éléments Wikidata
élément Wikidata

Livre:Figuier - Les Merveilles de la science, 1867 - 1891, Tome 1.djvu

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Figuier - Les Merveilles de la science, 1867 - 1891, Tome 1.djvu
TitreLes Merveilles de la science ou description populaire des inventions modernes Voir l'entité sur Wikidata
Sous-titreDescription populaire des inventions modernes Voir et modifier les données sur Wikidata
Volume1
AuteurLouis Figuier Voir l'entité sur Wikidata
Maison d’éditionFurne, Jouvet et Cie
Lieu d’éditionParis
Année d’édition1867
BibliothèqueBibliothèque nationale de France
Internet Archive
Fac-similésdjvu
AvancementTerminé
SérieTomes 1, 2, 3, 4, 5, 6

Pages

hors pagination

Machine à vapeur

Bateaux à vapeur

Locomotives, chemins de fer

Locomobiles

Machine électrique

Paratonnerre

Pile de Volta

Electromagnétisme

Table des matières

TABLE DES MATIÈRES


 1-2

LA MACHINE À VAPEUR.


CHAPITRE PREMIER

Notions concernant la vapeur dans l’antiquité et le moyen âge 
 3

CHAPITRE II

Création de la méthode scientifique. — Bacon, Descartes et Galilée. — Salomon de Caus, sa vie et ses écrits, sa prétendue découverte de la machine à vapeur 
 9

CHAPITRE III

Le Père Leurechon. — Branca. — L’évêque Wilkins. — Le Père Kircher. — Le marquis de Worcester 
 22

CHAPITRE IV

Naissance de la physique moderne. — Découvertes de Torricelli et de Pascal. — Expérience de Périer sur le Puy-de-Dôme. — Invention de la machine pneumatique. — Application de ces découvertes à la création d’un moteur universel 
 29

CHAPITRE V

Denis Papin. — Sa vie et ses travaux 
 42

CHAPITRE VI

Machine de Savery. — Newcomen et Cawley. — Machine à vapeur atmosphérique de Newcomen 
 63

CHAPITRE VII

Perfectionnements apportés à la machine de Newcomen. — Progrès de la physique touchant la théorie de la chaleur. — Découverte du thermomètre. — Travaux de Black sur la chaleur latente et la vaporisation 
 73

CHAPITRE VIII

James Watt. — Ses découvertes concernant la machine à vapeur. — Ses expériences théoriques. — Découverte du condenseur isolé. — Machine à simple effet. — James Watt et le docteur Roebuck. — Association de Boulton et de Watt. — Nouvelles découvertes de Watt pour l’application de la machine à vapeur aux usages généraux de l’industrie. — Machine à double effet. — Parallélogramme articulé. — Application de la manivelle à la transformation du mouvement. — Régulateur à force centrifuge. — Découverte de la détente de la vapeur 
 81

CHAPITRE IX

Dernières années de James Watt 
 98

CHAPITRE X

Perfectionnement et progrès de la machine à vapeur depuis Watt jusqu’à nos jours. — Machine de Wolf. — Machines à haute pression. — Leupold. — Olivier Evans. — Machine du Cornouailles, ou perfectionnement de la machine à simple effet. — Vulgarisation de la machine à vapeur. — Ses progrès en France 
 104

CHAPITRE XI

Description des principaux organes des machines à vapeur en général. — Les chaudières. — Les soupapes de sûreté. — Les manomètres. — Le flotteur d’alarme, etc. 
 114

CHAPITRE XII

Classification des machines à vapeur. — Machine à condenseur et machine sans condenseur. — Machines à simple effet et machines à double effet. — Machines fixes, machines de navigation, locomotives et locomobiles. — Types, ou principaux systèmes : machine de Watt. — Machine de Wolf. — Machines à cylindre horizontal. — Machines oscillantes. — Machines rotatives. — Principes nouveaux sur l’emploi de la vapeur comme force motrice 
 125

CHAPITRE XIII

Systèmes récents ayant pour but de modifier l’emploi de la vapeur comme force motrice. — Machine à vapeurs combinées ou machine à éther. — Machine à air chaud ou machine Éricsson. — Machine à vapeur régénérée. — Machine à vapeur surchauffée. — Théorie mécanique de la chaleur 
 138

BATEAUX À VAPEUR.


CHAPITRE PREMIER

Essais de navigation par la vapeur exécutés en France, par le marquis de Jouffroy. — Tentatives antérieures. — Blasco de Garay. — Papin. — Savery. — J. Dickens. — Bernouilli. — Le chanoine Gauthier de Nancy. — Premières études théoriques et pratiques faites en France, par d’Auxiron et Follenai, pour appliquer la pompe à feu à la navigation sur les rivières. — Le marquis de Jouffroy reprend les essais de d’Auxiron et de Follenai. — Expérience faite sur le Doubs, par le marquis de Jouffroy, avec l’appareil palmipède. — Les bateaux à roues. — Les roues appliquées autrefois à la navigation. — Leur emploi proposé de nouveau, au xviiie siècle. — Expérience faite à Lyon, avec le bateau à roues du marquis de Jouffroy 
 149

CHAPITRE II

Essais de navigation au moyen de la vapeur faits en Écosse, en 1789, par Patrick Miller, James Taylor et William Symington 
 169

CHAPITRE III

Les précurseurs de Fulton en Amérique. John Fitch et James Rumsey 
 174

CHAPITRE IV

Premier bateau à vapeur construit par Fulton en Amérique. — Premier voyage du Clermont. — Progrès de la marine à vapeur aux États-Unis. — Mort de Fulton 
 198

CHAPITRE V

La navigation par la vapeur transportée en Europe. — Son établissement en Angleterre. — La Comète de Henri Bell, en Écosse. — Service régulier de bateaux à vapeur établi en Angleterre. — Les bateaux à vapeur appliqués aux transports sur mer. — Premiers essais de navigation à vapeur en France. — Le Charles-Philippe lancé à Bercy, par le marquis de Jouffroy. — Le premier bateau à vapeur venu à Paris, à travers la Manche. — Le premier navire à vapeur en Afrique, récits de M. Léon Gozlan 
 204

CHAPITRE VI

La navigation transatlantique. — Premières tentatives : voyage du Savannah en 1819, et de l’Entreprise en 1825. — Voyage transatlantique du Great-Western et du Sirius en 1838. — Derniers progrès de la navigation à vapeur jusqu’à notre époque 
 218

CHAPITRE VII

Description des machines à vapeur employées à bord des bateaux et des navires. — Moyens divers de propulsion. — Les roues à aubes. — L’hélice. — Histoire des perfectionnements successifs de l’hélice appliquée à la propulsion des navires. — Paucton. — Delisle. — Bushnell. — Charles Dallery. — H. Smith. — Ressel. — Frédéric Sauvage. — Éricsson. — Adoption générale de l’hélice 
 231

CHAPITRE VIII

Principaux types de machines à vapeur employées dans la navigation. — Machine des bateaux à roues. — Machine des bateaux à hélice. — Les chaudières des bateaux à vapeur 
 256

LOCOMOTIVE ET CHEMINS DE FER.


CHAPITRE PREMIER

Premières idées concernant la locomotion par la vapeur. — James Watt. — Voiture à vapeur de l’ingénieur français Cugnot. — Construction des premières machines à haute pression par Olivier Évans. — Application de ces machines à la locomotion sur les routes ordinaires. — Voiture à vapeur d’Olivier Évans. — Diligence à vapeur de Trevithick et Vivian 
 262

CHAPITRE II

Origine des chemins à rails. — Chemins à rails de bois des mines de Newcastle. — Chemins à rails de fer. — Emploi de la locomotive de Trevithick et Vivian sur le chemin de fer de Merthyr-Tydvil. — Erreur théorique sur la progression des locomotives. — Systèmes de MM. Blenkinsop, Chapman et Brunton. — Expériences de M. Blackett. — Progrès dans la construction des locomotives. — Découverte de la chaudière tubulaire par M. Séguin aîné. Le Tuyau soufflant des locomotives. — Histoire de la découverte de ce moyen puissant de tirage des cheminées des machines à vapeur. — Création des locomotives actuelles 
 269

CHAPITRE III

Origine du chemin de fer de Liverpool à Manchester. — Adoption des machines locomotives pour le service de ce chemin. — Concours des locomotives à Liverpool. — La Fusée de Robert Stephenson. — Établissement définitif des chemins de fer en Angleterre 
 283

CHAPITRE IV

Création et développement des chemins de fer en Europe et aux États-Unis d’Amérique 
 291

CHAPITRE V

Description de la machine locomotive 
 313

CHAPITRE VI

Classification des locomotives 
 322

CHAPITRE VII

Matériel roulant. — Wagons et voitures 
 327

CHAPITRE VIII

Tracé de la voie 
 331

CHAPITRE IX

Terrassements. — Tranchées. — Souterrains. — Tunnels. — Ponts. — Viaducs. — Gares 
 335

CHAPITRE X

Disposition des voies de fer 
 348

CHAPITRE XI

Les accidents sur les chemins de fer. — Leurs causes principales. — Rareté des accidents. — La sonnette d’alarme. — Résultat de la statistique des accidents arrivés sur les chemins de fer 
 359

CHAPITRE XII

Inconvénients des chemins de fer. — Systèmes nouveaux proposés pour remplacer les chemins de fer actuels. — Le système Jouffroy. — Le système du rail central. — Chemin d’essai du rail central établi sur les pentes du mont Cenis. — Le matériel articulé de M. Arnoux. — Le système de l’air comprimé, de M. Pecqueur. — Le système éolique de M. Andraud. — Le système hydraulique de M. Girard 
 367

CHAPITRE XIII

Le chemin de fer atmosphérique. — Origine de sa découverte. — Emploi du vide pour le transport des lettres. — Système de M. Medhurst. — M. Vallance. — Travaux de MM. Clegg et Samuda. — Établissement du chemin de fer atmosphérique de Kingstown en Irlande. — Chemin de fer atmosphérique de Paris à Saint-Germain. — Son insuccès. — Le nouveau chemin de fer pneumatique de Londres à Sydenham 
 381

CHAPITRE XIV

Les chemins de fer dans l’intérieur des villes 
 394

LES LOCOMOBILES.


La machine à vapeur au service de l’agriculture. — La locomobile est une machine à vapeur ambulante. — Locomobile pour les travaux publics. — Locomobile industrielle de M. Hermann-Lachapelle. — Locomobile rurale de M. Calla. — Expositions universelles de Londres 1851, 1862. — Battage des grains. — Charrue à vapeur de M. Folwer, de M. Howard. — Oppositions à la locomobile agricole. — Moteur à toute fin. — Préparation du béton. — Compression du macadam. — La voiture à vapeur. 
 399

MACHINE ÉLECTRIQUE.

CHAPITRE PREMIER

L’électricité dans l’antiquité et le moyen âge. — L’électricité pendant le xviie siècle. — Travaux de Gilbert et d’Otto de Guericke. — Première machine électrique, construite par Otto de Guericke. — Machine électrique de Hauksbée 
 429

CHAPITRE II

Découverte du transport de l’électricité à distance. — Expériences de Grey et Wehler. — Découverte de la conductibilité des corps pour l’électricité et distinction des corps en électriques et non électriques 
 437

CHAPITRE III

Travaux de Dufay. — Première étincelle électrique tirée du corps de l’homme. — Expériences des physiciens allemands. — Perfectionnement et formes diverses de la machine électrique : machine de Boze, de Hausen, de Winckler, de Watson, etc. — Machine de l’abbé Nollet en France. — Inflammation des substances combustibles par l’étincelle électrique 
 443

CHAPITRE IV

Expérience de Musschenbroek à Leyde. — Allaman. — Winckler. — Nollet répète à Paris l’expérience de Leyde. — Commotion électrique donnée à Versailles, en présence du roi, à une compagnie des gardes-françaises. — Répétition de cette expérience au couvent des Chartreux. — Popularité de la bouteille de Leyde. — La bouteille d’Ingenhousz et la canne à surprises. — La bouteille de Leyde au collège d’Harcourt 
 460

CHAPITRE V

Expériences pour montrer la vitesse de transport de l’électricité et de la commotion électrique. — Essais de Lemonnier en France. — Expériences des physiciens anglais Martin Folckes, Cavendish et Bevis. — Modifications apportées à la bouteille de Leyde. — Expériences diverses de l’abbé Nollet. — Bevis change la disposition de cet appareil et lui donne sa forme actuelle 
 466

CHAPITRE VI

Travaux de Franklin. — Théorie du fluide unique. — Analyse physique de la bouteille de Leyde. — Expériences diverses invoquées par Franklin pour établir la théorie physique de la bouteille de Musschenbroek 
 474

CHAPITRE VII

Découvertes récentes relatives à la machine électrique. — Électricité produite par les jets de vapeur d’eau bouillante. — Machine hydro-électrique de M. Armstrong. — Machine de M. Holtz 
 487

LE PARATONNERRE.

CHAPITRE PREMIER

Idées des anciens sur la foudre et les orages. — Opinions des philosophes et des physiciens, dans les xviie et xviiie siècles, sur la cause du tonnerre : théorie de Descartes, de Boerhaave. — Théorie classique du xviiie siècle sur la nature de la foudre. — Moyens employés chez les anciens pour écarter la foudre. — Temps mythologiques : Prométhée, Salmonée, Zoroastre. — Temps historiques : Numa et Tullus Hostilius. — Sylvius Alladas. — Aruns. — Les médailles de M. Laboessière. — Le temple de Jérusalem. — Les vignes blanches et les peaux de veau marin employées chez les Romains pour écarter la foudre. — Épées plantées en l’air par les compagnons de Xénophon. — Les Thraces déchargent des flèches contre les nuages orageux. — Procédé de l’alchimiste Abraham de Gotha. — Les perches plantées en terre, recommandées par Gerbert. — Conclusion 
 491

CHAPITRE II

Faits naturels et observations qui ont pu conduire à la découverte de l’identité de la foudre et de l’électricité. — Faits rapportés par les historiens latins. — Observations consignées dans l’histoire moderne. — Le château de Duino, dans le Frioul. — Le feu Saint-Elme. — Manifestations électriques en mer. — Scintillations électriques dans les Alpes. — Découverte de l’analogie de la foudre et de l’électricité. — Wall. — Grey. — Jean Freke et Benjamin Martin. — L’abbé Nollet. — Question posée par l’Académie de Bordeaux. — Mémoire de Barberet, de Dijon, sur la ressemblance du tonnerre et de l’électricité. — Mémoire de Romas, de Nérac 
 504

CHAPITRE III

Travaux de Franklin concernant l’analogie avec l’électricité et la foudre. — Hypothèse qu’il propose quant à l’origine du tonnerre. — Découverte du pouvoir des pointes 
 514

CHAPITRE IV

Accueil fait à Londres aux lettres de Franklin. — Buffon les fait traduire en français. — Expériences exécutées en France sur la présence de l’électricité dans l’atmosphère. — Expériences de Dalibard et de Delor. — Expérience de Buffon à Montbard. — Découverte faite par Lemonnier de la présence de l’électricité dans l’atmosphère par un temps serein. — Répétition, par divers physiciens français, des expériences faites à Paris. — Le Père Berthier. — De Romas. — Continuation des expériences sur l’électricité des barres métalliques isolées. — Canton et Bevis en Angleterre. — Mort de Richmann à Saint-Pétersbourg. — Verrat. — Th. Marin. — Expériences en Allemagne et en Italie. — Boze. — Gordon. — Zanotti. — Beccaria 
 519

CHAPITRE V

Les cerfs-volants électriques. — Expériences de Romas à Nérac 
 530

CHAPITRE VI

Cerf-volant électrique de Franklin aux États-Unis. — Parallèle des expériences de Franklin et de Romas 
 539

CHAPITRE VII

Suite des recherches sur l’électricité atmosphérique. — Expériences faites en Europe. — Beccaria. — Musschenbroek, etc. — Expériences de Franklin sur la nature de l’électricité des nuages. — Construction du paratonnerre 
 553

CHAPITRE VIII

Accueil fait en Europe à l’invention du paratonnerre. — George III et Franklin : les paratonnerres en boule. — Opposition de l’abbé Nollet en France. — Livre de l’abbé Poncelet. — Répugnance des Français à adopter le paratonnerre. — Affaire de Saint-Omer, M. de Vissery. — Robespierre. — Le paratonnerre à Genève. — Adoption définitive du paratonnerre en France, en Angleterre et dans le reste de l’Europe 
 556

CHAPITRE IX

Utilité des paratonnerres. — Faits à l’appui 
 568

CHAPITRE X

Principes et règles pour la construction des paratonnerres. — Instruction de Gay-Lussac adoptée et publiée par l’Académie des sciences de Paris en 1823. — Nouvelles instructions publiées en 1825 
 576

LA PILE DE VOLTA.


Introduction 
 598

CHAPITRE PREMIER

Premières observations de Galvani sur l’électricité animale. — Le choc en retour chez la grenouille. — Recherches expérimentales de Galvani touchant l’influence de l’électricité des machines sur les contractions musculaires des animaux à sang froid et à sang chaud. — Découverte fondamentale, faite par Galvani, des contractions métalliques provoquées chez la grenouille par l’emploi d’un arc métallique. — Galvani publie son système sur l’électricité animale 
 602

CHAPITRE II

Lutte entre Galvani et Volta. — Théorie de Volta sur l’électricité métallique et le développement de l’électricité par le contact des métaux. — Expériences de Galvani opposées à celles de Volta. — Théorie chimique de Fabroni. — Travaux des Italiens et des Allemands sur le galvanisme. — Répétition des expériences de Galvani et de Humboldt à Paris. — Incertitude des savants entre ces théories opposées. — Construction de la pile électrique par Volta 
 612

CHAPITRE III

Lettre d’Alexandre Volta à sir Joseph Banks sur la construction et les effets de la pile, ou Électromoteur. — Premières expériences faites à Londres au moyen de la pile de Volta. — Décomposition de l’eau par Nicholson et Carlisle. — Expériences de Cruikshank, à Woolwich, sur la décomposition des sels. — Travaux des physiciens allemands, de Ritter, Simon, etc. — Premières recherches de Davy sur la pile. — Objections faites à Volta concernant la théorie de l’Électromoteur 
 622

CHAPITRE IV

Volta à Paris. — Lecture de son mémoire à l’Institut. — Proposition du premier consul Bonaparte. — Rapport de Biot sur le mémoire de Volta. — Médaille d’or décernée à Volta par l’Institut de France. — Prix annuels fondés par l’Empereur Napoléon pour les travaux relatifs au galvanisme. — Suite des recherches des physiciens sur la pile. — Modifications de la pile à colonne. — La pile à auges. — Effets physiques obtenus avec la pile à auges, par Tromsdorff, Humphry Davy et Pepys 
 633

CHAPITRE V

Action de l’électricité dynamique sur l’économie animale. — Expérience de Sultzer. — Observation de Cotugno. — Fait de Swammerdam. — Impulsion donnée par les découvertes de Galvani à l’étude des effets de l’électricité sur les mouvements organiques. — Expériences de Larrey et de J.-J. Sue sur les contractions provoquées par l’arc de Galvani sur des membres amputés. — Recherches de Bichat. — Essais faits à Turin par Vassaliendi, Giulio et Rossi sur le corps des suppliciés. — Expériences de Nysten à Paris. — La Société galvanique. — Expériences faites à Londres par Aldini sur le cadavre d’un pendu. — Résultats obtenus par Aldini à l’École vétérinaire d’Alfort. — Galvanisation du cadavre de Carney. — Expériences des médecins de Mayence sur les corps des suppliciés de la bande de Schinderhannes. — Résultats extraordinaires obtenus à Londres par le docteur Ure sur le corps de l’assassin Clydsdale. — Conclusion 
 642

CHAPITRE VI

Applications chimiques de la pile. — Berzélius et Hissinger. — Recherches et découvertes électro-chimiques de Davy. — Étude des phénomènes qui accompagnent la décomposition de l’eau par la pile. — Nouvelle théorie des affinités chimiques par Davy. — Décomposition des alcalis et des terres au moyen de la pile de Volta. — La grande pile voltaïque de l’Institution de Londres. — Découverte du potassium, du sodium, du baryum et du strontium. — L’Institut de France décerne à Davy le prix fondé par le premier consul. — Recherches physico-chimiques de Gay-Lussac et Thénard, avec la pile donnée par Napoléon à l’École polytechnique. — Découverte de nouveaux effets de la pile. — La grande pile de Wollaston et la petite pile de Children. — Les piles sèches. — Derniers progrès de la science électrique jusqu’à la découverte de l’électro-magnétisme par Œrsted, en 1820. — La pile thermo-électrique de Pouillet, de Nobili et de Marcus 
 662

CHAPITRE VII

Formes diverses de la pile. — Pile à un seul liquide : pile à colonne, pile à couronne de tasses, pile à auges, pile de Wollaston et pile en hélice. — Piles à deux liquides : pile de Daniell, pile de Grove et de Bunsen 
 679

CHAPITRE VIII

Théorie de la pile. — Théorie de Volta sur le développement de l’électricité par le contact et la force électromotrice. — Objection à cette théorie. — Réflexions critiques de Gautherot. — Wollaston, Ritter, etc. — Théorie chimique de la pile, posée et développée par Parrot. — Défenseurs de la théorie du contact : Pfaff, Marianini, Ohm, Fechner, etc. — Expériences de M. de La Rive en faveur de la théorie électro-chimique. — Travaux de Faraday et constitution définitive de la théorie chimique de la pile 
 693

L’ÉLECTRO-MAGNÉTISME.

CHAPITRE PREMIER

Observations et études qui ont précédé la découverte d’Œrsted. — Idées des physiciens du xviiie siècle sur l’identité des forces électriques et magnétiques. — Livre de Marat. — Idées de Van Swinden. — Opinion de Ritter après la découverte de la pile. — Travaux de Muncke et de Gruner. — Expériences de Romagnesi, de Plaisance. — Ce qu’il faut en penser. — Découverte d’Œrsted. — Phénomènes généraux de l’électro-magnétisme. — Découverte de l’aimantation temporaire du fer par le courant électrique. — Expérience d’Arago. — Expériences d’Arago et Ampère 
 707

CHAPITRE II

Le physicien anglais Faraday découvre l’électricité d’induction produite par les aimants. — Machines d’induction basées sur l’emploi des aimants. — Machine construite par Pixii en 1832. — Machine de Clarke. — Machine magnéto-électrique de la compagnie l’Alliance. — Machine de Wilde 
 720

CHAPITRE III

Machines d’induction mises en action par les courants. — Expérience de Masson. — Expérience de Bréguet. — Machine de Ruhmkorff. — Forme de l’étincelle d’induction fournie par la machine de Ruhmkorff. — Effets lumineux de cette étincelle dans le vide et dans les gaz. — Tubes de Geissler. — Applications de cet effet lumineux. — Applications diverses de la machine de Ruhmkorff 
 727
fin de la table des matières du premier volume.