éléments Wikidata

Livre:Figuier - Les Merveilles de la science, 1867 - 1891, Tome 5.djvu

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Figuier - Les Merveilles de la science, 1867 - 1891, Tome 5.djvu
TitreLes Merveilles de la science ou description populaire des inventions modernes Voir et modifier les données sur Wikidata
VolumeTome 1 des Suppléments
AuteurLouis Figuier Voir et modifier les données sur Wikidata
Maison d’éditionFurne, Jouvet et Cie
Lieu d’éditionParis
Année d’édition1891
BibliothèqueBibliothèque nationale de France
Internet Archive
Fac-similésdjvu
AvancementTerminé
SérieTomes 1, 2, 3, 4, 5, 6

Sommaire

Pages

h. pg. tg imp tv - Machine à vapeur 001 002 003 004 005 006 007 008 009 010 011 012 013 014 015 016 017 018 019 020 021 022 023 024 025 026 027 028 029 030 031 032 033 034 035 036 037 038 039 040 041 042 043 044 045 046 047 048 049 050 051 052 053 054 055 056 057 058 059 060 061 062 063 064 065 066 067 068 069 070 071 072 073 074 075 076 077 078 079 080 081 082 083 084 085 086 087 088 089 090 091 092 093 094 095 096 097 098 099 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 Bateaux à vapeur 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 Locomotive 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 Locomobiles 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 Paratonnerre 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 Pile de Volta 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 Électro-magnétisme 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 Moteur électrique 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 Galvanoplastie 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 Télégraphe aérien 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 Télégraphe électrique 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 600 601 602 603 Télégraphie sous-marine 604 605 606 607 608 609 610 611 612 613 614 615 616 617 618 Aérostats 619 620 621 622 623 624 625 626 627 628 629 630 631 632 633 634 635 636 637 638 639 640 641 642 643 644 645 646 647 648 649 650 651 652 653 654 655 656 657 658 659 660 661 662 663 664 665 666 667 668 669 670 671 672 673 674 675 676 677 678 679 680 681 682 683 684 685 686 687 688 689 690 691 692 693 694 695 696 697 698 699 700 701 702 703 704 705 706 707 708 709 710 711 712 713 714 715 716 717 718 719 720 721 722 723 724 725 726 727 728 729 730 731 732 Table des matières 733 734 735 736 737 738 739 740

TABLE DES MATIÈRES


Supplément à la MACHINE À VAPEUR.

Introduction 
 1

chapitre premier

Les anciennes chaudières à bouilleurs, leurs inconvénients. — Les nouvelles chaudières multitubulaires. — La chaudière inexplosible Belleville. — La chaudière Collet. — La chaudière de Næyer. — La chaudière Babcock et Wilcox 
 3

chapitre ii

Résumé des avantages généraux des chaudières multitubulaires, et comparaison avec les autres systèmes de chaudières actuellement en usage 
 27

chapitre iii

Les nouvelles machines motrices à vapeur (machines fixes). — La machine Weyher et Richemond. — Le tiroir Farcot. — La machine Corliss. — Les machines Wheelook, Cail, Farcot. — La machine Corliss, du Creusot 
 29

chapitre iv

Les machines à vapeur à soupapes, ou machines Sulzer. — Comparaison entre les machines à quatre distributeurs de vapeur 
 51

chapitre v

Les machines Compound. — Description de la machine de Woolf, qui a servi de point de départ aux machines Compound 
 54

chapitre vi

Les machines Compound. — Machine horizontale à réservoir intermédiaire de MM. Weyher et Richemond 
 62

chapitre vii

Machine Compound de MM. Chaligny et Guyot-Sionnest. — Machine de M. J. Boulet 
 68

chapitre viii

La machine Compound de l’usine du Creusot 
 72

chapitre ix

Les nouvelles machines à vapeur à grande vitesse. — Machine Lecouteux et Garnier. — Machine Weyher et Richemond. — Machines Brotherood, Westinghouse, Lecoge et Rochart 
 80

chapitre x

Appareils accessoires des machines à vapeur. — Accessoires des chaudières. — Indicateur de niveau d’eau. — Sifflet d’alarme. — Appareils d’alimentation. — Injecteurs. — Pompes d’alimentation. — Manomètres. — Soupapes de sûreté. — Établissement des conduites de vapeur. — Tuyaux. — Robinet-valves. — Détendeur de vapeur. — Purgeurs automatiques. — Compensateurs de dilatation. — Accessoires des machines. — Graisseurs de vapeur. — Indicateurs de pression. — Régulateurs de vitesse. — Frein de Prony. — Établissement du rendement d’une machine 
 95

chapitre xi

Un mot sur les machines oscillantes et les machines rotatives. — Insuccès et abandon des machines à vapeur surchauffée et des machines à air chaud 
 108

Supplément aux BATEAUX À VAPEUR.

Introduction 
 111

chapitre premier

Substitution de l’hélice, comme agent propulseur, aux roues à aubes. — Avantages de cette substitution. — Exceptions et réserves 
 112

chapitre ii

Les nouvelles machines à vapeur marines. — Les anciennes machines de bateaux à roues et à hélice, leurs défauts. — Abandon de l’admission directe de la vapeur dans les cylindres. — Application à la marine des systèmes de machines à vapeur de Woolf et du système Compound. — Les nouvelles machines marines à triple et à quadruple expansion 
 115

chapitre iii

La machine à vapeur marine au point de vue de sa construction. — Les pistons. — L’arbre des pistons. — Les cylindres et les tiroirs. — Le condenseur à surface. — La pompe du condenseur. — L’hélice et la ligne d’arbres. — Le palier de butée 
 150

chapitre iv

Transformation des chaudières de navires. — L’ancienne chaudière à carneaux. — Adoption de la chaudière tubulaire, à retour de flamme. — Description de la chaudière marine actuellement en usage. — Son installation à bord des navires. — Essai de l’emploi, à bord des navires, des chaudières inexplosibles ou multitubulaires 
 156

chapitre v

Les accessoires des machines à vapeur marines 
 162

chapitre vi

Transformations opérées dans les constructions navales. — Constitution d’une coque de navire. — Abandon du bois. — Emploi du fer et de l’acier. — Système composite. — Doublage en cuivre. — Dispositions adoptées sur les nouveaux navires 
 164

chapitre vii

Les accessoires de la coque des navires, ou l’armement. — Le gréement, ou mâture. — Les gouvernails. — Les appareils de levage. — Boussoles. — Pompes et ventilateurs. — L’éclairage électrique à bord des navires, appareils servant à le produire 
 168

chapitre viii

Les paquebots modernes. — Compagnies françaises et étrangères construisant des paquebots. — La Compagnie transatlantique ; ses derniers paquebots : la Normandie, la Champagne, la Bourgogne, la Bretagne et la Gascogne. — Les Messageries maritimes. — Service de l’Extrême-Orient et de la Méditerranée. — Les chargeurs réunis. — La Société des transports maritimes. — Les compagnies maritimes étrangères. — Les paquebots de la Compagnie Cunard, de l’Inman et de l’Anchor-Line. — La Compagnie de navigation italienne. — Les compagnies allemandes 
 183

chapitre ix

Les paquebots de la Manche et de la mer d’Irlande 
 212

chapitre x

Les navires de transport. — Navires de transport commercial de Marseille à l’Indo-Chine 
 216

chapitre xi

Les bateaux de fleuve et de rivière. — Les bateaux de la Seine. — Hirondelles, Express et Omnibus. — Les Mouches du port de Marseille. — Les remorqueurs à vapeur et les porteurs de marchandises. — Le touage à vapeur 
 219

chapitre xii

La navigation par la vapeur sur les fleuves et rivières en Amérique. — Les Steam-Packet. — Les Bacs à vapeur en Amérique et en Angleterre 
 225

chapitre xiii

Les bateaux de plaisance à vapeur. — Historique de la navigation de plaisance. — Classification des différents types de yachts à vapeur. — Construction des yachts à vapeur. — Description de quelques-uns des plus remarquables 
 229

Supplément à la LOCOMOTIVE et aux CHEMINS DE FER.

Introduction 
 251

chapitre premier

Perfectionnements généraux apportés aux locomotives à grande vitesse 
 252

chapitre ii

Les locomotives à grande vitesse des six grandes Compagnies françaises 
 254

chapitre iii

Les machines à marchandises 
 262

chapitre iv

Application aux machines locomotives du système Compound. — Machine locomotive Compound de M. Mallet, pour le chemin de fer de Bayonne. — Machine locomotive Compound de M. Webb pour le chemin de fer de London and North Western. — Machine locomotive Compound construite en 1881 par la Compagnie du chemin de fer du Nord. — Résultat des expériences faites par les ingénieurs de la Compagnie du Nord, sur le service de cette machine 
 264

chapitre v

Les moyens de sécurité sur les chemins de fer. — La marche à contre-vapeur. — Les freins continus et automatiques. — Le frein électrique. — Le frein à vide. — Le frein à air comprimé 
 271

chapitre vi

Les freins continus. — Le frein électrique. — Le frein à vide et le frein à air comprimé 
 273

chapitre vii

La concentration et l’enclenchement des leviers d’aiguillage et de signaux. — Les postes-vigies centraux 
 284

chapitre viii

Le « block system ». — Les électro-sémaphores 
 295

chapitre ix

Protection des lignes à une seule voie par les sémaphores et les cloches allemandes 
 308

chapitre x

Les trains rapides 
 313

Supplément aux LOCOMOBILES.

chapitre premier

Les nouvelles locomobiles agricoles. — Les locomobiles Compound. — Les locomobiles avec chauffage à la paille 
 317

chapitre ii

Les locomobiles d’ateliers, ou moteurs à toute fin. — Les machines à vapeur demi-fixes, Compound et non Compound. — Les locomobiles à grande vitesse pour l’éclairage électrique 
 323

chapitre iii

Les locomobiles employées aux travaux de construction et de terrassement. — Les grues à vapeur. — Les excavateurs. — Les pompes à incendie. — Les compresseurs du macadam 
 333

chapitre iv

Les voitures à vapeur, ou machines routières. — Les fardiers militaires. — Les voitures à vapeur agricoles 
 358

chapitre v

Les machines routières appliquées à l’agriculture 
 366

Supplément au PARATONNERRE.

chapitre premier

Les nouvelles instructions de l’Académie des sciences de Paris publiées en 1867 et en 1875. — Recherches de la Commission municipale de Paris sur la zone de protection d’un paratonnerre 
 372

chapitre ii

Comment on construit aujourd’hui les paratonnerres. — Forme de la tige. — Forme de la pointe. — Métal à choisir pour les pointes. — Le conducteur, manière de l’installer et de le relier à la pointe et au puits. — Le compensateur de dilatation. — La pointe octogonale de M. Buchin, de Bordeaux 
 374

chapitre iii

Le système Melsens pour la construction des paratonnerres. — La vie et les travaux de Melsens 
 382

chapitre iv

Le paratonnerre Grenet 
 384

Supplément à la PILE DE VOLTA.

chapitre premier

Définitions et principes généraux. — Pôles. — Conducteurs. — Circuits. — Résistance des circuits. — Polarisation. — Diverses espèces de piles. — Électrodes. — Intensité du courant. — Montage des piles en surface ou en quantité, en tension ou en série. — Pile à couronne de tasses. — Piles de Volta, de Cruikshanks, de Wollaston, de Munck et de Faraday 
 387

chapitre ii

Les piles dépolarisantes. — La pile de Bunsen, rappel du principe de sa construction. — Piles dépolarisables à acide chromique 
 389

chapitre iii

Les piles à oxydes métalliques dépolarisants. — Piles de la Rive, Léclanché, Binder, Gaiffe, Clamond, Reynier, Daniell, Lalande et Chaperon 
 396

chapitre iv

Piles à chlorures, iodures, bromures, sulfures dépolarisants. — Piles Marié Davy, Warren de la Rue, Niaudet, Gaiffe, Laurie, Doat, Regnault, Blanc 
 401

chapitre v

Les piles au sulfate de cuivre dépolarisant. — Piles de Daniell, de Bréguet, de Vérité, de Muirhead, de Carré, de Minotto, de W. Thomson, de Siemens et Halske, de Trouvé, de Callaud, de Meidinger, de Gaiffe, de Kohlfürst, de Reynier 
 403

chapitre vi

Piles à sulfates dépolarisants autres que le sulfate de cuivre. — Piles Marié-Davy, Gaiffe, Rhumkorff, Somzée, Becquerel 
 410

chapitre vii

La pile à gaz. — Travaux de Grove et de Becquerel. — Disposition nouvelle donnée à la pile à gaz par M. Albin Figuier 
 411

chapitre viii

Les piles thermo-électriques. — Piles de Seebeck, d’Œrsted et Fourier, de Pouillet, Nobili, Mathiessen, Marcus, Wheatstone, Ladd, Farmer, Bunsen, Becquerel, Noé, Mure, Clamond 
 415

chapitre ix

Les piles secondaires. — Les accumulateurs, transformateurs. — Accumulateurs Planté 
 418

chapitre x

Diverses formes données à la pile accumulatrice. — Les accumulateurs de M. Faure, de MM. Sellon et Volekmar, de MM. Houston et Thomson, de M. Schulze, de M. d’Arsonval, de MM. de Meritens, Kabath, Tourvieille et Barrier, Parod, Dandigny et Reynier 
 422

chapitre xi

Conclusion. — Rôle actuel de la pile voltaïque 
 426

Supplément à L’ÉLECTRO-MAGNÉTISME et aux MACHINES À COURANT D’INDUCTION.

chapitre premier

Les machines dynamo-électriques. — Généralités. — Définitions. — L’anneau de Gramme. — Classification des machines dynamo-électriques. — Principe de la machine auto-excitatrice 
 428

chapitre ii

Machines dynamo-électriques à courant continu. — Machine de Gramme. — Machine Gramme à grand débit. — Machines Gramme-Bréguet, machines Siemens, Siemens à barres, Brush, Edison, Burgin, Schuckert, Victoria, Gérard, Weston, Elmore, Mather 
 432

chapitre iii

Machines dynamo-électriques à courants alternatifs. — Machines Gramme, Siemens, de Méritens, Lontin, Ferrati et Thompson, Gordon 
 444

chapitre iv

Machines magnéto-électriques Gramme, Siemens, de Méritens. — Différents systèmes de distribution de l’électricité 
 448

Supplément au MOTEUR ÉLECTRIQUE.

Introduction 
 452

chapitre i

Les petits moteurs électriques. — Le moteur électrique Deprez. — Le moteur électrique Trouvé. — Le moteur Griscom. — Le moteur électrique de Méritens. — Le moteur électrique Ayrton et Perry 
 454

chapitre ii

Le transport de la force à distance par la réversibilité des machines dynamo-électriques 
 457

Supplément à la GALVANOPLASTIE et aux DÉPÔTS ÉLECTRO-CHIMIQUES.

chapitre premier

La galvanoplastie actuelle. — Emploi des machines dynamo-électriques pour les opérations galvanoplastiques. — Système actuel de mesure des forces électriques. — Les unités usuelles : le volt, l’ampère, le ohm, etc. 
 464

chapitre ii

L’électrolyse. — Équivalents électro-chimiques. — Graduation des instruments de mesure. — Application aux compteurs d’électricité 
 466

chapitre iii

Sources d’électricité employées en galvanoplastie. — Les piles hydro-électriques. — Les piles thermo-électriques. — Les machines magnéto et dynamo-électriques. — Les accumulateurs 
 468

chapitre iv

Progrès réalisés en galvanoplastie. — Travaux de M. Bourbouze. — Les reproductions artistiques de M. Junker. — Moulage à cire perdue. — Les nouveaux bains de M. Thiercelin. — Métallisation des pièces anatomiques, des charbons pour piles, etc. 
 470

chapitre v

Le nickelage. — Propriétés physiques et chimiques du nickel. — Bains de nickelage : formules de MM. Gaiffe et Roseleur. — Bains de décapage. — Méthode de Gaiffe pour la préparation des pièces. — Opérations du nickelage. — Extraction du nickel des vieux bains. — Nickelage du zinc. — Tour à polir 
 475

chapitre vi

Électro-métallurgie. — Affinage des métaux. — Affinage du cuivre. — Principales usines électro-métallurgiques. — Affinage du plomb. — Traitement des minerais par l’électricité. — Cuivrage. — Dorure 
 481

chapitre vii

Autres applications de l’électrolyse. — Fabrication des matières colorantes. — Les couleurs d’aniline. — Rectification des alcools mauvais goût par le procédé Naudin. — Emploi de l’ozone 
 487

Supplément au TÉLÉGRAPHE AÉRIEN.

(télégraphie optique et télégraphie pneumatique)

chapitre premier

La télégraphie optique. — Origine de cette invention. — Leseurre crée, en 1856, la télégraphie optique. — Télégraphes lumineux essayés pendant le siège de Paris. — Appareils de MM. Lissajous, Cornu et Maurant. — La télégraphie optique adoptée en France après la guerre de 1870-1871. — Le télégraphe optique du colonel Mangin. — Le télégraphe solaire anglais. — Avantages comparés du télégraphe optique français et du télégraphe solaire anglais 
 490

chapitre ii

La télégraphie optique anglaise 
 502

chapitre iii

Emploi de la télégraphie optique dans les armées des différentes nations 
 507

chapitre iv

la télégraphie pneumatique
Histoire de la télégraphie pneumatique. — Installation des tubes pneumatiques. — Chariots. — Appareils et machines pour condenser et raréfier l’air. — Utilisation de l’air comprimé. — Marche des trains. — Le système pneumatique à l’étranger 
 510

chapitre v

La poste pneumatique à l’étranger 
 520

Supplément au TÉLÉGRAPHE ÉLECTRIQUE.

Introduction 
 523

chapitre premier

Système de transmission automatique au moyen de dépêches préparées à l’avance. — Appareils de Wheatstone. — Procédés récents de MM. Foote, Bandal et Anderson 
 524

chapitre ii

Transmission simultanée de deux dépêches. — Les systèmes duplex et diplex. — Le système quadruplex 
 528

chapitre iii

La transmission multiple. — L’appareil Meyer 
 530

chapitre iv

Le télégraphe Baudot, à transmission multiple 
 531

chapitre v

La sténo-télégraphie. — Appareils de MM. Estienne et Cassagne 
 539

chapitre vi

Les lignes de télégraphie souterraine 
 544

chapitre vii

Les accessoires de la télégraphie. — Piles voltaïques en usage aujourd’hui pour la télégraphie. — Dispositions adoptées pour les fils conducteurs et les poteaux 
 548

chapitre viii

Les nouvelles applications du télégraphe électrique. — Emploi général de l’électricité pour le service des chemins de fer. — Applications du télégraphe électrique à la météorologie, particulièrement à l’annonce des tempêtes. — Les crues des fleuves annoncées par le télégraphe. — Le télégraphe et les pêcheries. — Les sémaphores électriques. — Les stations flottantes avec fils télégraphiques. — Le réseau télégraphique des villes, pour l’annonce des incendies. — Emploi du télégraphe électrique par les armées en campagne 
 556

chapitre ix

Un peu de statistique, à propos de télégraphie électrique aérienne et souterraine 
 564

chapitre x

Le téléphone. — Son origine. — Recherches de M. Graham Bell. — Travaux antérieurs de Page, Bourseul, etc. — Le phonautographe de Léon Scott. — Téléphones de Philippe Reis et de M. Elisha Gray. — Téléphone parlant de M. Graham Bell. — Expériences faites entre Boston et Malden. — Procès entre Graham Bell et Elisha Gray, au sujet de l’invention du téléphone. — Droit de priorité accordé à M. Graham Bell. — Le téléphone magnétique de M. Graham Bell. — Perfectionnements du téléphone par E. Gray, Gower, Siemens, Ader, d’Arsonval, Colson, etc. 
 566

chapitre xi

Les téléphones à pile. — Leurs avantages. — Téléphone à charbon et à pile de M. Edison. — Emploi de la bobine d’induction pour transformer le courant électrique en courant induit, accroître la puissance de la transmission, et franchir de plus longues distances. — Perfectionnements apportés au téléphone à charbon par MM. Pollard et Garnier, Ader, Boudet de Paris, Blake et Hopkins 
 575

chapitre xii

Découverte du microphone par M. Hughes. — Son application comme transmetteur téléphonique. — Microphone transmetteur de MM. Hughes, Crossley et Ader. — Description du téléphone à transmission microphonique. — Le téléphone Ader-Bell en usage en France 
 577

chapitre xiii

Installation et fonctionnement des postes téléphoniques dans les villes. — Les postes centraux. — Développement rapide de la correspondance téléphonique en Amérique et en Europe 
 582

chapitre xiv

Le téléphone à grande distance. — Influence des fils télégraphiques voisins sur les transmissions téléphoniques. — Perturbations causées par les courants d’induction. — Moyens employés par la Société générale des téléphones pour supprimer les effets d’induction. — Systèmes de MM. Brasseur, Hughes, Herz, Van Rysselberghe. — Création de la correspondance téléphonique entre les villes. — Le service téléphonique de Paris à Bruxelles et de Paris à Marseille. — La téléphonie inter-urbaine à l’étranger 
 588

chapitre xv

Les applications du téléphone aux usages domestiques, aux opérations militaires, à la marine, à l’industrie, à la science, etc. 
 592

Supplément à la TÉLÉGRAPHIE SOUS-MARINE et au CÂBLE ATLANTIQUE.

chapitre premier

Progrès de la télégraphie sous-marine. — Fabrication moderne des câbles. — La gutta-percha et le caoutchouc. — Isolants et armatures des câbles. — Divers modèles de câbles. — Pose, sondages et atterrissement. — Appareils récepteurs des signaux. — L’ancien galvanomètre à miroir. — Le nouvel appareil récepteur ou le siphon enregistreur. — Les relais de la télégraphie sous-marine 
 604

chapitre ii

Développement et état actuel du réseau télégraphique sous-marin entre les nations des deux mondes 
 614

Supplément aux AÉROSTATS.

chapitre premier

Les ballons pendant le siège de Paris. — Construction des premiers ballons à la gare d’Orléans et à la gare du Nord. — Les ballons-poste 
 619

chapitre ii

La poste aux pigeons. — Historique. — Emploi des pigeons messagers pendant le siège de Paris, en 1870-1871. — Adoption de ce mode de correspondance chez toutes les nations militaires, après 1871 
 638

chapitre iii

Tentative de retour des ballons dans la capitale investie 
 649

chapitre iv

Dupuy de Lôme construit un aérostat dirigeable. — Description de l’appareil directeur et de l’aérostat de Dupuy de Lôme 
 652

chapitre v

Application du moteur électrique à la construction des ballons dirigeables. — L’aérostat électrique de MM. Gaston et Albert Tissandier 
 657

chapitre vi

Le ballon dirigeable des capitaines Renard et Krebs. — Expérience du 9 août 1884. — Résultats constatés. — Expérience du 2 septembre. — Le ballon dirigeable de MM. Tissandier frères, expérimenté de nouveau, le 29 septembre 1884. — Nouvelles expériences des capitaines Renard et Krebs, le 9 novembre 1884. — Documents divers. — Conclusion 
 664

chapitre vii

Les appareils aériens plus lourds que l’air. — L’hélicoptère. — Les aéroplanes. — État de la question 
 682

chapitre viii

Les drames aériens 
 686

chapitre ix

Les applications des aérostats à l’art de la guerre. — L’aéronautique militaire en France et à l’étranger. — L’école aérostatique de Meudon-Chalais. — L’organisation d’un parc aéronautique militaire 
 713

chapitre x

Production de l’hydrogène en grand, au parc de Meudon-Chalais, avec les appareils du commandant Renard. — L’appareil Tissandier. — L’appareil Lachambre. — L’appareil Yon. — Transport des ballons militaires. — La voiture-treuil de l’école de Meudon-Chalais. — La voiture-treuil de M. Lachambre et de M. Yon. — La compression du gaz hydrogène et son transport en campagne, dans des tubes d’acier, procédé imaginé par les aérostiers militaires anglais 
 715

chapitre xi

Emploi des ballons captifs pour d’autres opérations militaires. — Emploi des ballons libres. — La marine et les ballons 
 726

chapitre xii

Les aérostats militaires au Tonkin 
 730