éléments Wikidata

Livre:Viard - Grandes chroniques de France - Tome 8.djvu

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Viard - Grandes chroniques de France - Tome 8.djvu
TitreLes Grandes Chroniques de France Voir et modifier les données sur Wikidata
Volume8
ÉditeurJules Viard Voir et modifier les données sur Wikidata
Maison d’éditionHonoré Champion, libraire de la Société de l’histoire de France Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu d’éditionParis
Année d’édition1934
BibliothèqueInternet Archive
Fac-similésdjvu
AvancementÀ valider
Série12345678910

Pages

Plat Plat Garde Garde Garde Garde Couv. Couv. Garde Garde Faux-titre -- Titre -- Imprimatur --


Introduction

 i  ii  iii  iv  v  vi  vii  viii  ix  x  xi  xii  xiii  xiv  xv  xvi

Philippe III le Hardi

001 002 003 004 005 006 007 008 009 010 011 012 013 014 015 016 017 018 019 020 021 022 023 024 025 026 027 028 029 030 031 032 033 034 035 036 037 038 039 040 041 042 043 044 045 046 047 048 049 050 051 052 053 054 055 056 057 058 059 060 061 062 063 064 065 066 067 068 069 070 071 072 073 074 075 076 077 078 079 080 081 082 083 084 085 086 087 088 089 090 091 092 093 094 095 096 097 098 099 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122

Philippe IV le Bel

123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318

Louis X le Hutin

319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332

Philippe V le Long

333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366

Sommaires

367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384


Couv. Couv. Garde Garde Plat Plat

SOMMAIRES






Chapitre I. Philippe succède à son père mort devant Tunis. Arrivée de la flotte de Charles d’Anjou, roi de Sicile. Contenant sa douleur, ce frère de saint Louis prépare ses funérailles. Ses entrailles seront portées à l’abbaye de Montréal près de Palerme et ses ossements à Saint-Denis, p. 4-7.
Chapitre II. Attaques des Sarrasins contre les Français ; Gui de Baucey et son frère Hugues sont tués dans une de ces escarmouches, p. 7-9.
Chapitre III. Victoire remportée par le roi de Sicile sur les Sarrasins le 4 septembre 1270, p. 9-11.
Chapitre IV. Philippe III fait élever un château de bois pour empêcher le ravitaillement de Tunis, p. 11-12.
Chapitre V. Les Français repoussent une attaque des Sarrasins et pillent et brûlent leurs tentes, p. 12-15.
Chapitre VI. Des maladies provenant de la corruption de l’air déciment l’armée française. Le roi de Tunis cherche à traiter avec le roi de France ; rôle du roi de Sicile en cette circonstance, p. 16-18.
Chapitre VII. Conclusion de la paix avec le roi de Tunis. Philippe III, qui voulait aller en Terre-Sainte, est pressé de revenir en France par Simon de Nesle et Mathieu de Vendôme, gardiens du royaume, p. 19-21.
Chapitre VIII. Embarquement de l’armée qui gagne Trapani. Une partie de la flotte est détruite par une forte tempête, p. 21-24.
Chapitre IX. Édouard, fils du roi d’Angleterre, va de Tunis en Terre-Sainte et défend la ville d’Acre contre les Sarrasins. Un assassin le blesse grièvement. À la mort de son père il retourne en Angleterre en passant par la Sicile, la Gascogne et la France, p. 24-27.
Chapitre X. Thibaut V, roi de Navarre, meurt à Trapani, ses entrailles y sont enterrées et son corps est ramené à Provins. Sa femme, la reine Isabelle, meurt près de Marseille ; elle est enterrée auprès de lui à Provins. Henri III succède à son frère dans le royaume de Navarre et le comté de Champagne, p. 27-29.
Chapitre XI. De Trapani, l’armée française gagne Palerme, Messine, entre ensuite en Calabre et en Pouille. La reine Isabelle meurt à Cosenza d’une chute de cheval. Philippe III va à Rome, puis à Viterbe, où les cardinaux se trouvaient réunis pour l’élection d’un pape, p. 29-31.
Chapitre XII. À Viterbe, dans l’église Saint-Laurent, Gui de Montfort, fils de Simon de Montfort, tue Henri d’Allemagne qui avait causé la mort de son père, p. 31-32.
Chapitre XIII. De Viterbe Philippe III et son armée passent par Orvieto, Florence, Bologne, Crémone, Milan, Verceil, Suse, franchissent les Alpes au mont Cenis et de là gagnent Lyon, Mâcon, Cluny, Troyes et Paris, p. 33-35.
Chapitre XIV. Après une cérémonie à Notre-Dame de Paris, Philippe III transporte les restes de saint Louis à Saint-Denis où ils sont enterrés en même temps que ceux de Pierre le Chambellan, de la reine Isabelle et de Jean Tristan, comte de Nevers. Alphonse de Poitiers, mort aussi au retour de Tunis, est enterré à Saint-Denis et sa femme à Jarcy ; ceux-ci n’ayant pas d’héritier, les comtés de Toulouse et de Poitiers reviennent au roi de France, p. 35-38.
Chapitre XV. Philippe III est sacré à Reims par l’évêque de Soissons, le 15 août 1271. De Reims le roi va en Vermandois, puis à Arras, où de grandes fêtes sont données en son honneur, p. 38-40.
Chapitre XVI. Vie exemplaire et vertus de Philippe III, p. 40-42.
Chapitre XVII. À la suite de dissentiments entre le comte d’Armagnac et Girard, châtelain de Cazaubon, ce dernier tue le frère du comte d’Armagnac. Attaqué ensuite par le comte d’Armagnac et par le comte de Foix, il se met en la garde du roi de France. Malgré cela, son château ayant été détruit, Philippe III vient mettre le siège devant le château de Foix. Soumission du comte de Foix qui est enfermé à Carcassonne. Après une année, le roi lui rend sa liberté et ses biens et l’arme chevalier, p. 42-46.
Chapitre XVIII. Rodolphe de Habsbourg est couronné empereur d’Allemagne. Henri, roi de Navarre, épouse la sœur du comte d’Artois, et le comte d’Alençon la fille du comte de Blois. Entrevue à Lyon de Philippe III et du pape Grégoire X. Concile de Lyon, p. 46-49.
Chapitre XIX. Philippe III épouse Marie, fille du duc de Brabant. Influence de Pierre de la Broce sur le roi ; il fait nommer Pierre de Benais évêque de Bayeux. Mort d’Henri III, roi de Navarre ; sa veuve se réfugie avec sa fille Jeanne auprès du roi de France, qui nomme Eustache de Beaumarchais gouverneur de Navarre, p. 49-52.
Chapitre XX. Couronnement à Paris de la reine Marie par l’archevêque de Reims. Parure des chevaliers et des barons ; fête donnée par les bourgeois. La plainte de l’archevêque de Sens contre celui de Reims est rejetée, p. 52-54.
Chapitre XXI. Après la mort de don Fernando de la Cerda, fils aîné d’Alphonse X, roi de Castille, ses deux fils sont écartés du trône au profit de Sanche, second fils dudit roi. Blanche, leur mère, fille de saint Louis, se réfugie avec eux auprès de Philippe III, p. 54-57. — Amicie de Courtenay, femme de Robert II, comte d’Artois, meurt à Rome à son retour de Sicile avec son mari. Blanche d’Artois, sœur de Robert II, épouse Edmond, comte de Lancastre, frère d’Édouard Ier, roi d’Angleterre, p. 57-59. — Amauri, dernier fils de Simon de Montfort, est emprisonné par Édouard Ier. Révolte de Llewellyn, prince de Galles. Assiégé sur la montagne de Snowdon par le roi d’Angleterre, il se rend et épouse Aliénor, fille de Simon de Montfort. Amauri, remis en liberté, vient en France, p. 59-60.
Chapitre XXII. Mort de Louis, fils aîné de Philippe le Hardi. Pierre de la Broce accuse la reine de l’avoir empoisonné. Le roi, pour savoir la vérité, envoie Mathieu de Vendôme, abbé de Saint-Denis, et Pierre, évêque de Bayeux, cousin de Pierre de la Broce, auprès d’une béguine de Nivelle. Manœuvre de l’évêque de Bayeux. Philippe III envoie ensuite Thibaut, évêque de Dol, auprès de cette béguine ; elle lui dit que la reine est bonne et loyale. Après cette réponse le roi a de la méfiance à l’égard de quelques-uns de son entourage, p. 61-64.
Chapitre XXIII. Philippe III fait défier le roi d’Espagne, convoque ses hommes d’armes, prend l’oriflamme et groupe son armée à Sauveterre. Les intempéries l’obligent à se retirer, p. 64-67.
Chapitre XXIV. Robert d’Artois va au secours d’Eustache de Beaumarchais, assiégé dans Pampelune. Garcia Almoravit tue don Pedro Sanchiz qui voulait revenir au roi de France. Robert d’Artois investit Pampelune. Garcia Almoravit et les nobles de Navarre s’enfuient de la ville. Pendant que les échevins parlementent avec Robert d’Artois pour la rendre, la troupe s’y précipite, tue hommes et femmes et la pille. Robert d’Artois rétablit l’ordre et soumet le royaume de Navarre, p. 67-72.
Chapitre XXV. Pourparlers entre le roi d’Espagne et le comte d’Artois. Ce dernier pense que le roi de France est trahi par quelqu’un de son entourage. Il revient auprès du roi ; les soupçons portent sur Pierre de la Broce. Messages des Tartares à Philippe III et au roi d’Angleterre. Jean XXI est blessé mortellement à Viterbe par la chute d’une poutre, p. 72-75.
Chapitre XXVI. Pierre de la Broce est pris et pendu, p. 75-77.
Chapitre XXVII. Les Tartares attaquent la Turquie. Mort du sultan d’Égypte ; son fils lui succède. Des dissensions éclatent entre les Turcs, p. 78-79.
Chapitre XXVIII. Entrevue d’Alphonse X, roi de Castille, et de Philippe III, qui va à Mont-de-Marsan, puis à Toulouse où il reçoit Pierre III, roi d’Aragon. Constance indique à ce dernier comment il pourrait avoir le royaume de Sicile, p. 79-81.
Chapitre XXIX. Inondation de la Seine. Élection de Martin IV, p. 81-82.
Chapitre XXX. Pierre d’Aragon, sur les conseils de sa femme, s’informe de l’état d’esprit de la Sicile. Vêpres siciliennes. Sous prétexte d’aller contre les Sarrasins, Pierre sollicite l’appui de l’Église, p. 82-84.
Chapitre XXXI. Pierre d’Aragon va à Tunis attaquer les Sarrasins. Charles Ier demande l’appui du pape qui envoie l’évêque de la Sabine en Sicile pour la pacifier ; il échoue, les Siciliens restent toujours attachés à Pierre d’Aragon, p. 84-86.
Chapitre XXXII. Après avoir mis le siège devant Messine, Charles Ier est obligé de se retirer. Pierre d’Aragon se fait couronner roi de Sicile. Martin IV l’excommunie et donne le royaume d’Aragon à Charles de Valois, p. 87-89.
Chapitre XXXIII. Prise d’un poisson qui ressemblait à un lion. Différend à Paris entre les écoliers picards et anglais. Après avoir été vaincu par les Tartares, le soudan d’Égypte les bat. Commencement de l’enquête sur les miracles de saint Louis, p. 89-90.
Chapitre XXXIV. Le comte d’Alençon va en Italie, avec d’autres seigneurs de France, à l’aide de Charles Ier, roi de Sicile. Pierre, roi d’Aragon, propose au roi de SIcile, qui l’accepte, un duel près de Bordeaux, p. 91-93.
Chapitre XXXV. Charles Ier vient à Bordeaux pour se battre avec le roi d’Aragon, mais ce dernier s’excuse et se retire. Philippe III donne ordre à Jean Nunès d’envahir l’Aragon, p. 93-95.
Chapitre XXXVI. Gui de Montfort, délivré de prison, défend l’Église contre Guido de Montefeltro, puis lutte en Toscane contre le comte de Fiora. Mort du comte d’Alençon. Prédication de la croisade contre l’Aragon, p. 95-97.
Chapitre XXXVII. Le prince de Salerne, fils de Charles d’Anjou, roi de Sicile, est pris dans un combat naval. Mort de Charles, roi de Sicile. Le pape Martin IV nomme Robert, comte d’Artois, régent du royaume de Sicile. Philippe, fils aîné du roi de France, épouse Jeanne, fille d’Henri, roi de Navarre et comte de Champagne, p. 98-101.
Chapitre XXXVIII. Mort de Martin IV. Honorius IV lui succède, p. 101-102.
Chapitre XXXIX. Philippe III rassemble une armée pour attaquer l’Aragon. Pierre III quitte la Sicile afin d’aller défendre son royaume et laisse la Sicile à la garde de Constance, sa femme, p. 102-104.
Chapitre XL. L’armée française réunie à Perpignan entre en Aragon, assiège et prend Elne ; la ville est détruite et ses habitants massacrés, p. 105-107.
Chapitre XLI. Les Français franchissent les Pyrénées au pas de l’Écluse. Prise des villes de Perelada et de Figueras, p. 107-110.
Chapitre XLII. Siège de Girone, p. 110-113.
Chapitre XLIII. Pierre III d’Aragon essaie d’entraver le ravitaillement de l’armée française par le port de Rosas ; il est blessé mortellement dans une embuscade qu’il avait dressée, p. 113-115.
Chapitre XLIV. La ville de Girone, manquant de vivres et ayant appris la mort de Pierre III, se rend, p. 115-117.
Chapitre XLV. Bataille de Rosas. Philippe III rentre en France ; il tombe malade et meurt à Perpignan. Ses funérailles ; ses ossements sont enterrés à Saint-Denis et son cœur est remis aux Frères Prêcheurs de Paris. Ses deux femmes et ses enfants, p. 117-122.



Chapitre I. Philippe le Bel succède à son père. Alphonse III succède à son père Pierre III d’Aragon. Jacques, frère d’Alphonse III, et sa mère, Constance, gardent la Sicile. Honorius IV confirme la sentence d’excommunication prononcée contre eux. Édouard Ier rend hommage à Philippe le Bel et fait délivrer le prince de Salerne. Mort de Mathieu de Vendôme, abbé de Saint-Denis, p. 127-130.
Chapitre II. Le roi de Chypre est couronné roi de Jérusalem, p. 130-131.
Chapitre III. Victoire remportée à Wœringen par le duc de Brabant sur le comte de Gueldre. Vision d’un abbé de Cîteaux et de deux moines à Tripoli, p. 131-135.
Chapitre IV. Délivrance du prince de Salerne. Le soudan prend Tripoli et conclut une trêve avec la ville d’Acre. Guerre contre les Siciliens. Roger de Loria défait les Français qui venaient au secours de Reinaud d’Avella. Gui de Montfort meurt prisonnier. Adénulphe succède à Ranulf d’Homblonière comme évêque de Paris, p. 136-138.
Chapitre V. Rupture de la trêve conclue avec les Sarrasins. Charles, prince de Salerne, est couronné roi de Sicile ; il délivra Gaëte et conclut une trêve avec l’Aragon. Le soudan d’Égypte menace les chrétiens d’Acre. Naissance de Louis X, p. 139-140.
Chapitre VI. Siège et prise de Saint-Jean d’Acre par le soudan d’Égypte. Charles de Valois épouse à Corbeil Marguerite, fille de Charles II, roi de Sicile ; elle lui apporte en dot les comtés d’Anjou et du Maine. Miracle des Billettes, p. 140-145.
Chapitre VII. Nicolas IV demande aux évêques de France d’examiner ce qu’il y aurait à faire pour secourir la Terre-Sainte. Philippe le Bel prend sous sa protection les habitants de Valenciennes, révoltés contre le comte de Hainaut. Mort de Jeanne, comtesse de Blois. Hugues de Saint-Pol devient comte de Blois, et son frère Gui, comte de Saint-Pol. Mort de Nicolas IV. Adolphe de Nassau succède à Rodolphe de Habsbourg dans l’empire d’Allemagne, p. 145-148.
Chapitre VIII. Les Anglais attaquent par surprise des vaisseaux français et assiègent la Rochelle. Philippe le Bel fait saisir la Gascogne par Raoul de Nesle et somme le roi d’Angleterre de venir devant le Parlement. Charles de Valois marche contre Jean, comte de Hainaut, qui se soumet. Émeute à Rouen causée par la maltôte, p. 148-150.
Chapitre IX. Duel entre le comte d’Armagnac et le comte de Foix. Le roi d’Angleterre ne se rend pas à la sommation du roi de France. Incendie de Noyon. Henri d’Espagne va auprès de Sanche IV, roi de Castille. Mort de Guillaume de Grez, évêque d’Auxerre ; Pierre de Mornay, évêque d’Orléans, lui succède, p. 150-152.
Chapitre X. Les Anglais brûlent la Rochelle et s’emparent de Blaye et de Bayonne. Supplice infligé par Charles II, roi de Sicile, au comte d’Acerra, à la suite de sa trahison, p. 152-154.
Chapitre XI. Philippe le Bel détient à Paris Gui, comte de Flandre, qui s’était allié au roi d’Angleterre, ainsi que sa fille Philippine, p. 154.
Chapitre XII. Charles de Valois va en Gascogne. Siège de Rions. Mort de Jean Ier, duc de Brabant. Pierre Mouron, élu pape sous le nom de Célestin V, se retire. Élection de Boniface VIII. Déposition du patriarche latin de Jérusalem, Raoul II de Granville. Adolphe de Nassau, élu roi des Romains, défie le roi de France ; réponse de Philippe le Bel ; ils font la paix, p. 155-160.
Chapitre XIII. Prise de Podensac par le connétable Raoul de Nesle ; de Rions et de Saint-Sever par Charles de Valois. Mort de Sanche IV, roi de Castille ; Ferdinand IV lui succède, p. 160-163.
Chapitre XIV. Mathieu IV de Montmorency et Jean II de Harcourt attaquent Douvres. Mort de Marguerite, veuve de saint Louis. Mort d’Alphonse III, roi d’Aragon ; Jacques II lui succède et laisse la Sicile à son frère Frédéric, p. 163-164.
Chapitre XV. Jean Bailleul, roi d’Écosse, est pris. Accord entre Alphonse et Ferdinand, fils de Blanche et de don Fernando de la Cerda, et Jacques II, roi d’Aragon. Mort de Célestin V. Rébellion des cardinaux Pierre et Jacques de Colonna contre Boniface VIII. Florent V, comte de Hollande, est tué. Création de l’évêché de Pamiers, p. 165-167.
Chapitre XVI. Établissement de la maltôte, du cinquantième et du centième. Boniface VIII défend au clergé de les payer sans le consentement de l’église de Rome, p. 167-168.
Chapitre XVII. Expédition de Robert d’Artois en Gascogne ; prise de Jean de Saint-John et d’autres nobles anglais, p. 168-169.
Chapitre XVIII. Alliance du comte de Flandre avec l’Angleterre contre la France. La Seine inonde Paris et détruit les ponts, p. 169-170.
Chapitre XIX. Luttes d’Alphonse et de Ferdinand en Espagne. Alphonse abandonne toutes ses conquêtes pour délivrer son oncle Jean. Ferrant va en France et à Rome pour demander de l’aide, p. 170-172.
Chapitre XX. Henri, comte de Bar, envahit la Champagne ; il est repoussé par Gaucher de Châtillon, p. 172-173.
Chapitre XXI. Philippe le Bel entre en Flandre ; siège de Lille ; destruction de l’abbaye de Marquette ; combat du pont de Comines, p. 173-174.
Chapitre XXII. Robert, comte d’Artois, venu de Gascogne en Flandre, bat les Flamands à Furnes et prend cette ville, ainsi que Cassel. Reddition de Lille. Le roi d’Angleterre vient en Flandre, il se réfugie à Gand. Philippe le Bel prend Bruges et marche sur Gand. Le roi d’Angleterre demande à conclure des trêves, p. 174-178.
Chapitre XXIII. Boniface VIII autorise Philippe le Bel à lever la régale et d’autres impositions sur le clergé. Nouvelles constitutions données à l’Église. Guerre de Boniface VIII contre les cardinaux de Colonna. Canonisation de saint Louis. Albert Ier d’Autriche tue son compétiteur Adolphe de Nassau et devient empereur d’Allemagne, p. 178-180.
Chapitre XXIV. Boniface VIII abolit l’autorisation d’entendre les confessions qui avait été accordée aux Frères Mineurs et aux Frères Prêcheurs, p. 180-181.
Chapitre XXV. Le corps de saint Louis est levé de terre, ses miracles, p. 181-182.
Chapitre XXVI. Mort de Philippe, fils de Robert II, comte d’Artois. Mariage de ses filles. Robert II épouse Marguerite, fille du comte de Hainaut. Tremblement de terre de Rieti. Rodolphe, duc d’Autriche, fils de l’empereur Albert Ier, épouse Blanche, fille de Philippe III le Hardi, p. 182-183.
Chapitre XXVII. Robert, fils de Charles II, roi de Naples, entre en Sicile. Philippe, prince de Tarente, est pris par les Siciliens, p. 183-184.
Chapitre XXVIII. Traité de paix conclu entre Philippe le Bel et Édouard Ier, roi d’Angleterre, qui épouse Marguerite, fille de Philippe III le Hardi, p. 184.
Chapitre XXIX. Le grand Khan de Tartarie se convertit et, avec les Arméniens, bat les Sarrasins et les chasse de Terre-Sainte, p. 185-186.
Chapitre XXX. Conférence de Vaucouleurs entre l’empereur Albert Ier et Philippe le Bel qui est autorisé à reporter au Rhin les limites de la France. Trêve entre Henri III, comte de Bar, et le roi de France, p. 186-187.
Chapitre XXXI. Charles de Valois prend Douai, Béthune, Bruges, Damme et bat Robert, le fils du comte de Flandre. Ferri, évêque d’Orléans, est tué ; Bertaut de Saint-Denis lui succède, p. 187-188.
Chapitre XXXII. Gui, comte de Flandre, et ses deux fils, Robert et Guillaume, se rendent à Charles de Valois, p. 188-189.
Chapitre XXXIII. Jubilé de l’an 1300, p. 189.
Chapitre XXXIV. Rodolphe, fils de l’empereur Albert Ier, épouse Blanche, sœur de Philippe le Bel. L’amiral Roger de Loria bat les Siciliens, p. 190.
Chapitre XXXV. Charles de Valois épouse Catherine de Courtenai, p. 190-191.
Chapitre XXXVI. Charles II, roi de Naples, fait mettre à mort les Sarrasins de Lucera, p. 191.
Chapitre XXXVII. Les Sarrasins reprennent la Syrie et le royaume de Jérusalem. Des Juifs de Magdebourg qui avaient crucifié un enfant sont brûlés par son père qui est ensuite banni avec tous ceux qui le secondèrent, p. 191-193.
Chapitre XXXVIII. Charles de Valois va à Rome et combat en Toscane les ennemis de l’Église, p. 193.
Chapitre XXXIX. Philippe le Bel reçoit l’hommage du comte de Flandre. Soumission du comte de Bar. Apparition dune comète. Expédition du roi d’Angleterre en Écosse, p. 194-195.
Chapitre XL. L’évêque de Pamiers est placé sous la garde de l’archevêque de Narbonne. Boniface VIII fait remettre à Philippe le Bel la bulle Ausculta fili et convoque à Rome les prélats de France. Éclipse de lune. Philippe le Bel convoque les trois ordres à Paris et défend de sortir l’or et l’argent du royaume. Alphonse et Ferdinand continuent leur action contre Ferdinand III, successeur de Sanche IV. Vie édifiante de Blanche, fille de saint Louis, à Saint-Marcel près de Paris, et de Marguerite de Bourgogne à Tonnerre. Incendie à Paris, p. 195-200.
Chapitre XLI. Expédition de Charles de Valois en Sicile ; prise de Termini. Matines brugeoises. Jacques de Saint-Pol, gouverneur de Flandre, s’enfuit. Soulèvement des Flamands, p. 201-203.
Chapitre XLII. Bataille de Courtrai. Les Flamands prennent Lille, Douai et marchent sur Arras ; ils sont repoussés, p. 203-209.
Chapitre XLIII. Délégation des évêques de France à Rome, p. 209-210.
Chapitre XLIV. Philippe le Bel rassemble une forte armée à Arras ; trompé par le roi d’Angleterre, il se retire sans avoir engagé d’action, p. 210-213.
Chapitre XLV. Campagne de Charles de Valois en Sicile. Traité conclu entre Charles II, roi de Naples, et Frédéric III. Charles de Valois quitte la Sicile et passe à Rome en revenant en France, p. 213-215.
Chapitre XLVI. Mission du cardinal Jean Le Moine en France. Les habitants de Bordeaux chassent les Français de leur ville, p. 215-217.
Chapitre XLVII. Mort d’Othon IV, comte de Bourgogne. Bataille de Saint-Omer, p. 217-218.
Chapitre XLVIII. Les Tartares demandent l’aide du roi contre les Sarrasins, p. 218.
Chapitre XLIX. Bataille de Lille. Traité de paix entre Édouard Ier, roi d’Angleterre, et Philippe le Bel. Assemblée de Paris tenue contre Boniface VIII. Le cardinal Jean Le Moine quitte la France. Robert, comte d’Auvergne, épouse Blanche, fille de Robert, comte de Clermont, p. 218-221.
Chapitre L. Nicolas de Bienfaite, envoyé par Boniface VIII en France, est emprisonné à Troyes. Philippe, fils de Gui de Dampierre, comte de Flandre, attaque Saint-Omer et brûle Thérouanne, p. 221-222.
Chapitre LI. Édouard Ier envahit l’Écosse. Philippe le Bel rassemble une armée à Péronne contre les Flamands et, sur le conseil du comte de Savoie, conclut une trêve avec eux, p. 223-224.
Chapitre LII. Mort de Boniface VIII, p. 224-226.
Chapitre LIII. Le comté de la Marche et Angoulême reviennent à Philippe le Bel à la mort d’Hugues XIII de Lusignan. Philippe le Bel parcourt le midi de la France. Jean, seigneur de Picquigny, porte plainte contre les inquisiteurs, va à la cour de Rome et meurt en Italie, p. 226-229.
Chapitre LIV. Bataille du convers et du diable. Guillaume d’Avesnes, comte de Hainaut, et Gui d’Avesnes, évêque d’Utrecht, sont battus par les Flamands, p. 229-233.
Chapitre LV. Gui de Dampierre et son fils Guillaume sont remis en liberté. Mort de Philippine, fille de Gui de Dampierre. Mort de Renaud Giffart, abbé de Saint-Denis, Gilles de Pontoise lui succède, p. 233-234.
Chapitre LVI. Guillaume d’Avesnes, comte de Hainaut, bat les Flamands. Imposture d’une fausse béguine que Charles de Valois fait emprisonner à Crépy-en-Valois. Démission de Jean de Pontoise, abbé de Cîteaux ; Henri de Jouy lui succède. Entrée des religieuses dominicaines au monastère de Poissy. Dissension entre l’Université et le prévôt de Paris à la suite de l’exécution de Philippe le Barbier. Benoît XI lève l’excommunication lancée par Boniface VIII sur Philippe le Bel. Mort de Benoît XI. Difficultés pour l’élection de Clément V. Gui de Namur, fils de Gui de Dampierre, est pris dans un combat naval, p. 235-239.
Chapitre LVII. Défaite des Flamands à Mons-en-Pevele. Les os de Robert II d’Artois, tué à Courtrai, sont ramenés à Pontoise. Négociations pour la paix avec les Flamands, p. 239-243.
Chapitre LVIII. Morts de Gui, comte de Flandre, de Blanche, duchesse d’Autriche, de Jeanne de Navarre, reine de France. Cherté de la vie. Mort d’Édouard Ier, roi d’Angleterre. Édouard II lui succède et épouse Isabelle, fille de Philippe le Bel, p. 243-244.
Chapitre LIX. Paix avec les Flamands. Clément V est sacré à Lyon ; mort du duc de Bretagne. Mariage de Louis, fils aîné de Philippe le Bel, et de Marguerite de Bourgogne. Philippe le Bel ménage un accord entre le duc de Brabant et le comte de Luxembourg et apaise une émeute qui avait éclaté à Beauvais. Grande sécheresse en France. Négociations entre Clément V et Philippe le Bel. Clément V quitte Lyon pour aller à Bordeaux. Mort à Vernon de Robert II, duc de Bourgogne, p. 244-248.
Chapitre LX. Le chef de saint Louis est apporté à Paris. Bannissement des Juifs. Mariage de Philippe le Long, p. 249-250.
Chapitre LXI. Soulèvement du peuple de Paris. Défaite de Robert Bruce, roi d’Écosse. Rétablissement de la forte monnaie. Inondations. Clément V réside à Poitiers. Hérésie de Dulcin. Mort d’Édouard Ier, p. 250-255.
Chapitre LXII. Louis, fils de Philippe le Bel, est couronné roi de Navarre, p. 255.
Chapitre LXIII. Arrestation des Templiers. Mariage de Charles le Bel. Philippe le Bel s’entretient à Poitiers avec Clément V au sujet des Templiers. Mort de Bertaut de Saint-Denis, évêque d’Orléans. Expédition de Louis, roi de Navarre, contre Fortin. Mort de Catherine de Courtenay, seconde femme de Charles de Valois. Mariage d’Édouard II, roi d’Angleterre. Mort de Marguerite, reine de Sicile. Mariage de Jean, comte de Namur, fils du comte de Flandre, p. 256-260.
Chapitre LXIV. En 1308, Henri de Luxembourg est élu roi des Romains. États de Tours. Mesures prises contre les Templiers. Convocation du concile de Vienne. Mariages de Charles de Valois et de Gui de Châtillon. Tempête à Chevreuse. Clément V va à Bordeaux. Arrestation de Guichard, évêque de Troyes, p. 260-264. — Dissension en Bourgogne entre Erard de Saint-Vrain et Oudard de Montaigu. Morts d’Albert Ier d’Autriche et de Marguerite, femme de Jean Ier de Namur, qui se remarie à Blanche de Bretagne. Demande de subsides pour la Terre-Sainte. Défaite des Maures de Grenade. Le pape confirme l’élection d’Henri VII qui est couronné à Aix-la-Chapelle et à Milan ; il prend Crémone et Brescia, puis va à Rome, p. 264-269. — Procès de Boniface VIII. Tempête sur Pontoise et sur Saint-Denis. Éclipse de soleil. Dissensions en Angleterre à cause de Pierre de Gaveston. Établissement des Hospitaliers dans l’île de Rhodes, p. 269-271.
Chapitre LXV. Condamnation des Templiers. Exécution de Marguerite Porete. Crimes relevés contre les Templiers, p. 272-276.
Chapitre LXVI. Louis le Hutin prend la ville de Lyon. Mariage de Louis, fils de Robert de France, comte de Clermont. Exécution d’un Juif qui crachait sur les images de la Vierge. Les os du templier Jean de Tour sont déterrés et brûlés. Expédition d’Henri VII en Lombardie. Permutation entre les archevêques de Rouen et de Narbonne. Réserves faites par Clément V en absolvant Philippe le Bel de la sentence portée contre lui par Boniface VIII, p. 276-281.
Chapitre LXVII. Absolution de Philippe le Bel. Expédition d’Henri VII en Italie ; siège de Brescia ; sa femme meurt à Gènes. Soulèvement en Flandre ; arrestation de Louis de Nevers. Nouvelle monnaie. Troubles à Orléans, p. 281-285. — Concile de Vienne. Henri VII est couronné à Rome. Les biens des Templiers sont donnés aux Hospitaliers. Exécution de Pierre de Gaveston. Naissance d’Édouard III. Mort de Simon, évêque de Beauvais, Jean de Marigny lui succède, p. 285-287.
Chapitre LXVIII. Les fils de Philippe le Bel sont armés chevaliers, grande fête à Paris. Le prince de Tarente épouse Catherine de Valois. Conclusion de la paix avec les Flamands. Guerre d’Henri VII contre Robert, roi de Naples, p. 287-291.
Chapitre LXIX. Mort de l’empereur Henri VII. Nouvelle monnaie. Dédicace de Notre-Dame d’Écouis. Interdiction des tournois. Guichart, évêque de Troyes, est reconnu innocent. Guerre entre le duc de Lorraine et l’évêque de Metz, p. 291-294.
Chapitre LXX. Exécution de Jacques de Molai. Mort de Clément V. Dissension entre les cardinaux pour l’élection de son successeur. Troubles provoqués par la levée de l’impôt pour la guerre de Flandre. Arrestation des brus du roi. Exécution de Philippe et de Gautier d’Aunay, p. 295-298.
Chapitre LXXI. États de 1314. Aide demandée au pays par Enguerrand de Marigny contre les Flamands, p. 299-301.
Chapitre LXXII. Expédition inutile contre les Flamands, p. 301-302.
Chapitre LXXIII. Mort de Philippe le Bel. Enfants qu’il eut de Jeanne de Navarre, p. 302-304.
Chapitre LXXIV. Enguerrand de Marigny est emprisonné, p. 304-307.
Chapitre LXXV. Chefs d’accusation relevés contre Enguerrand de Marigny. Arrestation de sa femme, Alix de Mons, et d’Alix de Chanteloup, p. 307-315.
Chapitre LXXVI. Exécution d’Enguerrand de Marigny, p. 315-316.
Chapitre LXXVII. Mort de Marguerite de Bourgogne. Arrestation de Pierre de Latilly et de Raoul de Presles. Mort d’Hugues V, duc de Bourgogne. Restitution de ses biens à Louis de Nevers. Robert, comte de Flandre, et les Flamands considérés comme rebelles. Exécution de trois empoisonneuses. Mariage de Jean de Flandre. Disette de vin, p. 316-318.



Chapitre I. Couronnement de Louis X ; il fait rentrer les Juifs dans le royaume. Année pluvieuse. Pierre de Mornay remplace Pierre de Latilly à la chancellerie. Ambassades de Louis X à Rome et en Sicile. L’expédition contre les Flamands échoue. Concile de Senlis, p. 319-325.
Chapitre II. Cherté du sel à Paris, p. 325.
Chapitre III. Cherté du blé, p. 326.
Chapitre IV. Famine en France, p. 326.
Chapitre V. La comète, p. 327.
Chapitre VI. Mission de Philippe, comte de Poitiers, frère du roi, à Avignon, pour l’élection du pape, p. 327.
Chapitre VII. Mort de Louis X. Projet de croisade. Mort de Jean, comte de Soissons, p. 328-329.
Chapitre VIII. Couronnement de Jean XXII. Conclusion de la paix avec la Flandre. Robert d’Artois s’empare du comté d’Artois. Philippe le Long est reconnu comme roi et les femmes exclues du trône. Mort de Louis, fils aîné de Philippe le Long, p. 329-332.



Chapitre I. Mort de Jean, fils de Philippe le Long. Couronnement de Philippe le Long. Accord entre Robert d’Artois et Mahaut, p. 333-335.
Chapitre II. Le comte de Nevers épouse la troisième fille du roi. Négociations avec les Flamands. Le duc de Bourgogne épouse la fille aînée de Philippe V ; sa seconde fille est fiancée au dauphin de Viennois et sa quatrième fille est cordelière à Longchamp. Inhumation d’Enguerrand de Marigny. Hérésie de Matteo Visconti, p. 335-339.
Chapitre III. Paix avec le comte de Nevers. Cherté du blé et du vin. La comtesse d’Artois veut entrer en armes dans son comté. Négociations du pape avec les Flamands. Guerre en Lorraine. La reine Clémence va à Avignon. Bulle de Jean XXII contre les Frères Mineurs dissidents. Différend entre le pape et Louis de Bavière, p. 340-345.
Chapitre IV. Le pape envoie en France le cardinal Gaucelin d’Euse pour chercher à conclure la paix avec les Flamands. Mort du comte d’Évreux. Expédition à Gênes de Robert, roi de Sicile. Philippe de Valois va en Italie. Les Sarrasins battent les Chrétiens en Espagne. Lutte entre Louis de Bavière et Frédéric Ier, duc d’Autriche, p. 345-349.
Chapitre V. Conclusion de la paix avec Robert de Béthune, comte de Flandre, p. 350-352.
Chapitre VI. Soulèvement des pastoureaux. Massacre de Verdun-sur-Garonne. Le comte de Nevers, accusé de vouloir empoisonner son père, est arrêté. Exécution d’Henri Taperel, prévôt de Paris. Matteo Visconti envoie son fils Galéas au secours des Gibelins de Verceil. Philippe de Valois se retire devant sa forte armée, p. 352-357.
Chapitre VII. Condamnation des lépreux. Des Juifs s’entretuent à Vitry-le-François. Philippe le Long pense à unifier les mesures et les monnaies dans le royaume. Erreur de Jean de Pouilly. Lourds impôts qui frappent le peuple. Morts de Philippe le Long et de Marie de Brabant, veuve de Philippe III le Hardi. Grandes chutes de neige à Paris. Guérison miraculeuse d’un Suédois par l’intercession de saint Denis. Charles, comte de la Marche, succède à Philippe V le Long. Le roi d’Angleterre bat les barons révoltés contre lui et fait exécuter le comte de Lancastre, p. 357-366.

LES
GRANDES CHRONIQUES
DE
FRANCE


PUBLIÉES
POUR LA SOCIÉTÉ DE L’HISTOIRE DE FRANCE
(Série antérieure à 1789)
PAR
JULES VIARD




TOME HUITIÈME
(PHILIPPE III LE HARDI, PHILIPPE IV LE BEL, LOUIS X HUTIN
PHILIPPE V LE LONG)


Marque éditeur Société de l’Histoire de France.png


À PARIS
LIBRAIRIE ANCIENNE HONORÉ CHAMPION
libraire de la société de l’histoire de france
5, quai malaquais
M DCCCC XXXIV
435