éléments Wikidata

Livre:Montesquieu Esprit des Lois 1777 Garnier 2.djvu

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Montesquieu Esprit des Lois 1777 Garnier 2.djvu
TitreDe l’esprit des lois Voir et modifier les données sur Wikidata, tome 2
AuteurMontesquieu Voir et modifier les données sur Wikidata
Maison d’éditionGarnier
Lieu d’éditionLondres
Année d’édition1777
BibliothèqueInternet Archive
Fac-similésdjvu
AvancementTerminé
Série1 - 2 - 3 - 4

Pages

- - - - - -  i  ii  iii  iv  v  vi  vii  viii  ix  x  xi  xii  xiii  xiv  xv  xvi  xvii  xviii  xix  xx  xxi  xxii  xxiii  xxiv  xxv  xxvi 001 002 003 004 005 006 007 008 009 010 011 012 013 014 015 016 017 018 019 020 021 022 023 024 025 026 027 028 029 030 031 032 033 034 035 036 037 038 039 040 041 042 043 044 045 046 047 048 049 050 051 052 053 054 055 056 057 058 059 060 061 062 063 064 065 066 067 068 069 070 071 072 073 074 075 076 077 078 079 080 081 082 083 084 085 086 087 088 089 090 091 092 093 094 095 096 097 098 099 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373

TABLE

des

LIVRES ET CHAPITRES

Contenus en ce ſecond Volume.

LIVRE XIII.

Des rapports que la levée des tributs & la grandeur des revenus publics ont avec la liberté.


Des revenus de l’état.
Que c’eſt mal raiſonner, de dire que la grandeur des tributs ſoit bonne par elle-même.
Des tributs, dans les pays où une partie du peuple eſt eſclave de la glebe.
D’une république en cas pareil.
D’une monarchie en cas pareil.
D’un état deſpotique en cas pareil.
Des tributs, dans les pays ou l’eſclavage de la glebe n’eſt point établi.
Comment on conferve l’illuſion.
D’une mauvaiſe ſorte d’impôt.
Que la grandeur des tributs dépend de la nature du gouvernement.
Des peines fiſcales.
Rapport de la grandeur des tributs avec la liberté.
Dans quels gouvernemens les tributs ſont ſuſceptibles d’augmentation.
Que la nature des tributs eſt relative au gouvernement.
Abus de la liberté.
Des conquêtes des Mahométans.
De l’augmentation des troupes.
De la remiſe des tributs.
Qu’eſt-ce qui eſt plus convenable au prince & au peuple, de la ferme ou de la régie des tributs ?
Des traitans.

LIVRE XIV.

Des lois, dans le rapport qu’elles ont avec la nature du climat.

Idée générale.
Combien les hommes ſont différens dans les divers climats.
Contradiction dans les caracteres de certains peuples du midi.
Cauſe de l’immuabilité de la religion, des mœurs, des manieres, des lois, dans les pays d’orient.
Que les mauvais légiſlateurs ſont ceux qui ont favoriſé les vices du climat, & les bons ſont ceux qui s’y ſont oppoſés.
De la culture des terres dans les climats chauds.
Du monachiſme.
Bonne coutume de la Chine.
Moyens d’encourager l’induſtrie.
Des lois qui ont rapport à la ſobriété des peuples.
Des lois qui ont rapport aux maladies du climat.
Des lois contre ceux qui ſe tuent eux-mêmes.
Effets qui réſultent du climat d’Angleterre.
Autres effets du climat.
De la différente confiance que les lois ont dans le peuple ſelon les climats.

LIVRE XV.

Comment les lois de l’eſclavage civil ont du rapport avec la nature du climat.

De l’eſclavage civil.
Origine du droit de l’eſclavage chez les juriſconſultes Romains.
Autre origine du droit de l’eſclavage.
Autre origine du droit de l’eſclavage.
De l’eſclavage des Negres.
Véritable origine du droit de l’eſclavage.
Autre origine du droit de l’eſclavage.
Inutilité de l’eſclavage parmi nous.
Des nations chez leſquelles la liberté civile eſt généralement établie.
Diverſes eſpeces d’eſclavage.
Ce que les lois doivent faire par rapport à l’eſclavage.
Abus de l’eſclavage.
Danger du grand nombre d’eſclaves.
Des eſclaves armés.
Continuation du même ſujet.
Précautions à prendre dans le gouvernement modéré.
Réglemens à faire entre le maître & les eſclaves.
Des affranchiſſemens.
Des affranchis & des eunuques.

LIVRE XVI.

Comment les lois de l’eſclavage domeſtique ont du rapport avec la nature du climat.

De la ſervitude domeſtique.
Que dans les pays du midi il y a dans les deux ſexes une inégalité naturelles.
Que la pluralité des femmes dépend beaucoup de leur entretien.
De la polygamie. Ses diverſes circonſtances.
Raiſons d’une loi du Malabar.
De la polygamie en elle-même.
De l’égalité du traitement dans le cas de la pluralité des femmes.
De la ſéparation des femmes d’avec les hommes.
Liaiſon du gouvernement domeſtique avec le politique.
Principe de la morale de l’Orient.
De la ſervitude domeſtique, indépendante de la polygamie.
De la pudeur naturelle.
De la jalouſie.
Du gouvernement de la maiſon en Orient.
Du divorce & de la répudiation.
De la répudiation & du divorce chez les Romains.

LIVRE XVII.

Comment les lois de la ſervitude politique ont du rapport avec la nature du climat.

De la ſervitude politique.
Différence des peuples, par rapport au courage.
Du climat de l’Aſie.
Conſéquence de ceci.
Que quand les peuples du nord de l’Aſie & ceux du nord de l’Europe, ont conquis, les effets de la conquête n’étoient pas les mêmes.
Nouvelle cauſe phyſique de la ſervitude de l’Aſie & de la liberté de l’Europe.
De l’Afrique & de l’Amérique.
De la capitale de l’Empire.

LIVRE XVIII.

Des lois dans le rapport qu’elles ont avec la nature du terrain.

Comment la nature du terrain influe ſur les Lois.
Continuation du même ſujet.
Quels ſont les pays les plus cultivés.
Nouveaux effets de la fertilité & de la ſtérilité du pays.
Des peuples des îles.
Des pays formés par l’induſtrie des hommes.
Des ouvrages des hommes.
Rapport général des lois.
Du terrain de l’Amérique.
Du nombre des hommes dans le rapport avec la maniere dont ils ſe procurent la ſubſiſtance.
Des peuples ſauvages & des peuples barbares.
Du droit des gens chez les peuples qui ne cultivent point les terres.
Des lois civiles chez les peuples qui ne cultivent point les terres.
De l’état politique des peuples qui ne cultivent point les terres.
Des peuples qui connoiſſent l’uſage de la monnoie.
Des lois civiles chez les peuples qui ne connoiſſent point l’uſage de la monnoie.
Des lois politiques chez les peuples qui n’ont point l’uſage de la monnoie.
Force de la ſuperſtition.
De la liberté des Arabes, & de la ſervitude des Tartares.
Du droit des gens des Tartares.
Loi civile des Tartares.
D’une loi civile des peuples Germains.
De la longue chevelure des Rois Francs.
Des mariages des Rois Francs.
Childeric.
De la majorité des Rois Francs.
Continuation du même ſujet.
De l’adoption chez les Germains.
Eſprit ſanguinaire des Rois Francs.
Des aſſemblées de la nation chez les Francs.
De l’autorité du Clergé dans la premiere race.

LIVRE XIX.

Des lois, dans le rapport qu’elles ont avec les principes qui forment l’eſprit général, les mœurs & les manieres d’une nation.

Du ſujet de ce Livre.
Combien, pour les meilleurs lois, il eſt néceſſaire que les eſprits ſoient préparés.
De la tyrannie.
Ce que c’eſt que l’eſprit général.
Combien il faut être attentif à ne point changer l’eſprit général d’une nation.
Qu’il ne faut pas tout corriger.
Des Athéniens & des Lacédémoniens.
Effets de l’humeur ſociable.
De la vanité & de l’orgueil des nations.
Du caractere des Eſpagnols, & de celui des Chinois.
Réflexions.
Des manieres & des mœurs dans l’état deſpotique.
Des manieres chez les Chinois.
Quels ſont les moyens naturels de changer les mœurs & les manieres d’une nation.
Influence du gouvernement domeſtique ſur le politique.
Comment quelques légiſlateurs ont confondu les principes qui gouvernent les hommes.
Propriété particuliere au gouvernernent de la Chine.
Conſéquence du chapitre précédent.
Comment s’eſt faite cette union de la religion, des lois, des mœurs & des manieres chez les Chinois.
Explication d’un paradoxe ſur les Chinois.
Comment les lois doivent être relatives aux mœurs & aux manieres.
Continuation du même ſujet.
Comment les lois ſuivent les mœurs.
Continuation du même ſujet.
Continuation du même ſujet.
Continuation du même ſujet.
Comment les lois peuvent contribuer à former les mœurs, les manieres & le caractere d’une nation.

LIVRE XX.

Des lois, dans le rapport qu’elles ont avec le commerce, conſidéré dans ſa nature & ſes diſtinctions.

Du Commerce.
De l’eſprit du Commerce.
De la pauvreté des peuples.
Du Commerce dans les divers Gouvernemens.
Des peuples qui ont fait le commerce d’économie.
Quelques effets d’une grande navigation.
Eſprit de l’Angleterre ſur le commerce.
Comment on a gêné quelquefois le commerce d’économie.
De l’excluſion en fait de commerce.
Établiſſement propre au commerce d’économie.
Continuation du même ſujet.
De la liberté du commerce.
Ce qui détruit cette liberté.
Des lois du commerce qui emportent la confiſcation des marchandiſes.
De la contrainte par corps.
Belle loi.
Loi de Rhodes.
Des Juges pour le commerce.
Que le prince ne doit point faire le commerce.
Continuation du même ſujet.
Du commerce de la nobleſſe dans la monarchie.
Réflexion particuliere.
À quelles nations il eſt déſavantageux de faire le commerce.

LIVRE XXI.

Des lois, dans le rapport qu’elles ont avec le commerce, conſidéré dans les révolutions qu’il a eues dans le monde.

Quelques conſidérations générales.
Des peuples d’Afrique.
Que les beſoins des peuples du midi ſont différent de ceux des peuples du nord.
Principale différence du commerce des anciens, d’avec celui d’aujourd’hui.
Autres différences.
Du commerce des anciens.
Du commerce des Grecs.
D’Alexandre. Sa conquête.
Du commerce des Rois Grecs après Alexandre.
Du tour de l’Afrique.
Carthage & Marſeille.
Ile de Délos. Mithridate.
Du génie des Romains pour la marine.
Du génie des Romains pour le commerce.
Commerce des Romains avec les Barbares.
Du commerce des Romains avec l’Arabie & les Indes.
Du commerce après la deſtruction des Romains en Occident.
Réglement particulier.
Du commerce, depuis l’affoibliſſement des Romains en Orient.
Comment le commerce ſe fit jour en Europe à travers la barbarie.
Découverte de deux nouveaux mondes. État de l’Europe à cet égard.
Des richeſſes que l’Eſpagne tira de l’Amérique.
Problême.


Fin de la Table du Tome ſecond.