaments. — Les glandes, leur faculté de sécrétion. — Mouvements lents causés par l’absorption de matières animales. — Preuves de l’absorption tirées de l’agrégation dans les glandes. — Puissance digestive de la sécrétion. — Action du chloroforme, de l’éther et de l’acide cyanhydrique. — Mode de capture des insectes. — Utilité des poils marginaux. — Nature des insectes capturés. — Transmission de l’impulsion motrice et mécanisme des mouvements. — Redressement des lobes.
Capture des crustacés. — Conformation de ses feuilles comparativement à celles de la Dionée. — Absorption par les glandes, par les processus quadrifides et par des pointes sur les bords repliés. — Aldrovandia vesiculosa, var. australis. — Capture de certaines proies. — Absorption des matières animales. — Aldrovandia vesiculosa, variété verticillata. — Conclusions.
Drosophyllum. — Structure des feuilles. — Nature de la sécrétion. — Mode de capture des insectes. — Faculté d’absorption. — Digestion des substances animales. — Résumé sur le Drosophyllum. Roridula. — Byblis. — Poils glanduleux d’autres plantes ; leur faculté d’absorption. — Saxifrages. — Primula. — Pelargonium. — Erica. — Mirabilis. — Nicotiana. — Résumé sur les poils glanduleux. — Remarques finales sur les Droséracées
Pinguicula vulgaris. — Conformation des feuilles. — Nombre des insectes et des autres objets capturés. — Mouvement des bords des feuilles. — Utilité de ce mouvement — Sécrétion, digestion et absorption. — Action de la sécrétion sur diverses matières animales et végétales. — Effets sur les glandes des matières qui ne contiennent pas de substances azotées solubles. — Pinguicula grandiflora. — Pinguicula lusitanica, capture des insectes. — Mouvement des feuilles, sécrétion et digestion
Utricularia neglecta. — Conformation de la vessie. — Destination des différentes parties. — Nombre des animaux emprisonnés. — Mode de capture. — Les vessies ne peuvent pas digérer les matières animales, mais elles absorbent les produits de leur décomposition. — Expériences sur l’absorption de certains liquides par les processus quadrifides. — Absorption par les glandes. — Résumé des observations sur l’absorption. — Développement des vessies. — Utricularia vulgaris. — Utricularia minor. — Utricularia clandestina.
Utricularia mentana. — Description des vessies qui se trouvent sur les rhizomes souterrains. — Insectes capturés par les vessies des plantes à l’état cultivé et à l’état sauvage. — Absorption par les processus quadrifides et par les glandes. — Tubercules servant de réservoir pour l’eau. — Diverses autres espèces d’Utricularia. — Polypompholyx. — Genlisca ; nature différente de la trappe pour capturer les insectes. — Modes divers d’alimentation des plantes
FIN DE LA TABLE DES MATIÈRES.