Discussion Livre:Myrand - Noëls anciens de la Nouvelle-France, 1899.djvu/Diff

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Livre:Myrand - Noëls anciens de la Nouvelle-France, 1899.djvu

-KRNEST MYRAND NOELS ANCIENS
+{{centré|{{souligner|ERNEST MYRAND}}|fs=110%}} NOËLS ANCIENS
-LA Nouveue-Fîunce ETUDE HISTORIQUE Et lien n’est
+LA Nouvelle-France {{-|7}} ÉTUDE HISTORIQUE Et rien n’est
-A. nu Musset: Chanson. \ QUÉBEC DÜSSAULT & PROU EX, imprimeurs 1S99
+A. de Musset : Chanson. QUÉBEC DUSSAULT & PROULX, imprimeurs {{-|2}} 1899
-NOELS ANCIENS DE LA\t’ NOUVELLE-FRANCE
+NOËLS ANCIENS DE LA NOUVELLE-FRANCE
-ERNEST MYRAND NOKI.S ANCIENS
+{{centré|{{souligner|ERNEST MYRAND}}|fs=110%}} NOËLS ANCIENS
-LA Nouyeue-Emncb ETUDE HISTORIQUE
+LA Nouvelle-France {{-|7}} ÉTUDE HISTORIQUE
-: Chanson, QUÉBEC DUSSAUET & PROUEX, imprimeurs 1899
+: Chanson. QUÉBEC DUSSAULT & PROULX, imprimeurs {{-|2}} 1899
-conformément â l’acte
+conformément à l’acte
-Ernest Myrand. au
+Ernest Myrand, au
-Monsieur
+À Monsieur
-DE D’ART ET
+DE L’ART ET
-TRADITIONS populaires, CETTE
+TRADITIONS POPULAIRES, CETTE
-PAR ’ R’AUTEUR.
+PAR L’AUTEUR.
-dévorer CEdipe. Elle
+dévorer Œdipe. Elle
-célèbre ar¬ chéologue anglais, sir» Thomas
+célèbre archéologue anglais, sir Thomas
-la choi¬ sir pour
+la choisir pour
-Histoires extraordi¬ naires. J’ignore
+Histoires extraordinaires. J’ignore
-la réponse.—Réponse imparfaite,
+la réponse. — Réponse imparfaite,
-être au¬ trement ?
+être autrement ?
-cinq (x) vieux
+cinq vieux
-de can¬ tiques français
+de cantiques français
-Québec. (i) i° Cantiques
+Québec. 1° Cantiques
-de l ’Amour Divin
+de l’Amour Divin
-— Paris—éditions de
+— Paris — éditions de
-— conte¬ nant Noëls
+— contenant Noëls
-de Qué¬ bec —
+de Québec —
-8 préface! Trop
+8 PRÉFACE Trop
-de tnes laborieuses
+de mes laborieuses
-document, l’ar¬ chive. Sans
+document, l’archive. Sans
-l’abbé Pellegrin—dont l’Hôtel-Dieu
+l’abbé Pellegrin — dont l’Hôtel-Dieu
-superbe exemplaire— l’histoire
+superbe exemplaire — l’histoire
-Ces vingt-un articles
+Ces {{sic2|vingt-un}} articles
-pierres d’attente—oserai-je dire
+pierres d’attente — oserai-je dire
-pierres d’assises?—d’un édifice
+pierres d’assises ? — d’un édifice
-d’autres en¬ core :
+d’autres encore :
-est sûr; cependant
+est sûr ; cependant
-les réédi¬ ter en bloc, (i) L’intérêt,
+les rééditer en bloc. L’intérêt,
-encore aujourd’’hui que
+encore aujourd’hui que
-limite stricte¬ ment son
+limite strictement son
-suis pa¬ tient aux
+suis patient aux
-mécaniques qu’in(i)\tLa troisième
+mécaniques qu’in- La troisième
-Encyclopédie Thêologique de
+Encyclopédie Théologique de
-1439 Pages. (c’est
+1439 pages. (c’est
-et de. Cantiques,
+et de Cantiques,
-1867. I.es collections
+1867. Les collections
-domaine pu¬ blic ont
+domaine public ont
-plus considé¬ rable des
+plus considérable des
-et l’eligieux.
+et religieux.
-PkÊFACE 9
+PRÉFACE 9
-dose d’ima¬ gination, m’a-t-il
+dose d’imagination, m’a-t-il
-dont Part subtil
+dont l’art subtil
-et sincère.’ Trouvez
+et sincère. Trouvez
-un archiviste-littérateurmusicien, prêtez-lui
+un archiviste-littérateur-musicien, prêtez-lui
-d’un mathé¬ maticien, et
+d’un mathématicien, et
-vous pariera sciemment
+vous parlera sciemment
-des No’èls anciens’d’e la
+des Noëls anciens de la
-canadiens-français. * ’\t>fc Je
+canadiens-français. Je
-Léon, pre¬ mier magistrat
+Léon, premier magistrat
-disserta longue¬ ment et
+disserta longuement et
-manière. Emerveillé de
+manière. Émerveillé de
-ib préfacé; fausse
+10 PRÉFACE fausse
-la sa¬ gesse, ne
+la sagesse, ne
-d’admettre im¬ plicitement sa
+d’admettre implicitement sa
-la con¬ naître, sans
+la connaître, sans
-de l’éeouter. En
+de l’écouter. En
-mon lecteur[que jouer
+mon lecteur que jouer
-Pour trou¬ ver le
+Pour trouver le
-dis simple¬ ment : “ Plcoutez bien
+dis simplement : « Écoutez bien
-pas “ à
+pas à
-son char“ me, mais
+son charme, mais
-lui “ prêter
+lui prêter
-oreille attentive.” J’ai
+oreille attentive. » J’ai
-la signa" ture de Zangwill,—un critique
+la signature de Zangwill, — un critique
-la mode— cette
+la mode — cette
-: “ Art is “ finally
+: « Art is finally
-The con-“ naisseur in
+The connaisseur in
-the “ théories and
+the theories and
-the kitclien !\t“ You miglit as “ well
+the kitchen ! “ You might as well
-the inan who
+the man who
-”, Was the
+”, was the
-of “ Dr. Johnson. ” Or,
+of Dr. Johnson. » Or,
-du Diction¬ naire de
+du Dictionnaire de
-opinion. * * * La
+opinion. La
-PRÉFACE if èt naïves
+PRÉFACE 11 et naïves
-même de¬ vient un
+même devient un
-couleur lo¬ cale, l’archaïsme
+couleur locale, l’archaïsme
-tout cons¬ pire à
+tout conspire à
-notre jeu¬ nesse, bercé
+notre jeunesse, bercé
-les trouvonsnous ravissants,
+les trouvons-nous ravissants,
-écho loin¬ tain venu
+écho lointain venu
-et scep¬ tique, se
+et sceptique, se
-une ressem¬ blance frappante,
+une ressemblance frappante,
-leur im¬ prime en
+leur imprime en
-variété. “ Ici,
+variété. « Ici,
-plus parti“ culièrement l’allégresse.
+plus particulièrement l’allégresse.
-de “ l’émotion,
+de l’émotion,
-bourguignon “ brille
+bourguignon brille
-noëls méri“ dionaux sont
+noëls méridionaux sont
-la “ France
+la France
-pénètre “ jusqu’à l’âme. ” Graves
+pénètre jusqu’à l’âme. » Graves
-enfants tapa¬
+enfants tapa-
-a préfacé geurs,
+12 PRÉFACE geurs,
-se tem¬ père cependant,
+se tempère cependant,
-de mé¬ moire, se
+de mémoire, se
-croyons ferme¬ ment reconnaître,
+croyons fermement reconnaître,
-ces No’èls anciens
+ces Noëls anciens
-la Nouvelle-France., les
+la Nouvelle-France, les
-grands aïeux,—Français-canadiens du
+grands aïeux, — Français-canadiens du
-du dix-huitième,—accourus à
+du dix-huitième, — accourus à
-la conti¬ nue, l’éternise,
+la continue, l’éternise,
-au dé¬ sert, un
+au désert, un
-préface 13
+PRÉFACE 13
-: “Leur mémoire,
+: « Leur mémoire,
-délicieux par¬ fum préparé
+délicieux parfum préparé
-habile. “ Leur
+habile. » « Leur
-d’un festin.” Elle
+d’un festin. » Elle
-dans VEcclésiastique : Memoria fosice in
+dans l’Ecclésiastique : Memoria Josiœ in
-plus fragile,—une fleur, un écho—leurs noms
+plus fragile, — une fleur, un écho — leurs noms
-Québec, 2s décembre j8çç En
+Québec, 25 décembre 1899 En
-STATUETTE EN ItOIS DR L ’ENFANT JÉSUS, APPARTENANT À I,A CHAPELLE DE LA MISSION I1URONNE DE I.A JEUNE LOKETTR
+{{IllustPP|img=Statuette en bois de l’enfant jésus - Chapelle de mission huronne.png|txt=statuette en bois de l’enfant jésus, appartenant à la chapelle de la mission huronne de la jeune lorette}}
-! noels anciens"** fi\t»K\t,.A\tg I.
+{| class="wikitable centre" |- | | NOËLS ANCIENS DE LA NOUVELLE FRANCE |} I.
-1645 (1), je
+1645 , je
-: “ Le premier
+: « Le premier
-Ferté (2) fai¬ sait la
+Ferté faisait la
-pas d’ac¬ cord quand
+pas d’accord quand
-à l’Eglise. Nous
+à l’Église. Nous
-le TeDeum, et
+le Te Deum, et
-messe. ” J’avoue
+messe. » J’avoue
-présent im¬ possible de
+présent impossible de
-deux airs,—Ve¬ nez, mon Diezt.,—mentionné dans
+deux airs, — Venez, mon Dieu., — mentionné dans
-Chantons Noë, 011 me
+Chantons Noé, on me
-l’église pa¬ roissiale de
+l’église paroissiale de
-i6 NOET.S ANCIENS
+16 NOËLS ANCIENS
-à Vusage du
+à l’usage du
-! (i) Puisque c ’est notre
+! Puisque c’est notre
-là qu’il nous
+là qu’Il nous
-Dans l’Eglise respecté,
+Dans l’Église respecté,
-Poursuivons d ’un grand
+Poursuivons d’un grand
-Christe. (i) Noei, No’è, Noe,
+Christe. Noei, Noë, Noe,
-Noël !—Au seizième
+Noël ! — Au seizième
-on di¬ sait encore
+on disait encore
-Rabelais, 1 ’un des
+Rabelais, l’un des
-le pre¬ mier couplet ; Au
+le premier couplet : Au
-Nau, .\tCar\tle\tjour\test\tfériau.
+Nau, Car le jour est fériau.
-NOELS ANCIENS r7 Saluons
+NOËLS ANCIENS 17 Saluons
-: Chp’STK. Il
+: Christe. Il
-: Kyiiie. Tâchons
+: Kyrie. Tâchons
-: Kyrie, Tous
+: Kyrie. Tous
-: Kyrie, (i). Tel
+: Kyrie. . Tel
-Cantiques à.l’usage du
+Cantiques à l’usage du
-Belley, jième par¬ tie, 3ièiue noël, air No 10,
+Belley, 3ième partie, 3ième noël, air N° 10,
-Lyon —J. B.
+Lyon — J. B.
-Cie, 1848. Ce cantique
+Cie, 1848.<p>Ce cantique
-Belley. L’cditeur du
+Belley. L’éditeur du
-dix-septième siècle. Ce vieil
+dix-septième siècle.<p>Ce vieil
-des Knfants Trouvés {Spéciale degli Innoccnti), dans
+des Enfants Trouvés (Spedale degli Innocenti), dans
-représente VAdoration des
+représente l’Adoration des
-Gloria iu excclsis Deo écrit sous
+Gloria in excelsis Deo écrit... sous
-belle ré¬ clame pour
+belle réclame pour
-i8 NOELS ANCIENS
+18 NOËLS ANCIENS
-l’église parois¬ siale—Notre-Dame de Recouvrance—ayant été incen¬ diée cinq
+l’église paroissiale — Notre-Dame de Recouvrance — ayant été incendiée cinq
-juin 164.0. Ce
+juin 1640. Ce
-Noël pro¬ chaine, 1899.
+Noël prochaine, 1899.
-des Noels Anciens de LA Nouvelle-France—des noëls
+des Noëls Anciens de La Nouvelle-France — des noëls
-: “ On sonna
+: « On sonna
-Noël â onze
+Noël à onze
-à l’élé¬ vation de
+à l’élévation de
-minuit. ” etc.
+minuit. » etc.
-mégathérium anté¬ diluviens. Il
+mégathérium antédiluviens. Il
-d’animaux gi¬ gantesques. Voilà
+d’animaux gigantesques. Voilà
-chanté â Québec,
+chanté à Québec,
-deux syllabes— Mortels—me l’avait
+deux syllabes — Mortels — me l’avait
-à l ’’usage du
+à l’usage du
-Québec (1.) Bien
+Québec . Bien
-pas si¬ gné, l’auteur
+pas signé, l’auteur
-connu. (1)\tA Québec.—Imprimé à
+connu. À Québec. — Imprimé à
-Nouvelle Imprimerie—Hall des Francs-Maçons—1819. Je 11e crois
+Nouvelle Imprimerie — Hall des Francs-Maçons — 1819. Je ne crois
-proposition —unanimement acceptée
+proposition — unanimement acceptée
-les bibliophiles—de considérer
+les bibliophiles — de considérer
-au Ca¬ nada avaiit 1820,
+au Canada avant 1820.
-20 NOEI-S ANCIENS
+20 NOËLS ANCIENS
-ce recueil—pour éviter
+ce recueil — pour éviter
-douane —n’était-il imprimé
+douane — n’était-il imprimé
-se nom¬ mait Jean-Denis
+se nommait Jean-Denis
-la Révo¬ lution Française
+la Révolution Française
-sa vieil¬ lesse, le
+sa vieillesse, le
-Père Daulè,—c’est ainsi
+Père Daulé, — c’est ainsi
-la po¬ pulation de Québec, d’aceord en
+la population de Québec, d’accord en
-clergé, ap¬ pelait le vénérable octogénaire—le bon
+clergé, appelait le vénérable octogénaire — le bon
-entendre der¬ rière lui.
+entendre derrière lui.
-en ap¬ parence indomptable,
+en apparence indomptable,
-: “ Mon Dieu ! ” Le
+: « Mon Dieu ! » Le
-qui poi¬ gnarde, il lui enfonce.... un
+qui poignarde, il lui enfonce... un
-la poi¬ trine. Avant
+la poitrine. Avant
-NOElS ANCIENS ai pàyâ ses
+NOËLS ANCIENS 21 paya ses
-d’auberge ail village,
+d’auberge au village,
-des Ecu¬ reuils, de
+des Écureuils, de
-à 1832—vingt-six ans —il fut
+à 1832 — vingt-six ans — il fut
-de Cantiques, à l ’usage du
+de Cantiques à l’usage du
-en 1819. sous
+en 1819, sous
-à l’Ancieniie Lorette,
+à l’Ancienne Lorette,
-son pro¬ tégé, où
+son protégé, où
-86 ans. Jean-Denis Daulé
+86 ans.<p>Jean-Denis Daulé
-en no¬ vembre 1765.
+en novembre 1765.
-femme, Ony,
+femme, — Ony,
-vivre honora¬ blement. Jean-Denis
+vivre honorablement. Jean-Denis
-la no¬ blesse seule
+la noblesse seule
-à 1 ’âge de
+à l’âge de
-la constitu¬ tion civile,
+la constitution civile,
-quitta secrète¬ ment Paris,
+quitta secrètement Paris,
-en Angleterre.\t. (2) Toutefois
+en Angleterre. Toutefois
-L’Immaculée Conception,, comme Pat-
+L’Immaculée Conception, comme l’at-
-22 NOELS ANCIENS
+22 NOËLS ANCIENS
-Cent Associés (i). Ce
+Cent Associés. Ce
-qu’une • paraphrase
+qu’une paraphrase
-Domini, rec’ tas facite
+Domini, rectas facite
-Dei nostn. Omnis vallis exallabitur, et
+Dei nostri. Omnis vallis exaltabitur, et
-et ernnt prava in directa., et
+et erunt prava in directa, et
-Domini locntmn est.—Ch. 40,
+Domini locutum est. — Ch. 40,
-5. “ On
+5. « On
-plaine. “ Abaissez
+plaine. « Abaissez
-routes. “ La
+routes. « La
-notre Sauveur.” testent
+notre Sauveur. » testent
-de “ l’église
+de l’église
-et ‘ ‘ Concession
+et Concession
-Des Portes)—étude de
+Des Portes) — étude de
-Québec ’ ’ Cf ’.—Jour¬ nal des Jésuites, annoté
+Québec » Cf : — Journal des Jésuites’’, annoté
-janvier 1640; son
+janvier 1640 ; son
-27 dé¬ cembre 1639. (1) Il
+27 décembre 1639. Il
-la Maiso?i de
+la Maison de
-à Qué¬ bec, en
+à Québec, en
-NOELS ANCIENS
+NOËLS ANCIENS
-s’aplanisse, Egalez, s’il
+s’aplanisse, Égalez, s’il
-que s’adoucisse\t• Tout cliemin raboteux,
+que s’adoucisse Tout chemin raboteux,
-Ce qu ’il faut
+Ce qu’il faut
-vertus, c ’est combler
+vertus, c’est combler
-; Egaler la
+; Égaler la
-la Biblio¬ thèque Nationale
+la Bibliothèque Nationale
-24 NOEtS ANCIEN^ Pat bonheur,
+24 NOËLS ANCIENS Par bonheur,
-ce Canti¬ que remarquable,
+ce cantique remarquable,
-Nouveau re¬ cueil de
+Nouveau recueil de
-à l ’usage du
+à l’usage du
-et lesNo’èls Nouveaux (1701-17x0) du
+et les Noëls Nouveaux (1701-1710) du
-fécond compositeur—(ils sont
+fécond compositeur — (ils sont
-de 221)—il y
+de 221) — il y
-personnages. Après
+personnages. {{bloc centré| Après
-Mort ! J’avais
+Mort !}} J’avais
-la cathé¬ drale (aujourd’hui
+la cathédrale (aujourd’hui
-y célé¬ brait les
+y célébrait les
-grand écri¬ vain, l’abbé
+grand écrivain, l’abbé
-Ferland. A Voffer¬ toire de
+Ferland. À l’offertoire de
-la maî¬ trise chanta
+la maîtrise chanta
-le can¬ tique de
+le cantique de
-prêtre émi¬ nent, fin
+prêtre éminent, fin
-NOKtS ANCÏENS Lagacé, (i) Principal
+NOËLS ANCIENS 25 Lagacé, Principal
-de tiès noble
+de très noble
-musique â un
+musique à un
-choses, d’é¬ vénements ou
+choses, d’événements ou
-la nmsique ?
+la musique ?
-? Peutêtre. Mais
+? Peut-être. Mais
-l’influence sympa¬ thique des
+l’influence sympathique des
-ne de¬ meure-t-il pas
+ne demeure-t-il pas
-tel re¬ frain de
+tel refrain de
-ou mélancolique? Toute
+ou mélancolique ? Toute
-en écou¬ tant, à
+en écoutant, à
-le Reciteil de ‘(1) Aux
+le Recueil de Aux
-26 NOEtS ANCIENS
+26 NOELS ANCIENS
-Tout .se réduit â une
+Tout se réduit à une
-: “ Cantiques spirituels
+: « Cantiques spirituels
-les “ points
+les points
-morale chré“ tienne, composés
+morale chrétienne, composés
-airs d ’opéras, de vaudevilles “ très
+airs d’opéras, de vaudevilles très
-de l ’Eglise!" La
+de l’Eglise. » La
-Nicolas LeClere, est
+Nicolas LeClerc, est
-de Cen¬ taures, du
+de Centaures, du
-avec audessous le
+avec au-dessous le
-: Allegretto. t: Mortels, pré-pa-rez - vous, le Sei-gneur va paW:L= £ :t=t: vins bien - faits, Ve- nez le raî - tre, Il
+: <score raw vorbis=1> \score { \relative c’’ { \time 3/4 \autoBeamOff \clef treble \override Rest #’style = #’classical \tempo \markup { \fontsize #-2 \italic Allegretto.} e e8 f e d | c2 e4 | g2 g4 | d2 f4 \break e2 e4 | e e8 f e d | c2 e4 | g2 g4 \break d2 f4 | e2. \bar ":|:" e4 e c | f( e) d \break \grace {c8} b4 g c | d8 c d e d4 | e e c \break f( e) d | \grace {c8} b4 g c | c2. \bar "|." } \addlyrics { Mortels, _ pré -- pa -- rez -- vous, le | Sei -- gneur | va pa -- raî -- tre, | Il
-combler de ses dire convous pro - met - tre
+combler _ de | ses di -- vins bien -- faits, Ve -- nez le re -- con -- naî -- tre, Se donnant _ à ja -- mais, il dai -- gne vous pro -- met -- tre
-paix.
+paix. } \layout{ indent = 0\cm line-width = #120 \set fontSize = #-2 \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) } %layout \midi { } } %score \header { tagline = ##f} </score>
-NOEtS ANCIENS 27 Je
+Je
-telle qti’écrite par
+telle qu’écrite par
-comparées, inté¬ resseront peut-être
+comparées, intéresseront peut-être
-musiciens. Allegretto. r—?\—*—fv-, -+—9—é1 11 ■. 1 % 1 •L. 1 V 1 _U Mortels, pré-pa-rez-vous, le Sei-gneur va paMjêZ Mraî- tre,
+musiciens. <score raw vorbis=1> \score { \relative c’’ { \time 3/8 \clef G \key g \major \autoBeamOff \tempo \markup {\fontsize #-2 \italic "Allegretto."} b8 b16 c \stemUp b a | \stemUp g8. a16 b8 | b8 a b | \break \stemNeutral c8 b4 | b8 b16 c \stemUp b a | g8. a16 b8 | \break b8 a \stemNeutral d | b4. \bar "||" d8 b g | c[( b)] a | \break g8 d g | a16 g a \stemUp b a8 | \stemNeutral d \stemUp b g | \break \stemNeutral c8[( b)] a | g d fis | g4. \bar "|." } \addlyrics { Mortels, _ pré -- pa -- rez- vous, le Sei -- gneur va pa- raî -- tre,
-vous corn - bler
+vous com -- bler
-ses Yfl h m \t r — - * 1 Tt-J-\t» Æ * P m J fm 0 9 y . f P ÿ . 1 r- ■ " * y 0 : di - vins bien- faits, * Ve-nez le -N— Hre - con —\tht—: nai ,î - tre, Se don-nant à ja- mais, Il dai- gne * m vous pro met - tre La paix ! Et
+ses di -- vins bien -- faits, Ve -- nez le re -- con- naî -- tre, Se don -- nant à ja -- mais, Il dai -- gne vous pro -- met -- tre La paix_! } %lyrics \layout{ indent = 0\cm line-width = #120 \set fontSize = #-2 \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) } %layout \midi { } } %score \header { tagline = ##f} </score> Et
-le noel ancien
+le noël ancien
-ÎIL Le
+III. Le
-des J’esuites est
+des Jésuites est
-1647. “ La
+1647. « La
-assemblâmes â l’ordinaire, c’est-à-dire â onze
+assemblâmes à l’ordinaire, c’est-à-dire à onze
-cantica, Hcec dies ou Hœc. nox est (1) et
+cantica, Hæc dies ou Hæc nox est et
-pueri Dominum—Sancta etimmaculata et
+pueri Dominum — Sancta et immaculata et
-his quœ dicta
+his quæ dicta
-Item —(de nouveau) Hœc nox
+Item — (de nouveau) Hæc nox
-Lauda Jérusalem Domi¬ num., répétant
+Lauda Jerusalem Dominum, répétant
-et, â l’issue,
+et, à l’issue,
-coups ait Te
+coups au Te
-heures. Moi—(Jé¬ rôme Lalemant)—ma troisième
+heures. Moi — (Jérôme Lalemant) — ma troisième
-boulangers. “ Il
+boulangers. « Il
-salut Hœc nox est 011 Hœc dies,
+salut Hæc nox est ou Hæc dies,
-un noel, Tantum
+un noël, Tantum
-trois heures.” A partir
+trois heures. » À partir
-un si¬ lence absolu
+un silence absolu
-cette an¬ tienne : Hœc dies
+cette antienne : Hæc dies
-et lœtemur in
+et lætemur in
-minuit. ‘ ‘ La
+minuit. « La
-des ma¬ tines qui
+des matines qui
-heures. ’ ’ —Journal des
+heures. » — Journal des
-IV. /\t.\txt.TiAûnm\tcélèbre par
+IV. 1649 ! Millésime célèbre par
-grand d«^’m"“o«v«n^»ce, Jean
+grand des martyrs de la Nouvelle-France, Jean
-de 1 illustre jésuite
+de l’illustre jésuite
-disais nas qu’on
+disais pas qu’on
-au pdonenx missionnaire
+au glorieux missionnaire
-noël huron—Iks&s A H ato N nia Jésus est ne !—(i). Les
+noël huron — Ies8s AHATONNIA — Jésus est né ! — . Les
-dans nu précieux manuscril du
+dans un précieux manuscrit du
-jésuite Etienne-Tliomas Girault de Ville¬ neuve 11747*17*24) missionnaire
+jésuite Étienne-Thomas Girault de Villeneuve, (1747-1794) missionnaire
-les Huions de la **v *• * v 1 t, * / t / / / • ’\t.\t-\tV*1\t1 • V 1\t, Jeune Lorettc. C’est
+les Hurons de la Jeune Lorette. C’est
-française. (2) Klie appartient
+française. Elle appartient
-exactement, an premier
+exactement, au premier
-tonalité gré¬ gorienne. La
+tonalité grégorienne. La
-Ragueneau cil est l’auteur.—Brébeuf et
+Ragueneau en est l’auteur. — Brébeuf et
-linguistique. m I.vs sauvages
+linguistique. Les sauvages
-chichigouanne, “espèce de •’ tiuidwur, de
+chichigouanne, « espèce de tambour, de
-composé “ d’nn cercle
+composé d’un cercle
-peaux nldemtmt étendues de* part
+peaux rapidement étendues de part
-grains ’• de
+grains de
-bruit. *’ l.e diamètre
+bruit. Le diamètre
-ou “environ ;
+ou environ ;
-Ils •• ne
+Ils ne
-en ‘ fuira/»*) mais
+en Europe) mais
-les *’ ctuîlimx qui
+les cailloux qui
-du * bord,
+du bord,
-monde danse.” —hagard : //isfotir du
+monde danse. » — Sagard : Histoire du
-page 474—Paris, 1636. i.JiV’\t’t’avaient\taucun\tsoupçon de la méCt ne lûLïr » a’e’,-nCe!,fcndant P°ur la
+page 474 — Paris, 1636. Les Sauvages du Canada n’avaient aucun soupçon de la mélodie. Ils possédaient cependant pour la
-oreille qn’ib apprenaient en chantant\tenseigner leurs prières,
+oreille et une mémoire merveilleuses. Les missionnaires, utilisant ces dons naturels, en profitèrent pour leur enseigner leurs prières qu’ils apprenaient en chantant.
-3° NOELS ANCIENS (i) IES8S AHATONNIA -#—0h-g—s_| g p liEEfat qpE=pr== -y—ÿ—0—f*—»—#=P—#-A—Pv■V—t ■V—*r.-i7/. a tempo. #■ *i ^ fv -F0—g\t0 -y—-V-y fc; Cette
+30 NOËLS ANCIENS IES8S AHATONNIA <score raw vorbis=1> \score { \relative c’ { \tempo \markup { \fontsize #-2 \italic "Allegretto."} \time 2/4 \autoBeamOff \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) \partial 8 e8 | a8 \stemUp b \stemNeutral c d | c8([ b]) a g \break a8 a \stemUp b g | a4 r8 e | a8 b \stemNeutral c d \break c8([ b]) a g | a8 a \stemUp b g | a4 r8 a \break \stemNeutral e’ e b c | d8.([ c16]) b8 b | c b a a \break b4 a8^\markup{ \italic "rall."}([ g]) | e^\markup{ \italic "a tempo."} a a4 | g8 f e4 | a4 g8 e \break a a a \stemUp b | \stemNeutral c d e e, | a4 r \bar "|." } \layout{ indent = 0\cm line-width = #120 \set fontSize = #-2 \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) } %layout \midi { } } %score \header { tagline = ##f} </score> Cette
-seizième siècle—Une jetine pucelle—air sur
+seizième siècle — Une jeune pucelle — air sur
-: (i) Le
+: Le
-alphabétique, repré¬ sente le
+alphabétique, représente le
-en français.\t’
+en français.
-NOELS ANCIENS 31 h* A —0—*—1—1_1ZÉZ =t l=F t Æt~= L’Auge; En-te mis nia voix li - dè le, Pas-teur suisAft’-q - q—: r\tm\t•\tF—, —0\tp—|\t1\t t f= ^ : t |=q 1moi, Viens té- moi-gner ton zè le Au \tj22\t c2 -v-Gh. di » vin
+<score raw vorbis=1> \score { \relative c’’ { \time 2/2 \clef G \key f \major \autoBeamOff \override TupletBracket #’bracket-visibility = ##f \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) \partial 4 a4 | d e f g | f2( \tupletUp \times 2/3 { e4) d cis } | d2 e | \break a,2. a4 | d e f g | f2( \times 2/3 { e4) d cis } | \break d2 e | a,1 \bar "||" a’2 a4. g8 | f2. c4 | \break f4. g8 a4 a | g2 e4 e | f4. e8 d4 d | \break e2 cis4. cis8 | d4 d e4. f8 | d1 \bar "|." } \addlyrics { \override LyricText #’self-alignment-X = #1 \markup { \italic { L’Ange : } En } -- tends ma voix fi -- dè -- le, Pas -- teur suis- moi, Viens té -- moi -- gner ton zè -- le Au di -- vin
-é - ta - ble,
+é -- ta -- ble,
-re - dou¬ ta - ble Est hom- me com - me toi. (a) (a) Furieux
+re -- dou- ta -- ble Est hom -- me com -- me toi. } %lyrics \layout{ indent = 0\cm line-width = #120 \set fontSize = #-2 \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) } %layout \midi { } } %score \header { tagline = ##f} </score> Furieux
-le Pas¬ teur envoie Y Ange au
+le Pasteur envoie l’Ange au
-: Quel crieur
+: {{bloc centré|Quel crieur
-tes sornettes. C’est
+tes sornettes, C’est
-perdu, Qu’un. Dieu
+perdu, Qu’un Dieu
-est jolie. La
+est jolie, La
-saillie D’uu esprit morfondu ! Suivent dix autre.s couplets
+saillie D’un esprit morfondu !}} Suivent dix autres couplets
-ce ton, Cf
+ce ton. Cf
-: Noels nouveaux,
+: Noëls nouveaux,
-et 15.\t_ J’ignore
+et 15. J’ignore
-savant ab¬ bé ait
+savant abbé ait
-son Encyclo¬ pédie Thêologique,
+son Encyclopédie Théologique.
-32 NOELS ANCIENS
+32 NOËLS ANCIENS
-tson8e Ies8.s ahatonnia
+tson8e Ies8s ahatonnia
-Ennonchien skSatrihotat n’onSandilonrachatha Ies8s ahatonnia. (1er) Aloki
+Ennonchien sk8atrihotat n’on8andilonrachatha Ies8s ahatonnia. (ter) Aloki
-8arie (i) onna8ak8eton
+8arie onna8ak8eton
-ontahonrask8a d’hatirihSannens Tichion halonniondetha onliSa achia
+ontahonrask8a d’hatirih8annens Tichion halonniondetha onli8a achia
-te hahahakSa tichion halonniondetha Ies8,s ahatonnia.
+te hahahak8a tichion halonniondetha Ies8s ahatonnia.
-sken .\tIes8e\tahatonnia.\t(ter) Onne
+sken Ies8e ahatonnia. (ter) Onne
-Ahatichiennonniannon kahacliiahandialon Te
+Ahatichiennonniannon kahachiahandialon Te
-Te ekSatatennonten ahek8achiendaen Ti hek8antionronk8annion de sonSentenrade 8toleti skSannonhSe ichierhe
+Te ek8atatennonten ahek8achiendaen Ti hek8annonronk8annion de son8entenrade 8toleti sk8annonh8e ichierhe
-(ter) (i) Sarie pour
+(ter) 8arie pour
-Jésuites, toine II,
+Jésuites, tome II,
-colonne, ijième ligne.
+colonne, 13ième ligne.
-NOELS ANCIENS 33 JÉSUS
+JÉSUS
-! Ecoutez les
+! Écoutez les
-l’étoile. J ésus est
+l’étoile. Jésus est
-l’étoile. J ésus est
+l’étoile. Jésus est
-sincèrement. J ésus est
+sincèrement. Jésus est
-vœux, Ecoutez-Le. Il
+vœux, Écoutez-Le. Il
-en revien¬ nent à
+en reviennent à
-Paul Tsa8enhohi—[Phom¬ me qui
+Paul Tsa8enhohi — (l’homme qui
-très perçant)—répond, en fran¬ çais, au
+très perçant) — répond, en français, au
-Picard Tahoürhench’e, (le point die jour),
+Picard Tahourhenché, (le point du jour),
-34 NOELS ANCIENS
+34 NOËLS ANCIENS
-enthousiastes n’éveil¬ lera-t-il point
+enthousiastes n’éveillera-t-il point
-langue morte— l’idiome
+langue morte — l’idiome
-ses ancêtres—et lui
+ses ancêtres — et lui
-aux éches mêmes
+aux échos mêmes
-de ca NouvëeceFrance au
+de la Nouvelle-France au
-Silence, ciel; silence,
+Silence, ciel ; silence,
-ou Paîné du
+ou l’aîné du
-en arché¬ ologie, aussi
+en archéologie, aussi
-silence, terre^ ne
+silence, terre, ne
-capucin Mar¬ tial de
+capucin Martial de
-après 1750? Nullement.
+après 1750 ? Nullement.
-et chape¬ lain d’honneur
+et chapelain d’honneur
-une se¬ conde édition
+une seconde édition
-silence, terre., est
+silence, terre, est
-auteur. Ce¬ lui-ci est
+auteur. Celui-ci est
-la se¬ conde moitié
+la seconde moitié
-noëls Orléanais et
+noëls orléanais et
-Victor Pelletier—seconde édition,—Orléans.—-H, Herluison—Libraire éditeur.—17, rue Jeanne-d’Arc. 1877.—La première
+Victor Pelletier — seconde édition, — Orléans. — H, Herluison — Libraire éditeur. — 17, rue Jeanne-d’Arc. 1877. — La première
-36 NOELS ANCIENS
+36 NOËLS ANCIENS
-compté par¬ mi les
+compté parmi les
-tonalité. Phéno¬ mène merveilleux
+tonalité. Phénomène merveilleux
-: “ la musique
+: « la musique
-insu ! ” Elle
+insu ! » Elle
-de ressemblance—le seul assurément—avec le solennel Mi¬ nuit, chrétiens,
+de ressemblance — le seul assurément — avec le solennel Minuit, chrétiens,
-sont digues de
+sont dignes de
-Adam. (1) J’étudiais les belles-lettres au Séminaire de Québec quand j’entendis chanter, pour la première fois, au mi¬ (1) Ce
+Adam. Ce
-François-Xavier Pichette—née Rose
+François-Xavier Pichette — née Rose
-Lima Belleau—chanta pour
+Lima Belleau — chanta pour
-musicien :\t’ Québec,
+musicien : Québec,
-monsieur M" y ranci, Je
+monsieur Myrand, Je
-du “ Courrier du Canada, et
+du « Courrier du Canada », et
-tenais l’orgtie. C’était
+tenais l’orgue. C’était
-primeur pour.le publie de
+primeur pour le public de
-ville. .Le Noël
+ville. Le Noël
-précédé d’ùri ser¬ mon. M.
+précédé d’un sermon. M.
-précédente, avec.
+précédente, avec
-NOELS ANCIENS 37 nuit
+nuit
-la cha¬ pelle particulière
+la chapelle particulière
-le recueil¬ lement qu’elle
+le recueillement qu’elle
-absolument. “ Le silence priait, ” eût
+absolument. « Le silence priait », eût
-dans l’assis¬ tance muette
+dans l’assistance muette
-: Silence,
+: {{bloc centré| Silence,
-terre, .\tDemeurez dans
+terre, Demeurez dans
-! En
+! }} En
-acte d’’Athalie :
+acte d’Athalie :
-; ierre, prêle l’oreille
+; terre, prête l’oreille
-y lit scs débuts
+y fit ses débuts
-une fOte de Noël Mais
+une fête de Noël... Mais
-compliments. Krniîst Gagnon.
+compliments. Ernest Gagnon.
-William Slieppard (née Desbarat/.) mère
+William Sheppard (née Desbaratz) mère
-G. Slieppard. Madame
+G. Sheppard. Madame
-septembre 189g. Les
+septembre 1899. Les
-: “ Madame Picliette a
+: « Madame Pichette a
-de long-nos années
+de longues années
-faubourg “ St-Jean-Baptis’te, et
+faubourg St-Jean-Baptiste, et
-services “ qu’elle
+services qu’elle
-le “ concours
+le concours
-maintes eircon‘ ‘ stances. ’1 Aussi’ Y Union Musicale,
+maintes circonstances.» Aussi l’Union Musicale,
-à ceuxlà qui
+à ceux-là qui
-38 NOELS ANCIENS
+38 NOËLS ANCIENS
-en sour¬ dine, mais
+en sourdine, mais
-donc l’écoutait? Inattention fascinée
+donc l’écoutait ? L’attention fascinée
-: Un
+: {{Bloc centré| Un
-! La
+! }} La
-Il sՎ coule bien
+Il s’écoule bien
-silence abso¬ lu, puis
+silence absolu, puis
-entier. L’ef¬ fet de
+entier. L’effet de
-seule lec¬ ture de
+seule lecture de
-poésie séculaire,— de
+poésie séculaire, — de
-strophes harmo¬ nieuses semblent
+strophes harmonieuses semblent
-chef-d’œuvre. Silence,
+chef-d’œuvre. {{bloc centré/o| Silence,
-les Ecritures. Il
+les Écritures. Il
-!
+! }}
-NO Kl.S ANTIKNS 39 A minuit,
+À minuit,
-; Kn ce
+; En ce
-croirait aujourtl’hui, I If las !
+croirait aujourd’hui, Hélas !
-une ftable, Pour
+une étable, Pour
-roseaux, lit c’est cet ftat lamentable
+roseaux, Et c’est cet état lamentable
-humaine sagesse! La
+humaine sagesse ! La
-! LTvternel, enfant
+! L’Éternel, enfant
-! Lu Dieu
+! Un Dieu
-est A Lui ! (’.laçons, frimas,
+est à Lui ! Glaçons, frimas,
-! suspende/ votre
+! suspendez votre
-votre coeur. Il
+votre cœur. Il
-préférence. II naît
+préférence. Il naît
-! Assemblons.nous, pleins
+! Assemblons-nous, pleins
-Mettre il ses
+Mettre à ses
-est A Lui !
+est à Lui ! </div>
-4o NOELS ANCIENS
+40 NOËLS ANCIENS
-conquête. ’\tChantons\ttous aujourd’hui
+conquête. Chantons tous aujourd’hui
-! (i) L’enthousiasme
+! {{bloc centré/f}} L’enthousiasme
-: Noël,
+: {{bloc centré| Noël,
-! Noël
+! }} Noël
-du MoyenAge devenu
+du Moyen-Âge devenu
-l’humanité. Noël! Noël! C’était
+l’humanité. Noël ! Noël ! C’était
-demeuré l’accla¬ mation de l’Eglise aux
+demeuré l’acclamation de l’Église aux
-noël. “ Faites “ bien
+noël. « Faites bien
-me dit-il— et
+me dit-il — et
-ce point— “ faites
+ce point — faites
-n’appartient “ pas
+n’appartient pas
-au “ premier
+au premier
-grégorienne. “ Voilà
+grégorienne. Voilà
-d’un bémol.” (i) Cf: Mgr
+d’un bémol. » Cf : Mgr
-des No’èls, pages
+des Noëls, pages
-NOËLS ANCIENS SILENCE, CIEL; SILENCE, TERRE. 41 A11 (la 11 ta. -g-—*— --Iv-vttf \t\U " \t Si - len - ce, ciel; si len - ce ■■ 0 * 0 - —T’N\t.r—V vz*—y—E— * 0 0 0 ter - re, De - meu - rez
+NOELS ANCIENS 41 SILENCE, CIEL ; SILENCE, TERRE. <score raw vorbis="1" midi="1" > \score { \relative c’’ { \tempo \markup {\fontsize #-2 \italic "Andante."} \time 2/4 \autoBeamOff \override TupletBracket #’bracket-visibility = ##f \partial 8 d8 | d c d4 | a8.([ g16]) f8 g \break a8.([ g16]) a8 d | d c d4 | a8([ g]) f g \break a4 r8 a | d8. f16 e8. c16 | d8. f16 e8. d16 \break c8. b16 a8. g16 | \times 2/3 { a8([ b]) c} a8.([ g16]) | a4 r8 a \break d8. d16 c8. c16 | f,4 g | a8. a16 \tupletDown \times 2/3 { a8 g a} \break f8.([ e16]) d8\fermata a’^\markup {\fontsize #-1 \italic "a tempo."} | d8. f16 e8. d16 | c8. b16 a8 a \break d8. f16 e8. d16 | \tupletUp \times 2/3 { c8([ d]) e} d4 \bar "|." } \addlyrics { Si -- len -- ce, ciel_; si -- len -- ce ter -- re, De -- meu -- rez
-l’é - ton- nement:\tUn\tDieu\tpour\tnous\tse\tfait\ten-fant.\tL’a¬ mour, vainqueur en
+l’é -- ton -- ne- ment_: Un Dieu pour nous se fait en -- fant. L’a- mour, vainqueur _ en
-mys - tè -JE •’ • •• « : : :t —n-v-KH 5 y. ? tr 0 ■ 1 i %j ■0. é -0-ÿ~-ï \t.9.\t -1 Ê cap - tive au - jour - d’hui, Tan - dis que tou-te la a tempo. -Jt -0-Vr 4V--A•0 -yter - re,
+mys -- tè -- re, Le cap -- tive au -- jour -- d’hui, Tan -- dis que tou -- te la ter -- re,
-tou - te
+tou -- te
-à Lui,Que tou - te
+à Lui, Que tou -- te
-à Lui)
+à Lui_! } %lyrics \layout{ indent = 0\cm line-width = #120 \set fontSize = #-2 \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) } %layout \midi { } } %score \header { tagline = ##f} </score>
-VI. La
+42 NOËLS ANCIENS {{t2mp|{{rom-maj|VI|6}}.}} La
-du Sémi¬ naire de
+du Séminaire de
-messe inti¬ tulée : Deo Jnfanti, et
+messe intitulée : Deo Infanti, et
-Paris. Elevé au
+Paris. Élevé au
-de Mont¬ réal. En
+de Montréal. En
-nommé cha¬ pelain de
+nommé chapelain de
-Doctrine Chré¬ tienne. Actif
+Doctrine Chrétienne. Actif
-méritée d’ora¬ teur. Ce
+méritée d’orateur. Ce
-le dfernier aussi
+le dernier aussi
-grand suc¬ cès la
+grand succès la
-maître. “ Personne
+maître. « Personne
-que lui,” écrivait
+que lui, » écrivait
-NOEES ANCIENS
+NOELS ANCIENS
-l’abbé Lazare-A rsène Barbarin, “personne mieux
+l’abbé Lazare-Arsène Barbarin, « personne mieux
-lui “ ne
+lui ne
-ne l’appré“ ciait plus
+ne l’appréciait plus
-d’aucun instru“ ment, dans
+d’aucun instrument, dans
-à pre“ mière vue,
+à première vue,
-si compli“ quée qu’en
+si compliquée qu’en
-sa composition.” Egalement familier
+sa composition.» Également familier
-qu’on pour¬ rait appeler
+qu’on pourrait appeler
-un bon¬ heur et
+un bonheur et
-connaissances théo¬ riques et
+connaissances théoriques et
-la com¬ position d’une
+la composition d’une
-un musi¬ cien français
+un musicien français
-de noêls,—pour trois
+de noëls, — pour trois
-ne tar¬ da pas
+ne tarda pas
-à l’enseigne¬ ment particulier,
+à l’enseignement particulier,
-44 KOELS ANCIENS
+44 NOËLS ANCIENS
-plus nom¬ breux encore,
+plus nombreux encore,
-la Pente¬ côte, plusieurs
+la Pentecôte, plusieurs
-etc. (i) La
+etc. La
-en entier—chant et accompagnement—sur d’anciens
+en entier — chant et accompagnement — sur d’anciens
-noëls. “ C’est, nous
+noëls. « C’est, nous
-une con“ naissance parfaite
+une connaissance parfaite
-de “ style
+de style
-composé “ cette
+composé cette
-différents, distri“ bués en
+différents, distribués en
-moins “ trois
+moins trois
-Perrault. “ L’omission
+Perrault. L’omission
-suffisamment con“ nus au
+suffisamment connus au
-une quin“ zaine d’autres
+une quinzaine d’autres
-Choron. “ Dans
+Choron. Dans
-les “ paroles,
+les paroles,
-plus “ différent.
+plus différent.
-pour “ éviter
+pour éviter
-dans “ le
+dans le
-plagiat. “ Si
+plagiat. Si
-il “ ne
+il ne
-tout particulière“ ment et
+tout particulièrement et
-auteurs, “ qui
+auteurs, qui
-de commun.” Je
+de commun.» Je
-messes (i)\tCf :
+messes Cf :
-des Musiciens,—Supplé¬ ment et
+des Musiciens, — Supplément et
-Paris, 1880—Librairie Firmin-Didot
+Paris, 1880 — Librairie Firmin-Didot
-émerveillé qu ’il disait
+émerveillé qu’il disait
-45 comparées.de Perrault
+45 comparées de Perrault
-de Clioron, non
+de Choron, non
-que l’ana¬ lyse et
+que l’analyse et
-du prêtre-musicien, (i) J’ai voulu
+du prêtre-musicien,J’ai voulu
-de po¬ pularité. Je
+de popularité. Je
-à NotreDame, et
+à Notre-Dame, et
-du pu¬ blic. U y
+du public. Il y
-qu’en cé¬ dant à
+qu’en cédant à
-cet ou¬ vrage. Perrault
+cet ouvrage. Perrault
-la fer¬ veur et
+la ferveur et
-en cha¬ pelle familiale,
+en chapelle familiale,
-belle ver¬ dure de
+belle verdure de
-une Etable de
+une Étable de
-sous le. regard
+sous le regard
-de France—notre inoubliable inèrepatrie—pour les
+de France — notre inoubliable mère patrie — pour les
-langue. ■ (i) Cette
+langue. Cette
-VII, VIII,. IX
+VII, VIII, IX
-Messire J.-J. Perrault
+Messire J.- J. Perrault
-de Noël—Deo Infanti—zt Magnificat
+de Noël — Deo Infanti — et Magnificat
-Messire J.-J. Perrault,
+Messire J.- J. Perrault,
-S. S.—publiés par Mèssire TJ.-A. Barbarin, Ptre S,’S. et-M.’ A, Gôsseliii—-Montréal, 1870.\t ■\t’.\t •\t’
+S. S. — publiés par Messire L.- A. Barbarin, Ptre S, S. et M. A, Gosselin — Montréal, 1870.
-46 NOELS ANCIENS
+46 NOËLS ANCIENS
-que per¬ sonne, de
+que personne, de
-d’un développe¬ ment indéfini.
+d’un développement indéfini.
-notes for¬ mant à
+notes formant à
-saisissant exemple? Mais
+saisissant exemple ? Mais
-intention “ entre les
+intention « entre les
-et 1865,” car
+et 1865, » car
-de Noël—Deo Infanti—à l’origine
+de Noël — Deo Infanti — à l’origine
-de VAgnus Dei.
+de l’Agnus Dei.
-un Magnifi¬ cat. Il
+un Magnificat. Il
-l’œuvre, j’en¬ tends l’œuvre
+l’œuvre, j’entends l’œuvre
-à NotreDame de
+à Notre-Dame de
-Magnificat “ n’en sont
+Magnificat « n’en sont
-riches d’effets.” Telle
+riches d’effets.» Telle
-trop indul¬ gent critique.
+trop indulgent critique.
-recrudescence d’acti¬ vité dévorante
+recrudescence d’activité dévorante
-le con¬ sacre mieux
+le consacre mieux
-le sti¬ mulant de
+le stimulant de
-gloriole inavouée? Erreur
+gloriole inavouée ? Erreur
-prêtre. II la
+prêtre. Il la
-mesura seule¬ ment la
+mesura seulement la
-clocher. E’abbé Perrault
+clocher. L’abbé Perrault
-très près Ea vérité,
+très près. La vérité,
-VII. Eu l’an
+48 NOËLS ANCIENS VII. En l’an
-de VAmour Divin
+de l’Amour Divin
-page-titre, “ par un
+page-titre, « par un
-de “ Jésus, dernière (1) édition,
+de Jésus, dernière édition,
-et augmen“ tée de
+et augmentée de
-divers “ auteurs
+divers auteurs
-entretenir “ et
+entretenir et
-de “ la
+de la
-et unitiveP Puis
+et unitive.» Puis
-dans Vadvis au
+dans l’advis au
-: “ Vous trouverez ensuite “ quelques
+: « Vous trouverez ensuite quelques
-de “ Saint
+de Saint
-doctrine chré“ tienne. Ils
+doctrine chrétienne. Ils
-ceux qtii les “précèdent !
+ceux qui les précèdent !
-les suivent.’ Ce
+les suivent.» Ce
-les siàvent. (1) Petite
+les suivent. Petite
-se trou¬ vent insérés
+se trouvent insérés
-Cantiques Spi¬ rituels de
+Cantiques Spirituels de
-Père .Surin. Ils
+Père Surin. Ils
-la pagi¬ nation régulière
+la pagination régulière
-de pagina¬ tion dans
+de pagination dans
-Florentin Lambert— c’était
+Florentin Lambert — c’était
-de l’éditeur—dont l’esprit
+de l’éditeur — dont l’esprit
-typique, dépas¬ saient de
+typique, dépassaient de
-Cette idée,—vieillotte aujourd’hui,
+Cette idée, — vieillotte aujourd’hui,
-et d’originalité—de battre
+et d’originalité — de battre
-de Brives (1). Mais
+de Brives. Mais
-EUCHARISTIE. Grand Dieu,
+EUCHARISTIE. {{bloc centré/o}}Grand Dieu,
-mortel, Etant de
+mortel, Étant de
-du rôième siècle.
+du 16ième siècle.
-où -son père
+où son père
-le gar¬ dien des
+le gardien des
-couvent où. la
+couvent où la
-5° NOELS ANCIENS
+50 NOËLS ANCIENS
-meurs, j ’ai 1 ’âme ravie,
+meurs, j’ai l’âme ravie,
-; O cieux
+; Ô cieux
-pas vSi j ’aime avec
+pas Si j’aime avec
-états ! Les
+états !{{Bloc centré/f}} Les
-Je ni enpuis plus
+Je n’en puis plus
-Mon coeur scfend! Je me meurs! ne
+Mon cœur se fend ! Je me meurs ! ne
-vulgaires excla¬ mations. Il
+vulgaires exclamations. Il
-que l ’esprit soit
+que l’esprit soit
-suite, â l’houneur et
+suite, à l’honneur et
-et ampou¬ lées par
+et ampoulées par
-langage ch⬠tié de
+langage châtié de
-NOELS ANCIENS
+NOËLS ANCIENS
-et grin¬ cheuse, scrutant
+et grincheuse, scrutant
-pierre précieuse,’ une
+pierre précieuse, une
-On rie saura
+On ne saura
-Ces con¬ trastes délicieux,
+Ces contrastes délicieux,
-les super¬ bes anthèses
+les superbes anthèses
-Pater annuité l’une
+Pater annuit, l’une
-plus célè¬ bres proses
+plus célèbres proses
-Cantiques Spiri¬ tuels de VAmour Divin
+Cantiques Spirituels de l’Amour Divin
-le Révé¬ rend Père Surin (1) de
+le Révérend Père Surin de
-de Bor¬ deaux qui
+de Bordeaux qui
-du coeur humain
+du cœur humain
-fort remar¬ quable pour
+fort remarquable pour
-âmes. Aitssi ses
+âmes. Aussi ses
-d’autres exor¬ cistes qui
+d’autres exorcistes qui
-52 NOELS ANCIENS
+52 NOËLS ANCIENS
-Père Surin? Cette
+Père Surin ? Cette
-fort per¬ plexe, et
+fort perplexe, et
-1664, “revue, corrigée
+1664, « revue, corrigée
-bien approuvèsC etc.
+bien approuvés, » etc.
-ce can¬ tique, admission
+ce cantique, admission
-sérieuse. “ Je
+sérieuse. « Je
-écrivait-il “ à
+écrivait-il à
-mois “ et
+mois et
-moi “ en
+moi en
-; “ à
+; à
-tout court; à
+tout court ; à
-oublier “ tout
+oublier tout
-chez “ moi,
+chez moi,
-! ”—Ra situation
+! » — La situation
-de Conti. avec
+de Conti, avec
-suivies ;—Fondements de
+suivies ; — Fondements de
-; —Cantiques Spirituels
+; — Cantiques Spirituels
-1731 ;—Dialogues spirituels,
+1731 ; — Dialogues spirituels,
-et 675.\t’
+et 675.
-NOËts anciens 53
+NOËLS ANCIENS 53
-convient, Ecoutons comme
+convient, Écoutons comme
-54 NOELS ANCIENS
+54 NOËLS ANCIENS
-plus trait.able Que
+plus traitable Que
-en chemin, (i) (i) Cantiques
+en chemin. Cantiques
-sur un. gentil
+sur un gentil
-nous n ’avons point,
+nous n’avons point,
-ravissante qu ’elle ne
+ravissante qu’elle ne
-VIII. L’année même—1694—où l’on
+NOËLS ANCIENS 55 VIII. L’année même — 1694 — où l’on
-pourrait exis¬ ter entre
+pourrait exister entre
-La Colom¬ bière et
+La Colombière et
-page. Acciden¬ tel en
+page. Accidentel en
-des No’èls anciens
+des Noëls anciens
-la NouvelleFrance, un
+la Nouvelle-France, un
-années 1645,—1646,—1649, —1664, celui
+années 1645, — 1646, — 1649, — 1664, celui
-1649 méfait sou¬ venir d’un
+1649 me fait souvenir d’un
-de l’imagina¬ tion corrige
+de l’imagination corrige
-phénomène 11’est qu’une
+phénomène n’est qu’une
-des acti¬ vités permanentes
+des activités permanentes
-56 NOELS ANCIENS
+56 NOËLS ANCIENS
-noël liuron, et De là Coloinbière le
+noël huron, et De la Colombière le
-même sou¬ venir ? Josepli Séré
+même souvenir ? Joseph Séré
-La Colom¬ bière, (déclaré
+La Colombière, (déclaré
-la Bien¬ heureuse Marguerite-Marie,
+la Bienheureuse Marguerite-Marie,
-qualité d’au¬ mônier, avec
+qualité d’aumônier, avec
-au se¬ cours de
+au secours de
-Phips. “ M. de
+Phips. « M. de
-la con¬ fiance en
+la confiance en
-sainte Vierge.” Ce
+sainte Vierge.» Ce
-de ta Vic¬ toire (1), sermon
+de la Victoire, sermon
-de l’Ileaux-CEufs. Par
+de l’Ile-aux-Oeufs. Par
-Montréal, j ’ai publié
+Montréal, j’ai publié
-de ta Colombière,
+de la Colombière,
-noels Anciens 57
+NOËLS ANCIENS 57
-des Hospita¬ lières de
+des Hospitalières de
-Laval, pre¬ mier évêque
+Laval, premier évêque
-la NouvelleFrance. Après
+la Nouvelle-France. Après
-La Colom¬ bière est
+La Colombière est
-grand #des prédicateurs
+grand des prédicateurs
-la NouvelleFrance. Les
+la Nouvelle-France. Les
-littéraire. “ Né,
+littéraire. « Né,
-vérités évangéliques.” (x) On
+vérités évangéliques. » On
-Nascitur poeta,fiunt oratores.
+Nascitur poeta, fiunt oratores.
-que l ’‘homme naît
+que l’homme naît
-l’aphorisme clas¬ sique. Il
+l’aphorisme classique. Il
-de l’HôtelDieu de
+de l’Hôtel-Dieu de
-58 NOELS ANCIENS
+58 NOËLS ANCIENS
-positivement l’écri¬ ture de
+positivement l’écriture de
-noëls canadiensfrançais de
+noëls canadiens-français de
-; •\tEcoutez-vous ces
+; Écoutez-vous ces
-NOELS ANCIENS
+NOËLS ANCIENS
-! Echauffez-le dans
+! Échauffez-le dans
-toutes Es âmes, (i) Sans
+toutes les âmes, Sans
-Enfant d ’un œil
+Enfant d’un œil
-agir eu père,
+agir en père,
-noël canadienfrançais ?
+noël canadien-français ?
-un can¬ tique du
+un cantique du
-est particulière¬ ment heureuse
+est particulièrement heureuse
-! (i) La
+! La
-disait agréable¬ ment des
+disait agréablement des
-du Sacré-Céeur de Marie. ’ ’
+du Sacré-Cœur de Marie. "
-éo NOEtS ANCIENS
+60 NOËLS ANCIENS
-divins par¬ terres lorsque
+divins parterres lorsque
-lecture. L’En¬ fant Jésus,
+lecture. L’Enfant Jésus,
-pécheurs endurcis—les loups
+pécheurs endurcis — les loups
-du can¬ tique—n’est-ce pas
+du cantique — n’est-ce pas
-Gubbio ?—loup très
+Gubbio ? — loup très
-italienne, (i) Ce
+italienne, Ce
-radieux sym¬ bole ?
+radieux symbole ?
-lesquelles l’Eglise raconte,
+lesquelles l’Église raconte,
-son Brcviairc, la
+son Bréviaire, la
-humanitas Salvatoris? Les
+humanitas Salvatoris ? Les
-air ou chantait
+air on chantait
-cette com¬ position littéraire
+cette composition littéraire
-cum hœdo accubabit ; vitulus et ko et
+cum hædo accubabit : vitulus et leo et
-simul morabimtur, et
+simul morabuntur, et
-minabil eos.\t. Sous
+minabil eos. Sous
-les con¬ duire.
+les conduire.
-NOELS ANCIENS 6j et
+NOËLS ANCIENS 61 et
-marchands d’3iitiquités, de
+marchands d’antiquités, de
-ce cantiqne bien
+ce cantique bien
-Mais rappelonsnous aussi
+Mais rappelons-nous aussi
-de soir séjour
+de son séjour
-dirigea vingttrois ans
+dirigea vingt-trois ans
-sans dimi(1)\tEn 1694,
+sans dimi- En 1694,
-de l’HôtelDieu de
+de l’Hôtel-Dieu de
-prophétie remar¬ quable de
+prophétie remarquable de
-D’Aillebout. “ Une
+D’Aillebout. « Une
-de I,a Colombière
+de La Colombière
-estimions beau¬ coup. Elle
+estimions beaucoup. Elle
-les recondui¬ sant, elle
+les reconduisant, elle
-Colombière :\t“\tCet ecclé¬ siastique gouvernera
+Colombière : « Cet ecclésiastique gouvernera
-pour cela. ’ ’ “ 11 n’y
+pour cela. » « Il n’y
-du »Séminaire de
+du Séminaire de
-pour confes¬ seur. “ Mais
+pour confesseur. « Mais
-la prophétie. ’ ’ Juchereau
+la prophétie.» Juchereau
-et 274.—édition de
+et 274. — édition de
-62 NOELS ANCIENS
+62 NOËLS ANCIENS
-d’éteindre ajntour de
+d’éteindre autour de
-du monas¬ tère, au
+du monastère, au
-des reli¬ gieuses hospitalières
+des religieuses hospitalières
-Québec.
+Québec. {{-|3}}
-IX.
+NOËLS ANCIENS 63 IX.
-des Noèls anciens
+des Noëls anciens
-Cette sin¬ gularité ayant
+Cette singularité ayant
-Fixé désor¬ mais à
+Fixé désormais à
-s’abandonner â son
+s’abandonner à son
-: Le matin
+: {{bloc centré|Le matin
-de t’autel et
+de l’autel et
-du théâtre. L’archevêque
+du théâtre.}} L’archevêque
-64 NOELS ANCIENS
+64 NOËLS ANCIENS
-naufrage inoral, consé¬ quence inévitable
+naufrage moral, conséquence inévitable
-des spec¬ tacles. Ce
+des spectacles. Ce
-choses contri- buèrent au
+choses contribuèrent au
-d’amères sarcas¬ mes et
+d’amères sarcasmes et
-première représenta¬ tion de
+première représentation de
-: “ En vérité,
+: « En vérité,
-poètes !” — “ Eh !
+poètes ! » — « Eh !
-? ” demanda
+? » demanda
-air piqué.—“ Vous en
+air piqué. — « Vous en
-doyen ! ” répliqua
+doyen ! » répliqua
-Si la- vanité
+Si la vanité
-lui attri¬ buait la
+lui attribuait la
-le poèteabbé se
+le poète-abbé se
-il pro¬ testait hautement.
+il protestait hautement.
-des tragé¬ dies, des
+des tragédies, des
-Poésies chrétiennes) des No’éls nouveaux,
+Poésies chrétiennes, des Noëls nouveaux,
-de VAncien et
+de l’Ancien et
-Salomon, VImitation de
+Salomon, l’Imitation de
-quatre-vingt-deux ans.\t. Je
+quatre-vingt-deux ans. Je
-NOKLS ANCIENS Pellegrin: les
+NOËLS ANCIENS 65 Pellegrin : les
-de 176! Horribile
+de 176 ! Horribile
-cantiques oii la
+cantiques où la
-ancêtres canadiensfrançais chantèrent
+ancêtres canadiens-français chantèrent
-plus abso¬ lue ne
+plus absolue ne
-leur pau¬ vreté réclame,
+leur pauvreté réclame,
-artistes. Ne titre
+artistes. Le titre
-: “ PoK’ “ sies Chrétiennes contenant Noels Nouveaux, “ chansons
+: « Poésies Chrétiennes contenant Noëls Nouveaux, chansons
-plus “ beaux
+plus beaux
-de l’Eglise, des
+de l’Église, des
-airs “ d’Opéras
+airs d’Opéras
-Vaudevilles choisis—notés pour en faci“ liter le chant ;—seconde édition,
+Vaudevilles choisis — notés pour en faciliter le chant ; — seconde édition,
-et “ augmentée. A Paris,
+et augmentée. À Paris,
-S. Paris, 170S, 4ième édition, —
+S. {| |- | Premier Recueil || — Paris, 1708, || 4ième édition, || —
-18 noëls 7\t“\t“\t“\t“\t43\t“ ‘ 1707, 2ude\t32\t. “\t1710,\t“\t“\t“\t3°\t“ “\t1709, pas
+18 || noëls |- | Second Recueil || — Paris, 1708, || 4ième édition, || — contient 43 || noëls |- | Troisième Recueil || — Paris, 1707, || 2nde || — contient 32 || noëls |- | Quatrième Recueil || — Paris, 1710, || 2nde || — contient 30 || noëls |- | Cinquième Recueil || — Paris, 1709, || pas
-mentionnée “\t33\t“ “ 1711, “\t“\t“\t“\t20\t“ 176 Le
+mentionnée || — contient 33 || noëls |- | Sixième Recueil || — Paris, 1711, || pas d’édit. mentionnée || — contient 20 || noëls |- | || || || —— || |- | || || || 176 || |} Le
-Chansons spiri¬ tuelles, au
+Chansons spirituelles, au
-de 46, Ife tout
+de 46. Le tout
-volume in-oçtavo de
+volume in-octavo de
-pages. (1) Premier Recueil— Second " Troisième “ Quatrième ‘ ‘ Cinquième, “ Sixième “ S
+pages.
-ANCIENS “ Jacques,
+ANCIENS Jacques,
-Lambert. “ 1706.” (1). Les
+Lambert. 1706. ». Les
-des Noels Anciens,
+des Noëls Anciens,
-ses Noels Nouveaux. Ces Noêls Anciens
+ses Noëls Nouveaux. Ces Noëls Anciens
-temps de_ Pellegrin.
+temps de Pellegrin.
-du com¬ mencement du
+du commencement du
-suffirait â en
+suffirait à en
-lecteur. 1.—A la
+lecteur. {{bloc centré/o}} 1. — À la
-Noël Chacun se
+Noël {{cach|1. — }}Chacun se
-réjouir. 2.—A minuit
+réjouir. 2. — À minuit
-réveil Jamais n’en
+réveil {{cach|2. — }}Jamais n’en
-pareil. 3.—Chantons, je
+pareil. 3. — Chantons, je
-prie, Noël haultement. 4.—Chrétiens qui suivez l’Eglise Bien apprise. 5.—Grâces soient rendues Au Dieu
+prie, {{cach|3. — }}Noël haultement. 4. — Chrétiens qui suivez l’Église {{cach|4. — }}Bien apprise. 5. — Grâces soient rendues {{cach|5. — }}Au Dieu
-sus (la-haut ). 6.—Je me
+sus (là-haut). 6. — Je me
-matinet Que l’aube
+matinet {{cach|6. — }}Que l’aube
-mantelet. 7.—Joseph est
+mantelet. 7. — Joseph est
-marié A la
+marié {{cach|7. — }}À la
-Jessé. 8.—baissez paître
+Jessé. 8. — Laissez paître
-bêtes, Pastoureaux, par
+bêtes, {{cach|8. — }}Pastoureaux, par
-vaux. g.-—Tous les
+vaux. 9. — Tous les
-Châtres (2) Et ceux
+Châtres {{cach|9. — }}Et ceux
-de Paris,\t’\t’
+de Paris.
-NOELS ANCIENS 67 10.—Noël, pour
+NOËLS ANCIENS 67 10. — Noël, pour
-Marie, Nous chanterons joyeusement. 11.—Nous sommes
+Marie, {{cach|10. — }}Nous chanterons joyeusement. 11. — Nous sommes
-voye Tous qui
+voye {{cach|11. — }}Tous qui
-ici. 12.-—Or, nous
+ici. 12. — Or, nous
-Marie, Où étiez-vous
+Marie, {{cach|12. — }}Où étiez-vous
-? 13.—Où s’en
+? 13. — Où s’en
-bergers, Ensemble coste
+bergers, {{cach|13. — }}Ensemble coste
-? 14.-—Saints prophètes,
+? 14. — Saints prophètes,
-prophètes, Le deuil
+prophètes, {{cach|14. — }}Le deuil
-défendu. 15.—En jour
+défendu. 15. — En jour
-monde. CEillettant (regardant)
+monde. {{cach|15. — }}Œillettant (regardant)
-l’onde. 16.—Une jeune pucelle De noble cœur. 17.—Voici le
+l’onde. 16. — Une jeune pucelle {{cach|16. — }}De noble cœur. 17. — Voici le
-solennel De Noël, Il faut
+solennel {{cach|17. — Voic}}De Noël, {{cach|17. — }}Il faut
-etc. iS.—.Vous qui
+etc. 18. — Vous qui
-fin Ouïr chanter Que notre
+fin {{cach|18. — Vou}}Ouïr chanter {{cach|18. — }}Que notre
-etc. Les
+etc. {{bloc centré/f}} Les
-long tra¬ vail de
+long travail de
-français, ii est
+français, il est
-absolument dis¬ paru. Toutes
+absolument disparu. Toutes
-qu’il fqut aller
+qu’il faut aller
-68 NOELS ANCIENS
+68 NOËLS ANCIENS
-pas d’antre objet
+pas d’autre objet
-plus cen¬ tenaire, de
+plus centenaire, de
-Benjamin Suite, écrite
+Benjamin Sulte, écrite
-ses Causeiles lit¬ téraires,, parues
+ses Causeries littéraires, parues
-collaborateurs. “ A mesure
+collaborateurs. « À mesure
-les années.m’éloignent du
+les années m’éloignent du
-dégrossis. “ Avoir
+dégrossis. « Avoir
-retrouver long¬ temps après,
+retrouver longtemps après,
-fascinateur. “ Je
+fascinateur. « Je
-pas unes impressions? Des
+pas mes impressions ? Des
-: “ il
+: « il
-comme nous.”\t’ <f Majs sans
+comme nous. » « Mais sans
-pense çonrme vous,
+pense comme vous,
-NOEI.S ANCIENS
+NOËLS ANCIENS
-peuple canadieu-françai qui 11’habite plus
+peuple canadien-français qui n’habite plus
-qui, néces¬ sairement, a
+qui, nécessairement, a
-autrefois. Ah / comme
+autrefois. {{bloc centré| Ah ! comme
-airs qu ’on chantait a douze
+airs qu’on chantait à douze
-sent hnu, comme
+sent ému, comme
-! “ Bien
+! }} « Bien
-renferme en. elle-même
+renferme en elle-même
-Ces “ notes ” étaient
+Ces « notes » étaient
-facile, sim¬ ple et
+facile, simple et
-aujourd’hui. Plt qui
+aujourd’hui. Et qui
-les prendi’e ? “ A n’en
+les prendre ? « À n’en
-égard. Affirmerezvous que
+égard. Affirmerez-vous que
-de Périclès? La preuve eu est
+de Périclès ? La preuve en est
-civilisés. (1)\t.\t.\t.. (1) A la
+civilisés. À la
-du 1er janvier
+du {{1er}} janvier
-le clianqine Le Camus, n ’écrivait-il pas
+le chanoine Le Camus, n’écrivait-il pas
-: ‘ ‘ Dans
+: « Dans
-ftOÊts ANclÈSrâ “ Nous
+70 NOËLS ANCIENS « Nous
-alors pour¬ quoi n’auraient-ils
+alors pourquoi n’auraient-ils
-nulle part? Nos
+nulle part ? Nos
-lorsqu’ils aper¬ cevaient quelque
+lorsqu’ils apercevaient quelque
-encore aujour¬ d’hui, notamment
+encore aujourd’hui, notamment
-passant. “ Je
+passant. « Je
-trouve autre¬ ment pieux
+trouve autrement pieux
-entendre à. travers
+entendre à travers
-avons-nous chan¬ tés nous-mêmes,
+avons-nous chantés nous-mêmes,
-Pythagore. Il
+Pythagore. {{bloc centré| Il
-donnerais ’\tTout Rossini,
+donnerais Tout Rossini,
-tout Webre,\t, Un
+tout Webre, Un
-secrets. se
+secrets. }} se
-du ber¬ ceau. La
+du berceau. La
-les écou¬ tant les
+les écoutant les
-La per¬ sistance de
+La persistance de
-poétique telle¬ ment commun
+poétique tellement commun
-à l’har¬ monie essentiellement
+à l’harmonie essentiellement
-les con¬ stitue.”
+les constitue.»
-NoËtS ANCIENS n “ Ce
+NOËLS ANCIENS 71 « Ce
-musique d’an¬ cienneté dont
+musique d’ancienneté dont
-amusait nia première
+amusait ma première
-longues an¬ nées plus
+longues années plus
-des rémi¬ niscences sans fin.” Bravo
+des réminiscences sans fin. » Bravo
-merveilleusement l’émotion: Encore! encore! comme
+merveilleusement l’émotion : Encore ! encore ! comme
-de Périclès, (i) pas
+de Périclès , pas
-chansons chan¬ taient les
+chansons chantaient les
-du Capitaine-Décou¬ vreur chantèrent
+du Capitaine-Découvreur chantèrent
-: (1)\tUn contemporain
+: Un contemporain
-Nicou-Choron, Jean-Ërançois L,e Sueur
+Nicou-Choron, Jean-François Le Sueur
-Napoléon 1er, de houis XVIII
+Napoléon {{1er}}, de Louis XVIII
-primitive Eglise. “ C’est de
+primitive Église. « C’est de
-passé “ dans
+passé dans
-provençaux, “ et
+provençaux, et
-des an“ ciens Hébreux,” Toutefois,
+des anciens Hébreux, » Toutefois,
-72 NOELS ANCIENS Où
+72 NOËLS ANCIENS {{bloc centré| Où
-? —Nous allons voir Jêsus-Chrisi Né
+? — Nous allons voir Jésus-Christ Né
-? Un
+? }} Un
-l’ennuyeux tra¬ vail qu’il
+l’ennuyeux travail qu’il
-utile. NOËL POPULAIRE (2) (16iî:mc siècle) Où s’en
+utile. {{colG| NOËL POPULAIRE (16ième siècle) <p>Où s’en
-? —Nous allons voir Jéstis-Clirist Né
+? — Nous allons voir Jésus-Christ Né
-? l.e verrons-nous
+? Le verrons-nous
-? Nous allons
+? <p>Nous allons
-? Jeanneton n’y
+? <p>Jeanneton n’y
-? NOËL DE PELLEORIN (1701) Ça, bergers,
+? }} {{colD| NOËL DE PELLEGRIN (1701’’) <p>Ça, bergers,
-; O sort
+; Ô sort
-! Laissons là
+! <p>Laissons là
-nature. Que l’hiver
+nature. <p>Que l’hiver
-rempli On
+rempli d’appas, On
-de peine, [d’appas. (1) C’est
+de peine. }} {{clr}} C’est
-sur 1 ’air duquel
+sur l’air duquel
-et d’écrire: Où
+et d’écrire : Où
-: Ou s’en
+: Où s’en
-NOELS ANCIENS 73 Robin, en
+NOËLS ANCIENS 73 {{colG| <p>Robin, en
-? Aime mieux
+? <p>Aime mieux
-? En l’étable
+? <p>En l’étable
-petit Nouveau-Né? Le
+petit Nouveau-Né ? Le
-? Là, ils
+? <p>Là, ils
-la cliènevotte ; ( paille) Marie
+la chènevotte ; (paille) Marie
-petit Nouveau-Né? Le
+petit Nouveau-Né ? Le
-? L’âne et
+? <p>L’âne et
-petit Nouveau-Né? Le
+petit Nouveau-Né ? Le
-? Les pasteurs
+? <p>Les pasteurs
-la volte.\t■ Où
+la volte. Où
-? Prions le
+? <p>Prions le
-? (i) Le
+? Le
-? Sous la
+? }} {{colD| <p>Sous la
-Père Eternel Son
+Père Éternel Son
-amour l’arraclie ;
+amour l’arrache ;
-tache. Faisons retentir
+tache. <p>Faisons retentir
-retraites. Sa naissance
+retraites. <p>Sa naissance
-tendresse. Nous voici
+tendresse. <p>Nous voici
-asile ;\t■ C’est
+asile ; C’est
-ville. Qu’il est
+ville. <p>Qu’il est
-fille. Dieu naissant
+fille. <p>Dieu naissant
-charmes. (x) Sur ce même air : Où est-il, le petit Nouveau-Né ? Garnier, dans son recueil de Nouveaux Cantiques Spirituels, publie le déli¬ cieux noël suivant : Dans le
+charmes. }} {{clr}} {| | align=top|Dans le
-la nuit\tContemplez ce Rédempteur Un
+la nuit Un
-de naître,\tEnveloppé de langes, Devant
+de naître, Devant
-Satan s’enfuit\tII vous fait une faveur Et
+Satan s’enfuit Et
-paraître ;\tQu’Il n’a pas faite aux Anges ;
+paraître ;
-Allez tous,
+Allez Le reconnaître. | align=top|Contemplez ce Rédempteur Enveloppé de langes, Il vous fait une faveur Qu’Il n’a pas faite aux Anges ; Allez tous,
-ferveur, Allez Le reconnaître.\tPublier ses louanges.
+ferveur, Publier ses louanges. |} Sur ce même air : Où est-il, le petit Nouveau-Né ? Garnier, dans son recueil de Nouveaux Cantiques Spirituels, publie le délicieux noël suivant :
-la Basili¬ que de Québec.—Les voici : |zÈ VERSION
+la Basilique de Québec. — Les voici : VERSION
-1701 -0 0 * :z: -0 :L: Où
+1701 <score raw vorbis=1> \score { \relative c’’ { \override Staff.TimeSignature #’style = #’single-digit \time 2/2 \autoBeamOff \partial 2 e4 e | f f e e | d d e c \break f f e2 | d2 \bar "." d4 e \break d c b \stemDown a | \stemNeutral g d’ d e | f e d2 \break c2 d4 e | d c d8 c \stemUp b a \break g4 \stemNeutral g’ g4. f8 | e4 f d2 | c \bar "|." } \addlyrics { Où
-ber - gers, En-sem- ble -ÿ\tf—0—p\t —&\t : # 0 : hS ^ ^ L ’ : 1= : t: t : côte co te? ■ Nous al¬ -3— ’ 9 fD T - i r J \t\t .1.. 1 | 1 lons voir. Jé-sus - Christ, Né de-dans u - ne groti ASL :p ±=± -I yte. ê Oti est *\t il,
+ber -- gers, En -- sem -- ble côte à cô -- te? —_Nous al- lons voir. Jé -- sus -- Christ, Né de -- dans u -- ne grot- te. Où est -- il,
-pe - tit Nou - veauzz: ±: Né? Le ver - rons - nous en - co - re? Bien que
+pe -- tit Nou -- veau- Né_? Le ver -- rons -- nous en -- co -- re_? } %lyrics \layout{ indent = 0\cm line-width = #120 \set fontSize = #-2 \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) } %layout \midi { } } %score \header { tagline = ##f} </score> {{colG|Bien que
-son Etre, De
+son Être, De
-terre II est
+terre Il est
-cieux II est
+cieux Il est
-le reconnaître. Il vous
+le reconnaître.}} {{colD|Il vous
-pour tendresse.
+pour tendresse.}} {{clr}}
-XOK1.S ANCIENS VERSION DE 1807. 75 f 25; Æ-;r:z=p: zLà±=L -0L: * . * m *1* m w\t i F .-... 1\t\t \t ™ w.\t Ça, ber-gers, as - scm-blons-nous, AlJ¥_ tzzziii rfz;*: * -hlons voir
+NOËLS ANCIENS 75 VERSION DE 1897. <score raw vorbis=1> \score { \relative c’’ { \time 2/4 \clef G \key a \major \tempo \markup \fontsize #-2 \italic "Allegro." \autoBeamOff cis4 cis^\f | d d | cis cis | b r8. b16 | \break cis4 cis | d d | cis2 | b4 r4 | b4 cis | \break \stemUp b4 a | gis fis | e r8. \stemNeutral b’16 | b4. cis8 | \break d4 cis | \stemUp b2 | a4 r4 | \stemNeutral b4 cis | \break \stemUp b a | b8 a gis fis | e4 r8. \stemNeutral e’16 | \break e4. d8 | cis4 d | cis( b) | a2 \bar "|." } \addlyrics { Ça, ber -- gers, as -- sem -- blons- nous, Al- lons voir
-Mes - si - - eCherchons :qz: HZ cet En - fant
+Mes -- si -- -- e. Cherchons _ cet En -- fant
-bras a ’<* ’Z—t\t«-t ±: Î=Ê $ de Ma - ri -H e ; Je l’en\t4%\t^\t V’ 0 _\t MTN.0^^ =“ZHI —i—< ■ —— •• r ■0\t tends,
+bras de Ma -- ri -- -- e_; Je l’en- tends,
-ap - pel - le tous ;\t0 JSZ1 sort\tdi - g ne d’en - vi -\t- cl A peine, eu deux
+ap -- pel -- le tous_; Ô sort di -- gne d’en -- vi -- -- e_! } %lyrics \layout{ indent = 0\cm line-width = #120 \set fontSize = #-2 \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) } %layout \midi { } } %score \header { tagline = ##f} </score> À peine, en deux
-Benjamin Suite disait
+Benjamin Sulte disait
-il écri¬ vait, à
+il écrivait, à
-1891 :\t“\tje\tles\taime,
+1891 : « je les aime,
-76 NOIvT.S ANCIENS “ ces
+76 NOËLS ANCIENS ces
-ardente “ des
+ardente des
-à tra“ vers les
+à travers les
-ne sont“ ils pas
+ne sont-ils pas
-les “ chantons comme 011 les chantait jadis.” En
+les chantons comme on les chantait jadis. » En
-?
+? {{-|3}}
-X. L’ideutité des
+NOËLS ANCIENS 77 X. L’identité des
-Benjamin Suite, à
+Benjamin Sulte, à
-que uous chantons comme 011 les
+que nous chantons comme on les
-GAGNON JJj Mziestoso. s «\t’ **9 ■V-J Ve - nez, di - vin Mes - si - e, Sau:=t ver
+GAGNON <score raw> \score { \relative c’ { \time 6/8 \clef G \key a \major \tempo \markup \fontsize #-2 \italic "Maestoso." \autoBeamOff \partial 8 e8 | a4 \stemUp b8 \stemNeutral cis[( b)] cis | d4. cis8 r8 b8 | \break a4 gis8 fis[( gis)] a8 | gis4 fis8 e r8 e | \break a4 \stemUp b8 \stemNeutral cis[( b)] cis | d4. cis8 r8 e8 | \break d4 cis8 b[( a)] gis | a4.~ a8 r8 r8 \bar "|." } \addlyrics { Ve -- nez, di -- vin Mes -- si -- e, Sau- ver
-jours m —\t for - tu- nés, Ve-I-y;t=: nez, sour-ce de vi - e. Ve¬ nez, ve * nez, ye - nez !
+jours in -- for -- tu- nés, Ve- nez, sour -- ce de vi -- e, Ve- nez, ve -- nez, ve -- nez_! } %lyrics \layout{ indent = 0\cm line-width = #120 \set fontSize = #-2 \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) } %layout \midi { } } %score \header { tagline = ##f} </score>
-78 NOELS ANCIENS Ah ! des - cea - dez, hâ - tez vos P—ÿ. pas, Sauvez les hommes du tré- pas ; Se - cou-rezirSoth p —r\tK\t H ■ "Vp, " Æ ~TÎ J ~ ~ P fm H m 9 m è 0^0* N L\t# " i^i ■ nous,
+78 NOËLS ANCIENS <score raw> \score { \relative c’’ { \time 6/8 \clef G \key a \major \autoBeamOff \override Staff.TimeSignature #’transparent = ##t \stemUp b4.^\p a4 gis8 | a4.~ a8 r8 r | b4. a4 gis8 | \break a4 a8 \stemNeutral d4 cis8 | b4 cis8 d4 cis8 | b4 e8 d4 cis8 | \break \stemUp b4 a8 a[( gis)] a | b4.~ b8 r8 e,8 | a4 b8 \stemNeutral cis[( b)] cis | \break d4. cis8 r8 b8 | a4 gis8 fis[( gis)] a | gis4 fis8 e r8 e | \break a4 \stemUp b8 \stemNeutral cis[( b)] cis | d4. cis8 r8 e | \break d4 cis8 b[( a)] gis | a4.~ a8 r8 \bar "|." } \addlyrics { Ah_! des -- cen -- dez, hâ -- tez vos pas, Sauvez _ les hommes _ du tré -- pas_; Se -- cou -- rez- nous,
-tar - dez pas.\tVe-\tnez,\tdi-\tvin\tMesi \ i i f i (T L_L Sr* f= _ ■\t■\t,—+_^_ - \t0\t^-0-*— 3 si - e, Sau-ver nos
+tar -- dez pas. Ve -- nez, di -- vin Mes- si -- e, Sau -- ver nos
-in - for- tu-nés ; Ve-0:|iS=q=i^: :t=Ç: nez, sour - ce
+in -- for -- tu -- nés_; Ve- nez, sour -- ce
-vi - e, Ve-
+vi -- e, Ve- nez, ve -- nez, ve -- nez_! } %lyrics \layout{ indent = 0\cm line-width = #120 \set fontSize = #-2 \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) } %layout \midi { } } %score \header { tagline = ##f} </score>
-NOEES ANCIENS VERSION
+NOËLS ANCIENS 79 VERSION
-1701. 79 -0—0V—|it—y. • 0 —— -m F— -Je—14— Lais-sez paître vos bê - les,Pastoureaux,par monts
+1701. <score raw vorbis=1> \score { \relative c’’ { \time 4/4 \clef G \key c \major \autoBeamOff r4. g8 c d e[ d16] e | f4 d8 d c b a c | \break \stemUp b a g g \stemNeutral c d e[ d16] e | \break f4 f8 g e f d8. c16 | c4.( s2 s8 \bar "||" c2) d4 c8 b | \break c2 d4 c8 b | c c f e d g f e | \break d g f e d c b c | d4. g,8 c d e[ d16] e | \break f4 d8 d c b a c | \stemUp b a g g \stemNeutral c d e8. e16 | \break f4 f8 g e f d8. c16 | c2 \bar "|." } \addlyrics { Lais -- sez paître _ vos bê -- tes, Pastoureaux, _ _ par monts
-Lais - sez paî - tre y-VI V—¥r bê - tes, Et ve-nez chanter Nau.J’ai ouï chanqsc -y-y-y-y—y. ter le ros-si - gnol
+Lais -- sez paî -- tre vos bê -- tes, Et ve -- nez chanter _ Nau. J’ai ouï chan- ter le ros -- si -- gnol
-chantait un
+chantait _ un
-si nout\t^\t -HV—y7’ ■0’ 0 *\t V—y-y-#-y-yveau, si
+si nou- veau, si
-Si ré-sonneau ; Il
+Si ré -- sonneau_; _ Il
-rompait la -0—0 ■ -A——K-; -ê—y—yy y_ tê- te,Tant il prêchait et ca-quetait ; A-donc pris ma hou-0-y-y¬ -y— az: Z22: I let - te
+rompait _ la tê -- te, Tant il prêchait _ et ca -- quetait_; _ A -- donc pris ma hou- let -- te
-al - 1er voir No - let. L’orthographe
+al -- ler voir No -- let. } %lyrics \layout{ indent = 0\cm line-width = #120 \set fontSize = #-2 \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) } %layout \midi { } } %score \header { tagline = ##f} </score> L’orthographe
-construite dç manière
+construite de manière
-8o NOIÎLS ANCIENS
+80 NOËLS ANCIENS
-convient. “ Dans les chants populaires,” écrit
+convient. « Dans les chants populaires, » écrit
-Gagnon, “ il existe
+Gagnon, « il existe
-que “ de gosiers.” Des
+que de gosiers. » Des
-de la’mélodie, surtout
+de la mélodie, surtout
-de Pelle¬ grin à
+de Pellegrin à
-obtiendra aus¬ sitôt un
+obtiendra aussitôt un
-pour eu revenir
+pour en revenir
-comparaison essen¬ tielle dont
+comparaison essentielle dont
-pour celie du
+pour celle du
-divin Mes¬ sie, de
+divin Messie, de
-ans. Con¬ temporaine de
+ans. Contemporaine de
-glossaires for¬ midables (1) dont
+glossaires formidables dont
-gais ber¬ gers, dont
+gais bergers, dont
-La Curne’de Ste-Palaye,
+La Curne de Ste-Palaye,
-! AI) unq disce onincs,
+! Ab uno disce omnes,
-NOELS ANCIENS 8l Ça,
+NOËLS ANCIENS 81 Ça,
-vieillis. Per¬ sonne n’a
+vieillis. Personne n’a
-les com¬ prendre. Mais
+les comprendre. Mais
-Un oiéeau s’appelle
+Un oiseau s’appelle
-lieu & arracher, on
+lieu d’arracher, on
-grand soldas pour
+grand soulas pour
-que Von s’amuse,
+que l’on s’amuse,
-glossaire. L,e voici,
+glossaire. Le voici,
-Pellegrin. NOËL POPULAIRE NOËL DE PELLEGRIN Laissez
+Pellegrin. {{ColG| NOËL POPULAIRE Laissez
-vos bêtes,\tVenez,\tdivin\tMessie, Pastoureaux,
+vos bêtes, Pastoureaux,
-; Sauvez nos jours infortunés ; Laissez
+; Laissez
-vos bêtes,\tVenez,\tsource\tde vie, Et
+vos bêtes, Et
-Nau !\tVenez,\tvenez,\tvenez !
+Nau !
-la tête,\t■ Tant
+la tête, Tant
-Je m’euquis au
+Je m’enquis au
-: —As-tu ouï
+: — As-tu ouï
-gringottait (r) Là-haut
+gringottait Là-haut
-? —Ah !
+? — Ah !
-Talebot. Ah
+Talebot. }} {{ColD| NOËL DE PELLEGRIN Venez, divin Messie, Sauvez nos jours infortunés ; Venez, source de vie, Venez, venez, venez ! Ah
-nous n’es¬ pérons
+nous n’es- pérons
-! (1.) Gringotter, pour trompette. c’est-à-dire
+! }} {{clr}} Gringotter, c’est-à-dire
-chanter. (2) Buccine,
+chanter. Buccine, pour trompette.
-82 NOELS ANCIENS Ne
+82 NOËLS ANCIENS {{colG| Ne
-tretous (3) le trot. -Viens-tu, Margot? —Attends, Guillot, J’a.i rompu
+tretous le trot. — Viens-tu, Margot ? — Attends, Guillot, J’ai rompu
-trop. —Comment, Guillot,
+trop. — Comment, Guillot,
-viens-tu pas? Que nos soupirs soient entendus ! —Oui-dà,j’y vaistout l’entrepas ; (5) Les biens que nous avons perdus Eclairez-nous, divin flambeau ■ Parmi les ombres du tombeau Faites briller un jour nouveau. Au plus affreux suppHce Nous auriez-vous abandonnés ? Venez, Sauveur propice Venez, venez, venez !\t’ Tu
+viens-tu pas ? — Oui-dà, j’y vais tout l’entrepas ; Tu
-voir notre: doux
+voir notre doux
-le saiclie) De
+le saiche) De
-crèche _ Sur
+crèche Sur
-bouteau (boile) de
+bouteau (botte) de
-ouvert. Ne nous serontils pas
+ouvert. }} {{ColD| Éclairez-nous, divin flambeau Parmi les ombres du tombeau Faites briller un jour nouveau. Au plus affreux supplice Nous auriez-vous abandonnés ? Venez, Sauveur propice Venez, venez, venez ! Que nos soupirs soient entendus ! Les biens que nous avons perdus Ne nous seront- ils pas
-venez !\t’ Si
+venez ! Si
-Fermer l’enfer,\t’ ouvrir
+Fermer l’enfer, ouvrir
-l’heureux partage . De
+l’heureux partage. De
-Je lni donnai
+Je lui donnai
-voilet. Or,
+voilet. }} {{clr}} Or,
-donne â tous
+donne à tous
-effacer. (3)\tTretous, c’est-à-dire ious. (4) Courette,
+effacer. Tretous, c’est-à-dire tous. Courette,
-pas. (6) Estra¬ quer, c’est-à-dire arracher. (7) Billard : bâton.—-Suivant le Sup¬ plément au Glossaire Au Roman
+pas. Estraquer, c’est-à-dire arracher. Billard : bâton. — Suivant le Supplément au Glossaire du Roman
-NOELS ANCIENS
+NOËLS ANCIENS
-à expli¬ quer comme
+à expliquer comme
-beau livre: Questions
+beau livre : Questions
-Morale. “ Une qualité,
+Morale. « Une qualité,
-au lan¬ gage poétique,
+au langage poétique,
-en mer¬ veilleux exemples
+en merveilleux exemples
-On 11’a jamais
+On n’a jamais
-et l’har¬ monie.” L’action
+et l’harmonie.» L’action
-seul npol au
+seul mot au
-d’obscures généra¬ tions d’ouvriers
+d’obscures générations d’ouvriers
-les cirants de
+les chants de
-sa mélodie.\t_ VERSION
+sa mélodie. VERSION
-1701. Al - Ions tous
+1701. <score raw vorbis=1> \score { \relative c’ { %\override Staff.TimeSignature #’style = #’single-digit \time 2/2 \key a \major \autoBeamOff \partial 8 e8 | a8. \stemUp b16 \stemNeutral cis8. d16 e4 e8. fis16 | \break e8 cis d8. e16 a,4 r8 e8 | a8. \stemUp b16 \stemNeutral cis8. d16 e4 e8. fis16 | \break e8. cis16 d8. e16 a,4 \bar "||" r8 a’8 | a8. a16 gis8. fis16 e4. e8 | \break fis8. fis16 fis8.fis16 fis4 e8. e16 | d8. d16 d8. fis16 e8. e16 e8. e16 | \break d8. d16 d8. fis16 e8. e16 e8. d16 | cis8. e16 d8. cis16 b4 a8 r8 \bar "|." } \addlyrics { Al -- lons tous
-crè - che En-pv--K-fc\ty—5 -W—9tendre beau sermon. C’est
+crè -- che En- tendre _ beau sermon. _ C’est
-Sauveur qui prêche Pour -y—y— no- tre gué- ri-son 3 Nous a- vons
+Sauveur _ qui prêche _ Pour no -- tre gué -- ri -- son_; Nous a -- vons
-besoin D’un y jj< I’-’-Jt ~—^ -b/ "W- y — v-y v- - ——*—-—ymé- decin si sa-ge ; Mais
+besoin _ D’un mé -- decin _ si sa -- ge_; Mais
-remède 11’est pas loin,Pour#--r" r.’\t0vu que
+remède _ _ n’est pas loin, Pour- vu que
-prenions le
+prenions _ le
-bon usage. Je
+bon _ usage. _ _ } %lyrics \layout{ indent = 0\cm line-width = #120 \set fontSize = #-2 \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) } %layout \midi { } } %score \header { tagline = ##f} </score> Je
-l’Encyclopédie Tiiéologiqtje de
+l’Encyclopédie Théologique de
-les musiciens?]désireux de
+les musiciens désireux de
-NOFJ.S A NCIKNS 85 SOKL D’ARHAJON Ton** h *- bourgeois de ChAtres Hï ri’ii.x de Monthlcry Menèrent
+NOËLS ANCIENS 85 {{ColG| NOËL D’ARPAJON Tous les bourgeois de Châtres Et ceux de Monthléry Menèrent
-naquit Jé"us Christ ]k h» Vierge Marie, pris I,- bœuf et l’ànon, don. don. Kutre lesquels
+naquit Jésus Christ De la Vierge Marie, Près le bœuf et l’ânon, don, don. Entre lesquels
-la. Kn une bergerie. I,<*s ange* ont chaulé Cm* bi lle chanson
+la. En une bergerie. — Les anges ont chanté Une belle chanson
-leurs montons Paissant
+leurs moutons Paissant
-don, Htail né
+don, Était né
-de IA, la, !a, JtSus, le
+de là, la, la, Jésus, le
-Vie. Laissèrent
+Vie. — Laissèrent
-chalumeaux. Ht droit A Saint-Clément
+chalumeaux. Et droit à Saint-Clément
-visiter îTînfant si
+visiter l’Enfant si
-remercie. Puis
+remercie. — Puis
-de Saint-Gerinaiu, Tous et» procession,
+de Saint-Germain, Tous en procession,
-trouver l’Knfançon ; Ht ouÏTent le
+trouver l’Enfançon ; Et ouïrent le
-vie. Les
+vie. — Les
-N’étaient nas endormis,
+N’étaient pas endormis,
-de Hoissy Passèrent ta chaussée
+de Boissy Passèrent la chaussée
-bruit Ht aussi U-s débats, lu, la,
+bruit Et aussi les débats, la, la,
-grosse année. CANTIQUK DB PKTJLvGKIN Allons
+grosse armée. }} {{ColD| CANTIQUE DE PELLEGRIN Allons
-crèche Kntendre un
+crèche Entendre un
-loin, > 3’ourvu que
+loin, Pourvu que
-autorité I/écîat va
+autorité L’éclat va
-PRÉLATS . Puissances de l’Bglise, Venez,
+PRÉLATS Puissances de l’Église, Venez,
-D’une Ame plus soumise Faites-I#ui votre
+D’une âme plus soumise Faites-lui votre
-vous iustruire. Pour
+vous instruire. Pour
-GENS J>E QUALITÉ
+GENS DE QUALITÉ
-naissance T’ait le
+naissance Fait le
-témoin, U cache
+témoin, Il cache
-AUX G I-’NS DE
+AUX GENS DE
-voix £>u’il faut
+voix Qu’il faut
-mains • Si
+mains ; Si
-humains, * Il
+humains, Il
-juge.
+juge. }} {{clr}}
-86 NOELS ANCIENS Puis
+86 NOËLS ANCIENS {{ColG| — Puis
-perchettes. Lors
+perchettes. — Lors
-soulas, (i) la, la, F’aisant tous
+soulas, la, la, Faisant tous
-chère. Bas
+chère. — Bas
-compagnie. AUX
+compagnie. }} {{ColD| AUX
-maux, V ous faites
+maux, Vous faites
-faire !\t’ AUX
+faire ! AUX
-divin Auteur , Réformez-vous
+divin Auteur, Réformez-vous
-profonde j Il
+profonde ; Il
-pas. I,e monde
+pas. Le monde
-vicaire d’Kglis, Apporta
+vicaire d’Églis, Apporta
-la ’ A gorge déployée. (1) Mener
+la À gorge déployée. }} {{clr}} Mener
-grandes réjouis¬ sances. (2) Mener
+grandes réjouissances. Mener
-NOELS ANCIENS
+NOËLS ANCIENS
-Marie, ’ Et
+Marie, Et
-misère. Jye noël
+misère. Le noël
-de mé¬ disance. C’était
+de médisance. C’était
-par dévo¬ tion. On
+par dévotion. On
-Messie. Ces Riches,
+Messie. Les Riches,
-: ‘ ‘ De votre autorité D’éclat va disparaître ! ” Fâcheusement
+: {{bloc centré| « De votre autorité L’éclat va disparaître !»}} Fâcheusement
-interdit patson Ordinaire,
+interdit par son Ordinaire,
-de l’Eglise, Venez,
+de l’Église, Venez,
-soumise Paites-Dui votre
+soumise Faites-lui votre
-son berceati Vous
+son berceau Vous
-! (1) (1) Sur
+! Sur
-: ‘ ‘ Le Fils
+: « Le Fils
-; ” Etc.,
+; » Etc.,
-88 NOELS ANCIENS
+88 NOËLS ANCIENS
-bons autetitj;, Samnaise avait
+bons auteurs, Saumaise avait
-: Qu’il ne
+: {{bloc centré|Qu’il ne
-grands I)e vérité
+grands De vérité
-leur déplaise. Pellegrin
+leur déplaise.}} Pellegrin
-le méprisa-t-il? Il
+le méprisa-t-il ? Il
-capable. ISodium theologicum,
+capable. L’odium theologicum,
-trembler Erasme lui-même,
+trembler Érasme lui-même,
-Inde irœ !
+Inde iræ ! {{-|3}}
-xl De
+XI. De
-dix-huit No’èls anciens
+dix-huit Noëls anciens
-les No’èls nouveaux
+les Noëls nouveaux
-assemblons-nous, HCAllons tous
+assemblons-nous, d’Allons tous
-à l’Epiphanie.) Ce
+à l’Épiphanie.) Ce
-nos re¬ cueils modernes.
+nos recueils modernes.
-de Perrault—Deo Ineanti. Tout VAgnus Dei,
+de Perrault — Deo Infanti. Tout l’Agnus Dei,
-l’air, universelle¬ ment connu,
+l’air, universellement connu,
-tout VAgnus Dei,
+tout l’Agnus Dei,
-1701. 3= é=p rF**—F\t -h V f! l u L -p . ~ \t w ^ - Ë _i——. y Or, nous di-tes Ma - ri - e, Où é-tiez-vous a - lors, Quand Ga-bri- el ar-chan-ge vous fit un tel rap-port? m* m m S r ^ * ■ Je m r ! u U\t u y 1 s . J y r \tJ y w ....K ¥ tr e/ J’é - tais
+1701. <score> \relative c’’ { \time 3/4 \clef G \key c \major \autoBeamOff \override Staff.TimeSignature #’style = #’single-digit \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) \partial 4 r8 d8 | a’4. a8 e f | g2 g8 d | f4. f8 e f | d2 \bar ":|" \break r8 d8 | e4. e8 e e | f2 f8 d | } \addlyrics { Or, nous di- tes Ma -- ri -- e, Où é -- tiez-vous _ a -- lors, J’é -- tais
-Ga - li ■ lé - e, Plai-
+Ga -- li -- lé -- e, Plai- } %lyrics1 \addlyrics { Quand Ga -- bri -- el ar -- chan -- ge vous fit un tel rap -- port_? } %lyrics2 </score>
-90 XOKLS ANCIENS m • * v—V;0 :F~ et > 0 vA7~9san - te ré - gi - on, -# V: En
+90 NOËLS ANCIENS <score> \relative c’’ { \time 3/4 \clef G \key c \major \autoBeamOff \override Staff.TimeSignature #’transparent = ##t \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) g’4. f8 e d | c2 r8 d8 | e4. e8 e e | \break f2 f8 d | e4. d8 d cis | d2. \bar "|." } \addlyrics { san -- te ré_- gi -- on, En
-chambre en- ferG> *T*V ’ > s/l * ^ :fl I \t*\t*\t?\t: =iz~—--1 mé - e,
+chambre en -- fer- mé -- e,
-con - tem - pla - ti - on. etc. Jusqu’en
+con -- tem -- pla -- ti -- on._etc. } %lyrics </score> Jusqu’en
-se chan¬ tait encore
+se chantait encore
-: Sous les
+: {{colG|Sous les
-Messie, O cieux ! «baissez-vous ;
+Messie, Ô cieux ! abaissez-vous ;
-des Auges. Par
+des Anges, Par
-divins concerts. De
+divins concerts, De
-louanges Pont retentir les airs. U.ramls, qu’un
+louanges Font retentir les airs.}} {{colD|Grands, qu’un
-éclat trompe. Habitez (les palais
+éclat trompe, Habitez des palais
-avec pompe. Vous
+avec pompe, Vous
-grandeur véiitable N’a
+grandeur véritable N’a
-une établi», Jvst couché
+une étable, Est couché
-du foin. C’est Lui
+du foin.}} {{clr}} {{colG|C’est Lui
-vole, H commande
+vole, Il commande
-; il prend
+; Il prend
-donner, 6 boulé !
+donner, ô bonté !
-sa créature. De su divinité. Par sa
+sa créature, De sa divinité.}} {{colD|Par sa
-fleurir. JU d’une
+fleurir. Et d’une
-vont «’ouvrir. Une
+vont s’ouvrir. Une
-vivront heureux. Hénis, bénis, mon finie, Cet
+vivront heureux.}} {{clr}} {{bloc centré|Bénis, bénis, mon âme, Cet
-éternelle flamme* Pour
+éternelle flamme Pour
-Que plutAt je
+Que plutôt je
-jamais. ( i ) * La
+jamais. }} La
-n’entendons pins dans
+n’entendons plus dans
-qu’à (i) Recueil
+qu’à Recueil
-(dixième édition)—Québec—Neilson &
+(dixième édition) — Québec — Neilson &
-Montagne, 183,5— pages 34a et
+Montagne, 1833 — pages 340 et
-NOKI.S ANCIENS 9* X’Agnus Del de
+NOËLS ANCIENS 91 l’Agnus Dei de
-Claude Auge ( i ) qui
+Claude Augé qui
-de mor¬ ceaux écrits
+de morceaux écrits
-la mélo¬ die même
+la mélodie même
-chantent, andantim>, à
+chantent, andantino, à
-: Nous voici
+: {{bloc centré|Nous voici
-habile Kt le
+habile Et le
-rois. Klevons la
+rois. Élevons la
-la nuit. Tel
+la nuit.}} Tel
-ancienne mcrcrpatrie. + & * Ce
+ancienne mère-patrie. Ce
-la queueleu-leu, les
+la queue-leu-leu, les
-noëls popu¬ laires mis
+noëls populaires mis
-noëls noir,houx de
+noëls nouveaux de
-tombés. Ecrites, pour
+tombés. Écrites, pour
-mode (i) A Paris, chez VeP. Larousse & Cie. Imprimeur,s-lîdiUnirs, iy. rue
+mode À Paris, chez Ve P. Larousse & {{Cie}}. Imprimeurs-Éditeurs, 19. rue
-92 IsFOEtS ANCIENS
+92 NOËLS ANCIENS
-de dis¬ tingué ;
+de distingué ;
-rappellent, bêlas !
+rappellent, hélas !
-Je nie rappelle
+Je me rappelle
-musicien :—Voilà des
+musicien : — Voilà des
-pas précisément.... flambants
+pas précisément... flambants
-songer davan¬ tage à
+songer davantage à
-mortes, fl.ambées à
+mortes, flambées à
-Noëls Nouveaux—93 sur 176—sur des
+Noëls Nouveaux — 93 sur 176 — sur des
-noëls popu¬ laires ;
+noëls populaires ;
-nombre, —73 en tout—sinon leur
+nombre, — 73 en tout — sinon leur
-de Saint-Rémy.—“ Dans
+de Saint-Rémy. — « Dans
-faites pro¬ fession me
+faites profession me
-cantiques spirituels.\t. “ Si
+cantiques spirituels. « Si
-style des- épîtres
+style des épîtres
-rois d’Ecosse dans
+rois d’Écosse dans
-alliances. “ Mais
+alliances. « Mais
-ajouter â vous-même
+ajouter à vous-même
-94 NOEI.S ANCIENS
+94 NOËLS ANCIENS
-préféré l’humi¬ lité aux
+préféré l’humilité aux
-la péni¬ tence aux
+la pénitence aux
-Voilà eu quoi
+Voilà en quoi
-principe. ’• C’est
+principe. « C’est
-de Dieu.” L’abbesse
+de Dieu. » L’abbesse
-très heu¬ reuse :\t“ Si
+très heureuse : « Si
-à mou espérance,
+à mon espérance,
-dans l’éternité.” Cette
+dans l’éternité. » Cette
-identique. “ Au reste, “ déclarait
+identique. « Au reste, déclarait
-de “ ses
+de ses
-de VAmour Divin,
+de l’Amour Divin,
-de “ vous
+de vous
-qui “ se
+qui se
-vous sou“ pirez doucement
+vous soupirez doucement
-immortelle, pré“ parez, pour
+immortelle, préparez, pour
-qu’elle “ doit
+qu’elle doit
-dans l’éternité.” Ainsi
+dans l’éternité. » Ainsi
-ressemblance inquié¬ tante pour
+ressemblance inquiétante pour
-sous çe rapport,
+sous ce rapport,
-absolue quç
+absolue que
-NOELS ANCIENS
+NOËLS ANCIENS
-qui Pont in¬ duit à
+qui l’ont induit à
-ses Cantiques.—“ Mon
+ses Cantiques. — « Mon
-cœur (i) et
+cœur et
-qui char¬ ment l’esprit
+qui charment l’esprit
-qui, pas¬ sant agréablement
+qui, passant agréablement
-les instrui¬ sant ;
+les instruisant ;
-petites récréa¬ tions en
+petites récréations en
-sujet VAmour Divin
+sujet l’Amour Divin
-le pre¬ mier maître
+le premier maître
-du Paradis.” Ces
+du Paradis. » Ces
-partage, (i)\tQuiconque étudie
+partage, Quiconque étudie
-— “ Plu¬ sieurs de
+— « Plusieurs de
-en Prance avec
+en France avec
-la colonie— alors
+la colonie — alors
-exemplaires d’émi¬ grer au
+exemplaires d’émigrer au
-primitive Eglise—ceux-là, dis-je,
+primitive Église — ceux-là, dis-je,
-96 NOELS ANCIENS
+96 NOËLS ANCIENS
-Garnier (i) qui
+Garnier qui
-à sou exem¬ ple, un
+à son exemple, un
-Spirituels “ avec
+Spirituels « avec
-musique instrumen¬ tale”.—“ Quoique
+musique instrumentale ». — « Quoique
-composées dessus.” Ce Mot d’’avertissement de
+composées dessus. » Ce Mot d’avertissement de
-des arti¬ sans, des
+des artisans, des
-cantique spiri¬ tuel, retentissait
+cantique spirituel, retentissait
-osé chan¬ ter devant
+osé chanter devant
-toute immoralité. ” —Ernest Gagnon
+toute immoralité.» — Ernest Gagnon
-de l’Ottawa—il y
+de l’Ottawa — il y
-quarante ans—avaient composé
+quarante ans — avaient composé
-musique d’A la
+musique d’À la
-était merveilleux\t chez
+était merveilleux... chez
-! (i) Nouveaux
+! Nouveaux
-musique instrumentale.—A Paris, chez JeanBaptiste Garnier,
+musique instrumentale. — À Paris, chez Jean-Baptiste Garnier,
-de Mhdamç la
+de Madame la
-etc., etc.—1750.
+etc., etc. — 1750.
-NO El.S ANCIENS 97 No ire-Dame de
+NOËLS ANCIENS 97 Notre-Dame de
-monsieur Moll, un
+monsieur Molt, un
-protestant converti ( r ). Ces adaptations auda¬ cieuses tirent sourire
+protestant converti. Ces adaptations audacieuses firent sourire
-de îa chanson
+de la chanson
-ses cou¬ plets lascifs ou vulgaires, "On les
+ses couplets lascifs ou vulgaires. « On les
-M. Krnest Gagnon,
+M. Ernest Gagnon,
-Santa Marin st>f>ra Mimrt>a sans
+Santa Maria sopra Minerva sans
-théogonie païenne,’’ Voici
+théogonie païenne. » Voici
-noël (2) que Datdé composa
+noël que Daulé composa
-du cou¬ vent dont
+du couvent dont
-de siècle, 11 est
+de siècle. Il est
-chanson  boire; la mélo¬ die en
+chanson à boire ; la mélodie en
-un earacji) Sa
+un carac- Sa
-périrent, eu 1X46, à
+périrent, en 1846, à
-cinquante per¬ sonnes. fj) 11 est
+cinquante personnes. Il est
-inédit jusqu en 1X07, date
+inédit jusqu’en 1897, date
-M. Krnest (iagnon, car
+M. Ernest Gagnon, car
-le Rawii que Paulé publia,
+le Recueil que Daulé publia,
-voile «le l’anonymat. l.e Pire Daulé
+voile de l’anonymat. Le Père Daulé
-du colo¬ nel Joseph-François
+du colonel Joseph-François
-fils «lel’ancien protonotaircJoseph François Perrault. " l.e Père
+fils de l’ancien protonotaire Joseph François Perrault. — « Le Père
-de compo¬ ser un
+de composer un
-de [xisséder le
+de posséder le
-sacré «lu poète.
+sacré du poète.
-cette douille iudigetiee. il songea A utiliser
+cette double indigence, il songea à utiliser
-musicien, «pli connaissait
+musicien, qui connaissait
-Neuf. Celuici se prêta, a vr-c pinson moins «le sérieux, an désir du Pt’rr Daulé
+Neuf. Celui-ci se prêta, avec plus ou moins de sérieux, au désir du Père Daulé
-que h- bon
+que le bon
-9s NOIÎÏ.S ANCIIÎXS tère
+98 NOËLS ANCIENS tère
-religieuse. ( i ) Eh
+religieuse. Eh
-la chan¬ son bachique
+la chanson bachique
-regard. Chanson
+regard. {{colG| Chanson
-bruit, I.’éclat fascinant
+bruit, L’éclat fascinant
-on tficlie jour
+on tâche jour
-de tua bouteille ! Cantique de Xeel Dans
+de ma bouteille ! }} {{colD| Cantique de Noël Dans
-naître quoique clans un
+naître Quoique dans un
-réduit, " \ ous ne
+réduit, Vous ne
-méconnaître. Chtrur I,’Imitant, des
+méconnaître. Chœur L’Enfant, des
-plus lieau Vous
+plus beau Vous
-: A son berceau (A».v) Portez
+: À son berceau (bis) Portez
-tendresse. J’ai
+tendresse. }} {{clr}} J’ai
-et nies lecteurs convien¬ dront volontiers, eu face
+et mes lecteurs conviendront volontiers, en face
-mon as¬ sertion n’a
+mon assertion n’a
-les Noch anciens de h Nouvclle-France, idéals
+les Noëls anciens de la Nouvelle-France, idéals
-nos grandspères. Kn effet,
+nos grands-pères. En effet,
-connaissions, connue eux
+connaissions, comme eux
-énormément. Félici¬ tons-nous d’une
+énormément. Félicitons-nous d’une
-sert merveilleuse¬ ment au
+sert merveilleusement au
-de l’ilïusion.(2) U en est delà poésie,de¬ là musique,
+de l’illusion. Il en est de la poésie, de la musique,
-: (1) Cf. : lîrnest Gagnon,
+: Cf. : Ernest Gagnon,
-: Allez, A mon
+: Et cet autre : {{colG| Allez, à mon
-ange, Et cet autre :\tVos charmants attraits Dire
+ange, Dire
-mon bien-aimé\tComblent mes souhaits Que
+mon bien-aimé Que
-est étrange\tTout en
+est étrange Depuis qu’il m’a charmé ! }} {{colD| Vos charmants attraits Comblent mes souhaits Tout en
-plaît. Depuis qu’il m’a charmé !\tTout m’enchante ! Cf
+plaît. Tout m’enchante ! }} {{clr}} Cf
-NOELS ANCIENS
+NOËLS ANCIENS
-nous extasie\t à
+nous extasie... à
-pas â la
+pas à la
-voir com¬ ment il
+voir comment il
-quelles pa¬ roles elles
+quelles paroles elles
-l’origine.
+l’origine. {{-|3}}
-de gram¬ maire et
+de grammaire et
-d’amusante curio¬ sité, trois
+d’amusante curiosité, trois
-terrain, c’est-àdire tous
+terrain, c’est-à-dire tous
-Nouveaux Cantiqsies Spirituels
+Nouveaux Cantiques Spirituels
-: Il la
+: {{bloc centré|Il la
-boire goutte. D’ordinaire,
+boire goutte.}} D’ordinaire,
-du oir des
+du ou des
-cette chanson, (x) Mais
+cette chanson. Mais
-la chan¬ son. Le
+la chanson. Le
-tome 1er. Le
+tome {{1er}}. Le
-petit NouveauNé ?
+petit Nouveau-Né ?
-assemblons-nous. ~Cf :
+assemblons-nous. — Cf :
-nokls ANCIENS ioi Ils
+NOËLS ANCIENS 101 Ils
-chanson bachique—c’en était une—m’était revenu
+chanson bachique — c’en était une — m’était revenu
-Pèr’ No’e, un
+Pèr’ Noé, un
-Cap Saint-Joachiin du
+Cap Saint-Joachim du
-des Annales, musicales
+des Annales musicales
-Mgr Thomas-Etienne Hamel (x). (i) Les
+Mgr Thomas-Étienne Hamel . Les
-villa. C ’est à
+villa. C’est à
-de campa¬ gne qu’un
+de campagne qu’un
-de Liesse— un
+de Liesse — un
-n’est-ce pas?—où pensionnent
+n’est-ce pas ? — où pensionnent
-de feuillage. Mgr
+de feuillage.<p> Mgr
-l’ont intro¬ duite au
+l’ont introduite au
-io2 NOELS ANCIENS i Allegro. trg-J Z-juL F■v- =£ C’est no - tre
+102 NOËLS ANCIENS <score raw vorbis=1> \score { \relative c’’ { \clef G \key f \major \time 2/4 \tempo \markup \fontsize #-2 \italic "Allegro." \autoBeamOff \partial 4 a8 a |f f c’ c | a4 c8 f, | \break \stemUp bes a g4 | f a8 a | f f \stemNeutral c’ c | \break a4 c8 f, | \stemUp bes a g4 | f \stemNeutral f’8 f | \break e e d d | c4 c8 d | c a bes c | \break a a16 \stemUp bes \stemNeutral c8 c | c a16 \stemUp bes \stemNeutral c8 c | \break c a16 \stemUp bes \stemNeutral c8 a16 \stemUp bes | \stemNeutral c8 a16 \stemUp bes \stemNeutral c8 d | \break d4 c8 a16 g | a8 \stemUp bes g4 f r \bar "|." } %relative \addlyrics { C’est no -- tre
-No - é, Pa-triF V—yar- che di - gne,
+No -- é, Pa -- tri- ar -- che di -- gne,
-con - ser_-qr—— \t\t \t\t&\tj— —i *— w Ï-* 5 ÿz: —i—F—F-q M jH vé
+con -- ser- vé
-plan - ter
+plan -- ter
-vi - gne.
+vi -- gne.
-s’est —# ....... # éê ^ -m— ? _ V F1 U ^ —. W- . . ’ u * T u ■ r y U" . -n U fait
+s’est fait
-ba - teau
+ba -- teau
-se pré- ser- ver de JEî —i—^—&\t1 _\tk—A-s—-=— & b—y—_j\t^\tF\tF— \t*\ty—y-F\tj—«—F—1«— _y\t«\ty—ÿ— l’eau,
+se pré -- ser -- ver de l’eau,
-re, -v-y—yre, Qui
+re, re, Qui
-son re-Q\t^\ts\tw\t*\t1 <4>e-F—n-F—3 j f-3 *-1 fu - ge, Pen-dant le dé - lu - ge.
+son re- fu -- ge, Pen -- dant le dé -- lu -- ge. } %lyrics \layout{ indent = 0\cm line-width = #120 \set fontSize = #-2 \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) } %layout \midi { } } %score \header { tagline = ##f} </score>
-NÔERS ANCIENS 103 EE GRAND PER’ NOE EES BERGERS DE BETHREEM Chanson bachique C’est
+NOËLS ANCIENS 103 {{ColG|LE GRAND PÈR’ NOÉ {{interligne|1em}} Chanson bachique }} {{ColD|LES BERGERS DE BETHLÉEM {{Accolade(|Sur l’air|Il la passa toute Sans en boire goutte.|hauteur=2|largeur=25%}} }} {{clr}} {{interligne|1em}} {{ColG| C’est
-re, ’ Qui
+re, Qui
-déluge. „\t., ■ \ Il la passa toute ( Sans en boire goutte. Allons, bergers, partons tous, E’ange nous appelle, Un Sauveur est né pour nous, R’heureuse nouvelle ! Une étable est le séjour Qu’a choisi ce Dieu d’amour. Courons au, z-au, z-au, Courons plus, plus, plus, Courons au, courons plus, Courons au plus vite A ce pauvre gîte. ’\t. Quand
+déluge. Quand
-: “ Ce n’est
+: « Ce n’est
-vin ! ” Il
+vin ! » Il
-goutte. De nos plus charmants concerts Que tout retentisse ! Re ciel à nos maux divers Est enfin propice. Accordons, eu ce grand jour, Re fifre avec le tambour, Timbale et, l’et, l’et, Timba, trom, trom, troni, Timbale et, timba trom, Timbale et trompette, Pour Rui faire fete. C’est
+goutte. C’est
-Camille. R’vieux Pompée
+Camille. L’vieux Pompée
-Cicéron Ruttaient â coups
+Cicéron Luttaient à coups
-barrique ! ! Satan, au fond des enfers, Brûlant dans les flammes, Voudrait, dans les mêmes fers, Enchaîner nos âmes. Ne craignons plus ses combats, Tout son pouvoir est à bas. Malgré sa, sa, sa, Malgré fu, fu, fu, Malgré sa, malgré fu, Malgré sa furie, Dieu nous rend la vie. Prends
+barrique !! Prends
-! Quels
+! }} {{ColD| Allons, bergers, partons tous, L’ange nous appelle, Un Sauveur est né pour nous, L’heureuse nouvelle ! Une étable est le séjour Qu’a choisi ce Dieu d’amour. Courons au, z-au, z-au, Courons plus, plus, plus, Courons au, courons plus, Courons au plus vite À ce pauvre gîte. De nos plus charmants concerts Que tout retentisse ! Le ciel à nos maux divers Est enfin propice. Accordons, en ce grand jour, Le fifre avec le tambour, Timbale et, l’et, l’et, Timba, trom, trom, trom, Timbale et, timba trom, Timbale et trompette, Pour Lui faire fête. Satan, au fond des enfers, Brûlant dans les flammes, Voudrait, dans les mêmes fers, Enchaîner nos âmes. Ne craignons plus ses combats, Tout son pouvoir est à bas. Malgré sa, sa, sa, Malgré fu, fu, fu, Malgré sa, malgré fu, Malgré sa furie, Dieu nous rend la vie. Quels
-lait Re plus
+lait Le plus
-beau Re plus
+beau Le plus
-fro, Re plus
+fro, Le plus
-fro, Re plus
+fro, Le plus
-village. La
+village. }} {{clr}} La
-Grand Pèr1 Noé
+Grand Pèr’ Noé
-et par¬ rain de
+et parrain de
-î04 NOEES ANCIENS
+104 NOËLS ANCIENS
-Pèr’ Noe ) l’on
+Pèr’ Noé) l’on
-médecin phi¬ lanthrope la
+médecin philanthrope la
-: C’est
+: {{interligne|1em}} {{ColG| C’est
-lâché, Te couperet
+lâché, Le couperet
-! Mais
+! }} {{ColD| Mais
-demande. Connaissez-vous,
+demande. }} {{clr}} {{interligne|1em}} Connaissez-vous,
-? C’est la
+? {{interligne|1em}} {{bloc centré|C’est la
-Jésus demande. Un
+Jésus demande.}} {{interligne|1em}} Un
-: Ives maris—réLes nraris—calLes maris—ciLes maris—trants, Pour
+: {{interligne|1em}} {{bloc centré|Les maris — ré- Les maris — cal- Les maris — ci- Les maris — trants,}} {{interligne|1em}} Pour
-UOEtS ANCIENS si
+NOËLS ANCIENS 105 si
-absolument in¬ dignes des
+absolument indignes des
-du sanctuaire, (i) Dans
+du sanctuaire. Dans
-Père N oël expressément
+Père Noël expressément
-voulait pren¬ dre :
+voulait prendre :
-gorge dé¬ ployée, comme
+gorge déployée, comme
-: Je bois
+: {{interligne|1em}} {{bloc centré|Je bois
-m’réchauffe ! C’est
+m’réchauffe !}} {{interligne|1em}} C’est
-ivrogne eu pré¬ sence. (1) Un
+ivrogne en présence. Un
-Louis Cheva¬ lier, ancien
+Louis Chevalier, ancien
-à StJoachim, me
+à St-Joachim, me
-ancienne musique—une mélodie grégorienne—du fameux
+ancienne musique — une mélodie grégorienne — du fameux
-: Si
+: {{ColG| Si
-(bis) Silence,
+(bis) }} {{ColD| Silence,
-enfant. I/amour, vainqueur
+enfant. L’amour, vainqueur
-mystère, I,e captive
+mystère, Le captive
-(bis) Une chanson
+(bis) }} {{clr}} <p>Une chanson
-siècles. L’Eglise s’était
+siècles. L’Église s’était
-avec rai¬ son contre
+avec raison contre
-des cérémo¬ nies réglées
+des cérémonies réglées
-langue vul¬ gaire. Cependant
+langue vulgaire. Cependant
-de PAne (i) résista long¬ temps aux
+de l’Âne résista longtemps aux
-de PAne était an¬ nuellement célébrée
+de l’Âne était annuellement célébrée
-qui ré¬ pondait aux
+qui répondait aux
-: lié, sire Ane, h’e !
+: Hé, sire Ane, hé !
-Ils accom¬ pagnaient la
+Ils accompagnaient la
-de l’EnfantJlieu. Les
+de l’Enfant-Dieu. Les
-pasteurs, (i) Voici
+pasteurs, Voici
-de VAne ; Orientis partibus\tHic in
+de l’Âne : {{colG| Orientis partibus Adventavit Asinus Pulcher et fortissimus Sarcinis aptissimus.}} {{colD| Hic in
-Sichen Adventavit Asinus\tBnutritus sub Ruben Pulcher et fortissimus\tTransiit per Jordanem, Sarcinis aptissimus.\tSaliit in Bethleeni. Des régions
+Sichen Enutritus sub Ruben Transiit per Jordanem, Saliit in Bethleem.}} {{clr}} <p>Des régions
-très vigou¬ reux, très
+très vigoureux, très
-fardeaux. Sur les
+fardeaux. <p>Sur les
-à Bethléem,
+à Bethléem.
-NOELS ANCIENS
+NOËLS ANCIENS
-carol anglo-nor¬ mand dont
+carol anglo-normand dont
-traduction. (1) Seigneurs, à
+traduction. {{interligne|1em}} {{bloc centré|Seigneurs, à
-Car 1 ’on nous dit qu ’en cet
+Car l’on nous dit qu’en cet
-annuelle • Ah! Ah! c’est le jour. R f ■ . f Dieu donne
+annuelle Ah ! Ah ! c’est le jour.}} {{interligne|1em}} {{Accolade(|Refrain :|Dieu donne
-d’amour e ram . j ^ ^gus cmx qU{ fer0nt honneur
+d’amour À tous ceux qui feront honneur
-de Noël. Seigneurs, je
+de Noël.|hauteur=2|largeur=25%}} {{interligne|1em}} {{bloc centré|Seigneurs, je
-etc. (1)\tDes amateurs
+etc. }} Des amateurs
-ce docu¬ ment remarquable
+ce document remarquable
-qu’à ré¬ férer au
+qu’à référer au
-de Paris—année 1850, page 407.— En
+de Paris — année 1850, page 407. — En
-strophe : Seignors, ore
+strophe :<p> {{bloc centré|Seignors, ore
-Car l’eni nus
+Car l’em nus
-! eest jur
+! cest jur
-joie d’amms qui
+joie d’amurs qui
-furent honors
+furent honors}}
-NOELS ANCIENS Noël boit
+108 NOËLS ANCIENS {{bloc centré|Noël boit
-anglais, .\tEt le
+anglais, Et le
-; ■ Noël
+; Noël
-Noël, . Et
+Noël, Et
-mon conseil. -\tf Je vous
+mon conseil.}} {{interligne|1em}} {{Accolade(|Finale|{{T|Je vous
-: “A votre santé ! ” ma e | q^. ne ^ra joyeusement : “ Trinquons ?” (i) >ïc ïj: Un
+: « À votre santé ! » Qui me dira joyeusement : « Trinquons ? » |90}}|hauteur=2|largeur=25%}} {{interligne|1em}} Un
-la chè¬ vre, le
+la chèvre, le
-veau. Comme les
+veau. {{interligne|0.5em}} {{bloc centré|Comme les
-françois, Ee coq
+françois, Le coq
-Ubi, ttbi, ubi f La
+Ubi, ubi, ubi ? La
-à Beth-lê-é,-cm !
+à Beth-lé-é-em !
-! (2) (1)\tCette finale
+! }} Cette finale
-fort typique\t: —“ Si
+fort typique : {{bloc centré|— « Si
-Drincheyl ?”\t. (2)\tCf ;\tPaul Lacroix
+Drincheyl ? »}} Cf ; Paul Lacroix
-au Moyen-Age.— Paris,
+au Moyen-Age. — Paris,
-NOELS ANCIENS iog Vous
+Vous
-en Bour¬ gogne, dans
+en Bourgogne, dans
-dix-neuvième. “ On
+dix-neuvième. « On
-La litté¬ rature de
+La littérature de
-âne. “ Le
+âne. « Le
-! “ Le
+! « Le
-: Ubi? On
+: Ubi ? On
-profondes. “ Le
+profondes. « Le
-: Bé—è-’e-thlëem. “ Et
+: Bé—é-é-thléem. « Et
-qui em¬ poignait toute
+qui empoignait toute
-! ” “ Et
+! » « Et
-qui partaient,—croyant que
+qui partaient, — croyant que
-! “ C’était
+! « C’était
-bêtes. “ U le
+bêtes. « Il le
-divin sujet.” * ’ * J’ai
+divin sujet. » J’ai
-iio nores anciens interdit
+110 NOËLS ANCIENS interdit
-d’ailleurs, solli¬ citer humblement
+d’ailleurs, solliciter humblement
-réclamer impé¬ rieusement justice,
+réclamer impérieusement justice,
-les NoRES An¬ ciens de EA Nouvelee-France :
+les Noëls Anciens de la Nouvelle-France :
-foyers do¬ mestiques ;
+foyers domestiques ;
-familles canadiennes-frauçaises de
+familles canadiennes-françaises de
-de ten¬ dresse et
+de tendresse et
-caractère reli¬ gieux, à
+caractère religieux, à
-NOELS ANCIENS III i :p=. -0v\t\t -r1’ ? \tK\t\t|—^\t0. p..... _ i— — D’où viens - tu, ber - gè - re, D’où viensS ff V 1 m m ..W.\t V 2 ’ .. tu? ■Je viens
+<score raw vorbis=1> \score { \relative c’’ { \time 2/4 \clef G \key c \major \autoBeamOff c4 e | d8 b c g | c4 e | \break d2 \bar "||" g,8 g a \stemUp b | \stemNeutral c4 g | \break c8 c d e | d2 | g,8 g a \stemUp b | \break \stemNeutral c4 g | c8 e d d | c2 \bar "|." } \addlyrics { —_D’où viens -- tu, ber -- gè -- re, D’où viens- tu_? —_Je viens
-l’é ta ble, i -v-<S>-V—K— -0 0De m’y pro - me - ner ; J’ai
+l’é -- ta -- ble, De m’y pro -- me -- ner_; J’ai
-un mi$ -0 V ra - cle
+un mi- ra -- cle
-ar - ri - vé. —D’où viens-tu,
+ar -- ri -- vé. } %lyrics \layout{ indent = 0\cm line-width = #120 \set fontSize = #-2 \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) } %layout \midi { } } %score \header { tagline = ##f} </score> {{bloc centré|D’où viens-tu,
-? —Je viens
+? — Je viens
-De lit ’y promener
+De m’y promener
-arrivé. —Qu’as-tu vu,
+arrivé. — Qu’as-tu vu,
-? —-J ’ai vu
+? — J’ai vu
-tendrement. —Rien de
+tendrement. — Rien de
-? —Saint’ Marie,
+? — Saint’ Marie,
-de froid.
+de froid.}}
-1X2 noels anciens —Rien de
+112 NOËLS ANCIENS {{bloc centré|— Rien de
-? —Ya le
+? — Ya le
-l’Enfant. —Rien de
+l’Enfant. — Rien de
-? —Ya trois
+? — Ya trois
-Père Eternel. Dramatisez
+Père Éternel.}} Dramatisez
-une Creche de Noël (i) ;
+une Crèche de Noël ;
-figurants (i) On
+figurants On
-de Noël. “ La
+de Noël.<p> « La
-la dévo¬ tion des
+la dévotion des
-grands saints. N’est-ce
+grands saints.<p> N’est-ce
-François d’Assisequi, le
+François d’Assise qui, le
-Noël r223, a
+Noël 1223, a
-crèche ?—Saint Antoine
+crèche ? — Saint Antoine
-le “ semeur de miracles, ” estil représenté
+le « semeur de miracles,» est-il représenté
-livre ? Saint
+livre ?<p> Saint
-de l’Enfant-Dieu. Dans
+de l’Enfant-Dieu.<p> Dans
-Sainte Thérèse. Le
+Sainte Thérèse.<p> Le
-on 11’avait un
+on n’avait un
-les yeux. En
+les yeux.<p> En
-l’âme généreuse. Le
+l’âme généreuse.<p> Le
-commande l’amour.” —Cf :
+commande l’amour.»<p> — Cf :
-de VEnfant Jésus m iraculeux de
+de l’Enfant Jésus miraculeux de
-par Gabriellç Fontaine,
+par Gabrielle Fontaine.
-NOELS ANCIENS “3 et
+et
-le chœur—toute l’assemblée
+le chœur — toute l’assemblée
-petits enfants,—des mioches
+petits enfants, — des mioches
-de /’Enfant Jésus & la
+de l’Enfant Jésus à la
-Saints Innocents— le
+Saints Innocents — le
-: Jy où viens-hi ? Qidas-tu vu
+: D’où viens-tu ? Qu’as-tu vu
-? Ecoutez répondre
+? Écoutez répondre
-souvenir attendris¬ sant, une
+souvenir attendrissant, une
-il écri¬ vit au
+il écrivit au
-: “ Il y
+: « Il y
-dans l’Eglise un “ merveilleux
+dans l’Église un merveilleux
-de “ bonhomie,
+de bonhomie,
-touchante. “ L’Eglise quelquefois
+touchante. L’Église quelquefois
-grande, “ la
+grande, la
-elle bég’ayait avec
+elle bégayait avec
-elle “ lui
+elle lui
-! ” Monsieur
+! » Monsieur
-Montréal, récem¬ ment élu
+Montréal, récemment élu
-Canada, pu¬ bliait en
+Canada, publiait en
-la tenta¬ tion de
+la tentation de
-ici. —“ Whence artthou, my
+ici. {{bloc centré|— “ Whence art thou, my
-art tliou ? ” —“ I corne frotn the
+art thou ? ” — “ I corne from the
-sight. ’ ’ —“ What
+sight. ” — “ What
-” —“ There
+” — “ There
-straw. ’ ’ S
+straw. ”}}
-ii4 NOËLS ANCIENS —“ Nothing
+114 NOËLS ANCIENS {{bloc centré|— “ Nothing
-? ’ ’ —“ I
+? ” — “ I
-Joseph, A-tremble with
+Joseph, A tremble with
-cold. ’ ’ —“ Nothing
+cold. ” — “ Nothing
-? 1 ’ —“ I
+? ” — “ I
-Kneeling rneek and
+Kneeling meek and
-breathing Warrn the
+breathing Warm the
-” —“ Nothing
+” — “ Nothing
-? ’ ’ —“ There
+? ” — “ There
-angels Corne down
+angels Come down
-” (i) Tout
+” }} Tout
-cœur Pégoïste refrain
+cœur l’égoïste refrain
-: Bon Français,
+: {{bloc centré|Bon Français,
-Angleterre ! Nous
+Angleterre !}} Nous
-nos com¬ patriotes anglais,
+nos compatriotes anglais,
-Noël-bergère. Je songe,
+Noël-bergère. {{bloc centré|Je songe,
-Angleterre ! (i) Cf: “
+Angleterre !}} Cf : “
-William Mc¬ Lennan. Dawson Bros., Montréal, 1886.
+William McLennan. Dawson Bros., Montreal, 1886.
-NOELS ANCIENS 115 Ce
+Ce
-de fac¬ ture littéraire plus cliâtiée. Outre
+de facture littéraire plus châtiée. Outre
-glory / C’est
+glory ! C’est
-les protes¬ tants, dans
+les protestants, dans
-richesses, au¬ tour du
+richesses, autour du
-de cadeaux,—puis encore
+de cadeaux, — puis encore
-les Stinday schools,
+les Sunday schools,
-concert muni¬ cipales aux
+concert municipales aux
-la niélodie de
+la mélodie de
-cantique popu¬ laire ;
+cantique populaire ;
-à dis¬ tance, dans
+à distance, dans
-frapper davan¬ tage l’imagination
+frapper davantage l’imagination
-les loin¬ tains du firmament. GLORIA
+les lointains du firmament. {{interligne|1em}} GLORIA
-! —“ Where
+! {{interligne|1em}} {{bloc centré|— “ Where
-still slrine, the
+still shine, the
-happy dreatn in
+happy dream in
-of thinc, Early,
+of thine, Early,
-? —“ I’ve just corne back
+? — “ I’ve just come back
-I’ve corne from
+I’ve come from
-in ,Slumber-land ; I ’ve come
+in Slumber-land ; I’ve come
-; l’ve come
+; I’ve come
-Christmas morning,”
+Christmas morning, ”}}
-NOELS anciens What
+116 NOËLS ANCIENS {{bloc centré|— “ What
-the niglit, Mabel
+the night, Mabel
-” I
+” — “ I
-and star-lamp ’s light,
+and star-lamp’s light,
-morning. I
+morning. “ I
-morning.” What
+morning.” — “ What
-” Music,
+” — “ Music,
-Christmas morning.” What
+Christmas morning. ” — “ What
-? ’ ’ I
+? ” — “ I
-Listen, listen,—the strain
+Listen, listen, — the strain
-! ‘ ‘ Glory
+! “ Glory
-! ’ ’ What
+! ” — “ What
-” I
+” — “ I
-Christmas morning.” What
+Christmas morning. ” — “ What
-” They
+” — “ They
-: ‘ ‘ Glory
+: “ Glory
-! ’ ’ When
+! ” When
-! ’ ’ And
+! ” And
-! ’ ’ O
+! ” — “ O
-the shepherds ’ reeds,
+the shepherds’ reeds,
-: ’ ‘ Glory
+: “ Glory
-! ’ ’
+! ”}}
-chanson popu. laire a
+chanson populaire a
-preuve irré¬ cusable dans
+preuve irrécusable dans
-D’Estrées. (i) Mais
+D’Estrées. Mais
-par FrançoisEustache du
+par François-Eustache du
-IV. L,a place
+IV. La place
-l’avait surnom¬ mé le
+l’avait surnommé le
-où ou lui
+où on lui
-l’on chan¬ tât à
+l’on chantât à
-1608 ;—Preces ecclesiasticce ad numéros musices reductæ, (1) Elle
+1608 ; — Preces ecclesiasticæ ad numeros musices reductæ, Elle
-ii8 KOiaS ANCIENS liber /, à
+118 NOËLS ANCIENS liber I, à
-1609 >—Mélanges de
+1609 ; — Mélanges de
-Paris, iôro. (1) Grétry,
+Paris, 1610. Grétry,
-père, â Du
+père, à Du
-la poé¬ sie d’un
+la poésie d’un
-la pro¬ fane mais
+la profane mais
-voulut recommen¬ cer la
+voulut recommencer la
-l’éternel ennemi,—le monde
+l’éternel ennemi, — le monde
-mille artifices,—le terrain
+mille artifices, — le terrain
-par l’Plglise, ven¬ ger la
+par l’Église, venger la
-de can¬ deur, très
+de candeur, très
-délicatesse ex¬ quise des
+délicatesse exquise des
-de l’expressiou poétique
+de l’expression poétique
-la mélo¬ die tricentenaire.
+la mélodie tricentenaire.
-tournoi litté(1) Cf
+tournoi litté- Cf
-NOEtS ANCIENS 119 taire compta
+raire compta
-voici :\t’ NOEE DE PEEEEGRIN Bel
+voici : {{ColG| NOËL DE PELLEGRIN Bel
-; REFRAIN C’est nia plus
+; refrain C’est ma plus
-jour, OU je
+jour, Où je
-tendre devoir; C’est
+tendre devoir ; C’est
-; CHANSON
+; Je m’attache à Te suivre, Toi seul peux m’attendrir. Pour Toi seul je veux vivre, Pour Toi je veux mourir ; Ton nom de ma mémoire Ne sortira jamais, Je chanterai ta gloire Et tes divins bienfaits ; Sorti de l’esclavage Où j’ai longtemps été, Je Te veux, en hommage, Offrir ma liberté. }} {{ColD| CHANSON
-; REFRAIN Cruelle
+; refrain Cruelle
-! E’Amour, sans
+! L’Amour, sans
-l’Elbre E’Espagne me
+l’Elbre L’Espagne me
-régner. Je m’attache à Te suivre, Toi seul peux m’attendrir. Pour Toi seul je veux vivre, Pour Toi je veux mourir ; Partagez
+régner. Partagez
-couronne, Ee prix
+couronne, Le prix
-cœur. Tou nom de ma mémoire Ne sortira jamais,\t, Je chanterai ta gloire Et tes divins bienfaits ; Belle
+cœur. Belle
-! Sorti de l’esclavage Où j’ai longtemps été, J e Te veux, en hommage, Offrir ma liberté. Je
+! Je
-mots. La
+mots. }} {{clr}} {{interligne|1em}} La
-fidèle ail royal
+fidèle au royal
-à pre(1)\tBien que
+à pre- Bien que
-universellement aujour¬ d’hui, Henri
+universellement aujourd’hui, Henri
-romance Char¬ mante Gabrielle,
+romance Charmante Gabrielle,
-120 NOELS ANCIENS jnière lecture,
+120 NOËLS ANCIENS mière lecture,
-en supé¬ riorité littéraire,
+en supériorité littéraire,
-religieux. Pelle¬ grin avait-il
+religieux. Pellegrin avait-il
-de l’inspira¬ tion avec
+de l’inspiration avec
-une recon¬ naissance profonde,
+une reconnaissance profonde,
-et d’es¬ time. Sa
+et d’estime. Sa
-nos sanc¬ tuaires chanter
+nos sanctuaires chanter
-du sei¬ zième siècle
+du seizième siècle
-son tom¬ beau aux ■ Grands-Augustins.
+son tombeau aux Grands-Augustins.
-y occu¬ pait comme
+y occupait comme
-gala, Edouard Fournier
+gala, Édouard Fournier
-intitulé VEsprit dans
+intitulé L’Esprit dans
-France, Edouard Fournier
+France, Édouard Fournier
-volume : ‘•Je pourrais
+volume :<p> « Je pourrais
-chanson “ de
+chanson de
-les pa“ rôles—dont une
+les paroles — dont une
-j’en “ ai
+j’en ai
-de l Académie de
+de l’Académie de
-tome “ XI, p. 380)—ni pour
+tome XI, p. 380) — ni pour
-Curiosités “ de
+Curiosités de
-musique, lière édition,
+musique, 1ière édition,
-cardinal “ Du
+cardinal Du
-rien “ ni
+rien ni
-; ” mais
+; mais
-question ‘ ‘ que
+question que
-chansons 1 ‘ populaires. ’ ’ Jusqu’à
+chansons populaires. »<p> Jusqu’à
-M. Edouard Fournier
+M. Édouard Fournier
-NOEtB ANCiENS Î2l assister
+assister
-du prétoire, (i) Et
+du prétoire. Et
-églises parois¬ siales, chapelles
+églises paroissiales, chapelles
-: (1) A propos
+: À propos
-à l’audience. Dans
+à l’audience.<p> Dans
-titre :\tContes\tpopulaires, préju¬ gés, patois,
+titre : Contes populaires, préjugés, patois,
-et noms, de
+et noms de
-suit : “Al ’audience du
+suit :<p> « À l’audience du
-fêtes “ de
+fêtes de
-entonner “ le
+entonner le
-ce jour; et
+ce jour ; et
-et “ plaideurs
+et plaideurs
-J’ignore entière“ ment l’époque
+J’ignore entièrement l’époque
-était par“ ticulier au
+était particulier au
-que quelques, années “ avant
+que quelques années avant
-Révolution. ” (2) Celles
+Révolution. » Celles
-122 ANCIENS fa fa—fafafafa # » fa—:* . t Bel as - tre
+122 NOËLS ANCIENS <score raw vorbis=1> \score { \relative c’’ { \time 3/4 \clef G \key bes \major \tempo \markup \fontsize #-2 \italic "Adagio." \autoBeamOff \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) bes4 f \stemUp bes | a( g) f | \stemNeutral bes bes d | \break f2 d4 | bes d( c) | bes2. | \stemUp bes4 f bes | \break a( g) f | \stemNeutral bes bes d | f2 d4 | \break bes d( c) | bes2. | bes4 c d | \stemUp bes( a) g | \break \stemNeutral c4 \grace { bes8 } \stemDown a4 bes | c ees2 | d( c4) | bes c d | \break \stemUp bes( a) g | \stemNeutral c \grace { bes8 } \stemDown a4 bes | c c2 | bes2. \bar "|." } \addlyrics { Bel as -- tre
-j’a - do - re, SoP fa?±: -<& ■ =t leil
+j’a -- do -- re, So- leil
-seul fa: $\tm—3\t1i— a iÉT: que j’im - plo - re,
+seul que j’im -- plo -- re,
-veux n’ai*= -f±==j= =i=p: mer
+veux n’ai- mer
-chère enfa t=£=t (5L XlEt. -<S>4~ 4~ vi - e,
+chère en- vi -- e,
-ne fa tz ■#—fOdois la vi - e
+ne dois la vi -- e
-a - mour.
+a -- mour. } %lyrics \layout{ indent = 0\cm line-width = #120 \set fontSize = #-2 \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) } %layout \midi { } } %score \header { tagline = ##f} </score>
-LoÈLS AlSfCîtîNS 123
+NOËLS ANCIENS 123
-une véri¬ table chasse
+une véritable chasse
-furent tra¬ quées comme
+furent traquées comme
-sous uu traves¬ tissement brutal. O11 leur
+sous un travestissement brutal. On leur
-la mu¬ sique de
+la musique de
-leurs cou¬ plets. Bref,
+leurs couplets. Bref,
-périrent. Pin voici
+périrent. En voici
-d’Hérode. CANTIQUE DE NOUE l’heureuse
+d’Hérode. {| | | CANTIQUE DE NOËL l’heureuse
-calme .son courroux,
+calme son courroux,
-lieux, I/heureuse nouvelle
+lieux, L’heureuse nouvelle
-nouvelle !\t• Quel
+nouvelle ! Quel
-cte. CHANSON POPULAIRE LA BONNE AVENTURE Je
+cte. || CHANSON POPULAIRE la bonne aventure Je
-leur donue des
+leur donne des
-aventure, (S gué S La
+aventure, ô gué ! La
-aventure. Cette
+aventure. —— |} Cette
-La chansou enfantine
+La chanson enfantine
-Î24 NOELS ANCIENS
+124 NOËLS ANCIENS
-chanson favo¬ rite, La
+chanson favorite, La
-encore, chan¬ tent toujours : La bonne aventure, 6 gué
+encore, chantent toujours : {{Bloc centré|La bonne aventure, ô gué
-aventure ! J’ai
+aventure !}} J’ai
-cantiques spirituels—et, en
+cantiques spirituels — et, en
-recueil Garnier,—pillaient impunément la mu¬ sique et
+recueil Garnier, — pillaient impunément la musique et
-NOELS ANCIENS 5 PASTORALE LE BERGER-ROI Aimable mu»sette, Confidente
+NOËLS ANCIENS 125 {{ColG|PASTORALE {{interligne|1em}} LE BERGER-ROI }} {{ColD|PARODIE SPIRITUELLE {{Accolade(|Sur l’air|Aimable musette Confidente de mon cœur.|hauteur=2|largeur=25%}} }} {{clr}} {{interligne|1em}} {{ColG| Aimable musette, Confidente
-Chantez mou bonheur.
+Chantez mon bonheur.
-vous î L’histoire
+vous ! }} {{ColD| Aimable musette, De l’amour d’un Dieu Sauveur Chantez la douceur Et le sceptre et la houlette, Tout est égal sous ses loix : On vit sans crainte. Et sans contrainte, Dès qu’on est docile à sa voix. Puissants rois du monde Votre sort est-il plus doux ? Régnez sur la terre et sur l’onde, Mon cœur n’en sera pas jaloux. Sans porter le diadème, Le vrai chrétien, Roi de soi-même, Est bien plus heureux que vous ! }} {{clr}} L’histoire
-me rap¬ pelle le
+me rappelle le
-imposture iden¬ tique :—“ Les
+imposture identique : — « Les
-! ” Ce
+! » Ce
-petit ad¬ verbe, encore
+petit adverbe, encore
-et nar¬ quois :—“ Eh
+et narquois : — « Eh
-sont incon¬ testables !
+sont incontestables !
-évident ! ! ” L’effronté
+évident !! » L’effronté
-propriété, à est le vol? PARODIE SPIRITUELLE Sur l’air I Aimable muselle ( Confidente de mon cœur. Aimable musette, De l’amour d’un Dieu Sauveur Chantez la douceur Et le sceptre et la houlette, Tout est égal sous ses loix : On vit sans crainte. Et sans contrainte, Dès qu’on est docile â sa voix. Puissants rois du monde Votre sort est-il plus doux ? Régnez sur la terre et sur l’onde, Mon cœur n’en sera pas jaloux. Sans porter le diadème, Le vrai chrétien, Roi de soi-même, Est bien plus heureux que vous !
+propriété, c’est le vol ?
-XVI. “ Je
+XVI. « Je
-l’histoire cl’une intelligence
+l’histoire d’une intelligence
-les honnnes pour
+les hommes pour
-par euxmêmes, volant,
+par eux-mêmes, volant,
-celle d’autrui.” J’emprunte
+celle d’autrui. » J’emprunte
-Féval, Etapes d’une
+Féval, Étapes d’une
-substituez Simon Joseph, et
+substituez Simon-Joseph, et
-de “l’histoire d’une
+de « l’histoire d’une
-cœur ” qui
+cœur » qui
-NOELS ANCIENS 127 perdition,—terra miseriœ et tenebrarum—un écueil
+NOËLS ANCIENS 127 perdition, — terra miseriæ et tenebrarum — un écueil
-mais véritable¬ ment frappé
+mais véritablement frappé
-de l’Eternelle Sagesse
+de l’Éternelle Sagesse
-l’aimant tou¬ jours et
+l’aimant toujours et
-et l’Eglise, suivant
+et l’Église, suivant
-Augustin, l’Eglise ne
+Augustin, l’Église ne
-bercail. Ecoutez comme
+bercail. Écoutez comme
-se don¬ ner la réplique. “ Il
+se donner la réplique. « Il
-ce livre—Etapes d Hme conversion—: “ Pour
+ce livre — Étapes d’une conversion — : « Pour
-étapes d ’un converti.’" “ Mais
+étapes d’un converti. » « Mais
-: “ A notre
+: « À notre
-nos triom¬ phes et
+nos triomphes et
-la Con¬ version qui
+la Conversion qui
-est bon.” Si
+est bon. » Si
-128 NOELS ANCIENS
+128 NOËLS ANCIENS
-romancier parisien l’histoire
+romancier parisien, l’histoire
-sûrement l’obser¬ vation que
+sûrement l’observation que
-et publierait à
+et publierait, à
-les Etapes d’un
+les Étapes d’un
-“ A mon insu dirait-il,
+“ À mon insu, dirait-il,
-de l’illus¬ tre écrivain
+de l’illustre écrivain
-ma rencontre c’est
+ma rencontre, c’est
-de l’Eglise, je
+de l’Église, je
-son sacerdoce.” Ce
+son sacerdoce.» Ce
-possible, ex¬ plique mieux
+possible, explique mieux
-son oeuvre de réparation. Péval réédita
+son œuvre de réparation. Féval réédita
-oubliât absolu¬ ment et
+oubliât absolument et
-Poésies chré¬ tiennes (i), et
+Poésies chrétiennes , et
-Nouveau Testa¬ ment, les
+Nouveau Testament, les
-les Pro¬ verbes de
+les Proverbes de
-la qua¬ lité. Malgré
+la qualité. Malgré
-mort (i)\tElles comprennent
+mort Elles comprennent
-noels anciens 129
+NOËLS ANCIENS 129
-Comme là justice
+Comme la justice
-d’amasser 1111 trésor
+d’amasser un trésor
-au pofnt de
+au point de
-fausse mo¬ destie, de
+fausse modestie, de
-légitimes indigna¬ tions de
+légitimes indignations de
-honnête écrivaiii auquel
+honnête écrivain auquel
-la pa¬ ternité de
+la paternité de
-mais ab¬ solument étrangères
+mais absolument étrangères
-était parfaite¬ ment justifiable
+était parfaitement justifiable
-l’œuvre entière—toute la lyre—de Pellegrin,
+l’œuvre entière — toute la lyre — de Pellegrin,
-plus malhon¬ nêtes que
+plus malhonnêtes que
-si avanta¬ geusement remplacés
+si avantageusement remplacés
-populaires, Verbatim et ut extenso, bien eu regard
+populaires, verbatim et in extenso, bien en regard
-noëls nou¬ veaux de
+noëls nouveaux de
-bergers, assemblons-nous,—Ve¬ nez, divtn Messie,—Allons tous
+bergers, assemblons-nous, — Venez, divin Messie, — Allons tous
-la crèche,). Je
+la crèche). Je
-la vioV 1^\tconsultés\t:\tVol.\tn°\t6,103,—Recueils de noëls ;— •ol. n° 14,328,—Noëls divers imprimés an commencement du t terne sihle ; Vol. n° 14,329,—Cantiques de
+la vio- Ouvrages consultés : Vol. n° 6,103, — Recueils de noëls ; — Vol. n° 14,328, — Noëls divers imprimés au commencement du 16ième siècle ; — Vol. n° 14,329, — Cantiques de
-Au .Mans, l’r. Obvier, (sans date) in-8, 9
+Au Mans, Fr. Olivier, (sans date) in-8.
-130 NO Kl. S ANCIENS
+130 NOËLS ANCIENS
-et sei¬ zième siècles. A cette
+et seizième siècles. À cette
-est malheu¬ reusement la
+est malheureusement la
-français. Cer¬ tains mots propres—qui ne
+français. Certains mots propres — qui ne
-du tout—quoti¬ diennement usités
+du tout — quotidiennement usités
-de Pellegrin—les médiocres même—paraissent-elles éminemment
+de Pellegrin — les médiocres même — paraissent-elles éminemment
-ont judi¬ cieusement relégués dans lin oubli
+ont judicieusement relégués dans un oubli
-sans d/faut vaut
+sans défaut vaut
-long pohne, a dit Hoileau. Je
+long poème, a dit Boileau. Je
-Benjamin Suite réclamait
+Benjamin Sulte réclamait
-: “ Je demande
+: « Je demande
-une oeuvre qui mérite considération.” * * * J’ai
+une œuvre qui mérite considération. » J’ai
-Noëls nouveaux—93 sur 176—sur des
+Noëls nouveaux — 93 sur 176 — sur des
-le reste—73 en tout—sur la
+le reste — 73 en tout — sur la
-du dix-sep¬ tième siècle.
+du dix-septième siècle.
-qualité, excel¬ lente pour
+qualité, excellente pour
-aride nomencla¬ ture, aussi
+aride nomenclature, aussi
-NOELS ANCIENS longue
+NOËLS ANCIENS 131 longue
-ceux-là qni, plus
+ceux-là qui, plus
-des Noels anciens
+des Noëls anciens
-Ces Noels nouveaux,
+Ces Noëls nouveaux,
-la Nou¬ velle-France, et
+la Nouvelle-France, et
-de pré¬ férence peut-être
+de préférence peut-être
-même au¬ teur avait
+même auteur avait
-de V Histoire de V I/o tel-Dieu de
+de l’Histoire de l’Hôtel-Dieu de
-Raudot (i) qui
+Raudot qui
-France. “ C’était
+France. « C’était
-choses. II possédait
+choses. Il possédait
-il en¬ voya ses
+il envoya ses
-airs a la lou¬ ange du
+airs à la louange du
-des noels, dans la saison.” (2) (1) Il
+des noëls, dans la saison. » Il
-du com¬ merce. Jacques
+du commerce. Jacques
-à l’Intendance; il
+à l’Intendance ; il
-de VHôtel-Dieu de
+de l’Hôtel-Dieu de
-page 463.\t■\t~ Ces
+page 463.<p> Ces
-intéressants porrr l’histpire de
+intéressants pour l’histoire de
-132 NOELS ANCIENS
+132 NOËLS ANCIENS
-des In¬ tendants de
+des Intendants de
-de Des¬ touches, dont
+de Destouches, dont
-éternelle, â la gloire incom¬ parable, à
+éternelle, à la gloire incomparable, à
-ciel poli¬ tique de
+ciel politique de
-ces canti¬ ques furent
+ces cantiques furent
-le ton— c’est
+le ton — c’est
-le dire—à l’aristocratique
+le dire — à l’aristocratique
-à 17x1 ;
+à 1711 ;
-Leclerc. (1) Cette coïnci¬ dence de
+Leclerc. Cette coïncidence de
-de vraisem¬ blance qui
+de vraisemblance qui
-prétention. * * * Voici,
+prétention. Voici,
-de vau¬ devilles sur
+de vaudevilles sur
-l’abbé Pellegrin.’ J’ai
+l’abbé Pellegrin. J’ai
-furent renouve-, lées par
+furent renouvelées par
-NOELS ANCIENS Ï33 MUSIQUE DE EUEEI Baeeet d ’Alcidione...—Air Opéra de Cadmus “ ■\t“\td ’Alceste “ “\tm? Thésée “ ( (\til\tt i ( (\til\tn “\tn’Atys (i)\t “ ‘ ‘\t{rer acte, scène 6me)\t‘ ‘ “\tIsis (2)\t “ Il\tl\t(\tl . “\tde Bellerophon...\t“ B admît : Triomphe de [l’Amour... “ Opéra de Phaeton (3)... d ’Amadis. “ DE Roland “ Baeeet : Le Temple de ‘ ‘ [la Paix. (4) Amants malheureux. Je vais
+NOËLS ANCIENS 133 {{interligne|1em}} MUSIQUE DE LULLI {{interligne|1em}} {| | | Ballet d’Alcidione | | — Air : | |Amants malheureux. |- |Opéra de Cadmus | “ |Je vais
-Hermione. Suivons, suivons l’Amour, lais¬ sons-nous enflammer. Malgré tant d’orages. Que
+Hermione. |- | | ““ | | “ |Suivons, suivons l’Amour, laissons-nous enflammer. |- |“ d’Alceste | “ |Malgré tant d’orages. |- |“ de Thésée | “ | Que
-fleuries. Quel plaisir d ’aimer sans contrainte Que rien
+fleuries. |- | ““ | “ |Quel plaisir d’aimer sans contrainte |- | | ““ | | “ |Que rien
-Amours. D’une confiance extrême. Ea beauté
+Amours. |- |“ d’Atys | “ |D’une confiance extrême. |- | ““ | “ |La beauté
-sévère. Sangaride, ce
+sévère. |- | | “ (Ier acte, scène 6me) | | “ |Sangaride, ce
-nous. Ee Dieu
+nous. |- |“ Isis | “ |Le Dieu
-paraître. Puissant roi,
+paraître. |- | | ““ | | “ |Puissant roi,
-jour. Vos mépris,
+jour. |- |“ de Bellerophon | “ |Vos mépris,
-Iris. Montrons notre allégresse. Ee malheur
+Iris. |- | ““ | “ |Montrons notre allégresse. |- | ““ | “ |Le malheur
-accable. Faisons cesser
+accable. |- | ““ | “ |Faisons cesser
-alarmes. Pourquoi n’avoir
+alarmes. |- | | ““ | | “ |Pourquoi n’avoir
-cœur ten¬ dre? de VEntrée d’Apollon. Tranquilles cœurs, préparez-vous. Un cœur
+cœur tendre ? |- | Ballet : Triomphe de l’Amour | |“ | |de l’Entrée d’Apollon. |- | ““ | “ |Tranquilles cœurs, préparez-vous. |- | ““ | “ |Un cœur
-paix. Sans amour,
+paix. |- | ““ | “ |Sans amour,
-désir. Dans ces
+désir. |- |Opéra de Phaëton | “ |Dans ces
-cesse. Ce beau
+cesse. |- | | ““ | | “ |Ce beau
-qu’à l’au¬ rore. Cherchons la
+qu’à l’aurore. |- | ““ | “ |Cherchons la
-asile. Amour, que
+asile. |- |“ d’Amadis. | “ |Amour, que
-? Vous 11e devez
+? |- | ““ | “ |Vous ne devez
-attendre. Suivons l’Amour,
+attendre. |- | | ““ | | “ |Suivons l’Amour,
-mène. Cœurs accablés
+mène. |- | | ““ | | “ |Cœurs accablés
-rigueurs inhu¬ maines. C’est l’Amour
+rigueurs inhumaines. |- |“ de Roland | “ |C’est l’Amour
-nous menace, du Prologue. (1) Atys
+nous menace. |- | Ballet : Le Temple de la Paix. | |“ | |du Prologue’’. |- |} Atys
-Isis (2) celui des. musiciens, et Phaeton (3) celui
+Isis celui des musiciens, et Phaëton celui
-au i7ième siècle,
+au 17ième siècle,
-piquante. “ Vous < i 1 (
+piquante. « Vous
-134 NOKLS ANCIENS Ballet
+134 NOËLS ANCIENS {| | | Ballet
-la Paix,\t(prologue) Air : Préparons-nous
+la Paix. (prologue) | | Air : | | Préparons-nous
-fête nou¬ velle. “\t"\t...\t“\tQu’il est
+fête nouvelle. |- | | ““ | | “ |Qu’il est
-aimable. “\t“\t...\t“\tSans crainte
+aimable. |- | ““ | “ |Sans crainte
-prairies. “ droites de Versailles" GoAtons bien
+prairies. |- | “ Grottes de Versailles | “ |Goûtons bien
-bergers. MUSIQUE DE CAMPKA (i) Oi’KRa :
+bergers. |- |} {{interligne|1em}} MUSIQUE DE CAMPRA {{interligne|1em}} {| | | Opéra :
-Galante. Air :Vous brillez
+Galante. | | Air : | |Vous brillez
-ces retrai¬ tes. “\t“\t“ J’ai senti,
+ces retraites. |- | | ““ | | “ |J’ai senti,
-parfaite. comprenez,
+parfaite. |- |} comprenez,
-décors neufs; on
+décors neufs ; on
-qui n ’avait pas
+qui n’avait pas
-Mais oA trouver
+Mais où trouver
-: “ M. de
+: « M. de
-roi attend. ’’ Enfin,
+roi attend. » Enfin,
-nouveau il la charge ; —M. de
+nouveau à la charge : — M. de
-roi atten¬ dait. —Eh! ventrebleu,
+roi attendait. — Eh ! ventrebleu,
-et per¬ sonne n’a
+et personne n’a
-de succès; il
+de succès ; il
-: “J’ai failli attendre ! ”, ne
+: « J’ai failli attendre ! » , ne
-son musi¬ cien. ’’ Adam,
+son musicien. » Adam,
-90. (1)\tAndré Campra,
+90. André Campra,
-et il Toulouse,
+et à Toulouse,
-NOELS ANCIENS 135 Opéra Uésione\ty\jr\t; Aimable
+NOËLS ANCIENS 135 {| | | Opéra Hésione | | Air : | | Aimable
-cœur. MUSIQUE DE DKSTOITCHKS (1) •• Antadts de Grïcc... Air : De vent
+cœur. |- |} {{interligne|1em}} MUSIQUE DE DESTOUCHES {{interligne|1em}} {| | | “ Amadis de Grèce | | Air : | | Le vent
-appelle. AU !
+appelle. |- |} {{interligne|0.5em}} {| |- |{{Accolade(|3=2}} |Autres airs d’opéras que Pellegrin n’a pas nommés. |{{Accolade(|3=6}} |Ah !
-ce jour. Assez, de
+ce jour.Assez, de
-nos malheurs. D’une confiance extrême. Tôt ou
+nos malheurs.D’une confiance extrême.Tôt ou
-est vain¬ queur. Airs de Vaudevilles: "Au guay
+est vainqueur. |} {{interligne|0.5em}} Airs de Vaudevilles : “ Au guay
-; "Berger, prends
+; ” — “ Berger, prends
-de 111011 troupeau\tDans\t110s\tbois Sylvandre
+de mon troupeau ; ” — “ Dans nos bois Sylvandre
-; ”—" Dans
+; ” — “ Dans
-beautés en¬ semble, ”
+beautés ensemble, ”
-Gaultier (2) ;—“ La
+Gaultier ; — “ La
-de 111011 martyre,
+de mon martyre,
-Bacilly (3);—“ Le
+Bacilly ; — “ Le
-; "—" Ni
+; ” — “ Ni
-; ”—"Prends, ma I’iiilis, prends
+; ” — “ Prends, ma Philis, prends
-; ”—" Quittons,
+; ” — “ Quittons,
-; ”—“ Si
+; ” — “ Si
-de DuBoussel (4) ;—“ Un
+de Du-Bousset ; — “ Un
-charmes soupire; —
+charmes soupire ; ” —
-à Notre-Dame. De
+à Notre-Dame.<p> De
-soient sou¬ tenus à
+soient soutenus à
-de sou temps,
+de son temps,
-de maî¬ tre de
+de maître de
-de directenr de
+de directeur de
-de Conti. Cf
+de Conti.<p> Cf
-la musi¬ que du
+la musique du
-l’opéra d’/ssf en
+l’opéra d’Issé en
-de Grhe et Marthisia en
+de Grèce et Marthésia en
-satisfait d’/ssé qu’il
+satisfait d’Issé qu’il
-regretter Lulli.—Cf :
+regretter Lulli. — Cf :
-916. (2) Pierre Gaultier(1664-1697). (3) Bénigne
+916. Pierre Gaultier(1664-1697). Bénigne
-prêtre, musicien-composi¬ teur. (4) Jean-Baptiste
+prêtre, musicien-compositeur. Jean-Baptiste
-(1662-1725). Ün a
+(1662-1725). On a
-lui vingl-un livres
+lui vingt-un livres
-chanter. ( Autres airs d’opéras que ( Pellegrin n’a pas nommés. ’
+chanter.
-136 NOELS ANCIENS
+136 NOËLS ANCIENS
-; ”—“ les
+; ” — “ les
-Pibrac (1) ;—“ l’air
+Pibrac ; — “ l’air
-; ”—“les Folies d’Espagne; ” Un
+; ” — “ les Folies d’Espagne ; ” — “ Un
-en publiant— comme
+en publiant — comme
-dix-septième siècle—un air
+dix-septième siècle — un air
-connaître l’autenr car
+connaître l’auteur car
-prends to?i verre, chànte la vaudeville. Quelle
+prends ton verre, chante la vaudeville. {{interligne|0.5em}} Quelle
-Bencérade ; Belle Philis
+Bencérade : {{interligne|1em}} {{bloc centré|Belle Philis
-toujours ! Mon
+toujours !}} {{interligne|1em}} Mon
-sa convic¬ tion, pour
+sa conviction, pour
-morte. A tout événe¬ ment, si
+morte. À tout événement, si
-honneur. Prends,
+honneur. {{interligne|1em}} Prends,
-ton verre ! Elle
+ton verre, {{interligne|0.5em}} Elle
-bachique. Faites(1) Dufaur
+bachique. Faites- Dufaur
-noels anciens *37 lui
+lui
-en tenta’ victorieusement
+en tenta victorieusement
-un noel religieux,
+un noël religieux,
-comme 1111 bijou—elle en
+comme un bijou — elle en
-un véritable—de tout
+un véritable de tout
-harmonie. Moderato* . P -to —0—i—’. ■ - -— —i— Cher En -hfant qui
+harmonie. <score raw> \score { \relative c’’ { \time 4/4 \clef G \key f \major \autoBeamOff \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) \tempo \markup { \fontsize #-1 \italic "Moderato." } r2 c4.^\p bes8 | a4 g \stemUp bes4. a8 | \break g4 e f g | a f bes a | g2 \stemNeutral c4. bes8 | \break a4 g \stemUp bes4. a8 | g4 e f g | \slashedGrace g8 a4 bes \slashedGrace bes8 g4. f8 | \break f2 \stemNeutral c’4 c | f4. e8 d4 c | b g g’4. f8 | \break e4 d f4. e8 | d4 b c4. d8 | \slashedGrace d8 e4 f \slashedGrace e8 d4. c8 | \break c2 c4.^\p bes8 | a4 g bes4. a8 | g4 e f g | } \addlyrics { Cher En -- fant qui
-de j^\t0n=± —«h—ri—#—*-■ 0* 0 _ r® t: trz naî- tre, Ah ! que ton a-mour est doux ! Loin de =t nous pu-nir en maî-tre, Tu viens t’im-mo-1er pour . 0--0 -gj—-h—I— -j— -M 1\t* =z^=±: m nous.
+de naî -- tre, Ah_! que ton a -- mour est doux_! Loin de nous pu -- nir en maî -- tre, Tu viens t’im -- mo -- ler pour nous.
-es - pè-re,C’est pour -K nous
+es -- pè -- re, C’est pour nous
-ton Pè- re
+ton Pè -- re
-res - sens
+res -- sens
-le cour¬ ez»\t 3E=Z=EtH I C9--& _L_=i *_4 iqznj: 0—A\t roux. Cher En-fant qui
+le cour- roux. Cher En -- fant qui
-de naî-tre, Ali ! que
+de naî -- tre, Ah_! que } %lyrics \layout{ indent = 0\cm line-width = #120 \set fontSize = #-2 \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) } %layout \midi { } } %score \header { tagline = ##f} </score>
-NOELS ANCIENS -SAtz ton a-mour est doux ! Loin
+138 NOËLS ANCIENS <score raw> \score { \relative c’’ { \time 4/4 \clef G \key f \major \autoBeamOff \override Staff.TimeSignature #’transparent = ##t \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) a4 f \stemUp bes a | g2 \stemNeutral c4. bes8 | a4 g \stemUp bes4. a8 | \break g4 e f g | \acciaccatura g8 a4 bes \acciaccatura a8 g4. f8 | f1 \bar "|." } \addlyrics { ton a -- mour est doux_! Loin
-pu - nir en i= :=j: * =t=S 0\t*-* mai- trc, Tu viens t’ira- mo- 1er pour nous. Cher
+pu -- nir en maî -- tre, Tu viens t’im -- mo -- ler pour nous. } %lyrics \layout{ indent = 0\cm line-width = #120 \set fontSize = #-2 \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) } %layout \midi { } } %score \header { tagline = ##f} </score> {| |- | | | | Cher
-naître, Ah
+naître, | | {{Accolade)|3=4}} | | bis |- | Ah
-! Loin
+! |- | Loin
-maître, Tu
+maître, |- | Tu
-nous. En
+nous. |- | En
-espère, C’est
+espère, |- | C’est
-Père Tu
+Père |- | Tu
-le courroux, Ali! que
+le courroux. |- | |- | | | Ah ! que
-justice Pour
+justice | | {{Accolade)|3=4}} | | bis |- | Pour
-! Elle
+! |- | Elle
-propice Pour
+propice |- | Pour
-; Pour
+; |- | Pour
-clémence Tu
+clémence |- | Tu
-vengeance, Ton
+vengeance, |- | Ton
-cœur. Il
+cœur. |- | |- | | | Il
-créature Qui
+créature | | {{Accolade)|3=4}} | | bis |- | Qui
-Toi, On
+Toi, |- | On
-Nature Méconnaît
+Nature |- | Méconnaît
-; C’est
+; |- | C’est
-l’anime A punir
+l’anime |- | À punir
-crime L’Auteur
+crime |- | L’Auteur
-loi. La
+loi. |- | |- | | | La
-cruelle T’asservit
+cruelle | | {{Accolade)|3=4}} | | bis |- | T’asservit
-frimas, A son
+frimas, |- | À son
-rebelle, Elle
+rebelle, |- | Elle
-cas. Contre
+cas. |- | Contre
-monde On
+monde |- | On
-gronde, Tout
+gronde, |- | Tout
-trépas.
+trépas. |}
-NOEES ANCIENS V Malgré
+{| |- | | | | Malgré
-puissance Tu
+puissance | | {{Accolade)|3=4}} | | bis |- | Tu
-berceau, Tu
+berceau, |- | Tu
-naissance Que
+naissance |- | Que
-tombeau. Ali !
+tombeau. |- | Ah !
-même Contre
+même |- | Contre
-Suprême Usurpe
+Suprême |- | Usurpe
-? ’\tC’en\test trop,
+? |- | |- | | | C’en est trop,
-aimable, Nous
+aimable, | | {{Accolade)|3=4}} | | bis |- | Nous
-tour, Puisque
+tour, |- | Puisque
-t’accable, Expirer
+t’accable, |- | Expirer
-d’amour. Fais
+d’amour. |- | Fais
-flammes Brûlent,
+flammes |- | Brûlent,
-âmes, Et
+âmes, |- | Et
-jour. Il
+jour. |} Il
-réhabilitation artis¬ tique, d’un
+réhabilitation artistique, d’un
-M. Eplirem Chouinard,
+M. Ephrem Chouinard,
-sa mélodie,—mélodie que
+sa mélodie, — mélodie que
-distinguée. Mon¬ sieur Chouinard,
+distinguée. Monsieur Chouinard,
-à l’uni¬ versité Laval,
+à l’université Laval,
-140 NOELS ANCIENS
+140 NOËLS ANCIENS
-PELLEGRIN Pinnri Orgn*. Moderato. Amsomtmtnementpar JULES CHOÜINARD -1~gChor En - fant
+PELLEGRIN {{interligne|1em}} {{interligne|2em}} Accompagnement par JULES CHOUCINARD <score raw> \score { \relative c’ { \new PianoStaff << \set PianoStaff.instrumentName = \markup { \fontsize #-1 \column { " Piano" \line { " ou" } \line { "Orgue." } } } \new Staff { \clef G \key f \major \time 4/4 \tempo \markup { \fontsize #-2 \italic "Moderato." } \partial 2 << { \slurDown f’8[(\pp c]) b! bes } \\ { a4 g } >> | << { \slurDown f’8[( c]) b! bes \slurDown f’8[( c]) bes a } \\ { a4 g a4 g } >> | << { a8 \slurDown g( a g) d’ \slurDown c( d c) } \\ { e,2 f } >> | << { \slurDown a’8[( f)] e[ d] d[ c] bes[ a] } \\ { <c a>4 aes <a! f> c, } >> | \break } \new Staff { \clef F \key f \major \time 4/4 \partial 2 << { r8 \slurDown c8( d e) } \\ { f,2 } >> | << { r8 \slurDown c’8( d e) r8 \slurDown c8( d e) } \\ { f,2 f2 } >> | <f bes c>2 a | << { r4 b!4 } \\ { f2 } >> \stemUp c’4 fis, | } >> } %relative \layout{ indent = 0.5\cm line-width = #120 \set fontSize = #-3 \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) } %layout \midi { } } %score \header { tagline = ##f} \score { \relative c’ { \new PianoStaff << << \new Voice = "mel" { \autoBeamOff \relative c’’ { \clef treble \key f \major \time 4/4 \override Staff.TimeSignature #’transparent = ##t \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) r2^\p c4. bes8 |a4 g \stemUp bes4. a8 | g4 e f g | \break a f bes a | g2 \stemNeutral c4. bes8 | a4 g \stemUp bes4. a8 | \break g4 e f g | \appoggiatura g8 a4 bes \appoggiatura a8 g4. f8 | f2 \stemNeutral c’4^\< c\! | }% relative in mel } %voice mel \new Lyrics \lyricsto mel \lyricmode { Cher En -- fant
-viens d© naî - tr©, Oh ! que imm 4j«-2£Æ\t
+viens de naî -- tre, Oh_! que ton a -- mour est doux_! Loin de nous pu -- nir en maî -- tre, Tu viens t’im -- mo -- ler pour nous. En Toi } %lyrics mel \new PianoStaff << \new Staff = "upper" \relative c’’ { \clef treble \key f \major \time 4/4 \override Staff.TimeSignature #’transparent = ##t \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) << { a8 \slurDown g( a g) \stemDown <c a>2 } \\ { <e, c bes>1 } >> | <d’ bes g>2 <e bes g> | << { e2\( f\)\( } \\ { <bes, g>4 bes8 g <c a>4 <des bes> } >> | \break << { f2\) f } \\ { <c a>4 <ees c> <d! bes> <c a> } >> | \stemUp <e c g>2 <c a> | <d bes g> <e bes g> | \break << { e2 f } \\ { <bes, g>4 bes8 g <c a>4 <des bes> } >> | << { f4 f8 d! e2 } \\ { <c a>4 bes <bes c>2 } >> | \stemNeutral <f’ c a>2 <g c, g> | } % piano en sol \new Staff = "lower" \relative c { \clef bass \key f \major \time 4/4 \override Staff.TimeSignature #’transparent = ##t \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) \stemUp <g’ c,>2 << {\stemDown f8 a bes c } \\ {\stemUp f,2} >> | << { f2 f } \\ { f8 bes c d f, bes c des } >> | << { r8 \stemUp bes8[ des bes] a c bes des } \\ { f,1\( } >> | \break << { c’8 ees c ees d! f d f } \\ { f,1\)\( } >> | << { \stemUp e’!8[ d] e[ c] } \\ { \stemDown f,2\) } \\ { \stemDown a4 g } >> << { \stemDown f8 a bes c } \\ { \stemUp f,2 } >> | << { f2 f } \\ { f8 bes c d f, bes c des } >> | \break << { r8 bes8[ des bes] a c bes des } \\ { f,1\( } >> | << { c’8 es d! f e! c bes c } \\ { f,1\) } >> |<< { <f’ f,>2 e, } \\ { f8 c’ a f e^\markup{\italic "rinf."} g c g } >> | } % piano en fa >> >> >> } %relative \layout{ indent = 0\cm line-width = #120 \set fontSize = #-3 \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) } %layout \midi { } } %score \header { tagline = ##f} </score>
-NOEES ANCIENS ^Far-ïj ^ ~2 fant
+<score raw> \score { << \new Voice = "mel" { \autoBeamOff \relative c’’ { \clef treble \key f \major \time 4/4 \override Staff.TimeSignature #’transparent = ##t \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) f4.^\f^\> e8 d4\! c | \stemUp b g \stemNeutral g’4. f8 | e4 d f4. e8 | \break d4 b c4. d8 | \grace d8 e4 f \grace e8 d4. c8 | c2 c4.^\p bes8 | \break a4 g \stemUp bes4. a8 | g4 e f g | a f bes a | g2 \stemNeutral c4. bes8 | \break a4 g \stemUp bes4. a8 | g4 e f g | \appoggiatura g8 a4 bes \appoggiatura a8 g4. f8 | f1 \fermata \bar"|." } % relative_mel } % voice_mel \new Lyrics \lyricsto mel \lyricmode { seul le monde es -- pè -- re, C’est pour nous que de ton Pè -- re Tu res -- sens tout le cour -- roux. Cher En- fant
-de s . a\tc -s naî - tre, Ah ! que —cj——--—■ 3 ^ *• ton amour est doux 1 Loin de ®\t cl -’F-^Fr=t-— -, JEJ IT3 jEsas ‘-, ’ â*G»- 1 (-r-rn, dS=3=—===£ ^====^*T=r^r5r \t1\t\t\t1\t1- r- d--_-F—! - —’.~l _ "H æg_t.v=fc_^= nous pu- nir en ^ \t\t ^—is?-f=h-0!—’-=,— -ÿ— mal - tre,
+de naî -- tre, Ah_! que ton amour _ est doux_! Loin de nous pu -- nir en maî -- tre,
-viens z^.m.\t\t*t’im - mo - 1er pour ^=^S=^s-~= =&cz:u nous. ~i~f /7\ =g=: =f=-ÊfcfcA— l h* 1 i Jk<J j-J-J-*\t.\t \t J J\t\t\t\t— fe-V\t-T.\t;\t\t\t\t F ... : .
+viens t’im -- mo -- ler pour nous. } %lyrics_mel \new PianoStaff << \new Staff = "upper" \relative c’’ { \clef treble \key f \major \time 4/4 \override Staff.TimeSignature #’transparent = ##t \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) <a’ c, a>2 <g d b g f>2 | <g d b g f>2 <g c, g>2 | <f d a>2 <f d aes>2 | \break << { g2 c, } \\ { <d g,>2 <g, e>4 <aes f> } >> | <e’ c g>4 <f c a!> <g b, g>2 | <c e, c> <c, a f> | \break <d bes g f>2 \stemUp <e bes g> | << {e2( f)( } \\ {<bes, g>4 bes8 g <c a>4 <des bes> } >> | << {f2) } \\ {<c a>4 <ees c> <d! bes> <c a> } >> | \stemDown <e c g>2 <c a f> | \break \stemUp <d bes g f>2 <e bes g e> | << {e2( f)( } \\ {<bes, g>4 bes8 g8 <c a>4 <des bes> } >> | << {f4)( f8) d8 e2 } \\ {<c a>4 <d! bes> <c bes>2 } >> | <f c a>1 \fermata \bar "|." } % relative_upper \new Staff = "lower" \relative c { \clef bass \key f \major \time 4/4 \override Staff.TimeSignature #’transparent = ##t \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) << { d2 f } \\ { d8 a’ c a f g b g } >> | << { f2 e } \\ { f8 g d’ g, e g a g } >> | << { d!2 b } \\ { d8 a’ d a b, aes’ d aes } >> | \break << {f2 c’} \\ {b,2 c} \\ {b8 g’ d’ g, e g f aes} >> | << {c2 b } \\ {\stemUp g8( bes a! c) f,( g f g)} \\ {\stemDown c,2 c} >> | << {<c’ e,>2 f,} \\ {c2} \\ {\stemDown c8 d’^\markup{ \italic "rit."} bes! g f a^\markup{ \italic "a tempo."} bes c} >> | | \break << {f,2 f} \\ {f8 bes c d f, bes c des} >> | << {\slurDown f,1(} \\ {d’8\rest \stemUp bes8[ des bes] a c bes des} >> | << {\slurDown f,1)(} \\ {\stemUp c’8 ees c ees b f’ c f} >> | << {\stemDown f,2) f} \\ {c’4 bes} \\ {e!8[ d] e[ d] f, a bes c} >> | \break << {f,2 f} \\ {f8 bes c d f, bes c des} >> | << {\slurDown f,1( } \\ {d’8\rest \stemUp bes8 des bes a c bes des} >> | << { f,1)} \\ {\stemUp c’8 ees d! f e! c bes c} >> | <f a, f>1 \fermata \bar "|." } % relative_lower >> % pianostaff >> % score \layout { \context { \Staff \RemoveEmptyStaves } indent = 0\cm line-width = #127 \set fontSize = #-3 \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) } \midi { } } \header { tagline = ##f} </score>
-les A VA veaux de 1 abbe Pellegrin,
+les Noëls nouveaux de l’abbé Pellegrin,
-que “ nos ancêtres canadtens-français chantèrent
+que « nos ancêtres canadiens-français chantèrent
-bien a,utr<rs enc°re 1 j evenement en
+bien d’autres encore ; l’événement en
-la certi¬ tude absolue
+la certitude absolue
-en bloc.” Je croîs devoir
+en bloc ». Je crois devoir
-Garnier. L intérêt, comme
+Garnier. L’intérêt, comme
-encore aujour¬ d’hui que
+encore aujourd’hui que
-trois :\tVenez, céleste
+trois : Venez, céleste
-; Célé¬ brons tous
+; Célébrons tous
-et Il ans cette
+et Dans cette
-noëls, Ccnez> céleste
+noëls, Venez, céleste
-de Dunken/ue. Comme
+de Dunkerque. Comme
-dessin. ’ .1 * . I *• -V :jf.z Ve - nez, cé - leste h poux, x, ObI —K P ÉZ ---fr -0 -jet char-mant et doux i Mou - menons vos ap*» -pas, Des-cen-dez, ne •1 - J .• : ! tar - tLz pas. U
+dessin. <score raw> \score { \relative c’ { \time 2/4 \clef G \key ees \major \tempo \markup \fontsize #-2 \italic "Allegro." \autoBeamOff \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) \partial 8 ees8 \mark \markup { \fontsize #-3 \musicglyph #"scripts.segno" } | g ees g ees | f4. f8 | \break aes8 f aes f | g4. bes8 | c bes c d | \break ees d16 c bes8 aes | g4 f | ees4. bes’8 | } \addlyrics { Ve -- nez, cé -- leste É -- poux, Ob- -jet char -- mant et doux_; Mon -- trez- nous vos ap- -pas, Des -- cen -- dez, ne tar -- dez pas. Il } %lyrics \layout{ indent = 0\cm line-width = #120 \set fontSize = #-2 \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) } %layout \midi { } } %score \header { tagline = ##f} </score>
-NOELS ANCIENS *43 est temps,Dieu tout ten-dre, De !i - nir nos nuil-y: ; ——0— 1 -heurs, D’a- bord
+<score raw> \score { \relative c’ { \time 2/4 \clef G \key ees \major \autoBeamOff \override Staff.TimeSignature #’transparent = ##t \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) ees’8. f16 ees8 d | c4 c8 c | f8. g16 f8 ees | \break d4. f8 | ees d c bes | a f bes ees | \break d4 c | bes4. bes8 | ees8. f16 ees8 d | \break c4 c8 bes | aes g f ees | f4. ees8 \mark \markup { \fontsize #-3 \musicglyph #"scripts.segno" } \bar "|." } \addlyrics { est temps, Dieu tout ten -- dre, De fi -- nir nos mal- -heurs, D’a -- bord
-se ren- dre A . ..m*. .r, é —**\t05 □ r— "V\t*\t-d—rr~ l * ■ traits vain - quetirs ; Vc - nez,
+se ren -- dre À vos traits vain -- queurs_; Ve -- nez,
-plus at£ -ten-dre, Pour le sa-lut de tous. Ve-nez, etc. Quant
+plus at- -ten -- dre, Pour le sa -- lut de tous. \override LyricText #’self-alignment-X = #-1 Ve-nez,_etc. } %lyrics \layout{ indent = 0\cm line-width = #120 \set fontSize = #-2 \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) } %layout \midi { } } %score \header { tagline = ##f} </score> Quant
-de JJitnkerqtic elle
+de Dunkerque elle
-de Dunkerqne, gracieuse
+de Dunkerque, gracieuse
-de Corncvdte sonneraient
+de Corneville sonneraient
-144\tNOELS\tANCIENS je
+144 NOËLS ANCIENS je
-la chan¬ son populaire moderne, (i) (i)\tCet air du tanllon. de Dunkerquc est 1111 des
+la chanson populaire moderne. {{-|3}} Cet air du Carillon de Dunkerque est un des
-de Noël,
+de Noël.
-recueil Gar¬ nier que
+recueil Garnier que
-: Célé¬ brons tous
+: Célébrons tous
-hymne liturgique, (x) Sa
+hymne liturgique. Sa
-sentiment reli¬ gieux que
+sentiment religieux que
-prière eu¬ charistique. (2) L’onction
+prière eucharistique. L’onction
-ferveur expan¬ sive, la
+ferveur expansive, la
-un can¬ tique de
+un cantique de
-gai. L’Eglise ne
+gai. L’Église ne
-lieu saint; l’enthousiasme du Chris¬ tianisme n’éclate
+lieu saint ; l’enthousiasme du Christianisme n’éclate
-célèbre, Victimce pnschali laudes,
+célèbre, Victimæ paschali laudes,
-exemple. (1) L’hymne ancienue de
+exemple. L’hymne ancienne de
-Michel, 7’ibi, Chris/e, splendor Paf ris, composée
+Michel, Tibi, Christe, splendor Patris, composée
-ce rapport.—Cf : Le pa¬ roissien noté
+ce rapport. — Cf : Le paroissien noté
-invite A. sa
+invite à sa
-etc. ( Ce cantique
+etc. <p>Ce cantique
-des Frois-Rivières, et
+des Trois-Rivières, et
-haut). . IO
+haut).
-146 NOELS ANCIENS
+146 NOËLS ANCIENS
-s’explique d’elle-mêine. Le
+s’explique d’elle-même. Le
-que tra¬ duire, en l’accentuant davantage—les sons
+que traduire, en l’accentuant davantage — les sons
-les mots—la pensée
+les mots — la pensée
-: Nous l’avons
+: {{bloc centré|Nous l’avons
-crèche II pleurait
+crèche Il pleurait
-Ciel favorable. Le
+Ciel favorable.}} Le
-plus conta¬ gieux ?
+plus contagieux ?
-: “—Vous affirmez
+: « — Vous affirmez
-et artis¬ tiques.” J’admets
+et artistiques.» J’admets
-de l’ob¬ servation qui
+de l’observation qui
-de l’Eglise—à part
+de l’Église — à part
-Caurroy —tous les
+Caurroy — tous les
-un carac¬ tère essentiellement
+un caractère essentiellement
-réponds â la judi¬ cieuse remarque
+réponds à la judicieuse remarque
-bel ou¬ vrage de
+bel ouvrage de
-sans réplique,\t.
+sans réplique.
-NOKLS AISTCrRNS 147 “ Une mélodie,
+« Une mélodie,
-mélodie an¬ tique, même
+mélodie antique, même
-des dissonnanees et
+des dissonances et
-musique mo¬ derne que,
+musique moderne que,
-délicats eux-mêines ne
+délicats eux-mêmes ne
-favorise l’expres¬ sion des sentiments religieux.”\t. * * * Quelqu’un
+favorise l’expression des sentiments religieux.» Quelqu’un
-: com¬ ment se
+: comment se
-écrite unique¬ ment pour
+écrite uniquement pour
-sentiments reli¬ gieux? A cela je réponds: la
+sentiments religieux ? À cela je réponds : la
-de con eevoir les
+de concevoir les
-de sou cœur
+de son cœur
-merci d un océan
+merci d’un océan
-une horrit>le tempête
+une horrible tempête
-ce mal¬ heureux éprouvera
+ce malheureux éprouvera
-de ba¬ taille. La
+de bataille. La
-148 NOELS ANCIENS
+148 NOËLS ANCIENS
-ses sem¬ blables ou
+ses semblables ou
-trois idées—de mort,
+trois idées — de mort,
-désespoir, d’apostasie,—qui auront
+désespoir, d’apostasie, — qui auront
-théâtre, •loin de
+théâtre, loin de
-Qu’adviendra-t-il ?—Ceci. Dans
+Qu’adviendra-t-il ? — Ceci. Dans
-pas devi¬ ner son
+pas deviner son
-d’une lutté morale
+d’une lutte morale
-l’on 11’écoute souvent
+l’on n’écoute souvent
-plaît d’en¬ tendre. Remarquons
+plaît d’entendre. Remarquons
-d’autres. Des émotions
+d’autres. Les émotions
-facteurs. Etant donné,
+facteurs. Étant donné,
-vingt-quatre q’ue l’on
+vingt-quatre que l’on
-NOELS ANCIENS 149 Ainsi
+Ainsi
-pas musi¬ cien, par
+pas musicien, par
-D’Ortigue (1) : “ La musique,
+D’Ortigue : « La musique,
-rendre complètement.” La
+rendre complètement. » La
-: “ La musique,
+: « La musique,
-émotion pro¬ fonde, il
+émotion profonde, il
-donnée gé¬ nérale fournie
+donnée générale fournie
-saurait ja¬ mais rendre.” (2) (1) Savant
+saurait jamais rendre. » Savant
-Migne. (2) Cf: Ernest Gagnon: Le
+Migne. Cf : Ernest Gagnon : Le
-Nt>ELS ANCIENS PASTORALE Aîidîintino. tous d’u - ne voix s\t La nais - san - ce
+150 NOËLS ANCIENS PASTORALE <score> \relative c’ { \time 6/8 \clef G \key bes \major \autoBeamOff \tempo \markup \fontsize #-1 \italic { Andantino. } \override Staff.TimeSignature #’break-visibility = #’#(#f #t #t) \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) \partial 8 d8 | g4. a | bes8 c bes a4.| \break \time 3/8 \stemUp bes4 a8 | g a bes | a bes g | \break a4. | d,4 d8 | \time 6/8 g4. a | \break \stemDown bes8 c bes \stemUp a4. | \time 3/8 bes4 a8 | g a bes | \break a g fis | g4. \bar "||" \time 6/8 s4. \stemNeutral d’4 c8 | \break bes c d c d bes | a4. \stemUp bes4 a8 | \break g a bes a bes g | a4. d,8 r8 d8 | } \addlyrics { Cé -- lé -- brons tous d’u -- ne voix La nais -- san -- ce
-pa - ci-0 > " ’ ! # H -4 W *• ’ - -! & i = -fi - é \t# \t\t que,
+pa -- ci- -fi -- que,
-re - di¬ \t\t\t \t\t\t _ —w ’\t * -y -sons mil - le fois : Qu’il
+re -- di- -sons mil -- le fois_: Qu’il
-d’o - bé—i\t (j —m\ts— W * - #• . V’ i .... _ 0 . ... -*-+—y— lois ! On n’eni i -tend re - ten - tir,
+d’o -- bé- -ir à ses lois_! On n’en- -tend re -- ten -- tir,
-Que chan]2I3==S==£!==S==Î!—^ -I0. -h-sons et con - certs
+Que chan- -sons et con -- certs
-mu - si - que, Tous
+mu -- si -- que, Tous } %lyrics </score>
-NOÈLS ANCIENS Jes ber - gers d’a- len-tour 1 Pour
+<score> \relative c’ { \time 6/8 \clef G \key bes \major \autoBeamOff \override Staff.TimeSignature #’transparent = ##t \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) g’4. a | bes8 c bes a4. | \override Staff.TimeSignature #’transparent = ##f \time 3/8 \stemUp bes4 a8 | \break g a bes | a g fis | g4. \bar "|." | } \addlyrics { les ber -- gers d’a -- len -- tour Pour
-é - cia - ter leur * kmour. Célébrons tous
+é -- cla -- ter leur a -- mour. } %lyrics </score> {{bloc centré|Célébrons tous
-nous, ‘ ‘ Pour
+nous, “ Pour
-vous.” refrain Célébrons
+vous.” REFRAIN Célébrons
-lois !
+lois !}}
-NOliES ANCIENS A ce
+152 NOËLS ANCIENS {{bloc centré|À ce
-de Sanveur On
+de Sauveur On
-les eliauts d’allégresse, A ce
+les chants d’allégresse, À ce
-! Kt laissant
+! Et laissant
-berceau. refrain Célébrons
+berceau. REFRAIN Célébrons
-tendresse, Kt redisons
+tendresse, Et redisons
-d’obéir d ses
+d’obéir à ses
-crèche II pleurait
+crèche Il pleurait
-lois !
+lois !}}
-XIX Je
+XIX. Je
-du libraire. Garnier,
+du libraire Garnier,
-: Dans cette
+: {{bloc centré|Dans cette
-! ’fous les
+! Tous les
-étable ! \t\\t\t ■ fù’ # -i : fisr.trr -t £=. —i\tf\t#— ■ 0 j— W\tL\t Dans
+étable !}} <score raw vorbis=1> \score { \relative c’’ { \time 4/4 \clef G \key c \major \autoBeamOff \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) \tempo \markup { \fontsize #-2 \italic "Moderato." } c2 e4 d | c2 c4 g | a a g f | \break e4.. d16 e4 f | g2 g4 g | a c b d | \break c2 r4 g4 | c4. g8 a4 bes | a2. a4 | \break d4. a8 b4 c | b2. c4 | d e c d | e2 c4 r4 | \break e2 d4 c | \stemUp b a g4. a8 | \stemNeutral b4 c g2 | c2 r2 \bar "|." } \addlyrics { Dans
-é i i ... ta - ble,
+é -- ta -- ble,
-Jé - sus est chari :q: iT£Z^p=iZIÆ: -«—mmant 1 Qu’il
+Jé -- sus est char- mant_! Qu’il
-ai - ma - ble
+ai -- ma -- ble
-a - bais- seS ±+■ 9" à. -ment 1 Que fi d’at - traits
+a -- bais -- se- -ment_! Que d’at -- traits
-la ï=p— X=t: fois ! Tous -p-âSi les pa-lais des
+la fois_! Tous les pa -- lais des
-de com-pa- ra-ble JSEZÏ— —|—i\t jêzïïzMz: -m’.pzsmr. Aux beautés que
+de com -- pa -- ra -- ble Aux beautés _ que
-é - ta - ble..
+é -- ta -- ble. } %lyrics \layout{ indent = 0\cm line-width = #120 \set fontSize = #-2 \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) } %layout \midi { } } %score \header { tagline = ##f} </score>
-154 NOE US AX’ciJiXs Que sa
+154 NOËLS ANCIENS {{bloc centré|Que sa
-en cejonr, Maigre
+en ce jour, Maigre
-réduit l’amour’ L esclave est racheté Kt tout 1-enfer dompté
+réduit l’amour ! L’esclave est racheté, Et tout l’enfer dompté
-Jésus s offrant pour nous D’un
+Jésus s’offrant pour nous, D’un
-le pécheur Il
+le pécheur, Il
-la douleur ’ Pouvait-il,
+la douleur, Pouvait-il,
-bon père,’ Unir
+bon père, Unir
-grandeur * Plus
+grandeur Plus
-n’est qu ’à nos
+n’est qu’à nos
-froid horrible\t’ Ne
+froid horrible Ne
-si visible. Doit
+si visible, Doit
-vous brûlez; vous-même
+vous brûlez vous-même
-aime ! Charles
+aime !}} Charles
-anglaise —Bethlehem—(1) sur Pair du
+anglaise — Bethlehem — sur l’air du
-cette !’tabh\ (r) BethlEhem, The Shepherds’ Nativitv Hymn.
+cette étable, Bethlehem, The Shepherds’ Nativity Hymn.
-by Cli. Gounod. London,
+by Ch. Gounod. — London,
-Great Marlborougit Street
+Great Marlborough Street
-NOELS ANCIENS *55 avec
+avec
-de curio¬ sité artistique
+de curiosité artistique
-ce mor¬ ceau mérite
+ce morceau mérite
-la mu¬ sique en
+la musique en
-Garnier, Denis celle l’iablr se
+Garnier, Dans cette étable se
-de barearolle ;
+de barcarolle ;
-par üounod. Enfin
+par Gounod. Enfin
-noël fran¬ çais pour
+noël français pour
-: Dans cette Stable\tCraddled ail lowly» Que
+: {{colG| Dans cette étable Que
-charmant !\tliehold the Snviour child. Il
+charmant ! Qu’il est aimable Dans son abaissement ! Que d’attraits à la fois ! Tous les palais des rois N’ont rien de comparable Aux beautés que je vois Dans cette étable.}} {{colD| Craddled all lowly, Behold the Saviour child. A Being holy In dwelling rude and wild ! Ne’er yet was regal state Of monarch proud and great, Who grasp’ d a nation’s fate So glorious as the manger-bed Of Bethehem !}} {{clr}} Il
-invention mécanique? Il
+invention mécanique ? Il
-pense Qu’il est aimable Dans son abaissement ! Que d’attraits A la fois ! 1v.1lnid\tmin Tous les palais des rois N’ont rien de comparable Aux beautés que je vois Dans cette établc. A fteitig holy lu dwelling rude and wild î Ne’er yet was régal State Of monarch proud and grent, Who grasp’ d a nation’s fate So gîorious as the manger-hed Of IMhîehem i
+pense
-NOÈLS ANCÎEfctë quelque
+156 NOËLS ANCIENS quelque
-de l’expres¬ sion, plus
+de l’expression, plus
-ceux-là qni avaient
+ceux-là qui avaient
-Christianisme, “ que les splen“ deurs accumulées
+Christianisme, « que les splendeurs accumulées
-n’avaient “ rien
+n’avaient rien
-l’étable “ de Béthléem.” Et
+l’étable de Béthléem. » Et
-le magis¬ tral Votis Pater annuité chantait
+le magistral Votis Pater annuit, chantait
-: Cœlurn cui
+: {{bloc centré|Cœlum cui
-donas imptria Servi formant induis
+donas imperia Servi formam induis
-teris superbiam. “ Toi
+teris superbiam.}} « Toi
-pas “ une
+pas une
-écrases l’orgueil.” De
+écrases l’orgueil. » De
-belle, ^très juste
+belle, très juste
-l’on re¬ trouve, traduite
+l’on retrouve, traduite
-le Christ¬ mas carol
+le Christmas carol
-pastorale an¬ glaise, elles
+pastorale anglaise, elles
-Christmas carol:
+Christmas carol :
-NOELS ANCIENS 157 No
+No
-hope, oli Earth
+hope, oh Earth
-A brigliter morrow
+A brighter morrow
-that infant ’s birth ! Onr sins
+that infant’s birth ! Our sins
-But thosethe Saviour
+But those the Saviour
-for ail !
+for all !
-The world ’s atonement
+The world’s atonement
-cent quatrevingt-seize, le
+cent quatre-vingt-seize, le
-la premièie fois,à la
+la première fois, à la
-à Vair doux
+à l’air doux
-! (1) (1)\tLe Couvent
+! Le Couvent
-6 sep¬ tembre 1796.
+6 septembre 1796.
-NOELS ANCIENS
+158 NOËLS ANCIENS
-: “ rien
+: « rien
-jadis aimé.” La
+jadis aimé. » La
-le chante.\t• Dans cette ’etable est
+le chante. Dans cette étable est
-catholiques fran¬ çaises ce
+catholiques françaises ce
-fontaine. L’hyinne national
+fontaine. L’hymne national
-connu, universelle¬ ment aimé,
+connu, universellement aimé,
-du Klondyke,— car
+du Klondyke, — car
-que dis-je? aujourd’hui, (2) dans
+que dis-je ? aujourd’hui, dans
-à Dawson-cité (3), à Juneau-v’ûlt, il
+à Dawson-cité, à Juneau-ville, il
-la tradi¬ tionnelle messe de minuit—de Vancouver
+la traditionnelle messe de minuit — de Vancouver
-quarante-cinq Etats-Unis de
+quarante-cinq États-Unis de
-partout en¬ fin où
+partout enfin où
-parents, â ses
+parents, à ses
-Nouvelle-France. (2)\tAujourd’hui, c’est-à-dire,
+Nouvelle-France. Aujourd’hui, c’est-à-dire,
-nommer Leducçitê, car ce fqt çnçore un
+nommer Leduc-cité, car ce fut encore un
-NOËLS ANCIENS 159 Non
+Non
-berceuse accou¬ tumée, une
+berceuse accoutumée, une
-caressant. Ecoutez cette
+caressant. Écoutez cette
-âges â venir. Nom¬ mez-moi une
+âges à venir. Nommez-moi une
-modernes, choi¬ sissez-le vous-même
+modernes, choisissez-le vous-même
-des maî¬ tres, dites-m’en
+des maîtres, dites-m’en
-Noël !\t, * Quelle
+Noël ! Quelle
-donc Iâ raison
+donc la raison
-modeste composition? Sa
+modeste composition ? Sa
-ne ba¬ lance pas,
+ne balance pas,
-de DawSon-cité. Ce Joseph
+de Dawson-cité. <p>Ce Joseph
-Monde Moderne—un magazine fran¬ çais publié à Paris—(Cf : livraison dejanvier 1898, No. 37,- page 126)—appelle Joe
+Monde Moderne — un magazine français publié à Paris — (Cf:livraison de janvier 1898, N°. 37, page 126) — appelle Joe
-du Kloudyke et du Yukon,
+du Klondyke et du Yukon.</p>
-i6o NOEES ANCIENS
+160 NOËLS ANCIENS
-les coeurs les
+les cœurs les
-fameux Rans des
+fameux Ranz des
-la défendre—et cela
+la défendre — et cela
-de mort—aux musiques
+de mort — aux musiques
-précisément â cause
+précisément à cause
-latente, incom¬ pressible, de
+latente, incompressible, de
-cette chan¬ son de
+cette chanson de
-aux Etats-Unis, aux
+aux États-Unis, aux
-de Eowell, de FallRiver, à
+de Lowell, de Fall-River, à
-aimant. Ecoutez chanter
+aimant. Écoutez chanter
-qui Se repose
+qui se repose
-NOELS ANCIENS 161 c’en
+c’en
-du déses¬ poir qui
+du désespoir qui
-vertige. A la
+vertige. {{bloc centré|À la
-allant promener... Cette
+allant promener...}} Cette
-ce tyranfemelle, de
+ce tyran-femelle, de
-toutes lan¬ gues et
+toutes langues et
-ombres. Ecoutez. Mais,
+ombres. Écoutez. Mais,
-préalable, caclrez-vous bien
+préalable, cachez-vous bien
-et II
+et
-l6 2 NOEI.S ANCIENS
+162 NOËLS ANCIENS
-et cruels.\t. Quel
+et cruels. Quel
-silence, re¬ commandé comme
+silence, recommandé comme
-belle pro¬ vince, lorsqu’elle
+belle province, lorsqu’elle
-ravissante l’ad¬ mirable musique
+ravissante l’admirable musique
-: Souvenir du
+: {{bloc centré|Souvenir du
-bonheur ! Ce
+bonheur !}} Ce
-Canada fran¬ çais. Sa
+Canada français. Sa
-: Ah !
+: {{bloc centré|Ah !
-mourir !
+mourir !}}
-NoEES ANCIENS La
+La
-cette ètable, et
+cette étable, et
-les Etats de
+les États de
-sympathiques ramè¬ neront chez
+sympathiques ramèneront chez
-rapatriement. ïfs\t• * * Comme la plupart—l’immense majorité—des noëls
+rapatriement. Comme la plupart — l’immense majorité — des noëls
-cette êtable est
+cette étable est
-âge. J’ose¬ rais même
+âge. J’oserais même
-du dixseptième siècle, (i) par
+du dix-septième siècle, par
-l’ancienne (i) Au
+l’ancienne Au
-; Triste naufrage, O sort trop malheureux\t. D’un
+; {{bloc centré|Triste naufrage, Ô sort trop malheureux D’un
-volage, etc. Cf
+volage, etc.}} Cf
-tome 1er, pre¬ mière partie,
+tome Ier, première partie,
-43. Je trouve
+43. <p>Je trouve
-mélodie : Troupe innocente
+mélodie :</p> {{bloc centré|Troupe innocente
-doux Sauveur,\t, Entrer
+doux Sauveur, Entrer
-innocente ! Suivent
+innocente !}} Suivent
-Fléchier, qux niesses de
+Fléchier, aux messes de
-N0KÏ.8 ANC1KNS province
+164 NOËLS ANCIENS province
-qu’Esprit Fléehier, le
+qu’Esprit Fléchier, le
-grande lùicydopiuiic 7’luWaeù/uf attribue à Fléehier la
+grande Encyclopédie Théologique attribue à Fléchier la
-pas clans les (Jjttus complètes de L’Il i hier, par
+pas dans les Œuvres complètes de Fléchier, par
-de Narboune, que
+de Narbonne, que
-Laval. Toute¬ fois, le vieil anxiotne de
+Laval. Toutefois, le vieil anxiome de
-testis nuits, test/s mtlliis, n’a
+testis unus, testis mullus, n’a
-La prodi¬ gieuse érudition
+La prodigieuse érudition
-de Narboune, en
+de Narbonne, en
-de Fléehier le
+de Fléchier le
-prétendue com¬ plète des
+prétendue complète des
-est défec¬ tueuse, fautive sotts ce rapport. .Mes lecteurs
+est défectueuse, fautive sous ce rapport. Mes lecteurs
-Magasin IHltoreMjitt’ de
+Magasin Pittoresque de
-fort intéres¬ sant sur La l’ie des Faux, par
+fort intéressant sur La Vie des Eaux, par
-Félix Mornancl, ils
+Félix Mornand, ils
-que l’iéchier, dans
+que Fléchier, dans
-Vichy, “ qu’il chanta
+Vichy, « qu’il chanta
-vers burles“ ques d’enthousiasme où 11e se
+vers burlesques d’enthousiasme où ne se
-futur “ orateur sacré.” Or,
+futur orateur sacré.» Or,
-eaux miné¬ rales de
+eaux minérales de
-les couvres compléta de Fléehier telles
+les œuvres complètes de Fléchier telles
-de Narboune. Il
+de Narbonne. Il
-réputation lit¬ téraire de
+réputation littéraire de
-assez pille et
+assez pâle et
-négligeable (1). l’iéchier dut le com(r) Ainsi
+négligeable . Fléchier dut le com- Ainsi
-Encyclopédie Thêologiqut, s’est
+Encyclopédie Théologique, s’est
-d’euphonie cpii se
+d’euphonie qui se
-: Smis les
+: {{bloc centré|Non les
-rois ff’Qtti rien
+rois N’ont rien
-comparable, de.
+comparable, etc.}}
-NOELS ANCIENS poser
+NOËLS ANCIENS 165 poser
-carrière d’hoinme de
+carrière d’homme de
-la rhéto¬ rique à
+la rhétorique à
-irrésistible (i). Vous
+irrésistible . Vous
-de l’en¬ seigne ;
+de l’enseigne ;
-s’est agréa¬ blement moqué
+s’est agréablement moqué
-des préten¬ dus connaisseurs
+des prétendus connaisseurs
-: Et vous
+: {{bloc centré|Et vous
-Quand c ’est du
+Quand c’est du
-Que 1 ’on m’avertisse ! Ce
+Que l’on m’avertisse !}} Ce
-cette ’etable n’est
+cette étable n’est
-de Flé¬ chier, celui-là
+de Fléchier, celui-là
-je se¬ rais assez
+je serais assez
-jeunesse. U écrit
+jeunesse. Il écrit
-: Tous les
+: {{bloc centré|Tous les
-comparable, etc, (i)\tLe nom
+comparable, etc.}} Le nom
-notre souve¬ nir par
+notre souvenir par
-août x675.
+août 1675.
-i66 NOELS ANCIENS
+166 NOËLS ANCIENS
-qui passé sur
+qui passe sur
-sommes con¬ venus d’appeler NOELS ANCIENS DE EA NouvELLEFrance. Laissez-moi
+sommes convenus d’appeler Noëls anciens de la Nouvelle-France. Laissez-moi
-de l’Eglise et
+de l’Église et
-sacrée. * 5fC % Et,
+sacrée. Et,
-désenchantement cruel; d’une
+désenchantement cruel ; d’une
-et l’événemeut en
+et l’événement en
-: Nouvelle agréable
+: {{bloc centré|Nouvelle agréable
-étable -Qu’Il nous
+étable Qu’Il nous
-tout aimable.
+tout aimable.}}
-®r«y uat iW.tlT, (u<bl î>rr<Brn juf un» Su » tti fit, un a UJI ta# ’ZMtgffi un $ If # mtrtl* H# usé m\tthity. D» C«p«. r w ’Simii .»■: i»! i \ iwt.i: .>„» iu niAii:ii. m: i’üanma’s ri>1*1 ’i.aikms aî.i.kuanuks
+{{IllustPP|img=Myrand - Noëls anciens de la Nouvelle-France, 1899, illust p166.jpg|txt=FAC-SIMILÉ DE LA PAGE 22 DU RECUEIL DE CHANSONS POPULAIRES ALLEMANDES}}
-NÔELS ANCIENS 167 Or_ qu’advint-il, hélas?—Un beau
+NOËLS ANCIENS 167 Or qu’advint-il, hélas ? — Un beau
-études, m’ap¬ porta un
+études, m’apporta un
-air bachi¬ que attribué
+air bachique attribué
-! refrain Jouissez
+! {{interligne|1em}} REFRAIN Jouissez
-fane. L’homme
+fane. {{interligne|1em}} {{interligne|1em}} L’homme
-fuit 1 ’envie et
+fuit l’envie et
-fruits d ’or. Chez
+fruits d’or. Chez
-chemin de’ la
+chemin de la
-î68 NOELS ANCIENS
+168 NOËLS ANCIENS
-vie !—Trinquons, frères,
+vie ! — Trinquons, frères,
-Patrie. Refrain Jouissez
+Patrie. {{interligne|0.5em}} Refrain {{interligne|0.5em}} Jouissez
-se fane, (i) Il
+se fane. Il
-table mo¬ rale plus
+table morale plus
-G. N’àgeli (3) et
+G. Nägeli et
-de l ’Allemagne, pages
+de l’Allemagne, pages
-n° 19.\t_ Par
+n° 19.<p> Par
-Grübel, Nageli, Usteri, etc. Pour
+Grübel, Nägeli, Usteri, etc.<p> Pour
-se chante-it. Ainsi
+se chanteait. Ainsi
-de VAllemagne, etc. (2) Jean-Martin
+de l’Allemagne, etc. Jean-Martin
-mieux Nageli, par
+mieux Nägeli, par
-sa Biogra¬ phie des
+sa Biographie des
-des chan¬ sons allemandes—15 recueils—qui obtinrent
+des chansons allemandes — 15 recueils — qui obtinrent
-églises. Nageli fut
+églises. Nägeli fut
-noeés anciens titre
+NOËLS ANCIENS 169 titre
-son style, (i) Sans
+son style. Sans
-que Nàgeli soit positivement l’au¬ teur de
+que Nägeli soit positivement l’auteur de
-admettre ce¬ pendant qu’il
+admettre cependant qu’il
-N’oublions pas—et cette
+N’oublions pas — et cette
-sa valeur— que
+sa valeur — que
-Jean-George Nageli, le
+Jean-George Nägeli, le
-que Nageli choisit
+que Nägeli choisit
-ce qu’’Auld Lang
+ce qu’Auld Lang
-est â l’Ecosse :
+est à l’Écosse :
-de Nageli? Sa
+de Nägeli ? Sa
-réelle, intrin¬ sèque, en
+réelle, intrinsèque, en
-son auteur? Son
+son auteur ? Son
-gai ?\t■ (i) Un
+gai ? Un
-soave zefiretio des JYozze di
+soave zefiretto des Nozze di
-coupe ryth¬ mique.
+coupe rythmique.
-NOELS ANCIENS
+170 NOËLS ANCIENS
-des pins belles
+des plus belles
-répondre Juliette?—“Il n’y
+répondre Juliette ? — « Il n’y
-mon ennemi.” Puis
+mon ennemi. » Puis
-: " Jl’hal’s in
+: {{Lang|an| {{bloc centré|{{T|“ What’s in
-? Thai which
+? That which
-rose, Bv any other namc would sntell as
+rose, By any other name would smell as
-would, werc he nol Romeo
+would, were he not Romeo
-that title. “ Qu’y a-t-il
+that title}}.”|90}}}} « Qu’y a-t-il
-parfum aus¬ si suave.
+parfum aussi suave.
-perfections ai¬ mables.” Ce
+perfections aimables. » Ce
-de Niigeli?
+de Nägeli ?
-et pai’ la
+et par la
-cette ctable est
+cette étable est
-la Nouvelle-J’rancc. Leur
+la Nouvelle-France. Leur
-que nia tâche
+que ma tâche
-remplie en¬ vers mes
+remplie envers mes
-un liors-d’œuvre, étant
+un hors-d’œuvre, étant
-de l’Iîôtel-Dieu de
+de l’Hôtel-Dieu de
-Daulé (18x9), sont
+Daulé (1819), sont
-recherches histori¬ ques. Je
+recherches historiques. Je
-la NouvelleFrance, et,
+la Nouvelle-France, et,
-qualités artis¬ tiques, c’est-à-dire
+qualités artistiques, c’est-à-dire
-du Trailé de Paris—10
+du Traité de Paris — 10
-NOELS ANCIENS avril 1763—l’Angleterre, voulant
+172 NOËLS ANCIENS avril 1763 — l’Angleterre, voulant
-lui fai¬ sant perdre,
+lui faisant perdre,
-colonie. Echanges de
+colonie. Échanges de
-brusquement in¬ terrompu. On
+brusquement interrompu. On
-les monas¬ tères du Moyen-Age. Tout
+les monastères du Moyen-Âge. Tout
-était soigneuse¬ ment éliminé.
+était soigneusement éliminé.
-Nul Cana¬ dien, d’antre part,
+Nul Canadien, d’autre part,
-encore devaitil se
+encore devait-il se
-trente ans—de 1760
+trente ans — de 1760
-autrement for¬ midable que
+autrement formidable que
-NOELS ANCIENS *73 Tous nos
+NOËLS ANCIENS 173 {{bloc centré|Tous nos
-plaintives. . De
+plaintives. De
-propre patrie. Concevez,
+propre patrie.}} Concevez,
-des Cana¬ diens-!: tançais écoutant
+des Canadiens-français écoutant
-donnait â leurs
+donnait à leurs
-25 décem¬ bre 1759,
+25 décembre 1759,
-de Montealm, et
+de Montcalm, et
-1763, Vannée terrible
+1763, l’année terrible
-qui scel¬ lait la
+qui scellait la
-gisait ense-elie cette
+gisait ensevelie cette
-la résur¬ rection du
+la résurrection du
-avait aban¬ donné aux
+avait abandonné aux
-Mais l’Eglise vint
+Mais l’Église vint
-ce nouveau’ Lazare
+ce nouveau Lazare
-le mi¬ racle du
+le miracle du
-flumina B&bylonis illic
+flumina Babylonis illic
-et jlevimus, cum
+et flevimus, cum
-174 NOELS ANCIENS
+174 NOËLS ANCIENS
-tout voi¬ sin de
+tout voisin de
-ses pérégri¬ nations multiples,
+ses pérégrinations multiples,
-le boule¬ vard un
+le boulevard un
-ses démar¬ ches. Stupéfaction du villageois—“ Une cloche,
+ses démarches. Stupéfaction du villageois — « Une cloche,
-carillon ?” —“ Mon ami,
+carillon ? » — « Mon ami,
-je l’en¬ tends sonner ! ” Cette
+je l’entends sonner ! » Cette
-d’élite, vi¬ brant au
+d’élite, vibrant au
-patriotisme, soutien¬ dra-t-elle jamais
+patriotisme, soutiendra-t-elle jamais
-élan d’héro¬ ïsme, la
+élan d’héroïsme, la
-son vain¬ queur de
+son vainqueur de
-cantabimus canlicum Domini
+cantabimus canticum Domini
-terra aliéna ?
+terra aliena ?
-NOELS ANCIENS
+NOËLS ANCIENS
-en générations.\t. Telle
+en générations. Telle
-des No’èls anciens
+des Noëls anciens
-n’en pou¬ voir donner
+n’en pouvoir donner
-de l’HôtelDieu de
+de l’Hôtel-Dieu de
-se chan¬ taient dans
+se chantaient dans
-des Etats Généraux
+des États Généraux
-que pou¬ vaient entraîner
+que pouvaient entraîner
-les re¬ doutables événements
+les redoutables événements
-ses gou¬ verneurs, Haldimand, ne
+ses gouverneurs, Haldimaud, ne
-Monseigneur Hu¬ bert, sans
+Monseigneur Hubert, sans
-prêtres euro¬
+prêtres euro-
-176 noees anciens péens
+176 NOËLS ANCIENS péens
-tourmente révolu¬ tionnaire poussait
+tourmente révolutionnaire poussait
-les ecclé¬ siastiques français,
+les ecclésiastiques français,
-: trahi¬ sons, ingratitudes
+: trahisons, ingratitudes
-pour coupab’e qu’elle
+pour coupable qu’elle
-bannis, l’Aima mater,
+bannis, l’Alma mater,
-l’ennemi tradi¬ tionnel, l’Anglais,
+l’ennemi traditionnel, l’Anglais,
-malheurs. U en
+malheurs. Il en
-ces ran¬ cunes âpres,
+ces rancunes âpres,
-de l’Eu¬ rope gangrenés
+de l’Europe gangrenés
-émotion indi¬ cible, dans
+émotion indicible, dans
-la colombç biblique
+la colombe biblique
-de l’Arche,
+de l’Arche.
-NOEI.S ANCIENS
+NOËLS ANCIENS
-des ful¬ minates. Quel
+des fulminates. Quel
-cette allé¬ gresse qui
+cette allégresse qui
-dangereuse instanta¬ néité de
+dangereuse instantanéité de
-à l’ortho¬ graphe boiteuse,
+à l’orthographe boiteuse,
-dont l’incon¬ sciente éloquence
+dont l’inconsciente éloquence
-des mar¬ tyrs, nos
+des martyrs, nos
-qui em¬ porta d’un
+qui emporta d’un
-rivages. —Qui était
+rivages. — Qui était
-chantaient-ils en¬ core dans
+chantaient-ils encore dans
-Noël ?—La joie
+Noël ? — La joie
-les clas¬ siques au
+les classiques au
-se distri¬ buaient maintenant
+se distribuaient maintenant
-campagnes. Ee 26
+campagnes. Le 26
-aux pre¬ mières pages
+aux premières pages
-du cor¬ 12
+du cor-
-178 NOELS ANCIENS
+178 NOËLS ANCIENS
-exilé pu¬ blia son
+exilé publia son
-à Pusage du
+à l’usage du
-de Qu’ebec. Ce
+de Québec. Ce
-a définitive¬ ment fixé
+a définitivement fixé
-sut inter¬ rompre, de
+sut interrompre, de
-!
+! {{-|3}}
-XXL J’ai
+XXI. J’ai
-noël (i) écrit
+noël écrit
-air de^vaudeville, d’un
+air de vaudeville, d’un
-m’engage â me
+m’engage à me
-procédé visà-vis d’eux
+procédé vis-à-vis d’eux
-vue litté¬ raire et
+vue littéraire et
-Cette sin¬ gularité me
+Cette singularité me
-DIVIN MAITRE. i.’Ange. Moderato. <v •—«iL -0—0Vo- tre di- vin Maî- tre, Ber-gers, vient de -y—ynai-tre, Ras-sem-blez - vous, Vo-lez à ses S -h—y—y’ -noux.
+DIVIN MAÎTRE. L’Ange. <score raw vorbis=1> \score { \relative c’’ { \time 6/8 \clef G \key c \major \tempo \markup { \fontsize #-2 \italic "Moderato." } \autoBeamOff \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) \partial 2 g8 g g g | e c c’ c e c | \break \stemUp b g \stemNeutral d’ g4 g8 | e c c c b c | \break d4 g,8 g g g | e c c’ c e c | \break \stemUp b g \stemNeutral d’ g4 g8 | e c d e f d | c4 \bar "|." } \addlyrics { Vo -- tre di -- vin Maî -- tre, Ber -- gers, vient de nai -- tre, Ras -- sem -- blez- vous, Vo -- lez à ses ge- -noux.
-hymnes des an - ges Mê- lez vos lou—H P-r-*\t-—m-0-y-* y-y0* -an- ges ; De
+hymnes _ des an -- ges Mê -- lez vos lou- -an -- ges_; De
-concerts Remplissez l’u- ni - vers. (i) Cher
+concerts _ Remplissez _ _ l’u -- ni -- vers. } %lyrics \layout{ indent = 0\cm line-width = #120 \set fontSize = #-2 \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) } %layout \midi { } } %score \header { tagline = ##f} </score> Cher
-etc. Cf: page
+etc. Cf : page
-ce ljvre,
+ce ljvre.
-i8o NOELS ANCIENS Chckur des Bergers Notre divin
+180 NOËLS ANCIENS Chœur des Bergers {{interligne|0.5em}} {{bloc centré|Notre divin
-Remplissons l’univers. d’Ange. 3£ 4* -j F\\tFt—=\tF Ten-dre vie - ti - me, Sau-veur ma - gna*3t & -ni - me,
+Remplissons l’univers.}} {{interligne|1.5em}} l’Ange. <score raw vorbis=1> \score { \relative c’’ { \time 6/8 \clef G \key c \major \autoBeamOff \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) \partial 2 g8 g4 \stemUp bes8 | a f a a c a | \break g e g g a g | f d f g d g | \break \slashedGrace f8 e4 g8 g4 bes8 | a f a a \stemNeutral c a | \break g e g g a \stemUp b | \stemNeutral c d e \slashedGrace g8 f4 e8 | \slashedGrace e8 d4 \fermata \bar "|." } \addlyrics { Ten -- dre vic -- ti -- me, Sau -- veur ma -- gna- -ni -- me,
-tout cri- me La- ver les pé-h~ -0—* -0—jr -cheurs.
+tout cri -- me La -- ver les pé- -cheurs.
-pré - mi - ces
+pré -- mi -- ces
-dons proK\t„ Ai—*\t s » * r—* ^ # : 3 ÿfi-j—F? J * *~ -£-+r * L * ’ \tj\t \ 0~J 0 0 . J *\t \t ’ . -pi- ces,
+dons pro- -pi -- ces,
-ses fa- veurs,Sont pour
+ses fa -- veurs, Sont pour
-pas - teurs. Chœur
+pas -- teurs. } %lyrics \layout{ indent = 0\cm line-width = #120 \set fontSize = #-2 \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) } %layout \midi { } } %score \header { tagline = ##f} </score> Chœur
-etc. l’Ange. O qu’il est puis - sant, Au- guste, a - do-
+etc. {{interligne|1em}} l’Ange. <score raw> \score { \relative c’ { \time 6/8 \clef G \key c \major \autoBeamOff \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) \partial 2 e8 e e e | e4 a8 c b a | } \addlyrics { Ô qu’Il est puis -- sant, Au -- guste, a -- do- } %lyrics \layout{ \context { \Score \override SpacingSpanner #’base-shortest-duration = #(ly:make-moment 1 128) } indent = 0\cm line-width = #120 \set fontSize = #-2 \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) } %layout \midi { } } %score \header { tagline = ##f} </score>
--p -0- p>—’—e— *■ -ra- ble ! Mais
+NOËLS ANCIENS 181 <score raw> \score { \relative c’’ { \time 6/8 \clef G \key c \major \autoBeamOff \override Staff.TimeSignature #’transparent = ##t \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) b8 e, b’ d c b | c a e’ e g e | \break f d d d f d | e c c c e c | \break d e f \slashedGrace c8 b4 a8 | a4. \fermata c8 \stemUp b a | g4 \fermata \bar "|." } \addlyrics { -ra -- ble_! Mais
-af - fa - ble, Humain,doux, aiA F £-JL f- F £ *—* w ’ * —* Co\t* y U k -ma- ble,
+af -- fa -- ble, Humain, _ doux, ai- -ma -- ble,
-fait enry\t m k ¥ F\tF\tF\t¥\tF” \ty—y-y\t\t\tin¬ fant 1 Qu’Il est beau ! qu’il est —P—-p—-b -A:\t• -_|\t\t\tp__*. —i\t S tr -r»• g- •\t —1\t —0\t grand,Qu’Il est bien - fai - sant 1 Qu’Il est char-mant l Chœur des Bergers: Notre
+fait en -- fant_! Qu’Il est beau_! qu’Il est grand, Qu’Il est bien -- fai -- sant_! Qu’Il est char -- mant_! } %lyrics \layout{ indent = 0\cm line-width = #120 \set fontSize = #-2 \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) } %layout \midi { } } %score \header { tagline = ##f} </score> Chœur des Bergers : Notre
-etc. -y- a • • • p—p ■ ■ *—P r -0\ta\t54 1—y-v—v—v=t fi fE tI-f-t : J A ce
+etc. {{interligne|1.5em}} l’Ange. <score raw> \score { \relative c’’ { \time 3/4 \clef G \key c \major \autoBeamOff \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) e4 e8 e e e | e4 d c | d c d | \break g,2. | c4 c c | \slashedGrace e8 d4 c g’ | e \slashedGrace d8 c4 f | \break \slashedGrace e8 d2. | e4 e8 e e e | e4 d c | \slashedGrace e8 d4 c d | \break g,2. | c4 c c | d c g’ | e f \slashedGrace e8 d4 | } \addlyrics { À ce
-ai - me Ve- nez sans fray-0\t: i „ f~ \tp * Je 1 ’ 0 0 P ■ r\t ».. r 1 i* fM rT* ’ v i r i r 1 ... . r_. t t . .... i -eur; Vos a-gneaux mê-me N’ont
+ai -- me Ve -- nez sans fray- -eur_; Vos a -- gneaux mê -- me N’ont
-sa dou0-0 0 0-0 -|\ty_y_L_y_. ;-f=p—P= \t1_\t 11 R t ■ P—i— / -ceur. -g—— La timide in- no - cen- ce, La \t\t\t\t-j.-. sim- pie can-r-rA q —S?-1— -#—P—p- -F—i— \t\t1———\t It-P t-deur, L i_i\ti\ti—\t1\t humble in - di - gen - ce, Plaisent  son
+sa dou- -ceur. La timide _ in -- no -- cen -- ce, La sim -- ple can- -deur, L’humble in -- di -- gen -- ce, Plai -- sent à son } %lyrics \layout{ indent = 0\cm line-width = #120 \set fontSize = #-2 \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) } %layout \midi { } } %score \header { tagline = ##f} </score>
-î.Ha VI ! ^ ANCIKNS . 0-0■-f" -0JL. r 1 r : .. n casui. Pour Suc k vous M.-m-Itl.ible il naît
+182 NOËLS ANCIENS <score raw> \score { \relative c’’ { \time 3/4 \clef G \key c \major \autoBeamOff \override Staff.TimeSignature #’transparent = ##t \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) c2. | d4 d8 d d d | d4 d e | d e c | \break \slashedGrace c8 b2 \slashedGrace a8 g4 | b4 b8 c d d | a4 a8 b c c | \break b4 c a | g2. | e’4 e8 e e e | \break e4 d c | d c d | g,2. c4 c c | \break \slashedGrace e8 d4 c g’ | e \slashedGrace d8 c4 f | \slashedGrace e8 d2. | e4 e8 e e e | \break e4. d8 c4 | d4 c d | g,2. | c4 c c | \break \slashedGrace e8 d4 c g’ | \slashedGrace f8 e4 f d | c2. \bar "|." } \addlyrics { cœur. Pour être à vous sem -- blable Il naît
-une é‘*E\t : :\ —fS • la - hic :\til\tha\tbite\tun\tha-\tmeau,\tU\t-\tne\tcrè-che o* ■; ~<r: s ^zztr .......\tÿ—ÿ~ fait Min ber - tcast.\tA\ttous\tque\ttout\ts’um * I • "me:*: \z»i — •nts- Oue dans
+une é- ta -- ble_; il ha -- bite un ha -- meau, U -- ne crè -- che fait son ber -- ceau. À vous que tout s’u- -nis -- se_; Que dans
-Tout rc - ten* « H . * rT?E$E?:1 r^gz lis * ic IK: vos ( hauts d*a- moiir ; l’our Lui mu- set- te 0 4: len- dre, Haut-bois, eha- lu • meaux, Fai - tes en&===$=&-+ g ^53T. ten - dre
+Tout re -- ten- tis -- se De vos chants d’a -- mour_; Pour Lui mu -- set -- te ten -- dre, Haut- bois, cha -- lu -- meaux, Fai -- tes en- ten -- dre
-beaux.
+beaux. } %lyrics \layout{ indent = 0\cm line-width = #120 \set fontSize = #-2 \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) } %layout \midi { } } %score \header { tagline = ##f} </score>
-noels anciens Chckup Final. 183 », m m "m ^ ’ r\tr- ’"b/1" r ty—y—z—y— No-tre di-vin Mai-tre, Ber-gers, vient de -fj\tK\t*\tF—| \t—1-—**—0—1\ty— - m m ~ te m-0—V\t —y\t0—y—p\t0\t0\t —-\ty—y—y—h—y— d—\t\t\t1 naî- tre, Rassem- blons- nous, Yo-lons à ses gei Aï¬ noux. Aux hym-nes des an-ges Mê-lons nos loui -y—*■ -0—n 1 -é—Vy— an- ges ; De
+NOËLS ANCIENS 183 Chœur Final. <score raw vorbis=1> \score { \relative c’’ { \time 3/4 \clef G \key c \major \autoBeamOff \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) \partial 2 g8 g g g | e c c’ c e c | \break \stemUp b g \stemNeutral d’ g4 g8 | e c c c b c | \break d4 g,8 g g g | e c c’ c e c | \break \stemUp b g \stemNeutral d’ g4 g8 | e c d e f d | c4 \bar "|." } \addlyrics { No -- tre di -- vin Maî -- tre, Ber -- gers, vient de naî -- tre, Rassem- _ blons- nous, Vo -- lons à ses ge- noux. Aux hym -- nes des an -- ges Mê -- lons nos lou- an -- ges_; De
-concerts Remplissons l’u - ni- vers. —
+concerts _ Remplissons _ _ l’u -- ni -- vers. } %lyrics \layout{ indent = 0\cm line-width = #120 \set fontSize = #-2 \override Score.BarNumber #’break-visibility = #’#(#f #f #f) } %layout \midi { } } %score \header { tagline = ##f} </score> —
-la Nouvelle-France. ?
+la Nouvelle-France ?
-dans l’affirma¬ tive, car
+dans l’affirmative, car
-du dix-sep¬ tième siècle,
+du dix-septième siècle,
-du dixhuitième. Le
+du dix-huitième. Le
-Messire Lazare-Arsènë Barbarin,
+Messire Lazare-Arsène Barbarin,
-maître, “ est
+maître, « est
-ancien, “ tout
+ancien, tout
-! “ tout
+! tout
-184 NORI.S ANCIENS “ sur
+184 NOËLS ANCIENS sur
-très “ connu,
+très connu,
-divin maître.’’’1 A quelle
+divin maître.» À quelle
-On ti’en doit
+On n’en doit
-ce vaudevil¬ liste n’ait
+ce vaudevilliste n’ait
-soit posté¬ rieur à l’année 1763; conséquemment,
+soit postérieur à l’année 1763 ; conséquemment,
-Daulé, mal¬ gré la
+Daulé, malgré la
-date pré¬ cise du
+date précise du
-du vaudeville—le caractère
+du vaudeville — le caractère
-prouve clairement—sur lequel
+prouve clairement — sur lequel
-tout sommeille! C’est
+tout sommeille ! C’est
-les vau¬ devillistes des I7ième et iSième siècles,
+les vaudevillistes des 17ième et 18ième siècles,
-se trouvent.... à
+se trouvent... à
-Cassanea (JeanJoseph) naquit
+Cassanea (Jean-Joseph) naquit
-noels anciens époque.
+NOËLS ANCIENS 185 époque.
-furent clas¬ sées plus
+furent classées plus
-en fal¬ lut bien
+en fallut bien
-Cassanea (i). En
+Cassanea . En
-Maître appar¬ tient aux
+Maître appartient aux
-Nouvelle-France. Stricte¬ ment, je
+Nouvelle-France. Strictement, je
-? ^ ’ % ^ Un
+? Un
-chez nous—j’entends la
+chez nous — j’entends la
-de Québec—est le
+de Québec — est le
-ancien. “ Nous
+ancien. « Nous
-sommes em“ pressés, dit-il,
+sommes empressés, dit-il,
-Noëls “ et
+Noëls et
-empressés d’intro“ duire dans
+empressés d’introduire dans
-romances “ ou
+romances ou
-ont long“ temps joui
+ont longtemps joui
-que (i) Son
+que Son
-patois langue¬ docien :
+patois languedocien :
-que Fléehier avait
+que Fléchier avait
-cette êlable.
+cette étable.
-i86 ÜOET.S ANCIENS “ celle
+186 NOËLS ANCIENS celle
-voix fidèle,—Pas“ teur, suis-moi
+voix fidèle, — Pasteur, suis-moi
-Allons “ tous
+Allons tous
-complainte dn Mauvais
+complainte du Mauvais
-: “ Venez ouir avec
+: Venez ouïr avec
-avec “ réjouissance,
+avec réjouissance,
-plaine (i), Je “ suis
+plaine , Je suis
-la grange fi etc.
+la grange,» etc.
-le sup¬ poser. Des
+le supposer. Des
-propos m’as¬ surent que
+propos m’assurent que
-Louis Lainbillotte publia
+Louis Lambillotte publia
-Hautefeuille, No. 9,
+Hautefeuille, N° 9,
-de Vannée. Ce
+de l’année. Ce
-cantique No. 3)
+cantique N° 3)
-cet ou¬ vrage furent
+cet ouvrage furent
-sur Pair modernisé
+sur l’air modernisé
-languedocien, Echos de Bethléem,, varient,
+languedocien, Échos de Bethléem, varient,
-cantique. VERSION ANCIENNE. J’entends, lâ-bas, dans
+cantique. {{colG|VERSION ANCIENNE. J’entends, là-bas, dans
-plaine, Ees anges,
+plaine, Les anges,
-perte d’haleiue Ce
+perte d’haleine Ce
-excelsis Deo. VERSION MODERNE. Ees anges
+excelsis Deo.}} {{colD|VERSION MODERNE. Les anges
-excelsis Dco.
+excelsis Deo.}} {{clr}}
-traduction française. Baudelaire
+traduction française, Baudelaire
-histoires extraordi¬ naires (i). Cette bluette macabre—une perle
+histoires extraordinaires. Cette bluette macabre — une perle
-grand prix—a pour
+grand prix — a pour
-: D Ombre !
+: L’Ombre !
-secoué d’émo. tions violentes,
+secoué d’émotions violentes,
-gèle â mort. “ Une
+gèle à mort. « Une
-par Partisan Corinnos,
+par l’artisan Corinnos,
-étoiles lugu¬ bres et
+étoiles lugubres et
-la Peste Il
+la Peste...... Il
-dans l’atmosphère—une sensation
+dans l’atmosphère — une sensation
-nous écrasait et
+nous écrasait...... et
-cet acca¬ blement,—tout, excepté
+cet accablement, — tout, excepté
-éclat transfor¬ mait en
+éclat transformait en
-ses camarades\t (i) Edgar
+ses camarades...... Edgar
-i88 NOËLS ANCIENS “ Et
+188 NOËLS ANCIENS « Et
-des chansons—car nous
+des chansons — car nous
-notre manière,—une façon
+notre manière, — une façon
-que folies—et de
+que folies — et de
-du sang—voilà, dis-je,
+du sang — voilà, dis-je,
-sombre, indéfinie,—une ombre
+sombre, indéfinie, — une ombre
-dessiner d’kprès le
+dessiner d’après le
-d’airain. “ Mais
+d’airain. « Mais
-la con¬ templer fixement
+la contempler fixement
-nous regar¬ dions toujours
+nous regardions toujours
-miroir d’ébène, Et,
+miroir d’ébène. Et,
-: —Je suis
+: — Je suis
-des Cata¬ combes de
+des Catacombes de
-! “ Et
+! « Et
-tremblants, fris¬ sonnants, effarés
+tremblants, frissonnants, effarés
-d’une mul¬ titude d’êtres
+d’une multitude d’êtres
-! ” Voulez-vous
+! » Voulez-vous
-ces mer¬ veilleux coups
+ces merveilleux coups
-voulez-vous, ins¬ tantanément, transformer
+voulez-vous, instantanément, transformer
-changement â vue
+changement à vue
-NOELS ANCIENS 18g éblouissants ^du sanctuaire
+NOËLS ANCIENS 189 éblouissants du sanctuaire
-ami, deinandezlui sans
+ami, demandez-lui sans
-l’esprit ré¬ pondra : —Je suis
+l’esprit répondra : — Je suis
-hominibus bonœ voluntatis
+hominibus bonæ voluntatis
-son ban¬ quet, nous tressaillerons d’allégresse—une allégresse
+son banquet, nous tressaillerons d’allégresse — une allégresse
-d’Edgar Poe— tous
+d’Edgar Poe — tous
-frissonnants, effarés—la joie
+frissonnants, effarés — la joie
-la mort—nous écouterons
+la mort — nous écouterons
-extatique, “ car le
+extatique, « car le
-ne “ sera
+ne sera
-d’une mul“ titude d’êtres,
+d’une multitude d’êtres,
-de “ syllabe
+de syllabe
-nos “ oreilles
+nos oreilles
-mille “ et
+mille et
-amis disparus,” qui
+amis disparus, » qui
-contemporaine, SullyPrudhoinme, a
+contemporaine, Sully-Prudhomme, a
-190 NOIÎT.S ANCIKNS Lèvres
+190 NOËLS ANCIENS Lèvres
-chers morts—élus qui
+chers morts — élus qui
-vie éternelle—chan¬ tent encore,
+vie éternelle — chantent encore,
-Defuncti adlmc loqunntur / Non
+Defuncti adhuc loquuntur ! Non
-ces bienaimés absents,
+ces bien-aimés absents,
-fois cen¬ tenaires des
+fois centenaires des
-la Nouvedle-Francc ainsi
+la Nouvelle-France ainsi
-de 110s pro¬ pres âmes
+de nos propres âmes
-échos.
+échos. {{IllustPP|img=Myrand - Noëls anciens de la Nouvelle-France, 1899, illust p190.jpg|txt=}}
-APPENDICE La
+APPENDICE {{-|3}} La
-Québec, l’Aima mater
+Québec, l’Alma mater
-ce livre, (i) Nous
+ce livre. Nous
-furieuse bour¬ rasque s’élève
+furieuse bourrasque s’élève
-1647, Par Ie Père
+1647, par le Père
-Lalemant. “ Le
+Lalemant. « Le
-Lallemant, Supé“ rieur de
+Lallemant, Supérieur de
-ont “ mis
+ont mis
-la Concep“ tion à Québec, soubs le tiltre de Notre-Dame
+la Conception à Québec, {{Sic2|soubs le tiltre |}}de Notre-Dame
-La “ dite
+La dite
-croisée demain gauche, “ en
+croisée de main gauche, en
-costé et.coin qui
+costé et coin qui
-proche “ du
+proche du
-la “ dite
+la dite
-Vimont. ” (2) En
+Vimont. » En
-cent cin¬ quante ans.
+cent cinquante ans.
-Fred B Schell,
+Fred B. Schell,
-M. Grant,—Toronto, chez
+M. Grant, — Toronto, chez
-clocher s’éle¬ vait sur
+clocher s’élevait sur
-travaux. Tes deux
+travaux. Les deux
-fut ter. minée :
+fut terminée :
-1748, pré¬ cisément un
+1748, précisément un
-; niais on
+; mais on
-de lar¬ geur. En
+de largeur. En
-portail, (2*1 que l’on recons¬ truisit en
+portail, que l’on reconstruisit en
-la cathé¬ drale fut reconstruit. (2) Cf
+la cathédrale fut reconstruit. Cf
-en /Sj2,— dessins
+en 1832, — dessins
-Sproule, chromo-lithogra¬ phies de Craven. (3) A la
+Sproule, chromo-lithographies de Craven. À la
-APPENDICE du
+du
-cathédrale. ha seconde
+cathédrale. La seconde
-Paul Ee Jeune,
+Paul Le Jeune,
-de Sîllery, le
+de Sillery, le
-En t668, nouveau
+En 1668, nouveau
-mission demeu¬ rant pour
+mission demeurant pour
-à s’y^ -rendre, comme
+à s’y rendre, comme
-jour.” (1)\t. Cet
+jour.” Cet
-la sta¬ tuette de
+la statuette de
-de NotreDame de
+de Notre-Dame de
-bonnes re¬ (1) Vol 1er pagre 299, JDouniol, éditeur,
+bonnes re- Vol {{1er}} pagre 299, Douniol, éditeur,
-1699, an¬ née où
+1699, année où
-bambino histo¬ rique du
+bambino historique du
-d’art fran¬ çais. Monsieur
+d’art français. Monsieur
-de TsaSenhohi, l’homme
+de Tsa8enhohi, l’homme
-vautour. “ Mon frère” Paul
+vautour. « Mon frère » Paul
-allemand :—Ballades et
+allemand : — Ballades et
-populaires. J ’ai voulu
+populaires. J’ai voulu
-la Nouvelle-France.\t. Aussi,
+la Nouvelle-France. Aussi,
-renaissance. C ’est le
+renaissance. C’est le
-de prôfil aussi
+de profil aussi
-nos sanç-
+nos sanc-
-APPENDICE 195 tuaires
+tuaires
-de SainteFoye, etc.
+de Sainte-Foye, etc.
-de Paris,—j’entends parler
+de Paris, — j’entends parler
-avant 178g. A Sainte-Anne
+avant 1789. À Sainte-Anne
-Te Deurn, chanté
+Te Deum, chanté
-TAM.K ’DES MATIEfiES Pages Préface\t 7 Art.\tI.—\t 15 1645—Noël ancien
+TABLE DES MATIERES Pages {{Table | titre = Préface | page = 7 }} {{Table | section =Art. I. | titre =— | page = 15 }} {{Table | section = | titre =1645 — Noël ancien
-naissance. 16 11\tII.—\t 19 —Notes biographiques
+naissance. | page = 16 }} {{Table | section=“II. | titre =— | page = 19 }} {{Table | section = | titre = — Notes biographiques
-Daulé \t20 1646—Noël ancien: Mortels, préparez-vous \t23 Musique\t 26 “\tIII.—1647—Hymnes et cantiques\t 28 “\tIV. —1649—Noël huron : lesSs ahatonnia\t 29 Musique
+Daulé | page = 20 }} {{Table | section = | titre = 1646 — Noël ancien : Mortels, préparez-vous | page = 23 }} {{Table | section = | titre = Musique | page = 26 }} {{Table | section =“III. | titre =— 1647 — Hymnes et cantiques | page = 28 }} {{Table | section =“IV. | titre =— 1649 — Noël huron : Ies8s ahatonnia | page = 29 }} {{Table | section = | titre = Musique
-huron \t 30 Musique du
+huron | page = 30 }} {{Table | section = | titre =Musique du
-voix fi¬ dèle \t 31 Texte
+voix fidèle | page = 31 }} {{Table | section = | titre = Texte
-noël huron\t 32 Traduction
+noël huron | page = 32 }} {{Table | section = | titre = Traduction
-noël huron\t 33 “\tV.—\t 35 Noël
+noël huron | page = 33 }} {{Table | section =“V. | titre =— | page = 35 }} {{Table | section = | titre = Noël
-silence, terre\t 38 Musique\t 41 “\tVI. Notes
+silence, terre | page = 38 }} {{Table | section = | titre = Musique | page = 41 }} {{Table | section =“VI. | titre = Notes
-: Dca Infanti....\t42 Notes
+: Deo Infanti | page = 42 }} {{Table | section = | titre = Notes
-Stephane-Louis NicouChoron, auteur
+Stephane-Louis Nicou-Choron, auteur
-de Notre-Seigneur\t 43 “\tVII.—\t 48 1664.—Noël ancien
+de Notre-Seigneur | page = 43 }} {{Table | section =“VII. | titre =— | page = 48 }} {{Table | section = | titre = 1664. — Noël ancien
-Martial deBrives\t 49 1694.— “\t“\t“ Jean-Joseph Surin\t 53 “\tVIII.— .;\t 55 Notes
+Martial de Brives | page = 49 }} {{Table | section = | titre = 1694. — “ “ “ Jean-Joseph Surin | page = 53 }} {{Table | section =“VIII. | titre =— | page = 55 }} {{Table | section = | titre = Notes
-la Colombière\t 56 Noël
+la Colombière | page = 56 }} {{Table | section = | titre = Noël
-la Colombière\t 58 “\tIX.—Simon-Joseph Pellegrin\t 63 Noëls
+la Colombière | page = 58 }} {{Table | section =“IX. | titre =— Simon-Joseph Pellegrin | page = 63 }} {{Table | section = | titre = Noëls
-des xsième et lôième siècles\t 66 Antiquité
+des 15ième et 16ième siècles | page = 66 }} {{Table | section = | titre = Antiquité
-M. Ben¬ jamin Suite\t 68 Noël
+M. Benjamin Sulte | page = 68 }} {{Table | section = | titre = Noël
-bergers ?...\t72 ‘ ‘ religieux
+bergers ? | page = 72 }} {{Table | section = | titre = “ religieux
-assemblons-nous 72 “\t“\tDans\tle\tcalme\tde\tla\tnuit\t 73
+assemblons-nous | page = 72 }} {{Table | section = | titre = ““ Dans le calme de la nuit | page = 73 }}
-MATIÈRES .\t•\tPagks Musique A’Où s’en
+MATIÈRES {{Table | section = | titre = Musique d’Où s’en
-de 1701)\t■■■•\t74 “
+de 1701) | page = 74 }} {{Table | section = | titre = “
-de 1897)\t 75 Art.\tX.—Musique du
+de 1897) | page = 75 }} {{Table | section =Art. X. | titre = — Musique du
-divin Mes¬ sie. (version
+divin Messie. (version
-1897) \t.\t 77 Musique
+1897) | page = 77 }} {{Table | section = | titre = Musique
-de 1701)\t 79 Noël
+de 1701) | page = 79 }} {{Table | section = | titre = Noël
-vos bêtes\t 81 “ religieux: Venez, divin Messie\t 81 Musique
+vos bêtes | page = 81 }} {{Table | section = | titre = “ religieux : Venez, divin Messie | page = 81 }} {{Table | section = | titre = Musique
-tous a la Crèche\t 84 Paroles
+tous à la Crèche | page = 84 }} {{Table | section = | titre = Paroles
-Crèche 85 “\t“\t“ d’Arpajon
+Crèche | page = 85 }} {{Table | section = | titre = “““ d’Arpajon
-de Châtres\t 85 “\tXI.—Musique du noël populaire: Or,
+de Châtres | page = 85 }} {{Table | section =“XI. | titre =— Musique du noël populaire : Or,
-dites, Marie\t 89 Paroles
+dites, Marie | page = 89 }} {{Table | section = | titre = Paroles
-Messie. 90 “\tXII.—Pourquoi le
+Messie. | page = 90 }} {{Table | section =“XII. | titre =— Pourquoi le
-Surin, 1 ’abbé Pellegrin, l’éditeur Gar¬ nier, et
+Surin, l’abbé Pellegrin, l’éditeur Garnier, et
-de Noël\t 93 “ XIII.—\t 100 .\tMusique de
+de Noël | page = 93 }} {{Table | section =“XIII. | titre =— | page = 100 }} {{Table | section = | titre = Musique de
-Pèr’ Noé\t 102 Paroles
+Pèr’ Noé | page = 102 }} {{Table | section = | titre = Paroles
-Noé. \t 103 “du noël
+Noé. | page = 103 }} {{Table | section = | titre = “ du noël
-Bethléem 103 “ XIV.—Fêtes de
+Bethléem | page = 103 }} {{Table | section =“XIV. | titre =— Fêtes de
-au Moyen-Age\t 106 Carol anglo-normand\t 107 Le
+au Moyen-Age | page = 106 }} {{Table | section = | titre = Carol anglo-normand | page = 107 }} {{Table | section = | titre = Le
-des bêtes\t 108 Noël
+des bêtes | page = 108 }} {{Table | section = | titre = Noël
-D’où viéns-lu, bergère ?\t 110 Musique\t ni Traduction
+D’où viens-tu, bergère ? | page = 110 }} {{Table | section = | titre = Musique | page = 111 }} {{Table | section = | titre = Traduction
-maiden ?\t 113 Comment
+maiden ? | page = 113 }} {{Table | section = | titre = Comment
-en Angleterre\t 114 ,\t—Where haveyou comc from,
+en Angleterre | page = 114 }} {{Table | section = | titre = — Where have you come from,
-mine ?\t 115 “\tXV.-..\t 117 Chanson
+mine ? | page = 115 }} {{Table | section =“XV. | titre =— | page = 117 }} {{Table | section = | titre = Chanson
-Gabrielle 119 Noël
+Gabrielle | page = 119 }} {{Table | section = | titre = Noël
-que j’adore\t 119 Musique
+que j’adore | page = 119 }} {{Table | section = | titre = Musique
-Du Caurroy\t 122
+Du Caurroy | page = 122 }}
-Pages Chanson
+TABLE DES MATIÈRES {{Table | section = | titre = Chanson
-aventure, figue!... 123 Cantique
+aventure, ô gué ! | page = 123}} {{Table | section = | titre = Cantique
-L’heureuse nouvelle\t 123 Parodie
+L’heureuse nouvelle | page = 123}} {{Table | section = | titre = Parodie
-Aimable musette\t 125 Art. XVI.—La conversion
+Aimable musette | page = 125}} {{Table | section =Art. XVI. | titre =— La conversion
-l’abbé Pellegrin\t 126 Liste
+l’abbé Pellegrin | page = 126}} {{Table | section = | titre = Liste
-sur les¬ quels Pellegrin
+sur lesquels Pellegrin
-ses noëls\t 133 Noël
+ses noëls | page = 133}} {{Table | section = | titre = Noël
-naître (mélodie)\t 137 Noël
+naître (mélodie) | page = 137}} {{Table | section = | titre = Noël
-naître (paroles)\t 138 Noël
+naître (paroles) | page = 138}} {{Table | section = | titre = Noël
-de naî¬ tre, (mélodie et accompagnement)\t 140 “ XVII.—Noël ancien
+de naître, (mélodie et accompagnement) | page = 140}} {{Table | section =“XVII. | titre =— Noël ancien
-céleste Epoux (mélodie).. 142 “XVIII.— “\t“ Célébrons
+céleste Époux (mélodie) | page = 142}} {{Table | section =“XVIII. | titre =— ““ Célébrons
-(critique) 145 “\t“\t“\t“\t“\t“\t(mélodie) 150 “\t“\t“\t“\t“\t“\t(paroles) 151 “ XIX.— “\t“\tDans celle êtable\t 153 Version
+(critique) | page = 145}} {{Table | section = | titre =““““““ (mélodie) | page = 150}} {{Table | section = | titre =““““““ (paroles) | page = 151}} {{Table | section =“XIX. | titre =— ““ Dans cette étable | page = 153}} {{Table | section = | titre = Version
-cette êtable. — Craddled ail loivly\t 155 Effets
+cette étable. — Craddled all lowly | page = 155}} {{Table | section = | titre = Effets
-ce noël\t 15g Fléchier
+ce noël | page = 159}} {{Table | section = | titre = Fléchier
-cette êtable?\t 163 Mozart
+cette étable ? | page = 163}} {{Table | section = | titre = Mozart
-Nouvelle agréable?\t 166 Chanson
+Nouvelle agréable ? | page = 166}} {{Table | section = | titre = Chanson
-: Jouisses de la vie. 167 “\tXX.—Importance historique
+: Jouissez de la vie | page = 167}} {{Table | section =“XX. | titre =— Importance historique
-noëls anciens\t 171 “ XXI.—Noël ancien
+noëls anciens | page = 171}} {{Table | section =“XXI. | titre =— Noël ancien
-et musique)\t 179 “\t“ Les
+et musique) | page = 179}} {{Table | section = | titre =— ““ Les
-campagnes 185 Dernière pensée\t 187 APPENDICE notes explicatives vSUR les photogravures du livre i° Notre-Dame de Québec\t 191 20 Enfant
+campagnes | page = 185}} {{Table | section = | titre = Dernière pensée | page = 187 }} 1o | titre = Notre-Dame de Québec | page = 191}} {{Table | section = 2o | titre = Enfant
-Lorette 193 30 E’ac-similé de
+Lorette | page = 193}} {{Table | section = 3o | titre = Fac-similé de
-chants populaires\t 194 40 Clocher
+chants populaires | page = 194}} {{Table | section = 4o | titre = Clocher
-Nouvelle-France \t rgq
+Nouvelle-France | page = 194}}
-Une Fiîte de Noël soüs Jacques
+Une Fête De Noel sous Jacques
-première édition.—Vol. in-8, 256 pages.—L.-J. Deniers &
+première édition — Vol. in-8, 256 pages. — L.-J. Demers &
-de Noël sous
+de Noel sous
-deuxième édition.—Vol. in-8, 294 pages.—L.-J. Deniers &
+deuxième édition. — Vol. in-8, 294 pages. — L.-J. Demers &
-siège. —Vol in-8, 428 pages.—L.-J. Demers
+siège. — Vol. in-8, 428 pages. — L.-J. Demers
-Colombière, orateur.—Vol. in-12, 304 pages. —Cadieux &
+Colombière, orateur. — Vol. in-12, 304 pages, — Cadieux &
-1899. Noels* anciens delà Nouvelle-France.—Vol. in-8.— 200 pages.—Dussault &
+1899. Noms anciens de la Nouvelle-France. — Vol. in-8. — 200 pages. — Dussault &
-Foy ;—Le Frère Marc {Louis Coûtant) ;—La Chapelle Champlain ;— Madame
+Foy ; — Le Frère Marc (Louis Coutant) ; — La Chapelle Champlain ; — Madame
-familles canadiennes, etc.,
+familles canadiennes. etc.,
-dans 1 & Bulletin des Recherches Historiques.
+dans le Bullelin des Recherches Histiriques.
+TABLE DES MATIÈRES