éléments Wikidata

Livre:Roustam Souvenirs, 1911.djvu

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Roustam Souvenirs, 1911.djvu
TitreSouvenirs de Roustam Voir l'entité sur Wikidata
Sous-titreMamelouck de Napoléon Ier
AuteurRoustam Raza Voir l'entité sur Wikidata
ÉditeurPaul Cottin Voir l'entité sur Wikidata
Maison d’éditionLibrairie Paul Ollendorff
Lieu d’éditionParis
Année d’édition1911
BibliothèqueBibliothèque nationale de France
Fac-similésdjvu
AvancementÀ valider

Pages

 i  ii  iii  iv  v  vi  vii  viii  ix  x  xi  xii  xiii  xiv  xv  xvi  xvii  xviii  xix  xx  xxi  xxii  xxiii  xxiv  xxv  xxvi  xxvii  xxviii  xxix  xxx  xxxi  xxxii  xxxiii  xxxiv  xxxv  xxxvi  xxxvii  xxxviii 001 002 003 004 005 006 007 008 009 010 011 012 013 014 015 016 017 018 019 020 021 022 023 024 025 026 027 028 029 030 031 032 033 034 035 036 037 038 039 040 041 042 043 044 045 046 047 048 049 050 051 052 053 054 055 056 057 058 059 060 061 062 063 064 065 066 067 068 069 070 071 072 073 074 075 076 077 078 079 080 081 082 083 084 085 086 087 088 089 090 091 092 093 094 095 096 097 098 099 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 TdM TdM TdM TdM

TABLE DES MATIÈRES



Pages


Ma famille. — Mon père nous quitte. — Je reste avec ma mère et mes sœurs. — Guerre entre l’Arménie et la Perse. — Nous nous réfugions dans une forteresse. — Dangers courus. — Mort de ma sœur Begzada. — Nous partons rejoindre notre père. — Séparé des miens, pendant le voyage, je suis vendu sept fois comme esclave. — Un marchand m’emmène à Constantinople et me vend à Sala-Bey. — Mon arrivée au Caire. — Sala Bey m’incorpore dans ses Mameloucks. — Nous partons pour la Mecque. — À notre retour, nous trouvons l’Égypte occupée par les Français. — Nous gagnons Saint-Jean d’Acre, où Sala Bey est assassiné par Djezzar-Pacha. — Mon retour au Caire. — Le général Bonaparte autorise le sheik El Bekri à me prendre à son service. — Le sérail du sheik. — Je veux épouser sa fille. — Bonaparte à Saint-Jean d’Acre. — Aboukir. — Scènes violentes avec un Mamelouck. — Intempérance d’El Bekri. — Le champagne du prince Eugène. — J’entre au service du général Bonaparte 
 1



Départ de Bonaparte pour Alexandrie. — En route, je charge les Arabes, ce qui me vaut un poignard d’honneur du général en chef. — Embarquement pour la France. — Mes inquiétudes. — Le général me rassure. — Relâche à Ajaccio. — Une plaisanterie de mauvais goût. — Débarquement à Fréjus. — Berthier m’emprunte un sabre, cadeau du général. — Départ de celui-ci pour Paris. — Ses bagages et sa Maison prennent la route d’Aix-en-Provence. — Notre convoi pillé par des brigands. — J’écris au général Bonaparte pour lui rendre compte de l’incident. — J’arrête de ma main, à Aix, un des bandits. — Ma présentation à Madame Bonaparte. — Inquiétude de Joséphine pendant la journée du 18 Brumaire. — Murat et sa femme. — Le piqueur Lavigne. — Je fais une grave chute de cheval. — Bonté que le premier Consul et sa famille me témoignent en cette circonstance. — Mon portrait peint par Mlle Hortense de Beauharnais. — Le premier Consul s’oppose à mon mariage. — La Malmaison. — J’apprends de Boutet l’entretien des armes à feu, et de Lerebours celui des lunettes d’approche. — Bonaparte, empereur des Français 
 67



Le manque d’appointements m’oblige à vendre un châle de cachemire. — Colère de l’Empereur à cette nouvelle ; il me fait donner un traitement, puis le brevet de porte-arquebuse. — Berthier refuse de me rendre mon sabre ; l’Empereur me donne un des siens. — Il m’invite à envoyer mon portrait à ma mère, et promet de la faire venir à Paris. — Mes campagnes. — L’Empereur consent à mon mariage. — Campagne d’Austerlitz. — Mariage du Vice-Roi d’Italie. — L’Empercur signe à mon contrat et paie les frais de ma noce. — Son couronnement à Milan. — Je réclame l’arriéré de ma solde de Mamelouck et obtiens mon congé de ce corps. — Un cadeau de l’Empereur. — Danger par lui couru à Iéna. — J’apprends à Pultusk que je suis père. — Eylau. — M. de Tournon. — L’Empereur et le maréchal Ney. — Friediand. — Entrevue de Tilsitt. — La reine de Prusse et sa coiffure « à la Rouslam ». — Ma présentation au tsar Alexandre. — Fêtes de Tilsitt. — Dresde. — Mon retour à Paris dans la voiture de l’Empereur — Surprise agréable que ma femme me ménageait 
 105



Corvisart, et l’Empereur : la canne de Jean-Jacques Rousseau. — Bourrienne jugé par Napoléon. — Sa tendresse pour le roi de Rome. — Sa dureté pour le général Guyot. — Napoléon intime. — Je fais pensionner le piqueur Lavigne. — Le docteur Lanefranque. — Corvisart à Schœnbrunn. — Les pistolets de l’Empereur. — Son voyage à Venise. — Passage du Mont-Cenis. — Il décachette les lettres de ma femme : avantage que son indiscrétion me procure. — Les cygnes de la Malmaison. — Je manque me noyer dans l’étang de Saint-Cucufa. — Le jeu de l’Empereur. — Napoléon à Fontainebleau. — Bruits de suicide. — Les diamants de la couronne. — Pourquoi je n’ai pas été à l’île d’Elbe. — Je pars pour Dreux. — Anecdotes : naissance du Roi de Rome. — L’Empereur et mon fils. — Mon service de nuit chez l’Empereur. — Bienveillance de Joséphine à mon égard. — Je lui dois de figurer dans le cortège du Couronnement. — L’Empereur et son bottier. — Campagne de Russie : Smorgoni. — Compranoï. — Vilna. — Kovno. — Varsovie. — Posen. — Mon visage gelé. — Dresde. — Erfürt. — Mayence. — Le factionnaire des Tuileries. — Une consultation du docteur Corvisart 
 160


Ulm. — Nouveau danger couru par l’Empereur. — Mort du colonel Lacuée. — Construction de ponts sur le Danube. — L’île Lobau. — L’Empereur fait sa toilette en plein air. — Essling. — Mort du maréchal Lannes. — Douleur de Napoléon. — Ebersdorf. — Mon turban blanc, ayant servi de point de mire à l’ennemi, manque faire tuer l’Empereur à mes côtés. — Les cerfs de l’île Lobau. — Masséna blessé. — Wagram. — La voiture de Masséna traversée par un boulet. — Campagne de Russie : de Moscou à Molodetchno. — Les vivres de l’Empereur pillés par ses soldats. — Mot de lui à ce sujet. — L’Empereur et le maréchal Berthier. 
 227