éléments Wikidata

Livre:Sue - Les Mystères du peuple, tome 2.djvu

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sue - Les Mystères du peuple, tome 2.djvu
TitreLes Mystères du peuple Voir et modifier les données sur Wikidata
Volume2
AuteurEugène Sue Voir et modifier les données sur Wikidata
Maison d’éditionAdministration de librairie
Lieu d’éditionParis
BibliothèqueInternet Archive
Fac-similésdjvu
AvancementTerminé
Série

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16

Pages



TABLE DU DEUXIÈME VOLUME




la clochette d’airain, ou le chariot de la mort.


Chap. IV. Le char armé de faux. — Margarid, Hénory, Martha, et autres femmes ou jeune filles de la famille de Joel, se préparent au combat. — Logette des petits enfants. — Les dogues de guerre. — Les bardes donnent le signal de la bataille. — Bataille de Vannes. — La Foudroyante. — La Légion de Fer. — Les cavaliers numides. — Les bardes. — Guilhern le laboureur et César. — Mort de Joel, le brenn de la tribu de Karnak, et de Mikael. — L’archer crétois et Deber-Trud, le mangeur d’hommes. — Les deux saldunes enchaînés. — Margarid, Hénory, Martha. — Les vierges et les femmes gauloises pendant le combat. — Le char de la mort.

Chap. V. L’esclavage. — Guilhern à la chaîne. — Le maquignon. — Perce-Peau, l’esclave de réjouissance. — Sous quels numéro, nom et enseigne doit être vendu Guilhern. — Il craint que ses deux enfants, son fils Sylvest et sa fille Siomara, n’aient échappé à la mort sur le chariot de guerre. — Ce que l’on faisait des enfants esclaves. — Le maquignon parle à Guilhern du seigneur Trimalcion, riche vieillard qui achète beaucoup d’enfants. — Épouvante de Guilhern à ces monstruosités.

Chap. VI. La soirée des supplices. — Les anciens de la tribu de Vannes. — Le More bourreau. — L’exécution. — Derniers cris d’un barde et de deux druides. — La veillée de l’encan. — Toilette de Guilhern. — Philtre magique. — Guilhern se croit victime des sortilèges du maquignon. — Le marché aux esclaves. — La cage. — Guilhern est essayé et vendu. — Les captives gauloises. — Indignes outrages que subit leur chasteté. — Le noble seigneur Trimalcion. — Les enfants à l’encan. — Sylvest et Siomara, fils et fille de Guilhern. — Horreurs sans nom qui rompent le charme magique dont Guilhern se croyait victime. — Il se souvient à propos de son vieux dogue de guerre Deber-Trud, le mangeur d’hommes.


L’auteur aux abonnés des mystères du peuple.


le collier de fer, ou Faustine et Siomara (de 40 ans avant Jésus-Christ à l’an 10 de l’ère chrétienne).


Chapitre Ier. Société secrète des Enfants du Gui. — Réception de Sylvest. — Serment. — Plan d'insurrection des esclaves. — Chant des bardes sur la mort du chef des cent vallées.

Chap. II Sylvest s'introduit dans la villa de la noble Faustine. — Le temple du canal. — Les délassements d'une grande dame romaine. — Torture. — La sorcière. — Empoisonnement d'une esclave. — L'orgie. — Sylvest rencontre Loyse. — Il est surpris dans les jardins de Faustine.

Chap. III. Le seigneur Diavole. — Le portier Camus. — Le cuisinier Quatre-Épices. — Le seigneur Norbiac. — Les amoureux de la belle Gauloise. — Sylvest se rend à la maison de Siomara. — L'eunuque. — Les prodiges. — La magicienne.— Belphégor.

Chap. IV. Le gladiateur Mont-Liban. — Siomara. — Le lion amoureux. — Siomara reconnaît Sylvest. — Ce qui est avenu à Sylvest et à sa sœur depuis leur séparation. — Sylvest, arrêté chez Siomara, est ramené chez le seigneur Diavole, et ensuite conduit au cirque pour être livré aux bêtes féroces lors du prochain spectacle.

Chap. V. Sylvest est conduit dans les souterrains du cirque d'Orange. — Conseils paternels du guichetier et des bestiaires à l'endroit des lions, des tigres, des éléphants et des crocodiles. — Le jour de la fête arrive. — Gladiateurs à cheval et gladiateurs esclaves. — Les Mercures. — Les Plutons. — Les buveurs de sang. — Les femmes gladiateurs. — Faustine et Siomara. — Mont-Liban et Bribrix. — Diavole et ses amis. — Esclaves livrés aux bêtes féroces. — Dernier chant des Enfant du Gui. — Le temple du canal. — Fuite.


l’auteur aux abonnés…


la croix d’argent, ou le charpentier de nazareth (de l’an 10 à 130 de l’ère chrétienne.)


Chapitre Ier Un souper chez Ponce-Pilate à Jérusalem. — Aurélie, femme de Grémion. — Jeane, femme de Chusa, intendant d'Hérode. — Jonas, riche banquier. — Baruch, docteur de la loi. — Caïphe, prince des prêtres. — Ce que les seigneurs pensent d'un jeune homme de Nazareth, ancien ouvrier charpentier, et comment lesdits pharisiens accusent ce jeune homme de prêcher, surtout à la lie de la populace, des doctrines incendiaires, subversives et criminellement attentatoires à la religion, à la famille et à la propriété. — Jeane, femme de Chusa, essaye de défendre le jeune homme de Nazareth. — Nouveau méfait du Nazaréen annoncé par un officier romain. — Jeane et Aurélie échangent une promesse mystérieuse pour le lendemain.

Chap. II. La taverne de l'Onagre. — Aurélie et Geneviève. — Les mendiants. — Les courtisanes. — Les mères et les petits enfants. — Les émissaires des princes des prêtres et des docteur de la foi. — Pierre. — Celui qui travaille doit être nourri. — Paix universelle. — Arrivée du jeune maître de Nazareth.

Chap. III. Jésus de Nazareth arrive dans la taverne de l'Onagre. — Il appelle à lui les petits enfants. — Il secourt les malades. — Il console les pauvres mères. — Il vide son aumônière. — Paraboles. — L'enfant prodigue. — Madeleine, la riche courtisane, entre à la taverne. — Anathème et satire de Jésus sur les princes des prêtres, les docteurs de la loi et autres pharisiens hypocrites. — Le bon Pasteur. — Le soleil se lève. — La foule suit Jésus dans la campagne. — Rencontre de pharisiens et de la femme adultère. — Discours sur la montagne, interrompu par le passage du seigneur Chusa et du seigneur Grémion, accompagnés de leur escorte et revenant subitement de leur voyage. — Les populations se rebellant contre l'impôt, ces deux seigneurs manquent d'être lapidés. — Jésus apaise le peuple et les sauve. — Leur surprise de trouver leurs femmes en pareille compagnie. — Ils les prennent toutes deux en croupe et rentrent à Jérusalem.

Chap. IV. Geneviève est punie d'être allée écouter les paroles de Jésus. — La prison. — Aurélie vient trouver son esclave au milieu de la nuit.— Projets.


Notes



fin du deuxième volume.