éléments Wikidata

Livre:Figuier - Les Merveilles de la science, 1867 - 1891, Tome 4.djvu

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Figuier - Les Merveilles de la science, 1867 - 1891, Tome 4.djvu
TitreLes Merveilles de la science ou description populaire des inventions modernes Voir et modifier les données sur Wikidata
Volume4
AuteurLouis Figuier Voir et modifier les données sur Wikidata
Maison d’éditionFurne, Jouvet et Cie
Lieu d’éditionParis
Année d’édition1870
BibliothèqueBibliothèque nationale de France
Internet Archive
Fac-similésdjvu
AvancementTerminé
SérieTomes 1, 2, 3, 4, 5, 6

Pages

h. pg. tg imp tv - Éclairage 001 002 003 004 005 006 007 008 009 010 011 012 013 014 015 016 017 018 019 020 021 022 023 024 025 026 027 028 029 030 031 032 033 034 035 036 037 038 039 040 041 042 043 044 045 046 047 048 049 050 051 052 053 054 055 056 057 058 059 060 061 062 063 064 065 066 067 068 069 070 071 072 073 074 075 076 077 078 079 080 081 082 083 084 085 086 087 088 089 090 091 092 093 094 095 096 097 098 099 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 Chauffage 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 Ventilation 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 Phares 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 Puits artésiens 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 600 601 602 603 604 605 606 607 608 609 610 611 612 613 614 615 Cloche & scaphandre 616 617 618 619 620 621 622 623 624 625 626 627 628 629 630 631 632 633 634 635 636 637 638 639 640 641 642 643 644 645 646 647 648 649 650 651 652 653 654 655 656 657 658 659 660 661 662 663 664 665 666 667 668 669 670 671 672 673 674 675 676 677 678 679 680 Moteur à gaz 681 682 683 684 685 686 687 688 689 690 691 Aluminium 692 693 694 695 696 697 698 699 700 701 702 703 704 705 706 707 Neptune 708 709 710 711 712 713 714 715 716 717 718 719 720 721 722 723 - Table des matières 725 726 727 728 729 730 731 732 Index alphabétique 733 734 735 736 737 738 739 740 741 742 743 744

TABLE DES MATIÈRES


L’ART DE L’ÉCLAIRAGE.

Introduction 
 1

chapitre premier

L’éclairage par les corps gras liquides. — L’éclairage chez les anciens et au Moyen âge. — Les lanternes. — Histoire de l’éclairage en France depuis le Moyen âge jusqu’à l’année 1783. — L’invention des réverbères en 1783. 
 2

chapitre ii

Découverte de la lampe à double courant d’air par Argand. — Vie et travaux de ce physicien. — Recherches faites antérieurement par le capitaine du génie Meunier sur la lampe à courant d’air 
 14

chapitre iii

Quinquet dispute à Argand la découverte des lampes à double courant d’air. — Lange et Quinquet. — Infortunes d’Argand. — Sa mort 
 19

chapitre iv

Perfectionnements apportés à la lampe d’Argand. — La crémaillère. — Le porte-mèche. — Nouvelle disposition des lampes à bec d’Argand. — La lampe sinombre. — La lampe Astrale 
 27

chapitre v

Guillaume Carcel invente la lampe à mouvement d’horlogerie. — Vie et travaux de Carcel. — La lampe à pompe du midi de la France sert de prélude à l’invention de Carcel. — Description de cette lampe 
 32

chapitre vi

Modification apportée à la lampe Carcel par Gagneau 
 39

chapitre vii

Lampe mécanique de Philippe de Girard. — Les lampes hydrostatiques. — Lampe de Keir, de Lange et Verzi. — Lampe de Thilorier au sulfate de zinc 
 41

chapitre viii

La lampe à modérateur 
 47

chapitre ix

La lampe solaire. — La lampe Jobard ou lampe du pauvre 
 54

chapitre x

L’éclairage par les corps gras solides. — Les chandelles et leur fabrication. — Extraction des suifs. — Fabrication des chandelles par la fonte à feu nu et par l’acide ou l’alcali. — Moulage des chandelles. — Fabrication des chandelles à la baguette 
 58

chapitre xi

La bougie stéarique. — Théorie de la fabrication des acides gras destinés à l’éclairage. — Histoire des travaux chimiques qui ont amené à la découverte des acides gras. — Recherches de Braconnot et de Chevreul 
 64

chapitre xii

M. de Milly crée l’industrie de la fabrication des acides gras. — Procédés imaginés par M. de Milly pour la préparation de l’acide stéarique 
 72

chapitre xiii

Procédés actuellement suivis pour la préparation des acides gras destinés à l’éclairage. — La saponification calcaire 
 75

chapitre xiv

Préparation des acides gras par la distillation. — Histoire de cette découverte. — Procédé pratique de la préparation des acides gras par la distillation. — Procédé par l’acide sulfurique solide. — Procédé par l’eau seule 
 79

chapitre xv

Préparation des bougies stéariques. — Moulage. — Blanchiment. — Rognage, etc 
 88

chapitre xvi

Les bougies de blanc de baleine et de paraffine 
 91

chapitre xvii

L’éclairage au gaz. — Les effluves gazeuses naturelles. — Les sources de feu en Asie, en Amérique, en Europe. — Observations scientifiques de ce même phénomène faites en Angleterre. — James Hales et Clayton. — Philippe Lebon crée en 1798 l’éclairage par le gaz retiré du bois calciné. — Le thermo-lampe. — Travaux de Philippe Lebon. — Sa vie et sa mort 
 93

chapitre xviii

William Murdoch crée en Angleterre l’éclairage par le gaz extrait de la houille. — L’éclairage au gaz dans l’usine de Watt à Soho et dans la filature de MM. Phillips et Lée à Manchester. — Progrès de l’éclairage au gaz extrait de la houille en Angleterre. — Winsor popularise cette invention. — Luttes que soutient en Angleterre la nouvelle industrie 
 109

chapitre xix

Winsor importe en France l’éclairage au gaz extrait de la houille. — Opposition générale contre ce nouveau système d’éclairage. — Luttes et progrès de la nouvelle industrie 
 122

chapitre xx

L’éclairage au gaz en Allemagne 
 132

chapitre xxi

Description des procédés employés pour la préparation et l’épuration du gaz de l’éclairage extrait de la houille 
 134

chapitre xxii

Préparation du gaz de l’éclairage au moyen de l’huile et des résines. — Le gaz hydrogène extrait de l’eau et son emploi dans l’éclairage 
 148

chapitre xxiii

Le gaz portatif 
 152

chapitre xxiv

Combustion du gaz. — Les becs. — Becs à simple fente et becs à double courant d’air. — Les becs pour l’éclairage des rues et les becs d’appartements. — Les compteurs à gaz. — Avantages divers du gaz de l’éclairage 
 156

chapitre xxv

L’éclairage par les hydrocarbures liquides. — Le gaz liquide ou l’éclairage Robert 
 169

chapitre xxvi

Gisements d’asphalte pétrolifère connus dans l’antiquité. — La mer Morte et les sources d’huiles minérales anciennement connues. — Les gisements d’asphalte en Amérique. — L’huile de schiste exploitée en Amérique et en Europe. — Le bitume d’Asie ou asphalte de Rangoun. — Découverte accidentelle, faite dans l’Amérique du Nord, en 1858, des sources jaillissantes d’huile de pétrole 
 175

chapitre xxvii

Origine géologique des huiles minérales de pétrole 
 184

chapitre xxviii

Procédés pour l’extraction du pétrole. — Le sondage à la corde et le sondage au derrick 
 187

chapitre xxix

Mode d’exploitation des sources de pétrole. — Transport et fret 
 193

chapitre xxx

Procédés de purification des huiles brutes de pétrole 
 194

chapitre xxxi

Les lampes pour l’éclairage au pétrole 
 199

chapitre xxxii

Emploi du pétrole comme combustible. — Essais faits en Amérique pour l’emploi du pétrole comme combustible. — Expérience faite sur la Seine en 1868, avec le yacht le Puebla, pour le chauffage des chaudières des machines à vapeur au moyen du pétrole. — Forme et disposition de la chaudière. — Avantages du pétrole comme agent de chauffage sur les navires à vapeur. — Emploi du pétrole comme combustible dans les locomotives 
 205

chapitre xxxiii

Tableau des gisements actuellement connus dans les deux mondes, de l’huile minérale de pétrole 
 208

chapitre xxxiv

Les lumières éblouissantes. — L’éclairage électrique. — Expérience de Humphry Davy. — Le régulateur de Foucault pour la lampe électrique. — Les régulateurs de Duboscq, Serrin et Gaiffe 
 214

chapitre xxxv

Appréciation et avenir de la lumière électrique 
 226

chapitre xxxvi

L’éclairage au magnésium. — Propriétés de ce métal. — Lampe pour l’éclairage au magnésium. — Application spéciale à la photographie 
 228

chapitre xxxvii

L’éclairage oxy-hydrique. — La lumière Drummond. — Perfectionnements de ce système d’illumination. — Travaux de MM. Archereau, Rousseau, Carlevaris, etc. — Préparation économique du gaz oxygène. — Procédé de M. Boussingault par la baryte. — Procédé de M. Tessié du Motay par le manganate de soude. — Expériences faites en 1868 sur la place de l’Hôtel-de-ville de Paris, et en 1869, dans la cour des Tuileries. — Disposition des becs. — Avenir de ce nouveau mode d’éclairage. — Production de la lumière Drummond sans l’emploi du gaz oxygène 
 230

L’ART DU CHAUFFAGE.

chapitre premier

Le chauffage chez les anciens habitants de l’Europe méridionale. — Le trépied grec. — Le foculus romain conservé dans l’Italie et le midi de l’Europe. — Le brasero. — Le chauffage chez les anciens habitants du nord de l’Europe et de l’Asie. — Les chalets suisses reproduisent le système primitif de chauffage des habitations chez les anciens peuples de l’Asie du nord et de l’Europe 
 241

chapitre ii

Invention de la cheminée au Moyen âge. — Ses perfectionnements. — Travaux de Serlio, Keslar, Savot, Franklin, Gauger, etc. 
 247

chapitre iii

Travaux du physicien Rumford sur le chauffage au moyen des cheminées. — Travaux de Péclet sur les divers modes de chauffage 
 256

chapitre iv

Construction des cheminées modernes. — Composition de tuyau. — Forme du foyer. — Conduits de la fumée. — Cheminée dite de Rumford. — Tablier mobile de Lhomond. — Cheminée à la Franklin. — Foyer mobile de Bronzac. — Cheminées anglaises pour brûler la houille. — Foyers à flamme renversée 
 261

chapitre v

Les cheminées ventilatrices. — Avantages et rendement calorifique. — Appareil Leras. — Appareils à tubes verticaux ou horizontaux. — Cheminée Fondet. — Cheminée de M. Ch. Joly 
 265

chapitre vi

Pourquoi les cheminées fument. — Action de la nature et de la forme du foyer et du tuyau. — De la suie. — Des branchements. — Du vent. — Du défaut de ventilation. — De la pression barométrique. — De la température. — De l’humidité. — De l’électricité atmosphérique. — Du soleil, etc 
 271

chapitre vii

Poêles. — Leur histoire et leur origine. — Le poêle allemand. — Avantages et inconvénients des poêles. — Défaut de ventilation et desséchement de l’air. — Danger des poêles de fonte pour la santé. — Expérience de M. le docteur Carret, de Chambéry. — Rapport de M. le général Morin à l’Académie des sciences 
 278

chapitre viii

Description des différentes variétés de poêles. — Poêle d’antichambre. — Poêle d’atelier. — Détermination exacte de la surface de chauffe que doit présenter un poêle. — Poêles allemands et russes. — Poêles perfectionnés. — Appareil de Walker, Martin, Hurey, Arnot. — Les cheminées-poêles. — Cheminée à la prussienne. — Cheminée à la Désarnod 
 289

chapitre ix

Les calorifères employés dans l’antiquité pour le chauffage des bains publics. — L’bypocaustum. — Les thermes chauffés par l’hypocaustum. — Le calorifère à air chaud chez les Romains 
 295

chapitre x

Utilité des calorifères. — Mouvement de l’air dans les calorifères à air chaud. — Tuyaux, joints, nature des matériaux employés. — Les divers systèmes de calorifères 
 297

chapitre xi

Principe du chauffage par les calorifères à vapeur. — Avantages de ce système. — Générateurs, tuyaux, joints, soupapes, reniflard, souffleur, compensateurs. — Retour de l’eau à la chaudière. — Poêle à vapeur. — Pourquoi ce mode de chauffage n’a pas pris grande extension 
 306

chapitre xii

L’invention de Bonnemain. — Principe du calorifère à circulation d’eau chaude. — Calorifère à air libre. — Appareil de M. Léon Duvoir. — Appareils Perkins à haute pression. — Qualités et défauts de ce dernier mode de chauffage 
 314

chapitre xiii

Méthode de chauffage, mixte, par la vapeur et par l’eau. — Application de cette méthode au chauffage de la prison Mazas et de l’hôpital Lariboisière à Paris 
 324

chapitre xiv

Conclusion. — Choix du calorifère selon le lieu à chauffer 
 333

chapitre xv

Origine du chauffage par le gaz. — Appareil Robison. — Qualités et défauts du chauffage par le gaz d’éclairage. — Cheminées et poêles à gaz. — Appareils divers pour le chauffage par le gaz. — Fourneaux de cuisine, rôtissoires, etc. — Fourneaux des pharmaciens, des coiffeurs, fers à souder. — Utilité spéciale du chauffage au gaz. — La cherté excessive du gaz empêche son application générale au chauffage des appartements 
 336

chapitre xvi

Le chauffage au gaz hydrogène pur. — Solution du chauffage domestique par l’emploi du gaz hydrogène pur 
 344

LA VENTILATION

Introduction 
 349

chapitre premier

Vues générales. — Nécessité d’un air pur. — Causes diverses de la viciation de l’air. — Exemples à l’appui 
 350

chapitre ii

Ce que c’est que l’air pur. — Composition de l’air vicié. — Effets nuisibles de l’acide carbonique, des matières animales volatiles et des ferments putrides 
 356

chapitre iii

Histoire de la ventilation. — L’aération des mines au xviie siècle. — Origine de la ventilation par appel. — Les ventilateurs naturels. — Les appareils de Walson, de Mackinnell, de Muir, etc. — Les manches à vent. — Travaux de Darcet, Combes et Morin. — Découverte de la ventilation renversée 
 359

chapitre iv

La ventilation par aspiration et la ventilation par refoulement. — Étude de la ventilation par appel. — Cheminées d’appel. — Leurs proportions. — Leur foyer. — Divers moyens d’échaufter l’air ascendant. — Température et vitesse du courant d’air. — Sens de l’appel. — Avantages de l’appel exécuté par en bas 
 366

chapitre v

La ventilation par refoulement. — Rendement considérable des ventilateurs mécaniques. — Nombreux cas où ils sont préférables aux cheminées d’appel 
 369

chapitre vi

Comparaison entre les deux système de ventilation par appel et de ventilation par refoulement d’air. — Supériorité du système par refoulement. — Mauvais effets de l’air aspiré ; bons effets de l’air insufflé. — Réfutation de l’opinion de M. le général Morin 
 370

chapitre vii

La ventilation renversée. — Ses avantages sur la méthode dite naturelle 
 374

chapitre viii

Ventilation des salles de bal, de concerts, de réunions. — Effet des toitures vitrées. — Les salons des Tuileries et de l’Hôtel-de-Ville. — Ventilation du grand amphithéâtre du Conservatoire des arts et métiers. — Ventilation des écoles. — Ventilation des théâtres. — Le Théâtre-Lyrique à Paris. — Le théâtre de la Gaîté et celui du Châtelet. — Le théâtre du Vaudeville 
 376

chapitre ix

Ventilation des églises. — Ventilation des maisons particulières. — Ventilation des cuisines, des cours, des lieux d’aisances. — Les lycées, les casernes, les ateliers 
 391

chapitre x

Ventilation des prisons et des hôpitaux. — Différence entre l’air libre du dehors et l’air artificiellement chauffé servant à la ventilation. — Ce que doit être la ventilation dans les prisons. — Système établi à la prison Mazas à Paris. — La ventilation des hôpitaux. — L’atmosphère des hôpitaux. — La ventilation naturelle en Angleterre. — Systèmes de ventilation appliqués dans les hôpitaux de Paris. — Ventilation par appel de M. L. Duvoir. — Ventilation par refoulement de MM. Thomas et Laurens. — Système de Van Hecke 
 395

chapitre xi

Moyens de rafraîchir l’air en été dans les habitations et les édifices publics. — Méthodes proposées jusqu’ici. — Appareil de Péclet. — Expériences de M. le général Morin. — Nouveaux procédés 
 406

LES PHARES

chapitre premier

Les phares dans l’antiquité. — Leur construction et leur mode d’éclairage. — Le phare d’Alexandrie. — La tour d’Ordre, à Boulogne. — La tour de Douvres. — Les phares au Moyen âge. — La tour de Cordouan. — Le phare de Gênes 
 415

chapitre ii

Les phares modernes. — Perfectionnements du système d’éclairage des phares. — Les réflecteurs métalliques, ou appareils catoptriques. — Le phare de Cordouan est muni de réflecteurs métalliques. — Les réflecteurs sphériques, leurs inconvénients. — Invention des réflecteurs paraboliques. — Travaux de Teulère. — Application de la lampe d’Argand et des réflecteurs paraboliques à l’éclairage des phares. — Les phares à éclipses. — Leur adoption à la fin du siècle dernier 
 425

chapitre iii

Organisation de la commission des phares. — Ses premiers travaux. — Arago appelle Fresnel dans cette commission. — Vie et travaux d’Augustin Fresnel. — Invention des appareils lenticulaires par Fresnel. — Sir David Brewster réfuté 
 429

chapitre iv

Dispositions imaginées par Fresnel pour utiliser les rayons supérieurs et inférieurs de la flamme. — Anneaux catadioptriques. — Fabrication des lentilles à échelons 
 439

chapitre v

Classification des phares par ordres. — Diversification des feux au moyen des couleurs. — Les feux colorés. — Comment on produit ces apparences. — Portée des feux 
 443

chapitre vi

Combustibles en usage pour l’éclairage des phares. — Les lampes à mèches. — Application de la lumière électrique à l’illumination des phares 
 448

chapitre vii

L’intérieur d’un phare. — Mécanisme. — Lanterne. — Magasins. — Logements des gardiens. — Règlements à l’usage des gardiens des phares français 
 461

chapitre viii

Développement de l’éclairage maritime chez les diverses nations européennes et aux États-Unis. — Distribution géographique et carte des phares français 
 466

chapitre ix

Description des principaux types des phares français. — Phares des premier, deuxième et troisième ordres en maçonnerie, en charpente ou en fer. — Les phares de Cordouan, de Bréhat, de la Hève, de Triagoz, — de Pontailla, — de Walde. — Phares de quatrième ordre ou fanaux 
 470

chapitre x

Les phares anglais. — Histoire de la Trinity-House. — Les phares d’Eddystone, de Bell-Rock, de Skerryvore, de Smalls. — La promenade du phare de Sunderland 
 488

chapitre xi

Phares situés hors d’Europe. — Phare du Maroc. — Phares de Pondichéry, de la Guyane, de la Nouvelle-Calédonie, du Japon, etc 
 495

chapitre xii

La vie dans les phares. — Les gardiens des tours 
 501

chapitre xiii

Les feux flottants. — Leur origine et leur destination. — Les feux flottants en France. — Ancrage. — Aménagement intérieur. — Personnel. — Les feux flottants en Angleterre 
 505

chapitre xiv

Le balisage. — Amers, balises et bouées. — Signaux pour les temps de brume. — Cloches, sifflets et trompettes. — Les signaux de marée 
 516

LES PUITS ARTÉSIENS

chapitre premier

Les puits forés chez les anciens Orientaux et chez les Chinois. — Apparition en Europe des puits jaillissants 
 529

chapitre ii

Théorie des puits artésiens. — Un peu de géologie. — Explications diverses qu’on a données du phénomène des puits artésiens. — Immenses cavernes et vastes nappes d’eau souterraines. — Rivières qui se perdent dans le sol 
 534

chapitre iii

Instruments de sondage. — Tige de sonde. — Outils rôdeurs. — Outils percuteurs. — Différents systèmes pour produire la chute de ces derniers. — Instruments de nettoyage et de vidange du trou 
 547

chapitre iv

Les différents systèmes de forage du sol 
 558

chapitre v

Les accidents des sondages. — Outils qu’on emploie pour y remédier. — Raccrocheur. — Arrache-sonde 
 563

chapitre vi

Les colonnes de retenue. — Leur pose et leur extraction 
 567

chapitre vii

Les tubes d’ascension. — Bétonnage du tuyau. Pose du tuyau 
 574

chapitre viii

Le puits de Grenelle 
 575

chapitre ix

Le puits de Passy. — Application du système Kind 
 586

chapitre x

Les puits artésiens de la Butte-aux-Cailles et de la Chapelle-Saint-Denis 
 594

chapitre xi

Principaux puits artésiens creusés en France et à l’étranger. — Leur profondeur et leur débit 
 597

chapitre xii

Les puits artésiens dans l’Afrique française 
 600

chapitre xiii

Considérations générales sur les puits forés. — Effets des marées sur certains puits artésiens. — Particularités que présentent certains puits artésiens. — Peuvent-ils tarir ? — Températures des eaux fournies par les puits artésiens. — Usages de ces eaux 
 608

chapitre xiv

Les puits instantanés 
 611

chapitre xv

Conclusion. — La Société du trou 
 614

LA CLOCHE À PLONGEUR ET LE SCAPHANDRE

chapitre premier

Les plongeurs à nu ; leurs exploits dans l’antiquité. — Les plongeurs employés dans les guerres navales et dans les siéges des ports. — Les plongeurs modernes. — La pêche des perles, des éponges et du corail 
 616

chapitre ii

La cloche à plongeur. — Son principe. — Expériences faites au xvie siècle. — William Phipps. — La cloche de Halley. — Celle de Triewald. — Perfectionnements de Spalding, Smeaton et Rennie. — Les plongeurs à la cloche en Angleterre 
 627

chapitre iii

Les scaphandres. — Appareil de Lethbridge. — L’homme bateau de l’abbé de Lachapelle. — Scaphandres de Klingert, de Siebe et de Cabirol. — Le scaphandre en Amérique. — L’explorateur Jobard. — Signaux à l’usage des scaphandriers. — Éclairage sous-marin. — Ce que ressent un amateur descendant au fond de l’eau revêtu du scaphandre 
 635

chapitre iv

Les sensations du plongeur 
 647

chapitre v

Derniers perfectionnements du scaphandre. — Appareil de MM. Rouquayrol et Denayrouse 
 649

chapitre vi

Les bateaux sous-marins. — Essais de van Drebbel. — Appareil du père Mersenne, de Bushnell, de Fulton et des frères Coëssin. — Bateaux plongeurs de M. Payerne, de M. Villeroi et de M. le contre-amiral Bourgois. — Nautile de M. Samuel Hallet 
 658

chapitre vii

Applications diverses des appareils plongeurs. — Recherche des riches épaves. — Nettoyage des carènes de navires. — Constructions sous-marines. — Mise à flot des bâtiments. — Pêche du corail et des éponges 
 668

LE MOTEUR À GAZ (Page 681).


L’ALUMINIUM

chapitre premier

Historique de la découverte de l’aluminium. — Ses différentes propriétés. — Méthodes et procédés en usage pour son extraction et sa préparation 
 692

chapitre ii

Applications industrielles de l’aluminium. — Le bronze d’aluminium 
 700

LA PLANÈTE NEPTUNE

Introduction 
 708

chapitre premier

Histoire de la découverte de la planète Neptune. 
 709

chapitre ii

Réclamation de Adams concernant la découverte de la planète Neptune. — Objections de M. Babinet. — Critiques dirigées contre les résultats obtenus par M. Le Verrier. — Influence de la découverte de Neptune sur l’avenir des travaux astronomiques 
 720