Œuvres complètes de Voltaire/Tome 29

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Garnier (tome 29p. 583-588).
◄  tome 28
tome 30  ►
DES MATIÈRES CONTENUES DANS LE HUITIÈME VOLUME
DES MÉLANGES.



Pages.
FRAGMENT D’UNE LETTRE sur les Dictionnaires satiriques (1773) 
 1
Réponse à cette lettre, par M. de Morza 
 4
DISCOURS DE Me BELLEGUIER, ancien avocat, sur le Texte proposé par l’Université de la ville de Paris, pour le sujet du prix de l’année 1773. Avertissement des Éditeurs de l’édition de Kehl 
 7
Discours de Me Belleguier 
 9
LETTRE ANONYME adressée aux Auteurs du Journal Encyclopédique, au sujet d’une Nouvelle Épître de Boileau à M. de Voltaire (1773) 
 19
DÉCLARATION DE M. DE VOLTAIRE sur le procès entre M. le comte de Morangiés et les Véron (1773) 
 25
RÉPONSE à l’écrit d’un avocat, intitulé Preuves démonstratives en fait de justice (1773) 
 33
LE PHILOSOPHE, par M. Dumarsais (1773) 
 41
LETTRE sur la prétendue Comète (1773) 
 47
PRÉCIS DU PROCÈS DE M. LE COMTE DE MORANGIÉS contre la famille Véron (1773) 
 53
LETTRE DE M. DE VOLTAIRE à MM. de la noblesse de Gévaudan, qui ont écrit en faveur de M. le comte de Morangiés (1773) 
 65
Tableau historique du commerce de l’Inde 
 86
Commencement des premiers troubles de l’Inde, et des animosités entre les compagnies française et anglaise 
 90
Sommaire des actions de La Bourdonnaie et de Dupleix 
 92
Envoi du comte de Lally dans l’Inde. Quel était ce général ; quels étaient ses services avant cette expédition 
 98
État de l’Inde lorsque le général Lally y fut envoyé 
 100
Des Gentous, et de leurs coutumes les plus remarquables 
 105
Des brames 
 107
Des guerriers de l’Inde, et des dernières révolutions 
 111
Suite des révolutions 
 112
Description sommaire des côtes de la presqu’île où les Français et les Anglais ont commercé et fait la guerre 
 115
Suite de la connaissance des côtes de l’Inde 
 119
Ce qui se passait dans l’Inde avant l’arrivée du général Lally. Histoire d’Angria ; Anglais détruits dans le Bengale 
 122
Arrivée du général Lally ; ses succès, ses traverses. Conduite d’un jésuite nommé Lavaur 
 130
Le comte de Lally prend Arcate, assiége Madras. Commencement de ses malheurs 
 134
Malheurs nouveaux de la compagnie des Indes 
 138
Aventure extraordinaire dans Surate. Les Anglais y dominent 
 142
Prise et destruction de Pondichéry 
 144
Lally et les autres prisonniers conduits en Angleterre, relâchés sur leur parole. Procès criminel de Lally 
 149
Fin du procès criminel contre Lally. Sa mort 
 153
Destruction de la compagnie française des Indes 
 161
De la science des brachmanes 
 163
De la religion des brachmanes, et surtout de l’adoration d’un seul Dieu 
 166
De l’ancienne mythologie philosophique avérée, et des principaux dogmes des anciens brachmanes sur l’origine du mal 
 170
De la métempsycose 
 176
D’une Trinité reconnue par les brames. De leur prétendue idolâtrie 
 179
Du catéchisme indien 
 181
Du baptême indien 
 184
Du paradis terrestre des Indiens, et de la conformité apparente de quelques-uns de leurs contes avec les vérités de notre sainte Écriture 
 185
Du Lingam, et de quelques autres superstitions 
 187
Épreuves 
 190
De l’histoire des Indiens, jusqu’à Timour ou Tamerlan 
 192
De l’histoire indienne depuis Tamerlan jusqu’à M. Holwell 
 196
De Babar, qui conquit une partie de l’Inde après Tamerlan, au xvie siècle. D’Acbar, brigand encore plus heureux. Des barbaries exercées chez la nation la plus humaine de la terre 
 200
Suite de l’histoire de l’Inde jusqu’à 1770 
 203
Portrait d’un peuple singulier dans l’Inde. Nouvelles victoires des Anglais 
 206
Des provinces entre lesquelles l’empire de l’Inde était partagé vers l’an 1770, et particulièrement de la république des Seïkes 
 208
FRAGMENT SUR LA JUSTICE, à l’occasion du procès de M. le comte de Morangiés contre les Du Jonquay (1773) 
 213
FRAGMENT SUR LE PROCÈS CRIMINEL DE MONTBAILLI, roué et brûlé vif à Saint-Omer, en 1770, pour un prétendu parricide ; et sa femme condamnée à être brûlée vive ; tous deux reconnus innocents (1773) 
 219
FRAGMENT SUR L’HISTOIRE GÉNÉRALE (1773). — Avertissement de Beuchot 
 223
De la Chine 
 227
De la population de la Chine, et des mœurs 
 230
Si les Égyptiens ont peuplé la Chine, et si les Chinois ont mangé des hommes 
 233
Des anciens établissements et des anciennes erreurs avant le siècle de Charlemagne 
 236
Fausses donations. Faux martyrs. Faux miracles 
 238
De David, de Constantin, de Théodose, de Charlemagne, etc. 
 241
D’une foule de mensonges absurdes qu’on a opposés aux vérités énoncées par nous 
 248
Éclaircissements sur quelques anecdotes 
 253
De la philosophie de l’histoire 
 254
Calomnies contre Louis XIV 
 257
Défense de Louis XIV contre l’auteur des Éphémérides 
 266
Défense de Louis XIV contre les Annales politiques de l’abbé de Saint-Pierre 
 267
Fragment sur la Saint-Barthélemy 
 272
Sur la révocation de l’édit de Nantes 
 275
Des Dictionnaires de calomnies 
 279
LETTRE D’UN ECCLÉSIASTIQUE sur le prétendu rétablissement des jésuites dans Paris (1774) 
 285
ÉLOGE FUNÈBRE DE LOUIS XV, prononcé dans une académie le 25 mai 1774 
 291
AU RÉVÉREND PÈRE EN DIEU MESSIRE JEAN DE BEAUVAIS, créé par le feu roi, Louis XV, évêque de Senez (1774) 
 309
LETTRE ÉCRITE À M. TURGOT, contrôleur général des finances, par messieurs les syndics généraux du clergé, de la noblesse, et du tiers état du pays de Gex (1774) 
 315
SENTIMENT D’UN ACADÉMICIEN DE LYON, sur quelques endroits des Commentaires de Corneille (1774) 
 317
DE L’ÂME, par Soranus, médecin de Trajan (1774) 
 329
L’âme est-elle une faculté ? 
 331
Brachmanes, immortalité des âmes 
 332
Âme corporelle 
 334
Action de Dieu sur l’homme 
 337
PETIT ÉCRIT sur l’arrêt du conseil du 13 septembre 1774, qui permet le libre commerce des blés dans le royaume 
 343
NOTES concernant le pays de Gex (1775) 
 349
MÉMOIRE sur le pays de Gex. 31 mars 1775 
 351
DIATRIBE à l’auteur des Éphémérides (1775) 
 359
ARTICLE extrait du Mercure de juin 1775, sur la satire de Clément, intitulée Mon dernier Mot 
 371
LE CRI DU SANG INNOCENT (1775). — Au roi très-chrétien, en son conseil 
 375
Précis de la procédure d’Abbeville 
 382
MÉMOIRE du pays de Gex (novembre 1775) 
 393
À M. TURGOT, ministre d’État, contrôleur général des finances (1775) 
 397
LES ÉDITS DE SA MAJESTÉ LOUIS XVI, pendant l’administration de M. Turgot (1775) 
 399
EXTRAIT D’UN MÉMOIRE pour l’entière abolition de la servitude en France (1775) 
 403
À M. ***, sur les Anecdotes (1775) 
 407
REMARQUES AUTOGRAPHES DE VOLTAIRE en marge d’un livre anonyme du P. Daniel, intitulé Observations critiques de l’Histoire de France de Mézerai (1775) 
 411
Avertissement du premier éditeur 
 411
Note de Voltaire 
 413
PRIÈRES ET QUESTIONS adressées a M. Turgot, contrôleur général (1776) 
 441
DÉLIBÉRATION DES ÉTATS DE GEX, du 14 mars 1776, à monseigneur le contrôleur général 
 445
À M. TURGOT (1776) 
 449
LETTRES CHINOISES, INDIENNES, ET TARTARES, à M. Pauw, par un bénédictin (1776) 
 451
Sur le poëme de l’empereur Kien-long 
 451
Réflexions de dom Ruinart sur la vierge dont l’empereur Kien-long descend 
 455
adressée à m. Pauw. Sur l’athéisme de la Chine 
 460
Sur l’ancien christianisme, qui n’a pas manqué de fleurir à la Chine 
 463
Sur les lois et les mœurs de la Chine 
 468
Sur les disputes des révérends pères jésuites à la Chine 
 471
Sur la fantaisie qu’ont eue quelques savants d’Europe de faire descendre les Chinois des Égyptiens 
 474
Sur les dix anciennes tribus juives qu’on dit être à la Chine 
 476
Sur un livre des brachmanes, le plus ancien qui soit au monde 
 479
Sur le paradis terrestre de l’Inde 
 485
Sur le grand lama et la métempsycose 
 488
Sur le Dante, et sur un pauvre homme nommé Martinelli. 
 495
UN CHRÉTIEN CONTRE SIX JUIFS, ou Réfutation d’un livre intitulé Lettres de quelques Juifs portugais, allemands, et polonais (1776) 
 499
I. 
Lettre de saint Jérôme 
 502
II. 
Du cadran d’Ézéchias, et de l’ombre qui recule, et de l’astronomie juive 
 503
Si les Juifs écrivirent d’abord sur des cailloux 
 505
IV. 
Des gens massacrés pour avoir grasseyé en parlant 
 505
V. 
Du veau d’or 
 506
VI. 
De la manière de fondre une statue d’or 
 507
Magnificence des Juifs, qui manquaient de tout dans le désert 
 508
Tout est miraculeux 
 508
IX. 
De l’or potable 
 509
X. 
De vingt-trois mille Juifs égorgés par leurs frères 
 510
XI. 
De vingt-quatre mille autres Juifs égorgés par leurs frères 
 511
Remarque sur le prince Zamri et sur la princesse Cosbi, massacrés en se caressant 
 513
Quel scribe écrivit ces choses 
 513
Qui a fait la cour à des boucs et à des chèvres ? 
 514
XV. 
Des sorciers 
 515
Silence respectueux 
 516
Animaux immondes 
 517
Des cochons 
 517
Peuples dispersés 
 518
XX. 
Ordre de tuer 
 519
Tolérance 
 520
Formule de prière publique 
 523
Défense de sculpter et de peindre 
 523
De Jephté 
 524
De la femme à Michas 
 524
Des cinquante mille soixante et dix Juifs morts de mort subite 
 525
Si Israël fut tolérant 
 526
Justes plaintes et bons conseils 
 527
De soixante et un mille ânes, et de trente-deux mille pucelles 
 528
Des enfants à la broche 
 530
Menace de manger ses enfants 
 531
Manger à table la chair des officiers, et boire le sang des princes 
 532
Tout ce qui sera voué ne sera point racheté, mais mourra de mort 
 532
Jephté 
 533
Le roi Agag coupé en morceaux 
 533
Des prophètes 
 534
Des sorciers et des possédés 
 535
Des serpents enchantés 
 536
D’Édith, femme de Loth 
 537
XL. 
De Nabuchodonosor 
 538
Des pygmées et des géants 
 538
Des types et des paraboles 
 539
Des gens qui vont tout nus 
 540
D’une femme de fornication 
 541
D’Ézéchiel encore 
 541
Des prophètes encore 
 542
Accusation légère 
 542
De l’âme et de quelques autres choses 
 542
Péroraison. À M. Guenée, secrétaire des juifs 
 549
Sur le kish Ibrahim 
 550
Sur Zoroastre 
 551
Du Sadder 
 551
Sur l’âge d’un ancien 
 554
Sur l’âge d’une ancienne 
 554
Sur un homme à qui sa femme valut d’assez grands présents 
 555
Sur l’argent comptant 
 555
Sur l’Égypte 
 555
Si Sodome fut autrefois un beau jardin 
 556
Sur le désert de Guérar ou Gérar 
 556
Sur le nombre actuel des Juifs 
 557
Sur la circoncision 
 558
Quelle fut la nation la plus barbare ? 
 559
La nation française honnie par monsieur le secrétaire. 
 560
Quel peuple le plus superstitieux ? 
 561
Quel peuple le plus brigand ? 
 562
Sur du foin 
 563
Sur Jean Châtel piacularis, assassin de Henri IV ; laquelle niaiserie tient à des choses horribles 
 563
Sur un mot 
 565
Sur un autre mot 
 566
Sur d’autres mots 
 566
Sur une corneille qui prophétisa 
 567
Des polissons 
 567
Sur des mots encore 
 568
Réponse encore plus courte au troisième tome juif 
 570
I. 
Du jubilé 
 570
II. 
Lois militaires 
 571
Filles prises en guerre 
 572
IV. 
Filles égorgées 
 572
V. 
Mères qui détruisent leur fruit 
 572
VI. 
De la graisse 
 573
Du boudin 
 573
De la propreté 
 573
IX. 
De la gaieté 
 574
X. 
De la gonorrhée 
 574
XI. 
De l’agriculture 
 575
Du profond respect que les dames doivent au joyau des messieurs 
 575
Polygamie 
 575
Femmes des rois 
 576
XV. 
De la défense d’approcher de sa femme pendant ses règles 
 576
Du divorce et du paradis 
 577
Permission de vendre ses enfants 
 578
Des supplices recherchés 
 578
Encore un petit mot de Salomon 
 579
XX. 
Des veaux, des cornes et des oreilles d’âne 
 580
Incursion sur Nonotte, ex-jésuite 
 581
FIN DE LA TABLE DU TOME XXIX.